Visite base aérienne militaire Salon de Provence

Aller en bas

Visite base aérienne militaire Salon de Provence

Message par Invité le Dim 2 Juil 2017 - 23:55

Bonjour à tous,

j'ai eu l'occasion de visiter la base aérienne de Salon de Provence, et je voulais ici partager cette expérience.

En résumé:
j'ai visité la base, rencontré des personnes à la sécurité incendie, à la tour de contrôle, à la patrouille de France. Cette base accueille des visites parfois, car c'est un peu la "vitrine" et cela renforce le lien armée-nation.

Le bilan:
cette visite a complètement transformé ma vision de l'armée. Les gens étaient très gentils, accessibles, les soldats saluaient les gradés, mais sans en faire es tonnes comme à la TV.

La prise de tête:
de tout temps j'ai pensé que je n'étais pas fait pour l'armée car ce serait trop rigide, carré, trop fermé au niveau des règles. Et là je m'aperçois que je ne pourrais pas aller dans l'armée car c'est moi qui suis trop carré et rigoureux.

Du coup, les questions:
Quelle est votre vision de l'armée?
Y-en-a-t-il qui sont militaires?
Quel est votre point de vue?

NOTE: ce constat n'est que le fruit de ma visite, et il est un peu raccourci de généraliser. Je parle simplement de mon ressenti et suis conscient d'avoir vu seulement une fenêtre. D'ailleurs la veille j'étais à une remise des galon dans une école de gendarmerie, et là l'ambiance paraissait plus conforme à l'imaginaire populaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite base aérienne militaire Salon de Provence

Message par delta60126 le Mar 4 Juil 2017 - 2:51

Bonsoir,
après avoir enchaîné deux contrats dans l'armée de l'air, je peux te donner ma vision d'avant, et d'après...
J'y suis entrée parce que j'étais à la recherche d'un cadre de vie professionnel rigoureux, où tu peux faire tes preuves, donner le meilleur de toi-même, te réaliser humainement, sportivement. C'était à peu près carré pendant les classes ( il y a une quinzaine d'années), ça l'était aussi au tout début de ma première affectation, et puis j'ai vite déchanté.
Tu ne peux pas être "meilleur" que ton supérieur hiérarchique dans la même spécialité, et tu ne peux surtout pas lui faire remarquer ses erreurs, même si cela engage la qualité des résultats d'un travail d'équipe ou la sécurité d'un groupe. (Et si t'es une fille : crédibilité zéro. C'est moche à dire, mais c'est comme ça).
Dans l'armée ( de l'air), il y a les gros ramiers, qui ont bien compris comment fonctionnait le système et en profitent,et puis il y a les autres, plein de bonne volonté,qui essayent de faire tourner la boutique, malgré le cruel manque de moyens, et bien souvent, de considération.
J'ai un point de vue très partagé sur le sujet... Peut-être parce que ma moitié est toujours engagée et que ça nous permet de vivre,ce qui n'est pas négligeable!
Lui y trouve son compte parce qu'il a un métier-passion, mais il ne supporte plus les conditions de travail. Il a hâte de partir mais je pense que la transition va être dure pour lui car il n'y aura plus cet esprit de corps dans le civil.
Mine de rien, dans l'armée, on ne s'est jamais sentis seuls, parce qu'on est tous dans la même galère, des affinités se créent entre familles et il y a un soutien qu'on ne trouve pas forcément ailleurs. ( après on a peut-être eu de la chance?)
Voilà mon ressenti. Si c'était à refaire, je le referais, c'était une très bonne expérience ( pas forcément facile), si mes enfants souhaitaient s'engager plus tard je ne les en dissuaderais pas ( à voir pour quelle spécialité..)
Maintenant on me dirait demain tu dois y retourner, heu.... Je crois que je déserterais...

Là comme ça, si je devais vous décrire une scène qui m'a marquée, et qui est pour moi le reflet de ce qu'est devenue l'armée à mes yeux...
Deuxième affectation: mon chef, lieutenant-colonel, pilote de transport, mis au placard dans un bureau, a passé une matinée à gratter le calcaire de l'évier de la salle café avec une brosse à dents.Il était très fier, le midi, de nous montrer l'émail rutilant. Et là, t'as envie 1. de pleurer. 2. de lui sauter à la gorge 3. de planter tout le monde et partir pour toujours. ( J'ai fini par partir)

Je pense que l'ambiance est bien différente dans les autres corps d'armée...
avatar
delta60126
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 4
Date d'inscription : 22/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite base aérienne militaire Salon de Provence

Message par Invité le Mar 4 Juil 2017 - 13:29

Merci pour cet éclairage Smile !

J'y retrouve beaucoup de points communs avec le travail dans le privé (surtout grandes boîtes) dans lesquelles il ne faut surtout pas être meilleur que le chef, ni faire de vague, et où tout semble aller dans le sens opposé du bon sens et surtout de l'intérêt général.

Par contre je comprends le côté famille qui en effet est quasi inexistant dans le privé. On m'a aussi expliqué sur la base que l'attitude "cool" avait été demandée suite à l'état d'urgence. Apparemment, les soldats sont tellement sollicités, notamment pour vigipirate, qu'on a demandé aux cadres de lâcher un peu de pression, autrement plus personne ne voudrait rien faire et trop se porteraient malades.

Moi j'ai été surpris par les moyens en effet, j'ai trouvé la base tellement vieille, le matos tellement désuet, que ça a l'air très démoralisant. A contrario, j'ai toujours bossé dans des bureaux neufs, au top de la technologie, et c'est vrai que ça motive que d'être très bien équipé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum