La fête me rend triste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fête me rend triste

Message par oiseau blanc le Lun 4 Sep 2017 - 23:35

Les vendredis et samedis soirs, quand s'installe une ambiance de fête, avec des gens bourrés partout, des types en bande, des jolies filles en tenue de soirée, j'ai l'impression d'être en enfer. D'être plongé dans un tableau de Brueghel... je me sens profondément déprimé, incapable de savourer cette atmosphère jeune et détendue. Déjà que la présence des autres ne me rassure pas de façon générale, là, c'est vraiment le pire du pire (avec la boîte de nuit, évidemment).

Typiquement, je prends un verre avec des gens en terrasse, il y a de la musique, des personnes qui circulent, et voilà, je suis pris d'un mal-être terrible... un sentiment d'inquiétude...ce que je redoutais arrive: je me sens seul en société, et profondément inquiet.

De retour chez moi, j'ai l'impression de passer à côté de la vie. J'en profite pour écrire, regarder un film, bouquiner, ce qui en soit devrait me suffire amplement. Ce n'est pas seulement la peur de n'être pas conforme qui me fait me replier sur moi-même, mais je souffre vraiment d'un blocage qui me frustre dans ma vie sociale.
Bref: je voudrais tellement aller vers les autres, mais je n'y arrive pas...et ça limite considérablement ma vie sociale. Avant j'y arrivais, en me bourrant la gueule. Maintenant, je ne veux plus avoir à me soûler, et voilà, je suis bloqué socialement. J'ai appris à apprécier la solitude, mais ça ne règle pas le problème de fond.

==> J'avais besoin de déballer ma vie. Je vous prie de m'excuser, vous n'êtes pas mes psys. Mais voilà, j'ai un vrai souci avec les autres. Etant plutôt souriant et sympa (je pense), personne ne s'en rend compte, personne ne voit ce profond mal-être, cette profonde inquiétude, cette tristesse soudaine qui m'écrase... Un conseil? Une réaction?

oiseau blanc
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 03/09/2017
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Fab. Fabrice le Mar 5 Sep 2017 - 0:48

Que la teuf ne soit pas ton élément ( ne pas arriver à se mettre dedans) , c'est du déja vu, ici cela ne semble pas rare

Etre seul en société... connu ici aussi, hélas (?)

Trouve les modes d'interactions que tu aime et concentre toi dessus, il y en a forc"ément ( comité réduit, tête à tête, contexte plus... à thème)

Personne ne se rend compte de ta 'sympatitude' car pour cela il faut entrer en contact non superficiel avec toi, fait confiance à la vie, ca arrivera. Un/une petite ami(e) est une piste même si cela te semle parfois loin loin.

avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par RoyJade le Mar 5 Sep 2017 - 6:35

Tu n'es pas le seul, si ça te rassure. Je préfère autrement les soirées chez soi en petit comité autour d'un bon repas, d'un film ou d'un jeu, avec peu ou pas d'alcool et énormément de rires.
avatar
RoyJade
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 280
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 26
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par oiseau blanc le Mar 5 Sep 2017 - 10:43

Merci à vous deux pour vos réponses, et votre soutien. C'est rassurant de savoir que l'on n'est pas seul à ressentir ce genre de chose, je me doutais que parmi les zèbres ça devait être un trait répandu. Effectivement, comme tu le dis, Fabrice, il faut faire confiance à la vie...de ce côté là, la spiritualité m'aide pas mal à lâcher-prise.
Quant aux autres modes de socialisation, effectivement, les petites soirées à la maison, RoyJade, c'est le mieux, je ne peux qu'approuver!


oiseau blanc
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 03/09/2017
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Chouchen le Mar 5 Sep 2017 - 14:14

Salut,

Je ne sais pas quel âge tu as, mais moi ça a été mon cas pendant un long moment... Au Lycée je "fantasmais" les fêtes, je me disais que ce serait sûrement trop bien. Mais je n'avais jamais l'opportunité d'en faire. Qaund je suis partie de chez moi pour aller en études sup, j'attendais un peu ça comme le Graal, mais ça m'a littéralement traumatisé. Je ne fête jamais le 31 Décembre non plus. Ce que tu décris des gens dans la rue c'est 100% pareil et toujours aujourd'hui.
En changeant radicalement de cercle d'amis, ça a été mieux un moment (mais c'était plus des "soirées" que des fêtes). Et aujourd'hui de nouveau ça ne m'inspire pas vraiment confiance.
Je ne vois pas comment je pourrais "décider d'être heureuse" c'est ce que je hais avec les fêtes.
Le "wooohooo ce soir on fait la fête"..... Non mais je ne peux pas m'arrêter de penser à tous les trucs qui me prennent la tête le reste du temps. En plus j'essaye de parler de truc et tout le monde trouve ça ch*ant..... Haha maintenant je suis vénère à décrire ça Laughing Tu sens la rage monter ? Wink

Enfin en bref, tu n'es pas le seul Smile
avatar
Chouchen
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 18/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Patate 2 fruit le Mar 5 Sep 2017 - 14:46

La sensation de ne pas savoir où se mettre en boîte (raser les murs et observer la pièce depuis la périphérie c'est tout le contraire du délire fêtard et narcissique "regardez moi bien tous, je suis avec mon squad, j'ai mis mes habits les + fashion et les moins originaux, et en + JE M AMUSE DE OUF REGARDEZ COMMENT JE SUIS UN TYPE FUN), l'impression que tout le monde te regarde et te juge, ça se voit que t'es pas à l'aise et que niveau danse tu n'ose pas laisser libre cours au démon qui sommeille en toi (l'inhibition qui conduit fatalement à avoir une gestuelle de balai)...

Les photos, au centre du délire comme si elles justifiaient que tu fasses tout ça, l'amusement intense (lol) pendant la soirée n'étant rien comparé à la fierté et satisfaction d'afficher ton programme de la veille sur facebook, à grands renforts d'yeux bien trop écarquillés, bouche ouverte dans un sourire_cri forcé, et évidemment plein de likes ...

Je suis pas très fan non plus, c'est difficile de se conformer (même à 20 ans) et s'entasser dans des boîtes qui bombardent 3 accords de musique commerciale, reverb et petites voix pitchées à souhait...

Peut être que dans de bonnes conditions, genre Un festival d'un genre que tu apprécie (reggae, dub, rap, techno, trance, hardtek, house, pop, rock, metal, peu importe du temps que tu aimes ce que tu entends et où tu te places), tu pourrais renouer avec l'esprit de la fête ?

On a tendance à croire que c'est très grave de ne pas aimer la fête, mais non si il y a bien un truc facultatif c'est ça.

Arrêtons d'intellectualiser, pas de prise de tête, souvent il suffit de s'entourer de gens qu'on aime et avec qui on partage des centres d'intérêt similaire.

Peace

Patate 2 fruit
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par EnBleuEnNoir le Mar 5 Sep 2017 - 16:58

Bonjour Oiseau Blanc et bonjour tout le monde,

Les ambiances de fête façon "tableau de Bruegel"!!  affraid
Ça me rappelle la dernière techno parade que j'ai faite! Ça faisait 5ans que je n'y avais pas été. J'y suis allée assez tard vers 17h. Pour rejoindre le cortège, je suis passée par une rue où j'ai vu des jeunes, assis sur des bancs, penchés en avant, la tête entre les genoux, en train de vomir, la bouteille d'alcool à leurs pieds! Puis au cortège, des jeunes, la bouteille de vodka ou de téquila à la main, en train de boire "cul sec"! Ca m'a choqué. A mon époque, on venait pour écouter de la musique dans une ambiance "bonne enfant", on était au coca en début d'après-midi et on prenait une bière à 17h, tranquille. Je me suis pris le décalage générationnel en pleine poire et je n'avais pas encore 30ans!  Shocked

Mis à part cette anecdote, je comprends ce que tu décris. Ça m'arrivait parfois à souvent (j'aime bien les nuances et précisions) de m'ennuyer et/ou de me sentir seule entouré de monde, mais sans en souffrir ou avoir de blocage. Ça passait inaperçu. C'est surtout l'ennui...
Je vais rejoindre les autres commentaires, les terrasses bruyantes de café, les boites de nuit ou les soirées beuveries ne sont pas les seuls moments qui existent pour être avec les autres et avoir une vie sociale. Pourquoi y aller, si ces soirées te dépriment? Tu peux essayer de:
- proposer un lieu plus calme, moins mouvementé et moins bruyant, ce qui en général est apprécié pour un diner ou discuter. (Exprimer tes besoins aux autres aussi.)
- proposer de vous retrouver autour d'une activité: cinéma, expo, soirées jeux de société, balades, etc. que tu aimes bien et dans laquelle vous pouvez vous retrouver
- proposer des soirées en comité réduit chez toi ou les autres, si c'est envisageable
- fréquenter d'autres personnes qui ont les mêmes centres d'intérêt que toi et/ou apprécient les ambiances calmes et posées. C'est vraiment important d'être à l'aise et d'apprécier les personnes que l'on fréquente (quand même!). Smile

Le retour d'expérience d'une trentenaire, les relations sociales s'améliorent avec l'âge! Et c'est plus sympa aussi. On est plus à l'aise à exprimer ce que l'on veut.Very Happy

Voilou. Wink
Ah oui, autre chose, certaines personnes veulent absolument que les autres adoptent leurs comportements et leurs points de vue. J'ai toujours trouvé cela gênant, cet effet "miroir" qu'elles recherchent. Et quand elles ne l'ont pas, elles se vexent et dénigrent l'autre. C'est d'autant plus pesant quand il y a un effet de groupe. Moi, ce que je leur réponds "chacun est comme il est et chacun fait ce qu'il lui plait!"


Dernière édition par EnBleuEnNoir le Mer 6 Sep 2017 - 13:54, édité 1 fois
avatar
EnBleuEnNoir
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 163
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par oiseau blanc le Mar 5 Sep 2017 - 20:16

Merci à tous pour vos remarques Wink

Je me disais que je n'aimais pas la fête parce que j'étais coincé et bizarre...mais c'est vrai que quand on voit des gens se mettre dans un état minable et s'en vanter le lendemain, on peut se dire qu'en effet, la "fête", c'est facultatif. Puis ça ne rend pas plus cool. Ou, en tout cas, ce n'est pas un critère de normalité.

Je m'en suis rendu compte en vous lisant, ce que j'ai exprimé dans mon post, c'est vraiment un tourment d'ado (j'ai 22 ans). C'est la peur de ne pas être conforme, tout bêtement, qui fait qu'on se sent obligé de sortir. Ce sentiment pesant de tristesse en soirée ou même dans la rue un samedi soir, ça vient sans doute de là, en partie en tout cas.

Aimer qui nous aime, faire ce qu'on apprécie. "Peace".












oiseau blanc
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 03/09/2017
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par EnBleuEnNoir le Mer 6 Sep 2017 - 13:49

De rien...
En te lisant, je ressens ton soulagement.
Contente que tu prennes les choses autrement, avec du recul, et que tu te sentes mieux, ou du moins, plus à l'aise avec ce que tu penses/veux. Very Happy
avatar
EnBleuEnNoir
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 163
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Bulle de Puce le Mer 6 Sep 2017 - 21:04

un autre témoignage et je ne suis plus toute jeune... je n'ai jamais aimé les ambiances de grosses "teuf" sauf.. si je joue de la musique... sinon je prefere les petits comités, ou bien les fetes médiévales ou encore les fetes un peu alternatives du genre foire bio locale (hors IdF bien sur) ou concert d'instruments nouveaux, donc toujours plus intimiste
tu vas trouver ce qui te convient... je sais bien qu'un zebre est sensé faire des rayures pour se conformer mais il y a des limites et en particulier ton bien etre.. tu te sens asocial? ben non tu aimes justement le rapport humain de qualité, pas le truc de masse sans doute... tu es donc un zebre... normal. Very Happy
avatar
Bulle de Puce
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 203
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 51
Localisation : délocalisée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Zorglub_33 le Jeu 7 Sep 2017 - 10:15

Faire la fête le week-end, c'est une injonction sociétale qui ne concerne, en fait, qu'une minorité. Se bourrer la gueule jusqu'à ne plus savoir où on est, et passer le restant du week-end à décuver, n'est-ce pas plutôt ça, passer à côté de la vie ? Mais il y a des clichés qui ont la vie dure "tu es jeune donc tu dois faire la fête" :-(
(personnellement je pense que l'Etat préfère avoir une jeunesse qui s'alcoolise plutôt qu'une jeunesse qui réfléchit, mais c'est un autre sujet).
Pour se sortir de la vie solitaire, et s'ouvrir à une vie sociale, il y a le site OVS, où les membres proposent une multitude de sorties où chacun peut trouver son bonheur.

Zorglub_33
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 68
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Bulle de Puce le Mer 13 Sep 2017 - 1:54

OVS et puis aussi Meetup!
avatar
Bulle de Puce
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 203
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 51
Localisation : délocalisée

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Invité le Mer 13 Sep 2017 - 2:57

.


Dernière édition par Kuo le Sam 4 Nov 2017 - 2:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Corbex le Mer 13 Sep 2017 - 11:14

oiseau blanc a écrit:Merci à tous pour vos remarques Wink

Je me disais que je n'aimais pas la fête parce que j'étais coincé et bizarre...mais c'est vrai que quand on voit des gens se mettre dans un état minable et s'en vanter le lendemain, on peut se dire qu'en effet, la "fête", c'est facultatif. Puis ça ne rend pas plus cool. Ou, en tout cas, ce n'est pas un critère de normalité.  

Je m'en suis rendu compte en vous lisant, ce que j'ai exprimé dans mon post, c'est vraiment un tourment d'ado (j'ai 22 ans). C'est la peur de ne pas être conforme, tout bêtement, qui fait qu'on se sent obligé de sortir. Ce sentiment pesant de tristesse en soirée ou même dans la rue un samedi soir, ça vient sans doute de là, en partie en tout cas.

Aimer qui nous aime, faire ce qu'on apprécie. "Peace".

C'est une logique bizarre que tu as là. Si des gens font la teuf, c'est qu'ils aiment bien ça, c'est qu'ils se sentent à l'aise. Du coup, c'est normal que tu te sentes en décalage, puisque les gens qui seraient comme toi ont déjà abandonné et n'y vont pas.

Du coup tu n'es pas coincé ou bizarre, tu fais juste parti de la population qui n'y va pas et donc que tu risques pas de rencontrer dans ce genre de soirée. C'est un peu comme si tu te disais que tu n'étais pas conforme parce qu'il y a personne qui mange de la viande à une rencontre de végétariens. Des étudiants qui ne font pas la teuf, ça doit correspondre à 50 % d'une promo. pour plei nde raison d''ailleurs : Ils n'aiment pas ça, ils habitent loin des lieux de rendez vous etc.


Corbex
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 136
Date d'inscription : 06/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par keypart le Lun 2 Oct 2017 - 17:24

J'en suis au même stade. En effet, je suis incapable de me lâcher, toujours sur le contrôle, savoir comment font les autres pour se laissé aller comme ça, sans connaître, et font des rencontres décontractés, je suis tout complexé, et cela tient à mon histoire personnelle (que je raconterais brièvement sans trop rentrer dans les détails quoique).

Donc nous avons chacun une façon de faire mais des recoupements sont possibles et alors nous nous sentons moins seul et ça rassure de lire d'autres qui y sont parvenus à progresser, une lutte de tout instants en somme.

A noter je me suis coupé de mes émotions ceci explique cela, du moins, je ne satisfait pas les besoins de l'enfant intérieur, enfin ça reste complexe à bien tout comprendre sans entamer une thérapie psy.

l'introspection est "douloureuse" et peut faire peur.

avatar
keypart
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 01/10/2017
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Polkho le Mar 3 Oct 2017 - 20:15

Tu as dû souffrir, dans ta jeunesse, d'ostracisme, ça te rappelle de mauvais souvenirs. Des frustrations lorsque tu étais écarté, ou lorsque tu t'isolais parce tu ne pouvais communiquer avec les enfants de ton âge.
avatar
Polkho
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 13/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête me rend triste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum