Tests en ligne, WAIS et ma vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Est-ce que je devrais tenter de passer un WAIS ?

92% 92% 
[ 11 ]
8% 8% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 12

Tests en ligne, WAIS et ma vie

Message par PapyYuNyu le Ven 23 Juin 2017 - 9:01

Salut les habitants de la savane,

Je voulais avoir votre avis concernant la fiabilite des tests en ligne tels que mon-qi.com ou le pre-test de Mensa, et si ca vaut le coup de passer un test style WAIS (mais qui coute cher il me semble). J'ai 147 en moyenne sur les tests de mon-qi.com et 39/40 au pretest Mensa.


BlablaOsef:

[ version longue ]
Je precise que ce message n'a pas pour but de me jeter des fleurs, je pense que la plupart des gens comprendront que - par exemple - la premiere phrase n'est pas faite pour booster mon ego, mais une simple constatation que beaucoup de gens ici ont du faire.

Je n'ai pas d'accent sur ce clavier (japonais), donc soyez indulgents svp Mad

    J'ai toujours compris vite, genre trop vite. L'ecole (et tout le parcours scolaire) en regle general m'a semble vraiment simple. Au point que, des tres tot, j'ai commence a me prendre des remarques a la fois des profs qui detestent quand un gamin n'ecoute pas et est premier ou reussi un exercice avec une autre methode que la sienne, mais aussi de la part des autres eleves pour qui j'etais l'intello du coin, ce qui a fini de m'isoler, mon asthme ayant deja fait de moi une cible facile pour les moqueurs. Heureusement, j'ai commence le judo a l'age de 5 ans donc je n'ai jamais eu a souffrir des brutes qui ont appris a leurs depends que la force sans technique n'est que peu efficace. Seulement ca aussi, c'est isolant. Non seulement j'etais different en cours, mais dans la cour aussi. Heureusement, il y avait les livres pour echapper a tout ca.

    Les choses ont empire au college, car en 6ieme ma mere a divorce de mon pere (cf le thread sur les mamans), ce qui n'a fait entrer en profonde depression. Les idees suicidaires ne m'etaient pas inconnues, mais la depression m'a donne encore un peu plus envie de les realiser. A cette epoque j'ai commence a :
    - en faire le moins possible pour le challenge, faire expres de perdre du temps pour ne pas avoir trop d'avance, et surtout, ne pas se forcer a faire ce que je n'aimais pas (l'histoire) parce que le reste compensait... bref un comportement de m*rde
    - "me battre avec des chats" ou "tomber sur des ronces", ou du moins c'est ce que je repondais
    - avoir des acces de colere et de violence. Je ne cherchais jamais les embrouilles, mais par exemple une fois quelqu'un m'a embette pendant la pause midi alors que je lisais un livre dans mon coin (Golem, l'integrale, je crois), et a fini a l'hopital avec une fracture
    Mes notes ont evidemment chute durant cette periode. Non pas que j'ai des difficultes a faire les controles, mais juste que des fois je me braquais au point de rendre copie blanche, alternant les 20 et les 0. Le plus dur au college etait l'ennui, la sensation de piege de devoir ecouter un prof raconter en 2h des trucs aue je comprenais en 5min. Je m'amusais juste a faire les exercices de ma grande soeur (3 ans de plus) en lisant des livres en cours. Durant cette periode j'ai consulte 3 psys differents.

    Le lycee a ete une bouffee de fraicheur, les interactions humaines plus matures m'ont permis de pouvoir etudier les autres, et souvent j'arrivais a comprendre les autres et leur parler, ce qui faisait de moi le pote de post-rupture, qu'on va voir si ca va pas, mais avec qui ont traine pas trop quand ca va parce qu'il sourit pas assez. Je survolais les matieres scolaires en ne faisant que le minimum, des fois moins. J'ai eu le bac mention TB sans reviser malgre le grosses tensions avec ma mere qui m'embrumaient l'esprit.

    Puis la prepa MP, parce que comme j'avais 20 en maths et en spe maths en term et pas d'idee bah c'est le seul endroit qu'on m'a conseille. Comme je ne me sentais pas assez intelligent pou pretendre a une "grande" prepa, je suis alle dans la plus proche, avec une classe de sup, une classe de spe (genre la plus petite prepa possible). J'avais le double des notes des gens de ma classe, et les professeurs me donnaient des DS/DM tires de X. Mais meme la, je n'etudiais pas assez, enferme dans mon fonctionnement de faire le moins possible, incapable de me forcer a quoi que ce soit. Souvent je trouvais les questions les plus dures demandant de l'intuition tout en echouant a celle demandant une bonne connaissance du cours. Je n'etais pas bon a retenir les pieces du puzzle, mais avec seulement quelques unes je pouvais voir l'image globale et dessiner les pieces manquantes. Et je detestais ca. Parce que plus le temps passait et plus je me sentais mal, en de n'avoir aucun merite a reussir, me complaisant a etre le plus gros poissont d'une petite mare (le roi des fourmis, le prince des sous fifres), et de realiser ca sans me sentir la force de changer.

    Evidemment, aux concours, ces lacunes en cours (d'autant que je n'avais pas revise, une fois de plus) se sont fait punir par une non admissibilite a X-ENS. Et je suis rentre a Centrale. Sauf que Centrale est une fois de plus remplis de cours de par coeur, d'inutile et de profs trop rapides ou trop lents. Et j'ai passe une annee entiere a aller en cours a reculons, a ne pas apprendre et a profiter du temps libre pour reprendre des habitudes autodestructrices... au point que je redouble pour raison medicale.

    J'ai essaye de rester light sur les details de ma depression/estime de moi negative/incapacite a avoir des relations humaines "normales"/impression de fatalite/incapacite a changer qui durent depuis plus de 10 ans car ce n'est pas le sujet, mais juste pour pointer que, meme dans les moment ou je vais le plus mal, mon cerveau continue a fonctionner a plein regime (pour le meilleur et) pour le pire. Donc aujourd'hui, je profite de cette occasion pour essayer de rebondir, de remonter la pente et, soyons fous, d'etre heureux. C'est pour ca que, en ayant traine un peu partout, je me suis demande si j'etais pas surdoue. Attention, je ne dis pas que tout ca bordel dans ma vie vient de ca en particulier, loin de la. Juste que ca ai pu jouer un role de catalyseur.


    Le truc c'est que personne ne m'a dit "Je pense que tu es surdoue, va faire un test". On m'a dit que j'etais bon eleve, que j'avais d'excellent resultats.... mais pas d'evocation du terme surdoue. Et je trouve ca super pretentieux de ma part de me dire tout seul "Eh, mais si ca se trouve t'es trop intelligent pour etre heureux". Ca ressemble juste a un enieme bouffon qui se prend pour un genie incompris.

    Du coup voila un bref resume de ce qui m'a amene a me poser la question. Comme dit dans la version courte, j'ai pas la moindre idee de comment passer un WAIS, j'ai juste reussi a trouver que c'etait le test de reference et qu'il coute la peau des fesses. Etre surdoue serai vecu comme un debut d'explication, et d'acceptation de moi meme. Mais j'ai peur que ce test prouve juste que je ne suis encore qu'un gamin qui se fait des films.

    Bref, dois-je le tenter au risque de perdre 150euro et la seule lueur d'explication que j'ai pour l'instant ?

Papy Papy


Dernière édition par PapyYuNyu le Mer 12 Juil 2017 - 8:14, édité 2 fois

PapyYuNyu
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 36
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 82

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests en ligne, WAIS et ma vie

Message par Sherryn le Ven 23 Juin 2017 - 9:21

Le test te permettra au moins d'arrêter de te poser la question, tu seras fixé.
Et si c'est oui, cela te permettra d'approfondir le sujet avec la certitude que tu es dans la bonne direction.
Si c'est non, cela te permettra d'arrêter de te focaliser sur une erreur et de chercher une autre explication.

Oui le WAIS c'est le seul moyen d'avoir la certitude, seul un psychologue formé à cela (et conseil, choisis-le bien) peut interpréter les résultats, et oui c'est cher parce qu'il faut bien qu'il touche son salaire (comme tout le monde).

Les tests en ligne n'ont absolument aucune fiabilité. C'est rigolo pour passer le temps, c'est tout. C'est comme entrer des symptômes dans Google ou Doctissimo, ça donne des pistes mais ça ne remplacera jamais un médecin. Perso j'ai fait tout ce que je trouvais et mes résultats oscillaient entre 104 et 160...
Quant au pré-test Mensa, j'avais fait 29/40 et le résultats me disait de pas tenter le vrai (mais j'avais bâclé le truc en faisant le quart du temps conseillé). J'ai tenté le vrai et je l'ai réussi, tout comme le WAIS. Et personne ne m'a jamais dit non plus "tu es surdoué", on m'a juste dit "tu es bizarre", "tu es stupide" et autres commentaires du même acabit Rolling Eyes
Donc ça ne veut rien dire.
avatar
Sherryn
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 115
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 30
Localisation : Lausanne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests en ligne, WAIS et ma vie

Message par PapyYuNyu le Lun 26 Juin 2017 - 9:24

Merci de ta reponse Sherryn !

Je pense que je vais essayer de le passer. Seulement un probleme de taille reste : ou le passer, avec qui, a quel prix? En poursuivant mes recherches, j'ai vu que :
   1) Les prix pouvaient aller du simple au quadruple ! (150 - 600euros)
   2) Beaucoup de psy ne sont pas formes au WAIS, mais sont prets a le faire passer pour se faire une marge genereuse

Est-ce que tu as des conseils sur comment choisir son psy pour etre sur de pas (trop) se faire avoir sur le prix et sur l'analyse ? C'est d'qutqnt plus important que quand j'ai essaye d'en discuter avec mes parents leur seule reponse a ete "Qu'est-ce que t'essaie de te prouver? Que t'es intelligent?" donc bon, je pense qu'il faudra que je trouve l'argent tout seul :/

PS : Du coup tu fais/faisais partie de Mensa? Qu'en penses tu ?


Dernière édition par PapyYuNyu le Lun 26 Juin 2017 - 9:25, édité 1 fois (Raison : J'aime pas les smileys)

PapyYuNyu
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 36
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 82

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests en ligne, WAIS et ma vie

Message par Sherryn le Lun 26 Juin 2017 - 10:46

Pffffff des parents comme ça, quelle plaie Rolling Eyes
Si la discussion a l'air possible, tu pourrais essayer de leur parler des effets secondaires de la douance et leur expliquer que tu cherches à un obtenir un diagnostic pour pouvoir, le cas échéant, prendre des mesures appropriées à ton bien-être. Leur offrir un livre ou leur montrer une vidéo peut être une piste. Après, s'ils font partie de ces gens bouchés que pensent que la psychologie c'est de l'horoscope, c'est sûr, le mieux est encore de faire les démarches de ton côté, c'est toujours mieux que de se laisser démolir le moral par des ignorants.

Perso j'ai choisi mon psy par des recherches sur Internet, je me suis aussi adressée à une association ainsi qu'à mon université pour essayer d'obtenir des contacts et ensuite j'ai fait une comparaison entre les psys pour essayer de trouver quelqu'un de pas cher et spécialisé dans la douance chez l'adulte. Selon où tu habites, peut-être que quelqu'un sur ZC peut te répondre d'ailleurs et te donner une bonne adresse. C'est mieux d'aller chez un psy réellement formé au WAIS et aux personnes HPI, sinon ils ne feront pas forcément la corrélation avec les "symptômes" du HP.

Concernant Mensa, déjà Mensa Suisse c'est pas Mensa France Wink Du coup je vais te donner une réponse pour la Suisse mais elle n'est peut-être pas valable en France, je n'en sais rien. Mon adhésion à Mensa est très récente mais j'ai déjà pu rencontrer plusieurs personnes HP lors de différents événements et j'ai trouvé cela très intéressant car j'ai pu me trouver au milieu de gens qui me ressemblent et qui m'ont fait me sentir normale, ce qui était une expérience inédite pour moi. Donc pour l'instant j'aime bien Smile
avatar
Sherryn
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 115
Date d'inscription : 30/05/2017
Age : 30
Localisation : Lausanne, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests en ligne, WAIS et ma vie

Message par Mily le Lun 26 Juin 2017 - 11:01

Bonjour,

Si c'est juste pour avoir un QI, le bilan WAIS est cher payé. L'intérêt c'est surtout de pouvoir détecter d'éventuels troubles d'apprentissage (dyslexie, dyspraxie, TDA) et de connaître mieux tes modes de fonctionnement, par exemple, si tu t'appuies plus sur la mémoire ou la vitesse, ou encore si ton raisonnement est plus inductif ou déductif.
Ensuite, c'est toujours bien d'en parler avec un pro, histoire de ne pas tourner seul en boucle avec des questionnements sans fin.

Si tu veux plus d'informations là dessus et/ou que tu penses être concerné par un trouble d'apprentissage, alors tu peux voir du côté des psys recommandés par l'ANPEIP de ta région : http://www.anpeip.org/menu-fede-professionnels-collaborations
avatar
Mily
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 824
Date d'inscription : 20/02/2017
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests en ligne, WAIS et ma vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum