Quelle couleur sous les rayures ?

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Dim 24 Sep 2017 - 16:42

Spoiler:







avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Dim 24 Sep 2017 - 16:51

Spoiler:








avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Dim 24 Sep 2017 - 17:09

Spoiler:












avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Dim 24 Sep 2017 - 17:29

Spoiler:









avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Dim 24 Sep 2017 - 17:49

Spoiler:












avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Lun 25 Sep 2017 - 0:19

Spoiler:






avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Lun 25 Sep 2017 - 17:56

Spoiler:
Tokamak a écrit  : Salut à toutes et à tous,


Lucide de mon état depuis quelques années, après avoir eu entre les mains le livre de Jeanne Siaud-Facchin "L'adulte surdoué", je me cherche encore. En outre cette oeuvre fut une révélation, enfin des réponses à ces myriades de questions, à un certain malaise, à ce sentiment de se sentir si différent, si incompris, cette inadaptabilité au cursus scolaire classique, etc.

Puis cette information que le cerveau du surdoué n'est en rien "meilleur" que celui d'un non surdoué, juste qu'il ne fonctionne pas de la même manière, dans les grandes lignes. Je n'ai pas passé le cap du test, et à vrai dire je n'en ai rien à faire, un jour qui sait. Est-ce important selon vous ? Ou une simple curiosité ?

En aparté je m'intéresse à tout ou presque, surtout les sciences en général, thèmes de prédilection, ayant conscience d'avoir raté mon parcours professionnel jusque-là. Puis reprendre les cours, les exams à bientôt 40 ans hum, ce dont j'aurais besoin est un bon coup de pied au cul.

Bref, ravi d'être là avec vous, en espérant évoluer à bon escient.
--------------------------------------------------------------------------------------------
Hello, bienvenue ici  Very Happy

J'espère que tu as trouvé réponses à tes questions ? et je pense aussi que le test du "coup de pied au luc" est le seul test valable dans la vie  Very Happy


Le luc étant l'épicentre qui permet de resituer "where is my mind ?", c'est mathématique.

Il paraîtrait d'ailleurs que JSF en bonne maîtresse en Joie et Science Fiction  a prévu de sortir  un deuxième volume avec fond musical accompagné des Pixies intitulé "where is ma map mind" ? Razz

40 ans c'est le bon age chez les hommes pour commencer à faire des choses plus concrêtes, ça a été prouvé scientifiquement, c'est justement l'âge où ils commencent à sortir de l'adolescence, enfin à en sortir plus souvent et plus régulièrement, les chercheurs sont plutôt optimistes confère les deux conclusions de leurs travaux de recherche.

Spoiler:


 Razz


Donc encore plus lucide sur ton état ? es tu devenu extra lucide et sur plusieurs états ?et tu gères mieux ou tes symptômes et pathologies se sont aggravé(e)s depuis la fréquentation de ce forum ? D'ailleurs en as tu découvert de nouveaux ? nouvelles ?  Razz

tu as un chat ?  cat As tu un animal totem ? Plutôt fanta ?



ou Orangina rouge ?



Pour le reste je ne peux te parler de douance, je ne suis pas testée et je suis là depuis 2013 incognito...



Merci de ne pas me dénoncer à l'insu de mon plein gré Very Happy

Ps : Wonderland, c'est le pays où vivent les piles ? c'est bien ça ?



ou celui de wonder woman ?



C'est curieux qu'il y ait toujours des man dans les no man land pour dire que c'est un no man land, la science est un puits de connaissances et de mystères avec ou sans caramel toujours à remettre en question et en perspective...  Razz

avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Lun 25 Sep 2017 - 19:40

avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Lun 25 Sep 2017 - 20:43

Spoiler:

.oO( mais où veut-elle en venir... )Oo.



avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Lun 25 Sep 2017 - 20:46

Spoiler:
Elle en revient, plutôt Very Happy
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Lun 25 Sep 2017 - 20:47

Spoiler:





avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Mar 26 Sep 2017 - 19:14

Spoiler:


Dernière édition par I am so sure le Ven 29 Sep 2017 - 20:49, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Mar 26 Sep 2017 - 20:13

Spoiler:

"Tu pouvais te dire qu’il était fou. Mais ce n’était pas si simple. Quand un type te raconte avec une précision absolue quelle odeur il y a sur Bertham Street, l’été, quand la pluie vient juste de s’arrêter, tu ne peux pas te dire qu’il est fou pour la seule et stupide raison qu’il n’est jamais allé sur Bertham Street. Lui, dans les yeux de quelqu’un, dans les paroles de quelqu’un, cet air-là, l’air de Bertham Street, il l’avait respiré, vraiment. À sa manière, mais vraiment. Le monde, il ne l’avait peut-être jamais vu. Mais ça faisait vingt-sept ans que le monde y passait, sur ce bateau : et ça faisait vingt-sept ans que Novecento, sur ce bateau, le guettait. Et lui volait son âme."

"Il jouait je ne sais quelle diable de musique, petite, mais... belle. Pas de trucage, c’était vraiment lui qui jouait, c’étaient ses mains à lui, sur ce clavier, Dieu sait comment. Et il fallait entendre ce qui en sortait. Il y avait une dame, en robe de chambre, rose, avec des espèces de pinces dans les cheveux... le genre bourrée de fric, si vous voyez ce que je veux dire, une Américaine mariée avec un assureur... eh bien, elle avait de grosses larmes, ça coulait sur sa crème de nuit, elle regardait et elle pleurait, elle ne pouvait plus s’arrêter. Quand elle vit le commandant à côté d’elle, bouillant de surprise, mais bouillant, littéralement, quand elle le vit à côté d’elle, avec un reniflement, la grosse dame riche, je veux dire, elle montra le piano et en reniflant, elle demanda : « S’appelle comment ?
— Novecento.
— Pas la chanson, le petit garçon."

"Un jour, j’ai demandé à Novecento à quoi diable il pensait quand il jouait, et ce qu’il regardait, les yeux toujours droit devant lui, où il s’en allait, finalement, dans sa tête, pendant que ses mains se promenaient toutes seules sur les touches. Et il m’a répondu : «Aujourd’hui je suis allé dans un pays très beau, les femmes avaient des cheveux parfumés, il y avait de la lumière partout et c’était plein de tigres. »
Il voyageait, quoi.
Et chaque fois il allait dans un endroit différent : en plein centre de Londres, dans un train au milieu de la campagne, sur une montagne si haute que la neige t’arrivait à la taille, ou dans la plus grande église du monde, à compter les colonnes et regarder les crucifix bien en face. Il voyageait. Le plus difficile à comprendre, c’était comment il pouvait savoir à quoi ça ressemblait, une église, et la neige, et les tigres et... je veux dire, il n’en était jamais descendu, de ce bateau, pas une seule fois, c’était pas une blague, c’était absolument vrai. Jamais descendu, pas une fois. Et toutes ces choses-là, pourtant, c’était comme s’il les avait vues. Novecento, tu lui disais « Une fois j’ai été à Paris », et il te demandait si tu avais vu les jardins de machin-truc, ou si tu avais dîné à tel endroit, il savait tout, il te disait : « Ce que j’aime, là-bas, c’est attendre le coucher du soleil en me baladant sur le Pont-Neuf, et quand les péniches passent, m’arrêter et les regarder d’en haut, et leur faire un signe de la main.
— Mais tu y es déjà allé, à Paris, Novecento ?
— Non.
— Alors...
— C’est-à-dire... si.
— Comment ça, si ?
— Paris. »

"Il l’était vraiment, le plus grand. Nous, on jouait de la musique, lui c’était autre chose. Lui, il jouait ? quelque chose qui n’existait pas avant que lui ne se mette à jouer, okay ? Quelque chose qui n’existait nulle part. Et quand il quittait son piano, ça n’existait plus... ça n’était plus là, définitivement."

"Imagine, maintenant : un piano. Les touches ont un début. Et les touches ont une fin. Toi, tu sais qu'il y en a quatre-vingt-huit, là-dessus personne peut te rouler. Elles sont pas infinies, elles. Mais toi, tu es infini, et sur ces touches, la musique que tu peux jouer elle est infinie. Elles, elles sont quatre-vingt-huit. Toi, tu es infini. Voilà ce qui me plaît. Ca, c'est quelque chose qu'on peut vivre. Mais si tu/
Mais si je monte sur cette passerelle, et que devant moi/
Mais si je monte sur cette passerelle et que devant moi se déroule un clavier de millions de touches, des millions, des millions et des milliards/
Des millions et des milliards de touches, qui ne finissent jamais, c'est la vérité vraie qu'elles ne finissent jamais, et ce clavier-là, il est infini, alors/
Sur ce clavier-là, il n'y a aucune musique que tu puisses jouer. Tu n'es pas assis sur le bon tabouret : ce piano-là, c'est Dieu qui y joue/
Nom d'un chien, mais tu les as seulement vues, ces rues?
Rien qu'en rues, il y en avait des milliers, comment vous faites là-bas pour en choisir une/
Pour choisir une femme/
Une maison, une terre qui soit la vôtre, un paysage à regarder, une manière de mourir/
Tout ce monde, là/
Ce monde collé à toi, et tu ne sais même pas où il finit/
Jusqu'où il y en a/
Vous n'avez pas peur, vous, d'exploser, rien que d'y penser, à toute cette énormité, rien que d'y penser? D'y vivre.../
Moi, j'y suis né, sur ce bateau. Et le monde y passait, mais par deux mille personnes à la fois. Et les désirs, il y en avait aussi, mais pas plus que ce qui pouvait tenir entre la proue et la poupe. Tu jouais ton bonheur, sur un clavier qui n'était pas infini.
C'est ça que j'ai appris, moi. La terre, c'est un trop long voyage. Une femme trop belle. Un parfum trop fort. Une musique que je ne sais pas jouer. Pardonnez-moi. Mais je ne descendrai pas."

"À présent, personne n’est obligé de le croire, et pour être exact, je n’y croirais pas moi-même si on me le racontait, mais la vérité vraie c’est que ce piano commença à glisser, sur le parquet de la salle de bal, et nous derrière lui, avec Novecento qui jouait, sans détacher son regard des touches, il avait l’air ailleurs, et le piano suivait les vagues, il s’en allait d’un côté, revenait de l’autre, puis tournait sur lui-même, et filait droit sur les baies vitrées, puis, à un cheveu de la vitre, il s’arrêtait et recommençait à glisser doucement dans l’autre sens, je veux dire, c’était comme si l’Océan le berçait, et nous avec, moi j’y comprenais rien, et Novecento, lui, il jouait, il continuait à jouer, et c’était clair que ce piano, il se contentait pas de jouer dessus mais qu’il le conduisait, vous comprenez ?, avec les touches, avec les notes, je sais pas avec quoi, mais il le conduisait où il voulait, ce piano, c’était absurde mais n’empêche. Et pendant qu’on voltigeait entre les tables, en frôlant les lampadaires et les fauteuils, j’ai compris, à ce moment-là, que ce qu’on faisait, ce qu’on était en train de faire, c’était danser avec l’Océan, nous et lui, des danseurs fous, et parfaits, emportés dans une valse lente, sur le parquet doré de la nuit. Oh yes."

Extraits de Novecento : pianiste, d'Alessandro Baricco.

avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Stauk le Ven 29 Sep 2017 - 18:01

Tokamak a écrit:@Stauk

Vsauce est le nom de la chaîne YT ce n'est pas choisi par hasard (et comme si le gars avait que ça à faire de tester tous les mots qui précèdent;) et tu peux essayer avec d'autres exemples ça fonctionne aussi. Idem pour les séquences de protéines, les récepteurs immunitaires, la magnitude des tremblements de terre, etc etc etc (à 3:13). Vsauce est plutôt une chaîne YT dite "sérieuse" (regarde ce que fait le gars c'est pas mal) et il n'y a pas d'actions en bourse "Loi de Zipf", personne n'a rien à gagner dans l'affaire. Il y a parfois des choses qui paraissent invraisemblables j'en conviens mais c'est ainsi.

J'aurais également osé espérer obtenir ton avis objectif (donc sans a priori) sur ce sujet via les éléments postés (aucun lien, c'est le mot "invraisemblable" qui m'a fait tilt).
http://www.zebrascrossing.net/t31575p325-l-intelligence-est-elle-propre-a-l-homme#1323998

Hello, bon je ne sais pas trop où répondre, alors je te réponds ici.


Je n'ai pas d'avis objectif sur la question, en toute objectivité.
Enfin .. je sais pas si j'ai bien compris de quoi on parle d'ailleurs, on parle d'ovnis ? (ou alors c'était mon avis sur l'autre vidéo qui était solicité, celle de la corrélation du rangs des mots ?)


A part dans des domaines où il existe un moyen de simuler quelque chose, ou à défaut de mesurer un phénomène, je ne crois pas en l'objectivité. Ici je ne vois pas trop sur quelle simulation ou quelle mesure reproductible on pourrait s'accorder.
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6287
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Ven 29 Sep 2017 - 18:45

´lut, si après analyse (?) des éléments tu ne sais même pas de quoi il est question... tant pis.
avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Stauk le Ven 29 Sep 2017 - 20:31

Tokamak a écrit:´lut, si après analyse (?) des éléments tu ne sais même pas de quoi il est question... tant pis.

Bah j'ai regardé un peu, hein.
J'ai vu pizzagate (sur un autre fil), j'ai vu CIA, témoignages, des reportages tout ça.


C'est vrai que du coup je ne suis pas entré dans les détails, étant donné que j'ai déjà été confronté à des preuves similaires, et à moins que ça ne soit super obviously un fake, auquel cas j'imagine que tu ne me demanderais pas mon avis, y  a pas en général trop de moyen de conclure. Par contre faut jamais sous estimer la propention de certains à monter des canulars, parfois vachement fouillés.

Faut pas non plus sous estimer la possibilité de témoignages sincères, troublant, et néanmoins sans corrélation avec la réalité : on l'observe en pariticuler chez les policiers qui récoltent des témoignages, avec parfois des différences énormes entre ce que les corrélations entre témoignages permettent de déduire, et ce que les témoignages individuels racontent.

Donc le plus souvent, il n'y a pas de possibilité de conclure, à moins qu'il n'existe quelque chose de vraiment très substantiel. Des millions de témoignages précis, ou une possibilité de reproduire les phénomènes. Ou a contrario des moyens de prouver qu'il y a des incohérences qui sont accablantes.
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6287
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Ven 29 Sep 2017 - 20:50

C'est sur le fil en question que tu aurais dû poster la première réponse. Puis (si je puis me permettre) quand je lis des généralités pareilles "oh on sait pas trop des fois il peut y avoir des canulars...". La question n'est pas là (et bien sûr il existe aussi des canulars qui le nie ?) je vais pas reprendre ici ce que j'ai écrit là-bas. Rien qu'avec cet exemple, les gamins à l'école... j'aimerais juste stp que tu expliques (sur le fil adéquat) si selon toi ils ont inventé cette histoire, ou s'ils ont été victimes d'hallucinations collectives.

Alors selon toi les professeurs et les enfants auraient-ils monté un canular ? Idem pour les militaires. Quoi j'te mets au pied du mur ? Ce sont les éléments que je pointe du doigt, depuis le début, et ça tricote sans jamais ô grand jamais (oser) s'intéresser de près ou de loin aux-dits éléments. Comme s'ils n'existaient pas, aussi comme les dizaines de vidéos infra-rouge des navettes orbitales STS, et tout le reste. Des canulars... emballé c'est pesé. Je fais pas mon caca nerveux, j'espérais naïvement pouvoir obtenir autre chose (et je dis pas ça que pour toi). Ce slogan "ils sont où les THQI ?", non ça ne vous effleure pas le moins du monde. Tout là-dedans est tout ce qu'il y a de plus... "normal".
avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Stauk le Sam 30 Sep 2017 - 10:10

Ce qu'il y a de fondemental, c'est que je ne crois pas à la nécessité des croyances. La réalité n'a pas systématiquement besoin que j'y adhère pour exister. Je ne comprends pas du tout cette attitude qui consiste à croire ou ne pas croire, je suis tout à fait content et satisfait de connaître le monde immédiat, tel que je l'expérimente personnellement.




Bien sûr enquêter est parfois amusant, et parfois même "utile", dans le sens que ça peut avertir d'un danger. Mais même s'il y a un danger, surtout à grande échelle, ce n'est pas systématiquement la meilleure façon de travailler à l'éviter que de diffuser des informations peu précises à tous le monde  : les gens réagissent de façon émotionnelle. Les avions n'ont jamais eu besoin que j'y crois pour voler, si il  y a des aliens, ou d'autres choses susceptibles de surprendre l'opinion publique, ces phénomènes n'ont pas besoin ni que j'y adhère, ni que j'y crois, ni même que j'en informe ma famille et mes amis pour exister.

Alors bien sûr que si je pouvais avoir accès à une information privilégiée dans le domaine, mettons qu'un alien vienne sonner à ma porte et me distribue un tract ou quelque chose, je me sentirais ébranlé dans mon quotidien, je passerais de "peut-être" à "quasi-certitude". Néanmoins j'imagine que si ça n'arrive qu'une fois, et que le tract est en papier tout à fait ordinaire, au final la vie que je mène actuellement reprendra le dessus. Savoir que des aliens ont peut être envahi un lointain pays africain où je ne mettrais jamais les pieds, c'est pas dans mes priorités pour le moment. J'ai déjà pas mal à faire à déméler les scandales financiers, et j'admets que souvent je préfère faire l'autruche pour des raisons pratiques.

Si tu me demandes entre la transparence vis à vis de l'existence de visiteurs de l'espace, et la transparence vis à vis des flux financiers et des deals internationnaux illégaux ce qui me semble le plus urgent sur ma liste des enquêtes à mener, je répondrais aujourd'hui sans hésiter que la seconde catégorie permettrait d'améliorer nos chances de survie en tant qu'espèce bien plus sûrement qu'une enquête de difficulté comparable sur le premier sujet. Tu parles de THQI, comme si THQI signifiait "qui voient les choses du même point de vue que moi". Je ne comprends pas cette attitude; Aujourd'hui je ne comprendrais même pas l'attitude qui consisterait à espérer que THQI corresponde à "avoir un avis cohérent et bien construit, être capable de prendre du recul vis à vis des émotions, et de modéliser avec finesse le comportement et les règles du monde qui nous environne".




D'ailleurs je ne me considère pas comme THQI, ni même comme HQI ou quoi, je suis particulier, j'ai des intérêts pour des choses, une façon de fonctionner, et je ne me retrouve pas particulièrement dans l'ensemble non filtré de la population HQI. J'imagine que ça ne répondra pas vraiment à ton attente, mais c'est ma position.
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6287
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Sam 30 Sep 2017 - 10:58

hors sujet:

Qui parle de "croyances" à part toi ?

Et bis repetita (décidément) pas un mot sur les éléments (!!!)

Et si tu dois répondre (ou pas) merci de t'exprimer sur le fil dédié.

Et si c'est pour parler d'autre chose que l'analyse des éléments ça ne m'intéresse pas, le tricot non merci.
avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Pola le Sam 30 Sep 2017 - 14:12

Stauk a écrit:Ce qu'il y a de fondemental, c'est que je ne crois pas à la nécessité des croyances. La réalité n'a pas systématiquement besoin que j'y adhère pour exister. Je ne comprends pas du tout cette attitude qui consiste à croire ou ne pas croire, je suis tout à fait content et satisfait de connaître le monde immédiat, tel que je l'expérimente personnellement.

Fondamental !

Si je pouvais, je la mettrais en rouge celle là.

Elle fait du bien Smile

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4858
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Sam 30 Sep 2017 - 14:50

"Ainsi parlait Zarathoustra" Very Happy

Spoiler:
avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Jeu 5 Oct 2017 - 15:03



avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Mar 10 Oct 2017 - 22:43

avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Tokamak le Mar 10 Oct 2017 - 23:51

avatar
Tokamak
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1988
Date d'inscription : 24/05/2017
Localisation : Wonderland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par I am so sure le Mer 11 Oct 2017 - 19:06

Où justement pas Very Happy tout dépend de comment a été posé à la base le panier pour le cat Wink
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8629
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle couleur sous les rayures ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum