Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Message par Zebulon252b le Mar 12 Sep 2017 - 22:41

la sociabilité est souvent brandie comme excuse à la bêtise ambiante en fait, les convenances comme on dit, ces chose que l'on fait pour se sentir appartenir à un groupe

en politique c'est caricatural, par exemple les écolos s'habillaient en vert, au moins une pièce de vêtement et affichaient ouvertement leurs mobilité dite douce qui en fait est très dure, en vélo par tous les temps

la sociabilité alors trahit une faiblesse de caractère et/ou de la débilité

pour ce qui est des échanges interpersonnels hors foules décérébrées c'est évidemment autre chose même si je reconnais qu'exceptionnellement en troupeaux on peut avoir affaire à des gens intelligents

l'effet de foule rend idiot en fait je pense , par ailleurs les foules sont manipulables à cause justement de cet effet précis

s'extirper du groupe pour affirmer une idée, une valeur, même contre l'entièreté d'un groupe n'est pas si simple

la sociabilisation est en fait une machine à broyer la plupart du temps bien avant qu'une machine à construire
avatar
Zebulon252b
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 719
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 55
Localisation : namur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Message par david81 le Mar 12 Sep 2017 - 23:33

Moi je ne suis pas d'accord du tout avec plusieurs personnes ici. Je vois sur plusieurs messages une énorme confusions. la sociabilité, n'est pas du tout les convenances, ou rentrer dans le moule. Suis-je le seul en ce cas? J'ai besoin d'être rassuré.

@Zebulon252b
la sociabilisation est en fait une machine à broyer la plupart du temps bien avant qu'une machine à construire

Rentrer dans le moule oui. Mais la sociabilité non.

Pour moi la sociabilité, c'est envie d'aller vers les autres, s'impliquer dans son quartier, être capable de mettre à l'aise quelqu'un, savoir amorcer une conversation. Savoir être agréable, etc... Mais on peut faire tout cela, sans adopter les codes du groupe. On peut être sociable et débattre, sociable et ne pas être d'accord.

Ne pas être d'accord, et discuter avec la personne pour s'auto-comprendre, c'est de la sociabilité selon moi. Le même cas sans sociabilité, c'est de la fermeture d'esprit, et ça finit en bagarre ou à minima en insulte.

Je crois que l'on peut être très sociable sans conformisme. Les écolos qui s'habillent en vert, c'est pas de la sociabilité, c'est du symbolisme. Mais le symbole ne fait pas l'acte. D'où l'habit ne fait pas le moine. Autrement la Corée du Nord serait une vrai république, conformément à son nom officiel.
avatar
david81
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 538
Date d'inscription : 01/01/2015
Age : 29
Localisation : Castres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Message par LaArchiMadOldR le Mer 13 Sep 2017 - 8:56

Je suis tout à fait d'accord avec David81 sur le fait qu'il y a manifestement ici une multitude d'interprétations plus ou moins personnelles de l'objet de la discussion, ce qui rend le "débat" stérile voire absurde.

J'avais plus ou moins cru comprendre qu'il était question de "caractère d'une personne sociable", en considérant que sociable signifiait ici "qui [...] recherche la compagnie, le commerce de ses semblables" (Petit Robert est mon ami).

J'imaginais donc que le fil portait sur l'idée, suffisamment caricaturale pour relever de la provocation et donc pour inciter au débat, que le mouvement qui porte à l'interaction avec les autres s'accompagne d'une limite au développement ou à l'expression de la faculté de penser.

Mais on est tout plein à avoir répondu qu'on n'était pas d'accord les uns avec les autres alors qu'on ne parle clairement pas de la même chose. Par exemple, fréquenter un forum, même de personnes pas à l'aise voire phobiques des contacts non virtuels, ça entre selon moi dans le cadre de la recherche du "commerce de ses semblables".


Dernière édition par LaArchiMadOldR le Mer 13 Sep 2017 - 19:27, édité 1 fois (Raison : "caractère d'une personne " et pas "caractère d'une caractère" ! :( )
avatar
LaArchiMadOldR
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 141
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 41
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Message par Zebulon252b le Mer 13 Sep 2017 - 12:59

"J'avais plus ou moins cru comprendre qu'il était question de "caractère d'une caractère sociable", en considérant que sociable signifiait ici "qui [...] recherche la compagnie, le commerce de ses semblables" (Petit Robert est mon ami)."

alors je ne le suis pas, les gens normaux me font chier en règle générale

par contre les gens comme moi hors moule c'est autre chose

avatar
Zebulon252b
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 719
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 55
Localisation : namur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Message par Jérémy34 le Jeu 14 Sep 2017 - 10:56

Sue Cube a écrit:Je ne vous parle pas d'intelligence collective ni d'altruisme ni de l'amour nécessaire à tout Homme mais du fait d'être un être social, qui a besoin d'imiter, qui se freine pour ne pas être jugé, qui a peur de la solitude, etc.Tout ce qui définit en somme la sociabilité est en fait pour moi le principal frein à l'intelligence de l'Homme.

Eh oui, très juste, tout cela peut se résumer à la peur en fait, ou plutôt aux peurs.

Pour être sincère, je te dis que la véritable intelligence se révèle dans la connaissance et non dans le savoir.

Apprendre de quelqu'un peut être utile.

Apprendre de soi est vrai.

EDIT - Ce qui nous empêche d'avancer c'est le masque que nous portons pour faire bonne figure et qui est un vrai boulet.

Exemple :
"Tout va bien ?
-Oui oui, ça va." , alors que ça va pas du tout!

"Tu peux m'aider à déménager samedi ?
-Avec plaisir." , alors que pas envie de le faire !

Apprendre à dire non, sans violence ni fermeture, c'est une clé indispensable de la vie en société.

Il y a d'autres choses mais cette clé est une formidable libération.

Laisse tomber le masque s'il est trop lourd, apprends à sourire sereinement, cela te permettra de créer de nombreuses relations et de pouvoir dire non sans tomber du côté de "l'ennemi".

Et apprends à dire oui à la vie en saisissant les opportunités sur ton chemin, toute opportunité nous permet, si nous ne sommes pas trop en désaccord avec le destin qui se présente à nous (fatigue, morale personnelle, éthique personnelle, projet, condition physique, temps disponible), de grandir !

Et de mon côté j'apprends à oublier le désaccord pour grandir ou plutôt j'apprends à transformer le désaccord en accord pour lier.

Les relations c'est la vie !

L'humain est tribal encore aujourd'hui, en fait il l'a probablement toujours été et le sera probablement toujours.
Trouve ta tribu, ou choisis celle des sans tribu. Paradoxalement c'est aussi une tribu.

"Seul je vais plus vite. Ensemble nous allons plus loin." j'aime bien cette maxime.


Dernière édition par Jérémy34 le Jeu 14 Sep 2017 - 20:17, édité 3 fois (Raison : The Mask)
avatar
Jérémy34
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 219
Date d'inscription : 07/08/2016
Age : 34
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Message par apprenti surdoué le Jeu 14 Sep 2017 - 23:37

Sociabilité ou conformisme? Parce que le profil psychologique qui semble se dessiner à la suite de nos échanges c'est bien celui d'un individu dévoré par son vide intérieur, toujours dans une quête anxieuse et presque névrotique d'appartenance à un groupe ou une communauté, d'engagement dans une relation amoureuse ou amicale.  
Je crois que c'est la peur de la solitude le véritable poison de l'intelligence, son élixir étant notre capacité à se nourrir aussi bien de ces moments de sociabilisation que de conversation avec soi.
avatar
apprenti surdoué
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 139
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Message par Zebulon252b le Ven 15 Sep 2017 - 0:01

non l'appartenance et la reconnaissance n'ont rien de névrotique , ce sont deux besoins de base de tout être humain

la solitude ne diminue pas mon intelligence, parfois elle l'amplifie même

la souffrance relationnelle ou plutôt due à l'absence de relation est autre chose, une charge à porter mais n'est pas un frein
avatar
Zebulon252b
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 719
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 55
Localisation : namur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Message par apprenti surdoué le Ven 15 Sep 2017 - 9:22

Zebulon252b a écrit:non l'appartenance et la reconnaissance n'ont rien de névrotique , ce sont deux besoins de base de tout être humain

Bien sûr, mais j'ai cette impression qu'il existe des personnes qui ont ce besoin porté à un degré pathologique, que ce soit dans le registre amoureux ou amical. Ces personnes ne supportent pas les périodes de célibat entre deux relations, ou bien le smartphone greffé au bout de la main vont guetter anxieusement le signe de vie à l'autre bout, un like sur une publication, un nombre de vues sur tel réseau social… Cette attitude est de mon point de vue une façon de s'oublier dans la relation à l'autre. J'aimerais dire à ces personnes que la solitude peut être nourrissante pour qui sait la rendre créative.
avatar
apprenti surdoué
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 139
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si la sociabilité était un frein à l'intelligence?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum