frontière réalité /fantasme

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 16:58

L’occupation est parfois un bienfait, cela permet de se détourner de l'objet, d'en changer même;

C'est au fond une des rares chose plus facile à faire qu'à dire dès que l'on a acqui que celà ne dépend que de notre acceptation, de notre conformation -d'esprit- du moment

Cela démontre a quel point nous vivons dans la crainte, la crainte de perdre, à tels point que nous en craignons même de perdre ce que nous ne possédons pas, ce que nous convoitons.

La 'dépitude' du chat longtemps à l’affût, convoitant une proie qui s'envole sans raison aucune juste quelques instant avant qu'il ne se décide à se jeter dessus m'a toujours fait bien rire ( à ce propos, les chats n'aiment pas que l'on se moque d'eux, véridique), pourquoi n'avons nous pas le même humour envers nous-même ?

Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 17:07

L'image est drôle ! Justement je regardais le chat de l'écurie le week end passé qui mattait un pigeon... se préparait... un bébé chat encore. Pigeon bien plus gros que lui.
Un chat retombe tjs sur ses pattes mais en effet ca n'évite pas les déconvenues.
Mère pigeon n'est pas morte, il apprendra peut être !!!
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 17:10

Et toi ?
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 17:16

Moi !?!? Vraiment ?
Il est debile il n'imagine pas ce qu'il a raté !
( je peux rire !? Genre ... me rouler par terre ?)

Euh moi. Ben gros pigeon AUSsI. Mais je suis spécialiste pour retomber sur les pattes. Ceci fait partie intégrante de mon petit être par contre depuis un bout de temps Smile

Je risque de dérailler un soir d'ennui et lutter un peu contre moi meme, raler un peu. Mais on ne meurt pas de " ca" surtout quznd en plus il n'y a rien eu ! ( Non mais c'est vrai)

Sauf que evidemment née truc idéalisé est moins facile à combattre que le machin réel là sur lequel on peut coller un vrai sentiment de " Ben nan ca va pas".

La ca s'assimile presque à du rejet. C'est plus compliqué
Mais j'apprends aussi puisque je ne suis que rarement allée vers ca. N'osant rien affronter j'étais assez statique.
En fut, c'est pire.
La au moins il y a un peu de vie ....

zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 17:18

La " distance" fera son boulot d'elle meme.
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 17:23

Tu peux rire de toi, comme moi du chat, il me lance parfois un regard noir, vexé qu'il est, tu ne t'épargnera peut-être pas entièrement...

Mais, en cas d'ennui dans le weekend, penses que lundi, le petit pinson revit...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 17:28

Ah Ben le week end je vais réviser ... monter mon " petit" poney, aller à un anniversaire et travailler mon côté social ca va ... c'est le soir et la nuit que c'est chiant quoique la j'apprends à vivre le jour. Étrange aussi.

zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 17:32

Tiens, figure toi qu'une réalité est apparue ce midi dans l'encadrement de ma porte au bureau, pas un chat dans tout le bâtiment, que l'apparition et moi, j'ai cru un instant qu'elle était là 'juste' pour moi, la frontière de ma pensée à failli m'embarquer dans le fantasme, que j'ai quand même pris le plaisir de vivre quelques instants, la réalité est que je l'ai invité à prendre un café, elle avait remarqué dans la cuisine le sachet de croissants qui était resté là a traîner, qui nous était destiné aurais-je pu me risquer à penser. Contact immédiat et profond, sans se connaitre d'avant, j'adore, en fait je pense que tout dépend comment tu accueil en toi les gens, il y en a avec qui ça se vit tout de suite, sans discussion.

J'aurais pu, facile, me laisser aller à songer... oui, mais la réalité à repris le pas, je pourrait argumenter, envisager, espérer partager... mais je me suis contenté d'être, de ne pas projeter, d'abandonner tout enjeu en moi et du coup, je n'en serai jamais frustré, peut être un jour j'en serai même ravi, allons savoir mais, ce n'est pas le sujet d'aujourd’hui...


Ra-calle toi au jour, tu n'en sera que plus performante, sur tes études, sur ta vie, sur tes ressentis... ( Je dis ça, je roule aussi en 5x8 souvent), et j'adore la nuit aussi loin que j'ai des souvenirs mais, dans les moments cruciaux, se rattacher à un rythme plus 'standard' aide aussi
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 17:39

Ah ce n'est peut être pas le sujet.
Mais c'est la ou je t'envie dis !
Je pense que je ne comprendrais jamais tous les points de suspensions qu'il a laissé au final c'est ce qui est hyperbfrustrant dans mon histoire. Comme tu disais laisser une porte juste pour la laisser entrouverte c'est un peu salaud.
Aucune limite n'a jamais été réellement posée.
J'aime les choses claires là rien ne l'a été. Je pense, même moi je ne l'ai pas été.
Si la proposition de boire un verre avec pour reponse " nous attendrons si vous voulez bien" résultat j'attends ... à vie !?

On sait que , enfin je suppose que quznd on commence à se laisser aller à rêverie on atteint un point de Non limite à l'espérance quasi infinie et Non controlable
On ne peut que " lâcher prise"
Le lâcher prise me dérange dans le sens où ca sonne comme un abandon. Je n'aime pas abandonner. Du moins je n'aime plus.

Toi... tu as passé une chouette journée ! C'est le genre de " se faire surprendre par la vie" qui est assez génial
Quznd on ne s'y attend pas

C'est bon ca !!

zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 17:50

Les points de suspension ( tu relira mes intervention dans tous les sujet ici, presque 'Lol') ne servent qu'à

1) te frustrer pour te faire demandeuse
2) laisser une porte ouverte que l'on peu selon le besoin clamer ou réfuter

C'est donc une sécurité pour celui qui en (ab)use , une lâcheté envers l'autre

Tu as bien compris, a toi d'attendre a vie, pendant ce temps là l'autre vis sa vie... Il ne disposera de faculté sur laquelle il à mise une option que sil il en a besoins, pour lui, pas pour toi !

Tu avais bien remarqué que je le comprenais de l'intérieur, dans l'absolu j'en serai capable, je me retiens par respect... envers moi-même mais il ne faudrait pas me pousser, entrer dans le jeux, se faire complice, car, si l'autre est demandeur, pourquoi ne pas lui accorder le jeu, "si il doit en souffrir, il ne fallait pas qu'il y mette les doigts" pensent la majorité. En dehors de tout principe de responsabilité...

Se faire surprendre par la vie n'est par définition que quand c'est inattendu et là, la surprise fût réellement adorable, 20 mn pour une semaine de bonheurs, voir une vie remplie car au fond la simple démonstration que l'inattendu existe dans le réel aussi subit que tu puisse le réver suffit à ne pas se laisser aller à penser le contraire de là, tout est possible
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 17:58

C'est bien l'option rassurante de tout ca
Tout est possible. A l'infini. J'ai eu mon lot de surprises cette année , bonnes ou moins bonnes mais au final un régal pour certaines.
Par contre je reste quelqu'un d'assez hermétique en public derrière des airs à sourire et derrière les ecrans, ou j'arrive étrangement à " parler".
Autrement j'ai l'impression souvent d'être un écran AUSsI. Sauf quand rarement je me retrouve avec des gens en qui j'ai confiance ou que je sens disponibles pour parler de tout sans tabou. De tout ... sera plus des questions un peu existentielles evidemment. Mais pour cela, c'est compliqué je me rend compte que pleins de personnes ont des avis très tranchés sur pleins de choses.
Les autres, ont l'air comme moi, cachés derrière des écrans ?

Tu vois l'option adhésion a la théorie " connard" est une bonne excuse un peu bidon aidant à se faire une raison.

Mais j'aurai fait pareil. Chacun est responsabl de soi. Nous ne sommes pas responsable des autres.

Enfin c'est ce que je crois.
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 18:00

Elle est peut être la la limite de notre toute puissance enfantine qu'il nous a fallu abandonner.

Et taper du pied ne sert plus à rien à un moment
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 18:11

Sur ce dernier point , je ne saurais être d'accord avec toi, ma propre responsabilisé s'est, aussi loin que je m'en souvienne, toujours étendue à l'autre, on ne peu pas toujours, en toute circonstances, tous lieux, tous moment renvoyer systématiquement l'autre à sa propre responsabilité, trop facile... En tout cas pour l'autre avec qui j'ai une relation, quelqu'elle fût

Connard, je ne sait, une forme de lâcheté, de manipulation pour se sécuriser, c'est sur... Enculé plus que connard se juge-t-on entre mecs sur ces sujets


Pour l'aspect de la communication, ne crois pas,, je suis à 247% comme toi mais, il se trouve que j'ai appris, à me défier puis à me dompter du coup j'arrive à me dépasser et à parler sans tabou à de parfaits inconnus ( bon, attention, choisis, comme ce midi, il se trouve que je 'sens' quand ça va bien se dérouler, remarque ceux qui ont fuis ne m'ont jamais précisé pourquoi... ) , en général au bout de 7 mn on n'est plus de parfaits inconnus, si on ne se livre que des vérités, rien par obligation sociale ou formalisme, il n'y à pas de raison de ne pas avancer, vite .

Souvent j'admet que n'ai plus aucun avis sur rien, j'ai mes avis mais ils vivent en paix avec leurs voisins et peuvent changer, sauf avec certains, parfois mais ça tombe bien, généralement je ne cherche pas leur contact


Je penses avoir encore une bonne partie de ma toute puissance enfantine mais je n'ai que très rarement tapé du pied pour l'exercer (à chaque fois j'y perdais un jouet...)


Dernière édition par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 18:24, édité 1 fois
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 18:17

Oui mais dans " mon" cas au final... il n'y avait pas de relation ...
Que je me dis en prenant du recul. Il n'a pas laissé l'opportunité d'en créer une.

De ce fait je pense qu'effectivement dans ce cas je suis seule responsable de mes actes et que pour lui ... Ben voilà.
De plus je partais il le savait.
Plus besoin d'entretenir meme du lien professionnel.

Mais comme tout j'en retire une expérience enrichissante au final.


zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 18:27

Il n'a pas laissé l'opportunité d'en créer, ok

Il a laissé la porte ouverte pour l'avenir en restant flou, nok

( Il est de la responsabilité de celui qui envoi un message de s'assurer que le destinataire l'a bien reçu et compris, sisi je t'assure)

Bien sur que l'on retire une expé de tout mais bon, il faut vivre aussi...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 18:31

Ah mis je vis tu sais :-)
Bon ok ok les relations sont inexistantes mais c'est parce que j'en ai enchaîne de foireuses pendant ... trop longtemps. Sans prendre le temps d'apprécier mon tête à tête avec moi meme. Jamais.

Meme la j'ai projeté un truc " sur quelqu'un" je ne sais même pas si c'est approprié quznd on cherche à tolérer sa solitude.

Mais bon approprié ? C'est quoi ? J'ai décidé de me laisser porter par Med émotions que je combats souvent. Donc bon.

Il y a des moments où effectivement je me suis dit " t'es à côté de la plaque, redescends" mais je n'y arrivais pas à force de suppositions... ( erreur...) aucun ne saura ce qu'attendait l'autre. Je crois qu'il faut savoir faire avec ca AUSsI. Meme si c'est déplaisant
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 18:50

Oublie juste hier, prend ce qui est maintenant, chaque moment est une opportunité en soi, du coup ne regrette même pas, tu peu laisser filer, pas grave , c'est la porte ouverte à d'autres opportunité

Il n'y a rien d'approprié ou pas à priori ( à part les trucs méga-évidents mais, si tu passe plus de 1 minutes 30 chrono en main à y réfléchir pour savoir si c'est approprié ou pas, ta réponse sera pas meilleur que de tirer à pile ou face) , ne suppose donc pas, laisse toi porter par la simplicité mais ne reste pas accroché dans le temps à une idée, si ca n'abouti pas dans un délai 'habituellement considéré comme normal', accepte de passer à autre chose, ne pas aboutir n'est pas un soucis, y passer deux ans à 'que ça' quand il est évident que ça aboutira pas si...

Du coup apprend à ne pas avoir qu'un sujet monopolisant à la fois, accepte de viser plusieurs objectifs, si un ne donne pas, tu ne dois pas en être totalement démunie pour autant...

( euh, la je suis peut-être pas très clair scratch )
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 19:17

Si....

...

Je garde les points de suspensions et laisser venir les mots au fil des jours ( suis longue à la détente, j'apprends encore à marcher )
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 19:21

Fait ...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 19:53

ah ben non hein tu ne vas pas te mettre aux "..." Suspect et aux phrases mono mots !!
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 19:54

Euh...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 19:54

( je me dois de te préserver)
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 19:55

je ne VEUX PAS être preservée !
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 19:56

Pourquoi toujours préserver d'ailleurs?
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 19:58

Ok, si j'insiste je vais finir par être accusé de ne pas te considérer à ta juste ?force? pour cela !

( l'autre jour j'ai même dû me faire inviter au café parce que ma prévenance -galanterie dirons nous- allait être mal interprétée, limite ca devient misogyne ! quel monde quand même, rien n'est simple autant qu'il le devrait)


Dernière édition par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 20:01, édité 1 fois
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 20:00

Poruquoi préserver l'autre,; c'est simple, j'ai été construit comme cela, je me suis construit comme cela...

En fait c'est une attitude, une posture décidée une fois pour toute, due à une inclination naturelle pour cela, renforcée d'une décision mais je suis capable de me remettre en cause Boxe Fouet
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 20:03

Ma juste force ? Mais quelle Force ?

Allez, ne sois pas vache. Développe (s'il te plait.. j'allais oublier la politesse), je suis un peu fatiguée de lire entre les lignes parfois. Ou alors, j'ai moins de flair que ce que j'aimerais.

Mais

les "..."

"nous attendrons" ...

" il faudra en discuter" ...

...

...

MAIS QUANNNNNNND bien sûr que j'attends comme une quiche.
Seriez vous tellement ... (faible pour dire oui/non ? lâches pour dire oui/non ? besoin q'un cavale derrière vous ? )??

et de mon côté, ma passion, ce sont les questions !! héhé.

je ne vous comprends pas, en fait, je pense. J'aimerai.

Ahhhh comprendre, le contrôle tout ça tout ça.. J'y reviens tout le temps.

Bonjour je m'appelle Z et j'ai 12459749450485400 pourquoi en tête par jour. C'est normal docteur ? héhéhhéhéhé
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 20:04

Alor remets toi en à moi (wouuuu) ne me préserves PAS.

Si je suis vexée je te le dirais. Et j'essaierai même de te dire pourquoi
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 20:15

Ok, j'avais en vérité pressenti dans tes réponses que tu fatiguait au fur et à mesure , je sais que je suis difficile à décoder et que je ne fait pas d'effort pour être explicite, au contraire, je prend un malin plaisir -inconscient, quoique...- à complexifier légèrement mes propos pour tester mon interlocuteur, voir jusqu'à quel point il me suis ou plus précisément jusqu'à quel point on ne se perd pas de vue.

Mais d'un autre coté , je ne prend pas la responsabilité d’entraîner dans une impasse, cela serait trop cruel à ma conscience, il serait trop facile de t’emmener à avoir moins de flair que j'aimerais.

Tu n'a plus obligation de politesse, pour motif de bienséance culturelle,  envers moi, au point de la discuss ou nous en sommes, affranchi toi de ce qui n'est pas toi, si tu veut crier, interjecter, vas-y, avant que je le prenne mal, y'a du chemin ( enfin j'ose le croire)

( Faire cavaler derrière doit je pense flatter l'ego, manque de pot j'ai revendu le mien il y a déja longtemps, tellement que je ne sais plus si je l'ai bradé, offert ou vendu un bon prix)

Lâche doit être le bon mot, de cette lâchetée quotidienne ou de tous les instants, qu'elle en devient, comment dire 'non remarquable', habituelle, attendue, acceptée par soi, par les autres, par la société...

La ou tu m’interloque (! d'ou je sort ça pour ne pas dire le bon mot ?) c'est que ma passion ( inconscient ) est de se faire poser les questions.

Mais si tu veux réellement en discuter, je suis ton homme
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 20:25

on va boire une bière ?
Laughing

plus sérieusement, je trouve que c'est une façon de non positionnement qui "force" si je peux dire à ne pas couper le lien.

Alors j'ai terriblement envie de lui envoyer un mail, mais j'en ai marre d'être FAIBLE (aussi). Bon 2 semaines et demi que c'est la "mort" c'est une moyenne honorable (ah oui oui j me rassure comme je peux).

En même temps c'est bien ce qui est excitant au final, ne pas voir de fin, ne pas voir de début. Vivre dans ses illusions.

Pour faire un peu dans le sentimental, je gribouille un peu à mes heures, puisque je ne suis pas douée (bon, j'exagère) de base pour parler, écrire etc... mais ça me fait du bien !

des petits bouts des choses comme je les ressens (c'est toujours difficile de l'exprimer) ressemble à ça (ah oui et les textes je lui ai balancé... oui, je suis un peu zinzin)

Z comme zinzin c'est bien mon surnom

Les jours, les mois, les années. L’observation, l’attention, l’intérêt, puis la naissance de l’attente. L’attente, l’ennui, l’impatience… le désir. Le désir de recevoir qui se transforme en désir de donner. Apprendre à recevoir ce qui est donné. Se contenter de peu, qui peut représenter beaucoup. Se bercer de ses illusions, se nourrir de ses interprétations, en attendant la vérité. Attendre ce qui n’arrivera pas. Car la vérité ne viendra pas à moi. Comment la faire comprendre ? Faire sauter le verrou, vaincre sa pudeur, vaincre le conventionnel, vaincre le mondain. Intimité partagée ? Intimité terrifiante, intimité trépidante.
La magie du platonique, ses espoirs, ses rêves, son imaginaire, sapée par la faiblesse de la réalité ne serait sans doute que trop violent.
La beauté de l’amour réside dans ses espérances. Dans ses attentes. Dans ses désirs.
Qu’ai-je vu ? Qu’ai-je cru ? Qu’ai-je imaginé ? (......)


Le regard glacial il s’est approché. M’a tendu la main. Chose totalement incongrue. Inattendue. Insolite. J’ai posé ma main dans la sienne tentant de donner ma main comme je donnerai mon âme. Sauf que, là tout de suite, je ne suis pas moi. Je suis « infirmière ». Je suis ma fonction.
Sidérée par la chaleur de la sienne. Sa douceur. La façon d’envelopper la mienne. C’était trop court. Mais court-circuitée par l’environnement, je n’ai pas voulu que cela s’éternise. Puis je veux de la distance. Trop de sensations, trop d’émotions. Ca me fait mal. L’envie de sourire face à ce visage si fermé aurait été malvenue. Que veut dire ce geste ? Là tout de suite, il sonne tel un adieu, encore. J’ai envie de le prendre comme du réconfort, aussi. J’aimerai qu’il sonne comme le début d’une nouvelle relation. J’aimerai. Le désir, encore… L’envie. Ce fatigant désir à effacer. Une, deux trois secondes, je ne sais plus. Ce peu de temps qui est déjà trop. Ce trop qui n’est pas assez … Regard tout aussi ahuri de ma collègue. Nous sourions. Car nous ne comprenons pas. Un geste poli que je ressens presque intime en public. Il a brûlé ma main. Je ne saurai jamais, pourquoi lui. Depuis le début. Je l’ai suivi, je l’ai recherché. Le hasard … ou l’inconscient ? L’alter égoïste. L’en-muré. Le miroir de ce que je rêvais d’être et que je ne suis pas. Manipulateur… ? Certainement pas. Intransigeant et perfectionniste, oui. Avec lui même, donc avec les autres. Mais peu de filtre. Quid de ses sentiments ? Une énigme. Un grand dos vouté, l’allure fatiguée, las, avec son sac sur le dos je l’ai vu rejoindre sa chambre de garde. Parfois son regard, son allure me font mal. J’aimerai tellement lui apporter un peu de légèreté. Un peu de folie. Un peu d’amitié. Un peu d’écoute.
Cette année, j’ai découvert que fissurer mon mur, enlever ces couches de glaces, allait m’ouvrir au monde. Quitte à ne plus rien attendre de lui, je me laisse surprendre par la vie.


curieuse de voir comment qqun comme toi (ou lui et d'autres sans doute que je n'ai pas croisé dans ma vie ) interprètent cela

(j'abuse un peu de toi, mais puisque tu te propose).

et que vas tu faire de la demoiselle du jour au fait ?
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 20:29

JE pense que moi même j'ai un peu de pudeur par contre à dire ce que je pourrai interpréter. Et je me retiens de peur de me tromper. Je pense aussi que je vis pas mal dans le rejet et que le contraire m'étonnerait plus que le rejet lui même.
peut etre un fonctionnement comme le tiens mais dans une autre version. plus féminine. J'ai envie de dire plus sensible, mais je ne pense pas, car justement, pour aller au bout de mon idée, je pense que vous êtes des êtres EXTREMEMENT sensibles derrière un mur de glace.
Que le jeu, tester les limites, regarder les autres au travers de leur comportement est peut etre VOTRE passion, pour moi c'est un comportement un peu "d'enfant" )à tester les limites, voir jusqu'où aller.
Et c'est un côté que j'adore en réalité, je trouve cela très drôle (mais pas dans le sens moqueur, au contraire) cela m'amuse réellement de voir, et d'observer cela.

et je trouve ca assez attirant en fait. parce que nous savons bien que ls mystères à percer, font courir et que courir, on adOOOOOOre ça.
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 20:42

1) oui, sauf que pour moi cela ne sera jamais une bière

2) ne fait pas cela ( nous verrons tout à l'heure pourquoi)

Il va me falloir quitter maintenant mon poste, reprise des amitiés sous 1h45 possible, ou pas, pas z'avant, donc de l’excitation de l'illusion à la Zinzin nous reparlerons pluche tard

3) Je comprend ta curiosité , je tenterai de te donner ce que tu désire

4) Ben voyons !, nan, je déconne, je suis là pour cela au fond... ( <- Tu notera les ... subtilement distillés à ton inconscient)

5) Rien, surtout rien, même si je serais en capacité de la dénicher -je sais maintenant ou la trouver-, il se trouve que vu ma situation, la sienne, je préfère m'abstenir de toute volonté, de dicter quoi que ce soit à l'avenir en tentant de le forcer.

Je me contenterai que si un jour la hasard nous place en autre posture et nous redis bonjour, je n'y soit pas alors fermé.

Même pas d'espoir vois tu, juste ne pas être dans le refus -de ce viens et de ce qui ne viens pas d'ailleurs- être dans le vécu, celui de la réalité du moment, de la vérité, le fantasmé pour être complet se doit de s'appuyer sur une forte réalité sinon il est contre-productif et je ne désire pas souffrir du manque de "quelque chose" ( qu'elle m'excuse) que je n'ai jamais eu, souffrir du manque de ce que j'ai déja eu est une autre affaire

Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 20:43

Je n'ai répondu qu'a ton premier message, sur la sensibilité tu as raison, il y a tant de bvérité à dire, d'aspects faussement vrai à décrier.. mais tout' à l'heure
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 22:24

Je susi en train de lire Lettre à Ménécée ... je me suis prise d'affection pour la philo, mais uniquement ds ma tête sans aucune connaissance réelle sur le sujet.

Hasard ? JE tombe sur un passage ... qu'il a cité dans un de ses mails.
"la prudence.. mère de toutes les vertus" qu'il m'avait écrit ...

Rolling Eyes

tu vois même quand je veux me le sortir de la tête il revient.

Je m'énerve ou je ris ? (je ne sais pas trop m'énerver, en vrai je souris, sans savoir quoi faire".

Je me disais avant "j'ai raté un épisode" ... ben oui, c'était des pistes, comme on sème des petits cailloux.
J'étais un peu contre la prudence, que je trouvais limitante. Mais .. il a détraqué mes croyances. pour mon bien, ce con. (j'aime bien dire ce mot - moche, mais il n'est méchant dans ma tête)
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 22:40

Je reprend plus haut, là ou je t'ai laissé, laisse moi deux réponses stp avant de reposter, que j'ai le temps...

Il est sur que vivre dans ses illusions est excitant mais surtout, en vérité, c'est emminement plus facile que d'assurer la même chose dna sla vrai vie, c'est au fond l'inven,tion du virtuel que l'on décrie tant aujourd'hui, l'homme, sa psyché l'avait en fait déja inventé il y a fort longtemps,... mais, mais est ce préférable réellement d'user de cette facilité, n'est ce pas une impasse ?

Vu ce que tu a avancé, je pense que cela serait te jouer de toi meêm, joeur avec toi meêm, que de lui fairer un mail aujourd'hui, ou jamais d'ailleurs... C'est certes tentant, comme un enfant joue avec le feu -et je pourrait t'en parler-, il ne s'agit désormais plus d'un moyenne 'honorale' mais de te changer, là est le vrai sujet, tu es dans un mouvement, en mouvement, profites en , associe le changement au changement, profites de la dynamique en cours

Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 22:54

je pense aimer jouer avec le feu c'est un problème (réel ou faux problème, je n'ai pas la réponse...)
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 23:01

De ce que tu ressent tu à fort bien exprimé le désir mais aussi l'echec à le convaincre à franchir la pas, mais au fond, accepte tu réellement l'echec ? ton entêtement, seule, sans logique, sans espoir raisonnable n'est t-il pas juste un refus de cet echec, de ton echec, que cela soit pour lui ou un autre peu importerai au fond.

Car, a bien y regarder, ce que tu veux lui offrir ne tiens pas compte de son besoins, de son désir, de sa pensée, ne t'est tu jamais dis "au fond il ne m'a pas rejetée juste pour me ménager" car tu prétend lui offrir, t'offrir à lui, lui apporter de la légéreté mais de la même façon dont j'ai prétendu te protéger, te souviens tu comme tu l'a rejeté, en criant, de façon criante, n'est ce pas là ce qu'il n'a pas osé faire avec toi dans la réalité , ne te l'aurais t'il pas juiste épargné car trop bien élevé, trop clairvoyant, trop prudent pour toi même, envers toi?

Demande toi pourquoi j'ai laissé passé la demoiselle du jour, simple principe de réalité, je l'aurais engagé dans une voie que je ne suis pas sûr d'être aujourd'huiu en capacité d'assumer, elle a de son coté des responsabilité des engagements dont est n'est pas dégagé, dans ce cas là, il faut se responsailiser, attention, cela ne veux en rien dire que rien ne serait, ne sera possible , juste la réalité montre que ce n'est pas l'instant, le moment de cela après, cela se fera ou non, il n'est pas sujet maintenant de maitriser l'avenir, l'avenir, nous y songerons demain , et demain, demain et ainsi va la vie, la rupture,est à chaque instant, cela n'empeche pas de projeter mais, raisonnablement, non ?

Pour que tu ai moins peur de me livrer ce que tu pourrai interpreter, je ne peux que te proposer de le faire en privé, moins exposée.

Que tu ai peur d'arriver, oui , c'est une sérieuse possiilité, tu reste comme cela dans ta 'zone de confort', celle du rejet est au fond rassurante pour toi, force de l'habitude, tout changer est plus compliqué, peut être ne te crois tu pas capable, en mesure de vivre autre chose, l'amour assumé qui sait, te tuerai ? Tu ne serait pas la première mais crois moi, toutes les probailités sont inverses...


Laisse moi encore un post avant de répondre, tu génère tant de sujet que mon clavier à du mal à suivre



Dernière édition par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 23:22, édité 1 fois (Raison : 'façon')
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 23:21

Pour l'extreme sensibilité oui, tu a bien sur raison, tu l'a ien percue, devinée, mais attention, ce fait est corrélé à une volonté de fer , pas juste un masque de métal mais ien un esprit fondu dans de l'acier sinon, cela serait à en mourrir , assurément, chaque sensibilité vécu ne fait que renforcer cet aspect donc nous ne subissons pas cette sensiilité, nous la révélons par décision, apr chopix volontaire si tu préfères.

Joue avec le feu si tu veux mais, je peus te l'assurer, il faut être prêt à assumer derrière, je ne t'en dissuaderai pas, je l'ai fait, je ne le regrette pas mais attention, il faut être prêt à cela, aux conséquences sur soi, être sur d'être suffisement avancé en soi pour ne pas se rbuler trop profondément, sinon dégats assurés, pas sur de remonter...

Ce comportement d'enfant, à tester, est en fait maintenant en vérité un jeu d'adulte, comprend en ce que tu pourra... mais, si l'enjeu n'était pas vital, serions tant passionnés, malgrès nous au fond, pourquoi ne pouvons nous y resister, ou très difficielement, quitte à tout y perdre pour certains, trops faibles

Doi-je me sentir en vanité de la suite, que tu trouve -me- attirant de celà, dois-je réllement entrer dans ce jeux ou dois-je te rappler que l'autre -moi- n'existe pas, tu voulait la vérité, voila, tu es servie

Par ailleurs si il doit pomper ses écrits pour transmesttre du sens, je suis soulagé, moi qui ne lui prétait que des qualités (-nan, là je déconne, je me sloulage d'une jalousie naturelle mais mal placés, concurrence innée, héritée -voilà, là tu perçoit ce que l'on est?-)

Tu n'as pas à "vouloir" te le sortir de la tête, le décider suffira, moins aisé, non, nous en avons déja parlé, un des rares cas ou l'acte est plus facile que la parole ai-je dis, garanti

Tu rie ien sur, ce con n'est pas moche, ni même le mot qui désigne d'aillleurs aussi une des plus belle chose que je connaisse au monde -2nd couche, la faut percuter, voir ce que l'on est, non fautif, on en hérite-

Du coup, un truc me rassure, tu est bien une fille, tu n'écoute rien, je te demande de me laisser deux réponses avant avant de poste et paf, echec assuré, incapale de tetaire deux minutes pour écouter -voila, prend ça, nous ne somme pas comme cela sans aucune raison non plus....-




Dernière édition par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 23:27, édité 4 fois (Raison : b de bi)
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Ven 6 Oct 2017 - 23:46

Evidemment que je n'accepte pas. Je suis un peu morue...
Oui je suis une fille, teintée d'impatience, ...

C'est là que ca coince, LUI ? j'aurai aimé savoir .. qui (ou quoi ) je suis pour lui ?

Je l'ai rejeté sans le vouloir au fond de moi, par fierté....

Aimer ... c'est compliqué. tout simplement. Pour moi. Je pense n'avoir jamais aimé comme je l'ai déjà dit. Cet amour là est un peu inédit. Peut être pour cette raison que j'insiste...

J'ai plus peur d'avoir des regrets que de ne PAS jouer avec le feu

LA vanité est bonne pour l moral parfois ! C'est la façon de penser qui est sans doute attirante, car rare (pour moi) . La rareté est convoitée et enviée.

J'ai un tempérament additif limité au café/clopes.... décider d'arrêter quelque chose ...ouille ! Ma faiblesse absolue.
On décide quand on en a vraiment envie, d'arrêter. je dois être shootée à l'émotionnel et aux hormones.

Et à ton honneur de trouver que le con est une des plus belles choses de ce monde.


je cite ce coup ci " être un Dieu parmi les Hommes" quant à ton avant dernier paragraphe.

Eh oui, au boulot "Dieu" était son surnom - en plus - Drôle.

zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Sam 7 Oct 2017 - 0:04

Morue à pour moi un autre sens, non deux en fait, plus péjoratifs, passons.

L'impatience, on ne te la reproche pas, ne jamais la maitriser, si ! ( cherche l'impossibilité d'une solution à cette formulation)

Qu'est tu pour lui, juste ce qu'il t'en à dis, vécu, proposé, rien de plus, tout ce qui est en plus n'est qu'en toi, dans ton esprit, ton fantasme, rien d'autre

On n'a pas à 'penser' avoir aimer ou pas, si on aime, la question ne se pose pas, on le sait c'est tout, le boum-boum, c'est comme l'odeur d'un airbag qui explose, quand ça se produit , meme si on ne l'à jamais senti avant, on sait, on sait tout de suite que c'est celà, si y'a un doute c'est que ce n,'est pas cela, c'est autre chose mais pas celà.
Quelle différence cet amour là, puisqu'il n'existe pas ( un amour ne peut être unilatéral)

'Pas de regret', cette maxime ne sous tend pas que l'on doive tout faire ou accepter n'importe quopi quoi pour ne pas avoir avoir de regret mais aussi que l'on doive adopter une attitude, un jugemlent des choses, une philosophiede la vie qui fait que l'on n'a pas de regrets sinon, c'ets un piège

Ne te prive pas de vanité si tu en as esoins, les occasion sont juste à reperer , elles existent, à toi de les reperer

Le manque de la cigarette est bien plus grand que celui d'un fantasme, change l'objet du désir et le premier n'existe plus, juste tu n'accepte pas, nous l'avons déja vu maintenant faut le comprendre ( <- propos mysogyne au fond)

Merci pour le compliment, je suis juste objectif par rapport à moi même, ce que je suis, ce que j'aime, ce que je désire ( tu va finir par m'apprécier, lol)

Bien trouvé la citation, juste à propos...

Oublie, il n'avait, dans le privé, de dieu que le nom, pas la fonction, abandonne le fantasme, passe à autre chose, un autre




Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Sam 7 Oct 2017 - 9:15

J'ai été sage. Je suis allée me coucher pour me mettre en "off". (même s'il y a les rêves en "on"...bon)

L'amour unilatéral est bien ma pensée de base. ma première croyance. L'amour le vrai, comme tu dis. Là on est pas dans ce schéma là sans doute (pas la réalité, mais ben et bien une image, un fantasme, une "passion amoureuse" et donc, certaines passion n'étant pas raisonnable... )

Oui, avec la cigarette j'ai une vrai dépendance physique (pour avoir arrêté 2 ans mais repris ... je me souviens des insomnies en particulier)


Pas de regrets non ce n'est pas faire "n'importe quoi" pour moi. Mais c'est vrai que parfois, un peu plus de réflexion... J'en suis encore au stade ou des fois, quand il y a lutte interne il faut que je "vomisse" quelque chose (sortir qqch de moi même) pour me sentir plus en paix (des mots, de l'argent, par exemple)

Je n'ai pas "trouvé" la citation elle était dans ma lecture du soir (Lettre à Ménécée) c'est elle qui m'est tombée dessus :-)

zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Sam 7 Oct 2017 - 9:24

pour Ménécée, On ne remarque que par tri, on crois que les chose sse présente à nous, non en fait on ne voit qu'elles dans la foulttitude qui nous est en permance soumise,

si tu savait le nombre de gens qui on la même voiture que moi depuis que j'en ai changé, avant personne ne la ^possédait, c'est marrant, je ne l'avait jamais vu sur la route et pourtant , je roule... ! ( est c'est un "vieux" modèle)

Tu as juste oublié pour moi d'appuyer sur "Off"+[Enter] ( <- vois si tu décode...)

Aucune passion n'est raisonnable mais, d'expérience renouvellée, elle peut-être vécue de manière raisonnée , bien que ma notion du raissonnable soit probalement bien éloignée du standard.

Qu'il faille que tu crache quelque chose quand tu en ressent le besoin, que dire, t'en émpécher t'étoufferai, alors, avance comme comme mais, avance aussi sur ce sujet
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Sam 7 Oct 2017 - 9:38

off enter....
décider, mais hésiter à valider.
vouloir sans vouloir.
se dire "oui...mais..."
essayer mais ne pas faire...

C'est comme ça que je l interprète "connement"

Le raisonnable au final ...s'il nous apporte du bien. Ma passion pour 'équitation n'est pas raisonnable non plus (à la ruine, du temps, ..) aux yeux de pleins qui pensent que je suis folle. Elle me fait du bien cette passion elle me garde à ma place de bipède dans ce monde. M'a enseignée le calme, la concentration, une forme d'humilité (que j'avais déjà), la persévérance. C'est une passion bénéfique même dans un sens plus que déraisonnable dans l'autre.

Balance bénéfices Risques à peser ... comme en médecine.

Question de point de vue (pour cet exemple là)

C'est ce que j'avais soupesé aussi avec mes mail.
Bénefice ? sortir de moi, oser, trouver un peu de courage, c'en est devenu grisant
Risque ? pas grand chose : rejet, honte, ridicule (qui ne tue pas)

une passion, dans tous les cas semble assez égoïste tout de même.

D'où l'intérêt oui de trouver un autre "objet". Ce sera peut être mes études tout bêtement, qui sait Smile
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Sam 7 Oct 2017 - 9:57

Tu n'interprete rien 'connement', ne te méjuge pas, tu interprête même en étendant ma pensée , l'interprétation par définition est un facteur personnel dépendant donc du contexte du moment, ne prend pas cette sale habbitude de te dénigrer, cela n'apporte rien à ta propres capacité, rien dans l'estime de l'autre, bref que du négatif, soit réaliste sur ces sujets, tu n'a pas à être là ou bien ici, comme çi ou comme ça, tu es, fait avec toi me^me c'est tout, le monde entier fera de même ( sisi 9 milliards d'humains feront avec toi comme tu es, comme toi tu le fais avec eux d'ailleurs)

Par contre tu confond La passion et Les passions. 'La' est unique, elle ne s'applique dans mon propos qu'a l'amour, pour les autres bien sur, tu peux poser le pour, le contre, le rapport bénéfice/risque et autre pour toi, 'La' passion amoureuse par contre, ce qui la rend unique c'est justement qu'elle doit être partagée pour exister, elle n'est en rien égoïste, d'ailleurs dans cet état , le concept même n'existe pas puisque tu ne fait qu'un à deux

Les risques que tu cites, rejet, honte, ridicule tu les vis de façon narcissique or, en vérité, ils ne sont que somme d'expérience à constituer pour avancer, si tu t'épargne cela, tu les craindra toute ta vie, cela te freinera, tu n'avancera pas.

Quand à l'objet, bioen sur le détourner est une option valable mais seulement si celà à une fin dans les deux sens, une fin ens oi (un but) et une fin temporelle ( ne pas passer sa vie a confondre le détournement et l'objet, l'imposture quoi).

Mais surtout, ouvre toi chaque jour commle lundi dernier si j'ai bien suivi, chaque fois que cela se passe comme ça, tu te rappproche de toi, tu te donne des opportunités et comme tul'a vu hiers la surprise ne vaut que quand on ne l'attend pas, crois moi, tu ouvrira les yeux un moment et là, paf, surprise, la vraie.
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Fab. Fabrice le Sam 7 Oct 2017 - 10:01

A merelire je réalise que le point §3 de ma précédeznte réponse a peut être plus d'importance que je ne l'ai perçu... On en rediscutera peut être bien, non ?

Comme hiers j'ai du te quitter pour venir, je vais le faire maintenant pour y retourner...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Stauk le Sam 7 Oct 2017 - 10:18

zenzile a écrit:
[..] un peu chiant, sans doute un peu gnan gnan.  [..]
[..]C'est dangereux. Je ne veux plus qu'il soit gentil avec moi [..]
[..]cessez de me répondre ou je ne cesserai jamais [..]
[..] ça doit être drôle pour lui, un jeu , blabala [..]
[..] j'arrête le harcèlement. [..]
[..]quand on bosse (très rarement) ensemble de venir rôder par où je suis , sortir une vanne, me fusiller du regard pour finir par sourire. Venir avec ses photos lààààà qui me gonflent  [..]
[..] On a cette relation étrange que j arrive pas a définir. [..]

J'ai une sensation d'alter ego (alter égoïste même).
quand je le voyais souvent j'avais une sensation d'effet miroir.



[..] MAIS ........ non j'ai pas envie de lâcher l'affaire.............; c'est mal ???[..]


Apparemment c'est mal oui. Je sais pas si j'ai bien compris pourquoi, mais tu poserais sans doute pas la question si c'était pas mal.
J'ai juste lu le premier post. C'est touchant ce témoignage, tellement plein de vie [intérieure].
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Dim 8 Oct 2017 - 11:02

Stauk a écrit:



Apparemment c'est mal oui.

C'est touchant ce témoignage, tellement plein de vie [intérieure].

1. C'est mal au final pour moi, car me "bloque" dans une situation sans issue et ca reste "contreproductif" (qu'est ce que la productivité quand on parle de sentiments ou d'émotions ? je ne trouve toute fois pas d'autre terme.

2.Touchant, je ne sais pas, l'espoir qui renvoie cela peut être...

3. Plein de vie intérieure, ça par contre, ça me fait plaisir. J'essaie en tout cas d'être pleine de vie après des années dans l'ombre oui ...

C'est bien cette nuit pour changer, je n'ai pas rêvé de lui, mais d'un cavalier et son cheval qui tombent dans le vide sur une épreuve de cross en loupant un tournant ou je ne sais quoi ... Je ne sais pas si c'est mieux Sad Shocked affraid avec une copine cavalière infirmière on se disait "on y va ? Ah non, il y a les secours, c'est bon...." (ouais total hors sujet)

zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Stauk le Dim 8 Oct 2017 - 15:14

Tu es cavalière également ?
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Chuna le Dim 8 Oct 2017 - 16:17

C'est marrant, pour te lire maintenant depuis quelques années, zenzile, je te trouve dans un certain sens plus posée, aussi "zinzin" (et j'adore les nanas zinzins ^^ un peu comme moi quoi), moins autodestructrice.

Donc je sais pas si c'est mal, je comprends bien qu'aujourd'hui tu te sens bloquée, maus quelle mue, quel joli papillon Smile
Encore un peu et tu seras totalement libre.
Cette histoire t'aura aidé à évoluer, c'est chouette.

Pour le rêve, ca reflète ton niveau d'anxiété...
C'est souvent qd je suis anxieuse que je fais ce genre de cauchemar (la bourrique qui a un accident, les chats ou les oiseaux qui s'échappent...)

Courage à toi Smile
Chuna
Chuna

Messages : 14328
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par zenzile le Dim 8 Oct 2017 - 17:01

Pratique de ne pas changer de pseudo d'un forum a un autre hein Smile

Oui mais la le Reve la différence est que j'observais ! En General c'était avec le Syre que ca se passait ... mais étrangement toujours bien quoiqu'il nous arrive.

Finalement la vie c'est un peu ca ... comme quznd on apprend à marcher on tombe plein de fois avant de maîtriser mal s c'est pas bien grave
zenzile
zenzile

Messages : 125
Date d'inscription : 09/08/2017
Age : 38
Localisation : un village imprononçable

Revenir en haut Aller en bas

frontière réalité /fantasme - Page 3 Empty Re: frontière réalité /fantasme

Message par Chuna le Dim 8 Oct 2017 - 19:33

Bah de toute façon avec un autre pseudo je t'aurais reconnue ^^

Spoiler:
Y va bien le grand jaune ? Je ne traine plus sur l'aut' forum...

Je suis un peu vaccinée des gens du cheval en ce moment tongue
Chuna
Chuna

Messages : 14328
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum