Difficulté à trouver un partenaire romantique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Jeu 21 Sep 2017 - 16:05

Je ne sais vraiment pas par où commencer afin de m'exprimer sur ce sujet, car il s'agit probablement du plus ''sensible'' pour moi, et cela représente un problème complexe et récurrent dans mon esprit. Grossièrement, j'ai énormément de mal à concevoir comment aborder le processus pour trouver un partenaire romantique potentiel. Je pense que cela vient directement du fait que je suis difficile dans ce que je recherche, ainsi que le fait d'être obsédée par les systèmes. J'aime trouver le ''meilleur'' système, la ''meilleure'' approche pour tout (je conçoit que c' est purement subjectif). J'ai un fonctionnement vraisemblablement théorique, et cela s'avère souvent être difficile lorsque l'on parle d'application à la réalité. Cela dit, j'arrive à voir clairement ce qui est pratique vs idéal, mais j'ai toujours une myriade de questions auxquelles je n'arrive pas à trouver de solution viable.

Les rencontres, de nos jours, se font soit en ligne ou hors ligne. Pour moi, l'idéal semble être les rencontres hors ligne pour plusieurs raisons, mais il ne s'agit pas du plus pratique, car je n'ai aucune opportunité sociale bien généralement. Je travaille à domicile. Je n'ai plus d'amis hors ligne depuis longtemps. Je suis proche de quelques membres de ma famille, qui eux aussi ne sont pas très sociables, donc aucune opportunité de rencontrer quelqu'un par leur intermédiaire. Je sais que je pourrais probablement faire l'effort de joindre un club de quelque chose, mais les hobbies que j'ai sont, pour la plupart, solitaires et sérieusement pas populaires...et je ne me vois pas me forcer à aller dans un environnement qui ne me plaît pas (type bar), car je ne pense pas y trouver le type de personne que je recherche. C'est beaucoup trop d'efforts douloureux pour une incertitude. Idéalement, je pense que le mieux est de rencontrer quelqu'un en faisant quelque chose que nous aimons, et non en se forçant pour un résultat hypothétique. Il y a toujours les rencontres spontanées dans la rue. Je ne suis pas timide, je suis donc capable d'aller dire à un homme qu'il me plaît, mais vu que je recherche une relation, le physique n'en couvre pas toute la dimension, et je pense que les chances de tomber magiquement sur un passant attirant + compatible niveau personnalité sont minimes.

Ensuite, les rencontres en ligne...je n'ai eu guère le choix que d'essayer. Je n'aime pas les sites de rencontre, mais j'ai néanmoins réussi à rencontrer des partenaires potentiels via d'autres moyens, dont plusieurs hommes que j'ai rencontré irl, dont un avec qui j'ai eu une vraie relation durable (cependant, pas réellement un positif...). Dans ces rencontres, j'ai beaucoup aimé les nombreuses ressources offertes par internet lorsque l'intention première est de trouver des personnes ayant une personnalité similaire à la sienne. Et, effectivement, c'est très agréable de pouvoir se focaliser vraiment sur ce qu'il y'a à l'intérieur. Au delà de ça, le reste a été décevant. Je suis de caractère anxieux, et la transition hors ligne me rend littéralement malade des jours à l'avance, et toujours pour pas grand chose. Il semble que j'étais tellement focalisée sur la caractère intellectuel, que j'en ai oublié le côté pratique/physique/etc, qui est assez important afin de poursuivre une relation en vrai. Même en essayant de mettre le plus de vie possible dans mes interactions en ligne (téléphone, webcam, photos, etc) avant une rencontre irl, je me suis rendue compte que beaucoup de choses diffèrent en vrai, comme le physique, le comportement, l'alchimie...c'est généralement trop d'attachement pour une grosse déception.

Quand je contemple ceci, je me trouve démotivée. Non seulement car je réalise qu'il n'y a pas de ''bon'' moyen de rencontre; l'un est premièrement centré sur le physique, et l'autre est d'avantage centré sur la 'personnalité'…au point de créer un déséquilibre, alors que je pense que les deux sphères sont importantes à parts égales. J'ai réussi à rencontrer des hommes avec lesquels cela n'allait pas trop mal aux premiers abords (pas trop laids, pas trop inintéressants, etc) mais les choses ne fonctionnaient pas convenablement dans des sphères importantes; incompatibilité niveau affectif, ou style de vie, ou buts dans la vie, ou comportement...Je perds intérêt si je ne vois pas de compatibilité sur le long terme, ce qui fut le cas pour mes anciennes relations romantiques, qui n'étaient pas passionnées du tout de mon côté. J'ai été attachée à des gens, mais pas amoureuse. Je commence à me demander si c'est possible dans mon cas. J'ai déjà pensé que mes critères ''élevés'' pouvaient avoir le fonctionnement subconscient de mécanisme de défense/protection, et instaurer une dissonance cognitive? C'est assez dur à dire, car je n'ai pas consciemment peur de souffrir, et je n'ai pas de réel traumatisme lié aux autres.

Au final, je suis incapable d'être avec quelqu'un juste pour ne pas être seule. J'ai essayé de sortir avec des hommes qui ne me plaisaient pas énormément, et cela m'a fait me sentir vulgairement seule, encore plus seule qu'en étant physiquement seule, et déçue de moi-même. Je pense qu'à ce point je devrais accepter que je resterais seule, et trouver un moyen de gérer le manque affectif en découlant. Une idée?

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Sleepwalker le Jeu 21 Sep 2017 - 16:19

Mystery a écrit:Une idée?

Nan, ça va. T'as l'air de bien gérer la situation.
Sleepwalker
Sleepwalker

Messages : 376
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Jeu 21 Sep 2017 - 16:22

Sleepwalker a écrit:
Mystery a écrit:Une idée?

Nan, ça va. T'as l'air de bien gérer la situation.

Sarcasme?

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Sleepwalker le Jeu 21 Sep 2017 - 16:34

Pas vraiment.

Faut être prêt à rester seul et être en paix avec cette idée quand on est dans une situation comme la tienne. Après, pour tout ce qui est manque affectif, ben y a toujours les longs posts qu'on peut écrire sur les forums histoire de se vider un peu la tête donc...

Techniquement, y a plus ironie que sarcasme. ^^
Sleepwalker
Sleepwalker

Messages : 376
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Jeu 21 Sep 2017 - 16:41

Effectivement, les forums aident quand même. Il y a pas mal de gens sympas et intéressants en ligne.

Peut être que dans 10 ans, la réalité virtuelle pourra faire des merveilles pour moi, haha

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par RoyJade le Jeu 21 Sep 2017 - 17:56

Mystery a écrit:Au final, je suis incapable d'être avec quelqu'un juste pour ne pas être seule.

De mon humble avis, ce n'est pas un problème. Au contraire, être seul et surtout savoir l'être est une bonne chose, qui te permet de te construire et de t'apprécier pour ce que tu es et ce que tu fais. La relation qui se construit alors avec cette base, où les deux conjoints sont construits, est bien plus saine et plus solide que celles qui se construisent avec des hommes et des femmes qui ne savent pas être entier.
Tu peux essayer de trouver quelqu'un (je suis loin d'être de ceux qui t'en dissuaderai), mais n'essaie pas juste "pour être en couple". Tu l'as déjà remarqué, c'est l'une des meilleures façons d'être malheureux/se en amour.

Pour ce qui est de trouver la solution pour trouver l'homme qu'il te faut… c'est pas moi qui t'aidera, je le crains. J'ai aussi peu de contact IRL (quoique plus que toi), je suis arrivé à la même conclusion que toi pour les bars et clubs, donc je me suis aussi tourné vers le online. J'ai peu de succès, mais c'est vraiment un domaine où la quantité n'a absolument pas sa place, il suffit d'une seule rencontre, LA rencontre. Mais aucune idée de comment la provoquer à coup sûr, tout les exemples que j'ai pu voir sont différents. J'imagine qu'il y a beaucoup de chances, et d'honnêteté dans les échanges qui peuvent naître.

Donc mon idée : cherche quelqu'un, mais pas juste pour avoir quelqu'un. Sois honnête avec toi même, de ce que j'ai pu observer l'amour a souvent tendance à tomber là où on ne l'attend pas et quand on ne l'attend pas. Ceux que je voyaient chercher "pour avoir quelqu'un" ont quasiment tous trouvés après avoir accepté d'être heureux seuls. Pour pas mal, ça a agit comme d'un "filtre" excluant d'office de mauvaises possibilités et attirant les personnes qui leur convenaient plus.

Et dernier point, non des moindres : bonne chance !
RoyJade
RoyJade

Messages : 467
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 27
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Fata Morgana le Jeu 21 Sep 2017 - 18:03

C'est sûr que si tu te contentes d'attendre que le prince charmant frappe à ta porte un beau matin t'as pas fini de poireauter.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par apprenti surdoué le Jeu 21 Sep 2017 - 18:53

Je n'ai pas beaucoup de temps devant moi ce soir, mais je dirais malgré cela que je suis un peu étonné par les remarques désinvoltes que j'ai lues ou plutôt interprétées dans ce sens… Peut-être par ce que je me reconnais et m'identifie un peu aux écrits de Mystery. L'amour: c'est quand même LA question d'une vie dont il s'agit ici.
apprenti surdoué
apprenti surdoué

Messages : 178
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Kadjagoogoo le Jeu 21 Sep 2017 - 20:36

apprenti surdoué a écrit:je suis un peu étonné par les remarques désinvoltes que j'ai lues ou plutôt interprétées dans ce sens… Peut-être par ce que je me reconnais et m'identifie un peu aux écrits de Mystery. L'amour: c'est quand même LA question d'une vie dont il s'agit ici.
Je plussoie totalement ; et je renchéris sévèrement, sous le coup de l’irritation que l’inspire certains vieux (dans tous les sens du terme) membres « charismatiques » malheureusement revenus infoutus d’afficher un respect de principe pour l’endroit qu’ils piétinent sans ménagement (on retire ses gros godillots crottés lorsqu’on pénètre sur le fil d’une hôte aussi manifestement élégante et éduquée) :
Portez des lunettes roses a écrit:C'est sûr que si tu te contentes d'attendre que le prince charmant frappe à ta porte un beau matin t'as pas fini de poireauter.
C’est dommage de se sentir obligé d’intervenir ainsi, pour laisser un commentaire aussi acerbe et désinvolte, alors même que la créatrice de ce fil nous a pourtant expliqué soigneusement (via une expression impeccable, châtiée et érudite qui devrait nous inciter à élever le niveau ordinaire de nos réponses, à l’inverse de cette médiocrité que Mystery récolte ici par ce type de retours dispensables) combien elle avait pu, ces trois dernières années (je précise cette durée car la lecture de ce topic m’a donné envie d’en savoir plus sur son auteure, et j’ai ainsi découvert ton autre création/questionnement de l’époque : http://www.zebrascrossing.net/t17143-comment-passer-a-autre-chose#742817 ), faire cet effort d’une quête résolue et méthodique à laquelle tu sembles l’inviter là sans le faire – c’était encore trop demander, sans doute ; comment arroser le forum d’automatiques posts potaches comme ceux dont tu nous as copieusement « régalés » en ce jour de ton « surprenant » retour ici, après avoir, il y a peu, solennellement conchié l’endroit et alerté la population de ton ambition d’ignorer définitivement cette agora… « Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis », hum ; les « surdoués » dans ton genre ont hélas poussé l’application de cet adage jusqu’à devenir de sinistres girouettes.

Sleepwalker a écrit:Faut être prêt à rester seul et être en paix avec cette idée quand on est dans une situation comme la tienne. Après, pour tout ce qui est manque affectif, ben y a toujours les longs posts qu'on peut écrire sur les forums histoire de se vider un peu la tête donc...

Techniquement, y a plus ironie que sarcasme. ^^
C’est tout aussi dommage, cette « ironie » qui aurait en l’occurrence gagné à se faire sarcasme de bon aloi (i.e. : une ironie tournée à l’encontre de soi), puisque tu ne cherches clairement pas, ici, à faire un quelconque commentaire constructif, mais plutôt à déplorer cyniquement que Mystery puisse oser vouloir, dans un même mouvement émouvant, témoigner et interroger la communauté à propos de cette difficulté de renoncer « sagement » (logiquement, fatalement) à ses ambitions sentimentales idéalistes (quoi de plus prévisible, chez une authentique HP !) nonobstant sa rétivité chronique et résolue aux lieux communs de la séduction.
Je dis que c’est dommage parce que, sinon, j’apprécie l’ensemble de tes posts, Sleepwalker, toujours empreints d’une sympathique dérision – volontiers tournée vers toi, celle-ci, ce qui en fait ma modalité humoristique favorite. Mais là, depuis quelques jours, tu affiches une acrimonie hargneuse et une acidité nouvelles, comme tu as pu en faire usage – telle une arme – à l’endroit de Bigdistress il y a peu.

Paradoxalement – après cette charge envers toi –, je vais clore mon message en suggérant à Mystery d’utiliser, oui, ton « conseil » ; à savoir de s’épancher effectivement sur ce medium adéquat que peut devenir un forum de discussion/témoignage, lorsque le manque affectif, l’aspiration au(x) contact(s) et la déréliction se font trop prégnants et lancinants, car je veux croire que ces accès de confessions et interrogations publiques te vaudront plus sûrement que la prospection sur AdopteUnMec de recevoir des échos sincères et mobilisés à cette démarche légitime et communicative. Gageons que ta messagerie ne tardera pas à me donner raison…

Et à propos de romantisme – une notion qui tient particulièrement à cœur au mélomane que je suis – , je ne peux résister à la tentation de citer cette phrase fondamentale de Nick Hornby, tirée de son roman culte Haute Fidélité :
« Tout s'est passé si vite. J'avais espéré que mon passage à l'âge adulte serait long, savoureux, instructif, mais tout fut terminé après ces deux années. Quelques fois, j'ai l'impression que les choses et les gens que j'ai connus depuis ne furent que des distractions mineures. […]
Quelle fut la cause, et quel l'effet ? La musique ou le malheur ? Est-ce que je me suis mis à écouter de la musique parce que j'étais malheureux ? Ou étais-je malheureux parce que j'écoutais de la musique ? Tous ces disques, ça ne peut pas rendre neurasthénique ?
Les gens s'inquiètent de voir les gosses jouer avec des pistolets, les ados regarder des films violents ; on a peur qu'une espèce de culture du sang ne les domine. Personne ne s'inquiète d'entendre les gosses écouter des milliers – vraiment des milliers – de chansons qui parlent de cœurs brisés, de trahison, de douleur, de malheur et de perte. Les gens les plus malheureux que je connaisse, sentimentalement, sont ceux qui aiment la pop music par-dessus tout ; je ne sais pas si la pop music est la cause de leur malheur, mais je sais qu'ils ont passé plus de temps à écouter des chansons tristes qu'à vivre une vie triste. A vous de conclure. »
Tout ceux qui ont grandi avec plus de disques que d'amis, plus de chansons que de raison, sont tous condamnés à ne jamais devenir adultes, à demeurer lamentablement romantiques.

(J'ai cru comprendre que tu n'étais guère familière de musique pop, voire de musique tout court, Mystery ; mais pour t'exprimer avec tant d'éloquence, tu as vraisemblablement dû fréquenter davantage de livres que de gens, n'est-ce pas ? Wink Et je te laisse donc opérer la substitution idoine pour observer que le propos d'Hornby reste absolument pertinent dans le champ d'une compulsion plus littéraire.)
Kadjagoogoo
Kadjagoogoo

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Chuna le Jeu 21 Sep 2017 - 21:13

Hello Smile

Dis moi, chui un peu neuneu, mais j'ai pas vraiment compris ce que tu veux dire par romantique...

Je ne suis pas timide, je suis donc capable d'aller dire à un homme qu'il me plaît,

Non mais veinarde Shocked Shocked Shocked

mais vu que je recherche une relation, le physique n'en couvre pas toute la dimension, et je pense que les chances de tomber magiquement sur un passant attirant + compatible niveau personnalité sont minimes.

Là, je suis pas totalement d'accord.
Quand un homme va t'attirer sur son physique, que tu crois, dis toi qu'il y a tout un comportement derrière que tu as intuitivement perçu.
ça n'est pas plus incohérent que de chercher sur le net et via les sites de rencontre.

Après, je te dis pas que c'est LA solution ^^
j'ai pas de solution de toute façon. Puis faut se dire un truc : les gens qui trainent sur cette section, ils sont pour majorité également en galère, célibataires plus ou moins endurcis, les gens en couple ont moins besoin de venir parler amour et recherche d'amour lol
Par contre, ptèt qu'on peut remarquer des trucs dans ton raisonnement qui peuvent être intéressant à creuser Wink

Non seulement car je réalise qu'il n'y a pas de ''bon'' moyen de rencontre; l'un est premièrement centré sur le physique, et l'autre est d'avantage centré sur la 'personnalité'…au point de créer un déséquilibre, alors que je pense que les deux sphères sont importantes à parts égales.

J'en suis arrivée à la même réflexion.
Ceci dit, j'ai une expérience un peu différente.
2 hommes rencontrés sur des forum, genre ZC, au hasard (donc pas via une fiche zeetic ou autre), avec lesquels le courant est bien passé. Échange de photos. Puis webcam et téléphone. Le lien se forme déjà. et la rencontre en vrai n'a fait que confirmer ce qui s'était passé virtuellement.
ça rejoint qd même la rencontre par hasard, même si c'est sur le net pas dans la rue.

C'est ce que je vise également. Le hasard.
Mais c'est en effet couteux en énergie, pour un résultat moyen, très moyen.
Et IRL, ça ne m'est pas arrivé depuis....... je sais même plus.

Je perds intérêt si je ne vois pas de compatibilité sur le long terme, ce qui fut le cas pour mes anciennes relations romantiques, qui n'étaient pas passionnées du tout de mon côté. J'ai été attachée à des gens, mais pas amoureuse.

ça, ça m'intéresse...
Je suis en grande réflexion de ce côté, suite à une expérience récente. Qui m'a appris que l'on pouvait s'attacher sans passion, et que la relation pouvait être tout de même savoureuse. Voire très savoureuse.
Et finalement moins douloureuse, plus apaisante qu'une relation passionnée.
Tu pourrais développer ?

Au final, je suis incapable d'être avec quelqu'un juste pour ne pas être seule. J'ai essayé de sortir avec des hommes qui ne me plaisaient pas énormément, et cela m'a fait me sentir vulgairement seule, encore plus seule qu'en étant physiquement seule, et déçue de moi-même.


Oui. Normal, non ?
Je crois que c'est une idée erronnée que de croire que les gens restent ensembles parce qu'ils n'ont pas trouvé mieux (comme on entend souvent).
Dans un couple, enfin un couple qui dure un peu, on reste pour des raisons, et pas que celle de ne pas être seule. Il y a un lien, une attache, même si bancale, très bancale.
Certes, la peur d'être seul peut inciter à rester en relation plus longtemps que nécessaire, mais je ne suis pas certaine que ça soit la majorité des gens. Les enfants, la maison, toussa, c'est ptèt de fausses excuses, au final...
(réflexion tirée de l'observation in situ d'un couple qui se déchire depuis 40 ans lol et bien d'autres...)

Je pense qu'à ce point je devrais accepter que je resterais seule, et trouver un moyen de gérer le manque affectif en découlant.

Non. Là, chui pas d'accord.
L'humain est fait pour vivre en groupe (je dis pas en couple, car ça implique une vision très restrictive de la notion de couple, que je ne partage pas). Se forcer à trouver de l'affection autrement, dans le but de ne pas être en couple, c'est pas une bonne idée, AMHA.
Accepter le célibat momentané, trouver un moyen de combler le manque affectif par les amis, la famille, pourquoi pas une bestiole, ça me parait un peu différent et plus adapté. Surtout au vu de ton âge (à la limite, au mien, c'est plus cohérent ^^)
Lâcher prise sur la recherche, pour un temps, histoire de faire descendre la pression. Ce qui marche bien chez moi, c'est me fixer une limite. Genre : voilà, jusqu'au 1er décembre, je lâche cette idée de trouver quelqu'un, je me mets à faire telle activité, et je m'occupe de moi (mon mental, mon corps, toussa....) et je reste ouverte si jamais quelqu'un se présente à moi.

Enfin voilà, c'est le genre de choses que je fais, pour m'aider à gérer mes émotions Wink
Chuna
Chuna

Messages : 14327
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Ven 22 Sep 2017 - 1:24

RoyJade a écrit:

Donc mon idée : cherche quelqu'un, mais pas juste pour avoir quelqu'un. Sois honnête avec toi même, de ce que j'ai pu observer l'amour a souvent tendance à tomber là où on ne l'attend pas et quand on ne l'attend pas. Ceux que je voyaient chercher "pour avoir quelqu'un" ont quasiment tous trouvés après avoir accepté d'être heureux seuls. Pour pas mal, ça a agit comme d'un "filtre" excluant d'office de mauvaises possibilités et attirant les personnes qui leur convenaient plus.

Et dernier point, non des moindres : bonne chance !

Merci pour ta réponse encourageante. Il est vrai que l'amour à tendance à se manifester lorsqu'on accepte la solitude, et surtout durant un interval de temps où on ne s'y attend pas. Nombreuses sont les rencontres "hit or miss", bien qu'il soit toujours possible que les sentiments changent graduellement.

Je ne voudrais absolument pas être avec quelqu'un afin de combler un vide, ça irait à l'encontre de ma définition de l'amour. De plus, cela empêche de continuer les recherches afin de trouver la bonne personne, du moins, quand on est aussi fidèle que je le suis.

Bonne chance à toi aussi!

apprenti surdoué a écrit:Je n'ai pas beaucoup de temps devant moi ce soir, mais je dirais malgré cela que je suis un peu étonné par les remarques désinvoltes que j'ai lues ou plutôt interprétées dans ce sens… Peut-être par ce que je me reconnais et m'identifie un peu aux écrits de Mystery. L'amour: c'est quand même LA question d'une vie dont il s'agit ici.

Merci pour ta compréhension. Bien que je puisse comprendre que l'amour n'ai pas la même importance pour chacun, je pense qu'il est raisonnable d'approcher le sujet soigneusement lorsque la longévité est recherchée dans ce domaine.


Kadjagoogoo a écrit:Paradoxalement – après cette charge envers toi –, je vais clore mon message en suggérant à Mystery d’utiliser, oui, ton « conseil » ; à savoir de s’épancher effectivement sur ce medium adéquat que peut devenir un forum de discussion/témoignage, lorsque le manque affectif, l’aspiration au(x) contact(s) et la déréliction se font trop prégnants et lancinants, car je veux croire que ces accès de confessions et interrogations publiques te vaudront plus sûrement que la prospection sur AdopteUnMec de recevoir des échos sincères et mobilisés à cette démarche légitime et communicative. Gageons que ta messagerie ne tardera pas à me donner raison…

(J'ai cru comprendre que tu n'étais guère familière de musique pop, voire de musique tout court, Mystery ; mais pour t'exprimer avec tant d'éloquence, tu as vraisemblablement dû fréquenter davantage de livres que de gens, n'est-ce pas ?  Wink Et je te laisse donc opérer la substitution idoine pour observer que le propos d'Hornby reste absolument pertinent dans le champ d'une compulsion plus littéraire.)


Merci pour ton soutiens, ainsi que ton message éloquent étant d'autant plus agréable à lire. Il est vrai que ce post est une énième documentation d'une recherche perpétuelle, ou plutôt, d'une sorte de fulmination contre ma condition. Je n'avais même plus le souvenir de ce message d'il y a trois ans. Ironiquement, j'ai rencontré mon ex environs quelques semaines après cette pathétique lamentation, hah. J'ai l'impression d'avoir grandis exponentiellement depuis, néanmoins, je me retrouve actuellement dans un prédicament semblable…

Je dirais que je suis également mélomane, bien que mon enthousiasme pour la musique soit discontinu et phasique. J'ai entretenu de forts rapports avec la musique de divers styles en grandissant, tout en essayant de transcrire cette passion dans la composition à travers quelques instruments. La guitare à été comme ma meilleure amie pendant une bonne dizaine d'années. La musique m'a fait ressentir un spectre d'intenses émotions positives qu'aucun être humain à pu répliquer. Cela dit, comme tu l'as deviné, la lecture à aussi été un élément prévalent dans ma vie. Vraisemblablement, ce penchant pour les poursuites artistiques n'a pas arranger mon idéalisme. Je ne doute pas que le romantisme soit sculpté, et entretenu, par ces choses.


Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Ven 22 Sep 2017 - 3:04

Dis moi, chui un peu neuneu, mais j'ai pas vraiment compris ce que tu veux dire par romantique...

Oh, par romantique, je veux simplement dire quelqu'un avec qui avoir une relation amoureuse signifiante, sérieuse, complète.

Non mais veinarde Shocked Shocked Shocked

Je n'ai pas nécessairement été toujours aussi directe. Je crois que j'ai développé d'avantage de courage en ayant peur de passer à côté de rares opportunités, mais j'ai également été motivée en me positionnant à la place de la gente masculine, qui est souvent supposée faire l'effort d'engager les choses, et qui semble recevoir un peu moins de compliments aléatoires. Aussi, je n'ai pas peur du ridicule, ni d'être rejeté haha.

Quand un homme va t'attirer sur son physique, que tu crois, dis toi qu'il y a tout un comportement derrière que tu as intuitivement perçu.

Il est vrai que certaines parties de la personnalité déteignent sur l'aspect physique, surtout dans le comportement, ou le style vestimentaire. Néanmoins, dans mon cas, de multiples éléments physiques que je trouve attirants ne donnent aucuns indices sur la personnalité. Ce sont juste des préférences, ou fixations, purement esthétiques (qui doivent bien avoir une origine et valeur subconsciente) que j'ai depuis des années. Après, certaines de mes préférences physiques ont des justifications pratiques aussi...par exemple, je n'aimerais pas être avec un homme qui fait 2m, vu que je fais seulement 1m65 tout au plus (et que j'ai des problèmes de nuque/cervicales).

2 hommes rencontrés sur des forum, genre ZC, au hasard (donc pas via une fiche zeetic ou autre), avec lesquels le courant est bien passé. Échange de photos. Puis webcam et téléphone. Le lien se forme déjà. et la rencontre en vrai n'a fait que confirmer ce qui s'était passé virtuellement.

La chance Very Happy.

ça, ça m'intéresse...
Je suis en grande réflexion de ce côté, suite à une expérience récente. Qui m'a appris que l'on pouvait s'attacher sans passion, et que la relation pouvait être tout de même savoureuse. Voire très savoureuse.
Et finalement moins douloureuse, plus apaisante qu'une relation passionnée.
Tu pourrais développer ?

Dans mon cas, mes relations n'auraient jamais dû aller au delà de l'amitié platonique. Il n'y avait pas le potentiel d'expansion, car les caractéristiques souhaités pour faire en sorte de la relation soit d'avantage passionnée n'étaient pas remplaçables. J'appréciais néanmoins la dynamique de la relation d'avantage amicale, peut-être parce que je n'ai typiquement pas d'amis en vrai. Pour ma relation la plus longue, c'était un peu comme vivre avec un frère, ou un meilleur ami. C'était manifestement réconfortant et amusant, mais je ressentais un amour plus amical (ou familial) pour lui du fait que l'attirance physique était casi absente de mon côté. Ce n'était donc pas juste une question de passion. Je sais pertinemment qu'une attirance physique n'est pas synonyme de passion, mais j'ai malheureusement tendance à les mélanger un peu dans mes propos, du fait que je n'ai connu ni l'une ni l'autre dans mes relations.

Dans un cas où il y a une bonne entente ainsi qu'une attirance physique (si c'est important pour les personnes en question, bien sûr), même sans grande passion, je pense que les choses peuvent marcher pas trop mal sur le long terme. Assez souvent dans les relations amoureuses, un sentiment extrême à tendance à fluctuer vers son opposé, donc je pense qu'une appréciation moins intense peut se révéler plus durable, avec moins de fluctuations. Parfois, il semble que la passion peut mener progressivement vers la lassitude.


Non. Là, chui pas d'accord.
L'humain est fait pour vivre en groupe (je dis pas en couple, car ça implique une vision très restrictive de la notion de couple, que je ne partage pas). Se forcer à trouver de l'affection autrement, dans le but de ne pas être en couple, c'est pas une bonne idée, AMHA.
Accepter le célibat momentané, trouver un moyen de combler le manque affectif par les amis, la famille, pourquoi pas une bestiole, ça me parait un peu différent et plus adapté. Surtout au vu de ton âge (à la limite, au mien, c'est plus cohérent ^^)
Lâcher prise sur la recherche, pour un temps, histoire de faire descendre la pression. Ce qui marche bien chez moi, c'est me fixer une limite. Genre : voilà, jusqu'au 1er décembre, je lâche cette idée de trouver quelqu'un, je me mets à faire telle activité, et je m'occupe de moi (mon mental, mon corps, toussa....) et je reste ouverte si jamais quelqu'un se présente à moi.

C'est ce que je fais de manière cyclique. J'arrête de chercher, parfois après une déception, parfois pour une autre raison. C'est ce que j'ai fais ces six derniers mois, j'avais aussi d'autres occupations et soucis dans ma vie personnelle. Je suis consciente que l'affection apporté par un amoureux n'a pas vraiment de substitut. J'ai des liens dans ma vie qui remplace la partie amicale d'une relation, mais pas la partie physique. C'est probablement le plus dur pour moi, vu que je suis très affectueuse.

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Fab. Fabrice le Ven 22 Sep 2017 - 11:31

Salut,

j'ai pas encore tout lu mais , déjà je pense qu'il faut pas que tu cherche trop par "lieu", une rencontre d'un romantique dans un bar, c'est pas qu'il n'y en à pas, c'est que c'est pas l'endroit, cherches plutôt par affinité électiive autour de manifestation, réunions, clubs, ateliers, sorties, activitées, genre ( c'est un exemple hein) Grosse manifestation Végans si t'est végan , t'aura plus de chance de t'accorder, ou club de motards si c'est ton truc, enfin ta pigé, c'est pareil pour le virtuels, les sites de rencontres, les affinités sont trop géographiques seulement donc cherche plutôt des forums de trucs qui te plaisent pour organiser ou participer à des rencontres IRL...


Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Zorglub_33 le Ven 22 Sep 2017 - 13:38

Mystery a écrit:Au final, je suis incapable d'être avec quelqu'un juste pour ne pas être seule. J'ai essayé de sortir avec des hommes qui ne me plaisaient pas énormément, et cela m'a fait me sentir vulgairement seule, encore plus seule qu'en étant physiquement seule, et déçue de moi-même. Je pense qu'à ce point je devrais accepter que je resterais seule, et trouver un moyen de gérer le manque affectif en découlant. Une idée?

Je trouve ça bien, que tu sois capable de savoir être seule. Ca veut dire que tu es équilibrée. J'ai vu trop de gens autour de moi "se caser" avec le ou la première venu parce qu'ils ne savaient pas être seul, ce que je trouve dommage.
A 24 ans, tu as toute la vie devant toi, et elle peut être bien longue, et tu auras l'occasion de faire bien des rencontres, et peut-être de vivre plusieurs vies de couple. Sois patiente. Il est vrai que lorsqu'on est jeune, on est un peu dans l'impatience de rencontrer l'amour, comme une sorte d'urgence, comme si "c'est maintenant ou jamais", vu avec un peu de recul c'est un peu rigolo d'ailleurs. Bref, ce n'est pas parce que tu es seule maintenant que tu le resteras toute ta vie.

J'ai la cinquantaine, et je dis souvent que, quand bien des gens ne vivent qu'une vie, j'ai eu la chance d'en vivre deux : d'abord une de couple/famille, et maintenant une vie de célibataire. Je trouve qu'être seul(e) a certes des inconvénients, mais aussi bien des avantages, qui méritent qu'on les savoure.

Profite de ton temps, et souris à la vie : il n'y a rien de plus attirant qu'une personne souriante !

Zorglub_33

Messages : 120
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Fulgrim le Ven 22 Sep 2017 - 13:57

Salut!

J'ai une question qui peut paraître débile, si c'est le cas, sachez que c'est complétement volontaire.

Tu parles beaucoup du physique séparément de la psyché. Ne penses-tu pas que le problème puisse venir de là?

Il ne t'ai jamais arrivé de trouver une personne peu voir pas attirante dans un premier temps, puis, finir par la trouver séduisante en la connaissant mieux?

La vraie question débile est celle-ci, d'avance désolé... Tu sembles exigeante sur le physique (sans toutefois préciser de quel genre de physique tu parles je te l'accorde) mais en a tu les moyens?

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par MoojiKadja le Ven 22 Sep 2017 - 14:42

Mystery a écrit:Il est vrai que ce post est une énième documentation d'une recherche perpétuelle, ou plutôt, d'une sorte de fulmination contre ma condition. Je n'avais même plus le souvenir de ce message d'il y a trois ans. Ironiquement, j'ai rencontré mon ex environs quelques semaines après cette pathétique lamentation, hah. J'ai l'impression d'avoir grandis exponentiellement depuis, néanmoins, je me retrouve actuellement dans un prédicament semblable…
Je rejoins donc Kajagogoo pour envisager que tu pourrais vraisemblablement retrouver la grâce d’une candidature motivée à ton bonheur sentimental suite à ce nouveau soubresaut dans ta quête de l’âme sœur. Quelqu’un saura probablement voir là, dans ton propos vibrant, matière à rencontrer son propre champ de préoccupations et aspirations affectives, pour vous offrir une relation en marge du tout-venant – l’ordinaire médiocre dont se contente la plupart d’entre nous, avouons-le.
Merci à toi de défendre cette prétention à un idéal amoureux non-négociable.

Fulgrim a écrit:La vraie question débile est celle-ci, d'avance désolé... Tu sembles exigeante sur le physique (sans toutefois préciser de quel genre de physique tu parles je te l'accorde) mais en a tu les moyens?
« Débile », oui, et absolument indigne d'un forum de surdoués, en tout cas. Pire : jamais une femme n’aurait osé un questionnement/commentaire – qui est en fait un jugement qui ne dit pas son nom – aussi indigent et systématique. Neutral
J’imagine que tu n’attends donc pas réellement de réponse à ça… Et j’espère que Mystery ne se fatiguera pas inutilement à commenter cette bassesse gratuite – à lui donner de l’importance, donc.
MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 291
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Fulgrim le Ven 22 Sep 2017 - 15:00

[/quote]
« Débile », oui, et absolument indigne d'un forum de surdoués, en tout cas. Pire : jamais une femme n’aurait osé un questionnement/commentaire – qui est en fait un jugement qui ne dit pas son nom – aussi indigent et systématique. Neutral
J’imagine que tu n’attends donc pas réellement de réponse à ça… Et j’espère que Mystery ne se fatiguera pas inutilement à commenter cette bassesse gratuite – à lui donner de l’importance, donc.[/quote]

J'ai beaucoup hésité, par peur d'être mal compris mais je me suis dit, après tout, on est sur un forum de surdoué... Donc, je précise que j'entends par là que, comme il en est fait mention plus haut par Chuna je crois, certaines caractéristiques physiques sont en corrélation avec certains traits de caractères. Du coup, il n'est pas impossible d'envisager que ce qui est considéré comme un aspect physique important par Mystery, correspond à un trait de caractère chez l'autre sujet, qui rend leur psyché incompatible.
D'où la question d'en avoir les "moyens".

Quand au " jamais une femme n'aurait osé blabla..." lol

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Chuna le Ven 22 Sep 2017 - 15:51

Moi j'ai pas compris que Mystery s'arrêtait sur un physique particulièrement avantageux, mais qu'elle attendait plutôt à ce que la personne lui déclenche un truc, un attirance, via le physique.

Pour moi aussi c'est très important, et je suis pas belle tongue
Mais ya des trucs qui me repoussent, sans forcément que je puisse expliquer pourquoi.
ça veut pas dire que j'attends un Apollon.

L'attirance physique, ça se force pas. Elle y est ou pas.
Chuna
Chuna

Messages : 14327
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Fulgrim le Ven 22 Sep 2017 - 15:58

Oui c'est pour ça que j'ai précisé que mystery ne divulgué rien de ce qu'elle cherche physiquement chez son partenaire (à par qu'il ne soit pas trop grand Very Happy).

Par exemple j'adore les bimbos latina... mais je ne suis clairement pas le genre de mec que ce genre fille recherche... C'est plus clair? m

PS: désolé mystery, de polluer ton file... c'est ma dernière intervention ici.

Fulgrim

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Ven 22 Sep 2017 - 16:38

@Fab. Fabrice et @Zorglub_33 Merci pour vos conseils bienveillants.

MoojiKa a écrit:
Je rejoins donc Kajagogoo pour envisager que tu pourrais vraisemblablement retrouver la grâce d’une candidature motivée à ton bonheur sentimental suite à ce nouveau soubresaut dans ta quête de l’âme sœur. Quelqu’un saura probablement voir là, dans ton propos vibrant, matière à rencontrer son propre champ de préoccupations et aspirations affectives, pour vous offrir une relation en marge du tout-venant – l’ordinaire médiocre dont se contente la plupart d’entre nous, avouons-le.
Merci à toi de défendre cette prétention à un idéal amoureux non-négociable.

Merci, je ne m'attendais pas à obtenir autant de compréhension et d'encouragement en postant ici. Il s'agit d'une nouveauté touchante pour moi. Smile


Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Ven 22 Sep 2017 - 17:02

chuna56 a écrit:Moi j'ai pas compris que Mystery s'arrêtait sur un physique particulièrement avantageux, mais qu'elle attendait plutôt à ce que la personne lui déclenche un truc, un attirance, via le physique.

Pour moi aussi c'est très important, et je suis pas belle tongue
Mais ya des trucs qui me repoussent, sans forcément que je puisse expliquer pourquoi.
ça veut pas dire que j'attends un Apollon.

L'attirance physique, ça se force pas. Elle y est ou pas.

Merci d'essayer de comprendre Smile Effectivement, c'est assez dur d'essayer de se forcer à être attirée par quelqu'un physiquement (oui, j'ai essayé…).

Je dirais que je suis attachée à un certain ''type'', mais ce n'est pas forcément ce que la norme féminine recherche…ça ne correspond pas aux standards de l'homme parfait d'aujourd'hui du moins.


Fulgrim a écrit:Oui c'est pour ça que j'ai précisé que mystery ne divulgué rien de ce qu'elle cherche physiquement chez son partenaire (à par qu'il ne soit pas trop grand Very Happy).

Par exemple j'adore les bimbos latina... mais je ne suis clairement pas le genre de mec que ce genre fille recherche... C'est plus clair? m

PS: désolé mystery, de polluer ton file... c'est ma dernière intervention ici.

Je ne peux pas nier que le comportement transparait dans le physique. Je suis consciente que la manière de se comporter avec les autres, de se présenter, de parler, de s'habiller etc fournissent des points informatifs (ou des indices) sur un individu donné, comme le statu social/éducatif, la confiance en soi,…

Je comprend parfaitement que mon discours puisse être ambiguë, du fait que le terme "physique" englobe divers éléments. Je suis possiblement étrange sur ce point, mais quand je parlais de mon manque d'attirance physique antérieur, je pensais d'avantage aux traits purement physiques que le comportement qui en émane (cependant, je sais que certains attributs physiques peuvent favoriser le développement de traits comportementaux, de par réaction au traitement infligé par la société). Il y a de nombreux détails esthétiques qui m'importe peu (du moins, consciemment), mais les traits du visage sont assez importants pour moi. Cela va au delà de la simple préférence ou du caprice, car j'ai découverts, au travers de ma petite expérience, que je suis incapable d'embrasser quelqu'un dont le visage ne m'attire pas un minimum. Néanmoins, je ne demande pas une perfection non plus. Je reconnais que c'est catégorique et plutôt superficiel, et surtout involontaire, mais je n'ai pas encore réussi à reprogrammer mon esprit…

Après, la définition de la beauté est subjective. Apparemment, ce que je trouve attirant chez un homme est considéré comme plutôt basique pour la plupart des amies filles que j'ai pu avoir dans le passé.

Sachez que le modèle de l'homme viril, grand, musclé, sportif, etc que beaucoup de femmes recherche n'est aucunement mon type, hah.

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par RoyJade le Ven 22 Sep 2017 - 17:28

Je ne trouve pas ta non-attirance pour l'homme viril fantasmé anormale, personnellement. Bon, c'est légèrement plus rare (ou du moins, pas aussi visible que le fantasme "de foule"), mais absolument pas dérangeant. Chacun a ses goûts, après tout, et il y a beaucoup d'hommes qui n'ont pas le physique du "mâle idéal" qui méritent clairement de trouver l'amour de leur vie. La beauté peut avoir quelques points très partagés, mais elle est effectivement très subjective.
Et puis, n'étant pas attiré par le modèle "idéal féminin" de notre société, je comprend en plus très bien.

Ce blocage sur certains traits particulier est intéressant. Tu as une idée d'où il vient ? S'il est plutôt inné ou qu'il s'est bâti sur ton vécu ? Je ne sais pas si c'est réellement important (à part pour toi évidemment), mais je suis curieux.
Je ne sais pas non plus si ça nécessite vraiment de reprogrammer ton esprit. Après tout chacun a ses critères, et à moins que tu pense qu'il a de fort risque de te faire louper l'histoire de ta vie, celui là n'est pas si dérangeant. Tu peux être heureuse avec, voir trouver l'homme qui te sera parfait grâce à ça.


MoojiKa a écrit:Merci, je ne m'attendais pas à obtenir autant de compréhension et d'encouragement en postant ici. Il s'agit d'une nouveauté touchante pour moi. Smile

Tant mieux !
Je pense parler au nom d'à peu près tout le monde en disant qu'on est content que tu ai déjà trouvé ça (en attendant le reste?) Smile
RoyJade
RoyJade

Messages : 467
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 27
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Ven 22 Sep 2017 - 18:58

RoyJade a écrit:Je ne trouve pas ta non-attirance pour l'homme viril fantasmé anormale, personnellement. Bon, c'est légèrement plus rare (ou du moins, pas aussi visible que le fantasme "de foule"), mais absolument pas dérangeant. Chacun a ses goûts, après tout, et il y a beaucoup d'hommes qui n'ont pas le physique du "mâle idéal" qui méritent clairement de trouver l'amour de leur vie. La beauté peut avoir quelques points très partagés, mais elle est effectivement très subjective.
Et puis, n'étant pas attiré par le modèle "idéal féminin" de notre société, je comprend en plus très bien.

Ce blocage sur certains traits particulier est intéressant. Tu as une idée d'où il vient ? S'il est plutôt inné ou qu'il s'est bâti sur ton vécu ? Je ne sais pas si c'est réellement important (à part pour toi évidemment), mais je suis curieux.
Je ne sais pas non plus si ça nécessite vraiment de reprogrammer ton esprit. Après tout chacun a ses critères, et à moins que tu pense qu'il a de fort risque de te faire louper l'histoire de ta vie, celui là n'est pas si dérangeant. Tu peux être heureuse avec, voir trouver l'homme qui te sera parfait grâce à ça.


Effectivement, je pense que mes goûts hors normes peuvent être considérés comme un positif vu d'un certain angle. Je suis aussi consciente qu'il n'y a pas de "bonne" ou de "mauvaise" définition de la beauté.

Se questionner sur les origines de nos préférences m'a toujours paru très captivant. J'ai de nombreuses analyses qui font plusieurs pages, où j'essaie de décortiquer ces choses, donc ça ne me dérange pas du tout d'en parler.

Pour le visage, je suis d'avantage attirée par les traits fins peut être du fait que j'ai moi-même de tels traits, ainsi que mes proches autour desquels j'ai grandis. Il se peut que cela me paraisse plus attirant de par la familiarité.

Je suis aussi attirée par les hommes qui font jeunes, possiblement explicable par le fait que je n'ai pas vécu une adolescence 'normale', je n'ai donc pas eu de copain au moment du lycée (bien que je sache que cela soit le cas de beaucoup d'individus, et ceci ne mène pas forcément aux mêmes préférences). J'ai grandis trop vite, et il se peut que j'essaie de rattraper une absence particulière avec certains goûts, et traits, d'avantage "adolescents". C'est aussi partiellement justifiable par le fait que je fasse plus jeune que mon âge, être avec quelqu'un d'apparence plus 'adulte' me provoquerait une sensation de déséquilibre. J'ai presque 25 ans, et on me dit souvent que j'en parais entre 17-18 au naturel…

Parfois, je suis même surprise que des hommes qui ont un physique hyper masculin et adulte puisse être attirés par moi...

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par RoyJade le Ven 22 Sep 2017 - 19:27

Ça peut être une explication, effectivement. Je ne saurait te le confirmer, pas plus que l'infirmer.
Est ce que tu pense que ça peut être aussi relié à une recherche de l'innocence ? Généralement, des traits fins et jeunes y sont associés, et avec tes zébrures qui peuvent te montrer plein de choses négatives en sus de cette impression d'avoir loupé quelque chose en grandissant, ça peut t'y amener. Je me suis posé la question pour moi même, appréciant plutôt les côté mignons ou petits que la "beauté" classique chez une femme, mais je ne suis toujours pas sûr de ma réponse.
RoyJade
RoyJade

Messages : 467
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 27
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Ven 22 Sep 2017 - 19:42

RoyJade a écrit:Ça peut être une explication, effectivement. Je ne saurait te le confirmer, pas plus que l'infirmer.
Est ce que tu pense que ça peut être aussi relié à une recherche de l'innocence ? Généralement, des traits fins et jeunes y sont associés, et avec tes zébrures qui peuvent te montrer plein de choses négatives en sus de cette impression d'avoir loupé quelque chose en grandissant, ça peut t'y amener. Je me suis posé la question pour moi même, appréciant plutôt les côté mignons ou petits  que la "beauté" classique chez une femme, mais je ne suis toujours pas sûr de ma réponse.

C'est fort possible. J'ai aussi une tendance à être attirée par ce qui se lie à l'innocence, tel que le manque d'expérience.

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par JCVD le Ven 22 Sep 2017 - 20:20

Mystery a écrit:
RoyJade a écrit:Ça peut être une explication, effectivement. Je ne saurait te le confirmer, pas plus que l'infirmer.
Est ce que tu pense que ça peut être aussi relié à une recherche de l'innocence ? Généralement, des traits fins et jeunes y sont associés, et avec tes zébrures qui peuvent te montrer plein de choses négatives en sus de cette impression d'avoir loupé quelque chose en grandissant, ça peut t'y amener. Je me suis posé la question pour moi même, appréciant plutôt les côté mignons ou petits  que la "beauté" classique chez une femme, mais je ne suis toujours pas sûr de ma réponse.

C'est fort possible. J'ai aussi une tendance à être attirée par ce qui se lie à l'innocence, tel que le manque d'expérience.

Bon sang ! Mon portrait craché !

Je suis là !

Toc ! Toc ! Badaboum ! Ouvrez ! Ouvrez vite - que je puisse faire mentir Fata, inch Allah !

Quand il n'y a plus aucun espoir... :
Heu... attention, c'est pas Capitaine Flam... C'est la version pour adultes, là... :
Difficulté à trouver un partenaire romantique 21616542_1009321002542253_6581964086976697855_n
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par JCVD le Jeu 28 Sep 2017 - 13:05

Mystery a écrit:Sachez que le modèle de l'homme viril, grand, musclé, sportif, etc que beaucoup de femmes recherche n'est aucunement mon type, hah.

Ha ! Merde !

Bon ben tant pis !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Invité le Jeu 28 Sep 2017 - 13:10

JCVD a écrit:

Ha ! Merde !

Bon ben tant pis !

Ben oui mon pauvre JCVD, pour moi aussi c'est grillé. Mince c'est quand même con de passer tout ce temps à cultiver nos beaux corps musclés pour s'entendre dire ça. Comment je fait moi si les archétypes masculins changent plus vite que mon abonnement de fitness ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par JCVD le Jeu 28 Sep 2017 - 13:25

Switch71 a écrit:
JCVD a écrit:

Ha ! Merde !

Bon ben tant pis !

Ben oui mon pauvre JCVD, pour moi aussi c'est grillé. Mince c'est quand même con de passer tout ce temps à cultiver nos beaux corps musclés pour s'entendre dire ça. Comment je fait moi si les archétypes masculins changent plus vite que mon abonnement de fitness ?

Et que devrais-je dire ?!

Quand tu penses que j'en ai pour 16 875 euros d'implants !:
Difficulté à trouver un partenaire romantique Hqdefault

Il y avait aussi... :
...des photos de mecs en boxer qui se sont fait faire des implants pour se rallonger le chibre, mais je suis un jeune homme délicat, alors je ne vais pas poster des photos pareilles, quand même !...

Tout ça pour ça !
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Stauk le Jeu 28 Sep 2017 - 13:48

Bonjour,
j'ai juste lu le premier post.


Ah, j'ai passé beaucoup de temps à me poser les mêmes questions que toi. J'ai bien trouvé quelques éléments de réponses, et quelques idées, mais rien qui pourrait révolutionner ce que tu sais déjà.

Pour ce qui est de tomber amoureux, j'arrive aujourd'hui à la conclusion que "être amoureux", est une sorte de réalité composite, avec une sorte de note globale qu'on pourrait appeller facteur A [toute ressemblance avec la description du résultat d'un test de QI n'est absolument pas fortuite]. Si tu es comme moi, alors sans doute tu as déjà été amoureuse, dans le sens que tu as déjà ressenti à la fois de l'absence d'attirance pour certains, et un peu plus d'attirance pour d'autres, voir même une attirance mutuelle parfois, même si elle n'était qu'amicale peut être.

Aujourd'hui je crois que c'est déjà ça "être amoureux". Un peu comme l'intelligence, l'amour reserve parfois des suprises, on pourrait par exemple ne jamais réaliser que la capacité de danser est une forme d'intelligence, de même on ne réalise pas toujours ce qui nous permet d'être dans une relation qui nous convient. J'avais souvent remarqué que quand je touchais certaines personnes, j'avais des sensations de qualités très différentes qu'avec d'autres. Mais j'ai mis énormément de temps à classer ça parmi les composantes de l'amour.

Je suppose qu'on peut allègrement partir du principe qu'on est tous capable de tomber amoureux, pour autant que l'humanité ne soit pas un ensemble parfaitement uniforme de notre point de vue, et qu'on se laisse aller à des désirs parfois. Par contre la question de savoir si un jour ou non, on franchira ce seuil où on a subitement envie de dire "oui je suis [ait été] amoureux", naturellement, ça relève de la capacité à prédire l'avenir, et on sait tous comment la météo à 3 jours nous déçoit parfois.


Pour conclure, je vais mettre un conseil, qui ne sera probablement pas super utile, mais sait-on jamais. Comme tu l'expliques, on peut rencontrer via des circuits spécialisés dans la rencontre : le problème avec ces circuits, c'est que tout le monde ne joue pas le jeu, et même ceux qui y jouent n'y jouent pas tous de la même façon. Et puis le fait qu'on joue à un jeu, fait peser sur l'ensemble de la rencontre pas mal de contraintes.

Les rencontres naturelles peuvent se faire bien sûr dans le même genres de jeux, un mec te plait dans un magasin, tu vas lui parler, mais il y a aussi une autre forme de rencontre, qui m'avait semblé plus performante : rencontrer les gens dans des cadres amicaux. Et pour ça, et ben il faut avoir sous la main des cadres amicaux ou les créer.  Ce qui maintenant conduit à une nouvelle question : comment au juste s'y prend t'on pour faire des rencontres purement amicales ? Autant il y a pléthore d'offre pour trouver l'amour, autant il y en a moins pour trouver des cercles de gens, des groupes dans lesquels on se sent bien et à sa place. Pourtant appartenir à de tels gruopes me semble le plus sûr chemin pour trouver l' Amour, pour des gens qui comme moi aiment modéliser le monde, et qui aiment aussi rester enfermer plutot que de se confronter à ce jeu de la séduction permanente.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Invité le Jeu 28 Sep 2017 - 14:01



Perso ce qui me dégoûte c'est que ce soit si facile. Dans la vie, sur le net, même chose. Y a jamais aucune surprise, aucune difficulté, ça vient tout seul, c'est lassant.

"Omg King, tu es tellement imbu de toi-même ! Je t'assure que les gens comme toi me repoussent, tu n'aurais aucune chance !"

Chais pas. Z'êtes chiantes. Z'êtes aussi chiantes que les mecs que vous trouvez chiants.

Ouaip. N'importe lequel d'entre vous pourrait trouver "l'amour de sa vie" en moins d'une semaine. Suffirait d'un peu de bon sens et de quelques efforts. Mais bon, vive la sélection naturelle hein

"moi j'écoute autre chose que cette bouillasse cacophonique" :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Bobbin le Jeu 28 Sep 2017 - 14:57

Hello, je rebondis sur le sujet parce qu'il me fait penser en certains aspects à celui que j'ai créé hier dans une autre section : http://www.zebrascrossing.net/t32473-interet-romantique-pour-les-autres-hp

En particulier le titre et cette phrase
J'ai été attachée à des gens, mais pas amoureuse
me font aussi penser à la demisexualité (mais pas sûr que tu t'identifies à ce terme, je veux absolument pas faire de récup ou projeter mon cas sur d'autres personnes).



Tu dis aussi que tu es obsédée par les systèmes, dans ce cas, je te propose de coucher sur le papier ce qui te plait / plairait de rencontrer chez quelqu'un, afin de savoir où tu peux rencontrer quelqu'un qui te plait. (le mieux c'est sûrement de partir d'exemples concrets mais bon  drunken )


Par exemple quand je lis
Sachez que le modèle de l'homme viril, grand, musclé, sportif, etc que beaucoup de femmes recherche n'est aucunement mon type, hah.

Je me dis qu'il y a peut-être des mecs de mon cours de danse qui pourraient te plaire par exemple.

Je suis d'accord avec le fait de ne pas faire un loisir qu'on n'a pas envie de faire, mais je reconnais aussi les vertus de l'essai. Faire quelque chose qui te branche sans que ce soit la folie furieuse, et que tu pourras arrêter au bout d'un an si ça ne te plait pas (enfin pour le cas de la danse il y a même des forfaits au cours, mais ce n'est qu'un exemple), ça me parait une saine expérience. En plus tu pourrais te découvrir une passion.

Globalement il n'y a pas de secret. A part un gros coup de chance, si tu veux rencontrer une personne qui te plait en étant difficile il faut que tu aies des moyens de rencontrer régulièrement beaucoup de nouvelles personnes.
Bobbin
Bobbin

Messages : 34
Date d'inscription : 04/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par isadora le Jeu 28 Sep 2017 - 15:49

tu peux poireauter en attendant le prince charmant a dit le porteur de lunettes, qui s'est enfui sans précision. c'est un très bon conseil. mais peu explicite. ma version sous une autre forme :

tu raisonnes beaucoup en exclusion : ou bien ou bien.

tu opposes : romantisme / virilité, attirance intellectuelle / attirance physique, raisonnable / légèreté, rencontre internet / rencontre irl.

tu fais la distinction entre attirance physique et passion.

le prince charmant, il aura tout en même temps : il sera viril quand il le faudra et totalement romantique devant un coucher de soleil, il t'embarquera physiquement version montagnes russes et discutera philosophie sur l'oreiller, il sera raisonnable parfois et léger la seconde d'après. tu l'auras rencontré en irl et il t'inondera de mails (des lettres manuscrites si tu as vraiment de la chance) par la suite ou l'inverse. (les hommes zébrés savent faire tout cela)

ensuite une seule phrase me parait importante dans tout ce que tu écris : je n'ai pas d'ami en vrai.

ouvre ton cœur à l'amitié, masculine, féminine, c'est déjà un bon apprentissage pour l'amour. c'est une sorte de répétition générale et une garantie que une fois le prince charmant trouvé, il ne sera pas ton seul horizon, sinon, il risque de fuir en sautant sur son cheval (moto, vélo, auto, trottinette, etc...)

PS : et surtout pour répondre au post précédent : surtout ne fais pas de liste, écrire c'est limiter sa pensée. les princesses ne font pas de listes (de courses ou d'exigences sur le prince charmant) elles rêvent en brossant leurs cheveux et TU SAIS QUOI, CA MARCHE !!!


Dernière édition par isadora le Jeu 28 Sep 2017 - 15:59, édité 1 fois
isadora
isadora

Messages : 1401
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Bobbin le Jeu 28 Sep 2017 - 15:54

isadora a écrit:trottinette

Je visualise la lenteur du truc, l'effet dramatique est saisissant cyclops

isadora a écrit:pour répondre au post précédent : surtout ne fais pas de liste, écrire c'est limiter sa pensée. les princesses ne font pas de listes (de courses ou d'exigences sur le prince charmant) elles rêvent en brossant leurs cheveux et TU SAIS QUOI, CA MARCHE !!!

Non mais je ne propose pas de se limiter, vraiment, c'est important pour moi de ne pas arrêter de critères. Il y a juste des terrains qui, j'en suis sûr, maximisent nos chances de rencontrer des gens avec qui on a des affinités. Ce n'est pas absolu.

Quand au destin de la plupart des princesses type Disney, je ne suis pas sûr qu'il soit si enviable mais ce n'est pas le sujet geek
Bobbin
Bobbin

Messages : 34
Date d'inscription : 04/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par isadora le Jeu 28 Sep 2017 - 16:03

non heureusement, Disney n'a pas le monopole des princesses, qui existaient avant les dessins animés et existent encore.
j'en connais plein et même des princesses zèbres rencontrées en irl lyonnaise.
je suis d'accord sur les terrains de jeu. (jeu de go par exemple : 100% masculins HQI)
isadora
isadora

Messages : 1401
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Kiwi44 le Jeu 28 Sep 2017 - 16:21

isadora a écrit:PS : et surtout pour répondre au post précédent : surtout ne fais pas de liste, écrire c'est limiter sa pensée. les princesses ne font pas de listes (de courses ou d'exigences sur le prince charmant) elles rêvent en brossant leurs cheveux et TU SAIS QUOI, CA MARCHE !!!
Et tu vas finir par croiser le chemin de quelqu'un, quelqu'un que tu ne croyais pas possible qu'elle existe; j'en sais quelque chose... Wink Wink
Et il y a même des princesses qui se laissent troubler par des rustres bien éloignés du modèle 'prince charmant'
Kiwi44
Kiwi44

Messages : 280
Date d'inscription : 07/06/2017
Age : 50
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Invité le Sam 30 Sep 2017 - 10:32

Mystery tu as résumé mot pour mot mes pensées. Respect. Courbette
On dirait vraiment moi ça fait très peur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Fata Morgana le Sam 30 Sep 2017 - 10:35

"le prince charmant, il aura tout en même temps : il sera viril quand il le faudra et totalement romantique devant un coucher de soleil, il t'embarquera physiquement version montagnes russes et discutera philosophie sur l'oreiller, il sera raisonnable parfois et léger la seconde d'après. tu l'auras rencontré en irl et il t'inondera de mails (des lettres manuscrites si tu as vraiment de la chance) par la suite ou l'inverse. (les hommes zébrés savent faire tout cela)"

Isadora tu as dressé mon fidèle portrait ! Dent pétée

Problème, je suis pas libre. Une chanceuse s'est jetée sur le morceau !
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par isadora le Sam 30 Sep 2017 - 11:30

crois bien que cela me désole également, tu es unique, j'ai bien pensé à toi en écrivant cela.
il faut bien reconnaître que la chanceuse possède toutes les qualités complémentaires des tiennes.
isadora
isadora

Messages : 1401
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par JCVD le Lun 2 Oct 2017 - 23:14

isadora a écrit:crois bien que cela me désole également, tu es unique

"Non, il y en a un autre." (Maître Yoda)
JCVD
JCVD

Messages : 6627
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 101

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Fab. Fabrice le Lun 2 Oct 2017 - 23:20

Pas en deux mots JVCD, pasd en deux mots...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Mer 4 Oct 2017 - 5:26

Bobbin a écrit:Hello, je rebondis sur le sujet parce qu'il me fait penser en certains aspects à celui que j'ai créé hier dans une autre section : http://www.zebrascrossing.net/t32473-interet-romantique-pour-les-autres-hp

En particulier le titre et cette phrase
J'ai été attachée à des gens, mais pas amoureuse
me font aussi penser à la demisexualité (mais pas sûr que tu t'identifies à ce terme, je veux absolument pas faire de récup ou projeter mon cas sur d'autres personnes).



Tu dis aussi que tu es obsédée par les systèmes, dans ce cas, je te propose de coucher sur le papier ce qui te plait / plairait de rencontrer chez quelqu'un, afin de savoir où tu peux rencontrer quelqu'un qui te plait. (le mieux c'est sûrement de partir d'exemples concrets mais bon  drunken )


Par exemple quand je lis
Sachez que le modèle de l'homme viril, grand, musclé, sportif, etc que beaucoup de femmes recherche n'est aucunement mon type, hah.

Je me dis qu'il y a peut-être des mecs de mon cours de danse qui pourraient te plaire par exemple.

Je suis d'accord avec le fait de ne pas faire un loisir qu'on n'a pas envie de faire, mais je reconnais aussi les vertus de l'essai. Faire quelque chose qui te branche sans que ce soit la folie furieuse, et que tu pourras arrêter au bout d'un an si ça ne te plait pas (enfin pour le cas de la danse il y a même des forfaits au cours, mais ce n'est qu'un exemple), ça me parait une saine expérience. En plus tu pourrais te découvrir une passion.

Globalement il n'y a pas de secret. A part un gros coup de chance, si tu veux rencontrer une personne qui te plait en étant difficile il faut que tu aies des moyens de rencontrer régulièrement beaucoup de nouvelles personnes.

Je ne pense pas être demisexuelle, je pense que je suis juste difficile (malheureusement, pas intentionnellement). C'est tout aussi important pour moi d'être attirée physiquement par quelqu'un que de trouver quelqu'un d'intéressant, mais les deux sont durs à trouver déjà individuellement, alors ensemble...

Il m'est relativement aisé de trouver des gens avec une personnalité intéressante (intéressante = subjectif à ce que je valorise) en ligne, j'ai dû en rencontrer une bonne dizaine ces dernières années, mais une relation n'est habituellement pas possible pour diverses raisons. J'en ai conclus quelque chose de positif néanmoins, les traits de personnalité que je trouve attirants s'accordent souvent ensemble, de même pour les hobbies.

J'ai déjà fait des listes de ce que je recherche, et ça n'aide pas nécessairement tant que ça. Par exemple, j'aime la philosophie, et je recherche quelqu'un qui est capable d'avoir des conversations profondes à ce sujet, mais ça ne me donne pas réellement d'indice où chercher hors ligne. A part en fac de philo ou à des conférences (et encore, dans ces conférences, la plupart des gens ne sont pas jeunes), je ne vois pas où aller pour trouver un tel individu, et penser de manière philosophique s'agit certainement de la chose qui m'est la plus attirante dans une personnalité, donc je ne pourrais passer outre.

Niveau passion, j'ai déjà essayé une multitude de choses, donc je peux dire assurément que je n'aime pas beaucoup d'activités. Pour moi, c'est assez noir ou blanc, soit j'adore ou je déteste (enfin, ce n'est pas directement détester l'activité habituellement, mais plus détester la manière dont elle me fait me sentir, i.e ennuyée, etc). Après, il s'agit d'un autre sujet...mais généralement, mes hobbies sont artistiques/créatifs, et c'est des choses que j'aime surtout faire seule.

Je ne vois pas comment rencontrer régulièrement beaucoup de monde...













Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Invité le Mer 4 Oct 2017 - 5:50

COucou,

As tu essaye okcupid ?
C'est ici que j'ai trouvé le nom de ce site.

J'avoue que l'appli est pas mal pensée, mais ce genre de système n'est pas pour moi.
J'ai carrément la flemme de répondre aux gens ( pas motivée sans doute).

Pour le reste, je vois des gens lumineux et d'autres non.
Le romantisme existe : un garçon m'a emue aux larmes deux fois, la première car il avait appris à jouer un moment de piano que j'aimais, et l'autre pour un poème si simple, une consolation, il n'y a pas d'amour heureux mais il y a le notre. C'était une main tendue pour extraire l'autre de la desolation et du chaos. Et ce garçon n'est même pas mon copain. Il est je ne sais quoi. Il est.

Ne perds pas espoir il y a quelques magiciens, ils sont juste Bien planqués ( dur pour les hommes de livrer leurs emotions).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Mer 4 Oct 2017 - 6:16

Cacendre a écrit:COucou,

As tu essaye okcupid ?
C'est ici que j'ai trouvé le nom de ce site.

J'avoue que l'appli est pas mal pensée, mais ce genre de système n'est pas pour moi.
J'ai carrément la flemme de répondre aux gens ( pas motivée sans doute).

Pour le reste, je vois des gens lumineux et d'autres non.
Le romantisme existe : un garçon m'a emue aux larmes deux fois, la première car il avait appris à jouer un moment de piano que j'aimais, et l'autre pour un poème si simple, une consolation, il n'y a pas d'amour heureux mais il y a le notre. C'était une main tendue pour extraire l'autre de la desolation et du chaos. Et ce garçon n'est même pas mon copain. Il est je ne sais quoi. Il est.

Ne perds pas espoir il y a quelques magiciens, ils sont juste Bien planqués ( dur pour les hommes de livrer leurs emotions).

Oui, c'est exactement le même problème que j'ai avec les sites de rencontres. Quitte à rencontrer quelqu'un en ligne, je préfère encore les divers forums, mais je n'ai plus du tout la motivation pour le online de toute manière. Avec mon expérience passée, je vois ça de facto comme une perte de temps.

J'ai aussi déjà eu des garçons qui m'ont écrits des chansons et des poèmes, il est vrai que c'est agréable, mais être attentionné n'est pas la seule chose qui compte. En fait, j'ai utilisé "romantique" comme synonyme de "relation amoureuse". C'était une erreur. Je ne suis pas classiquement "fleur bleue". Mais sinon, oui, je suis habituellement plus attirée par ceux qui sont émotifs, plutôt que ceux qui ont l'air robotique.






Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Invité le Mer 4 Oct 2017 - 7:19

L'avantage des fora c'est la connaissance de l'autre dans des contextes, tu peux consulter sa plume, son humour, son goût, ses interactions.
C'est un peu comme au boulot ou la fac. L'amour est incident car il est accident au final.
L'amour c'est l'autre en situation de vie. J'ai besoin de contextualiser la PerSonne, de l'imaginer évoluer dans le monde, principalement dans ses interactions aux autres : générosité, empathie, auto dérision, clarté, volonté de délivrer une info constructive et bienveillante , douceur, virtuosité etc...puis la conscience qu'il a de lui, pudeur, introspection, enfin son rapport au monde des idées.
C'est ce que j'aime avant tout. Je l'observe puis il se passe un truc ( rarement, mais ca m'est arrivé ici meme, tout récemment. Il le sait, on verra bien).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Mystery le Mer 4 Oct 2017 - 9:52

Cacendre a écrit:L'avantage des fora c'est la connaissance de l'autre dans des contextes, tu peux consulter sa plume, son humour, son goût, ses interactions.
C'est un peu comme au boulot ou la fac. L'amour est incident car il est accident au final.
L'amour c'est l'autre en situation de vie. J'ai besoin de contextualiser la PerSonne, de l'imaginer évoluer dans le monde, principalement dans ses interactions aux autres : générosité, empathie, auto dérision, clarté, volonté de délivrer une info constructive et bienveillante , douceur, virtuosité etc...puis la conscience qu'il a de lui, pudeur, introspection, enfin son rapport au monde des idées.
C'est ce que j'aime avant tout. Je l'observe puis il se passe un truc ( rarement, mais ca m'est arrivé ici meme, tout récemment. Il le sait, on verra bien).

Exactement, et je pense que l'une des raisons derrière ce besoin de percevoir l'autre dans un contexte vient d'une attirance pour la vulnérabilité. En se présentant dans une situation où nous dévoilons, directement ou indirectement, une certaine quantité d'informations sur nous-même (surtout par le comportement, car il reflète une partie de l'inconscient), nous nous rendons vulnérables. La vulnérabilité à tendance à aider au développement de la confiance, ce qui est important dans une relation.

Je pense que lorsqu'on recherche une relation sérieuse et durable, on a tendance à vouloir autant d'info que possible sur la personne, pour juger si il en vaut l'investissement. Du moins, c'est mon cas, vu que je n'aime pas perdre de temps.

Je pense qu'il est aussi plus facile d'omettre et de modifier des informations en ligne, vu que l'aspect spontané/physique/réactionnel est caché.

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Invité le Mer 4 Oct 2017 - 10:11

Il y aurait deux écoles à ce sujet :
- certains pensent que l'absence de *filtres* relatifs aux comportements sociaux nous permettrait de nous présenter tels que nous sommes au fond. Avec toutes nos peurs et nos doutes, mais également mise en lumière de notre Nature ( absence d'agression extérieures). On se livrerait totalement, protégé par l'anonymat.
Je parle du cas où il n'y a aucun enjeu autre que la communication ( savoir, débats ou experiences), pas de manipulation ( certains ont des problèmes psychologiques, le net met cela en lumière, tu piges vite fait les comportements répétitifs qui témoignent de structuration défaillante : sur un forum c'est quand même facilement repérable ).
- il y a ceux qui se disent que ce moyen de communication n'est qu'une duperie, et que seul le reel compte.
Je n'ai pas d'avis tranché sur la question, traitant de la sincérité des gens au cas par cas.
Certains jouent des rôles d'autres non.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Invité le Mer 4 Oct 2017 - 11:11

se montrer sous son vrai jour, sans filtre ? quelle horreur !!!!!

Difficulté à trouver un partenaire romantique 200

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Invité le Mer 4 Oct 2017 - 11:49

Ouaip, c'est pas romantique, tout ce fil n'est pas romantique ! Pété de rire

Un peu de romantisme Pour Toi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Difficulté à trouver un partenaire romantique Empty Re: Difficulté à trouver un partenaire romantique

Message par Invité le Mer 4 Oct 2017 - 11:59

Pour finir, et après je me casse.

Pour moi, être amoureux, c'est être sous le charme de toutes les imperfections de l'autre, sinon ça marche pas ! Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum