Les trucs qui m'enervent

Aller en bas

Les trucs qui m'enervent

Message par Invité le Ven 16 Juin 2017 - 6:49

Les mecs qui ne mettent pas la barriere de séparation aprés leurs achats sur le tapis roulant des caisses. Putain comme ça m'enerve !

Total manque de respect ça.

Les mecs qui lambinent au volant. OMG. Bon alors interdiction ou pas moi je les double quand meme. Parfois accompagné de gestes explicites.

La farine sur le pain. Sous des pretextes "d'autenthicité", et surtout dans un but mercantile, tu achetes du pain, y'a plein de farines, ça en fout partout et en plus dans la bouche ça fait pateux.

Ou est la bonne vieille baguette, la classique, celle qui est facile pour faire les sandwiches, les tartines. Ben elle est dans les grandes surfaces. Ces meme grandes surfaces ou beaucoup de gens ne mettent pas leur barriere de séparation. Comme quoi, tout est lié dans l'univers.

Les touristes qui viennent nous faire chier la. Est ce que je vais chez eux moi ? Ben non, moi j'ai un travail. Et en plus chez vous c'est pas beau.

La politique ? huhu. J'ai déchiré ma carte, je n'ai pas voté, et je pense que je ne le ferais plus jamais. Je l'ai fais une fois dans ma vie, par curiosité.
Un simple papier que l'on glisse dans une urne suffit a faire croire a la masse qu'ils sont dans une "démocratie". Une école, des bulletins, une urne. Ensuite viendra a nouveau le temps du 49.3.
Comme les putes d'ailleurs. Une fois par curiosité. Rue saint denis, un hotel sordide, lel.

"c'est comme une p'tite chanson", le truc des enfumés la, des enfoires chéplu quoi. Insupportable cette chanson.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Oliv'yeah le Ven 16 Juin 2017 - 12:07

Pété de rire J'espère qu'après n'être pas allé voter, tu n'oublies pas de te plaindre de ce que les politiques font n'importe quoi sans jamais écouter ton avis Razz
Pour les mecs qui mettent pas les barrières dans les grandes surfaces je suis d'accord...
Les hortensia aussi ça me met hors de moi, si un jour je suis élu par les abstentionnistes sans m'être présenté, je les éradiquerai de la France voire du monde.
avatar
Oliv'yeah
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 189
Date d'inscription : 25/04/2017
Localisation : Lagwyann

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Invité le Dim 18 Juin 2017 - 8:09

Je comprend bien chouchou.

Mais je t'assurre je m'en fous completement maintenant. J'ai des priorités bien plus importantes.

Un truc qui m'enervait a l'époque:

Les punk a chiens avec leur vieux mercedes qui fume noir qu'il n'en peut plus, avec l'autocollant "non au nucleaire" au cul du camion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Invité le Lun 3 Juil 2017 - 6:21

Oliv'yeah a écrit:Pété de rire J'espère qu'après n'être pas allé voter, tu n'oublies pas de te plaindre de ce que les politiques font n'importe quoi sans jamais écouter ton avis Razz

Mais oui mec. A fond meme. Tu sais pourquoi ? Parce que je suis dans la vraie vie.

Je peux te filer des tas d'exemple. Tous les jours je suis sur le terrain. Et toi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Oliv'yeah le Mar 4 Juil 2017 - 3:17

Moi je passe mes journées de travail à soigner des gens et mes journées de repos à pousser un mur administratif à la force de mes bras. J'ai obtenu très peu de choses rétrospectivement, mais je te prie de croire que ça a été le fruit d'une lutte acharnée contre un système à l'inertie étonnante. Du coup, j'aurais tendance à dire que se remonter les manches est déjà une partie de la solution.
PS : j'en profite pour préciser que les van mercedes qui fument et empestent l'air sur 3km avec un autocollant non au nucléaire/grd au cul ont aussi le don de m'énerver, tout autant que les connards en monospace qui viennent te bouffer la boule d'attache remorque sur l'autoroute et te dépasser à 160 avec l'autocollant bébé à bord... cette précision étant faite, je te laisse la parole :-)
avatar
Oliv'yeah
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 189
Date d'inscription : 25/04/2017
Localisation : Lagwyann

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Invité le Mar 4 Juil 2017 - 3:37

Ca tombe bien je dors pas.

Hier en partant au boulot la route était bloqué chez moi. Pour un connard de ponte. Je supporte plus. Les passes droits, les privileges qui ont juste changé de main. L'obsolescence programmé aussi, putain mais faut que ça s'arrete.
Ce systeme va s'écrouler et j'espere le plus rapidement possible. Je fais partie de cette nouvelle classe sociale qu'on appelle les travailleurs pauvres. J'ai rien a perdre moi. J'ai meme pas de bagnole en ce moment. (celle du boulot). J'ai juste mon ordi portable et j'avoue que j'aurais du mal a m'en passer.

Je vois les gens qui sont de plus en plus découragés, fatigués. Les tpe les tpi qui crevent. Et le taux de suicide chez les agriculteurs ?

Bientot bientot. Et ça sera cool.

https://www.youtube.com/watch?v=duZh2lOgl5s

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Dezinscrit le Mar 4 Juil 2017 - 16:43

alors euh y a un truc qui croit y m'énerve y s'appelle kagegougou y cause avec une cuiller dans la bouche y suce les boules la modo et des meufs mais après elles les meufs elles le taclent alors y corrompt son langage châtié de châtré pour montrer l'est plus vulgos que tous comme si qu'on avait pas deviné et mec va t faire enculer

Dezinscrit
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 29/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Invité le Mar 4 Juil 2017 - 17:12

oh putain Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Invité le Mar 4 Juil 2017 - 17:14

Bon en fait j'ai rien compris mais ça doit etre surement trés drole Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par chuna56 le Mar 4 Juil 2017 - 17:24

Moi j'ai compris ^^

Le truc qui m'énerve en ce moment : faire croire aux jeunes qu'ils ont le niveau qu'on leur demande.
Instruction du ministère pour les corrections : "faut être bienveillant".
C'est certain que les patrons seront bienveillants plus tard.
Soit l'EN s'adapte à cette nouvelle génération, en changeant les programmes pour valoriser les nouvelles compétences, et en créant de nouveaux diplômes, soit on reste honnête et on arrête de leur donner des diplômes qu'ils ne méritent pas.
Mais cette incohérence m'agace au plus haut point.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 9227
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Exxeme le Mer 12 Juil 2017 - 23:50

@chuna

Marrant, j'ai vu un truc sur ce sujet aujourd'hui (encore d'Onfray, dont je t'avais parlé sur ton fil, même teneur que ce que tu expliques). Au final, à peu de choses près et en grossissant, ça revient à recréer des castes sociales qui s'auto-valident d'après ce que j'ai compris. On rajoute 2-3 prolos de toutes origines par ci par là, comme des paillettes pour bien faire ressortir la robe et *cling* on est bons.
Désespérant si c'est le cas.



Exxeme
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 22/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par chuna56 le Mer 12 Juil 2017 - 23:54

Dans mon collège carton plein, ils ont TOUS eu le brevet. Nan mais allo quoi Dent pétée
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 9227
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 37
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Exxeme le Jeu 13 Juil 2017 - 0:31

S'qui m'énerve, ce sont les trous du cul qui soutiennent que le réel n'a pas eu lieu; dans leur tête ça ne s'est pas passé comme en vrai: ça n'a donc pas existé. J'en fais ptêt partie hein, y'a pas de soucis. Faut toujours un méchant dans les films et on est tous le connard de quelqu'un mais quand même.

27 ans, j'en ai 65 au niveau de l'espoir, des rêves niais d'amitié, d'amour vrai, de mon cul sur la commode. Ca a toujours été un peu le cas, j'ai toujours été vieux dans ma tête sur les choses raisonnantes et toujours 12 ans pour le reste, l'amour, la fraternité, l'injustice, le rapport au travail et à la société.
Puis les premières copines m'ont fait passer certains caps sur l'idéalisme [je cours encore sans me retourner] et certaines femmes et couples encore maintenant.

Ceux que je considérais comme mes amis, mon cercle proche et rare c'est l'inverse. Le bulbe ramollit, retombe en enfance, le coeur se ride, flétrit et accepte... Faut tout accepter, puis si quelqu'un te traite bien comme de la merde, hé bien, faisons-le payer à quelqu'un d'autre. Entretenons la chaine du malheur, si on faisait pas gaffe, sur un malentendu, on pourrait s'entendre mieux, communiquer et ptêt faire avancer des petites choses.

Quand j'étais gosse on disait que dans les 10, 20 ans à venir la pauvreté en Afrique serait endiguée. Que l'on était tous de la même race et qu'au final y'avait aucune différence fondamentale entre nous tous. J'ai appris à la fin de l'adolescence ans ce qu'étaient un juif, un musulman, l'étranger... Je voyais juste un bonhomme différent, boah on l'est tous.

Entre temps, 8 connards possèdent autant que 50% de la population mondiale si je ne m'abuse. On a fumé la moitié de la vie sauvage sur la Terre, on continue. Je vois encore ces photos d'animaux, de chats qu'on va euthanasier, je vois toujours leur lueur dans leur yeux. La même que la nôtre, cette putain d'âme sensible et intelligente sauf qu'eux, ils ne peuvent pas s'exprimer. Je m'imagine à leur place, chétif, soumis à la violence de l'Homme souvent. Ils vont pas monter des collectifs, des bombardements en guise de vengeance, ni même juste demander à être libérés dans une forêt, quitte à crever, autant que ça soit là bas: ils sont emprisonnés par notre suprématie de merde. Comme les plus gentils d'autres nous, les plus faibles, les plus inadaptés ou les plus geignards, je ne sais même plus dire. On laisse crever les noirs, c'est plus facile pour leur tirer toutes ces ressources qu'ils ont. On a fumé au moins un millions d'enfants en Irak, un million, 1000 fois 1000. Une jolie femme se fait encore jeter de l'acide au visage. On continue à définir les femmes sur leur physique. Elles l'acceptent souvent. C'est un jeu. Aucune envie d'y jouer. Je pourrai continuer des heures sur des poncifs pareils, que tout le monde connaît, a assimulé et alimente.

C'est sûr, c'est facile de se plaindre d'un système qu'on entretient et qui nous entretienne, que peut-on y faire aussi éclatés et parcélisés que nous ne le sommes. Je fais partie de ces lâches. Petitement, j'essaye d'aider à droite à gauche, de tendre une oreille, de faire un p'tit don ici et là. A quoi bon. Autant nettoyer une cuve d'essence avec un pshit à vitre. C'est risible.

Alors ouais, y'a plein de choses géniales qui arrivent, d'inventeurs jeunes qui aident les petites gens, d'humains qui aident d'autres humains. Et les animaux.

Mais y'aura toujours ce groupe d'enculés profonds au-dessus de nous qui ont toujours une dizaine de coups d'avance, ils ont tout contre nous, les moyens, l'envie, l'unité, l'égoïsme et la vanité. Nous, on se divise sur des conneries; une fatigue mentale et sentimentale, ça doit bien les faire marrer. Comme un ado qui fou le feu à une poule puis la regarde courir bêtement. Instinctivement ça le fait marrer. C'est pas forcément le diable le type, il est surtout plus con que méchant.

Y'aura toujours cet abruti, moi aujourd'hui, pour casser l'ambiance, penser à ça quand c'est pas socialement adapté, croire qu'il réinvente la roue de l'Humanisme alors qu'il joue un rôle dans une pièce. Puis ce sera quelqu'un d'autre quand lui aura rendu le tablier, s'il le rends. Tout recommencera constamment, le recommencement du même etc etc.

Reparler du poncif sur la connerie humaine, voir la citation d'Einstein "Je crains le jour où la technologie remplacera les interactions humaines. Nous aurons alors créé une génération d'idiots". Se dire qu'il a sûrement raison, qu'il va avoir de plus en plus raison, que je fais peut-être partie de ces idiots. Que c'était vraiment pas la moitié d'un génie ce type, je peine toujours à comprendre la relativité j'crois.

Penser à Desproges, il est parti au bon moment, jusqu'au bout il avait son avance lui aussi. Et tous ceux du club des 27. ils nous ont donnés les plus belles choses qu'ils avaient, comme ça gratos, c'est cadeau in ze musette. Fin du fin, ils ont même eu la décence de partir avant de décliner. Peut-être même avant de voter [à droite avec l'âge]. La classe.


C'était mon moment de petite noirceur, ça faisait un moment, désolé et merci bien.

Exxeme
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 22/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Exxeme le Jeu 13 Juil 2017 - 0:34

chuna56 a écrit:Dans mon collège carton plein, ils ont TOUS eu le brevet. Nan mais allo quoi Dent pétée


Dans 20 ans, gros titres dans les journaux "Un collège entier rempli de génies change la face de l'Humanité".

Oh, tu verras. Papy

Exxeme
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 22/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Surfi le Mer 9 Aoû 2017 - 2:39

Exxeme a écrit:S'qui m'énerve, ce sont les trous du cul qui soutiennent que le réel n'a pas eu lieu; dans leur tête ça ne s'est pas passé comme en vrai: ça n'a donc pas existé. J'en fais ptêt partie hein, y'a pas de soucis. Faut toujours un méchant dans les films et on est tous le connard de quelqu'un mais quand même.

27 ans, j'en ai 65 au niveau de l'espoir, des rêves niais d'amitié, d'amour vrai, de mon cul sur la commode. Ca a toujours été un peu le cas, j'ai toujours été vieux dans ma tête sur les choses raisonnantes et toujours 12 ans pour le reste, l'amour, la fraternité, l'injustice, le rapport au travail et à la société.
Puis les premières copines m'ont fait passer certains caps sur l'idéalisme [je cours encore sans me retourner] et certaines femmes et couples encore maintenant.

Ceux que je considérais comme mes amis, mon cercle proche et rare c'est l'inverse. Le bulbe ramollit, retombe en enfance, le coeur se ride, flétrit et accepte... Faut tout accepter, puis si quelqu'un te traite bien comme de la merde, hé bien, faisons-le payer à quelqu'un d'autre. Entretenons la chaine du malheur, si on faisait pas gaffe, sur un malentendu, on pourrait s'entendre mieux, communiquer et ptêt faire avancer des petites choses.

Quand j'étais gosse on disait que dans les 10, 20 ans à venir la pauvreté en Afrique serait endiguée. Que l'on était tous de la même race et qu'au final y'avait aucune différence fondamentale entre nous tous. J'ai appris à la fin de l'adolescence ans ce qu'étaient un juif, un musulman, l'étranger... Je voyais juste un bonhomme différent, boah on l'est tous.

Entre temps, 8 connards possèdent autant que 50% de la population mondiale si je ne m'abuse. On a fumé la moitié de la vie sauvage sur la Terre, on continue. Je vois encore ces photos d'animaux, de chats qu'on va euthanasier, je vois toujours leur lueur dans leur yeux. La même que la nôtre, cette putain d'âme sensible et intelligente sauf qu'eux, ils ne peuvent pas s'exprimer. Je m'imagine à leur place, chétif, soumis à la violence de l'Homme souvent. Ils vont pas monter des collectifs, des bombardements en guise de vengeance, ni même juste demander à être libérés dans une forêt, quitte à crever, autant que ça soit là bas: ils sont emprisonnés par notre suprématie de merde. Comme les plus gentils d'autres nous, les plus faibles, les plus inadaptés ou les plus geignards, je ne sais même plus dire. On laisse crever les noirs, c'est plus facile pour leur tirer toutes ces ressources qu'ils ont. On a fumé au moins un millions d'enfants en Irak, un million, 1000 fois 1000. Une jolie femme se fait encore jeter de l'acide au visage. On continue à définir les femmes sur leur physique. Elles l'acceptent souvent. C'est un jeu. Aucune envie d'y jouer. Je pourrai continuer des heures sur des poncifs pareils, que tout le monde connaît, a assimulé et alimente.

C'est sûr, c'est facile de se plaindre d'un système qu'on entretient et qui nous entretienne, que peut-on y faire aussi éclatés et parcélisés que nous ne le sommes. Je fais partie de ces lâches. Petitement, j'essaye d'aider à droite à gauche, de tendre une oreille, de faire un p'tit don ici et là. A quoi bon. Autant nettoyer une cuve d'essence avec un pshit à vitre. C'est risible.

Alors ouais, y'a plein de choses géniales qui arrivent, d'inventeurs jeunes qui aident les petites gens, d'humains qui aident d'autres humains. Et les animaux.

Mais y'aura toujours ce groupe d'enculés profonds au-dessus de nous qui ont toujours une dizaine de coups d'avance, ils ont tout contre nous, les moyens, l'envie, l'unité, l'égoïsme et la vanité. Nous, on se divise sur des conneries; une fatigue mentale et sentimentale, ça doit bien les faire marrer. Comme un ado qui fou le feu à une poule puis la regarde courir bêtement. Instinctivement ça le fait marrer. C'est pas forcément le diable le type, il est surtout plus con que méchant.

Y'aura toujours cet abruti, moi aujourd'hui, pour casser l'ambiance, penser à ça quand c'est pas socialement adapté, croire qu'il réinvente la roue de l'Humanisme alors qu'il joue un rôle dans une pièce. Puis ce sera quelqu'un d'autre quand lui aura rendu le tablier, s'il le rends. Tout recommencera constamment, le recommencement du même etc etc.

Reparler du poncif sur la connerie humaine, voir la citation d'Einstein "Je crains le jour où la technologie remplacera les interactions humaines. Nous aurons alors créé une génération d'idiots". Se dire qu'il a sûrement raison, qu'il va avoir de plus en plus raison, que je fais peut-être partie de ces idiots. Que c'était vraiment pas la moitié d'un génie ce type, je peine toujours à comprendre la relativité j'crois.

Penser à Desproges, il est parti au bon moment, jusqu'au bout il avait son avance lui aussi. Et tous ceux du club des 27. ils nous ont donnés les plus belles choses qu'ils avaient, comme ça gratos, c'est cadeau in ze musette. Fin du fin, ils ont même eu la décence de partir avant de décliner. Peut-être même avant de voter [à droite avec l'âge]. La classe.


C'était mon moment de petite noirceur, ça faisait un moment, désolé et merci bien.



Sort de mon corps !

Tu as dit une phrase capitale.

Sauras-tu la retrouver.


C'est celle qui change tout en fait.
avatar
Surfi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 737
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : A ma place.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Surfi le Mer 9 Aoû 2017 - 2:51

Exxeme a écrit:
chuna56 a écrit:Dans mon collège carton plein, ils ont TOUS eu le brevet. Nan mais allo quoi Dent pétée


Dans 20 ans, gros titres dans les journaux "Un collège entier rempli de génies change la face de l'Humanité".

Oh, tu verras. Papy

Y'a de l'idée.
avatar
Surfi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 737
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : A ma place.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Carla de Miltraize V le Jeu 24 Aoû 2017 - 13:36

Péter pendant mon cours collectif de yoga :'(
avatar
Carla de Miltraize V
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5553
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 100
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par mumy-zebra le Dim 18 Fév 2018 - 2:43

Le sentiment de supériorité d'une personne alors qu'elle est inapte à trouver une solution adéquate à un problème donné. Le summum étant l'autosatisfaction de ses propres aberrations.
avatar
mumy-zebra
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 30/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Pola le Dim 18 Fév 2018 - 2:59

Le truc qui m'énerve c'est quand je m'énerve. C'est plus fort que moi, quand quelque chose m'énerve c'est à moi que j'en veux.
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5191
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Invité le Dim 18 Fév 2018 - 10:50

Quand Pola a raison !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trucs qui m'enervent

Message par Ptitbeurre le Dim 18 Fév 2018 - 12:00

Pola a écrit:Le truc qui m'énerve c'est quand je m'énerve. C'est plus fort que moi, quand quelque chose m'énerve c'est à moi que j'en veux.

La même Laughing Vous avez lu l'Art subtil de s'en foutre de Mark Manson ? Ce serait un bon livre de chevet à se garder sous la main en cas de prise de tête et surtout de prise de tête sur la prise de tête.
avatar
Ptitbeurre
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 22/02/2016
Age : 27
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum