Nos amis les bêtes

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Nos amis les bêtes

Message par siamois93 le Dim 20 Mai 2018 - 12:35

C'EST les hormones, les odeurs, éventuellement les pleurs qui transforment les animaux. Ainsi ces trois lions qui ont secouru une gamine qui fuyait devant un groupe d'hommes. Ils ont fait fuir ses agresseurs et l'ont surveillée jjusqu'à l'arrivée des secours.
Le pic d'hormones lors de la mise bas a incité une chatte à adopter des poussins qui venaient d'élore. C'est arrivé en cet étrange pays d'Irlande
avatar
siamois93
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3099
Date d'inscription : 03/04/2012
Age : 50

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos amis les bêtes

Message par Invité le Mer 30 Mai 2018 - 12:43


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos amis les bêtes

Message par Laintime le Jeu 21 Juin 2018 - 0:27

Pour les amoureux des chats, un très beau film/documentaire que je viens de découvrir.




Laintime
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 36
Date d'inscription : 22/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos amis les bêtes

Message par chuna56 le Jeu 21 Juin 2018 - 22:32

Science Tips a écrit:2016, cap York (Australie). Assis au pied d’un arbre, Robert Heinsohn bat la mesure. Face à lui, un musicien tout de noir vêtu, maquillé de rouge et crête fièrement dressée, fait danser la forêt au doux son des percussions. Le biologiste a bien de la chance, il a le droit à un concert privé…

Mais quelle est donc cette rock-star qui se produit dans une forêt perdue au nord de l’Australie ?

Eh bien, il s’agit… d’un oiseau ! Un mâle cacatoès noir (Probosciger aterrimus), pour être précis.

Le cacatoès noir est un perroquet, l’un des plus grands représentants de son espèce, puisqu’un mâle adulte peut faire jusqu’à 70 cm.
Mais il s’agit surtout du seul animal au monde, en dehors de l’homme, capable de faire de la musique en fabriquant lui-même ses propres instruments !

En guise de baguette de batterie, il utilise de petites branches qu’il effeuille avec soin, ou des coques de graines qu’il casse à l’aide de son bec.

Puis, l'instrument fermement maintenu entre ses pattes ou dans son bec, le cacatoès entonne gaiement sa partition, frappant troncs ou branches d’arbres creuses. La musique ainsi produite peut s’entendre à une petite centaine de mètres à la ronde.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le cacatoès noir a le rythme dans les plumes.

D’ailleurs, chaque individu a son propre style : certains entonnent des rythmes lents et constants, tandis que d’autres préfèrent un style plus rapide, ajoutant des variations de-ci de-là… Autant dire qu’il y en a pour tous les goûts.

Et c’est tant mieux, car ces rockeurs ont leur public : les femelles cacatoès. Elles semblent particulièrement apprécier ces percussions rythmées. Les musiciens humains ont peut-être du mouron à se faire…

Joyeuse fête de la musique !

www.sciencetips.fr






Spoiler:




avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8129
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum