Libertinage sexualité

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 6:26

Le modérateur n'a pas eu d'autres choix que supprimer cette discussion, suite à l'intervention irrespectueuse d'un membre. Ce sujet me tenant, même si controversé, j'ai décidé de le relancer. Personne ne m'empêchera de m'exprimer. Le modérateur m'a donné mon premier post qui était :

"Bonjour,
Alors que je me sentais prisonnière de mon corps et que je ne savais plus prendre de décisions, je suis allée voir une psy, il y a 4 ans. J'ai travaillé 2 ans avec elle. Et j'ai appris que j'étais zebre...
Libérée de ce carcan, ma libido qui sommeillait s'est notamment libérée. J'ai eu plusieurs partenaires,  car je devais me confronter aux hommes pour connaître la femme que j'étais. De fil en aiguille, j'ai découvert le libertinage, les clubs libertins toulousains. Une révélation...
Pour une fois je m'appropriais mon corps. Car toutes ces années 42 ans, j'étais en sommeil et vivais la vie que les autres voulaient que j'ai... d'où le carcan.
Je décide où, quand et comment et avec qui. Je ne subis plus...
J'ai cependant des difficultés à trouver un chéri. Je m'ennuie très vite soit sexuellement, ou intellectuellement.
J'aimerais beaucoup avoir vos témoignages."

Je précise que j'assume entièrement mon libertinage, que je suis épanouie sexuellement. Mais il y a le manque affectif qui ne peut être comblé pas dans ce milieu... quoi que parfois....


Dernière édition par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 12:46, édité 1 fois

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par L'homme qui Sait le Lun 10 Juil 2017 - 10:31

cerebrale a écrit:J'ai eu lusieurs partenaires,  car je devais me confronter aux hommes pour connaître la femme que j'étais. De fil en aiguille, j'ai découvert le libertinage, les clubs libertins toulousains. Une révélation...
Pour une fois je m'appropriais mon corps.
Et avant ces "révélations", comment était ta sexualité ?
Parce que de ce que tu en dis, on a l'impression qu'il y a un soupçon de déni... Je me demande si c'est bien toi qui t'es appropriée ton corps (ou pas les autres qui se sont appropriés ton corps Libertinage sexualité  39)
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 668
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 10:57

En fait, je faisais comme j'ai toujours fait... on me demandait, je faisais... "on" c'est mon ex mari et ensuite le père de mes enfants. Je ne me suis jamais demandée si j'avais mon mot à dire. Seulement de la frustration et me rendre compte que mon plaisir be comptait pas.
Donc oui, "on" s'est approprié mon corps. Maintenant, je refuse cette situation. Je décide de prendre du plaisir ; tout en en donnant. Si c'est que dans un sens, je ne prends pas de plaisir.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Chuna le Lun 10 Juil 2017 - 11:14

Je reprends mes questions.

Pourquoi avoir choisi le libertinage ?
Tu peux obtenir la même chose :
"Je décide où, quand et comment et avec qui. Je ne subis plus..."
Pas obligé de passer par mille partenaires.

Comment trouves tu une sécurité affective dans ta vie?

Quelle relation as tu avec ton corps? N'as tu pas l'impression de l'abuser ? (C'est l'impression que moi j'aurais n'y vois pas de jugement )
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 12:56

Pourquoi? Car je suis tombée sur des hommes qui ont joué sur mes sentiments pour obtenir du sexe... Alors, j'ai décidé d'être active et de prendre ma sexualité en main. C'est terrible pour moi de jouer sur les sentiments. Je pratique donc ke sexe sans sentiments.
J'ai côtoyé les clubs suite à des rencontres. Puis j'ai chousi le club qui le correspondait, avec une clientèle choisie et qui se comporte bien. En club, les hommes prennent du plaisir à donner du plaisir. Quelle decouverte pour moi.
Maintenant, ça ne me suffit plus. Je veux des sentiments. Je pense que passe une seconde étape. Peut-être ai-je pris confiance en moi et en ma capacité de dire non... car en club, de sont les femmes qui décident et c'est très bien accepté par les hommes.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 13:00

Ma relation avec mon corps n'a jamais été aussi parfaite. Les clubs ont été ma meilleure façon d'assumer ma libido débordante. Si j'abuse ? Rire.... non... car c'est moi qui décide en fonction de mes envies... vu qu'elles sont par moments très persistantes, je les assouvis.... en fait, il n'y a pas de règles. J'y vais si j'en ai envie... je me fais du bien, sans faire de mal ni trahison, vu que je suis célibataire.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Jomg le Lun 10 Juil 2017 - 13:48

Je pense qu'il faut juste que tu rencontres la bonne personne, donner du plaisir à l'autre est en théorie la norme dans un couple, tu n'as apparemment pas eu de chance avec tes ex, mais ce n'est pas une raison pour s'interdire d'aimer !


Dernière édition par Jomg le Lun 10 Juil 2017 - 14:16, édité 2 fois

Jomg

Messages : 145
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 35
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Sleepwalker le Lun 10 Juil 2017 - 13:50

Tout ça ressemble trop au cliché de la ménagère récemment divorcée qui se tatoue "carpe diem" sur l'épaule et je ne vois pas le rapport avec la douance si ce n'est le côté "re-découverte du nombril".

Pour ce qui est de l'ennui ressenti, c'est ce qui finit par arriver quand on pratique trop souvent la même activité, que ce soit le sexe à plusieurs ou les discussions entre intellos. A force de trop insister dans ces domaines là on finit par se sentir creux. Je te conseillerai de passer à des trucs moins redondants et plus imaginatifs. Moins de sport, plus de lecture.
Sleepwalker
Sleepwalker

Messages : 376
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Godzilla le Lun 10 Juil 2017 - 13:56

Bon courage, Cerebrale, pour tirer quelque chose de ce fil, entre les jugements plein de clichés et les questions à coté de la plaque (même si sous tendus de bonnes intentions et pas forcement inintéressantes) - perso je trouve ta "problématique" trop complexe (dans le sens trop de choses qu'il faudrait développer) et personnel pour tenter une quelconque réponse... Mais c'est peut-être une forme de réponse Smile
Godzilla
Godzilla

Messages : 10125
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Jonedo le Lun 10 Juil 2017 - 14:10

Au résultat, ton expérience des clubs t'as beaucoup apporté (découverte, force,  liberté,...) et dans cette situation, c'est bien sur le résultat qu'il faut s'attarder et non sur le moyen d'y parvenir  (car il est différent pour chacun).
Cela te procure aujourd'hui de formidables informations sur la suite  (l'orientation que tu désires à présent donner a ta vie, tes goûts, tes envies, les choses que tu souhaites modifier ou equilibrer !).

Maintenant que tu es prête pour rependre une vie sentimentale, forte de tes nouvelles armes, et très certainement chaussée d'une oeil neuf, tu ne pourras voir l'amour que de facon plus limpide quand il se présentera à toi.

Bravo d'avoir reposter tes lignes, et d'avoir eu la force de t'élever au-dessus de la Connerie de certains.


Dernière édition par Jonedo le Lun 10 Juil 2017 - 14:15, édité 1 fois

Jonedo

Messages : 1437
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par MoojiKadja le Lun 10 Juil 2017 - 14:40

Godzilla a écrit:Bon courage, Cerebrale, pour tirer quelque chose de ce fil, entre les jugements plein de clichés et les questions à coté de la plaque (même si sous tendus de bonnes intentions et pas forcement inintéressantes)
Contrairement à toi, je ne trouve pas les questions de chuna56 (la seule qui a réellement posé des questions, ici) "à coté de la plaque". Elles me paraissent plutôt justifiées et à propos. Wink
C'est dommage, cette position en aplomb (et trop pleine d'aplomb !) que tu t'autorises à prendre là, Godzilla, car cela tue dans l’œuf toute velléité interrogatrice chez le lecteur attentif et potentiellement bien intentionné (sans curiosité malsaine) qui se présentera là. Ainsi, je n'ose plus poser de questions à propos de ces révélations, pourtant porteuses :
cerebrale a écrit:En fait, je faisais comme j'ai toujours fait... on me demandait, je faisais... "on" c'est mon ex mari et ensuite le père de mes enfants. Je ne me suis jamais demandée si j'avais mon mot à dire. Seulement de la frustration et me rendre compte que mon plaisir be comptait pas.
Donc oui, "on" s'est approprié mon corps. Maintenant, je refuse cette situation. Je décide de prendre du plaisir ; tout en en donnant. Si c'est que dans un sens, je ne prends pas de plaisir.
D'objet sexuel soumis aux désirs despotiques de tes précédents compagnons, tu es donc passée à sujet sexué maîtresse de tes envies. Voilà un progrès significatif, pour peu qu’on s’accorde à penser que le contexte de ces clubs libertins est propice à l’épanouissement de l’individu. Et il y a là un rapports vertueux entre les êtres, dans la réciprocité des besoins et dans l’attention portée aux attentes des partenaires, oui, comme tu l’exprimes avec conviction et de manière convaincante, Cérébrale.

Je vais à présent nuancer mon propos – jusqu’ici absolument accommodant, voire même valorisant – pour commenter celui-ci :
Sleepwalker a écrit:Tout ça ressemble trop au cliché de la ménagère récemment divorcée qui se tatoue "carpe diem" sur l'épaule et je ne vois pas le rapport avec la douance si ce n'est le côté "re-découverte du nombril".
J’ai cru comprendre que les surdoués, qui ne peuvent pas se déprendre de leurs exigences hors-normes, s’adonnaient plus volontiers que d’autres à des formes de sexualités plus sophistiquées, plus élaborées : SM, jeux de rôles, polyamour, etc, et je ne m’étonne donc pas de la récurrence, chez Cérébrale (qui aurait tout aussi bien pu s’appeler « Sensuelle » ?), d’une revendication insistante de son HP, cette singularité qui aura probablement aiguillé sa recherche de plaisirs alternatifs, pour ne pas dire « licencieux ». En effet, Le zèbre peut difficilement se résoudre, dans quelque domaine que ce soit, à une quête banale lorsqu’il saisit, en pleine conscience, son potentiel.

Sleepwalker a écrit:Pour ce qui est de l'ennui ressenti, c'est ce qui finit par arriver quand on pratique trop souvent la même activité, que ce soit le sexe à plusieurs ou les discussions entre intellos. A force de trop insister dans ces domaines là on finit par se sentir creux. Je te conseillerai de passer à des trucs moins redondants et plus imaginatifs. Moins de sport, plus de lecture.
Si j’apprécie une certaine pertinence dans tes propos (grande lectrice convaincue que je suis !), je voudrais toutefois défendre le principe de la répétition, en cela que la réitération systématique de pratiques agréables peut s’avérer salutaire, lorsqu’elle confine au rituel et installe ainsi un système de récompense aisé à… reproduire. Wink

Je vais tout de même me permettre une question finale, au risque d’en consterner certains : qu’attends-tu exactement de ce fil, Cérébrale ?...
MoojiKadja
MoojiKadja

Messages : 291
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Godzilla le Lun 10 Juil 2017 - 14:56

Tikkoum Olam : tu fais bien de me "remettre les oreilles dans le sens du vent", comme on dit chez moi ^^ Sans doute une fatigue générale de certains trucs, et ça "pète" ici... Je suis très souvent d'accord avec Chuna, et j'ai pris soin de préciser que ses questions n'étaient pas idiotes... Allez, mettons que je n'ai rien dit !
(quoique, je te rejoins tout de même sur la question qui conclut ton post)
Godzilla
Godzilla

Messages : 10125
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Invité le Lun 10 Juil 2017 - 15:50

Si je peux "defendre" godzilla, j'ai trouvé les questions de chuna "moralisatrice", ou disons, particulierement intrusive.

Je parle surtout des deux dernieres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Chuna le Lun 10 Juil 2017 - 16:08

La dernière, je me place dans ma vie à moi et ma vision des choses à moi, je l'ai précisé, et dans ma vision des choses, ma relation à mon corps, j'aurais cette impression.
Ce qui ne veut pas dire que je juge ce que fait cérébrale avec le sien, et c'est justement pour ça que son ressenti m'intéresse.

Je ne force personne à répondre, cérébrale est libre de le faire ou non, je n'ai pas pour ambition de répondre à la demande qu'elle fait d'autant plus que je n'ai pas compris ce qu'elle attend (autre qu'un partage, et éventuellement être comprise, auquel cas il est normal pour l'interlocuteur de poser des questions).
Elle souhaite partager son expérience, j'en profite pour tenter de comprendre des choses, sur elle, les humains, et moi.

Je ne me sens pas responsable que vous jugiez ça comme "des jugements plein de clichés et des questions à coté de la plaque", puisqu'au final c'est une interprétation de ce que je dis, donc encore plus que ce que je pense.
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Chuna le Lun 10 Juil 2017 - 16:15

Pourquoi? Car je suis tombée sur des hommes qui ont joué sur mes sentiments pour obtenir du sexe... Alors, j'ai décidé d'être active et de prendre ma sexualité en main. C'est terrible pour moi de jouer sur les sentiments. Je pratique donc ke sexe sans sentiments.

C'est ça que je trouve intéressant.
Des femmes qui se font abuser, il y en a des milliers, et très peu qui choisissent le libertinage.
ça m’interroge.
A priori, ça marche bien, c'est chouette.

Il ne reste plus qu'à tester dans le couple voir si tu as réellement appris à mettre des limites, et si désormais ton instinct est suffisamment affûté pour choisir un partenaire qui te convient, ce que je te souhaite sincèrement (et je sais à quel point c'est galère de sortir des mécanismes qui nous ont gouvernés des décennies durant, et nous font régulièrement tomber dans les mêmes pièges)

Mais la chose qui me fait tiquer, tu l'as dite hier, c'est sur la vision des hommes que tu as donnée. Comme si la majorité était des abuseurs.
Est-ce que j'ai bien compris ou est-ce que je suis à côté de la plaque ?
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Godzilla le Lun 10 Juil 2017 - 16:32

Pour les "jugements" c'était le ton de Sleepwalker auquel je pensais. Je trouvais la forme pas terrible. Mais bon, ce "débat" doit toucher des cordes sensibles chez moi, donc je réagis sans doute trop fort. Comme déjà dit, je voulais blesser personne. Un peu de surdose de ZC, j'imagine, il est temps pour moi de faire une pause je crois...
Godzilla
Godzilla

Messages : 10125
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par REGBEL le Lun 10 Juil 2017 - 16:40

Que ce soit dans ton ancienne relation de couple, ou bien dans ton fonctionnement actuel, tu as peu d'interactions avec ton conjoint/partenaire (corrige moi si je trompe)
Pas étonnant que tes relations ne te satisfassent pas dans ces conditions. Tu as compris que les hommes sont capables de penser à ton plaisir aussi et pas seulement au leur (avec le libertinage si je comprends bien).
Reste à trouver un homme qui aura des sentiments pour toi (si si, des hommes qui ont des sentiments ça existe), et en plus point de vue sexuel ça sera encore mieux.
Pour ça il faut oser et risquer un peu...quitte à se planter et à ressayer...
REGBEL
REGBEL

Messages : 158
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Pola le Lun 10 Juil 2017 - 16:53

Godzilla a écrit: il est temps pour moi de faire une pause je crois...

Quel genre de pause ? Razz

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Godzilla le Lun 10 Juil 2017 - 17:27

Et voila ou ça mène... aux pauses ^^
Godzilla
Godzilla

Messages : 10125
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 41
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Pola le Lun 10 Juil 2017 - 17:31

^^

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Sleepwalker le Lun 10 Juil 2017 - 17:42

Godzilla a écrit:Pour les "jugements" c'était le ton de Sleepwalker auquel je pensais.

Je confirme et je comprend, sans pour autant regretter. Je rangerai ta plainte/condamnation dans le tiroir dédié.

Tikkoun Olam > J'apprécie les précisions que tu as apporté. Mais je comprend pas en quoi répéter continuellement une activité peut être bénéfique, à moins que cela ne dépende du cadre, parce qu'au niveau du coupl Ooooh.

Sleepwalker a compris.
Sleepwalker
Sleepwalker

Messages : 376
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Lun 10 Juil 2017 - 18:35

Bon ben, un truc pas dis en réponse à ton soucis, c'est peut-être de tenter de trouver un chéri compatible avec ce que tu es, ce que tu fait , tout simplement, qu'il le partage ou non, on remplace club libertin par ciné club ou club de tarot, on repose la question est on sera moins passionnel dans les réponses, soit ton chéri partage l'activité, soit il s'en trouve une autre pendant que tu as cele ci soit il ne supporte pas l'idée, c'est simple.

Après faut un keum hyper solide pour bien vivre ça sur la durée, surtout quer tu désire partir de 0 avec lui puisque vous ne vous cotoyez pas encore, généralement une des clefs pour supporter ce genre d'activité ( je ne dis pas que c'est la seule) c'est de s'être construit ensemle, donc avoir un parcours commun qui commence tradotionnellemnt puis on se dirige vers des activité communes qui nous plaisent

Après des mecs qui aiment les femmes, ils y en a, des ki supportent que leur copine le fasse... déja moins, qui le vivent bien... ( bref comme tout, c'est en entonnoirs)

Le bug pour moi dans cette situation c'est de démarrer comme cela, donc de ne pas se construire un parcours commun, donc de ne pas se construire ensemble, c'est le travers d'alleurs de toutes le reformations de couple dans nos sociétés du "moi"... Bref je dis ça, comme on dis, je dis rien Smile
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Chuna le Lun 10 Juil 2017 - 18:39

Le plus simple étant d'avoir un coup de cœur pour un gars du club...

Mais ça, ça se commande pas.

Ceci dit, il est tout à fait possible que quand tu découvriras ce que c'est que faire l'amour avec des sentiments, les envies de libertinages disparaissent.
(ça c'est la théorie, moi je cherche encore ^^)
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 21:37

Sleepwaker... je ne m'ennuie jamais en club. C'est bien pour cela que j'y vais. Il n'y a pas que du sexe. Il y un buffet un bar sans alcool en libre service, une télé avec les chaînes publiques. On y rencontre des hommes et femmes. On rit, on discute de tout. Il y a même des couples qui se font... et se défont..
Quand je parle d'ennuis, c'est intellectuellement. Je rencontre des hommes à l'extérieur, et pas facile de trouver une personne intéressante.J'ai besoin de bouger, de découvrir, de me nourrir intellectuellement... pour ne pas m'ennuyer.

Douance... je ne sais pas si je le suis... Je sais seulement que je suis zèbre. Je me suis adapter toujours. Là, je vis pour moi. Je fais des erreurs, j'en tire les conclusions... j'ai toujours des objectifs, toujours des projets...et une hyperémotivité et sensibilité. Ce qui fait que quand je suis avec un homme je ressens le plaisir d'une manière extrême.
Ce qui est vrai c'est que je n'ai jamais eu de plaisir sexuel avec un homme qui m'aime et que j'aime... Peut-être en effet quand ça arrivera je ne serai plus libertine.
Je reviendrai pour vous tenir informer... sourire.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Lun 10 Juil 2017 - 22:00

bonsoir,
tu es prise au piège ma belle!!
Libertine tu es,libertine tu resteras!
Une seule solution,trouver un libertin comme toi.
Ton QI est peut être atypique,mais tes pratiques sexuelles le sont aussi.
Très vite la monotonie deviendrait une réelle question.
Ce monde n'est pas hypocrite,il expose franchement du désir de sexe.
Nul besoin de baratiner,de faire de jolis compliments de séducteurs.
Comme je le dis souvent à des coquins,le paradoxe,c'est que je peux avoir presque tous les hommes que je veux dans mon lit,mais je dors toujours toute seule.
Ne crois surtout pas que parce-que tu t'inscriras dans un site de rencontre,dit "sérieux",que tu ne rencontreras que des personnes qui ne cherchent qu'une seule femme à aimer.
Beaucoup de libertins m'ont dit être inscrit sur ces sites
J ai pu reconnaitre des profils sur de simples sites de rencontres amicales.
C est pour dire !!
On m'a raconté des histoires qui ne m'étonnent pas plus que ça non plus.
Un homme qui a été libertin,et qui un jour tombe amoureux d'une femme "sage",a un beau jour,l'envie qui lui trotte dans la tête d'y convertir sa belle.
Ca passe ou ça casse!!
La sexualité,c'est quelque chose de très intime.
Retiens bien une chose, n'essaye pas d'être ou de devenir celle que tu n'es pas.
J ai parlé de sites,et non pas de clubs.
La différence est notable,parce-qu'en club,il suffit juste que le partenaire vous plaise physiquement pour partager un moment intime,nul besoin de savoir son prénom.
La différence entre un site de rencontre classique et un site libertin,c'est que le site classique t'offrira un plan cul,mais tu ne le saura pas,et tu seras abusé,tandis qu'un site libertin,tu auras aussi un plan cul,mais là par contre tu saura que ce n'est que cela qui te sera proposé.
Quant aux sentiments, la seule chose que je sais,c'est que ce n'est ni gouvernable,ni contrôlable. Ca t'arrivera si ça doit arriver,quelque soi ton mode de vie et tes pratiques.
C est pas la peine de rêver au grand amour, si cupidon tire sa flèche ton sors sera décidé au dessus de toutes tes raisons et de tout tes questionnements.




poupée BB
poupée BB

Messages : 1088
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 53
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Invité le Lun 10 Juil 2017 - 22:14

Douance... je ne sais pas si je le suis... Je sais seulement que je suis zèbre. Je me suis adapter toujours

C'est pas plutôt être caméléon ca ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 22:21

C'est une de mes rayures souvent répendue chez les zèbres.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par fleurblanche le Lun 10 Juil 2017 - 22:24

cerebrale a écrit:
"Bonjour,
Alors que je me sentais prisonnière de mon corps et que je ne savais plus prendre de décisions, je suis allée voir une psy, il y a 4 ans. J'ai travaillé 2 ans avec elle. Et j'ai appris que j'étais zebre...
Libérée de ce carcan, ma libido qui sommeillait s'est notamment libérée. J'ai eu plusieurs partenaires,  car je devais me confronter aux hommes pour connaître la femme que j'étais. De fil en aiguille, j'ai découvert le libertinage, les clubs libertins toulousains. Une révélation...
Pour une fois je m'appropriais mon corps. Car toutes ces années 42 ans, j'étais en sommeil et vivais la vie que les autres voulaient que j'ai... d'où le carcan.
Je décide où, quand et comment et avec qui. Je ne subis plus...
J'ai cependant des difficultés à trouver un chéri. Je m'ennuie très vite soit sexuellement, ou intellectuellement.
J'aimerais beaucoup avoir vos témoignages."

Je précise que j'assume entièrement mon libertinage, que je suis épanouie sexuellement. Mais il y a le manque affectif qui ne peut être comblé pas dans ce milieu... quoi que parfois....

Salut Cérébrale !

Je n'ai pas de témoignage à te donner, mais plutôt des constats à partager

J'ai mis en gras ce qui concerne ces constats.

Tu dis que tu ne savais plus prendre de décision, et que le fait d'apprendre que tu étais zèbre t'a libérée d'un carcan, et cette liberté s'est traduite par des décisions au sujet de la sexualité.

C'est donc seulement dans le domaine sexuel que tu ne savais plus prendre de décision ? Qu'en est-il de la libération qu'a apporté dans ta vie entière le fait de savoir que tu étais zèbre ?


Tu dis également que tu devais te confronter aux hommes pour connaître la femme que tu étais. Ton identité personnelle ne se définirait donc que par rapport aux hommes ?


Tu dis que tu étais en sommeil et vivais la vie que d'autres voulaient que tu aies. Encore une fois, c'est comme si être libérée de l'emprise des autres c'est juste être libre sur le plan sexuel.


Donc : ton identité, ta liberté, ta capacité à prendre des décisions se cantonnent à la sphère sexuelle. Est-ce bien cela ?
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4400
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 51
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 22:37

Je parle de ma sexualité car c'est là que le bat blesse. Le fait de voir la psy m'a libéré. Savoir que j'étais zèbre m'a permi de mieux comprendre ma difference et ne plus me sentir bizarre. Ce sont les seances de psy qui m' ont aidées à analyser mon enfance, mes parents, mes amis, mes amours et mon mode de fonctionnement.
Je choisissais toujours le même style d'hommes qui ne me correspondaient plus. Je  voulais savoir pourquoi ce choix. D'où la psy.
Il y a 4 ans, je pleurais sans savoir pourquoi. J'avais comme un immense trou au ventre. J'etais triste. J'etouffais et sincèrement comme prisonnière de ma vie et de mon corps.  Je n'étais plus en accord avec ma vie... mais que faire de ce constat. Fallait voir un spécialiste.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 22:42

Ce n'est en fait pas ma sexualité qui pose problème, mais le manque d'amour. Car il est clair que ce n'est pas au club qu'on en a.
Quant aux sites de rencontres,  j'en ai fait. Et en effet, il y avait des libertins. Et des hommes non libertins qui cherchaient du sexe.
En club au moins on sait à quoi s'attendre.
On m'a aussi dit qu'un vrai libertin le reste toujours.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Pola le Lun 10 Juil 2017 - 22:47

Un "vrai libertin" c'est quoi ?

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 22:56

Un vrai libertin c'est une personne qui respecte son ou sa partenaire et applique les codes libertins... une personne qui vit sa sexualité sans tabou et n'impose rien. Il ne juge pas quelque soit la sexualité d'autrui. Il ne va pas en club ou soirées privées pour son simple plaisir. Il est bien dans don corps et sa tête. La nudité ne pose pas de problème et il ne pose pas de problème. Une femme qui aime le plaisir charnel n'est pas une salope, mais tout naturel... respect des autres.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Pola le Lun 10 Juil 2017 - 23:01

le "faux libertin" ne respecte pas l'autre c'est ca ?

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Lun 10 Juil 2017 - 23:04

Le faux libertin ne pense qu'à tirer un coup et se fiche totalement de sa partenaire.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Pola le Lun 10 Juil 2017 - 23:14

Ok !

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Sleepwalker le Lun 10 Juil 2017 - 23:32



Spoiler:
pardonpardonpardonpardonpardonpardon
Sleepwalker
Sleepwalker

Messages : 376
Date d'inscription : 04/11/2015
Age : 33
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Invité le Mar 11 Juil 2017 - 0:36

@chuna : Je ne cherchais pas à t'acculer. J'aurais aimé en discuter, à t'expliquer mon point de vue (dans lequel tu n'es pas "en faute") vraiment, mais trop crevée et puis sans doute, ça aurait été plus facile par oral que par écrit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Mar 11 Juil 2017 - 7:05

Chuna je trouve tes interventions et questions saines... je sens bien que tu as des difficultés à comprendre ma démarche, mais tu essaies. Tu poses des questions. Pour moi il y a des hommes bien. J'en ai vu beaucoup en club. C'est seulement moi qui faisais de mauvais choix.
J'aime la gente masculine raison pour laquelle j'aimerais de l'exclusivité maintenant.
J'ai créé ce forum pour savoir si d'autres libertins ou personnes ayant une libido débordante rencontraient les mêmes difficultés que moi.

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Jonedo le Mar 11 Juil 2017 - 8:23

La connaissance de se soi passe aussi par la compréhension de son identité sexuelle (pratiques, préférences, etc...).
Notre façon de d'appréhender la sexualité est souvent guidée par des paramètres extérieurs (traumatismes infligés, dogmes judeo-chrétiens, diktats sociaux, pornographie...)

Cerebrale nous disais avoir à été bafouée et meurtrie en temps qu'individu, ne pas s'être sentie respectée en temps que personne dans des relations amoureuses dites normales, mais a pu découvrir dans le libertinage quelle femme elle était, ainsi que respect et considération.

S'adonner au libertinage (ou une autre pratique) à un moment de sa vie, ne veux pas obligatoirement dire que cela déterminera le reste de son l'existence. Bien au contraire.
Cela permet d'avoir plus d'objectivité, plus d'options et ainsi pouvoir contrôler l'orientation que l'on souhaite donner à son parcours.

J'ai découvert l'année dernière un bouquin de barry long "faire l'amour de manière divine" qui est assez pertinent pour une pratique du sexe plus efficace, et où le plaisir peut ainsi être décuplé par rapport aux schémas formatés que nous utilisons très souvent.
Plus qu'un long discours, voici un descriptif pompé sur le net :
"Barry Long est un maître spirituel Australien dont la vie a basculé à 31 ans. Marié, menant une vie de famille heureuse, et une brillante carrière dans le journalisme, son amour de Dieu était si intense qu'il vécut l'embrasement d'une crise intérieure et traversa une douleur émotionnelle extrême. Finalement, il rencontra une femme qu'il aima d'une telle intensité que cet amour de Dieu et cet amour de la femme devinrent un. Une vision lui révéla que celle-ci, sa divine Bien-Aimée, la Femme à l'intérieur de toutes les femmes, était Dieu. C'est cette connaissance de l'Amour divin que nous offre ce livre."

(Étant agnostique, je ne prône rien de religieux en conseillant ce livre, simplement la pertinence de certains conseils, et les résultats dans la pratique)


Dernière édition par Jonedo le Mar 11 Juil 2017 - 11:55, édité 1 fois

Jonedo

Messages : 1437
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Jonedo le Mar 11 Juil 2017 - 8:37

cerebrale a écrit:
J'ai créé ce forum pour savoir si d'autres libertins ou personnes ayant une libido débordante rencontraient les mêmes difficultés que moi.

Qu'est-ce qu'une libido débordante selon tes critères ?

A un niveau personnel, je ressens une très nette augmentation de qualité dans ma pratique actuelle du sexe.
Auparavant c'était plus de l'ordre de la quantité et du plaisir charnel reçu et donné dans la performance, alors qu'aujourd'hui j'ai gardé une fréquence importante mais avec un plaisir sublimé par une meilleure compréhension de moi, (des mes aspirations, de mes attentes), et de l'amour apporté à ma partenaire.

Jonedo

Messages : 1437
Date d'inscription : 09/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par L'homme qui Sait le Mar 11 Juil 2017 - 14:10

cerebrale a écrit:Il y a même des couples qui se font... et se défont..
Et des gens qui se font des couples aussi.

cerebrale a écrit:je pleurais sans savoir pourquoi. J'avais comme un immense trou au ventre.
Modéré
L'homme qui Sait
L'homme qui Sait

Messages : 668
Date d'inscription : 25/10/2016
Age : 31
Localisation : Rôde autour de Paris

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Mar 11 Juil 2017 - 14:31

***Peut-on échapper à ce dilemme ? Certains veulent le croire et tentent une « troisième voie ». Décidés à ne renoncer ni à leur couple ni à la sexualité, ils gardent le premier et vont, parallèlement, « voir ailleurs », chercher ailleurs ce qu’ils ne trouvent plus « chez eux ».
Solution simple ? On aimerait le croire. Nous aimerions tous être capables de passer « légèrement » d’une aventure à une autre. Sans affects, sans douleur, sans le poids de ces liens qui finissent toujours par se tisser et dont il faut à chaque fois se défaire. Mais n’est pas libertin qui veut et surtout pas les femmes, dont le cœur ne manque jamais de palpiter à l’unisson du sexe.***

Je relève l'extrait de ce texte
http://www.psychologies.com/Couple/Crises-Divorce/Infidelite/Articles-et-Dossiers/L-amour-infidele/Les-blessures-d-amour-sont-inevitables

Un libertin s'interdit de tomber amoureux,et va vite fuir s'il sent que quelqu'un éprouve des sentiments.
C'est justement en multipliant les conquêtes furtives qu'il échappe à ces dépendances affectives.
Les couples qui transgressent ces règles risquent de développer de la dépendance affective.
http://biologie2lamour.e-monsite.com/pages/le-sentiment-d-attachement/les-hormones-de-l-attachement.html.

C'est une des raisons pour lesquelles il est quasi impossible de trouver l'amour dans la pratique du libertinage.
Il est pour moi "normal" que tu ne trouve pas dans ta pratique de relations sentimentales
poupée BB
poupée BB

Messages : 1088
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 53
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Mar 11 Juil 2017 - 15:49

C'est beau les théories quand même Wink

Mais qu'une femme de 40ans + se mette, pour un temps souvent, à rechercher du plaisir après la séparation d'une "vie de merde" n'est quand même pas un phénoméne rare ou particulièrement liée à des rayures il me semble

Je crois même avoir un vague souvenir de la théorie qui explique qu'un homme devient aimant ( amoureux) en faisant l'amour ( ce qui lui crée l'attachement, chimiquement cf liens çi dessus ou il y aura des infos la dessus je pense) et qu'une femme à besoin d'aimer pour faire l'amour ( d'ou le manque de tendresse qu'elle peu éprouver dans une pure sexualité -je ne dis pas qu'elle ne trouve pas son compte sexuel- dont un homme se satisfera plius facilement - sauf s'il a besoin d'une cuisinière/d'un faire valoir et autres considérations masculines...)
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par cerebrale le Mar 11 Juil 2017 - 18:58

Une libidi débordante est une libido qui monte très vite par moment, et qui redescend très doucement même avec l"acte sexuel... C'est repartir dans le plaisir au moindre effleurement. C'est avoir des capteurs sensoriels sur tout le corps. Puis ke corps se calme plusieurs jours.
Je précise encore que je ne cherche pas l'Amour dans les clubs mais du plaisir. Je rencontre des hommes en dehors du club, sans avoir de rapport et des fois oui. Mais je dois choisir entre plaisir charnel ou l'intellect. Et je ne veux avoir à choisir

cerebrale

Messages : 47
Date d'inscription : 03/07/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par poupée BB le Mar 11 Juil 2017 - 21:45

Je ne pense pas non plus que le libertinage ai un quelconque rapport avec le QI.
On y trouve de tout,à tous les niveaux.
Par contre, la majorité de ceux qui sont devenus même un court moment libertin ont le point commun d'avoir vécu des blessures sentimentales.
Je ne pense pas que les femmes soient moins sujettes à devenir dépendante au niveau affectif.
Les femmes se mettent d'avantage de barrières.
l'homme est conquérant,la femme doit être conquise,il y a forcément un temps T différent  dans la venue d'un sentiment qui semble plus logiquement venir plus vite de la part de l'homme.
La femme n'a donc pas besoin d'aimer pour faire l'amour plus que l'homme,mais n'éprouvera pas aussi vite l'attachement .
poupée BB
poupée BB

Messages : 1088
Date d'inscription : 22/08/2012
Age : 53
Localisation : picardie

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Chuna le Mar 11 Juil 2017 - 22:31

C'est justement en multipliant les conquêtes furtives qu'il échappe à ces dépendances affectives.

Shocked
Je comprends que tomber amoureux est considéré comme une dépendance affective.
Si c'est ça, ça me choque, quelle façon erronée de voir un mécanisme biologique normal permettant à un couple un attachement ponctuel et utile permettant d'élever le fruit de leurs amours...
Chuna
Chuna

Messages : 14260
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Mer 12 Juil 2017 - 16:49

Oui la biologie est aussi souvent évoqué dans d'autres mécanismes, y compris chez la femme vers 40 ans, il ne faut néamoins pas négliger le psychique dans le plaisr, plus précisément dans la quête du plaisir

? Quelle drole d'idée que de vouloir échapper au fait de tomber amoureux, c'est un tel plaisir

En fait le type de comportement décrit dans l'échangisme me fait surtout penser à un grand besoin de contrôle(*), contrôle de son sentiment, contrôle de ce que l'on donne, contrôle de à qui et quand on le donne, du coup pour moi cela néglige le grand saut de le vide tellement motivant, der la à penser que c'est la blessure qui tend l'objet de cette dernière à avoir besoin de se "rassurer" -inconsciement- en contrôlant la situation, je serais tenté de faire le pas?

(*) avec une nuance particulièrement pour l'homme qui peut, comme la société lui a appris, souvent également rechercher autre chose
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par fleurblanche le Mer 12 Juil 2017 - 16:56

chuna56 a écrit:C'est justement en multipliant les conquêtes furtives qu'il échappe à ces dépendances affectives.

Shocked
Je comprends que tomber amoureux est considéré comme une dépendance affective.
Si c'est ça, ça me choque, quelle façon erronée de voir un mécanisme biologique normal permettant à un couple un attachement ponctuel et utile permettant d'élever le fruit de leurs amours...

En effet, il semble y avoir un amalgame entre l'amour et la dépendance affective.

Peut-être préciser la nuance entre les 2 ?
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4400
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 51
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par fleurblanche le Mer 12 Juil 2017 - 16:59

Fab. Fabrice a écrit:
Quelle drole d'idée que de vouloir échapper au fait de tomber amoureux, c'est un tel plaisir

Pas seulement, ça peut aussi occasionner de la souffrance. Mais ça tout le monde le sait.
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4400
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 51
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Libertinage sexualité  Empty Re: Libertinage sexualité

Message par Fab. Fabrice le Mer 12 Juil 2017 - 17:05

fleurblanche a écrit:
Fab. Fabrice a écrit:
Quelle drole d'idée que de vouloir échapper au fait de tomber amoureux, c'est un tel plaisir

Pas seulement, ça peut aussi occasionner de la souffrance. Mais ça tout le monde le sait.

Non, tomber amoureux n'apporte que du plaisir, ce sont les suites qui peuvent apporter de la souffrance, l'état amoureux, état de grâce incomparable ( si ce n'est par des substitus plus ou moins heureux mais en monbres limité tel le concept de "dieux"), donne des aile et permet justement de tout dépasser sans souffrir de rien, ne pas confondre avec le tourment des sentiments s'ensuivant parfois, souvent peut-être, trop souvent ?
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 50
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum