Une époque scientifique formidable

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Lun 26 Juin 2017 - 20:05

Je trouve qu'on vis une époque formidable, les scientifiques sont bien plus ouverts, des découvertes sont en passe d'être faites. D'un point de vue scientifique notre époque est formidable, comment ne pas vouloir y prendre part et apporter notre travail ?


Spoiler:
voila Wink


Dernière édition par Fireblue35 le Mar 27 Juin 2017 - 23:07, édité 2 fois
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Invité le Mar 27 Juin 2017 - 21:00

XXX


Dernière édition par hobb le Mer 28 Juin 2017 - 10:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mar 27 Juin 2017 - 22:31

x


Dernière édition par Fireblue35 le Mar 27 Juin 2017 - 22:52, édité 1 fois
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par I am so sure le Mar 27 Juin 2017 - 22:49

Spoiler:
Re: Sortie d'un cerveau emprisonné par les sciences

Rien de tel qu'un z'Hobb pour trouver la sortie
Citation 577 du manuel "quand il me prend dans zébra je crosse la vie en rose" pour couper un fil et de nouveau être sur le pont merveilleux de la vie. Merci à vous pour cet échange, un des meilleurs que j'ai lu ici, merci  Very Happy
Bonne fête de libération Razz Wink cat albino sunny
I am so sure
I am so sure

Messages : 10607
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mar 27 Juin 2017 - 22:56

Dommage, j'aurais bien aimé te lire, Fireblue Wink
3615chuna
3615chuna

Messages : 11948
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par I am so sure le Mar 27 Juin 2017 - 22:58

chuna56 a écrit:Dommage, j'aurais bien aimé te lire, Fireblue Wink

Fire Blue porte bien son pseudo, tel un éclair et la vie en bleu et je suis sincère, quelle réactivité cérébrale et quelle vitesse en traitement de texte Very Happy

On a de la chance d'être des filles, jamais je voudrais être un homme enfin pas parce qu'ils sont pas biens, mais la vie en fille, j'ai pas encore trouvé mieux mais avec des gars autour sinon je m'ennuierai Razz


Dernière édition par I am so sure le Mar 27 Juin 2017 - 23:02, édité 1 fois
I am so sure
I am so sure

Messages : 10607
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mar 27 Juin 2017 - 23:01

je préfère ne pas laisser un message qui est juste signe d'un ego mal placé. Crois moi il n'y avait rien de beau à lire. Je suis désolé pour le forum, des points et des croix ce n'est pas non plus beau à voir, mais il faudrait insérer une fonctionnalité de suppression Wink
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par I am so sure le Mar 27 Juin 2017 - 23:03

Fireblue35 a écrit:je préfère ne pas laisser un message qui est juste signe d'un ego mal placé. Crois moi il n'y avait rien de beau à lire.

Mais quel remplacement ! Se prosterne Bravo ! Merci !
I am so sure
I am so sure

Messages : 10607
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mar 27 Juin 2017 - 23:06

Si à ton âge on n'est pas un peu présomptueux pour bouffer le monde et participer à le changer, quand est-ce qu'on en est ???

(si tant est que ton message l'était)
3615chuna
3615chuna

Messages : 11948
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par I am so sure le Mar 27 Juin 2017 - 23:08

Je te résume ça s'est passé comme ça
I am so sure
I am so sure

Messages : 10607
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mar 27 Juin 2017 - 23:12

Oui bien entendu, le problème est de ne pas laisser l'émotion nous envahir en pensant devenir Einstein parce qu'on comprend des cours plus compliqués Smile
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par I am so sure le Mar 27 Juin 2017 - 23:17



et aussi comme ça et il me faudrait une avec un qui en plus  de ces deux là enclenche la marche arrière et fait 10 mètres pour produire une phrase structurée en vidéos et un 38 tonne, je vais commander ça à la modo...

On vient de découvrir un truc scientifique, dire à un surdoué qu'il est lourd du petit vélo ça va pas, le hamster non plus, il faut parler 38 tonnes pour bien se rendre compte des manoeuvres cérébrales. Wink Razz


Dernière édition par I am so sure le Mar 27 Juin 2017 - 23:18, édité 1 fois
I am so sure
I am so sure

Messages : 10607
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mar 27 Juin 2017 - 23:17

comment ne pas vouloir y prendre part et apporter notre travail ?

Bonne remarque Smile

J'y ai participé très modestement pour ma part, en faisant quelques années de recherche.

(dommage que mes soucis de nana neuneu m'aient arrêtés dans mon élan tongue )

Aujourd'hui, on peut toucher du doigt le fonctionnement des molécules dans les cellules. J'avoue que ça me fascine. On peut voir de nos yeux à quel point la vie est belle, et bien faite, même quand ça merdoie.
3615chuna
3615chuna

Messages : 11948
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mar 27 Juin 2017 - 23:18

Comment veux tu y participer, Fireblue ?
3615chuna
3615chuna

Messages : 11948
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par I am so sure le Mar 27 Juin 2017 - 23:20

Spoiler:
Bon je vous laisse discuter je reprends mon propre 38 tonnes (pas propre dans le sens Elephan Bleu enfin bref  et je vais rouler ailleurs que dans votre échange Very Happy
I am so sure
I am so sure

Messages : 10607
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mar 27 Juin 2017 - 23:20

En faisant également de la recherche, mais c'est plus l'univers qui m'intéresse, ça doit sans doute être le mot et toute sa résonance qui m'attirent. Le fait de le comprendre, c'est un défi de taille que je m'étais lancé, mais j'ai vite compris que je n'y arriverais jamais seul.
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mar 27 Juin 2017 - 23:21

j'imagine que tu as fait de la biologie/chimie, pourquoi as-tu arrêté ? Cela ne te convenait pas ?
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mar 27 Juin 2017 - 23:23

ne t'en fais pas I am So Sure, j'ai bien lu tes messages, et je comprends ce que tu veux dire, dans ces cerveaux, ce sont des astéroîdes qui font des tours galaxériens à la vitesse de la lumière.
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par I am so sure le Mar 27 Juin 2017 - 23:34

Spoiler:

Fireblue35 a écrit:ne t'en fais pas I am So Sure, j'ai bien lu tes messages, et je comprends ce que tu veux dire, dans ces cerveaux, ce sont des astéroîdes qui font des tours galaxériens à la vitesse de la lumière.
Wink
I am so sure
I am so sure

Messages : 10607
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 48
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mar 27 Juin 2017 - 23:37

Fireblue35 a écrit:En faisant également de la recherche, mais c'est plus l'univers qui m'intéresse, ça doit sans doute être le mot et toute sa résonance qui m'attirent. Le fait de le comprendre, c'est un défi de taille que je m'étais lancé, mais j'ai vite compris que je n'y arriverais jamais seul.

je ne peux que t'encourager dans cette voie.
Mais c'est pas la voie la plus simple, je dois avouer.

Moi, l'univers m'impressionne, mais je ne suis pas câblée pour l'étudier. Il faut déjà être pugnace, ne pas avoir un énorme poil dans la main Dent pétée et surtout être bon en maths.
J'ai fait une prépa bio, et dès le départ j'ai été larguée quand ils ont commencé à me parler de matrices, de n dimensions Crazy
Trop abstrait pour moi. Du coup, je buggue.

j'ai fait de la biologie, et de l'écologie. Pour finir en thèse sur les poissons (reproduction).
J'ai eu l'occasion de travailler en protéomique, mais je manquais de connaissances en biochimie pour être à l'aise.
Et surtout, j'étais pas loin d'être à bout.
Faut savoir tenir, et j'ai ramé. Beaucoup de stress, et quand on est persuadé qu'on est nul et pas capable, c'est compliqué d'avancer.

C'était qd même super intéressant.
J'ai arrêté parce que je n'avais pas envie de rentrer dans le système de la course aux post-doc-concours. J'avais envie de sécurité. Et de monter à cheval ^^. Conclusion : 6 ans après, j'en suis presque au même point lol

Si tu n'as pas peur de bouger à l'étranger, ya vraiment de quoi se faire plaisir avec ce type de travail. Moi mes bêtes me retenaient. J'ai fait un choix, je le regrette pas, mais la science me manque.
3615chuna
3615chuna

Messages : 11948
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mar 27 Juin 2017 - 23:54

chuna56 a écrit:
Fireblue35 a écrit:En faisant également de la recherche, mais c'est plus l'univers qui m'intéresse, ça doit sans doute être le mot et toute sa résonance qui m'attirent. Le fait de le comprendre, c'est un défi de taille que je m'étais lancé, mais j'ai vite compris que je n'y arriverais jamais seul.

je ne peux que t'encourager dans cette voie.
Mais c'est pas la voie la plus simple, je dois avouer.

Moi, l'univers m'impressionne, mais je ne suis pas câblée pour l'étudier. Il faut déjà être pugnace, ne pas avoir un énorme poil dans la main Dent pétée et surtout être bon en maths.
J'ai fait une prépa bio, et dès le départ j'ai été larguée quand ils ont commencé à me parler de matrices, de n dimensions Crazy
Trop abstrait pour moi. Du coup, je buggue.

j'ai fait de la biologie, et de l'écologie. Pour finir en thèse sur les poissons (reproduction).
J'ai eu l'occasion de travailler en protéomique, mais je manquais de connaissances en biochimie pour être à l'aise.
Et surtout, j'étais pas loin d'être à bout.
Faut savoir tenir, et j'ai ramé. Beaucoup de stress, et quand on est persuadé qu'on est nul et pas capable, c'est compliqué d'avancer.

C'était qd même super intéressant.
J'ai arrêté parce que je n'avais pas envie de rentrer dans le système de la course aux post-doc-concours. J'avais envie de sécurité. Et de monter à cheval ^^. Conclusion : 6 ans après, j'en suis presque au même point lol

Si tu n'as pas peur de bouger à l'étranger, ya vraiment de quoi se faire plaisir avec ce type de travail. Moi mes bêtes me retenaient. J'ai fait un choix, je le regrette pas, mais la science me manque.

A vrai dire la recherche me fait assez peur. Passer sa vie à dépérir devant des problèmes passionnants mais trop compliqués pour nous, les emploi assez durs à trouver -paraît-il)... Enfin c'est passionnant mais je voulais juste étudier les choses par moi-même, en mettant au point mes propres connaissances sur ces trucs, et pas suivre encore un cadre (dans le sens ou le métier en met un par la spécialisation) ou des cours déjà tout étudiés. Je pensais que la compréhension de ce qui nous dépasse se faisait par nous-même et qu'on pouvait retrouver les théories déjà existantes en adoptant un mode de pensée lié aux choses et à leur fonctionnement . J'ai l'impression que je me suis trompé mais je ne veux pas non plus passer trois mille an s à remplir les critères administratifs nécessaires à l'obtention de quelque chose qui nous autoriserait plus à publier nos découvertes que d'autres (pourquoi un jeune de 17 ans ne pourrait-il pas publier des équations prodigieuses ?  pourquoi réserver un métier pour penser aux choses ? Cela n'est il pas accessible à tous ? ).

Enfin bon, selon moi les grandes découvertes sont accessibles à tout le monde, on est vêtis de la même conscience, alors pourquoi se saouler à attendre le doctorat pour travailler dessus ? Les maths et la physique sont simples, il suffit de comprendre les lois de la logique et de les appliquer, de comprendre quel est l'emplacement des objets théoriques des mathématiques dans la nature.

J'avais d'ailleurs essayé d'inventer d'autres objets théoriques , non mathématiques, pour essayer de décrypter un peu les trucs, et il en est ressorti que certains objets mathématiques ressortaient pour étudier le même cadre, certains objets peuvent permettre de comprendre quelle compréhension de quelle chose un objet mathématique peut entraîner, mais bon à vrai dire aucun intérêt à publier ces sortes d'objet. qui n'étaient pas juste, ils étaient vraiment limités dans le sens où ils n'étaient pas formalisables.

Je me rend compte que je me suis emporté, désolé.
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mer 28 Juin 2017 - 0:16

Non non, au contraire, je trouve ça super intéressant.

Pour ce qui est d'en faire un métier ou non, je vais te dire que ça dépend de ce à quoi tu aspires dans ta vie.
Si tu as besoin de sécurité, c'est pas la façon la plus simple d'y arriver.
Pareil si tu veux gagner beaucoup de sous ^^
Par contre, si tu as envie de stimulation continuelle, d'apprendre en permanence, de te creuser les méninges, de changer régulièrement d'objet d'étude pour ne pas te lasser, ben fonce.

Faut par contre rester dans une certaine mesure dans la norme. Faut être honnête.
Même en recherche, il ya besoin de normalisation, sinon c'est vite compliqué de dialoguer.
Et communiquer est essentiel pour confronter ses idées, les mettre à l'épreuve.
La recherche seul dans son coin, je ne vois pas comment c'est possible.
Même les plus grands, ou bien au contraire, surtout les plus grands, ont passé beaucoup de temps à communiquer et échanger.
Du moins récemment, de ce que je connais.
Je me demande bien ce qu'il en était à une époque où on brûlait les gens qui disaient que la terre était ronde lol

Enfin bon, selon moi les grandes découvertes sont accessibles à tout le monde, on est vêtis de la même conscience, alors pourquoi se saouler à attendre le doctorat pour travailler dessus ? Les maths et la physique sont simples, il suffit de comprendre les lois de la logique et de les appliquer, de comprendre quel est l'emplacement des objets théoriques des mathématiques dans la nature.

rajoute une chose : "pour moi, les maths et la physique sont simples"
Tu peux faire partie des quelques rares personnes autodidactes capables d'aller hyper loin sans cadre.
Maintenant, la réalité des choses : sans doctorat, on te volera tes idées, tu galèreras à publier.
Tu n'as pas d'autre choix que de rentrer dans le système, pour t'en protéger.

Puis tu sais, fréquenter des chercheurs ayant plus de recule et de connaissances peut t'être bénéfique, et t'envoyer vers des voies que tu n'aurais pas envisagées.

La formation scientifique te permet surtout de gagner en rigueur.
Moi j'en avais besoin, je me disperse trop, je galère à rester concentrée sur un sujet suffisamment longtemps.

Maintenant, c'est certain que ça peut être injuste pour ceux qui savent aller vite.

Tu as la solution de bosser sur tes sujets durant tes études, et le jour où tu commences à toucher du doigt le métier (fin de licence, master), tu peux très bien utiliser ton travail, s'il est intéressant.
Tu peux aussi dès la fin d'une licence commencer à faire des stages l'été, et personne ne t'empêchera de publier, tant que tu es rattaché à une équipe (honnête! et ouverte d'esprit, surtout si ton travail est de qualité).
3615chuna
3615chuna

Messages : 11948
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mer 28 Juin 2017 - 0:21

J'ai un ami qui aime les sciences, mais pas la façon actuelle de les présenter. C'est un inconditionnel de Feynman. ça doit d'ailleurs être la seule personne sur terre qui a son admiration lol
Il a une façon très décalée de voir les choses. Pour autant, a-t-il tort ?
Je ne crois pas.
Par contre, c'est compliqué pour lui de communiquer là dessus.

On a toujours besoin de gens hors système. Ils n'y contribuent pas forcément directement, mais je reste persuadée qu'ils sont essentiel à l'avancée des sciences.
Ces électrons libres, qui vont paraitre totalement neuneus, car pas le doctorat qu'il faut, vont poser les bonnes questions, celles que ceux qui bossent dans le domaine ne voient plus car ils ont trop le nez dedans.

C'est pas parce qu'on est connu, qu'on est forcément brillant Wink
Seul le travail compte. La renommée n'est rien.
3615chuna
3615chuna

Messages : 11948
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par Fireblue35 le Mer 28 Juin 2017 - 0:31

Oui tu as tout à fait raison, c'était l'un des clichés que j'avais sur les chercheurs, seuls dans leur coin, mais au final pas du tout et je suis même content.

Grâce à ton message je comprends qu'il faut que j'arrête d'être refermé sur moi-même en ce qui concerne la science.

Ta description me correspond assez bien, enfin, surtout le sans cadre Very Happy

Mais j'en ai un peu marre d'entretenir des conversations tout le temps ou presque tournées sur moi, j'aimerais m'ouvrir un peu plus vers les gens du forum, je ne suis pas le seul être intéressant.

Comment faire pour créer une discussion qui puisse permettre aux gens du forum de parler d'eux-mêmes ?

Je (merde, encore un je), voudrais m'intéresser beaucoup plus.
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 19
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une époque scientifique formidable

Message par 3615chuna le Mer 28 Juin 2017 - 0:46

Déjà, arrêter de t'en vouloir ou chépakoi ^^

On a tous des périodes où on a besoin de parler de soi, et si ça dérange, les gens passent leur chemin et c'est tout.
Bon, OK, t'as toujours quelques idiots pour venir te bousculer, mais ça fait partie de la vie.

Commence par aller sur le fil des gens, et discuter avec eux de leurs problématiques, leur vision des choses...
3615chuna
3615chuna

Messages : 11948
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum