Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par Sherryn le Mer 28 Juin 2017 - 9:54

Je voulais vous demander si vous pensez que c'est possible pour un couple de zèbres de durer si aucun des deux n'est diagnostiqués, et plus encore si les symptômes sont légèrement différents. Il y aurait alors des risques pour que les particularité de l'autre passent pour de la mauvaise foi, non ?

Je m'interroge car quand je repense à ma relation avec mon ex, je pense que c'est ce qui est arrivé. J'ai été diagnostiquée zèbre il y a tout juste un mois et je suis absolument convaincue qu'il l'est aussi car il a beaucoup de signes, pas tout à fait les mêmes que moi.

Par exemple, je suis hyperémotive (y compris dépendance affective et tout ça) et lui pas. Il est hyperesthète et pas moi. On est tous les deux très susceptibles. Je suis empathe, ce dont j'ai eu la certitude il y a quelques jours seulement, et je pense qu'il l'est aussi mais qu'il le cache/qu'il ne met pas de mot sur ce phénomène non plus. On a tous les deux tendance à beaucoup gamberger mais je communique beaucoup (trop?) mes inquiétudes et mes pensées alors qu'il cache tout (ce qui me faisait flipper à cause de l'empathie, de l'hyper-anxiété et du flux de pensées/imagination). Je suis en recherche de stabilité car l'incertitude m'angoisse alors qu'il semble plutôt angoissé par le trop plein de stabilité justement.

Je sais que c'est pas forcément utile de ruminer une relation qui est terminée, et je vous rassure je ne le fais pas ; mais c'est important pour moi de comprendre ce qui est arrivé pour ne pas refaire les mêmes erreurs.
avatar
Sherryn
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 117
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 30
Localisation : Lausanne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par Godzilla le Mer 28 Juin 2017 - 10:50

Salut Sherryn, c'est ce qui est arrivé aussi dans mon couple (10 ans, rupture à l'initiative de mon ex).
En réalité on avait passés le WAIS tout les deux, mais très loin en amont et on n'avait pas creusé la littérature zebresque. En bref, on se savait un peu plus futé et bizarres que la moyenne, mais c'est comme si on n'en tenais pas vraiment compte.
Du coup on avait pas les "bons mots" pour s'expliquer nos bizarreries. Vers la fin de notre relation, mon ex s'était prise en main pour mieux se comprendre (psy, démarches de diagnostic pour TDA et Asperger). On en parlait beaucoup ensemble (j'ai des "problèmes" du même acabit), mais je n'ai pas investigué aussi sérieusement qu'elle sur ces questions, restant "méfiant" sur les cases...
Je crois que ça a été un élément dans la rupture, on n'avançait pas sur le même chemin sur ces questions.

Il y aurait alors des risques pour que les particularité de l'autre passent pour de la mauvaise foi, non ?

Je l'avais jamais formulé comme ça, mais oui c'est au final ce qui s'est passé  Neutral Dommage que lorsqu'on a commencé à s'y pencher "scientifiquement", c'était trop tard...

Donc pas de conseils à te donner, mais pour moi si c'était à refaire, je prendrais le taureau par les cornes  Smile
avatar
Godzilla
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3378
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 40
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par Fireblue35 le Mer 28 Juin 2017 - 11:01

Je ne suis pas sur qu'un couple de zèbre puisse autant durer, à moins d'être tous les deux diagnostiqués (ce qui n'est pas ton cas), vous ne pourrez comprendre vos besoins et faire les bons efforts.

Néanmoins il est possible qu'un couple mixte puisse fonctionner, si la personne en face connais les particularités et fait des efforts pour les comprendre (cela n'est pas que dans un sens).

Comment cela se passait-il au quotidien ? J'imagine que ça devait faire des sortes de haut et bas continuels non ?
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par Sherryn le Mer 28 Juin 2017 - 11:39

Pendant les trois premières années, cela allait, on était sur la même longueur d'ondes. Parfois on se disputait mais on faisait des efforts pour s'adapter.

Cela s'est corsé dans les deux dernières années pour toutes sortes de raisons, sans rentrer dans les détails, comme il travaillait beaucoup (doctorat + 20% dans une entreprise + sa propre entreprise pour laquelle il avait un employé à plein temps), ma dépendance affective s'est aggravée et y a eu un gros burn-out de son coté, qu'on a également diagnostiqué bien après notre rupture car on connaissait pas les symptômes à l'époque (colère perpétuelle, qui a été dirigée contre devinez qui, intolérance, négativité, déshumanisation...)

Mais pour en revenir à la zébritude, je crois que je n'ai jamais pris son hyperesthésie au sérieux car je pensais qu'il faisait juste aucun fort pour être tolérant, qu'il était inapte à s'isoler de son environnement, ou qu'il faisait exprès pour me persécuter. Lui, de son côté, il n'a jamais pris au sérieux mon hyperémotivité, il pensait que je faisais semblant pour le manipuler, que j'exprimais mes émotions avec excès, et ça l'effrayait. Et si comme je le soupçonne on était tous les deux empathes, alors il est probable qu'on ait souvent "senti" l'émotion de l'autre avant que l'autre s'en soit lui-même rendu compte, avec une réaction qui n'était sans doute pas toujours adaptée.

Donc voilà... Je me demandais si d'autres personnes avaient ressenti ou vécu ça, donc merci pour vos réponses Smile
avatar
Sherryn
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 117
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 30
Localisation : Lausanne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par Godzilla le Mer 28 Juin 2017 - 11:53

Je ne vois pas quoi répondre, à part bonne continuation Smile
L'analyse que tu fais (je ne vois pas de rumination) portera ses fruits j'espère. (je reste pas, je crains des effets barnum sur moi a partir de certains trucs que tu décris ^^)
avatar
Godzilla
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3378
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 40
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par Sherryn le Sam 1 Juil 2017 - 13:12

OK merci Smile

Si d'autres zèbres ont des témoignages ou opinions à partager, qu'ils n'hésitent pas.
avatar
Sherryn
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 117
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 30
Localisation : Lausanne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par Fulgrim le Sam 1 Juil 2017 - 13:51

Je vis avec une zèbre qui s'ignore.
Je suis un peu dans le cas de ton ex-compagnon en ce qui concerne le travail (colère quasi-permanente, intolérance, agressivité etc...).

On est maintenant ensemble depuis un peu plus de 5 ans, et je penses que cela va durer encore un moment. Je crois que cela viens du fait que dès le début nous avons posé les bases d'un couple construit sur le dialogue et l'échange. 

Un truc qui va pas?Il faut en parler même si c'est dure, même si cela risque de froisser l'autre. La franchise avant tout!

Je doit avouer que la tolérance et les efforts sont plutôt supporté de son coté actuellement.

Fulgrim
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 358
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par gnomon le Ven 7 Juil 2017 - 19:28

hello !
Tolérance et efforts c'est mon lot depuis plusieurs années ... je ne crois pas que ce soit la bonne solution. A ce jour, je n'ai qu'une envie, envoyer tout péter et vivre enfin, sans contrainte, sans arrière-pensée !
Y en-a-t-il parmi vous qui savent pourquoi je n'arrive pas à privilégier mon bien-être à moi ?

gnomon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par Sherryn le Lun 10 Juil 2017 - 9:45

gnomon a écrit:Y en-a-t-il parmi vous qui savent pourquoi je n'arrive pas à privilégier mon bien-être à moi ?
As-tu essayé d'exprimer ton mal-être aux personnes concernées ? Avec des mots et des phrases clairs ?
avatar
Sherryn
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 117
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 30
Localisation : Lausanne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par gnomon le Mar 11 Juil 2017 - 19:51

hé hé bien sûr que non ... c'est tout le problème , c'est évidemment ce qu'il faut faire Smile
merci !!!

gnomon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par TARTEMPIONNE le Mar 11 Juil 2017 - 20:33

Bonjour gnom.

"A ce jour, je n'ai qu'une envie, envoyer tout péter et vivre enfin, sans contrainte, sans arrière-pensée ! " écris-tu.

Merci pour ta simplicité.
Puis-je te poser une question?
CE SERAIT QUOI, par exemple, pour toi :" vivre enfin, sans contrainte, sans arrière-pensée ! " Que FERAIS-TU ?
- Non, non, ma question ne porte pas sur "ce que tu ne ferais plus" mais sur "ce que tu FERAIS"

Evidemment pas de contrainte, si tu n'as pas envie de répondre, tu ne réponds pas.

TARTEMPIONNE
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par gnomon le Mar 11 Juil 2017 - 20:44

Smile ce n'est pas compliqué en fait, cela concerne simplement le fait de ne pas faire en fonction des réactions redoutées, des complications anticipées ... donc vivre sans contrainte signifie, spontanéité, répondre juste à une envie !

gnomon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par TARTEMPIONNE le Mar 11 Juil 2017 - 21:12

Bonsoir gnomon

Ok   tu sembles   bien savoir ce que tu ne ferais PLUS mais tu ne parles pas de tes  ENVIES. Tu me sembles (je peux me tromper) un peu plus centré sur la volonté de CESSER quelque chose (que tu redoutes, qui te fait peut -être peur) que sur tes DESIRS, tes ENVIES.C'est cela qui me frappe.Tu écris seulement:
"répondre à UNE envie" ("UNE" c'est un article INDEFINI, non ? ) Peut-être est-ce difficile pour toi en ce moment de te tourner vers ce que tu SOUHAITES.Dans ce cas, évidemment, ce n'est pas tout rose.

Bien sur, on ne peut pas te donner de conseils sur ce qui serait le mieux pour toi:
-regarder ces vieux démons que tu redoutes et parvenir à ce qu'ils deviennent moins effrayants
-ou te tourner vers tes désirs.
Ca, c'est sur, tu es le seul à pouvoir savoir.
Je t'envoie des pensées de courage car je sais que cel n'est ps facile.
Bonne soirée à toi.

TARTEMPIONNE
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 16
Date d'inscription : 16/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par gnomon le Mar 11 Juil 2017 - 22:54

merciiii !!! j'apprécie tes inquiétudes et tu as raison, difficile de penser à soi ou plutôt en fonction de soi et de ses propres besoins dans certains cas .... une chose après l'autre Smile

gnomon
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couples de zèbres non-diagnostiquéS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum