être amoureux de l'amour finalement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

être amoureux de l'amour finalement ?

Message par Lolozebro? le Mer 6 Sep 2017 - 0:12


J'ai cogité beaucoup sur cette question et aussi avec les expériences amoureuse que j'ai eu, j'aimerais savoir ce que les gens en pensent ?

Le bout de ma pensé arrive ici :

Je prend l'exemple de 2 être humain
soit :

Je prends I love u pour démarrer, c'est moins claire avec je t'aime jocolor)

I love U
U love Me

moi aimer toi
toi aimer moi

L'amour qu'il y a en moi aime l'amour qu'il y a en toi
L'amour qu'il y a en toi aime l'amour qu'il y a en moi

L'amour en toi que tu me donne m'aide à me connecter à l'amour en moi
L'amour en moi que je te donne t'aide à te connecter à l'amour en toi

L'amour que tu incarne m'aide à incarner l'amour
L'amour que j'incarne t'aide à incarner l'amour

L'Amour en moi est amoureux de l'Amour en toi
L'Amour en toi est amoureux de l'Amour en moi



En faite nous sommes amoureux de l'Amour


Mais je crois qu'en allant au bout de ma logique je vais finir dans un monastère ou moine bouddhiste, ça me rassure pas tellement par rapport à la vision archétypé qui m'a vu naitre, je voulais vivre des histoire romantique comme on voit dans les films, j'ai fini par ouvrir des livres de philo... 2nd degré

ps : la formulation être amoureux de l'amour n'est pas de moi je l'ai entendu en écoutant la radio par hasard dans une émission littéraire par une femme, j'ai trouvé cette expression hyper pertinente sur le sujet de l'amour, pour rendre à césar ce qui revient à césar (même de manière flou) Dent pétée

Lolozebro?
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 30/08/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par zenzile le Ven 8 Sep 2017 - 14:15

AHHHHH ! un sujet que je connais bien..
Rêver de volupté, de sensualité, de passions, rejeter la réalité souvent trop plate, se réfugier dans ses rêves et fantasmes et se frotter à la vraie ie qui apporte trop rarement ce que l'on attend.

Je me suis retrouvée avec un amoureux de l'amour mardi soir, un vieil "ami"-calin avec qui n'étions jamais allé plus loin que des câlins.

Nous avons ronronné toute la nuit, être sensible face à moi à fait fondre mes kilos de glace et enlevé une à une toutes les couches de protection pour arriver au plus intime, en prenant le temps de découvrir nos corps et s'enivrer de sonorités musicales envoutantes que nous avons en commun .... Le mélange des années passées, et d'un désir réciproque qui a trainé 8 ans, le cadre ( old school je vis chez mon grand père, et j'étais en mode peinture donc "squat" d'ado, matelas par terre etc) Des heures de câlins, loin de ces plans cul de M**** où il n'y a que sexe et reproduction d'images pornographiques, ....

Ca m'a presque réconciliée avec moi même, sauf que ça m'a rappelé ce que j'attendais de l'amour et que la barre est bien haute Neutral Embarassed ....... bref, un "plan cul" qui s'est transformée en nuit d'amour comme si ça avait été une personne que j'aime profondément (qui est peut être le cas au final, car, nous avons besoin de "sensationnel" pour ne pas nous ennuyer, et ça l'a été).

Ben après ca, OUI , je préfère le monastère (je dis souvent que j avais me faire nonne) que la platitude des relations sans interêt sensoriel ...

Mes relations, j'ai toujours fini par m'ennuyer sauf avec le premier "fou" avec qui j'avais été. le premier qui avait relevé cette barre à très haut niveau. S'en sont suivi quasi 20 ans d'ennui à la recherche des montagnes russes... qui n'existent que dans les parcs d'attraction ..
avatar
zenzile
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 36
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par Lolozebro? le Sam 9 Sep 2017 - 23:15

"Rêver de volupté, de sensualité, de passions, rejeter la réalité souvent trop plate, se réfugier dans ses rêves et fantasmes et se frotter à la vraie vie qui apporte trop rarement ce que l'on attend" C'est beau

C'est l'âge des illusions perdu, mon âge

Et on a beau être amoureux de l'amour, l'homme est un animal social, il ne peut être épanouis en ermite
On à besoin de chaleur humaine, de pouvoir se serrer dans les bras

Aujourd'hui il faut attendre de s'être bourré la gueule entre amis pour avoir des accolade, quel pudeur

Y'avait une époque où il y'avait des slow en boite (époque que je n'ai pas connu à part aux boum collégiale), où il suffisait d'inviter une fille à danser pour pouvoir la serrer contre soi , c'était beau

Maintenant les discothèques c'est le bal de la vulgarité, ça donne envie d'être moine

Et être moine, on se pose la question de l’abstinence, ça doit pas être facile

Lolozebro?
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 30/08/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par zenzile le Sam 9 Sep 2017 - 23:36

Ouais enfin les slows on se serrait pas "comme ça" ... c'est du "frôlage" de loin en général.
Prendre les gens dans ses bras, ben faut le faire avec ses amis, les gens qu'on aime, pas besoin d'alcool ou d'enterrement, quand on aime, on le montre. Sinon c'est trop con.

Age des illusions perdues à 25 ans ?? mince déjà ?? Shocked

Bon... on peut les retrouver longtemps je n'ai plus cru en "rien". Ben j'en ai un peu marre. alors je mets de l'amour dans ma vie, même en étant seule. On fini par trouver comment bien s'entourer (même si cela peut prendre du temps .... ) pis de temps en temps, y'a des petits bouts de lumière qui apparaissent et ceux ci il faut les prendre à pleins bras ....à plein le coeur.

Les accolades des gens bourrés sont souvent bien trop superficielles... Mais bon, bourré, on ressent peut être plus le besoin d'amour, pis, on laisse tomber nos barrière ( et dieu que c'est bon d'un côté aussi ! ) Par contre la gueule de bois est toujours atroce. (atrocement SEULE )Mais ça passe aussi...

L'abstinence, pas si pire, moins on en fait, moins on a envie ( si si !! on pète un plomb des fois, mais c'est possible HAHA )
avatar
zenzile
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 36
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par Lolozebro? le Dim 10 Sep 2017 - 0:27

"Prendre les gens dans ses bras, ben faut le faire avec ses amis, les gens qu'on aime, pas besoin d'alcool ou d'enterrement, quand on aime, on le montre. Sinon c'est trop con."

J'ai compris que c'était trop con comme tu dis, donc j'me suis barré, je suis en train de prendre conscience de ma zébritude (ou pas) c'est pour ça

Ouai les illusions perdu à 25 ans ou alors j'ai l'illusion d'avoir perdu mes illusions lol

Du frôlage de loin ? Encore des illusions aha

"On fini par trouver comment bien s'entourer (même si cela peut prendre du temps .... )"
J'en suis à cette période là dans ma vie, ça va, au moins c'est le bon chemin, tu me rassures Smile, et c'est déjà ce que mon instinct me dis


"Par contre la gueule de bois est toujours atroce. (atrocement SEULE )Mais ça passe aussi..."
Ouai j'me dis est-ce que le jeu en vaut la chandelle à chaque fois, les soirées thé me séduise

le thé ? pourquoi pas devenir moine ? Suis-je vieux ? lool

C'est pas possible alors l'abstinence sans pétage de plomb ?!  ça va être la castration chimique et l'ablation des ovaires et on en parle plus ! on arrête pas le progrès 2nd degré

Lolozebro?
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 30/08/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par zenzile le Dim 10 Sep 2017 - 1:06

L'abstinence ( la mienne ) je la vis bien. C'est possible je pense ...
C'est l'inverse le sexe va me retourner le cerveau ( enfin ça dépend comment et avec qui parce qu'en général je me fais juste ch***)

Pffff l'alcool... c'est trop bon d'être soûl. Le thé ?!??? Bon tant que c'est pas la tisane camomille ca va !

Puis ton instinct suis le. C'est sacré ( et souvent juste )

J'sais pas si je suis rayée, j'y crois pas en fait mais par ici en tout cas les sujets tournent sur des questions que je me suis posées toute ma vie ... et enfin je trouve un endroit avec des gens qui se posent des questions ... là où les autres disent " tu te pose trop de question" ou " tu réfléchis trop" ( je pars en lattes et change de sujet bon, OUi je suis un boulet )

Ben OUi et ??? Faudrait être con et basique ( que je suis AUSsI dans pleins de domaines Huhu

Je comprends le côté blasé... je l'ai été une grosse décennie et plus jusqu'à il y a peu de temps.
Mais ça ne m'empêche pas de déprimer encore ( genre cette semaine ) en pensant que je vais finir seule mangee par des chats.

Mais croire... croire en quelques chose c'est important.
On voudrait tous que " quelqu'un nous attende quelque part"
Mais les exigences qu'on a c'est chaud. Besoin de passion, de relation forte, qui secoue les tripes. Alors à la question amoureux de l'amour je dirai OUi, on parle souvent plus du type de relation qu'on attend que du type de personne qu'on cherche.

??

Aimer c'est chouette
On a envie d'aimer.
Envie d'être aimer.'
Envie d'amour.
Mais avec qui ?

36 balais, avec du recul j'ai l'impression de n'avoir jamais aimé réellement dans mes relations ( pansement, bouée, peur de s'engager, incapacité d'être seul et toutes ces conneries contradictoires non stop !! ( c'est là qu'intervient ma persuasion de ne pas être rayée mais juste dans le schéma de l'incapacité d'être seule - mais ca s'apprend aussi il paraît c'est en cours).

Et se dire avoir eu x relations ( enchaînées, jamais plus de 4 ans, plus les 1-2-3 semaines où trop vite je suis zinzin et fais peur etc ...)
Et que des ratés ...

Bon... cas désespérés peut être Smile

On est pas sortis je te le dis !

Bon c'est fatigant. Où est la touche pause sur ces réflexions ? ( qu'on entretient bien ici d'ailleurs c'est encore plus dur )
avatar
zenzile
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 36
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par chuna56 le Dim 10 Sep 2017 - 8:44

Je fais partie des gens blasés puisque je vois l'amour d'un point de vue purement biologique et comportemental ^^

Je me dis que certains cerveaux ont besoin de leur shoot hormonal pour fonctionner, c'est comme une drogue.
ça a été longtemps mon cas, avec plein d'amalgames dans les émotions, envies, sensations...

Les besoins humains sont plus modestes : besoin d'attachement, besoin de se sentir en sécurité affective.
Dès qu'on sort de là, c'est qu'il y a eu un bug dans la programmation.

J'y vois pas du bien ou du mal, juste que l'organisme s'est adapté autrement que la moyenne des gens.
Si l'individu réussit à accéder au bonheur, ma foi, c'est génial.

Puis bon, pour les autres, c'est chouette aussi.

Parmi les grands amoureux, de grands artistes qui ont vécu les choses de manière amplifiée, bonheur ou malheur, et qui ont créé là dessus.
ça permet de faire rêver le commun des mortels.


Ptèt malheureusement que ça fausse aussi un peu les choses, la vision de la vie.
Ptèt que ça contribue également au fait qu'un couple de dure plus comme ça l'était autrefois ?
Le commun des mortels, à qui on rabâche amour, extase, fortes sensations, se sentir vivant... finit peut-être par se dire que lui aussi a droit à ça, et donc quitter un partenaire avec qui il se sentait bien ?

Peut-être que ça n'a rien à voir....
J'ai entendu un Mr dire dans une conférence que les couples étaient bien plus unis pendant les périodes de guerre. On se sert les coudes, on compte l'un sur l'autre, l'attachement persiste, c'est une référence dans le chaos.


Je vois aujourd'hui des jeunes se mutiler quand ils souffrent d'amour. Prendre une lame et se lacérer les bras.
La douleur les rassure, parait-il.
Bien entendu, ils le font lors de chagrin d'amour.
Tant de rage, de tristesse, de détresse qui ressort ainsi.
Pour une illusion ?

L'amour dure trois ans, parait-il.


Il fut un temps où je disais à l'être aimé, et inaccessible, que finalement, je me sentais vivante, même si c'était par la souffrance que la relation entrainait.
Plaisir et souffrance à la fois.


Aujourd'hui, je rêve de tendresse, d'apaisement, de chaleur, de sécurité.
Je ne suis plus amoureuse de l'amour.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5754
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par zenzile le Dim 10 Sep 2017 - 8:54

Le douleur rassure.
Oui, car parfois se sentir éteint, mais sentir la douleur, réfère à la vie.
"Nous" (que j'emploie tout de même) on ressent, donc on vit.
JE crois que j'entre dans la même phase que toi aussi, l'apaisement ... et la recherche de l'apaisement à 2 aussi. Mais les relations (sexuelles...) sont compliquées aussi à 2 bien trop souvent ... La sécurité ne suffisant pas. Il faut l'Emotion, cette fameuse Emotion qu'on n'a pas envie de laisser mourir (en ce qui me concerne en tout cas)avec la routine, etc ...

Alors ... on verra... qui sait, l'inattendu peut toujours créer une surprise un jour...

C'est terrible, j'ai eu beaucoup de discussions avec des mecs rencontrés, pour une nuit, pour une amitié, pour un bout de vie. Etrangement ça me revient en pleine gueule souvent avec "j'ai réfléchis.. tu avais peut être raison." Et..il ses marient, et ont des enfants (bon ok, cet aspect des choses n'a jamais fait partie de mes rêves ni enfants, ni mariage), je suis souvent "la dernière (connerie ??) avant de ..."
Comme une passeuse (c'est ce que je me dis et disent quelques amis proches, mon "don", semble t il), sauf que je dois arrêter de faire cela avec les autres et le faire pour moi. Mais nous savons bien que c'est la cordonnier qui est le plus mal chaussé ...


avatar
zenzile
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 36
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par chuna56 le Dim 10 Sep 2017 - 9:13

Est-ce que la sécurité ne suffit pas, est-ce que tu l'as déjà rencontrée réellement ?
Je veux dire, le sentiment qu'avec lui, tu ne tomberas plus.

Moi je connais pas.

La dernière relation que j'ai eue, je me suis retrouvée comme dans toutes les autres, en insécurité.
Lui aussi d'ailleurs.
Et nous avons pourtant l'un comme l'autre un besoin absolu de sentir que l'autre ne va pas s'envoler au moindre coup de vent.
Attachement insécure.
Comment en sort-on ?
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5754
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par chuna56 le Dim 10 Sep 2017 - 9:23

Lolozebro parle d'accolade.

J'ai été seule pendant 8 ans. Pas de copain, une attache virtuelle en revanche. Quelqu'un qui était là pour moi, dans certaines limites très limitées.
Fallait pas que je m'incruste trop, quoi.
Puis un jour plus rien.

Là, a émergé le besoin de l'autre. Violemment.
Et je n'avais rien d'autre que mes animaux, et ma famille avec qui ça se passe moyennement on va dire.
Je ne suis pas en sécurité affective, avec eux.
et les contacts physiques ne sont pas envisageables.
Les animaux ne suffisent pas.

J'avais vraiment besoin de pouvoir toucher quelqu'un, être prise dans des bras.
Juste ça.
Le sexe, on s'en passe.

On est vraiment des animaux sociaux, fait pour vivre en groupe.
Groupe, couple, n'importe.
Besoin de contacts, quelque forme que ce soit.

J'ai revécu le jour où j'ai pu avoir ma dose de câlins.

Je ne sais pas comment vivent les gens.
J'ai découvert ce besoin, que je n'arrive pas à assouvir.

Il y a des gens que j'aime, j'ai envie d'aller vers eux, mais ça se fait pas, ma petite fille, tu comprends, dirait-on.
ça se fait pas d'aller serrer dans ses bras les gens en face de soi.
Il faut l'excuse de la boisson, souvent.
La boisson ou autre chose.

On se fait la bise.
ça, je trouve ça intrusif, et pas qu'un peu.
Impersonnel.
Froid.
et pourtant on est alors si près l'un de l'autre.
Je déteste ces gestes codifiés qui font perdre du sens à quelque chose qui devrait être un réel partage.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5754
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par Lolozebro? le Dim 10 Sep 2017 - 22:55

"J'avais vraiment besoin de pouvoir toucher quelqu'un, être prise dans des bras.
Juste ça.
Le sexe, on s'en passe"

"On est vraiment des animaux sociaux, fait pour vivre en groupe.
Groupe, couple, n'importe.
Besoin de contacts, quelque forme que ce soit"

"Il y a des gens que j'aime, j'ai envie d'aller vers eux, mais ça se fait pas, ma petite fille, tu comprends, dirait-on.
ça se fait pas d'aller serrer dans ses bras les gens en face de soi.
Il faut l'excuse de la boisson, souvent.
La boisson ou autre chose"

Merci chuna56 tu mets des mots sur ce que je penses profondément, dis toi que j'avais pris des cours de danse et rien que le fait de partager un moment de tendresse en ayant quelqu'un contre soit (dans les cas ou ça se passe bien bien surs), quand je ressortait du cour, c'est comme si j'avais pris ma dose d'affect et tous mes souci affectif s'évaporait
J'avais pas besoin de plus, je rentrais chez moi seul rempli d'affect et appréciait le reste de ma soirée

Lolozebro?
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 30/08/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par chuna56 le Dim 10 Sep 2017 - 23:08

C'est con, hein, que dans notre société, ça ne soit pas forcément bien interprété ce besoin.

Cet été, j'ai eu l'occasion de croiser des personnes que j'apprécie. Dont un grand zozo vraiment chouette, et un zozo moins grand ^^ mais tout aussi chouette. Je parle pas des supers nanas tongue
Bref.
Des fois, j'aimerais avoir l'élan de les serrer dans mes bras, pour leur montrer mon affection.
Mais ça peut être vraiment mal interprété.
Du coup ben je fais pas.

Je comprends bien le plaisir qu'a pu t'apporter la danse...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5754
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par Lolozebro? le Dim 10 Sep 2017 - 23:27

Ouai d’ailleurs c'est la seul solution que j'ai trouvé puisque ça me permet de pas créer de lien, y'a simplement un rassemblement de gens qui viennent danser, j'y vais, je danse, je part et je suis content ^^

Ca me fait penser aux mouvement free hugs je sais pas si tu connais ? j'avais vu ça un moment, limite j'me dis ça pourrait m'intéresser

Genre tu fais des câlins aux gens dans la rue, même si c'est des sdf, si ça peut leur apporter de la chaleur et à moi aussi, c'est tout bénéfique Wink


Lolozebro?
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 30/08/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par Lolozebro? le Dim 10 Sep 2017 - 23:31

J'pensais pas que j'allais en venir à parler d'aller faire des calins à des Sdf, ça me surprend moi même...

Lolozebro?
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 30/08/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par Lolozebro? le Dim 10 Sep 2017 - 23:34

Mieux vaut que j'aille dormir xD

Lolozebro?
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 30/08/2017
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par zenzile le Lun 11 Sep 2017 - 9:39

chuna56 a écrit:




Il y a des gens que j'aime, j'ai envie d'aller vers eux, mais ça se fait pas, ma petite fille, tu comprends, dirait-on.
ça se fait pas d'aller serrer dans ses bras les gens en face de soi.
Il faut l'excuse de la boisson, souvent.
La boisson ou autre chose.

c'est triste !!
J'ai eu une amie (bon on s'est fâchée entre temps ) on s'aimait vraiment, on se le disait. et on se prenait ds les bras aussi, souvent.
J'ai une autre amie, elle me prenait toujours pour un dragon, pis, maintenant je lui dis "mais c'est parce que je t'aime tu sais bien " et récemment, comme ça je l'ai prise dans mes bras ( sans être borurée ) et j lui ai dit aussi "hey Binôme, je t'aime toi " et pareil calin.
un nouvel ami aussi, une rencontre hasardeuse (ou pas ) qui est devenu un peu mon grand frère, perché, insupportable mais tellement bienveillant, souvent il vient "fais moi un bisou" et me tend la joue, "fais moi un calin, j'ai besoin d'un calin" je lui dis "tu fais chier avec tes câlins", j'étais ds ma période "glacière". et assez hermétique face à lui, puis un jour ça a changé ... .. et maintenant c'est devenu naturel. ON le fait, devant sa nana, devant d'autres amis, on s'en fou. On se prend dans les bras quand on a envie.
Au début ça me gênait. Je ne savais pas : "y a quoi derrière ? "
Ben rien, de l'amour un peu pur, sans arrière pensée et de la bienveillance, c'est tout.

Ca fait du bien, mais ça fait vraiment du bien !! On en a besoin, effectivement, de contact, plus que de sexe.. De faire des caresses d'âmes... c'est tellement précieux... et trop rare ... Mais c'est vrai qu'on ne peut pas partager ça avec tout le monde, pour trop de gens le contact pousse à aller plus loin. C'est dommage en fait.

Je vis chez mon papi, et pareil même lui j 'y vais des fois et j lui fais un gros "schmoutz" et je le prends ds mes bras. Rien à secouer.
Les gens sont là, et pleurent les morts de peur de ne pas leur avoir dit des choses. JE suis contre ça, je bosse avec la mort ( en réanimation ) et ai vécu la mort trop tôt aussi. Jamais je n'oublierai de dire ou de montrer aux gens que j'aime que je les aime !!!!
avatar
zenzile
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 36
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par zenzile le Lun 11 Sep 2017 - 9:40

d'ailleurs le "DIRA- T- ON" ...

on s'en foUUUUUUUUU
avatar
zenzile
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 120
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 36
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

Re: être amoureux de l'amour finalement ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum