Une époque scientifique formidable

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mer 28 Juin 2017 - 0:46

Déjà, arrêter de t'en vouloir ou chépakoi ^^

On a tous des périodes où on a besoin de parler de soi, et si ça dérange, les gens passent leur chemin et c'est tout.
Bon, OK, t'as toujours quelques idiots pour venir te bousculer, mais ça fait partie de la vie.

Commence par aller sur le fil des gens, et discuter avec eux de leurs problématiques, leur vision des choses...

3615chuna

Messages : 11838
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 1:03

chuna56 a écrit: une époque où on brûlait les gens qui disaient que la terre était ronde lol
Hein ?
C'est quoi encore ce cliché ?
Bon je rebondis pas plus que ça, je vais finir par radoter.
Mais ça fait une paye que plus personne ne croit que la Terre est plate (IIIe siècle avant JC)
Et personne (mais alors strictement personne) n'a été brûlé pour avoir affirmé la rotondité de la Terre.
Les savants grecs, puis romains, savaient parfaitement cette rotondité.
'fin bon, c'est comme vous voulez.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mer 28 Juin 2017 - 1:17

Je suis une ignare, j'aimerais que tu radotes Smile
Contente de te revoir Very Happy
3615chuna
3615chuna

Messages : 11838
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 1:26

Je radote seulement sur rendez-vous.
T'es dispo demain entre 4 et 5 ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par I am so sure le Mer 28 Juin 2017 - 1:27

Spoiler:
http://www.lunion.fr/27193/article/2017-04-22/edito-le-grand-retour-de-la-terre-plate


C'était donc ça, je pensais qu'ils prévoyaient déjà un jeu remplaçant pour le spinner qui porterait déjà mal son nom ? spy nerfs ? ça serait une variable du free sby

http://www.vosquestionsdeparents.fr/dossier/951/jeux-et-activites-selection-pour-la-plage-et-le-plein-air/page/6

Mais qu'est ce que je vais bien pouvoir dire sur la plage sur Vénus cet été ? chouchous, qui veut des chouchous ? arrêtez de jouer avec la terre les enfants, on va goûter, prenez une étoile, asseyez vous et restez sages et en tube de l'été "courroux, coucou, le scientifique courroucé"  Razz
Je baisse les bras, je retourne sur terre, je remets mes 12 signes astro dans mon Télé Loisirs et hop incognito, oh t'as vu un crabe ! tu prends quelle marque en mayo ? celui là je l'ai commandé aux Trois petits numéros suisses, il me boudine non ? tu trouves pas ? pas du tout, tu veux que je te lise ton horoscope ? t'es quel vilain petit canard cygne, signe ?



Vous pouvez envoyer une équipe de modos scientifico philo ectero sur ma plage ? alerte Zc à Mal Ubu.

Et des avions ? qui diffuseraient le forum en bannière ? sur toutes les plages de France ? avec des messages simples : "non la terre n'est pas plate" "si, le Perrier fait des bulles"

En attendant je reste "Bécasse", je l'avais vu venir, je l'avais posté, c'était un post prémonitoire, "Vous avez pas vu mon forum" ?

Trouvé : Je vais poser ce forum sur la plage et je me casse, un problème, Zc est votre solution.


Dernière édition par I am so sure le Mer 28 Juin 2017 - 1:51, édité 4 fois
I am so sure
I am so sure

Messages : 10538
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 2:08

chuna56 a écrit:
Ces électrons libres, qui vont paraitre totalement neuneus, car pas le doctorat qu'il faut, vont poser les bonnes questions, celles que ceux qui bossent dans le domaine ne voient plus car ils ont trop le nez dedans.

Tout à fait Chuna, et tu fais bien de le souligner (du coup je l'ai mis en souligné, pour me faire rire)
A ce propos, j'aimerais en profiter pour dire que moi-même, si j'ai l'air neuneu, c'est seulement l'air.
Par exemple, je pose aussi des questions, et même, la grande question que la science elle même refuse ! :

Pourquoi ?


Sans doctorat bien entendu, par ma seule puissance de pensée, j'ai engendré :


Pourquoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Philippe le Mer 28 Juin 2017 - 2:37

ddistance a écrit:
chuna56 a écrit: une époque où on brûlait les gens qui disaient que la terre était ronde lol
Hein ?
C'est quoi encore ce cliché ?
(...)
Mais ça fait une paye que plus personne ne croit que la Terre est plate (IIIe siècle avant JC)
FAUX : la Terre plate a ses partisans sur le net (et leur nombre va croissant !), j'y ai eu le droit plusieurs fois l'an passé...
Et personne (mais alors strictement personne) n'a été brûlé pour avoir affirmé la rotondité de la Terre.
C'est probablement un amalgame avec l'exécution de Giordano Bruno par l'Église en 1600, il a fini brûlé vif (la langue clouée sur un mors en bois) pour avoir, entre autres, affirmé l'héliocentrisme et l'infinité probable de l'Univers...
Philippe
Philippe

Messages : 2006
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mer 28 Juin 2017 - 6:39

Voilà qq1 de cultivé qui peut mettre un exemple valable et non un vague truc pourri pour illustrer mes propos.

Ceci dit, ca ne répond pas à mon interrogation : quid du danger de la science à cause de l'église par ex et de l'hypothétique isolement du chercheur en des temps troublés ?
3615chuna
3615chuna

Messages : 11838
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 10:31

Ma réponse n'ayant plus rien à voir avec le premier message, je l'ai viré (qu'on ne me prete pas des intention que je n'ai pas).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mer 28 Juin 2017 - 11:44

ok hobb pas de soucis Wink
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fata Morgana le Mer 28 Juin 2017 - 11:59

On peut avoir d'autres priorités. D'abord se questionner sur le fait que le savoir apporte le bonheur. Nous savons que le savoir apporte le pouvoir, mais l'effet pervers de la chose c'est que sans considérations éthiques, ce pouvoir peut se retourner contre nous.
Je comprends l'enthousiasme, mais je me méfie de la désinhibition qu'il entraîne. Il n'y a jamais eu autant de réalisations scientifiques autour de nous, mais dans le même temps, jamais autant de dépendances et de menaces. Si je milite pour la sobriété, je milite aussi pour la sobriété dans la production scientifique. Pour l'instant son seul frein est la faisabilité, ce qui ne va pas sans nous mettre en face de grands périls. Si la liberté est précieuse, l'abus de liberté est lui extrêmement dangereux.
Personnellement, je ne crois pas que ce soit au pouvoir de la science de m'octroyer le bonheur que je cherche. Tout au plus est-elle, comme l'intelligence, une servante. Lui donner davantage que ce statut me semble être une attitude naïve.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par fift le Mer 28 Juin 2017 - 12:07

Ca dépend Hydrolat : ce que je comprends de ton propos, c'est que tu penses que certaines personnes trouvent leur bonheur dans le résultat apporté par les recherches scientifiques.

Or, pour la plupart des chercheurs (du moins, c'est ma vision des choses), le bonheur ne se trouve pas dans l'aboutissement d'une recherche, mais dans le fait même de chercher. Toujours la même métaphore du voyage et du chemin.

Perso, je me retrouve assez bien dans les propos de Fireblue, même si ce qui m'intéresse, c'est plutôt l'autre bout de la lorgnette : plus c'est petit, plus c'est joli !
M'étant retrouvé quelque temps au chômage, j'avais essayé de me lancer dans une thèse en nanomatériaux. Mais à 40 ans, difficile de convaincre des interlocuteurs de ce changement d'orientation ...

En tous cas, continuez ce fil, je le suis avec plaisir !

fift

Messages : 3404
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mer 28 Juin 2017 - 12:39

Oui tout à fait, personnellement même si je n'y prends pas part, je suis toujours avec joie les avancées scientifiques. Contrairement à avant ou je voulais absolument y prendre part, absolument découvrir des trucs car je pensais que ça me mettait au coeur de la chose. Je dirais que le fait de savoir qu'il y a des gens qui travaillent pour comprendre comment ça se passe, ça me donne un coup de boost pour moi aussi m'y mettre et ça me rend content.

Fata ça dépend de quel type de savoir on parle, il faudrait pouvoir différencier le savoir malheureux (savoir qu'il y a de la pauvreté, que nous ne sommes rien par rapport à l'ensemble de l'univers) et le savoir heureux (mais comprendre que notre conscience nous permet de le comprendre, qu'elle permet de faire des choses que les autres espèces ne peuvent pas faire etc..)
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 13:26

Philippe a écrit:C'est probablement un amalgame avec l'exécution de Giordano_Bruno
Possible...
D'ailleurs Bruno est le seul penseur que je me représente comme absolument inassimilable (par l'Eglise). En affirmant l'infinité de l'univers, il affirmait la nécessité d'une multitude de planètes Terre, d'une multitude (d'une infinité) de Soleils, d'une multitude de Christ souffrant sur la Croix. Des duplicata du Christ, en nombre infini, non mais vous imaginez ? C'est franchement pousser le bouchon un peu loin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mer 28 Juin 2017 - 14:17

Faudrait que je cherche, me semble que les premières dissections humaines, on les criait pas sur les toits.

"Or, pour la plupart des chercheurs (du moins, c'est ma vision des choses), le bonheur ne se trouve pas dans l'aboutissement d'une recherche, mais dans le fait même de chercher. Toujours la même métaphore du voyage et du chemin."

C'est comme ça que je l'ai vécu ^^ puis bon, j'ai pas fait d'extraordinaires découvertes non plus. Une réponse menant à 1000 autres questions.
Y'a un côté chouette à chercher comment chercher, puis récolter des données (vous imaginez pas comment je suis en transe devant des alevins de poissons lol), puis le plaisir d'analyser, c'est un peu comme à Noël qd on deballe les cadeaux lol

Si j'arrive à calmer ma vie, j'aimerais reprendre, juste pour le plaisir (sur l'apprentissage des chevaux) même si ça sert à rien et que c'est nul ce que je fais.
Je sais pas qd même si je proposerai pas mes services à une association de naturalistes pour récolter et traiter les données.
Ou bien expérimenter sur mes classes lol
Ça servira à rien mais au final, on s'en fout, non ?
3615chuna
3615chuna

Messages : 11838
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Confiteor le Mer 28 Juin 2017 - 15:32

Anarkyss a écrit:
Par exemple, je pose aussi des questions, et même, la grande question que la science elle même refuse ! :

Pourquoi ?
L'objet de la science est de (tenter de) répondre à la question:
Comment ?

Pour le reste se tourner vers la philo ou les religions ...
Confiteor
Confiteor

Messages : 1835
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 60
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 15:33

Confiteor a écrit:
Anarkyss a écrit:
Par exemple, je pose aussi des questions, et même, la grande question que la science elle même refuse ! :

Pourquoi ?
L'objet de la science est de (tenter de) répondre à la question:
Comment ?

Pour le reste se tourner vers la philo ou les religions ...


C'est bien ce que je dis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Trifou le Mer 28 Juin 2017 - 16:34

Hum pourquoi se poser pourquoi.
C'est évident qu'on a ce besoin de se poser le pourquoi, mais pourquoi.
Pourquoi ne pas dépasser cette évidence et se contenter de ben c'est comme ça t'as vu ou a peu près ou plus ou moins ou c'est faux mais s'en ouf d t façon t'en sauras jamais plus.
Sauf Fata. Qui croit en savoir plus. Parce qu'il croit. Donc il croit que croire c'est savoir.
Parce qu'il pense savoir.
Ce qui démontre qu'il sait que dalle.
Pourquoi vous voulez savoir, ou pire croire, croire savoir.
Vous vous chiez dessus.
On se chie tous dessus.
Mais vous mettez juste des couches.
Les couches ça retient la merde, ça la mange pas.
Pis un jour on en saura plus.
Comme toujours.
Mais en fait nan.
parce que pas assez.
Parce qu'on est comme ça.
Pas le truc là, ce présumé bidule, l'un le que sais-je dieu ou mes couilles,
NOUS.
Genre tu crois si on a une explication trop évidemment insurmontablement indépassablement évidente on va s'en contenter.
Pauv nouille.
Trifou
Trifou

Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 16:39

Pourquoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Trifou le Mer 28 Juin 2017 - 16:58

Parce que tu te contentes pas d'être une nouille creuse ou une raviole avec un peu de farce, ma douce Narkyss,
et que sans avoir trébuché et chu dans la foi et plataphysique décérébrante de circumnavigateurs de leur propre bulbe cramoisi à force d'échauffement étriqué, tu te risques sur pente sans sens, quoique que les risques soit plus faibles pour toi, plantureuse et ravissante Narkyss, qui sait garder la légèreté primesautière d'une âme bien née même si de tendance lesboïde.

M'enfin même si touchée par la grâce, méfie-toi de ces séductions stériles, ou tu deviendrais zèbre parmi les zèbres,
à ne plus savoir que rien n'est et tout vaut.
Trifou
Trifou

Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Pieyre le Mer 28 Juin 2017 - 17:01

La distinction entre comment et pourquoi n'est pas si pertinente si l'on s'en tient à l'usage de ces termes. En effet, ces notions ne sont pas définies de façon si précise. Quelqu'un a fait pour la première fois cette distinction au sujet de la science (qui pourra dire de qui il s'agit ?), et c'est une très bonne chose, parce qu'elle pose le problème; mais elle ne le résout pas. En effet, pourquoi peut signifier pour quelle raison, c'est-à-dire une sorte de comment dans l'ordre de la logique ou bien pour quoi, c'est-à-dire en fonction de quel but, ce qui implique soit une volonté humaine soit une volonté divine, ou disons une téléologie.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 17:15

Trifou a écrit:Parce que tu te contentes pas d'être une nouille creuse ou une raviole avec un peu de farce, ma douce Narkyss,
et que sans avoir trébuché et chu dans la foi et plataphysique décérébrante de circumnavigateurs de leur propre bulbe cramoisi à force d'échauffement étriqué, tu te risques sur pente sans sens, quoique que les risques soit plus faibles pour toi, plantureuse et ravissante Narkyss, qui sait garder la légèreté primesautière d'une âme bien née même si de tendance lesboïde.

M'enfin même si touchée par la grâce, méfie-toi de ces séductions stériles, ou tu deviendrais zèbre parmi les zèbres,
à ne plus savoir que rien n'est et tout vaut.

Tout vaut oui.

(Tu m'as fait rire.)

Pieyre a écrit:La distinction entre comment et pourquoi n'est pas si pertinente si l'on s'en tient à l'usage de ces termes.

C'est vrai.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Trifou le Mer 28 Juin 2017 - 17:18

Tu m'étonnes, 85 A tout de même !
Trifou
Trifou

Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 17:22


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mer 28 Juin 2017 - 17:24

Moi je comprends pas le rapport et le rapport.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Trifou le Mer 28 Juin 2017 - 17:28

Moi je comprends pas switch,
on cause entre gens d'essence divine n'était l'inexistence de dieu, entre personne allègres et d'éducation ravissante, et ils vient nous caser les burnes avec une prétendue vulgarité qui ne saurait être nôtre même lors de nos pires épanchements éthyliques.
Trifou
Trifou

Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum