Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par Ykky le Mar 10 Avr 2018 - 14:53

Le dernier point reste à travailler alors. Tu as 30 ans et tu fait ta vie, bien sur tu peux partager avec tes parents, mais ils ne doivent pas être central dans ta vie.

Laisse toi du temps pour toi, pour vous. Quitte à lui dire plus tard:" écoute, tu as était un beau rêve, mais parfois il s'achève au petit matin. JE suis ravie d'avoir fait ce bout de route ensemble". Bien sur ce sera dur, mais tu auras accepté de vivre cette attirance égoïstement et ca fait du bien d'être un peu égoïste.

Garde en tête quand même ton petit côté warning Wink
avatar
Ykky
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 83
Date d'inscription : 23/03/2018
Localisation : Burdigala

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par chuna56 le Mar 10 Avr 2018 - 15:57

Tu n'es pour le moment pas folle amoureuse, alors c'est justement l'occasion d'apprendre.

Je connais bien ton sentiment. Et la première chose qu'on a envie de dire, c'est que t'as qu'à les envoyer chier et basta.
Sauf que c'est pas si simple.

Cependant, tu peux tout doucement t'aménager des zones à toi, et toi seule, et arrêter de leur dire tout et te justifier.
ça peut commencer par ne pas répondre au téléphone systématiquement. Et répondre évasivement.

Moi, là, j'en suis à réfléchir à comment y aller moins souvent.

L'objectif est de se rendre compte que tu ne vas pas être bannie de la famille ainsi.

On change pas tout ça en une fois bien entendu.


Quand au gars, je comprends tes réticences, et présenté comme tu le présentes, on a envie de te dire "fuis!".
(Les dents sales, j'avoue que j'ai aussi du mal ^^)
Mais comme je te disais, t'es pas en train d'organiser ton mariage, là, tu fréquentes juste quelqu'un qui te plait qd même un peu.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8132
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par CarpeDiem le Mar 10 Avr 2018 - 22:29

chuna56 a écrit:Tu n'es pour le moment pas folle amoureuse, alors c'est justement l'occasion d'apprendre.
Complètement! Faut juste que je laisse ma trouille au placard.

chuna56 a écrit:Je connais bien ton sentiment. Et la première chose qu'on a envie de dire, c'est que t'as qu'à les envoyer chier et basta.
Sauf que c'est pas si simple.

Cependant, tu peux tout doucement t'aménager des zones à toi, et toi seule, et arrêter de leur dire tout et te justifier.
ça peut commencer par ne pas répondre au téléphone systématiquement. Et répondre évasivement.
C'est tout à fait ça sauf que c'est surtout que je les vois souvent (ma mère se cantonne souvent aux sms, elle sait que je n'aime pas trop le tel) donc de visu, c'est encore moins évident. Impossible d'avoir du recul.

chuna56 a écrit:Moi, là, j'en suis à réfléchir à comment y aller moins souvent.

L'objectif est de se rendre compte que tu ne vas pas être bannie de la famille ainsi.

On change pas tout ça en une fois bien entendu.
Pour ton objectif, comment tu projettes de faire les choses du coup?
Je dois quand même faire bien attention car depuis que mes parents sont en retraite, c'est 100 fois pire. C'est triste à dire mais ils réagissent d'autant plus comme des "vieux" qui savent tout et qui ont tout vécu. J'ai parfois l'impression que je dis un mot de travers et paf, ils pourraient me... laisser de côté ( ce que je vivrais très mal naturellement).

chuna56 a écrit:Quand au gars, je comprends tes réticences, et présenté comme tu le présentes, on a envie de te dire "fuis!".
(Les dents sales, j'avoue que j'ai aussi du mal ^^)
Bah franchement, je suis peut-être bloquée vis-à-vis des parents, etc... mais là, en toute honnêteté, je bloque aussi et surtout pour cette histoire d'hygiène et d'apparence. Les dents, franchement, ça me bloque complètement, ça fait vraiment sale et pas hygiénique, ça ne donne pas envie de l'embrasser du tout.
Et franchement, premier rdv, il se ramène en jean (mais pas le jean un peu classique mais le jean défraîchi, bien passé) et haut quelconque (davantage moche que beau). Déjà qu'il est petit (là aussi, il fait soit-disant 1,75m et j'apprécie pas trop parce que je fais 1,70m et il est clairement plus petit que moi) et qu'il a un bon p'tit ventre... Euhh, je me dis, si à la première rencontre, il est comme ça, ça va être comment après?!!
Moi, je ne suis clairement pas la fille hyper belle et à la pointe de la mode mais par contre, je suis arrivée vraiment bien habillée, maquillée... ça me paraît... normal.
Et entre les dents et sa voiture, je me dis: comment c'est chez lui?!!!!!! Et moi, le manque d'hygiène, c'est pas possible!

Autre chose, je ne voulais pas l'embrasser et il a un peu forcé la chose... alors qu'il est... toujours en couple... En fait, il m'a dit que sa cop savait très bien que c'était fini mais qu'il attendait de la voir en personne pour vraiment finir la relation.

Entre ce qu'il me raconte de ses ex, sa situation de surendettement, son manque d'hygiène, sa relation pas finie et le reste... C'est moi où ça sent le roussi?

chuna56 a écrit:Mais comme je te disais, t'es pas en train d'organiser ton mariage, là, tu fréquentes juste quelqu'un qui te plait qd même un peu.
Je suis d'accord mais en fait, lui, il veut quelqu'un pour se poser, pas d'aventures, pas de truc un peu bancal...

D'ailleurs, il projette déjà que si ça marche entre nous (ce qui pour lui, semble aller de soi - c'est vrai qu'on a un bon feeling), je viendrais habiter chez lui. Et ça, ça ne me plaît pas non plus car il semble forcer les choses là encore... Parce que je suis moi aussi propriétaire et que j'aime moi aussi ma maison. Et qu'il habite à plus d'une heure de chez moi dans un coin paumé (j'aime les coins un peu tranquilles mais pas paumés) et que monsieur tient à rester mordicus dans sa maison (il le dit entre les lignes). Je trouve que ça commence fort lol! Pour quelqu'un qui a déjà ses parents sur le dos, je ne cherche pas un copain qui choisisse tout à ma place! ...
J'ai l'impression de toujours tomber sur des spécimens, ça m'agaace! Suspect

En tout cas, au risque de paraître méchante, je crois qu'il faut que je lui parle de tout ça: les dents, l'hygiène, l'apparence, le surendettement, etc... Tant pis si ça foire, car mon problème est justement de ne pas dire les choses et de tout accepter et je me suis faite la promesse de changer cela!

EDIT: je viens de lui envoyer un long message bien salé (pas méchant mais je lui dis tout ce que je pense)... Beh c'est con mais je me sens mieux. Bah oui, parce que je n'osais rien lui dire alors que y'a clairement des choses qu'une personne lambda n'aurait déjà pas du tout accepté, je pense!
avatar
CarpeDiem
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1093
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par chuna56 le Mer 11 Avr 2018 - 23:01

ça a donné quoi? il a répondu?

Entre ce qu'il me raconte de ses ex, sa situation de surendettement, son manque d'hygiène, sa relation pas finie et le reste... C'est moi où ça sent le roussi?

Moi ça me plait pas.
ça plairait pas non plus à mes parents, mais pour le coup, ils auraient probablement raison ^^
Maintenant, s'il a d'autres qualités pour compenser, ma foi, ça se discute ^^

Après, se projeter en une fois, et ne pas être à l'écourte, mouais...
Mais si il écoute tes remarques et les prend en compte, c'est un (très) bon point.

Pour ton objectif, comment tu projettes de faire les choses du coup?

J'ai quelques idées, mais je ne me suis pas arrêtée sur une encore.
Déjà, aller moins manger le midi (ça je le fais, je supporte plus la situation avec mon grand père), et je vais proposer qu'on se voie pour des activités et pas que pour bouffer. Dans l'action (et surtout si je suis moteur, et donc décide également et non subis les injonctions de ma mère), si possible à l'extérieur de la maison, je vais éviter ce qui me dérange dans la relation.
Je veux petit à petit faire sauter le repas dominical. Mais me faut des "excuses" (avant tout pour moi, pour me faciliter la vie). Je vais réfléchir à me faire des plans, par mois, genre aller voir les concours de cheval du coin, ou, se serait le top, reprendre l'équitation et aller balader avec le van.
Puis réfléchir à un projet où ma famille ne sera pas du tout impliquée, sans droit de regard, et sans que je leur montre pour avoir leur reconnaissance. ça je sais pas trop. Ptèt simplement les chevaux (mais dans un sens mon père est impliqué puisque j'ai régulièrement besoin de lui), ou la photo, mais je crains de manquer de temps. J'ai également pensé à l'écriture, ou la danse, des trucs que je ne sais pas faire mais qui me motiveront. Donc je vais m'interdire de leur parler.
Et surtout, je vais tenter de réinvestir des relations sociales (ça, ça va être compliqué...)

Je dois quand même faire bien attention car depuis que mes parents sont en retraite, c'est 100 fois pire. C'est triste à dire mais ils réagissent d'autant plus comme des "vieux" qui savent tout et qui ont tout vécu. J'ai parfois l'impression que je dis un mot de travers et paf, ils pourraient me... laisser de côté ( ce que je vivrais très mal naturellement).

Tu le vivrais ptèt très mal, et... tu y survivrais!
Eux ont besoin de toi. Le contraire est bien moins certain, même si tu as ptèt l'impression du contraire.
ça, tu vas le ressentir au fur et à mesure du temps. Tu verras.

Courage.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8132
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par Crystal Teinté le Jeu 12 Avr 2018 - 11:57

Bonjour à tous!

(SUR LES PROPOS DU MESSAGE D'ORIGINE)

Être pour l'autre, pourquoi?
Tu sais ce n'est que maintenant que tout le monde cherche à tout normaliser.

Combler les besoins et les attentes de l'autre c'est égoïste car cela le rend dépendant.

On pense aider, mais nous devenons indispensable et nous sommes entre parenthèse contra-phobique alors que notre angoisse grandit Horreur , nous savons que nous ne tiendrons pas, l'amour est possessif enfin sa première forme Very Happy , nous le savons mais nous restons là à nous faire endormir, le conflit vient de notre instinct mental qui sait que ça va finir en eau de boudin.

Cette distance que l'on peut ressentir vient peut-être du fait que nous savons que le monde émotif ne se contrôle pas et en réalité nous pouvons le quitter, nous avons des sentiments mais comme je le dis mon cœur est dans ma tête et le chant des sirènes j'en suis en vérité immunisé, mais pas à vie, il faut des rappels.
facepalm

Si autant de personne hommes comme femmes n'avaient pas instrumentalisé l'autre comme une simple propriété privé ou garde-manger sexuel, je pense que nous pourrions trouver une juste milieu entre la franchise, l'atypique et le respect. Idée

Étrangement je m'épanouissais très bien dans les relation à distance avec FIDELITE.

Je n'avais pas besoin de tout donner ou de me laisser manger, je me remettais de mes moments sentimentaux au calme comme après un petite tempête émotionnelle qui entraînait des choses agréables aussi. Poète

Mais aujourd'hui voila, les malhonnêtes du cœur on laissé un champ de bataille plein de mutilés qui veulent et on besoin et encore. Calimero

Pire que de compatir nous sommes fortement immiscer par cet manque violent.
Et les "ZEBRE OU HP OU HQ" on répare et les relations sont dénuées de goût et de vérité.

Les marins, les écrivains, les explorateurs avaient eux aussi des histoires d'amour, à distance , intermittentes, les chanteurs et les musiciens célèbres ou non je pense que certains d'entre devaient être des génies ils ont appris comment être heureux avec une personne avec qui il pouvait être vrais. Amoureux

Mais avec la même personne qui savait, aimait et accepter, les longues lettres d'amour moi ne m'oppressent nullement, et les choses insolites et occasionnelles me conviennent.

Comment veux-tu aimer?

Après avoir découvert cela tu devras trouver une personne ouverte d'esprit et de coeur, qui pourra te découvrir et être sûr que tu ne la prenne pas pour une cruche et puis après le reste vous regardera.
Voilà.

Aime-toi toi même d'abord accepte ta différence et tu connaîtras les limites de tes offrandes.
Et le coffre qui pourra accepter ton amour.
Fraternellement.
Crystal Teinté

Ouaah !
avatar
Crystal Teinté
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 110
Date d'inscription : 06/04/2018
Age : 40
Localisation : Le pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par CarpeDiem le Lun 16 Avr 2018 - 16:30

chuna56 a écrit:ça a donné quoi? il a répondu?

Entre ce qu'il me raconte de ses ex, sa situation de surendettement, son manque d'hygiène, sa relation pas finie et le reste... C'est moi où ça sent le roussi?

Moi ça me plait pas.
ça plairait pas non plus à mes parents, mais pour le coup, ils auraient probablement raison ^^
Maintenant, s'il a d'autres qualités pour compenser, ma foi, ça se discute ^^

Après, se projeter en une fois, et ne pas être à l'écourte, mouais...
Mais si il écoute tes remarques et les prend en compte, c'est un (très) bon point.
Alors, bah,  je lui ai énoncé tout ce qui n'allait pas et il a dit quelque chose comme : « D'accord, je te remercie d'avoir été honnête ». Et après,  il a dit que non, il me forçait pas la main pour, plus tard, habiter chez lui etc... ce qui est faux... Déjà, le mec, il voulait absolument pas quitter son taf donc, forcément, ce serait à moi de le faire (certes, là, mon taf ne me plaît pas mais je ne compte pas y rester et surtout,  ça se discute... que là, non...), et il ne voulait absolument pas quitter sa maison et en plus, acheter un petit bout de maison collé à la sienne... sous-entendu, aucunement moyen de me faire quitter mon nid. Avec en plus des « je suis sûre que ma maison te plaira ». Etc... etc...
Pour ce qui en est de sa tenue, sa voiture, ses dents, bizarrement... il n'a pas évoqué mes remarques à ce sujet en ne parlant que du reste. Sous-entendu : il ne fera aucun effort de ce côté-là et ne voit pas où est le problème (j'ai tendance à ne tomber que sur des mecs comme ça donc je connais le truc...). Sauf que transiger sur l'hygiène, c'est pas possible pour moi...
Ce qui me gonfle, c'est que sous prétexte que je suis ronde et pas the beauté, j'ai l'impression que j'ai le droit qu'à des mecs dépourvus d'hygiène et qui ne prennent absolument pas soin d'eux... Euhh, y'a un minimum... j'ai l'impression d'être prise pour de la m... ça me rend folle ! Ca fait quand même au moins le 5ème mec que je rencontre dans le même style (via le net – et leurs photos ne laissent JAMAIS apercevoir tout ça).
Pour te répondre, monsieur faisait style qu'il était à l'écoute et il y croit vraiment, je pense. Sauf que le mec ne démordra pas pour un sou de ses désirs. C'est comme quand je lui ai dit au moins trois fois que je ne voulais pas qu'on s'embrasse et qu'il a forcé la chose. J'ai horreur de ça... Mais encore une fois, c'est de ma faute,  j'aurais du lui dire : « non, c'est non ! ».
Enfin bref, c'est terminé... je déteste les gens avec qui, au final, on ne peut discuter... et qui font semblant que si.. Je lui ai dit : bon vent et l'ai supprimé de skype. D'ailleurs, il ne m'a pas laissé le choix car il m'a dit tout de go « je suis désolé de ne pas te convenir et te souhaite le meilleur » (alors que je n'avais pas encore émis le souhait que tout se finisse entre nous). Donc,  ça montre bien qu'il n'était prêt à aucun effort... ça ne m'étonne pas, que ce soit en amitié ou plus, personne ne fait jamais d'efforts pour moi... Alors que je fais l'effort d'être honnête (ce n'est pas facile) et avec diplomatie. Bref... moi,  dégoûtée ? Noooon...


chuna56 a écrit:
Pour ton objectif, comment tu projettes de faire les choses du coup?

J'ai quelques idées, mais je ne me suis pas arrêtée sur une encore.
Déjà, aller moins manger le midi (ça je le fais, je supporte plus la situation avec mon grand père), et je vais proposer qu'on se voie pour des activités et pas que pour bouffer. Dans l'action (et surtout si je suis moteur, et donc décide également et non subis les injonctions de ma mère), si possible à l'extérieur de la maison, je vais éviter ce qui me dérange dans la relation.
Je veux petit à petit faire sauter le repas dominical. Mais me faut des "excuses" (avant tout pour moi, pour me faciliter la vie). Je vais réfléchir à me faire des plans, par mois, genre aller voir les concours de cheval du coin, ou, se serait le top, reprendre l'équitation et aller balader avec le van.
Puis réfléchir à un projet où ma famille ne sera pas du tout impliquée, sans droit de regard, et sans que je leur montre pour avoir leur reconnaissance. ça je sais pas trop. Ptèt simplement les chevaux (mais dans un sens mon père est impliqué puisque j'ai régulièrement besoin de lui), ou la photo, mais je crains de manquer de temps. J'ai également pensé à l'écriture, ou la danse, des trucs que je ne sais pas faire mais qui me motiveront. Donc je vais m'interdire de leur parler.
Et surtout, je vais tenter de réinvestir des relations sociales (ça, ça va être compliqué...)
C'est pas du tout idiot ta manière de faire... ça me parle complètement d'ailleurs (moi aussi, j'ai le repas dominical, pas obligatoire, mais presque... - c'est cool pour essayer de rencontrer quelqu'un d'ailleurs... justifications...)
Quel est le soucis avec ton grand-père ?
C'est vrai que c'est important d'être moteur mais je pense que ça va même au-delà : savoir leurs dire non « sans se retourner » (sans en avoir rien à faire).
En  tout cas, tu essaies de te faire une vie bien à part finalement et j'en suis venue aux mêmes conclusions que toi... et ça passe aussi par le fait de moins se confier à eux... un peu comme si on voyait des vieux amis avec qui on s'entend bien mais avec qui il y a un tel fossé qu'on ne peut se confier à eux. Mais bon, ça, ils le ressentent très bien et ont plein de levier pour faire parler les dépendantes affectives qui sommeillent en nous...

chuna56 a écrit:
Je dois quand même faire bien attention car depuis que mes parents sont en retraite, c'est 100 fois pire. C'est triste à dire mais ils réagissent d'autant plus comme des "vieux" qui savent tout et qui ont tout vécu. J'ai parfois l'impression que je dis un mot de travers et paf, ils pourraient me... laisser de côté ( ce que je vivrais très mal naturellement).

Tu le vivrais ptèt très mal, et... tu y survivrais!
Eux ont besoin de toi. Le contraire est bien moins certain, même si tu as ptèt l'impression du contraire.
ça, tu vas le ressentir au fur et à mesure du temps. Tu verras.

Courage.
« Tu le vivrais ptèt très mal, et... tu y survivrais! » => En écrivant, c'est exactement ce que je me suis dit : un mal pour un bien en somme.
C'est vrai, ils ont probablement plus besoin de moi que moi d'eux. Même si, là, ils sont partis en voyage et je me sens terriblement seule : pas de copain/mari,  pas d'enfants, pas tant de relations que ça avec mes frères, idem pour les ami(e)s (pas de meilleure amie à qui vraiment me confier), etc...
Je sais pas, j'y arrive juste pas...
Désolée, petite baisse de moral...
Merci pour les encouragements, bon courage à toi aussi !
avatar
CarpeDiem
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1093
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par Myamato le Lun 16 Avr 2018 - 16:58

http://www.zebrascrossing.net/t34551-rester-seule-finalement

j'en parles ici.Je crois qu'on a pas eu le mode d'emploi et donc facilement on tombe sur des cas sociaux.

Pour ma part dès que possible je me vais former à décortiquer l'interlocutrice/interlocuteur que j'ai en face.Je formerai mes petites...

Et ça n'a rien à avoir avec le physique.Je me suis dirigé vers mon ex qui était pas top physiquement.

jettes un coup d'oeil sur cette auteur elle parle des sites de rencontres elle est coach.Je la suspecte d'être zèbre.

https://www.eyrolles.com/Chapitres/9782212563252/9782212563252.pdf

sur les sites de rencontres c'est pas super top souvent les mecs cherchent une maîtresse

avatar
Myamato
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 316
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par CarpeDiem le Lun 16 Avr 2018 - 18:15

J'écoute, j'écoute... sympa ce lien, merci! Wink

"Je crois qu'on a pas eu le mode d'emploi et donc facilement on tombe sur des cas sociaux." => Tout à fait!

Dans la vidéo: "Occuper sa place en famille..." (repas de famille) => Tiens tiens, comme ça me parle! Je sais, ce n'est pas la question... mais comme le dit cette très chère dame, souvent, on peut se saboter au travail, en amitié/amour à cause de choses survenues/qui se sont passées dans l'enfance (et naturellement, qui se poursuivent à l'âge adulte).
Je n'occupe pour ainsi dire aucune place lors de repas de famille (mes frangins sont mariés, ont des enfants et y'en a que pour eux... souvent, chacun s'adresse à tout le monde sauf à moi, non, ce n'est pas de la parano). Et le fait est que je n'occupe aucune place au travail non plus, idem en amitié/en amour, étrange hein?!!!! Et je n'ai pas parlé des parents toxiques...
avatar
CarpeDiem
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1093
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par Myamato le Lun 16 Avr 2018 - 19:05

CarpeDiem a écrit:J'écoute, j'écoute... sympa ce lien, merci! Wink

"Je crois qu'on a pas eu le mode d'emploi et donc facilement on tombe sur des cas sociaux." => Tout à fait!

Dans la vidéo: "Occuper sa place en famille..." (repas de famille) => Tiens tiens, comme ça me parle! Je sais, ce n'est pas la question... mais comme le dit cette très chère dame, souvent, on peut se saboter au travail, en amitié/amour à cause de choses survenues/qui se sont passées dans l'enfance (et naturellement, qui se poursuivent à l'âge adulte).
Je n'occupe pour ainsi dire aucune place lors de repas de famille (mes frangins sont mariés, ont des enfants et y'en a que pour eux... souvent, chacun s'adresse à tout le monde sauf à moi, non, ce n'est pas de la parano). Et le fait est que je n'occupe aucune place au travail non plus, idem en amitié/en amour, étrange hein?!!!! Et je n'ai pas parlé des parents toxiques...

par rapport à nos spécificités on a tendance à pas voir le mal en face ou encore être tendance "sauveteur",pb d'estime de soi etc.Je suis entrains de lire des bouquins et surligner les parties.Je peux pas encore donner de détails précis.

Mais c'est clair que j'aurai été avertis vers la vingtaine mais ma vie aurait été complètement différentes!

Directement j'aurai su sur quoi bosser et ou faire gaffe!

surtout comme tu le dis en plus quand on a grandit dans un environnement toxique.Moi j'ai coupé avec la famille il me reste que ma mère et mes 3 petites filles, le reste j'ai jeté à la poubelle.

Je pense bosser sur un mode d'emploi pour HP.Car en plus quand tu vois les psys les machins qui veulent te faire un abonnement.Et connaissent pas comment gérer/aider un hp donc te colle d'autres étiquettes.

Bref faut se démerder tous seul avec les bouquins vidéos articles forums témoignages etc
avatar
Myamato
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 316
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par CarpeDiem le Lun 16 Avr 2018 - 21:51

Myamato a écrit:
par rapport à nos spécificités on a tendance à pas voir le mal en face ou encore être tendance "sauveteur",pb d'estime de soi etc.
Complètement...


Myamato a écrit:Mais c'est clair que j'aurai été avertis vers la vingtaine mais ma vie aurait été complètement différentes!

Directement j'aurai su sur quoi bosser et ou faire gaffe!
Concrètement, tu aurais fait quoi?

Myamato a écrit:surtout comme tu le dis en plus quand on a grandit dans un environnement toxique.Moi j'ai coupé avec la famille il me reste que ma mère et mes 3 petites filles, le reste j'ai jeté à la poubelle.
C'est sûrement une bonne chose mais pour l'instant, perso, je n'y arrive pas moi. Et je me demande ce qui me retient: je n'ai aucun poids auprès de mes frères, de mes parents, de mes amis... Comme aucune existence finalement... à part pour moi-même, ce qui ne m'intéresse absolument pas... j'ai besoin d'amour et de tendresse, je reçois rejet ou demande de sexe, youpi... comment ne pas se sentir comme une m...?!

Myamato a écrit:Je pense bosser sur un mode d'emploi pour HP.Car en plus quand tu vois les psys les machins qui veulent te faire un abonnement.Et connaissent pas comment gérer/aider un hp donc te colle d'autres étiquettes.

Bref faut se démerder tous seul avec les bouquins vidéos articles forums témoignages etc
Oui, les psys, pfff! Le peu que j'en ai vu, je n'en ai aucune confiance!

PS: oui, les sites de rencontre me gavent, les mecs veulent que du c... Je mets que je cherche du sérieux et t'as pléthore de mecs à me la jouer "je veux aussi du sérieux", pi en fait, ils veulent que ton corps... Encore, ils seraient honnêtes putain! Au lieu de me faire perdre mon temps (et le leur de toute manière puisque je ne cède pas) Même le dernier mec que j'ai rencontré et qui avait l'air bien a annoncé direct qu'il avait de gros besoins sexuels, mine de rien (et moi, comme une conne, j'ai rien dit pff)... Bref... aucun espoir de rencontrer quelqu'un, et surtout quelqu'un qui en vaille le coup... j'en ai marre de ne pas faire la difficile. Je viens de refaire mon annonce avec des numéros dans un post-scriptum du style "1) Je recherche quelqu'un avec un minimum d'hygiène", etc... ça fera sans doute fuir mais rien à faire car attirer que des c... qui ne font aucun effort, c'est une perte de temps et d'espoir!!!!!
avatar
CarpeDiem
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1093
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peur de l'engagement et modèle de relation amoureuse

Message par Myamato le Mar 17 Avr 2018 - 10:44

CarpeDiem : regardes les bouquins et les autres vidéos de Bénédicte Ann.Elle décrit comment ça marche les sites de rencontres.Vu qu'elle fait du coaching amoureux...
Y a vraiment des trucs hallucinants bref pas mal de prédateurs sexuels femmes comme hommes.Cela me rappel une conversation de deux femmes une se vantaient de manger au resto tous les soirs.Et sa copine lui a demandé comment elle faisait et lui a dit qu'elle allait sur meetic!

Concrètement, tu aurais fait quoi?


je suis en plein début de chantier il y a peu que j'ai réellement pris conscience que j'étais HP. Enfin j'ai un max d'infos sur mes particularités regroupé dans des conférences bouquins...

_Mais déjà j'aurai été plus sur de moi.
_Et je me serai plus affirmé!
_J'aurai été plus à l'écoute de moi même,de mes besoins je me serai plus respecté.
_Zappé des gens (profiteurs,tarés etc) plus rapidement de ma vie.
_J'aurai aidé autrement au lieu de me faire chier à aider des cons.(pas toujours cons y avait des braves gens) Et plus mis mon énergie dans une asso humanitaire pour des veuves avec orphelins sans aides dans un pays pauvres.
_j'aurai pas perdu autant de temps,argent,énergie à chercher et à me planter

etc etc

Actuellement c'est un gros chamboulement dans ma vie depuis ces derniers mois.Je me suis pas penché encore à fond sur nos particularités et les "zones dangereuses" et mécanismes/apprentissages à mettre en place pour contrecarrer ces comportements dans ce monde de loups.

Je suis entrains de faire de grosses recherches dans un premiers temps et de prendre des notes.A la fin je vais faire un petit livret pour moi même et mes enfants.Pour leur éviter les mêmes problèmes peut être même le mettre en vente?

regardes du côté de la dépendance affective.C'est peut être ça aussi qui te mets dans cette merde.J'ai d'autres liens celui là est pas mal.Il y a des exercices à faire.

http://www.psychologies.com/Couple/Vie-de-couple/Amour/Articles-et-Dossiers/Dependance-affective-les-signes-qui-ne-trompent-pas

Les 9 signes de la dépendance affective
1- Avoir du mal à prendre des décisions sans conseil ni validation d'un tiers.

2- Compter sur d'autres (conjoint, famille, amis) pour assumer les responsabilités dans les domaines importants de sa vie (revenus, gestion administrative, santé, organisation domestique…).

3- Craindre et éviter tout désaccord avec son interlocuteur (peur des conflits, d'être rejeté, exclu).

4- Avoir du mal à démarrer des projets ou à faire les choses par soi-même.

5- Se sentir anxieux ou complètement détendu quand on est seul, à la pensée de l'être.

6- Se rendre spontanément responsable de ce qui ne va pas (dans le domaine privé ou professionnel).

7- Se sentir obligé de satisfaire les demandes et besoins d'autrui.

8- Avoir vraiment besoin de l'approbation et du réconfort des autres.

9- Être incapable de poser et de défendre ses propres limites.

Si vous vous êtes reconnu dans au moins cinq de ces affirmations, vous pouvez considérer que vous avez tendance à la dépendance. Comment s'en sortir ? Il est très difficile de s'autonomiser durablement et en profondeur sans l'aide d'un professionnel. Mais la prise de conscience de vos zones de vulnérabilité ouvre la réflexion sur ce que vous pouvez commencer à modifier dans votre comporteme
avatar
Myamato
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 316
Date d'inscription : 11/05/2017
Age : 39
Localisation : Orléans ville du néant

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum