La dépression du Zèbre et autre

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Undefined le Ven 8 Juil 2011 - 9:11

Noumi, voici peut-être quelques éléments de réponse :

http://loeillet.chez-alice.fr/html/ladeficience.htm
http://psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychiatrie/adulte/pathologie/arrieration.htm

Il existe bel et bien une forme de dépression chez les "débiles légers".
Bonne lecture et bonne recherche.

Undefined
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 348
Date d'inscription : 27/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Noumi le Ven 8 Juil 2011 - 12:57

Cassandre, merci beaucoup, je vais lire cela ce soir Smile Tu es un ange, moi qui avait la flemme de chercher.

Fleur : à ton médecin tu aurais du lui répondre :" avec tchernobyle, il n'y a plus rien de rare monsieur!!!! Il suffit de voir la récrudescence des problèmes de tyroïde!!!"

Enfin bon comme partout ya des incompétents, heureusement ils ne le sont pas tous.
avatar
Noumi
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 38
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Undefined le Ven 8 Juil 2011 - 15:53

Noumi a écrit:Cassandre, merci beaucoup, je vais lire cela ce soir Smile Tu es un ange, moi qui avait la flemme de chercher.

Il me reste à trouver des informations sur les formes de dépression. Smile
Je t'en prie, j'aime bien chercher Razz
avatar
Undefined
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 348
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Invité le Ven 8 Juil 2011 - 21:58

Noumi a écrit:Cassandre, merci beaucoup, je vais lire cela ce soir Smile Tu es un ange, moi qui avait la flemme de chercher.

Fleur : à ton médecin tu aurais du lui répondre :" avec tchernobyle, il n'y a plus rien de rare monsieur!!!! Il suffit de voir la récrudescence des problèmes de tyroïde!!!"

Enfin bon comme partout ya des incompétents, heureusement ils ne le sont pas tous.


Vous osez retourner chez le médecin pour lui dire qu'il avait tort ? Ça me traverse parfois l'esprit mais je n'ai jamais passé le cap Wink Par contre je perds petit à petit ma confiance dans le corps médical Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Invité le Ven 8 Juil 2011 - 22:06

cramique a écrit:
Noumi a écrit:Cassandre, merci beaucoup, je vais lire cela ce soir Smile Tu es un ange, moi qui avait la flemme de chercher.

Fleur : à ton médecin tu aurais du lui répondre :" avec tchernobyle, il n'y a plus rien de rare monsieur!!!! Il suffit de voir la récrudescence des problèmes de tyroïde!!!"

Enfin bon comme partout ya des incompétents, heureusement ils ne le sont pas tous.


Vous osez retourner chez le médecin pour lui dire qu'il avait tort ? Ça me traverse parfois l'esprit mais je n'ai jamais passé le cap Wink Par contre je perds petit à petit ma confiance dans le corps médical Sad


Je me refuse à avoir un médecin dit "traitant" et à force de chercher j'ai enfin trouver quelques médecins capables de douter (très importants à mes yeux) de me dire oui finalement peut être vous avez raison on va essayer et mieux des médecins qui suivent leur piste et la mienne et finalement la leur est meilleure (le top Very Happy )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Invité le Mer 13 Juil 2011 - 15:54

Hello,

moi aussi je me trouve un peu dépressive, même si de l'extérieur ça ne se voit pas (je sais très bien dire "oui, ça va très bien" alors que c'est complètement faux...) enfin bref, j'avais juste envie de mettre un petit texte de dépressif xD


Dans le soleil des jours,
Le temps passe et la lune rit,
Des enfants étourdis sur une balançoire
Qui crient leur joie dans l’air du soir
Et les senteurs du crépuscule se mêlent à ma mélancolie.
J’ai le cerveau qui boit trop de questions,
Et des pensées qui jouent au tourniquet,
J’ai un esprit qui pense et qui se regarde penser.
J’ai une vie et je la sais finie,
Je la regarde comme un fil pour coudre,
J’essaie de la faire passer dans le trou de l’aiguille
Que j’appellerai ma volonté,
Mais mon esprit est myope et je n’y arrive pas.
Alors il me reste le fil et je ne couds rien
Et je le regarde se rétrécir chaque jour, qui se rabougrit.
Je suis un lion dans une grande cage,
Une araignée qui se prend pour une mouche
Et patiemment fait sa toile pour se piéger.
J’ai un esprit et je ne sais quoi en faire,
Il recherche avidement des choses belles,
Des choses qui le dépassent,
Mais si je n’avais cet esprit moi je ne les comprendrais pas, ces choses,
Je suis dans un train sans vitre et les wagons se détachent un à un,
Restera bientôt plus que la chaudière,
Et l’enfer d’avoir vécu une vie pour rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par TheCorsican le Jeu 28 Juil 2011 - 11:55

Juste une remarque :
- il n'y a pas "la" dépression,
- il y a plein de formes de dépression.

Dépression ça recouvre des réalités diverses, des causes diverses, avec quelques symptômes effectivement communs aux différentes formes de dépression. Maintenant, être zèbre augmente significativement le risque de faire (un jour) "une" dépression.

J'ai fait une dépression, et personne n'avait vu au boulot que je faisais une dépression, parce que j'étais actif (leurre), plutôt socialement avenant (deuxième leurre), envié pour mon job (troisième leurre), etc...
J'ai mis du temps à admettre mon état dépressif. Quand j'ai arrêté de dormir, j'ai compris...et admis.
avatar
TheCorsican
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 291
Date d'inscription : 27/07/2011
Age : 54
Localisation : En transit

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Noumi le Jeu 28 Juil 2011 - 13:14

Merci pour cette remarque Smile

Merci aussi pour ton dernier paragraphe, car si je le lis et que je me le transpose....je suis en état dépressif aussi, mais je crois que je l'ai pas encore admis pour ma part...j'suis quand même en arrêt maladie pourtant. Mais j'ai admis que j'allais pas bien ça c'est sur!!!
avatar
Noumi
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 38
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Pia le Jeu 28 Juil 2011 - 14:11

Pareil que Chrissie et Corsican : je suis en dépression depuis 6 mois et personne ne voit rien. Le masque dans le travail (pourtant je dois lutter pour rendre mes travaux à l'heure pour cause de grande procrastination et de pb de concentration), le masque dans les sorties, avec les amis. J'ai commencé à en parler autour de moi et les premières réactions ont été : "mais non pas toi, tu es tellement forte". Prisonnière de l'image de la femme très forte et vaillante, qui mène tout de front avec succès. Déjà que c'est dur d'avouer qu'en fait je n'arrive plus à gérer ma vie, en plus on ne me croit pas forcément ! "si tu étais en dépression, tu serais au fond de ton lit!"

Colère aussi contre ma psy spécialisée dans la douance que je vois depuis 5 mois parce que ça n'allait pas, qui n'a rien vu de ma dépression. Moi-même je ne l'avais pas encore identifiée formellement mais j'avais évoqué des symptômes (grande fatigue, moins de plaisir, angoisse, difficultés à me concentrer). Il a fallu que je tombe sur un article sur le net début juillet sur la dépression pour que je réalise.

Au niveau des solutions, je n'en ai pas : pour l'instant je prends des anti-dépresseurs mais à part me ramollir encore plus, je ne vois pas (encore?)d'effets bénéfiques.

Vous parlez de stimulation intellectuelle, mais quand on est dans une humeur dépressive, c'est très difficile de se motiver pour apprendre de nouvelles choses. Et se concentrer.

avatar
Pia
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 54
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 36
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Nanana le Jeu 28 Juil 2011 - 15:50

oups je viens donc d'éditer mon post qui était destiné à un MP... Désolée pour l'intrusion, c'était une erreur et je ne peux pas juste faire disparaître mon message.

Mais tant que j'y suis, je crois comme p2m que la dépression chez le zèbre est liée à la question cruciale des représentations. En tout cas chez moi c'était le cas : j'ai été dépressive suicidaire durant de longues années avant de m'en sortir en changeant mon système de représentations. Courage Noumi ! Comme le proposent d'autres ici, la théorie de la désintégration positive de Dabrowski pourrait t'aider...
avatar
Nanana
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 49
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Wise le Jeu 28 Juil 2011 - 22:39

je crois que j'aurais bien besoin de ton système de représentation.

avoir une vision de la vie en négatif/neutre/positif n'est pas une bonne chose.
avatar
Wise
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 32
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Nanana le Ven 29 Juil 2011 - 9:59

Wise, moi je crois que tu aurais plutôt besoin d'élaborer TON propre système de représentations Wink

Les émotions que la vie peut te procurer se limitent-elles à un simple négatif/neutre/positif ?
avatar
Nanana
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 49
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Wise le Ven 29 Juil 2011 - 19:38

http://www.maxisciences.com/d%e9pression/depression-la-france-en-tete-du-classement-mondial_art16021.html

avatar
Wise
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2153
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 32
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par audrey27 le Sam 30 Juil 2011 - 0:44

cramique a écrit: Pour des cérébraux tels que nous c'est important de ne pas perdre de vue les sensations corporelles et l'existence du corps.
je coïncide complètement, d'où la danse, qui me procure un lâcher prise total (paradoxal pour la danse classique). Je suis convaincue que sinon je deviendrai dingue avec mes pensées...

avatar
audrey27
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 197
Date d'inscription : 25/07/2011
Age : 33
Localisation : paris / buenos aires

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Mégalopin le Sam 30 Juil 2011 - 17:43

audrey27 a écrit:
cramique a écrit: Pour des cérébraux tels que nous c'est important de ne pas perdre de vue les sensations corporelles et l'existence du corps.
je coïncide complètement, d'où la danse, qui me procure un lâcher prise total


Toutafé.
Une autre technique consiste à se fredonner des chansons, à plein de petits moments de la journée. Ca améliore l'humeur et l'oxygénation, procure une énergie vibratoire stockée par le cerveau, et fixe la pensée.
Très très efficace.

elephant
avatar
Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Invité le Sam 13 Aoû 2011 - 15:10

Quelle est votre solution au quotidien ?

Dois-je me dire "je vais à cette soirée parce que cela peut peut-être me changer les idées" (et porter le masque)
Ou bien "Je ne vais pas à cette soirée parce que je vais plomber l'ambiance" (et ne pas porter le masque)

Sachant que je n'ai pas envie d'y aller .. Enfin j'ai envie et pas envie en même temps. J'aime bien la personne qui organise, j'aime pas rencontrer d'un coup 20 inconnus qui vont me demander si je suis mariée et si j'ai des enfants (non), ce que je fais comme travail (2e mois d'arrêt !), ce que j'aime faire dans la vie (plus rien, 2e mois sans sortie à part des balades). En plus je ne bois pas et je ne fume pas What a Face

Et en même temps est-ce vraiment idéal de rester prostrée dans mon fauteuil en pleurant ? pale

Y a t-il des solutions pour sortir de la dépression ? Sachant que pour le neuropsy je n'ai pas besoin d'AD, les psy sont aux abonnés absents pour cause de vacances, et le coach j'accroche pas Neutral Pour mon médecin généraliste tout va bien (et vas y que j'occulte le coté anxio dépressif de ma patiente vu que je ne peux pas le soigner ou le guérir). Je trouve tout ça fumeux Embarassed

Faut-il pleurer toute la journée si on en a envie ? Se forcer à sortir ? A voir des gens ? Comment retrouver le plaisir des choses ?

J'ai besoin d'idées de solutions pratiques. Parce que comme vous je sais par coeur pourquoi et comment je vais mal.

Comment trouver ma place dans la société ? Comment ne plus me laisser atteindre ? Comment occulter ce qui est mauvais pour ne voir que ce qui est bon ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Mélanie le Sam 13 Aoû 2011 - 15:20

Est ce que tu as essayé la liste de mini-projets?
Genre faire un gâteau, savoir qu'il va peut-être falloir sortir pour acheter des oeufs, le prendre en photo une fois que c'est fait pour se dire qu'on a pas perdu sa journée et qu'on a réussi quelque chose de concret. Coudre une jupe, faire un dessin, planter des fleurs, etc.
Des choses qui te demandent de la concentration et un résultat qui dure.
avatar
Mélanie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 38
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Colibri le Sam 13 Aoû 2011 - 15:24

Et si tu allais à la soirée, et sans porter le masque ?
D'un côté tu en as envie, autant essayer que de le regretter, peut-être.
je te dis ça, je ne suis pas hyper sociable, c'est le moins que l'on puisse dire ! Sur 20 personnes, il y en aura peut-être d'agréables.

Il n'y a pas des choses qui t'apportent du bien-être, par exemple marcher dans un jardin, bien-être même juste au niveau physique, (parce que rester à pleurer dans un fauteuil, sur le long terme ça use...). Sortir de soi en se projetant vers les arbres et l'univers. (je suis apaisée par la nature).
avatar
Colibri
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 25
Date d'inscription : 27/06/2011
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par fleur de nacre le Sam 13 Aoû 2011 - 16:10

...


Dernière édition par fleur de nacre le Ven 9 Sep 2011 - 22:54, édité 1 fois
avatar
fleur de nacre
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par ethocom le Sam 13 Aoû 2011 - 17:17

un bon dodo repars beaucoup de chose en effet Wink
attendons demain pour en reparler
avatar
ethocom
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 113
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 44
Localisation : Annecy - GENEVE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Invité le Dim 14 Aoû 2011 - 19:35

J'ai lu toutes vos réponses, merci Smile
Finalement je me suis décidée en me disant que on m'invitait en connaissance de cause et avec bienveillance.

Ce qui m'est difficile c'est la mise en route. Ce qui m'attirait avant tout c'était le voyage en train ! Finalement ça m'a fait du bien et mon hôte était content que je soi venue. Ça m'a sorti de moi, de mes habitudes de recluse, et du coup ça m'a redynamisé un peu.

Je vais essayer de garder cette expérience en tête !

Je vais réfléchir à une réponse à vos expériences.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par fleur de nacre le Dim 14 Aoû 2011 - 20:04

...


Dernière édition par fleur de nacre le Ven 9 Sep 2011 - 22:54, édité 1 fois
avatar
fleur de nacre
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Mégalopin le Lun 29 Aoû 2011 - 9:53

.
avatar
Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par lauraneb le Dim 22 Juil 2012 - 11:11

une discussion avec un neurobiologiste m'a fortement intrigué : l'activité cérébrale relache des endomorphines. Son hyphothese était que les personnes du type zebres se shootaient aux endomorphines mais quand elle passait au stade de manque, elles présentaient les symptomes de la depression...je me posais la question si il n'y avait pas une relation avec les dépendances des zebres à certaines substances...histoire de compenser.
le deuxieme point est que pour ma part, il a été relevé que les phases de "déprimes" étaient en corrélation avec un niveau tres bas de chlorure de magnesium... il se trouve que depuis que j'ai un traitement qui compense ce manque, j'ai beaucoup moins de coup de blues et qu'ils sont beaucoup moins invalidant...je ne sais pas si d'autres ont eu le même type de constat...
avatar
lauraneb
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 330
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 49
Localisation : Ploubazlanec

http://www.macabann.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Renarde20 le Dim 22 Juil 2012 - 11:24

Pour les endomorphines CQFD. Ca marche aussi avec le sport à haute dose.

Pour les dépendances je pense que c'est plus compliqué. Il y a un besoin d'anesthésie, de ralentir le fonctionnement cérébral, de moins souffrir de l'hyper sensibilité ... C'est vrai pour le tabac, l'alcool, les drogues, la boulimie ...

Ces variations nous font souvent rentrer dans la case bipolaire, ce que je ne pense pas réel ...
avatar
Renarde20
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7212
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 47
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dépression du Zèbre et autre

Message par Mégalopin le Dim 22 Juil 2012 - 11:46

lauraneb a écrit: le deuxieme point est que pour ma part, il a été relevé que les phases de "déprimes" étaient en corrélation avec un niveau tres bas de chlorure de magnesium... il se trouve que depuis que j'ai un traitement qui compense ce manque, j'ai beaucoup moins de coup de blues et qu'ils sont beaucoup moins invalidant...je ne sais pas si d'autres ont eu le même type de constat...

Oui, bien sûr. Un grand classique de la fatigue psychique le chlorure de magnésium.

Je le signalais ici:
http://www.zebrascrossing.net/t6924-compression-adaptabilite-insoutenable#264100

Si tu as envie de bisser... Razz




avatar
Mégalopin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4729
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum