Libertinage sexualité

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Invité le Lun 10 Juil 2017 - 22:14

Douance... je ne sais pas si je le suis... Je sais seulement que je suis zèbre. Je me suis adapter toujours

C'est pas plutôt être caméléon ca ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 22:21

C'est une de mes rayures souvent répendue chez les zèbres.

cerebrale
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par fleurblanche le Lun 10 Juil 2017 - 22:24

cerebrale a écrit:
"Bonjour,
Alors que je me sentais prisonnière de mon corps et que je ne savais plus prendre de décisions, je suis allée voir une psy, il y a 4 ans. J'ai travaillé 2 ans avec elle. Et j'ai appris que j'étais zebre...
Libérée de ce carcan, ma libido qui sommeillait s'est notamment libérée. J'ai eu plusieurs partenaires,  car je devais me confronter aux hommes pour connaître la femme que j'étais. De fil en aiguille, j'ai découvert le libertinage, les clubs libertins toulousains. Une révélation...
Pour une fois je m'appropriais mon corps. Car toutes ces années 42 ans, j'étais en sommeil et vivais la vie que les autres voulaient que j'ai... d'où le carcan.
Je décide où, quand et comment et avec qui. Je ne subis plus...
J'ai cependant des difficultés à trouver un chéri. Je m'ennuie très vite soit sexuellement, ou intellectuellement.
J'aimerais beaucoup avoir vos témoignages."

Je précise que j'assume entièrement mon libertinage, que je suis épanouie sexuellement. Mais il y a le manque affectif qui ne peut être comblé pas dans ce milieu... quoi que parfois....

Salut Cérébrale !

Je n'ai pas de témoignage à te donner, mais plutôt des constats à partager

J'ai mis en gras ce qui concerne ces constats.

Tu dis que tu ne savais plus prendre de décision, et que le fait d'apprendre que tu étais zèbre t'a libérée d'un carcan, et cette liberté s'est traduite par des décisions au sujet de la sexualité.

C'est donc seulement dans le domaine sexuel que tu ne savais plus prendre de décision ? Qu'en est-il de la libération qu'a apporté dans ta vie entière le fait de savoir que tu étais zèbre ?


Tu dis également que tu devais te confronter aux hommes pour connaître la femme que tu étais. Ton identité personnelle ne se définirait donc que par rapport aux hommes ?


Tu dis que tu étais en sommeil et vivais la vie que d'autres voulaient que tu aies. Encore une fois, c'est comme si être libérée de l'emprise des autres c'est juste être libre sur le plan sexuel.


Donc : ton identité, ta liberté, ta capacité à prendre des décisions se cantonnent à la sphère sexuelle. Est-ce bien cela ?
avatar
fleurblanche
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4104
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 49
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 22:37

Je parle de ma sexualité car c'est là que le bat blesse. Le fait de voir la psy m'a libéré. Savoir que j'étais zèbre m'a permi de mieux comprendre ma difference et ne plus me sentir bizarre. Ce sont les seances de psy qui m' ont aidées à analyser mon enfance, mes parents, mes amis, mes amours et mon mode de fonctionnement.
Je choisissais toujours le même style d'hommes qui ne me correspondaient plus. Je  voulais savoir pourquoi ce choix. D'où la psy.
Il y a 4 ans, je pleurais sans savoir pourquoi. J'avais comme un immense trou au ventre. J'etais triste. J'etouffais et sincèrement comme prisonnière de ma vie et de mon corps.  Je n'étais plus en accord avec ma vie... mais que faire de ce constat. Fallait voir un spécialiste.

cerebrale
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 22:42

Ce n'est en fait pas ma sexualité qui pose problème, mais le manque d'amour. Car il est clair que ce n'est pas au club qu'on en a.
Quant aux sites de rencontres,  j'en ai fait. Et en effet, il y avait des libertins. Et des hommes non libertins qui cherchaient du sexe.
En club au moins on sait à quoi s'attendre.
On m'a aussi dit qu'un vrai libertin le reste toujours.

cerebrale
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Pola le Lun 10 Juil 2017 - 22:47

Un "vrai libertin" c'est quoi ?

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4820
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 22:56

Un vrai libertin c'est une personne qui respecte son ou sa partenaire et applique les codes libertins... une personne qui vit sa sexualité sans tabou et n'impose rien. Il ne juge pas quelque soit la sexualité d'autrui. Il ne va pas en club ou soirées privées pour son simple plaisir. Il est bien dans don corps et sa tête. La nudité ne pose pas de problème et il ne pose pas de problème. Une femme qui aime le plaisir charnel n'est pas une salope, mais tout naturel... respect des autres.

cerebrale
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Pola le Lun 10 Juil 2017 - 23:01

le "faux libertin" ne respecte pas l'autre c'est ca ?

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4820
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 23:04

Le faux libertin ne pense qu'à tirer un coup et se fiche totalement de sa partenaire.

cerebrale
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Pola le Lun 10 Juil 2017 - 23:14

Ok !

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4820
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Sleepwalker le Lun 10 Juil 2017 - 23:32



Spoiler:
pardonpardonpardonpardonpardonpardon
avatar
Sleepwalker
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 288
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 32
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Invité le Mar 11 Juil 2017 - 0:36

@chuna : Je ne cherchais pas à t'acculer. J'aurais aimé en discuter, à t'expliquer mon point de vue (dans lequel tu n'es pas "en faute") vraiment, mais trop crevée et puis sans doute, ça aurait été plus facile par oral que par écrit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Mar 11 Juil 2017 - 7:05

Chuna je trouve tes interventions et questions saines... je sens bien que tu as des difficultés à comprendre ma démarche, mais tu essaies. Tu poses des questions. Pour moi il y a des hommes bien. J'en ai vu beaucoup en club. C'est seulement moi qui faisais de mauvais choix.
J'aime la gente masculine raison pour laquelle j'aimerais de l'exclusivité maintenant.
J'ai créé ce forum pour savoir si d'autres libertins ou personnes ayant une libido débordante rencontraient les mêmes difficultés que moi.

cerebrale
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Jonedo le Mar 11 Juil 2017 - 8:23

La connaissance de se soi passe aussi par la compréhension de son identité sexuelle (pratiques, préférences, etc...).
Notre façon de d'appréhender la sexualité est souvent guidée par des paramètres extérieurs (traumatismes infligés, dogmes judeo-chrétiens, diktats sociaux, pornographie...)

Cerebrale nous disais avoir à été bafouée et meurtrie en temps qu'individu, ne pas s'être sentie respectée en temps que personne dans des relations amoureuses dites normales, mais a pu découvrir dans le libertinage quelle femme elle était, ainsi que respect et considération.

S'adonner au libertinage (ou une autre pratique) à un moment de sa vie, ne veux pas obligatoirement dire que cela déterminera le reste de son l'existence. Bien au contraire.
Cela permet d'avoir plus d'objectivité, plus d'options et ainsi pouvoir contrôler l'orientation que l'on souhaite donner à son parcours.

J'ai découvert l'année dernière un bouquin de barry long "faire l'amour de manière divine" qui est assez pertinent pour une pratique du sexe plus efficace, et où le plaisir peut ainsi être décuplé par rapport aux schémas formatés que nous utilisons très souvent.
Plus qu'un long discours, voici un descriptif pompé sur le net :
"Barry Long est un maître spirituel Australien dont la vie a basculé à 31 ans. Marié, menant une vie de famille heureuse, et une brillante carrière dans le journalisme, son amour de Dieu était si intense qu'il vécut l'embrasement d'une crise intérieure et traversa une douleur émotionnelle extrême. Finalement, il rencontra une femme qu'il aima d'une telle intensité que cet amour de Dieu et cet amour de la femme devinrent un. Une vision lui révéla que celle-ci, sa divine Bien-Aimée, la Femme à l'intérieur de toutes les femmes, était Dieu. C'est cette connaissance de l'Amour divin que nous offre ce livre."

(Étant agnostique, je ne prône rien de religieux en conseillant ce livre, simplement la pertinence de certains conseils, et les résultats dans la pratique)


Dernière édition par Jonedo le Mar 11 Juil 2017 - 11:55, édité 1 fois

Jonedo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1023
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Jonedo le Mar 11 Juil 2017 - 8:37

cerebrale a écrit:
J'ai créé ce forum pour savoir si d'autres libertins ou personnes ayant une libido débordante rencontraient les mêmes difficultés que moi.

Qu'est-ce qu'une libido débordante selon tes critères ?

A un niveau personnel, je ressens une très nette augmentation de qualité dans ma pratique actuelle du sexe.
Auparavant c'était plus de l'ordre de la quantité et du plaisir charnel reçu et donné dans la performance, alors qu'aujourd'hui j'ai gardé une fréquence importante mais avec un plaisir sublimé par une meilleure compréhension de moi, (des mes aspirations, de mes attentes), et de l'amour apporté à ma partenaire.

Jonedo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1023
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par L'Homme qui Sait le Mar 11 Juil 2017 - 14:10

cerebrale a écrit:Il y a même des couples qui se font... et se défont..
Et des gens qui se font des couples aussi.

cerebrale a écrit:je pleurais sans savoir pourquoi. J'avais comme un immense trou au ventre.
Modéré
avatar
L'Homme qui Sait
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 400
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 30
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Mar 11 Juil 2017 - 14:31

***Peut-on échapper à ce dilemme ? Certains veulent le croire et tentent une « troisième voie ». Décidés à ne renoncer ni à leur couple ni à la sexualité, ils gardent le premier et vont, parallèlement, « voir ailleurs », chercher ailleurs ce qu’ils ne trouvent plus « chez eux ».
Solution simple ? On aimerait le croire. Nous aimerions tous être capables de passer « légèrement » d’une aventure à une autre. Sans affects, sans douleur, sans le poids de ces liens qui finissent toujours par se tisser et dont il faut à chaque fois se défaire. Mais n’est pas libertin qui veut et surtout pas les femmes, dont le cœur ne manque jamais de palpiter à l’unisson du sexe.***

Je relève l'extrait de ce texte
http://www.psychologies.com/Couple/Crises-Divorce/Infidelite/Articles-et-Dossiers/L-amour-infidele/Les-blessures-d-amour-sont-inevitables

Un libertin s'interdit de tomber amoureux,et va vite fuir s'il sent que quelqu'un éprouve des sentiments.
C'est justement en multipliant les conquêtes furtives qu'il échappe à ces dépendances affectives.
Les couples qui transgressent ces règles risquent de développer de la dépendance affective.
http://biologie2lamour.e-monsite.com/pages/le-sentiment-d-attachement/les-hormones-de-l-attachement.html.

C'est une des raisons pour lesquelles il est quasi impossible de trouver l'amour dans la pratique du libertinage.
Il est pour moi "normal" que tu ne trouve pas dans ta pratique de relations sentimentales
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Mar 11 Juil 2017 - 15:49

C'est beau les théories quand même Wink

Mais qu'une femme de 40ans + se mette, pour un temps souvent, à rechercher du plaisir après la séparation d'une "vie de merde" n'est quand même pas un phénoméne rare ou particulièrement liée à des rayures il me semble

Je crois même avoir un vague souvenir de la théorie qui explique qu'un homme devient aimant ( amoureux) en faisant l'amour ( ce qui lui crée l'attachement, chimiquement cf liens çi dessus ou il y aura des infos la dessus je pense) et qu'une femme à besoin d'aimer pour faire l'amour ( d'ou le manque de tendresse qu'elle peu éprouver dans une pure sexualité -je ne dis pas qu'elle ne trouve pas son compte sexuel- dont un homme se satisfera plius facilement - sauf s'il a besoin d'une cuisinière/d'un faire valoir et autres considérations masculines...)
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Mar 11 Juil 2017 - 18:58

Une libidi débordante est une libido qui monte très vite par moment, et qui redescend très doucement même avec l"acte sexuel... C'est repartir dans le plaisir au moindre effleurement. C'est avoir des capteurs sensoriels sur tout le corps. Puis ke corps se calme plusieurs jours.
Je précise encore que je ne cherche pas l'Amour dans les clubs mais du plaisir. Je rencontre des hommes en dehors du club, sans avoir de rapport et des fois oui. Mais je dois choisir entre plaisir charnel ou l'intellect. Et je ne veux avoir à choisir

cerebrale
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Mar 11 Juil 2017 - 21:45

Je ne pense pas non plus que le libertinage ai un quelconque rapport avec le QI.
On y trouve de tout,à tous les niveaux.
Par contre, la majorité de ceux qui sont devenus même un court moment libertin ont le point commun d'avoir vécu des blessures sentimentales.
Je ne pense pas que les femmes soient moins sujettes à devenir dépendante au niveau affectif.
Les femmes se mettent d'avantage de barrières.
l'homme est conquérant,la femme doit être conquise,il y a forcément un temps T différent  dans la venue d'un sentiment qui semble plus logiquement venir plus vite de la part de l'homme.
La femme n'a donc pas besoin d'aimer pour faire l'amour plus que l'homme,mais n'éprouvera pas aussi vite l'attachement .
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1058
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par chuna56 le Mar 11 Juil 2017 - 22:31

C'est justement en multipliant les conquêtes furtives qu'il échappe à ces dépendances affectives.

Shocked
Je comprends que tomber amoureux est considéré comme une dépendance affective.
Si c'est ça, ça me choque, quelle façon erronée de voir un mécanisme biologique normal permettant à un couple un attachement ponctuel et utile permettant d'élever le fruit de leurs amours...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5754
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Mer 12 Juil 2017 - 16:49

Oui la biologie est aussi souvent évoqué dans d'autres mécanismes, y compris chez la femme vers 40 ans, il ne faut néamoins pas négliger le psychique dans le plaisr, plus précisément dans la quête du plaisir

? Quelle drole d'idée que de vouloir échapper au fait de tomber amoureux, c'est un tel plaisir

En fait le type de comportement décrit dans l'échangisme me fait surtout penser à un grand besoin de contrôle(*), contrôle de son sentiment, contrôle de ce que l'on donne, contrôle de à qui et quand on le donne, du coup pour moi cela néglige le grand saut de le vide tellement motivant, der la à penser que c'est la blessure qui tend l'objet de cette dernière à avoir besoin de se "rassurer" -inconsciement- en contrôlant la situation, je serais tenté de faire le pas?

(*) avec une nuance particulièrement pour l'homme qui peut, comme la société lui a appris, souvent également rechercher autre chose
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par fleurblanche le Mer 12 Juil 2017 - 16:56

chuna56 a écrit:C'est justement en multipliant les conquêtes furtives qu'il échappe à ces dépendances affectives.

Shocked
Je comprends que tomber amoureux est considéré comme une dépendance affective.
Si c'est ça, ça me choque, quelle façon erronée de voir un mécanisme biologique normal permettant à un couple un attachement ponctuel et utile permettant d'élever le fruit de leurs amours...

En effet, il semble y avoir un amalgame entre l'amour et la dépendance affective.

Peut-être préciser la nuance entre les 2 ?
avatar
fleurblanche
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4104
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 49
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par fleurblanche le Mer 12 Juil 2017 - 16:59

Fab. Fabrice a écrit:
Quelle drole d'idée que de vouloir échapper au fait de tomber amoureux, c'est un tel plaisir

Pas seulement, ça peut aussi occasionner de la souffrance. Mais ça tout le monde le sait.
avatar
fleurblanche
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4104
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 49
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Mer 12 Juil 2017 - 17:05

fleurblanche a écrit:
Fab. Fabrice a écrit:
Quelle drole d'idée que de vouloir échapper au fait de tomber amoureux, c'est un tel plaisir

Pas seulement, ça peut aussi occasionner de la souffrance. Mais ça tout le monde le sait.

Non, tomber amoureux n'apporte que du plaisir, ce sont les suites qui peuvent apporter de la souffrance, l'état amoureux, état de grâce incomparable ( si ce n'est par des substitus plus ou moins heureux mais en monbres limité tel le concept de "dieux"), donne des aile et permet justement de tout dépasser sans souffrir de rien, ne pas confondre avec le tourment des sentiments s'ensuivant parfois, souvent peut-être, trop souvent ?
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 21 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum