Une jolie peur, dans une peau de lâche.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une jolie peur, dans une peau de lâche.

Message par CoqAuVin le Mer 20 Sep 2017 - 17:42

Le titre ? ça m'est venu comme ça, sans pour autant trouver ça drôle...

J'ai relativisé sur le forum ZebraCrossing: une source énorme d'avis de personnes rassemblées autour d'un sujet commun : les zèbres (pour le coup je trouve cette phrase là assez drôle, pour qui ne connait pas le terme ça doit être déconcertant).
Ensuite : j'ai envie de parler. Je pourrais parler avec les quelques bon amis que j'ai mais j'ai toujours cette crainte de déranger, même si la plupart me disent "les amis c'est là pour ça"; pour moi qui me promet à chaque fois de ne pas emmerder ces amis là avec mes problèmes, car chacun en a. ET POURTANT, quand je me revois les écouter parler avec plaisir, parfois de problèmes parfois non ou de tout et de rien, je ne sent pas pour autant qu'il doivent à leur tour m'entendre.
Et c'est de la que le besoin de parler dois venir: je retient constamment. Cependant, cela commence à être éprouvant de montrer que ça va quand on sent qu'on a besoin de quelqu'un. J'ai pris cette habitude de ne compté que sur moi quand il s'agissait de ressentit, de sentiments, pour résonner dessus, pour gérer une détresse passagère, tout ce qui touche à l'émotion je garde pour moi habituellement.
Par "besoin de quelqu'un je précise "d'une personne avec qui parler" et ce sans profondeur amoureuse ou concupiscence ni autre sentiment plus élevé dans les conventions que l'amitié pure.

De quoi je voudrait parler, ou monologuer si aucune réponse ne viens: cela fais une année que j'ai découvert la douance, le haut potentiel, la zèbritude... Et durant cette année de recherche, de fouilles, d'accumulation de connaissances- accéléré par le fait que je suis dans une filière de psychologie et qui facilite l'accès à des ouvrages scientifiques - , je n'ai cessé de me répéter cette question, qui parait tellement banal sur ce forum: Suis - je une personne HP ?

L'état actuel de mon questionnement n'a absolument rien à voire avec le départ de la chose: chaque jour je pèse le pour et le contre, et pour un contre le pour reviens pour être contredit par le contre , je juge chacunes de mes actions, leurs desseins, leurs causes, la façon dont elles se font. Pas une journée - non sans rire là ça fait près d'un mois que ça dure - PAS UNE JOURNEE sans que je fasse une fixette sur la situation. Du coup à force de ne pas trouver de nouvelles réponses, je stagne, je rame, et je deviens vite aigri, MAIS D'UNE FORCE. Et je sais que ça se remarque vite, parce que perd l'envie de garder un semblant de sourire de façade. C'est à ce moment que les "ça va ?" arrivent; donc là sois je respect la convention, bref je fais l'hypocrite je répond "oui oui"; sois je suis honnête mais je me plaint. Suivant les cas, sois je retiens, sois je déballe. merde.
Au départ la découverte du sujet a été une épiphanie, la grande partie des questions que je me posais ont eux une explication. Après un "inventaire" fais de la manière la plus objective que j'ai pu des caractéristiques significatives de ma personne, j'ai compris que pour savoir, il me fallait un avis extérieur, et surtout un professionnel. Le problème, c'est que l'avis extérieur et le Bilan qui pourraient m’éclairer définitivement ça coûte des ronds p**ain de bor**l à q**ue de trou du c** de non de Dieu Cordialement, et je serai mort de honte d'aller demander une aide auprès d'une assistante social alors que des personnes y vont pour avoir de quoi manger en fin de mois.

Pour les quelques personnes à qui j'ai parlé de ma suspicion de douance, je suis la plupart du temps extrêmement mal à l'aise après la discussion. Ont-ils compris ? Est ce qu'ils pensent que je me crois supérieur ? Est ce qu'il pense que c'est un jeu sans importance ? Me trouvent-ils hypocrite ? les questions et les inquiétudes fusent...
Les réponses quand à elles restent biens banales et ne servent pas d'avancé pour moi: "arrête de réfléchir et profite de la vie" ; "tu sais la société veut nous coller des étiquettes, tu es qui tu es" ; "va faire ce test pour avoir une réponse, le plus  important c'est tes partielles".
. . .
Bien qu'on puisse être facilement en accord avec les belles paroles, ça ne me sert ici à rien.

J'ai une envie de hurler incommensurable vous n’imaginez pas mais alors pas à quel point. J'ai besoin de parler, je vais poster ce torchon incomplet, sans fin ultime, dans l'oisiveté la plus totale, pour une raison tout à fait égoïste, parce que ça va me permettre d'extérioriser tout ça sans avoir à emmerder les personnes desquelles je suis proches et auxquelles je tien, parce que je suis un idiot qui a le culot de croire qu'il est hors du lot alors qu'il est probablement juste comme tout le monde: différent.

non la franchement ne répondez rien. ce message n'a aucun intérêt pour quiconque j'aurais pu l'écrire sur du papier et en faire un origamis ou encore le balancer, passez sur un autre sujet vous perdez votre temps et vous venez d'en perdre pas mal si vous avez lu toutes ces conneries, je présente mes excuses.


Dernière édition par CoqAuVin le Dim 19 Nov 2017 - 20:24, édité 2 fois
avatar
CoqAuVin
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 19
Localisation : Oyonnax; Ain

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jolie peur, dans une peau de lâche.

Message par izo le Mer 20 Sep 2017 - 18:34

Bah, tout de suite la fuite, le retrait, la page qu’on raye. Bon bienvenue ici, et « regarde de tes yeux regarde » comme dirait l’autre (qui ? Celui qui trouve a droit à un bizou de moi). Lis donc et tu verras comme on est divers et ondoyants, tellement qu’il y a des foires d’empoigne en veux tu en voilà. Donc ta place ici est réservée, au chaud. Libère ta parole laisse la surfer sur ses vagues, pas de soucis on gère les tsunami et les mornes plages aussi.
À très vite donc.
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1596
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jolie peur, dans une peau de lâche.

Message par davidabricot le Mer 20 Sep 2017 - 21:32

izo a écrit:Bah, tout de suite la fuite, le retrait, la page qu’on raye. Bon bienvenue ici, et « regarde de tes yeux regarde » comme dirait l’autre (qui ? Celui qui trouve a droit à un bizou de moi). Lis donc et tu verras comme on est divers et ondoyants, tellement qu’il y a des foires d’empoigne en veux tu en voilà. Donc ta place ici est réservée, au chaud. Libère ta parole laisse la surfer sur ses vagues, pas de soucis on gère les tsunami et les mornes plages aussi.
À très vite donc.

Très beau et juste message d'accueil qui résume fort bien le forum. Comme dirait l'autre, merci pour ce moment.

@CoqAuVin
izo a mille fois raison. tu peux y aller sans réserve ici, on en a vu d'autres. Peur de rien, d'aucune situation, d'aucun pavé. Zebra a cet immense avantage, c'est qu'il y a tout le temps quelqu'un pour ouvrir la porte.
avatar
davidabricot
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 985
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 29
Localisation : Castres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jolie peur, dans une peau de lâche.

Message par Merule le Mer 20 Sep 2017 - 22:12

Moi j'ai trouvé ton texte très interressant car je m'y suis reconnue ^^ Surtout ce passage qui dit "un jour oui, un jour non", les arguments pour et contre et cette incertitude permanente qui devient parfois une obsession.

Personnellement jai mal dormi 1 mois puis jai fini par me dire que meme sans etre hp, une intelligence moyenne haute cest deja pas mal et cest acceptable au niveau humilité. Un compromis qui me permet de laisser cette question de coté pour le moment (ouais ca coute un bras pour pas grand chose les tests quand meme)

Enfin moi jai deux membres de ma famille proche testés, et ma gamine n'est vraiment pas en retard donc la question me reviendra dans la djeule tot ou tard. Je pense que le fait de voir que tu peux t'intégrer ici serait deja un premier pas, non ? (Gratuit en plus)

Merule
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : 72

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jolie peur, dans une peau de lâche.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum