Présentation zébrulea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation zébrulea

Message par Zebrulea le Sam 22 Juil 2017 - 12:55

bonjour à tous!

je déterre se compte que j'avais créer en 2012 car je me rends compte que j'ai envie de rencontrer d'autres personnes qui partagent tout un panel de galère et de joie qui font le propre des rayures du zèbre.

Mon cerveau et moi sommes passionnés par l'être humain en général et nous nous faisons une joie de rencontrer, de comprendre les motivations des uns et des autres, des intérêts des uns pour les autres ect...
Le problème c'est que lui n'arrête pas d'analyser et de trier les situations même quand je lui demande gentiment de prendre une pause, mais avec le temps on arrive à bien s'entendre.

Mon cerveau synthétise beaucoup d'informations et j'y ai accès quand il à finit de mettre les pièces du puzzle en place. Le problème c'est que je ne suis pas vraiment responsable de ce qu'il retient ou non, et ma scolarité s'est lié intiment à l'échec.

Depuis je bosse sur des chantiers, au soleil, là où mon cerveau peut réfléchir à loisir à de multiples et improbables choses pendant que de mon côté je travaille manuellement.

J'aimerais passer un message à tous ceux qui ont où qui sont en échec au niveau des études comme quoi il ne faut pas désespérer quoi que les gens vous disent. On peut très bien parvenir à aménager sa vie, l'échec scolaire n'est pas synonyme d'échec de sa vie. Avec le système actuel on peut très bien trouver une formation ainsi qu'un métier même si on est sortit du système scolaire. Mais pour y parvenir il faut d'abord travailler avec soi même, être en bonne relation avec nos spécificités et c'est tout un programme.

Je souhaiterai rencontrer des gens un peu comme moi, où du moins qui comprennent ce que c'est d'être en décalage avec le système. Je suis vers Tours mais je peux voyager à travers la France, si les conditions sont bonnes (après je m'avance sans doutes de trop).

Je ne suis pas vraiment fan du système de forum pour parler et débattre donc je ne pense pas participer à beaucoup de discussions collectives (à part pour prévoir les rencontres)

je préfère parler directement aux personnes concernées sans passer par la case collective, c'est généralement un gain de temps et de pertinence. Sinon je peux très bien participer si besoin est, car le système de forum à aussi son utilité, ne serait-ce que pour faire sa présentation.

Voila voila, farao

Zebrulea
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 24
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation zébrulea

Message par PrShadoko le Sam 22 Juil 2017 - 13:19

Bienvenue à toi !

Peut-être que le serveur Discord du forum conviendrait plus à te besoins, ça permet d'échanger directement, en petits groupes, ou directement avec une personne, par messages privés, c'est plus "direct" qu'ici. (:
avatar
PrShadoko
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 198
Date d'inscription : 20/07/2017
Age : 23
Localisation : Un petit village perdu dans l'Estérel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation zébrulea

Message par Kadjagoogoo le Sam 22 Juil 2017 - 14:27

Zebrulea a écrit:Mon cerveau synthétise beaucoup d'informations et j'y ai accès quand il à finit de mettre les pièces du puzzle en place. Le problème c'est que je ne suis pas vraiment responsable de ce qu'il retient ou non, et ma scolarité s'est lié intiment à l'échec.
Je ne vois pas où est le « problème » ici. En effet, n’est-ce pas parce que tu ne maîtrises pas parfaitement ce processus de rétention de l’information que celui-ci peut ainsi en avoir d’autant plus de chances d’être réellement créatif, suivant que la créativité serait un phénomène procédant de l’intuition et d’une certaine imprévisibilité ? On n’est jamais aussi créatif – et tout esprit ambitieux se doit d’aspirer à l’être – que lorsqu’on renonce un tant soit peu au contrôle. Rendre son cerveau disponible à la merveille ; faire comme si ce que nous espérions était toujours inespéré. Comme si la vraie formule de la pensée créative était celle-ci : ne rien prévoir, sinon l'imprévisible ; ne rien attendre, sinon l'inattendu ; ne rien désirer, sinon l’indésirable, qui sera plus sûrement un sésame vers le progrès personnel, lequel advient a fortiori dans la précieuse et nécessaire zone d’inconfort. Tu progresseras notamment en admettant que tu te fourvoies en souhaitant maîtriser ta captation sensible et cognitive des événements et autres phénomènes. Et ce que je prône là, en terme de salutaire et légitime lâcher-prise n’est pas une paresse ou une lâcheté : figure-toi que tu es dans un torrent – en l’occurrence, le flot incessant de l’information auquel est soumis ton cerveau, en permanence guetté par la saturation –, et donc plus sûrement menacée par la noyade à mesure que tu nageras à contre-courant, cette notoire observation. J’espère que l’impact de cette métaphore suffira à te convaincre. Sinon, médite cet aphorisme d’Oscar Wilde : « Il n'y a que deux tragédies dans la vie : l'une est de ne pas avoir ce que l'on désire ; l'autre est de l'obtenir. » Et imagine-toi obtenir ce à quoi tu aspires là : contrôler totalement ta pensée. Tu payeras alors ce désir réalisé d’un appauvrissement subséquent de ta capacité à inventer, à faire des liens surprenants entre les choses, à pratiquer cette transversalité (« cross-fertilisation », disent les Anglo-saxons) qui singularise les surdoués les plus inouïs. Je ne parle pas là de chaos, mais bien d’inspiration, celle-là même qui rend disponible à l’émerveillement, à l’étonnement, ces corollaires de la surprise.
Aie confiance dans les prodiges de la surprise, de la synchronisation, ces coïncidences que l’on nomme encore « hasards objectifs ». Comme l’explique Christian Bobin, sur qui je m’appuie pour cette théorie d’une profitable passivité (absence d’attentes) dans le processus cognitif comme dans la modalité d’exister : « Sans doute l'avez-vous remarqué : notre attente – d'un amour, d'un printemps, d'un repos – est toujours comblée par surprise. »

Zebrulea a écrit:Depuis je bosse sur des chantiers, au soleil, là où mon cerveau peut réfléchir à loisir à de multiples et improbables choses pendant que de mon côté je travaille manuellement.

J'aimerais passer un message à tous ceux qui ont où qui sont en échec au niveau des études comme quoi il ne faut pas désespérer quoi que les gens vous disent. On peut très bien parvenir à aménager sa vie, l'échec scolaire n'est pas synonyme d'échec de sa vie. Avec le système actuel on peut très bien trouver une formation ainsi qu'un métier même si on est sortit du système scolaire. Mais pour y parvenir il faut d'abord travailler avec soi même, être en bonne relation avec nos spécificités et c'est tout un programme.
Je me sens en totale empathie avec ton témoignage, pour être moi-même un déscolarisé précoce (éjecté du système scolaire en seconde), démuni en termes de diplômes et de validations académiques mais pas forcément en ressources personnelles. En outre, j’ai été « manar » (manutentionnaire) durant toute ma carrière, et je connais également les bénéfices de cette condition prétendument ingrate du manuel, lequel garde, en définitive, toute sa tête pour lui, puisqu’elle n’est jamais vraiment accaparée par son activité professionnelle ; elle reste sa stricte jouissance en ne soumettant jamais à la servitude utilitaire de son employeur.

Heureux de pouvoir te souhaiter la bienvenue à l’occasion de cette reprise d’activité sur le forum, où tu vas peut-être te plaire enfin, cette fois, pour peu que tu y trouves la stimulation intellectuelle et l’attention que chacun est en droit d’attendre ici – même si, comme je le disais, le mieux est encore de ne rien attendre du temps, ce qui est toujours la meilleure façon d’être (plus ou moins) agréablement surpris ! Wink

Une question, pour faire de ce post une intervention moins métaphysique : tu dis bosser sur des chantiers, mais en tant que femme, donc ? (Cf. la consonance féminine de ton pseudo.) Voilà qui est plutôt singulier – et le zèbre connaît bien cela, la singularité, n’est-ce pas ! What a Face
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 889
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation zébrulea

Message par Zebrulea le Sam 22 Juil 2017 - 19:59

PrShadoko a écrit:Bienvenue à toi !

Peut-être que le serveur Discord du forum conviendrait plus à te besoins, ça permet d'échanger directement, en petits groupes, ou directement avec une personne, par messages privés, c'est plus "direct" qu'ici. (:

Merci pour ton attention! je n'avais pas fait vraiment attention je jetterai un coup d'oeil au discord!

Zebrulea
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 24
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation zébrulea

Message par JCVD le Sam 22 Juil 2017 - 20:01

Sauve-toi, y a que des cons ici !
avatar
JCVD
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5482
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 99

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation zébrulea

Message par Zebrulea le Sam 22 Juil 2017 - 20:18

Kadjagoogoo a écrit:
Zebrulea a écrit:Mon cerveau synthétise beaucoup d'informations et j'y ai accès quand il à finit de mettre les pièces du puzzle en place. Le problème c'est que je ne suis pas vraiment responsable de ce qu'il retient ou non, et ma scolarité s'est lié intiment à l'échec.
Je ne vois pas où est le « problème » ici.

C'est vrai que beaucoup de négatif ressort de ma courte description mais c'est plus par automatisme que je l'ai présenté ainsi et que je n'ai pas développer l'aspect positif de l'affaire. Il ne faut donc pas croire que mon vis à vis envers moi même soi mauvais ou que je cherche à me brider d'une quelconque manière que ce soit.

Kadjagoogoo a écrit: tu dis bosser sur des chantiers, mais en tant que femme, donc ? (Cf. la consonance féminine de ton pseudo.

Et non, je ne suis pas une femme ^^ j'avais pris se pseudo il y a 5 ans et c'est vrai qu'avec le recul cela sonne légèrement féminin.

merci en tout cas pour ton retour, rencontrer des gens qui ont échapper à la grande broyeuse "Education Nationale" est vraiment intéressant!

Zebrulea
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 24
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation zébrulea

Message par Zebrulea le Sam 22 Juil 2017 - 20:22

JCVD a écrit:Sauve-toi, y a que des cons ici !

Merci beaucoup pour ton retour! Very Happy On est tous cons, d'une manière ou d'une autre ^^ ce qui fait avancer c'est la diversité. Si on rencontrais tout les cons de la terre, on serait toujours con, mais un peu moins car on aurait forcement appris deux trois trucs.

Zebrulea
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/01/2012
Age : 24
Localisation : Tours

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation zébrulea

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum