Kernunosophile

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Dim 25 Juin 2017 - 14:52

.


Dernière édition par SØnDay le Jeu 6 Juil 2017 - 22:33, édité 1 fois

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Godzilla le Dim 25 Juin 2017 - 15:07

Why not ^^
Mais pourtant un double néant peut aussi donner un être crucial...
La démonstration est plus courte, mes maigres facultés obligent.

Spoiler:
 
avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2634
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Dim 25 Juin 2017 - 16:25

[/justify]


Dernière édition par SØnDay le Jeu 6 Juil 2017 - 22:33, édité 1 fois

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Dim 25 Juin 2017 - 22:33

Cédric Villani sur l'hypersensibilité...
Très agréablement surpris ! Smile




SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par I am so sure le Dim 25 Juin 2017 - 23:12

Spoiler:





Very Happy

avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7468
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

http://www.zebrascrossing.net/t29569-la-boite-a-so-sure-dans-le-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Portez des lunettes roses le Lun 26 Juin 2017 - 6:45

J'y comprend rien.
Étant donné que je me place du coté du langage et que je n'ai jamais appris les symboles mathématiques, je garde cela depuis longtemps: l'idée de Parménide qui veut que puisqu'il y a quelque chose il ne peut pas y avoir rien. Dont découle la suprématie de
l'être sur le néant.

Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18925
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Lun 26 Juin 2017 - 18:24

Hydrolat de Neroli a écrit:J'y comprend rien.
Étant donné que je me place du coté du langage et que je n'ai jamais appris les symboles mathématiques, je garde cela depuis longtemps: l'idée de Parménide qui veut que puisqu'il y a quelque chose il ne peut pas y avoir rien. Dont découle la suprématie de l'être sur le néant.
Wink





Dernière édition par SØnDay le Jeu 6 Juil 2017 - 22:34, édité 3 fois

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Tokamak le Lun 26 Juin 2017 - 19:05

Lully ça m'a fait penser à Angélique...


Elle était sacrément mimi Michèle Mercier, plus charmante que Bardot.

Spoiler:

Ici un syndrome bien connu, le syndrome de la grimace, et elle peut faire ça des heures, des jours...

avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1016
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Lun 26 Juin 2017 - 19:48

L'ambiance baroque me faisait plutôt penser au film Barry Lyndon...



C'est sûr, c'est nettement glamour qu'Angélique héhé Laughing

Le thème musical est de Haendel et la sarabande est une danse...
Ce qui signifie que des gens ont donc dansé sur cette musique...
Quel exploit... ^_^

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Portez des lunettes roses le Lun 26 Juin 2017 - 19:54

On se retrouve donc dans un monisme absolu

Et comment passe t-on de: l'être est, donc le néant ne peut être, au monisme, qui est déjà une définition de cet être ?
Nombreuses sont les distinctions qui peuvent être faites dans l'être. Toutes les grandes abstractions " l'Etre, l'absolu", etc ont comme défaut d'être d'autant plus abstraites et de peu de signification qu'elles englobent plus de choses.
On peut imaginer des êtres, et l'être lui-même autrement que par le biais du monisme. L'être est moralement neutre, une pierre "est". Mais cela ne rend en fait pas compte de grand-chose.

Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18925
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Lun 26 Juin 2017 - 22:59

.


Dernière édition par SØnDay le Jeu 6 Juil 2017 - 22:35, édité 1 fois

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Mar 27 Juin 2017 - 15:41

Demat d'an holl ! Petra nevez ?
O tihuniñ emaon hag ur banne kafe 'mo ^_^
Ra vo mat ho tevezh !

Bonjour à tous ! Quoi de neuf ?
Je me réveille juste et je prendrais bien un café ^_^
Que votre journée soit bonne !



SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Portez des lunettes roses le Mar 27 Juin 2017 - 16:10

tout ce qui existe – l'univers, le cosmos, le monde

Sans vouloir chipoter, le postulat que l'univers, le cosmos, le monde sont tout ce qui existe est hypothétique.
C'est de l'atomisme. Du matérialisme.
Je crois à l'existence d'un monde spirituel, non corporel, non temporel, non local, indépendant de l'univers matériel.

Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18925
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Mar 27 Juin 2017 - 17:29

.


Dernière édition par SØnDay le Jeu 6 Juil 2017 - 22:36, édité 1 fois

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Franck Eléphant le Mar 27 Juin 2017 - 17:46

Un ange déchu a écrit:
Je regrette cette époque de la Grèce antique où il y avait plusieurs écoles de pensée comme les stoïciens, les épicuriens, les cyniques, les pythagoriciens, les platoniciens, etc.

A différents siècles, non ?
avatar
Franck Eléphant
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 51
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 49
Localisation : Perpignan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Mar 27 Juin 2017 - 18:16

Franck Eléphant a écrit:
Un ange déchu a écrit:
Je regrette cette époque de la Grèce antique où il y avait plusieurs écoles de pensée comme les stoïciens, les épicuriens, les cyniques, les pythagoriciens, les platoniciens, etc.

A différents siècles, non ?
Ah merde, tu m'as foutu un doute, j'ai été vérifié sur la wikipédia  Laughing

Alors... Le pythagorisme recouvre une période très large. Pythagore est né vers 580 av. J.-C et on retrouve des néo-pythagoriciens jusqu'au III s. ap. J.-C avec par exemple Porphyre ou Jamblique.

Le stoïcisme est fondé vers 301 av. J.-C

L'épicurisme est fondé en 306 av. J.-C

L'école platonicienne est l'Académie fondée en 387 av. J.-C

Le cynisme, école fondée par Antisthène (-444/-365)

Et enfin, l'influence de ces écoles de pensée recouvre en effet plusieurs siècles Wink

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Tokamak le Mar 27 Juin 2017 - 20:04

Hydrolat de Neroli a écrit:
tout ce qui existe – l'univers, le cosmos, le monde

Sans vouloir chipoter, le postulat que l'univers, le cosmos, le monde sont tout ce qui existe est hypothétique.
C'est de l'atomisme. Du matérialisme.
Je crois à l'existence d'un monde spirituel, non corporel, non temporel, non local, indépendant de l'univers matériel.
[MODE CHIPOTAGE=ON]
Si je puis me permettre... il demeure un postulat, un protocole, un socle, selon lequel l'Univers est l'Ensemble de tous les Ensembles, l'Ensemble de tout ce qui existe (et depuis quelque temps tu sais que selon moi en substance Univers=Dieu). A partir de là, que ce soit spirituel, non corporel, etc ça fait partie intégrante de l'Univers. Dès que cela "existe", une fraction éclose du Tout, du Un éternel et cyclique. Et il ne faudrait pas confondre Univers et Cosmos, notre "portion locale", notre "densité vibratoire", et je rejoins Un ange déchu s'agissant de l'exemple des "fréquences radio" (et j'avais développé un commentaire dans le fil Avant le Big Bang sur ce sujet à propos de la "matière noire").

Pour la parabole (oui j'aime bien les paraboles;) imaginons que nous soyons au temps de Newton. Les ondes EM n'étaient pas connues, et ça courait pas vraiment les livres scientifiques, même les plus prestigieux. Newton notamment était parvenu à "séparer" le spectre de la lumière du Soleil via un prisme, mais ça allait du rouge au violet, un infinitésimal échantillon du gigantesque spectre EM. En outre les ondes radio, micro ondes, infra rouges, ultra violets, rayons x et rayons gammas (QUI DANS L'ABSOLU EXISTENT) même pour les esprits les plus brillants, les plus "optimums" de l'époque, ils n'en avaient conscience, ou de loooin. Puis regardons sur une courbe l'évolution crescendo des sciences, des technologies jusqu'à nos jours. Bon en Physique théorique ça stagne (quasi ?) depuis un siècle ou presque, là ça urge. Où se cache le nouveau Max Planck ? En aparté les sciences m'intéressent beaucoup et le "monde spirituel" aussi. Wink

Je m'égare je m'égare, encore cette fichue écriture automatique... aaahh je ne cooontrôôôle pluuus mes doooiiiigts.... trêve de bla bla, voilà en gros à mes yeux "comment semble fonctionner la machine dans les grandes lignes". Après chacun(e) est libre de penser ou croire ce qu'il désire, aucun problème avec ça. Chacun(e) a ses pensées, ses ressentis, ses appréhensions, ses images.
[MODE CHIPOTAGE=OFF]
avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1016
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Portez des lunettes roses le Mar 27 Juin 2017 - 21:27

Il manque un élement, l'Esprit.
La Cause des causes. Car ce que tu décris vient d'où ?

Pour moi je considère, contrairement à De Chardin, qu'il y a une rupture de continuité entre l'en-haut et l'en-bas.
Je me fonde sur un certain nombre de formules telles que "Mon royaume n'est pas de ce monde", ou "vous vous êtes d'en-bas moi je suis d'en-haut." L'idée de Trimégiste "ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas afin que s'accomplisse le miracle de l'unité" a un défaut, pour moi, si en effet l'en bas est à l'image de ce qui est en haut, il y a entre eux la même différence qu'entre une image et l'objet réel qui lui donne corps. "Vous n'êtes pas du monde comme je ne suis pas du monde".
Par quel vecteur ? L'Esprit (Majuscule). Il ne s'agit pas ici de noosphère, mais réellement d'une entité extrinsèque au monde.
Et comment entre-t'on en contact avec cet Esprit ? Pour faire très court, en l'accueillant en lieu et place du notre.
"Sacrificum intellectus."
Puis viennent les rites: le baptème, plongée dans la mort, remontée dans le royaume - qui "n'est pas de ce monde."
"Où je vais, vous ne pouvez venir...Je monte vers le père".
Si cette rupture n'est pas complête, on peut accéder en haut par des moyens techniques - ton langage utilise des termes scientifiques ou philosophiques. Or, pour moi toujours, le seul accès au réel - distinct du "connu" ! - c'est la Grâce.
Ce n'est pas un phénomène "d'emergence". C'est un acte gratuit et souverain venu d'en-haut. "Nul n'a jamais vu Dieu". Aucun homme ne "monte" vers Dieu. L'incarnation souligne que c'est bien Dieu qui descend vers l'homme, précisément parce que l'homme ne peut par ses propres moyens accéder au royaume SPIRITUELS avec des moyens HUMAINS.
Un mystique a écrit: "Quoi que découvre la science, c'est précisément cela que je refuse d'appeler Dieu".
Il y a il est vrai un monde d'énergies qui nous entoure. Des plus basses fréquences aux plus hautes fréquences si on veut. Bas astral, haut astral (Bouddhisme). Mais ces énergies demeurent des éléments de CE monde.
Le Spirituel n'est pas "de la matière fine". Le spirituel n'est pas une catégorie de molécules. Sinon on est en quelque sorte FATALEMENT voué à l'impermanence et à la cyclicité mortifère.
Cette rupture entre "terre" (sous tous ses aspects) et ciel (sous tous les siens) est consommée.
Seul le pardon et la grâce peuvent nous réouvrir l'accès à cette dimension dont tout en nous respire la nostalgie.

Tout cela est extrêmement sommaire, mais il s'agit pour moi de clarifier les choses, non de convaincre. Je n'ai jamais été convaincu QUE par des expériences spirituelles concrêtes et datables, la réflexion s'est contentée d'en découler à postériori, mais en réalité, je n'en n'ai pas besoin, je n'ai pas besoin d'arguments. L'existence d'un Dieu ESPRIT et transcendant est pour moi un fait d'expérience. Je n'ai donc aucun argument contre toi. Au mieux, je n'en n'ai que pour toi.

Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18925
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Tokamak le Mar 27 Juin 2017 - 21:51

Hydrolat de Neroli, sur ce thème qui sait si nous pourrons nous rapprocher, en ce sens que je ne puis considérer Dieu à l'instar d'une "entité externe" ou une "entité" tout court. La transcendance ça, d'une manière générale, je te l'accorde, une affaire de vibration ? Et lorsque tu évoques l'Esprit, te bases-tu sur des écrits particuliers ? Pour savoir si tu es "libre" ou si tu suis des "chemins balisés" pour ainsi dire, sans pique de ma part.

Puis j'ai envie de te dire, l'Univers... on tâtonne à peine. Des mystères, des questions, et des réponses qui entraînent d'autres questions. Cette distinction que tu sembles amener entre le "spirituel" et le "concret", à mon avis c'est là qu'est l'os hélas, tout est lié, puisque cela forme un Tout in fine. Ah et pour l'origine... si tu te sens de suivre le fil Avant le Big Bang (munis-toi de pop corn) le thème a été creusé.
avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1016
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Portez des lunettes roses le Mer 28 Juin 2017 - 0:16

que je ne puis
= Que je ne VEUX.

Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18925
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Tokamak le Mer 28 Juin 2017 - 1:06

Hydrolat de Neroli a écrit:
que je ne puis
= Que je ne VEUX.

Comment aller à l'encontre de ses intuitions, ses ressentis... y parviens-tu ?
Au risque d'insister, ton appréhension sur le sujet est-elle en adéquation avec des textes spécifiques ? Auquel cas quelle serait la part de liberté quant aux doctrines en vigueur ?
avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1016
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Portez des lunettes roses le Mer 28 Juin 2017 - 9:13

J'avais écris une réponse , mais suite à une fausse manip, tout a été perdu, je vais essayer de reprendre.

Ce que j'avais écris consistait à dire que j'appartiens à une communauté d'esprits qui perdure d'âge en âges. Aucun penseur de la philosophie ne s'amuserait à poser des affirmations sans avoir au préalable étudié et intégré les pensées de ses prédecesseurs. Au mieux sans cela lui faudrait-il réinventer l'eau chaude à chaque fois. Ainsi je me réfère à une tradition dans laquelle il y a une œuvre à poursuivre. Si je me réfère entièrement aux évangiles, c'est suite à un ensemble d'expériences quasiment quotidiennes.
L'analyse de ce que ces expériences signifient ne vient qu'à postériori. L'intuition de l'amour divin, et les effets de cette intuition
sur ma vie intime constituent la seule expérience à laquelle j'aspire. La longue histoire des chercheurs de la vérité fournit un ensemble de jalons qui permettent si l'on les considère avec sérieux de ne dévier ni "à droite, ni à gauche".
Je m'inscris donc dans une tradition dont les évangiles sont le centre.
Je suis né à nouveau (Jean 3) en 1985. L'impact de cet évènement fondateur garde toute sa force jusqu'à ce jour. Par la suite j'ai expérimenté toute une quantité d'expériences découlant de cette révélation initiale ("initia" = ce qui concerne les commencements).
Je n'ai pas la "foi du charbonnier".
Pour ce qui concerne les nombreuses extrapolations des hommes concernant l'invisible, j'ai le sentiment qu'il s'agit de constructions intellectuelles et que d'une certaine manière les formes de "divinités" déduites par cette méthode là sont de banales créations de l'esprit humain qui n'ont que peu de rapport avec ce qui est. J'ai à une époque appris la Bible par cœur et l'ai recopié à la main
en grande partie. Il y a eu ainsi un phénomène d'imprégnation. J'ai confronté cette parole avec mon expérience, avec les évènements du monde qui m'entourent, avec les témoignanges séculaires d'expériences similaires et n'ai cessé de vérifier sa véracité.

Il y a ici: [url=http://www.zebrascrossing.net/t30129p300-fata-re-presentation#1253270]http://www.zebrascrossing.net/t30129p300-fata-re-presentation#1253270[/url] une série "d'articles" (12 ou 13) que j'ai écris pour expliciter le type de compréhension que j'ai de la Parole. Si le cœur vous en dit, vous pouvez y jeter un œil.

1) Expérience(s).
2) Adéquation de la compréhension et du vécu avec l'(les) expérience(s).
3) Simplification de la compréhension, enracinement. Études. (Épreuves, tentations, combats = persévérance.)
4) Capacité de retenir des leçons de l'expérience. Faire de l'expérience un vécu.
5) Cristallisation de ce vécu en connaissance partageable: "Écrire le livre".
C'est l'élaboration d'une vie.

Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18925
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par SØnDay le Mer 28 Juin 2017 - 17:12

Salut !
Merci beaucoup pour vos échanges Wink


Dernière édition par SØnDay le Jeu 6 Juil 2017 - 22:37, édité 1 fois

SØnDay
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 334
Date d'inscription : 15/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Portez des lunettes roses le Mer 28 Juin 2017 - 17:30

Et un genou, un... Wink

le temps est figé
Comme avec le zéro absolu. Simplement ce phénomène est un phénomène physique parmi l'immensité des possibilités que le cosmos propose. L'éternité dont je parle est une éternité CONSCIENTE, le contraire d'une perpétuité. C'est toujours hasardeux de ranger dans des catégories adjacentes l'Être des êtres - chez qui tout est ACTIVITÉ, avec des ondes-particules qui obéissent à un mécanisme (et non une volonté) propre.
La conception Johannique de Dieu est la description d'une activité souveraine, puisque mue par l'amour.
Qui dit amour dit activité essentielle. A l'opposé d'une onde-corpuscule, Dieu est volitif, aimant, conscient, relationnel, créatif et créateur, intelligent, capable, beau, éternel, mais vers le haut, lumière (conscience) souffle (animateur, pourvoyeur de vie) verbe (Logos qui amène les choese à l'être par leur nomum) et ainsi de suite.
Il est, divinement cependant, aussi réel à ses yeux que nous le sommes aux nôtres, mais à l'inverse de nous, pour lui,
autrui est aussi réel à ses yeux que lui-même.
Quand il dit: "Que la lumière soit" il dit: Que la conscience soit" tout aussi bien.
Sa Parole est perpetuellement polysémique. J'ai observé expérienciellement que sa parole est psychoactive
("la parole est vivante" écrit Paul), elle produit ce qu'elle énonce. On y trouve aussi de la néosémie. Elle est métonymique.
"Comme est élevé le ciel au-dessus de la terre, ainsi sont élévées mes pensées au-dessus de vos pensées."
La fréquentation de ce type de discours empli de symbolisme et de niveaux de lecture, passé une période d'adaptation finit par
installer son usager dans un système de pensée analogique permanent. Ce dernier rend la pensée linéaire de plus en plus difficile.

"L'exercice de la Parole n'est pas neutre. Pour l'humain — défini comme un « animal social » — c'est un acte de création et de relation par excellence :

Ma Parole crée l'Autre, c'est mon pouvoir et ma blessure.
Je peux faire l'Autre comme on fait des garnisons, des disciples ou des fidèles, tous bien alignés dans mes systèmes.
Je peux faire l'Autre comme on fait des exclus, des marginaux, des murs et des cloisons, contre qui j'appellerai les flics et les prisons
Ma Parole peut aussi faire l'Autre comme un Homme.
Mais alors, dès que je l'ai reconnu, il se lève debout de ma Parole et marche libre comme si ma Parole risquait de lui devenir son tombeau.
Je crée l'Autre, mais c'est lui qui me fait exister, car la relation est toujours une Parole dépossédée.
Croirai-je jamais assez que la parole de l'Autre puisse me construire ?
Dans la parole, nous sommes toujours trois.
Toi qui me parles, moi qui t'écoute et la Parole qui est aussi Quelqu'un."

— Jean Debruynne, Parole, p. 68

"La Création, la Révélation et la Rédemption sont des dimensions du monde." Écrira Teilhard de Chardin.

Je me situe dans cette frange de croyants qui n'ont pour seule compréhension des textes que la dimension anagogique, hors de laquelle finalement il y a décidément trop de prises pour des approches arbitraires. L'histoire en fait foi.

Bref, peur de trop déranger là...

Portez des lunettes roses
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18925
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Tokamak le Mer 28 Juin 2017 - 22:22

Hydrolat de Neroli, ce qui compte est que tu aies trouvé la voie, la spiritualité qui te convienne, t'épanouisse, te "transcende". Et si cela passe par les Évangiles à la bonne heure, j'ai beaucoup de respect pour le message christique mis en valeur. Les Évangiles apocryphes quant à eux méritent quelque analyse. Aussi un enfant issu d'une famille d'obédience hindouiste a plus que de fortes chances de suivre la voie de l'Hindouisme et conserver les mêmes doctrines. Bien plus rares sont les cas qui bifurquent vers une autre religion ou philosophie.

ps : en aparté je fais une distinction et pas des moindres entre l'Ancien et le Nouveau Testament, et bien des passages de l'AT sont des plagiats avérés de textes sumériens, dénaturés, falsifiés, par des scribes peu scrupuleux (Eden, Adam et Eve, le "serpent", le fruit défendu, Noé, etc). Et il y a nombre de passages de l'AT qui sont en totale inadéquation avec les valeurs prônées par le Christ.
pps : penses-tu que le principe de "réincarnation" soit une réalité ?
avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1016
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kernunosophile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum