Masculinité blessé

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant le Lun 19 Juin 2017 - 10:22

Bléssé, enfin, du fait que, dès qu'un homme a le courage d'aborder ce sujet tabou de la souffrance masculine, la grande majorité des réactions lui soient hostiles, que ce soit parce qu'on ne supporte pas qu'un homme puisse être sensible, ou que ça soit parce qu'on ne supporte pas tout ce qui sort du stéréotype: 'homme=méchant, femme=gentil'. a écrit:

Asperzebre tu résumes ma pensée,

Loin de moi l'idée de réactiver cette petite guerre pourrie Hommes / Femmes justement, surtout pas, c'est ça qui me fout les boules.

Je précise quand même que si c'est une femme qui m'a blessé dans ma life, ce sont des femmes qui m'ont aussi réconciliées avec les femmes, il en a fallu plusieurs, et sur plusieurs années

Mais oui en effet Chuna 56 le sujet me touche encore ...... et ton dernier mot ..."lien d'attachement" raisonne en moi avec comment dire.... "amertume" pourquoi ? Parce que tu as tablé juste.

Je me suis si souvent "sauvé" dés que je rencontrais une femme que je ressentais (en me trompant quelquefois surement) comme potentielle castratrice, que je suis devenu un mec tout frileux qui a facilement peur des femmes sans pour autant avoir envie d'essayer les mecs ! Donc vie privée 0

Et je pense que c'est la société qui a réactivé ma peur, et quelques rencontres de femmes légitimement (et vous voyez je me sens obligé de la préciser) blessées et en colère contre les mecs, j'ai vu quelquefois dans leurs yeux le mépris que je voyais dans ceux de ma mère, et ce à la moindre phrase qui peut sonner un tout petit peu masculin,

Le message d' Aristaque je comprend pas ... quand je l'ai lu yeux humides de suite....ben oui c'est tellement nul un mec sensible, ce que tu appel ces "conneries" ce sont mes souffrances qui m'ont conduit quelque-fois à choisir un immeuble, avec un chemin possible vers la toiture terrasse, pour qu'un jour si je ne trouve pas d'issue ....je puisse toujours sauter

Bon bon on se calme je n'en suis pas à vouloir sauter....mais je sais ou je le ferais si je dois le faire un jour

Alors, tout ça pour dire, que pour moi un mec comme Arsistaque n'a rien à faire dans ce forum, c'est pas ma quequette que je regarde (quoique j'aime bien la regarder de temps en temps Very Happy ) mais c'est moi tout entier, et mon avenir perso avec les femmes

En fait j'ai passé une partie de ma vie à fantasmer la femme douce et aimante genre "Caroline Ingalls", tout en aillant conscience de l'absurdité de la chose,

Bref, oui la douceur d'une femme me manque, peut-être parce qu'elles le sont un peu moins à force de se bagarrer seules, et peut-être parce que moi j'ai une sorte de prisme qui ne retiens que les réactions de dureté chez les femmes

En fait un peu comme Lainie (a qui je n'en veut pas du tout hein ??) qui a lu mon 1er message en ne retenant que ce qui pouvait être percu comme sexiste

Ce qui me fait plaisir c'est que des femmes de ce poste m'ont compris !










tordopensant
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par chuna56 le Lun 19 Juin 2017 - 10:29

Tordopensant : tu sais, on n'a qu'une vie, trouve toi un pro efficace, et aide toi.
Ce que tu as, c'est un trauma complexe, le truc bien merdique pasque c'est toute ta construction qui a été touchée.
Et ça ne doit pas dater que de ton adolescence.
Tu gagnerais à te concentrer là dessus, dans un premier temps.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4053
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant le Lun 19 Juin 2017 - 10:40

Oui tu as raison, je le sais bien, j'ai fait une 1ere thérapie il y a qq années avec une femme, plutot pour zebritudes, etc...mis je vais choisir un homme et axer le desssus

tordopensant
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant le Lun 19 Juin 2017 - 10:40

Oui tu as raison, je le sais bien, j'ai fait une 1ere thérapie il y a qq années avec une femme, plutot pour zebritudes, etc...mis je vais choisir un homme et axer le desssus

tordopensant
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par chuna56 le Lun 19 Juin 2017 - 10:46

Concentre toi surtout sur la méthode utilisée. C'est essentiel, je pense.
Après, si tu es plus à l'aise avec un homme, ma foi...

il faut surtout en face de toi quelqu'un plein d'empathie, qui ne te jugera pas, et avec qui tu te sentiras en confiance. C'est primordial.
C'est une histoire d'individu avant tout.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4053
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par danslesétoiles le Lun 19 Juin 2017 - 11:56

je ne comprends pas vraiment le terme de masculinité ? je veux dire ... qu'entends-tu par la exactement ?
le fait de montrer une certaine virilité ?

globalement je pense que le retour nauséabond à une "morale" renvoyant les femmes à ce qu'elles portent, ce qu'elles procréent etc... génère (et c'est sain) un retour accru du féminisme, lui-même perçu parallèlement comme totalement incongru voire injuste par les hommes respectueux, attentionnés qui souffrent en retour de cette hyper féminisation médiatique de la société

Bref c'est le chat qui se mord la queue, le gros con macho qui voudra géolocaliser sa femme à toute heure sera complètement imperméable aux messages ambiants, perçus cruellement par ceux auxquels ils ne sont pas destinés.

J'ai envie de te dire Tordopensant, même si cela est d'une banalité affligeante, d'être toi, juste toi, comme tu en as envie.
Etre toi, c'est bien et c'est juste et tu mets la dedans la dose de virilité, de masculinité, de sensibilité et de féminité que tu veux. bref ne te prends pas la tête, assumes tes envies, tes goûts, vis ta vie et surtout sois heureux !

+1 avec chuna


Dernière édition par danslesétoiles le Lun 19 Juin 2017 - 15:37, édité 1 fois
avatar
danslesétoiles
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 464
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par tordopensant le Lun 19 Juin 2017 - 12:58

il est difficile d'être femme auprès d'un homme qui n'est pas homme. a écrit:

Cette phrase me plait, mais si c'est un homme qui l'avais dit à l'inverse : ouille ! réponses cinglantes

le gros con macho qui voudra géolocaliser sa femme à toute heure sera complètement imperméable aux messages ambiants, perçus cruellement par ceux auxquels ils ne sont pas destinés. a écrit:

je suis à 100 % d'accord avec toi !
Le gros con macho n'a même encore maintenant aucun soucis, il arrondi un peu les angles quand il est obligé c'est tout, et ça ne la pas perturbé dans sa masculinité, il se pose pas de questions le macho, d'ailleurs ici franchement il doit pas y en avoir beaucoup des machos.
Comme tu dis ce sont les mecs plus sensibles que ça touchent, ceux qui avaient déjà compris le point de vue des femmes sans qu'on ait besoin de leur expliquer, ceux-la même qui aurait été manifester avec plaisir dans les années 1990 ou 2000 pour la cause des femmes

Moi-même je suis super énervé de voir encore ca dans certains pays du maghrebe par exemple

Bref oui oui je vais essaye d'etre moi, etc...mais je suis sur que tu as déjà compris que ça n'est pas aussi simple !

M'enfin je pense pouvoir donner un petit conseil aux femmes, c'est que à partir du moment ou vous avez vu que votre mec n'est pas l'un de ces cons macho, et si justement il est plutot sensible, il aura (peut-être..) l'envie même inconsciente d'exprimer qqchose de masculin....aidez à le faire c'est à mon avis une super preuve d'amour en tout cas pour certain

Vous savez que les zebres hyperconcientisent tout ! eh ben ça aussi, quand on sait qu'on aura l'air relou à jouer les mecs, on ne le fait pas, mais à force de ne pas le faire ça fini par manquer












tordopensant
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 34
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par danslesétoiles le Lun 19 Juin 2017 - 13:32

+1
ce problème d'asexualisation (ce mot existe?) est global.
les femmes ont le droit d'être féminines dans les magazines et de se vanter de leurs tenues sexy en privé mais en réalité quid d'une femme très féminine au quotidien ?
ce que je veux dire, c'est que globalement il est difficile d'être femme tout comme d'être homme dans notre société.

nul ne sait plus aujourd'hui quels sont les codes : qu'est ce qu'être une femme ? un homme ? un bon parent ? un bon mari ? une bonne épouse? un bon grand parent ? etc...

le souci c'est que cela aggrave ta problématique personnelle car tu ne peux pour "soigner" ton trauma te baser sur une référence qui te permettrait au moins de manière transitoire d'expérimenter une forme de masculinité "standard", quitte à essayer l'excès qqes temps afin de te reconstruire et de trouver la juste dose, qui est la tienne.
La tu te trouves dans la situation de tatonner et de trouver par toi-mm entouré d'hommes aussi perdus que toi.
pas simple donc...

je compatis ++++
et espère que tu arriveras petit à petit à trouver ton équilibre et être toi car ton trauma est bien profond et complexe.

côté filles : généralité mais qui tient son fond de vérité ;  pour le fait de "jouer les mecs", bien des filles aiment ca! et en ont même besoin.

hypothèse : tu as peut-être malgré toi mis en place un schéma redondant (ce que nous faisons tous) en lien avec ton trauma et rencontré des personnes qui ne te laissaient pas exprimer ta part masculine avec liberté ?
avatar
danslesétoiles
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 464
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Zebulon252b le Lun 19 Juin 2017 - 14:03

résumons

"il est difficile d'être femme auprès d'un homme qui n'est pas homme"

et les femmes aiment jouer aux hommes

alors quelle est encore la place de l'homme dans ce "jeu" ?

désolé mais je ne suis pas d'accord, que l'égalité des hommes femmes progesse c'ets bien, quoique j'attend toujours l'égalité salariale qui devrait être la plus facile à mettre en oeuvre

mais les furies féministes femen ou plus soft qui vous chatrent l'air de pas y toucher.. désolé.. mais pourquoi tu bandes plus ? tu me fais peur.; femme et puis

tu me respectes pas

les femmes ne respectent pas les hommes faibles, c'est constant, elles ont juste acquis le droit de les engueuler , c'est un droit

chez nous des militantes voient le mal(e) partout et veulent interdire toutes les affiches ou on voit des femmes

dans le même quartier le musul de base promène à la laisse ses trois femmes qui semblent parfaitement accepter cela comme la chanteuse diam

la belle affaire la libération semble avoir d'autres facettes que la simple égalité

ducoup se positionner dans une société à repères multiples ou éclatés, on conçoit que la mère puisse chatrer son gamin symboliquement

on peut aussi se poser la question pour l'éducation des enfants en couples homo quelque soit le sexe d'ailleurs

certes le macho graisseux peu de gens adherent au modèle, même si en amérique latine c'est le modèle quand même, faut aussi voir ce qui se fait ailleurs

le modèle indou chinois ou japonais ou le modèle soudanais

ou même africain au sens large

droits des femmes ? ben oui elles en ont dans tous les modèles mais pas nécessairement les mêmes

la sensibilité ? faut pas rêver, mendier qu'elle soit reconnue comme telle est une illusion et je cause d'expérience personnelle

tu prends le masque de l'homme et t'as une vague chance, mais en fait les jeux sont pipés, bcp de femmes ne courrent que sur les apparences, beau mec, plein de fric, c'est casé, et les hommes aussi

donc restent des groupes minoritaires plus ou moins étendus ou le modèle ambiant le fonctionne pas

en tant que zèbre pas de bol on restreint encore le groupe

je suppose que chaque casserole a son couvercle comme disait ma grand mère mais parfois non

faut donc croiser une femme qui respecte, accepte ce qu'on est, tout simplement comme le mec accepte aussi ce que la femme est

cette société est agressive et manque de respect et a mis les hommes dans une boite à jeter, s'affirmer comme macho c'est maaal , alors l'homme il affirme moins, ceux des minorités, sinon virer gros con est tout ce qu'il ya de plus facile, battre sa femme, la tromper, boire et faire des gosses sans assumer, sérieux y en a encore plein comme cela malgré le paradigme changé

puis les autres cultures

donc on peut voir les choses encore plus violemment, si les femmes occidentales sont impossibles à cotoyer, voyons les autres, j'en connais qui vont chercher leurs femmes en thailande ou en bielorussie ou le paradigme n'a pas encore perçè

on est dans le concret

puis la prostitution est interdite, rien à voir me direz vous ? ben si c'était un lieu d'expression de la masculanité, certes pas le plus glorieux mais existant depuis la nuit des temps

oh elle existera surement autrement

en réalité certaines femmes n'ont plus besoin de mecs et certaines l'affirment

j'ose espérer que toutes ne sont pas en guerre des sexes à des degrés divers et que simplement être ensemble masculanité ou pas on s'en fout

je me fous bien que ma compagne tienne la foreuse mais j'aurais du mal si elle se moquait de ma façon de faire l'amour

les groupes de soutien sont une réalité parce que certaines femmes détruisent volontairement les hommes, sans doute pour se venger de tous ces machos qui font la même chose

c'est une guerre donc dans l'esprit de certaines, un devoir de niquer l'homme

mais l'homme n'est pas programmé pour être niqué, son rôle sociétal exige l'exact inverse au moins en facade

dire que c'est la femme qui porte la culotte était très humiliant dans le temps mais disait bien ce que cela voulait dire

mais rien de plus compliqué que de fonder et faire évoluer un couple

moi j'ai abandonné l'idée depuis longtemps

et question regarder mon penis comme passe temps unique , non probablement pas, et puis faudrait cause de l'impuissance masculine et féminine de temps en temps aussi, officiellement tout le monde baise tout le monde, dans la vraie vie ? à tous les âges ?

là c'est super tabou les mecs.. il bande plus mon homme pourquoi ? je suis devenue grosse c'est ça ? il a une maitresse ?

les histoires de cul gouvernent les cerveaux c'est codé génétiquement

on fait juste semblant que ce n'est plus le cas

en fait dans la majorité des cas la quasi totalité des rapports hommes femmes se situent bien sous ce cadre sexuel ooo certainement pas dit comme cela

j'ai vu des gens se déchirer au boulot sur des futilités, la vraie raison est qu'ils ne "s'aimaient" plus , avant ils s'aimaient bien ou un ou l'autre avait espoir que...

des fois je me dis qu'on devrait baiser directement pour régler ces questions relationnelles cachées et en venir aux vrais fondements

une sexualité plus libre et acceptée socialement, malgré la sexualisation du marketing et autre je pense que fondamentalement on vit dans une société coincée du cul et du cerveau


des fois je rêve que je suis devenu con et que je pense avec ma bite, ce serait tellement plus simple, puis je me réveille surdoué et je me dis.. merde je pense quand même parfois avec ma bite

il y a une part animale codée en chacun de nous

la nier est absurde , lui laisser tout le champs libre l'est tout autant

je suis une bite et un cerveau voilà la réalité
je suis un vagin et un cerveau voilà la réalité

certes je reconnais son talent de chercheuse.. ses idées , je suis admiratif.. une autre partie dira.. bon dieu quel cul ...

l'un n'exclut pas l'autre, le sexe fait partie du processus

je pense même que les deux ensembles sont le nec plus ultra

mais bon je vais me faire traiter de pervers I presume ?

comme les inconnus disaient dans leur sketch, ingrid est ce que tu veux venir au cinema avec moi et surtout après est ce que tu baises ?

le sexe seule motivation non plus

on n'est pas que des bêtes mais on l'est aussi en partie, cerveau reptilien toussa toussa.. homme et femme


dernière chose

mascul-inité blessé

la mascul-inité blessée..le lapsus est intéressant aussi



annie ? inities moi aux plaisirs interdits ? mm comment non ? ;-)

sacha guitry grand misogyne avait cette phrase

je suis contre les femmes... . tout contre

qui aime bien chatie bien donc aussi








Dernière édition par Zebulon252b le Lun 19 Juin 2017 - 14:20, édité 1 fois
avatar
Zebulon252b
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 188
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 55
Localisation : namur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Lainie le Lun 19 Juin 2017 - 14:18

Cette lecture est donc en plein dedans:

"Les hommes ont-ils vraiment perdu leur pouvoir ? Ce discours majoritaire d'une soi-disant crise masculine, l'anthropologue Mélanie Gourarier le déconstruit dans un livre brillant.
En réalité, la masculinité, s'apprend, se construit socialement, et s'adapte aux changements pour permettre aux hommes de garder le pouvoir, explique-t-elle. La domination masculine ne faiblit pas, demeure ainsi invisible et reste hégémonique.

Mélanie Gourarier est spécialiste de l'anthropologie du genre et des rapports de pouvoir. Elle est aussi enseignante à l'Ecole des Hautes études en sciences sociales et historienne de l'art.

Dans son livre "Alpha mâle - Séduire les femmes pour s’apprécier entre hommes", publié aux Editions du Seuil, elle part du postulat que certains hommes considèrent qu'ils ont perdu le pouvoir sur les femmes et qu'elles les maintiennent en soumission. Ils n'entendent pas se laisser faire et souhaitent être rétablis dans leur masculinité. Qui sont ces hommes ? Quels seraient les 'déclencheurs' de leur malaise masculin - droits de la femme, parité, mixité ...? Qu'est-ce que le masculinisme ?"


"Le livre s’ouvre sur un topos : celui d’une supposée crise de la masculinité dénoncée par des auteurs à succès comme Éric Zemmour, Alain Soral ou Ross Jeffries, et souvent reprise par les réseaux sociaux. Le monde serait aux mains des femmes, le mouvement féministe ayant non seulement gagné la lutte de l’égalité, mais même renversé les rôles. C’est précisément pour contrer le déclin du mâle moderne, que des consultants, conseillers en image et autres coaches proposent désormais aux hommes de réhabiliter leur « part masculine » en s’appropriant le pouvoir de séduire. Si le mouvement est né aux États-Unis, il existe aujourd’hui une « communauté de la séduction » en France structurée autour d’une nébuleuse de sites Internet et de lieux de rencontres où il s’agit d’apprendre à « draguer ». L’anthropologue Mélanie Gourarier a suivi ces « apprentis séducteurs » sur leur « terrain de chasse » et montre comment ces groupes se structurent autour de la valorisation d’une amitié virile. Cet entre-soi masculin est le lieu où se consolide ce que doit être l’image du bon séducteur, celle d’un alpha mâle qui se contrôle, maîtrise ses désirs et, paradoxalement, parvient à mettre à distance les femmes. Tout en bas de l’échelle des masculinités se trouve donc l’average frustrated chump – le « pauvre type frustré » – qui s’oppose en tout point au pickup artist – l’artiste de la drague. L’élaboration de cette masculinité hégémonique a pour double effet de hiérarchiser les attitudes masculines et de mettre à distance celles jugées subalternes (virilités incertaines ou, à l’inverse, trop traditionnelles), mais aussi de réaffirmer le pouvoir du genre. Car il y a bien, comme le dit M. Gourarier, une « ruse du pouvoir » dans le fait de vouloir renouveler l’idéal de la puissance masculine tout en affirmant lutter contre ce qui serait un modèle en crise. "

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/la-crise-de-la-virilite-n-a-rien-de-nouveau_1886706.html

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1649
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Zebulon252b le Lun 19 Juin 2017 - 14:30

"En réalité, la masculinité, s'apprend, se construit socialement, et s'adapte aux changements pour permettre aux hommes de garder le pouvoir, explique-t-elle. La domination masculine ne faiblit pas, demeure ainsi invisible et reste hégémonique."

"une « ruse du pouvoir » dans le fait de vouloir renouveler l’idéal de la puissance masculine tout en affirmant lutter contre ce qui serait un modèle en crise. "

on retrouve la même dans les combats féministes

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-2eme-partie/un-nouveau-feminisme-pour-de-nouveaux-combats-2eme-partie


j'ai bien une idée mais elle va pas plaire, c'est biologique ce n'est pas pour le pouvoir en soi

un homme sans "pouvoir" est un homme qui ne peut plus bander

dans bander après y a ...pénétrer.. pénétration


admettons alors.. ruse pouvoir..

quelle est la place de l'homme

et là bizarrement ces penseuses ne savent plus quoi dire


qu'est ce que une femme libérée attend d'un homme en 2017 j'aimerais bien le savoir

avatar
Zebulon252b
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 188
Date d'inscription : 03/06/2017
Age : 55
Localisation : namur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par chuna56 le Lun 19 Juin 2017 - 14:34

"En réalité, la masculinité, s'apprend, se construit socialement, et s'adapte aux changements pour permettre aux hommes de garder le pouvoir, explique-t-elle. La domination masculine ne faiblit pas, demeure ainsi invisible et reste hégémonique."

"une « ruse du pouvoir » dans le fait de vouloir renouveler l’idéal de la puissance masculine tout en affirmant lutter contre ce qui serait un modèle en crise. "

je plussoie Zeb.
Je déteste ces discours féministes et réducteurs.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4053
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par chuna56 le Lun 19 Juin 2017 - 14:35

N'empêche, mémé regrette que le roi de la couille ne nous fasse plus l'honneur de sa présence...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4053
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par ManonD le Lun 19 Juin 2017 - 14:50

J’ai eu un employé qui venait d’un pays où seuls les hommes sont à l’extérieur et travaillent. Les femmes s’occupent du travail à la maison. Dans son monde, les hommes se protégeaient les uns, les autres. Tous suppléaient aux lacunes de chacun.
À la maison, sa mère et ses deux sœurs prévenaient tous ces désirs, il ne levait jamais le petit doigt.

Lorsqu’il est arrivé dans notre monde, où hommes et femmes collaborent sur des projets, il était complètement paralysé par la présence des femmes.

Lorsqu’il devait venir porter des documents dans mon bureau, il tremblait comme une feuille et se mettait presque à genoux pour me présenter les documents.

Cet homme n’avait pas la capacité d’adaptation au « nouveau monde ». Le traumatisme était ailleurs.


C’est quoi un modèle d’homme aujourd’hui? La difficulté est qu’il n’en existe pas un seul et unique, mais plusieurs.

ManonD
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 07/04/2017
Localisation : Longueuil Québec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par danslesétoiles le Lun 19 Juin 2017 - 14:54

on s'éloigne du sujet...
mais petit exemple pour démontrer le flou de notre société quant à son positionnement "genré"

Hier je lisais : Renault sort un vernis à ongle assorti à la Twingo

moi en mode "fille" je me dis waaaaaaaaaahhh !!! trop fort ! t'es assortie à ta voiture et tu peux réparer une petite égratignure sur la carrosserie. C'est girly-pratique !!!!!
mon mari rigole : ah ben pour une fois que Renault a une idée ! ce serait top pour toi. (oui j'assume je conduis comme une patate)

aaaah mais non! mais non!!! BAD buzz! voila ce que vous devez dire et penser : renault véhicule des stéréotypes sur les femmes, qui seraient superficielles et mauvaises conductrices

ah oui. pardon.

et pardon pour le HS tordopensant, si ca te dérange, je supprimerai
avatar
danslesétoiles
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 464
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par AristarqueS le Lun 19 Juin 2017 - 15:04

lol

AristarqueS
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 99
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Lainie le Lun 19 Juin 2017 - 15:11

Ca c'est intéressant (qu'on soit d'accord ou pas) :https://www.contrepoints.org/2014/08/02/175643-male-alpha-mal-du-siecle
Je n'avais pas vu ça sous cet angle, en en tirant finalement un peu la même conclusion

Mais tout ceci n'avance pas dans la mesure où la définition du masculin n'a pas été définit. Ou plutôt si, un peu, parce qu'en fait on en viens invariablement au rôle des femmes qui a changé. Donc est-ce l'élément modificateur? Une femme qui a le droit de vote, possède un compte bancaire (existence juridique donc) a un travail et fait un peu ce qu'elle veut (indépendance) et a socialement le même rang que les hommes (affranchissement de la "morale patriarcale" si je puis dire). On dirais que cette enchainement de "+" pour les femmes est vu comme un "-" pour certains hommes. Mais... Pourquoi?

Encore je peux comprendre qu'on ait un pré carré du style "je suis incollable sur l'histoire des années 80 à 90" et que ça fait chier si l'autre le devient aussi parce qu'on perd un peu la notion de "big boss dans le domaine" [je fais un exemple très à la con pour schématiser] mais là on parle de droits assez basiques. Juridique, indépendance, morale. Et ce n'est en rien un "moins"... Au contraire.

Si une femme bosse, elle peut donc participer aux charges du foyer et bonjour les voyages super qu'on peut ce payer. Le corollaire c'est qu'elle peut aussi dorénavant prendre ses cliques et ses claques si monsieur ne lui plait plu, là où avant elle restait enchainé au foyer (raison financière et morale). Car oui... dans la très grande majorité des cas ce sont les femmes qui divorcent. Mais alors quoi? C'est le changement brutale d'une vie amoureuse "en contrat à vie" qui passe "en CDD" qui fait peur? Soit. Dans ce cas le chamboulement doit aussi affecter les femmes... Et c'est peut être le cas.

Mais là on vas vers quelque chose de plus profond finalement, un couple est devenu un produit marketing. Si t'as pas une assez longue bite, un corps pas assez musclé, des petits seins, que tu as pas telle ou telle pratique sexuelle, que tu veux pas d'enfants ou au contraire que tu en veux, bref bah c'est la porte. Tu es un produit et tu dois satisfaire aux exigences de l'autres (et du monde). Alors qu'avant... Les gens ne partaient pas. Donc autant dire que quand les deux savent que l'autre ne partira pas (argent, morale) en général il s'instaure une relation de dominé-dominant. La force physique et le monde "homme" (au sens masculin) aidant, ça a vite tourné vinaigre pour les femmes. Maintenant les cartes sont rebattues, et telle une démocratie on change; de gouvernement, de mec/nana, de téléphone...

Bref, j'ai perdu ici les 3/4 de l'assistance je m'en doute, mais pour moi finalement le problème c'est "des problèmes" et de manière large

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1649
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par AristarqueS le Lun 19 Juin 2017 - 15:16

Tsss la modo veut faire dans le surréalisme.
Mon message: troll - mais le reste (et kadja !) ça passe tranquille

AristarqueS
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 99
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Lainie le Lun 19 Juin 2017 - 15:18

danslesétoiles a écrit:on s'éloigne du sujet...
mais petit exemple pour démontrer le flou de notre société quant à son positionnement "genré"

Hier je lisais : Renault sort un vernis à ongle assorti à la Twingo

moi en mode "fille" je me dis waaaaaaaaaahhh !!! trop fort ! t'es assortie à ta voiture et tu peux réparer une petite égratignure sur la carrosserie. C'est girly-pratique !!!!!  
mon mari rigole : ah ben pour une fois que Renault a une idée ! ce serait top pour toi. (oui j'assume je conduis comme une patate)

aaaah mais non! mais non!!! BAD buzz! voila ce que vous devez dire et penser : renault véhicule des stéréotypes sur les femmes, qui seraient superficielles et mauvaises conductrices

ah oui. pardon.

et pardon pour le HS tordopensant, si ca te dérange, je supprimerai

J'ai un exemple qui, j'espère, mettra tout le monde d'accord (un peu dans le même genre que le tiens mais encore, le tiens est "mignon" et ne me choque pas)
Il existait un genre de concours sponsorisé par une marque d'esthétique où, grâce à un tirage au sort, tu gagnais un coaching beauté en entreprise... La campagne s'appelait "plus belle pour aller bosser".

Mon cerveau de dyslexique a lu "plus belle pour aller sucer" et finalement je sais pas qui de ma dyslexie ou de ma clairvoyance m'a fait voir ça. Sans déconner quoi. Avec une affiche de femme correspondant parfaitement aux stéréotypes de beauté féminine. La mâchoire m'est tombée, j'avoue. Le mix parfait entre le sexisme et l'aliénation à ton entreprise.

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1649
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par jolindien le Lun 19 Juin 2017 - 15:22

Tout ça pour ça...
La dualité, la séparation, l'égo...moi j'ai le droit à cela ou à ceci...

On prétend être moderne, évolués, je trouve l'homme et la femme archaïques, la connerie est millénaire comme les traditions.

Gavé de sa personnalité l'humain déambule et vomit sur l'autre son fiel, et presque toujours catégorise, discrimine, sépare, s'isole.
Et pourtant la suprématie du groupe l'emporte.
Schizo...scission de l'être.

Un jour les humains se donneront la mains au-delà de leurs différences, ils s'uniront dans leurs différences formant alors un tout bien plus vaste, plus conscient.

Et ainsi la limace rampe car elle ne sait faire que ça.

ps: tordopensant, mon post n'a pas pour but de te dévaloriser, je suis juste là, las, au la.



jolindien
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1116
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim le Lun 19 Juin 2017 - 15:25

C'est plus un problème de société. On arrête pas de défendre l'image de la femme dans les médias. Faut pas montrer de femme trop maigre, trop grande, trop jolie etc... Parce que bon c'est dur pour l'égo. Ok. Mais alors pourquoi on entends personne crier au scandale avec les pub de parfum pour homme et autre ou on voit des mecs archi musclé, grand etc... Là pas de problème c'est normale.

Entre homme ils appellent ça "le syndrome princesse Disney".

On en arrive au point ou c'est aux hommes d'être parfait. Il n'y qu'a voire "les petites grosses" sur les sites de rencontre ;-). Elles veulent un mannequin qui bosse dans la finance lol.

C'est même au delà du clivage homme-femme c'est carrément en tant que blanc hétéro que les hommes sont attaqué maintenant. Pour tout et n'importe quoi. Leur avis et forcément HS en tant que petit privilégié. C'est de la victimisation pur et simple.

Fulgrim
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 111
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Ryuzaki L le Lun 19 Juin 2017 - 15:30

Je ne comprends toujours pas ce que vous entendez par masculinité (et féminité).

Je veux dire, c'est quoi pour vous un "vrai homme" ? Le séducteur? Le mec qui élève la voix ? Le mec qui paye au restaurant ?
Et c'est quoi les qualités d'une "vraie femme" ? La douceur ? La coquetterie ? La sensibilité ?

On m'a déjà reproché de ne pas être assez féminine mais j'ai l'impression que les personnes qui disent cela me reprochent juste de ne pas coller à l'image stéréotypée qu'ils se font de la femme. C'est comme ces gens qui disent "t'es pas une vraie noire" parce que tu manges pas de viande, que tu sais pas danser et que tu lis plein de livres occidentaux... Pour moi, ça n'a pas de sens. Chacun est comme il est c'est tout et je ne vois pas pourquoi certaines attitudes seraient qualifiées de masculines et d'autres de féminines.

Perso, que ce soit dans mes relations amicales ou amoureuses, je suis plus attirée par les personnes qui s'affirment, savent ce qu'elles veulent etc. Je ne suis pas du tout attirée par les hommes qui ont tout le temps l'air de s'excuser d'être là, qui n'osent pas me taquiner, bref qui manquent de confiance en eux. Mais ce n'est pas pour autant que je les considère comme "moins hommes". C'est juste une question de goût... Comme certaines qui aiment les blonds ou celles qui aiment les sportifs...


Dernière édition par Ryuzaki L le Lun 19 Juin 2017 - 15:31, édité 1 fois
avatar
Ryuzaki L
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 478
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Lainie le Lun 19 Juin 2017 - 15:31

"C'est plus un problème de société. On arrête pas de défendre l'image de la femme dans les médias. Faut pas montrer de femme trop maigre, trop grande, trop jolie etc... Parce que bon c'est dur pour l'égo. Ok. Mais alors pourquoi on entends personne crier au scandale avec les pub de parfum pour homme et autre ou on voit des mecs archi musclé, grand etc... Là pas de problème c'est normale. "

Je sais pas dans quel pays tu es. Mais dans le miens, en France, les mannequins femme à la TV qui vendent des produits correspondent parfaitement aux stéréotypes de genre. Je dirais même que ça va au delà: il n'y a qu'à voir les acteurs. Beaucoup d'hommes ne correspondant pas aux stéréotypes de genre, quand on voit le pendant féminin... Il est beaucoup plus light...

_________________
We're are all mad here
avatar
Lainie
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1649
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim le Lun 19 Juin 2017 - 15:31

[quote="Lainie"]
danslesétoiles a écrit:Mon cerveau de dyslexique a lu "plus belle pour aller sucer" et finalement je sais pas qui de ma dyslexie ou de ma clairvoyance m'a fait voir ça.
.

C'est juste que tu a parfaitement compris le message lol!

Fulgrim
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 111
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Fulgrim le Lun 19 Juin 2017 - 15:34

Lainie a écrit:"C'est plus un problème de société. On arrête pas de défendre l'image de la femme dans les médias. Faut pas montrer de femme trop maigre, trop grande, trop jolie etc... Parce que bon c'est dur pour l'égo. Ok. Mais alors pourquoi on entends personne crier au scandale avec les pub de parfum pour homme et autre ou on voit des mecs archi musclé, grand etc... Là pas de problème c'est normale. "

Je sais pas dans quel pays tu es. Mais dans le miens, en France, les mannequins femme à la TV qui vendent des produits correspondent parfaitement aux stéréotypes de genre. Je dirais même que ça va au delà: il n'y a qu'à voir les acteurs. Beaucoup d'hommes ne correspondant pas aux stéréotypes de genre, quand on voit le pendant féminin... Il est beaucoup plus light...

Je vis en France. Il n'y a pas que la télé comme médias. Va faire un tour sur Youtube. Regarde des chaînes de jeunes. Tu va comprendre ou je veux en venir. Des gens comme Marion Séclin y sévissent en toute impunité...

Je suis d'accord que la pression sur les femmes est encore largement supérieur à celle subi par les hommes. Mais là on ne tend pas vers une égalité. On ce dirige vers une inversion et c'est pas bon je penses.

Fulgrim
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 111
Date d'inscription : 03/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Masculinité blessé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum