Nouvelle Zèbre ... Nouvelle vie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelle Zèbre ... Nouvelle vie ?

Message par j le Mar 27 Juin 2017 - 18:13

Bonjour à tous !

Je me prénomme Jeanne. J'ai 40 ans. J'ai récemment appris que je faisais partie des zèbres après la même annonce pour ma fille qui a 15 ans. C'est en entendant les propos concernant le "portrait type" de l'enfance d'un zèbre que je me suis reconnue.. à mon grand étonnement et effectivement les résultats des tests se sont révélés positifs pour toutes les deux.
C'était il y a à peu près un mois et je ne sais pas trop quoi penser, en faire.. l'avantage de cette nouvelle est la confirmation d'une énorme mésestime de moi même.. en général... et ce depuis très longtemps.
Alors oui c'est vrai, après lecture de différents ouvrages,  que je comprends mieux ce sentiment d'être très souvent une extra terrestre, cette impression de ne pas avoir les bons codes, le bon langage.. j'ai travaillé dur d'ailleurs pour les comprendre..je suis passionnée de sciences humaines depuis toujours et aujourd'hui je me qualifie souvent de "suradaptator" ! ce qui est un atout certain pour plein de situations... mais au détriment de ma véritable nature, identité.. ce dont j'ai pris conscience plus particulièrement cette année.

Mais bon.. Au début je me disais tu n'as plus d'excuses aujourd'hui pour te réaliser. Pression énorme... mais mes automatismes sont toujours les mêmes .. je commence un truc.. et très vite ça m'ennuie. Est-ce ma capacité à me concentrer ? ma confiance en moi ?
Je ne sais pas ce que je veux faire de ma peau, je me sens toujours aussi nulle parfois et ne trouve pas mon cheval de bataille..vous savez celui qui donnera du sens à sa vie ! Je fais les choses sans passions.. et me perds dans mes pensées au final... à croire qu'elles me rassurent...pourtant ...

Alors oui passer à l'action, passer à l'action, passer à l'action ! c'est déjà un début non le forum ?!

J'aimerai démarrer ce nouveau chemin en votre compagnie. Pouvoir apprendre de vos expériences et bien sûr vous faire part de la mienne en toute modestie.

Je me rends compte à la relecture de ces lignes que ma présentation n'est pas très joyeuse... disons que c'est mon humeur du jour mais que je suis nettement plus positive en général !! si si !

Au plaisir de lire vos messages !

j
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 3
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle Zèbre ... Nouvelle vie ?

Message par MoojiKa le Mar 27 Juin 2017 - 19:04

Bienvenue dans notre savane, Jeanne ! (la rime ! flower )

j a écrit:J'ai récemment appris que je faisais partie des zèbres après la même annonce pour ma fille qui a 15 ans. C'est en entendant les propos concernant le "portrait type" de l'enfance d'un zèbre que je me suis reconnue.. à mon grand étonnement et effectivement les résultats des tests se sont révélés positifs pour toutes les deux.
C'était il y a à peu près un mois et je ne sais pas trop quoi penser, en faire.. l'avantage de cette nouvelle est la confirmation d'une énorme mésestime de moi même.. en général... et ce depuis très longtemps.
Cette mésestime doit effectivement être prégnante et aveuglante, chez toi, pour t’avoir ainsi coupée d’une telle évidence : cette richesse intérieure, qui te caractérise, à l’instar de ta zébrette de fille. Te croyais-tu à ce point différente de ton enfant, pour que cette filiation soit une telle surprise ? La douance est souvent affaire d’hérédité, et voilà de quoi rationaliser davantage encore cette sensibilité logiquement partagée.

j a écrit:je comprends mieux ce sentiment d'être très souvent une extra terrestre, cette impression de ne pas avoir les bons codes, le bon langage.. j'ai travaillé dur d'ailleurs pour les comprendre..je suis passionnée de sciences humaines depuis toujours et aujourd'hui je me qualifie souvent de "suradaptator" ! ce qui est un atout certain pour plein de situations... mais au détriment de ma véritable nature, identité.. ce dont j'ai pris conscience plus particulièrement cette année.
L’adaptabilité étant, avec la curiosité intellectuelle, l’une de formes primordiales d’intelligence, te voilà d’autant validée dans cette « étonnante » hypothèse du haut potentiel. Le tout étant de ne pas se travestir dans la valse des faux-selfs, des masques publics que le surdoué se complaît à porter pour mieux survivre socialement, sur le principe qui trouve son exaspération dans le double exemple conté dans le roman de Muriel Barbery, L’Élégance du hérisson, dont je te recommande vivement la lecture si tu souhaites comprendre jusqu’où un zèbre peut aller pour se camoufler et étouffer résolument sa singularité en société, au prix d’une indignation silencieuse qui le condamne à l’amertume et à l’isolement, voire au désespoir.

Ton pseudo minimaliste et cette révélation immédiate de ton prénom participent-ils de ta prise de conscience récente de ta nature et de ton aspiration nouvelle à assumer enfin ta véritable identité ?
Toujours à propos de ton « choix » de pseudo sommaire :
j a écrit:je commence un truc.. et très vite ça m'ennuie. Est-ce ma capacité à me concentrer ? ma confiance en moi ?
On pourrait croire que même cette activité : choisir un pseudo, a rapidement fini par t’ennuyer et que tu as privilégié une alternative élusive en la figure de cette initiale sans majuscule… Je suis persuadée que cette esquive (?) dit des choses de toi, à ce moment précis de ta vie. Non ? Non désolé

j a écrit:Je ne sais pas ce que je veux faire de ma peau, je me sens toujours aussi nulle parfois et ne trouve pas mon cheval de bataille..vous savez celui qui donnera du sens à sa vie ! Je fais les choses sans passions.. et me perds dans mes pensées au final... à croire qu'elles me rassurent...pourtant ...
Je vais me permettre une tentative d’explication, pour commenter cette aberration que tu incarnerais là : une zèbre sans passions. Je pense que tu n’as jamais vraiment pris le temps de scruter en toi ce qui procède d’un désir intrinsèque, d’une nécessité endogène, d’une vérité immanente ; altruiste et déniant ta légitimité à vivre pour toi-même, tu auras probablement donné la priorité à te conformer à des attentes externes, des rôles qu’on te réclamait de jouer, des exigences exogènes. Car il a certainement fallu que tu te détournes plus ou moins consciemment de ton for intérieur pour en méconnaître à ce point tes appétences, ces domaines qui t’appellent, te requièrent et seraient susceptibles de t’enthousiasmer jusqu’à la passion.
Sonde-toi avec attention et sollicitude, et la possibilité de la passion émergera, enfin, j’en suis convaincue. Tu arrives là à l’âge favorable à la reconnaissance intime de tes préoccupations essentielles : quelle chance ! cheers

j a écrit:Alors oui passer à l'action, passer à l'action, passer à l'action ! c'est déjà un début non le forum ?!
Tout à fait ! et c’est absolument louable de vouloir ainsi se jeter à l’eau, rompre avec ses habitudes et autre routine ayant favorisé l’évitement de sa nature fondamentale. Mais, comme disait le poète : « Tout apprentissage est un temps de clôture », et tu abordes sans doute là une nécessaire ère d’introspection, pour examiner ton limon (ce sédiment, riche et fertile, qui se dépose progressivement au fond lit de la rivière, en marge du courant sévissant en surface) et tamiser ce précieux minerai de tes profondeurs surchargées – celles-là même où tu découvriras, émerveillée et transie, la dimension passionnée de ta personnalité en perpétuel devenir. En effet : la vie ne t’a pas figée ; bien au contraire. Wink

j a écrit:Je me rends compte à la relecture de ces lignes que ma présentation n'est pas très joyeuse... disons que c'est mon humeur du jour mais que je suis nettement plus positive en général !! si si !
Je voudrais te rassurer sur le fait que ta présentation est mieux que joyeuse : elle trahit une émouvante sincérité, avec ces intéressantes contradictions apparentes, ces analyses « psychanalytiques » qui s’impose à la lectrice affolée de sens (projection, extrapolation et autres ingérences!) que je suis.
En tout cas, elle m’aura inspirée (cette tartine, en guise d’interminable message d’accueil), tu vois ! Tchao
avatar
MoojiKa
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 74
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum