Autisme : où et quand se manifestent les premiers signes ? Des chercheurs trouvent la réponse

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Autisme : où et quand se manifestent les premiers signes ? Des chercheurs trouvent la réponse

Message par chuna56 le Mar 12 Sep 2017 - 21:52

mais étudier le truc avec la personne

C'est la conclusion à laquelle je suis arrivée, mais avec la trouille de blesser l'autre en face, qui pourrait croire que je ne prends pas en compte sa particularité.

Quand je dis admettre qu'il peut y avoir des implicites, c'est général.
C'est admettre que certaines personnes utilisent des implicites, et que je ne suis pas capable de les voir.

Quand on prend le vocabulaire au pied de la lettre, et qu'on réfute le fait qu'il puisse également dire autre chose, on nie le fait que les mots ont plusieurs sens dans la tête des gens.
Que l'on trouve ça idiot, c'est une chose, tout à fait compréhensible. C'est un avis.
Que l'on explique que ça ne devrait pas exister ni être pris en compte, c'est un non sens à mes yeux, vu que l'implicite et le non verbal fait partie du fonctionnement humain ordinaire.

L'implicite et le non verbal pose un souci aux aspies. ça personne ne va le nier.
Cependant, j'ai envie de préciser que ça peut également poser des soucis aux neurotypiques.
On fait toujours une analyse de ce que l'autre en face veut dire.
La majorité de l'analyse est inconsciente, mais il y a une partie consciente. Dans les deux cas, on peut faire de fausses interprétations, et la communication n'est jamais chose aisée (sauf pour certains doués, mais vu les échecs qu'il y a en couple, par ex, je pense que ce dont je m'avance est assez réaliste, maintenant je n'ai pas de chiffre).

Je suis en train de lire depuis 10 jours un livre écrit par un autiste anglais : "je suis né un jour bleu".
Je comprends des choses, notamment cette histoire de difficulté à regarder les visages et réfléchir en même temps.
Je me disais qu'il était peut-être possible d'apprendre à un autiste à observer les autres humains et apprendre à lire le langage corporel, si on lui donne un décodeur "regarde les yeux, quel est leur mouvement ?" "Regarde les épaules, sont-elles détendues ou contractées ?"
c'est ce que j'ai fait avec les chevaux. Je parlais pas cheval, je les ressentais, et faisais des fois de fausses interprétations (globalement pas trop qd même). J'ai appris à intellectualiser ce que j'observais et à y mettre des mots. Et surtout à interagir correctement (j'ai toujours eu un souci de communication avec mon corps, et parfois également mes émotions).
Et bien je me rends compte qu'il y a peu de chance que ça soit possible pour un asperger fortement aspie (j'ai cette idée qu'il y a différents degrés, ou bien différentes capacités variables d'un individu à l'autre, ce qui est peut être simplement dû à la compensation ou non des différences)(désolée si ça vous déplait, mais moi j'arrive pas à dire autrement, c'est le terme que je trouve le plus respectueux)
Aussi je me demande bien ce qui est concrètement fait pour aider les aspergers à l'adaptation à notre société... (où on vit à 100 à l'heure, et où la performance est de mise)
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5756
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme : où et quand se manifestent les premiers signes ? Des chercheurs trouvent la réponse

Message par noir le Mer 13 Sep 2017 - 0:44

je réponds juste un peu sur ce point (et une éventuelle suite serait pour plus tard, en jours)

chuna56 a écrit:mais étudier le truc avec la personne

C'est la conclusion à laquelle je suis arrivée, mais avec la trouille de blesser l'autre en face, qui pourrait croire que je ne prends pas en compte sa particularité.
il y a peu d'éléments de compréhension,
mais pour blesser il faut quand même mettre la dose;
juste des mots : changements, imprévus, inconnues, soudain
à faire rentrer dans le mixeur de prise en compte

noir
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1716
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 40
Localisation : Asperland, sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme : où et quand se manifestent les premiers signes ? Des chercheurs trouvent la réponse

Message par Vincenz' le Mer 13 Sep 2017 - 13:21

Je me permets de répondre sans maîtriser le sujet autant que certains participants, en me basant sur des témoignages que j'ai entendu / lu il y a quelques temps, en espérant ne pas dire de trop grosses conneries...

@Chuna : On peut apprendre, des méthodes éducatives existent, le truc c'est que, selon les besoins, il est possible que l'on diagnostique l'autisme trop tard et que ces méthodes ne puissent plus fonctionner (si on peut commencer dans la petite enfance les résultats sont impressionnants, si on commence à l'âge adulte ils le sont beaucoup moins).

Reste le simple apprentissage (à défaut d'une (ré)éducation), comme tu le dis, et dans les faits j'imagine que c'est ce que font beaucoup d'autistes, ils apprennent de manière empirique, mais cela ne fonctionne pas toujours : beaucoup d'autistes ont du mal à généraliser leurs expériences (je me souviens d'un témoignage d'une mère disant que son fils refusait toujours de manger des pommes, alors qu'il adore ça, parce qu'à chaque fois elles ont une couleur légèrement différente et que donc, à ses yeux, c'est toujours un produit qu'il ne connaît pas), donc une situation qui ressemblera à une variante d'une situation connue pour un neurotypique sera une nouvelle expérience pour un autiste, rajoutant de nouvelles choses à apprendre pour pouvoir compenser, ce qui fait que la quantité d'apprentissage nécessaire est déjà, par défaut, beaucoup plus élevé pour les autistes.

Enfin, ce que j'ai pas mal entendu dans des témoignages, c'est que, même lorsqu'un autiste atteint le même "niveau de compétence" qu'un non-autiste, ou en tout cas compenses les déficits et autres manques liés à son autisme, ça a un coût, ça demande beaucoup d'énergie, ça génère beaucoup de stress, donc au mieux un autiste pourra faire illusion un temps, mais il ne pourra jamais être l'équivalent d'un non-autiste pour ce genre de compétences, de la même manière que, dans certains domaines précis, certains autistes seront tellement meilleur qu'un non-autiste qu'il ne pourra, au mieux, que faire illusion, mais jamais être l'équivalent de ces autistes-là dans ces domaines-là (c'est la vision "les autistes sont juste des gens différents", je sais, mais c'est tiré de témoignages sur le monde des programmeurs aux USA où parfois c'est le cas, y avait même une multi-nationale qui avait embauché un autiste non-verbal à une époque parce qu'il était plus rentable pour eux d'adapter l'entreprise à ses besoins que d'embaucher quelqu'un d'autre...).

cf la vidéo de Superpépette sur la "fatigabilité" des autistes : Syndrome d'Asperger et fatigabilité : la théorie des cuillères (Superpépette)
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5594
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 23
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autisme : où et quand se manifestent les premiers signes ? Des chercheurs trouvent la réponse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum