Le dessin, c'est simple, Oui? Non ? Sbradaravdjan ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Le dessin, c'est simple, Oui? Non ? Sbradaravdjan ?

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 17:40

Ce n'était que second degré Wink


Mais je t'assure que même avec 950% de travail je n'arriverai jamais à un résultat comparable à ce que je vois ici, je dois dessiner et conceptualiser comme un enfant de grande section de maternelle ( sisi pour de vrai)

Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessin, c'est simple, Oui? Non ? Sbradaravdjan ?

Message par Fulgrim le Ven 6 Oct 2017 - 19:08

Désolé je n'avais pas saisi le second degré.

Le fameux niveau "bonhomme bâton" Very Happy

Fulgrim
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 363
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessin, c'est simple, Oui? Non ? Sbradaravdjan ?

Message par Fab. Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 19:16

Exact ( et sans second degré !)
avatar
Fab. Fabrice
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 49
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessin, c'est simple, Oui? Non ? Sbradaravdjan ?

Message par oyans le Ven 6 Oct 2017 - 22:34

Non, tout le monde n'est pas capable de dessiner comme tu sais le réaliser, beaucoup de gens n'arrivent pas à s'orienter sur une feuille d'une dimension, afin de créer le relief ou la perspective, souvent les femmes, sans aucune misogynie de ma part, ne possèdent pas le sens de l'orientation et le déplacement en trois dimensions sur une feuille d'une dimension.
Il faut déjà, posséder géométriquement l'espace, car les dessins sont structurés en figures géométriques (le rond, triangle, carré etc), donc il faut aussi savoir maîtriser les volumes et dans un sens général les proportions.
Nous ne possédons pas tous la même vision de l'objet,du trait, ni même de la couleur...
Pour ce qui est de la création, cela s'acquiert de diverses façons, par exemple en matérialisant ses propres visions sans se servir de modèle sur papier,les essais sur feuille, c'est libérateur, on peut aussi refaire les objets et sujets sans supports photographiques, juste en imitant la nature (on apprend le cadrage et l'équilibre.

Le croquis est aussi libérateur au point de vue de la vitesse d'exécution, plus tu en fais et mieux tu maîtrises ton style.
Voilà, j'ai essayé de répondre à tes questions, dessiner pour certains c'est gravir l'Everest, donc cela n'est pas donné à tout le monde.
Je te conseillerai juste de t'attaquer de façon plus rapide au rapport sujet, objet à partir du réel.
Quand j'étais plus jeune avec un ami, nous travaillions le croquis rapide, c'est très efficace comme technique..
avatar
oyans
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessin, c'est simple, Oui? Non ? Sbradaravdjan ?

Message par CoqAuVin le Dim 22 Oct 2017 - 23:12







Je pose ça là : portraits de d'amies que j'admire et apprécie énormément.


Dernière édition par CoqAuVin le Jeu 23 Nov 2017 - 11:43, édité 3 fois
avatar
CoqAuVin
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 20
Localisation : Oyonnax; Ain

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessin, c'est simple, Oui? Non ? Sbradaravdjan ?

Message par noixdecajou le Lun 23 Oct 2017 - 4:20

Très beau, et non je pense pas que la plupart des gens en soient capables, magnifique, une grande sensibilité. J'ai envie de les prendre dans mes bras. J'adore les portraits

"You see people Jack" I love you

Un livre intéressant et qui devrait intéresser les gens du forum

Chercher "Dessiner grâce au cerveau droit"

Pourquoi on a arrêté de progresser en dessin à 12 ans, ce qui nous bloque, comment débloquer notre intuition, beau livre et méthode fascinante
avatar
noixdecajou
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 91
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessin, c'est simple, Oui? Non ? Sbradaravdjan ?

Message par CoqAuVin le Sam 11 Nov 2017 - 19:45




Othello. Si un jour j'ai l'occasion de jouer cette pièce dans le rôle de Iago, je serai au plus proche du Nirvana !
avatar
CoqAuVin
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 20
Localisation : Oyonnax; Ain

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dessin, c'est simple, Oui? Non ? Sbradaravdjan ?

Message par Rebrousse-poil le Mar 8 Mai 2018 - 23:41

Bonjour,
Je me permets de venir ajouter un peu en retard mon avis.

Il pourra peut-être apporter quelque chose car de 19 à 24 ans j'ai fait des études d'arts (il en existe plein de sorte mais dans les miennes le dessin figuratif comptait) dont une prépa où le concours était très axé dessin. Honnêtement certains de mes camardes étaeint excellents (moi dans la moyenne alors que parmi mes connaissances de lycée j'étais la meilleure, ça m'a bien appris la modestie bien que je n'était pas spécialement prétentieuse à ce propos).

Une première chose que je peux te dire : sur environ 150 personnes que j'ai croisé durant ces années d'études (entre les différentes écoles, etc), quasiment aucune n'avait suivit de cours de dessin avant 18 ou 21 ans selon leur parcourt (parfois ils avaient d'abord fait d'autres études). Aussi, il faut savoir que, un peu comme l'écriture littéraire, c'est une discipline essentiellement autodidacte.

Par exemple, moi comme mes amis dans le mieux de l'art ont généralement "appris à dessiné" dans les marges de leurs cahier en s’ennuyant en classe. Par exemple j'ai recopié tout mon deck de cartes DBZ en 6e pendant un cours avec une prof nulle. Puis dessiné en semi-réaliste semi-caricatural les profs pour faire rire mes amis. C'est un peu le "profil type" du dessinateur (je parle de ceux devenus pro une fois adultes). En général on est capable, mi-collège pour les plus fulgurants, fin lycée pour la plupart, de dessiner d'imagination un personnage semi-réaliste (genre corto maltese) mais avec des maladresses mineures au niveau des proportions et postures, sans style mature (celui qui définit l'auteur et qu'il élabore et peaufine tout au long de sa vie)...

Pour ce qui est des commentaires de tes proches, m'est avis qu'ils sont sincèrement bluffée. Cependant le crédit que tu peux leur accordé dépend de tes objectifs. Généralement, le niveau nécessaire pour "vendre des œuvres à des inconnus à un prix équitable au regard du temps consacré" par exemple est très nettement distinct de celui qui permet d'obtenir des compliments.

Si tu souhaites faire des études d'art ou simplement "devenir artiste pro" (les études sont un bonus rien de plus), il serait à mon avis bien de te frotter au dessin sur le modèle d'abord (natures mortes) puis sur le vifs (ton chien, ton chat). En effet, dessiner (ou peindre) c'est avant tout savoir transcrire l'espace 3D en 2D (les copies sont intéressantes mais au bout d'un moment on plafonne), puis pouvoir s'affranchir du modèle car "tu as toutes les logiques des formes dans une bibliothèque dans ta tête", puis savoir composer, agencer l'espace de la feuille/toile...

Après reste à trouver un "vocabulaire visuel personnel" (ça peut prendre une vie) qui par exemple permets de distinguer Rubens, de DaVinci, de Enki Bilal, de Mucha ou de Gotlib...
Et d'avoir quelque chose "a dire". (ça ça prend 10 vies à répeter encore et encore sans y parvenir normalement !)

Tu semble avoir une methode de dessin "en partant d'un détail" peu courante pour du dessin "d'après" modèle. Cependant, c'est un peu plus courant pour les dessins d'imagination (je faisait ça avant mais ça limitait notamment les plans genre contreplongée)

En tout cas tes dessins montrent que tu as déjà des bases dans l'aspect reproduction (les photos et les tableaux ça compte peu ou prou pareil), je ne saurais que trop te conseiller de te mettre en danger, par exemple avec des pastels secs puisque tu semble affectionner l'estompe. (quentin delatour ? Élisabeth Vigée Le Brun ?)

Voici mon avis ^^ Désolée si je suis un peu blasée mais tu sais comment ça, quand on est dans tel ou tel milieux on est moins facilement enthousiaste (c'est une drogue, on veut toujours du plus fort).
avatar
Rebrousse-poil
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum