Libertinage sexualité

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Jonedo le Ven 14 Juil 2017 - 2:12

J'ai rencontré le grand amour,
avec une femme, qui au départ, ne devait être qu'un plan cul.

Jonedo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1023
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Ven 14 Juil 2017 - 9:33

Dr Yueh a écrit:L'amour comme sentiment et surtout comme relation, comme on l'entend en 2017 n'existe que depuis peu de siècles.

Toute notre culture passée ou actuelle présente à elle seule une infinie variétés de "solutions" au "problème" des besoins affectifs et/ou sexuels.
.../...
, je pense que ça se saurait si le couple à l'occidentale 21e était nécessaire à notre psychisme, ça aurait bien fait marrer les historiens par contre.

Je pense que ton raisonnement néglige que nous avons ( l'humain et l'environnement qu'il façonne) plus changé en 2 ou 3 siècles que lors des 17 précédents sur de nomreux points, et que le mien se pose aujourd'hui et maintenant, avec la donne actuelle, je me vois mal dire à quelqu'un "ben va vivre au 17ème mon chou" !

Il me semble à contrario ( je parle aussi des sociétés occidentales) que "l'on" souffre énormément du manque du couple, tu l'entend d'ailleurs toi même quelque par dans la suite de ta réponse mais, tout le monde ne galère pas, juste ceux qui "galèrent" en discuttent plus facilement entre eux, un peu comme des joueurs de boules entre eux, du coup il ne faut pas réduire la monde à sa vision, fut-elle périphérique.

Même si je te l'accorde "on" galère de plus en plus majoritairement mais c'est dû, puisque tu aime discuter histoire, aussi à l'évolution des exigences que nous posons pourcréer un couple ( il suffit de lire quelques messages de ce post pour s'en rendre compte, il faut que l'autre soit comme çi, comme ça et patati et patata, bref on n'est pas ouvert à l'autre, on le "cherche" préexistant à un niveau d'exigences dont on n'offre pas le pendant !, quasi aucune chance de le trouver à ce compte, c'est chez MacDo qu'on passe des commandes à 2 balles, en plus plus on avance dans le temps plus en est -et se clame- exigeant, rideau) , il y à 1 ou 2 siècles, une fille épousait le gars dispo localement et n'avait pas d'autre choix que de rester avec jusqu'à la mort, la survie primant sur la vie ??


Jonedo a écrit:J'ai rencontré le grand amour,
avec une femme, qui au départ, ne devait être qu'un plan cul.

Pareil... à l'envers !


Dernière édition par Fab. Fabrice le Ven 14 Juil 2017 - 9:42, édité 2 fois (Raison : ortaugrafe de merde !)
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Ven 14 Juil 2017 - 10:29

Dr Yueh a écrit:J'sais pas. Quand je pense un peu longtemps, j'ai tendance à me dire qu'il faut être vachement cynique pour imaginer que l'amour est essentiel, qu'un de ses composants lui est spécifique. L'amour comme sentiment et surtout comme relation, comme on l'entend en 2017 n'existe que depuis peu de siècles. Ça fout quand même un sacré paquet de l'humanité passée au placard, oups, perdu, ça se faisait pas en ton temps. Note en passant, si on estime que l'amour implique l'égalité de pouvoir et de statut entre les amoureux, il faut changer siècles par décennies et ne surtout pas regarder les chiffres de divorce ou de violence conjugale, sinon on se retrouve avec une pauvre petite fraction et on déprime.

Toute notre culture passée ou actuelle présente à elle seule une infinie variétés de "solutions" au "problème" des besoins affectifs et/ou sexuels. Et chaque école, des libertins aux monogames, est persuadée en son for intérieur que les autres sont déçus/frustrés/dans le déni/etc. Dans les faits, chaque école marche sur ceux qui y sont adaptés, et tout le monde galère côté affectif parce que c'est humain. Côté psy, je pense que ça se saurait si le couple à l'occidentale 21e était nécessaire à notre psychisme, ça aurait bien fait marrer les historiens par contre.

Mais côté droit, c'est beaucoup plus drôle. Pas les lois, on s'en fiche, mais les éléments à charge produits lors des procédures de divorce. Un peu comme si les sentiments partis, ne restaient que le contrat que chacune des parties avaient dans la tête.

Revenons dans le sujet. Je ne m souviens pas avoir vu que la question avait été posée, mes excuses si ça a été le cas. Pourquoi cerebrale disais-tu "avoir des difficultés à trouver un chéri"? Ça signifie que tu en voudrais en retrouver un? Auquel cas, ça n'a finalement pas grand chose à voir avec le libertinage. Quand tu rencontreras quelqu'un qui te semblera un potentiel chéri, il sera temps de se poser la question de ses limites, insécurités, possibilités sur le sujet, de réfléchir tous les deux à ce à quoi vous êtes prêts à renoncer ou à accorder. Je n'aime pas l'idée d'accorder de la valeur à l'idée que ta vie sexuelle diminuerait tes chances de le rencontrer. Comment croire au respect de quelqu'un qui refuserait d'écouter d'éventuels sentiments envers toi parce que tu n'es pas romantique et fais du sexe avec qui et quand tu veux? Ca vaut pour poupéeBB aussi.

J ai au contraire répondu clairement pour ma part,
On ne mélange pas les torchons avec les serviettes.
J ai une amie libertine (seule aussi avec encore des enfants avec elle)
Elle est amoureuse d'un "Bisounours",(oui c'est comme celà que l'on appel les personnes qui ne marchent au sexe qu'avec des sentiments(c'est pas mal vu hein))
Elle lui a dit dès le départ qu'elle était libertine (pour moi c'est honnête,et surtout c'est important!)
Elle m'a confié son ressenti
"Il voudrait que j'arrête (elle ne le fait pas même en le voyant),et il voudrait que je vienne vive avec,on s'aime,mais je refuse,parce-que je sais que j'aurai tôt ou tard besoin d'y revenir.Je ne sais plus me contenter que de rapport h/f qu avec toujours le même partenaire".
Elle me regarde et me dit aussi:
" tu sais comme moi,que nous connaissons des partenaires d'exceptions,et que point de vu sexe, R, est un homme "normal".
C'est pour ça que je parlais du "piège" du libertinage.
Tous sont assez unanimes sur ce fait.
Certains essayent d'y convertir l'aimé. Avouent souvent s'y casser les dents.
Pour moi,c'est clairement non!!
Je pose une question parfois à des hommes,qui n'ont pas forcément l'esprit libertin "lol".
"Si tu es amoureux un jour,aimerai-tu continuer à prêter ta femme?"
La majorité des réponses c'est non!
S ils aiment leurs femmes,ils la gardent rien que pour eux.
je réponds qu'ils ne sont pas de vrais libertins, que si là ils sont là pour profiter des relations avec celles çi, ils  leurs seraient pourtant difficile de renoncer à ce batifolage .Je suis même sûr,qu'encore amoureux,ils ne se priveraient pas de continuer, sans en informer leur belle.
Ce sont juste des hommes qui aiment tromper.
Parce-qu'en fait,ils voient les choses que dans un sens,le leur!
Ils ne tolèrent pas le partage, mais rêvent aisément d'un trio FFH.(c'est souvent comme ça que je les identifie d'ailleurs hihi).
C est donc compliquer d'avoir une relation amoureuse et libertine à la fois.
Surtout, quand ce n'est pas un couple solide à la base,qui s'y est converti en se parlant longuement. Par choix commun.
Il faut donc trouver pour une libertine,un libertin lui même. Ce qui réduit encore le champs des possibles amoureux.
On a effectivement (si l'envie s'en fait sentir) énormément de mal à trouver un chéri.
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Ven 14 Juil 2017 - 13:10


A l'époque où on ne parlait pas sentiments
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Sam 15 Juil 2017 - 0:58

Oui, tu a raison BB, à un moment faut choisir, et choisir c'est abandonner, abandonner l'autre choix.

avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Sam 15 Juil 2017 - 9:24

Je pense que tomber amoureux peut être radical dans la balance du choix.
Ce n'est pas un problème à première vu.
Ce qui pourrait poser un soucis, c'est le soucis d'avoir envie d'y revenir.
Vous pouvez aimer une personne,mais au bout d'un moment,si elle ne vous suit pas sur vos désirs sexuels,je pense que ça peut faire du dégât..?
sans prendre de cas extrêmes, il arrive que certains hommes aimeraient que leur compagne leur fasse une fellation.Si elle est toujours refusée,s'installe un sentiment de frustration.(dispute,reproche,tromperie...)
La sexualité évolue au sein d'un couple, la routine ne maintien pas un couple.
Moi la question que je me poserai alors serait :"Quand la "concordance" sexuelle n'est plus là,faut il s'interroger sur le devenir du couple?"
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Sam 15 Juil 2017 - 11:30

poupée BB a écrit:Je pense que tomber amoureux peut être radical dans la balance du choix.
Ce n'est pas un problème à première vu.
Ce qui pourrait poser un soucis, c'est le soucis d'avoir envie d'y revenir.
Vous pouvez aimer une personne,mais au bout d'un moment,si elle ne vous suit pas sur vos désirs sexuels,je pense que ça peut faire du dégât..?

Oui, si tu n'est pas sûre de tenir tes "engagements" envers l'autre ( c'est le mot consacré je pense), tu pourrait faire du dégat

Ceci étant dis, il faut que tu te rende compte que depuis le déut de ton discours, tu n'a toujours pensé que c'est à l'autre de rejoindre Ton mode de désir, Tes activités, rarement tu as évoqué la possibilité que ce soit toi qui rejoigne les modes de fonctionnement de l'autre........


Et d'expériences, la durabilité d'un couple dépend de la construction commune, si l'un, l'autre, ou chacun fait son chemin, le couple fini ou fini par ne plus être un couple au sens conventionnel mais devient un duo, une paire... ( attention, pas de jugement)


poupée BB a écrit:sans prendre de cas extrêmes, il arrive que certains hommes aimeraient que leur compagne leur fasse une fellation.Si elle est toujours refusée,s'installe un sentiment de frustration.(dispute,reproche,tromperie...)

Oui, mais ce sont des "sous-hommes" si ils ne trouvent qu'a se retourner sur ce genre de moyens sans trouver d'autres possibilités, en gros ils n'ont rien dépassés, rester un besoin à ce point n'est pas "être" ( bon là on part sur de la philosophie mais... réfléchir à ses comportement, parfois...)



poupée BB a écrit:La sexualité évolue au sein d'un couple, la routine ne maintien pas un couple.
Moi la question que je me poserai alors serait :"Quand la "concordance" sexuelle n'est plus là,faut il s'interroger sur le devenir du couple?"

Il faut évoluer ensemble , y compris sur la sexualité et je pense que c'est une des façon d'aller le plus loin dans le rafinement des plaisirs, bien sûr tu ne maitrise plus tout, l'autre non plus, c'est le couple , il faut donc une volontée de chacun à maintenir cette relation...

Par contre effectivement si la concordance sexuelle n'est plus là, si les gens ne "sont" pas ( cf. plus haut), généralement ça tue le couple car chacun est ses blessures ( sa fellation, ta non fellation pour reprendre ton exemple), ses incapacité à se dépasser, à des dépasser ses failles.

Mais les gens qui oont dépassés leur égo, leurs défauts de construction, qui on plus de parcours (sastifaisant ) arrivent parfois dans ce cas à évoluer vers une autre forme de couple, différente, la ou chacun peut avoir sa vie en plus de celle du couple mais attention, ca ne s'impose que rarement d'entrée de jeu ( ou alors à un certain age)
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par JCVD le Sam 15 Juil 2017 - 12:36

Jonedo a écrit:J'ai rencontré le grand amour,
avec une femme, qui au départ, ne devait être qu'un plan cul.

Ok Jonedo, je sais qui tu es. Alors maintenant, sois tu me files 500 000 boules en billets de 50 et de 100, soit je balance ton identité à la Terre entière !

Pour te prouver que je ne rigole pas, voici un indice :

https://www.ft.com/IMF-Managing-Director-DSK-I-was-looking-for-rough-sex-in-Sofitel-and-found-love

Au cas où je ne me sois pas bien fait comprendre :

http://www.voici.fr/DSK-j-ai-rencontré-le-grand-amour-avec-une-femme-qui-ne-devait-être-qu-un-plan-Q

Aboule le fric, Dominique !


avatar
JCVD
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5695
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 99

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Sam 15 Juil 2017 - 13:17

Fab. Fabrice a écrit:
poupée BB a écrit:Je pense que tomber amoureux peut être radical dans la balance du choix.
Ce n'est pas un problème à première vu.
Ce qui pourrait poser un soucis, c'est le soucis d'avoir envie d'y revenir.
Vous pouvez aimer une personne,mais au bout d'un moment,si elle ne vous suit pas sur vos désirs sexuels,je pense que ça peut faire du dégât..?

Oui, si tu n'est pas sûre de tenir tes "engagements" envers l'autre ( c'est le mot consacré je  pense), tu pourrait faire du dégat

Ceci étant dis, il faut que tu te rende compte que depuis le déut de ton discours, tu n'a toujours pensé que c'est à l'autre de rejoindre Ton mode de désir, Tes activités, rarement tu as évoqué la possibilité que ce soit toi qui rejoigne les modes de fonctionnement de l'autre........

C est pourtant vrai que je ne me pose pas la question " inverse", humm ?
Peut être parce-que je ne suis pas dans le cas d'être en couple?Alors là, je pense que je regarderai plus les désirs de l'autre,et les écouterais? Du moins être en couple c'est parler et décider à deux. "sa moitié" comme on le dit.





Et d'expériences, la durabilité d'un couple dépend de la construction commune, si l'un, l'autre, ou chacun fait son chemin, le couple fini ou fini par ne plus être un couple au sens conventionnel mais devient un duo, une paire... ( attention, pas de jugement)


poupée BB a écrit:sans prendre de cas extrêmes, il arrive que certains hommes aimeraient que leur compagne leur fasse une fellation.Si elle est toujours refusée,s'installe un sentiment de frustration.(dispute,reproche,tromperie...)

Oui, mais ce sont des "sous-hommes" si ils ne trouvent qu'a se retourner sur ce genre de moyens sans trouver d'autres possibilités, en gros ils n'ont rien dépassés, rester un besoin à ce point n'est pas "être" ( bon là on part sur de la philosophie mais... réfléchir à ses comportement, parfois...)



poupée BB a écrit:La sexualité évolue au sein d'un couple, la routine ne maintien pas un couple.
Moi la question que je me poserai alors serait :"Quand la "concordance" sexuelle n'est plus là,faut il s'interroger sur le devenir du couple?"

Il faut évoluer ensemble , y compris sur la sexualité et je pense que c'est une des façon d'aller le plus loin dans le rafinement des plaisirs, bien sûr tu ne maitrise plus tout, l'autre non plus, c'est le couple , il faut donc une volontée de chacun à maintenir cette relation...

Par contre effectivement si la concordance sexuelle n'est plus là, si les gens ne "sont" pas ( cf. plus haut), généralement ça tue le couple car chacun est ses blessures ( sa fellation, ta non fellation pour reprendre ton exemple), ses incapacité à se dépasser, à des dépasser ses failles.

Mais les gens qui oont dépassés leur égo, leurs défauts de construction, qui on plus de parcours (sastifaisant ) arrivent parfois dans ce cas à évoluer vers une autre forme de couple, différente, la ou chacun peut avoir sa vie en plus de celle du couple mais attention, ca ne s'impose que rarement d'entrée de jeu ( ou alors à un certain age)

Je suis d'accord avec le reste.
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par JCVD le Sam 15 Juil 2017 - 16:47

poupée BB a écrit:Je suis d'accord (...).

avatar
JCVD
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5695
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 99

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Sam 15 Juil 2017 - 20:57

Ben JC,c'est ça d'être une femme open dans le jargon libertin
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Sam 15 Juil 2017 - 21:06

avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Sam 15 Juil 2017 - 21:48


c'est tellement sympa de pouvoir parler librement et sans tabous
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par ortolan le Sam 15 Juil 2017 - 22:28

Spoiler:
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5783
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Jonedo le Dim 16 Juil 2017 - 12:33

JCVD a écrit:
Jonedo a écrit:J'ai rencontré le grand amour,
avec une femme, qui au départ, ne devait être qu'un plan cul.

Ok Jonedo, je sais qui tu es. Alors maintenant, sois tu me files 500 000 boules en billets de 50 et de 100, soit je balance ton identité à la Terre entière !

Pour te prouver que je ne rigole pas, voici un indice :

https://www.ft.com/IMF-Managing-Director-DSK-I-was-looking-for-rough-sex-in-Sofitel-and-found-love

Au cas où je ne me sois pas bien fait comprendre :

http://www.voici.fr/DSK-j-ai-rencontré-le-grand-amour-avec-une-femme-qui-ne-devait-être-qu-un-plan-Q

Aboule le fric, Dominique !




Damned ! Je suis repéré.
Hier j'étais en soirée, j'ai claqué toutes mon oseille en ce joyeusetés (tu sais comme je suis quand je suis en soirée).....Tu accepterai un euro symbolique ?...suis vraiment fauché comme les blés

Jonedo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1023
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cyranolecho le Lun 17 Juil 2017 - 19:36

Fab. Fabrice a écrit:
cyranolecho a écrit:
non, j'efface plus rien maintenant:
au poker, avec 38%, je considère que les chances sont largement de mon côté, surtout si je l'ai bien joué

mais en ce moment j'ai vraiment pas de bol, donc je pioche, le temps que ça passe

l'amour c'est certainement le mieux qui puisse exister, ceux qui ne l'admettent pas considèrent peut être que le perdre c'est trop risqué, s'en protéger c'est peut être parfois essentiel, au moins pour un temps

de tout façon ya jamais eu de mal à se faire du bien tant qu'on fait pas de mal aux autres

j'avais raté le spoiler dis donc

non, pas de métaphore ce soir, il fait chaud:
des moules sans la sauce?

être seul au lit ça a ses avantages, ça peut éviter de tuer la magie Razz

même si dormir ou plutôt se réveiller avec quelqu'un qui pue de la gueule, ça doit être un des sommets de la preuve d'amour, ou de la résignation, à moins d'avoir perdu le nez

Purée, être cynique ça doit quand même sacrément gacher la vie...

non, tu sais que c'est l'inverse, ceux qui ont eu une vie gâchée sont souvent cyniques

sauf dans l'ïle aux enfants où il y a des monstres gentils


avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2291
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Lun 17 Juil 2017 - 20:40



Les libertins appellent les personnes qui ont besoin de sentiments dans un monde idéal pour le sexe, des bisounours.

avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cyranolecho le Lun 17 Juil 2017 - 21:26

c'est compliqué la libido de chacun, mais c'est un peu comme les gâteaux je crois, on a ses préférés, gros, petits ou plusieurs, fruités ou glacés, parfois on aime être surpris, parfois pas, mais si sans sucre c'est pas terrible, sans une pincée de sel ça ne vaut rien

et surtout, c'est au goût de chacun, y'en a même qui préfèrent le saucisson en secret alors qu'ils font mine de préférer les gâteaux, et se cacher parfois aussi c'est meilleur, surtout si on aime le gâteau au saucisson
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2291
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Lun 17 Juil 2017 - 21:43

Chacun fonctionne individuellement dans ses fantasmes et dans son idéal.
avatar
poupée BB
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1057
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 51
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par ortolan le Lun 17 Juil 2017 - 21:59

poupée BB a écrit:

Les libertins appellent les personnes  qui ont besoin de sentiments dans un monde idéal pour le sexe, des bisounours.

Utopiste, idéaliste, ça je savais. D'après la nomenclature, je serais donc hétéro fidèle cisgenre phallocrate patriarcal paternaliste et maintenant bisounours ? Shocked Wow, Tout ça !?
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5783
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Invité le Lun 17 Juil 2017 - 22:05

ortolan a écrit:
poupée BB a écrit:

Les libertins appellent les personnes  qui ont besoin de sentiments dans un monde idéal pour le sexe, des bisounours.

Utopiste, idéaliste, ça je savais. D'après la nomenclature, je serais donc hétéro fidèle cisgenre phallocrate patriarcal paternaliste et maintenant bisounours ? Shocked Wow, Tout ça !?

Ton cas s'aggrave de jour en jour !
Toi, tu es bon pour la tagadathérapie. Je ne vois que cette solution...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Jonedo le Lun 17 Juil 2017 - 23:26

Le sexe pour le sexe peut convenir à certaines périodes d'une vie (pour des raisons qui peuvent varier en fonction de chacun)....mais tôt ou tard le manque d'amour (relations amoureuses veritables) se fera présent

Jonedo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1023
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Lun 17 Juil 2017 - 23:54

cyranolecho a écrit:
Fab. Fabrice a écrit:
cyranolecho a écrit:
non, j'efface plus rien maintenant:
au poker, avec 38%, je considère que les chances sont largement de mon côté, surtout si je l'ai bien joué

mais en ce moment j'ai vraiment pas de bol, donc je pioche, le temps que ça passe

l'amour c'est certainement le mieux qui puisse exister, ceux qui ne l'admettent pas considèrent peut être que le perdre c'est trop risqué, s'en protéger c'est peut être parfois essentiel, au moins pour un temps

de tout façon ya jamais eu de mal à se faire du bien tant qu'on fait pas de mal aux autres

j'avais raté le spoiler dis donc

non, pas de métaphore ce soir, il fait chaud:
des moules sans la sauce?

être seul au lit ça a ses avantages, ça peut éviter de tuer la magie Razz

même si dormir ou plutôt se réveiller avec quelqu'un qui pue de la gueule, ça doit être un des sommets de la preuve d'amour, ou de la résignation, à moins d'avoir perdu le nez

Purée, être cynique ça doit quand même sacrément gacher la vie...

non, tu sais que c'est l'inverse, ceux qui ont eu une vie gâchée sont souvent cyniques

sauf dans l'ïle aux enfants où il y a des monstres gentils


Quelque soit le sens, c'est dommage une vie gacchée je trouve, quelle idée de se la gacher ou de l'accepter gachée



poupée BB a écrit:

Les libertins appellent les personnes qui ont besoin de sentiments dans un monde idéal pour le sexe, des bisounours.


Et l'inverse ?

Juste des libertins ? , il me semble que c'est en fait quelque part un terme flatteur , socialement acceptale ( un peu comme il existe du politiquement correct) qui parfois peut recouvrir une autre réalité au fond
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 48
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par cyranolecho le Mar 18 Juil 2017 - 0:16

non rien:
et toujours pas d'IRL sur Toulouse, c'est décevant
avatar
cyranolecho
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2291
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 44
Localisation : un peu au dessus de mes pieds et en dessous de mon cheveu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par L'Homme qui Sait le Mar 18 Juil 2017 - 10:30

cyranolecho a écrit:
non rien:
et toujours pas d'IRL sur Toulouse, c'est décevant
Il est chaud, le cyranolecho ! Dès que ça parle de libido, ça lui donne envie de faire des iRL
avatar
L'Homme qui Sait
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 398
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 29
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Libertinage sexualité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 13 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum