Une dernière farandole avec l'Ankoù

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par lunette le Ven 2 Juin 2017 - 5:29

Un ange déchu a écrit:Wardruna "Fehu" (War Song)



Smile

je découvre ! Very Happy Very Happy

lunette
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 78
Date d'inscription : 25/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par ou-est-la-question le Ven 2 Juin 2017 - 7:54

Bienvenue à toi Ange 

tes écrits + un ange déchu ..... me font penser à ce poème que j'ai écrit il y a des milliards d'années

je te l'offre en "réflexion-miroir"

Prière de l'athée

Et me voici prière
prière agenouillée à tes pieds

Et me voici supplique
Je te supplie tête relevée

Et me voici incantation
Où je suis cet unique son qui
t'implore

Et me voici éthérée
Inhumaine dans toute mon humanité

Et me voici humaine
Tout à la fois prière
Tout à la fois supplique
Tout à la fois incantation
Où je remercie la vie d'exister
Quand la vie et la mort me remercient d'exister
Quand la vie et l'amor me remercient d'exister
Quand tu me remercies d'exister

Et me voici danseuse
Adoratrice devant cet autel où je me couche

Et me voici déesse
dédiée âme et corps à dieu quand il se fait homme


Et me voici en vie
après un long parcours d'hôtels borgnes en hôtels borgnes
Où j'ai perdu la vue

Et me voici face à moi-même
Face à tout ce que j'ai cru
Face à tout ce que j'ai vécu
Face à ces couches d'anges déchus
Face aux linceuls des hommes déçus

Et me voici tout comme au premier jour
Je nais à nouveau
Le coeur innocent
Le regard émerveillé
Je m'époumone jusqu'à crier

Et je deviens prière
prière agenouillée à tes pieds

Et je deviens supplique
Je te supplie tête relevée

Et je deviens incantation
Où je suis cet unique son qui t'implore

Et je deviens éthérée
Inhumaine dans toute mon humanité

Afin de rendre un hommage à la vie
Afin de rendre hommage à cette vie

Qui a su me laisser....intacte 
avatar
ou-est-la-question
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2447
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Ven 2 Juin 2017 - 15:52

lunette a écrit:je découvre ! Very Happy Very Happy
Elle est chouette hein ? Wink

ou-est-la-question a écrit:Bienvenue à toi Ange 

tes écrits + un ange déchu ..... me font penser à ce poème que j'ai écrit il y a des milliards d'années

je te l'offre en "réflexion-miroir"

Merci beaucoup !!! Wink

Je pense qu'on ignore beaucoup au sujet de la conscience, il m'est arrivé de faire des demandes, on pourrait appeler ça des prières, et des choses se sont produites. En dépit de mon côté un peu foufou, j'ai un côté très pragmatique, très empirique. Si j'expérimente quelque chose, je ne peux pas dire que cela n'a pas eu lieu. Et même si j'imagine volontiers un Esprit Créateur que l'on pourrait appeler "dieu", avec la possibilité qu'il y en ait plusieurs dans le cadre des multivers (chaque Esprit correspondant à un univers), alors on peut imaginer qu'ils dépendent d'un principe encore plus élevé.

Si là nous allions en direction d'une étoile à neutron, que nous nous "asseyions" dessus pendant 5 minutes, ils s'écouleraient peut-être des millions d'années sur Terre. Alors s'il fallait imaginer des existences très éthérées, je n'ose même pas imaginer les différences de timing, peut-être que 3 secondes pour un Esprit Créateur équivaudrait à des trillions d'années sur Terre, va savoir... Cela relativise bien des choses...  Laughing

Là où je me suis réveillé, c'est en prenant conscience du fait qu'on ne savait rien, et avec ce "rien", on ébauche des certitudes. Quand tu vois des religieux complètement abrutis, il est évident qu'on va éviter de causer "créationnisme". Et moi le premier, pour des raisons politiques, je vais préférer me faire l'avocat du diable, mais où est la vérité là-dedans ? Et chose curieuse, quand on creuse certains domaines jugés "pointus", on utilise parfois les mêmes biais que ceux de la religion pour mystifier. Par exemple, dans les modèles cosmologiques, on justifie beaucoup de choses avec l'usage du concept d'infini. S'il y a une infinité de mondes possibles, alors il y a pu avoir UN cas où la vie se produit. Oui, mais on peut retourner l'argument, car l'infini, c'est long ! Et peut-être qu'il y a une infinité de mondes où il y a la vie. Faire des probabilités en faisant usage de l'infini, on peut faire dire ce que l'on veut ^^

Enfin bref, ce n'est pas pour autant que je vais donner du crédit à un livre sacré ou à une religion, mais garder l'esprit ouvert me semble important... Et puis ne nous leurrons pas, dès que ça débat de religion ou de politique, ce qui est en jeu est rarement la vérité, c'est le pouvoir. On se sert de ça pour asseoir une autorité, une légitimité ou une supériorité... Et à quoi ça sert ? On cherche à faire taire l'autre dans la contre-argumentation pour gagner un espace symbolique, et tout ça au nom de la "Vérité"... hmmm...  What a Face

Merci d'être passée par là ! Wink
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Sam 3 Juin 2017 - 1:28

ah ah...



Ange
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Bimbang le Sam 3 Juin 2017 - 3:18



ptit cadal au passage Wink
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1760
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Sam 3 Juin 2017 - 4:52

Bimbang a écrit:ptit cadal au passage Wink
hey merci ! Embarassed
C'est magnifique !! Wink


Dernière édition par Un ange déchu le Sam 3 Juin 2017 - 4:56, édité 1 fois
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par I am so sure le Sam 3 Juin 2017 - 14:58

Spoiler:
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6609
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Sam 3 Juin 2017 - 19:49

héhé... après presque 48h d'insomnie, j'ai pu enfin dormir... J'avais l'impression que tout mon corps était électrisé, j'ai cru que j'allais devenir fou... J'ai toujours fait de mon mieux, j'ai toujours suivi mon coeur, j'ai toujours fait confiance aux signes que m'envoyaient les "esprits", et là j'ai retrouvé l'impulsion qui me manquait pour gérer mon existence. Et l'humeur va plutôt bien, je suis épaulé par des amis, et curieusement, je me sens libéré...

Et je n'ai jamais eu autant envie de faire du sexe lol Quand vous êtes en couple, c'est open bar, vous y allez quand vous voulez. Et après quelques temps, c'est même la routine, il faut faire preuve d'imagination pour trouver de l'excitation. Mais on relativise en se disant qu'on n'est plus un adolescent, que ce qui compte ce sont les sentiments à long terme, voir son épouse vieillir à ses côtés, être heureux... LOL Qu'il est con !!! Je ne savais pas où j'avais la tête, là c'est à nouveau la fête, adieu les idées qui font mal, adieu les gens qui font mal, et là j'opterai plutôt pour cette musique :



En plus, c'est un chanteur vraiment sympa Bertrand Cantat.

Wink
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Zarbitude le Sam 3 Juin 2017 - 20:06

E viva la liberta Very Happy
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4776
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Sam 3 Juin 2017 - 20:18

Smile

bah quand on vit presque 4 années avec une nana plutôt jalouse et possessive, c'est clair que ça fait bizarre ensuite... Je me sens encore tout conditionné... Je posterai peut-être des photos de mon anus, il faut marquer le truc. mdr Wink

avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Sam 3 Juin 2017 - 20:21

Un ange déchu a écrit:Smile

bah quand on vit presque 4 années avec une nana plutôt jalouse et possessive, c'est clair que ça fait bizarre ensuite... Je me sens encore tout conditionné... Je posterai peut-être des photos de mon anus, il faut marquer le truc. mdr Wink

hum... je plaisantais hein... je précise au cas où on s'imaginerait heu... hmm...

Laughing
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Hydrolat de Neroli le Sam 3 Juin 2017 - 20:48

D'un naturel plutôt prude en général, je cherchais un moyen de poétiser ton post. j'ai trouvé ça:


Wink
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18811
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Sam 3 Juin 2017 - 20:57

Merci !!! C'est très joli Very Happy
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Hydrolat de Neroli le Sam 3 Juin 2017 - 22:07

Il suffisait de trouver un trou noir sans poils autour ! Dent pétée
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18811
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par I am so sure le Sam 3 Juin 2017 - 22:22

Spoiler:
On vous voit venir avec vos tentatives pour avoir mon caleçon, à d'autres... Wink  
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6609
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Dim 4 Juin 2017 - 0:06

I am so sure a écrit:
Spoiler:
On vous voit venir avec vos tentatives pour avoir mon caleçon, à d'autres... Wink  
hihi Embarassed

En plus je suis quelqu'un de super tactile Rolling Eyes
Il y en a c'est plutôt la vue, d'autres c'est l'ouïe, moi faut que je touche Very Happy

hum... je sors =>
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Bimbang le Dim 4 Juin 2017 - 0:24

y a pas d'poils, mais des ptites étincelles partout.
Dingue nan ? Very Happy
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1760
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par ou-est-la-question le Dim 4 Juin 2017 - 1:21

bon Binbgy j't'envoie chez l'ophtalmo !

c'est un nanus artificiel !
avatar
ou-est-la-question
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2447
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Dim 4 Juin 2017 - 2:24

Regard égocentrique sur une existence sans intérêt...

Retour vers le futur...

Il y a des moments de votre vie, surtout quand ceux-ci sont très difficiles à surmonter, vous ne pouvez vous empêcher de rembobiner la VHS de votre existence. Vous mettez sur pause, vous regardez ce qui a provoqué quoi, vous essayez de comprendre pourquoi vous en êtes là.

Et parfois, il y a des providences, des rencontres. Il y a des gens qui arrivent, et qui vous donnent le courage d'avancer, encore un peu. Cela fonctionne le temps qu'il faut, et quand ça casse, les vieux démons ressurgissent. Pourtant tout a changé, car la situation n'est pas la même. Et pourtant, rien n'a changé, les vieilles angoisses sont là. Alors on rembobine...

J'ai fait ça au décès de ma maman. Si j'avais eu un moyen de remonter dans le temps pour l'emmener à l'hôpital, j'aurais donné n'importe quoi. Et tout ce qu'on peut faire, c'est d'être le spectateur passif d'une catastrophe, on ne peut rien y changer. Alors on remonte encore, pour trouver cet événement, celui où tout a basculé. Et quand on pense l'avoir trouvé, est-ce que notre vie aurait été si différente qu'elle ne l'est aujourd'hui ?

J'ai été élevé par le Club Dorothée et les dessins animés japonais, quand j'étais gamin je voulais devenir comme Jean-Michel Jarre (c'était dans les années 90, la star ac' n'existait pas), et comme beaucoup de familles, on s'est tapé la crise économique, le chômage, l'alcool. Cela a eu de sales répercussions sur mes études, je n'avais aucun réseau, et déjà, j'étais amoureux d'une fille qui m'avait fait perdre la tête.

C'était une fille de profs, on n'appartenait pas à la même classe sociale, et j'ai toujours eu honte d'où je venais. Je trouvais mon équilibre grâce à la musique, car c'est la seule chose qui me démontrait que j'avais du talent quelque part. Et j'ai essayé de monter un label de musique associatif, je suis monté sur Paris rejoindre mon meilleur ami, et... Lui était là grâce à sa tante qui travaillait à l'assemblée nationale, moi j'étais là pour m'en sortir, avec 300 euros sur mon compte.

Et ce merveilleux projet a coulé, quasiment mort-né. Nous étions en 2002, je me revois écrire à des artistes qu'il fallait mettre leur musique sur Internet, que c'était l'avenir... Et je me revois encore me faire traiter de spammeur, de voleur, de capitaliste... A l'époque il n'y avait pas youtube, myspace avait la côte, facebook n'existait pas non plus, et moi je savais qu'il était possible de vivre de sa musique en s'y prenant différent. Et l'ironie, c'est que la futur m'a donné raison. Et aujourd'hui, plusieurs services rémunèrent les artistes avec des systèmes de royalties, mais ce ne sont ni des musiciens, ni des labels. Il n'existe pas de syndicat d'artistes. Et ceux qui ont libéré la musique, ce n'est pas les mouvements du libre, c'est Youtube, filiale de Google. Smile ! Very Happy

Je savais tellement que j'avais raison, et j'étais en tel décalage avec ce qu'on me racontait, que j'ai fini par me fâcher avec tout le monde. Je me suis retrouvé à la rue, et je suis retourné à contre-coeur chez mes parents. C'est un fait, je ne suis pas Zuckerberg, personne ne m'aurait donné de chèque en blanc pour monter mon projet, et notre avocat nous disait qu'on allait en plus se mettre à dos la SACEM et son monopole. C'était le même avocat que Etienne Daho (un Breton !), j'y pense que maintenant.

J'étais détruit. J'ai continué à faire de la musique, à mettre des albums sur quelques plateformes libres, et j'ai même signé chez un label californien. Et là, vous voyez que votre bébé est téléchargé 15 000 fois, gratuitement, plus loin vous voyez une vidéo commerciale avec votre musique dessus (ce qui n'est pas très légal, il faut l'autorisation), et votre quotidien ne change pas. Et il est violent. Vous entendez votre père bourré vous traîtez de fainéant, vous redoutez qu'il vienne et que ça dégénère, et vous avez les glandes. Vraiment.

Alors pour échapper aux violences quotidiennes, j'avais pris le premier taff venu. Et j'ai réussi à partir assez rapidement (au bout de quelques mois quand même). J'avais appris plusieurs langages informatiques, j'avais déjà développé des logiciels, et je me suis donc retrouvé à bosser dans la sécurité, avec une gestion à distance du système de sécurité des banques dans une dizaine de départements. C'était cool. Mais ma vie stagnait et je me suis à boire lol

J'ai toujours eu honte d'avoir raté mes études, alors j'ai très certainement compensé, et je me suis toujours fortement intéressé à la philosophie. Il y a des raisons plus profondes à cela, car enfant j'ai expérimenté plusieurs choses étranges, et j'ai toujours eu ce besoin de trouver un sens à ces choses. Et d'une certaine façon, c'est la philosophie qui m'a aidé à m'en sortir. J'imagine qu'un esprit charitable m'a soufflé les mots qu'il fallait pour me faire un déclic !

J'ai donc attendu d'avoir 5 ans d'ancienneté, et j'ai monté un gros dossier syndical contre mes employeurs. Je savais qu'ils ne respectaient pas grand chose et je voulais une justice. En réalité, je voulais du temps et de l'argent. Je voulais me sentir libre. Depuis que j'avais arrêté de boire, mon physique s'était grandement amélioré, il m'arrivait de me refaire draguer dans la rue, mais je m'étais toujours fait à l'idée que la vie de couple n'était pas faite pour moi. Quand on a une piètre image de soi-même, c'est dur de s'en défaire, très dur.

Et là... J'ai peut-être raté une occasion en or, j'en sais rien. Un producteur britannique a fondu pour un de mes titres, et il voulait me faire un duo avec Afrika Bambaataa. Alors ils ne sont pas tout jeune, mais l'idée était de revenir sur le devant de la scène. Et moi, je ne travaille pas avec des logiciels, tout est analogique, je ne fais pas de pistes par pistes. J'ai tenté de leur donner des choses, je crois bien que je leur ai fait perdre de l'argent, car ils payaient un studio dans le Bronx, et à côté de ça, j'avais la tête dans mes procès... !!! Et pour se faire comprendre avec des américains, alors que mon anglais est pathétique, cela a été épique !!! Sauf que pour donner une autre issue à cet événement, il aurait fallu que j'écoute ma tante qui me disait quand j'avais 12 ans, que ce serait bien d'avoir un ordinateur, alors que je préférais largement jouer à SONIC sur la megadrive. ah ah ah. Quoi qu'il en soit, là j'ai honte d'avoir aussi mal géré. Les contacts se sont rompus assez brutalement.

A la suite des procès, on m'a licencié, et plus tard, ma mère est décédée. J'ai voulu faire un test de QI car je ne voulais pas que l'avocate de la défense me dépeigne comme un idiot. Vous êtes un agent de sécurité sous diplômé, je ne me fais d'illusion. J'espérais avoir au moins 120, histoire d'être crédible, car sinon ça aurait été un investissement pour rien. Ma santé avait commencé à être un problème, j'avais de plus en plus d'acouphènes, mal en bas du dos, des sciatiques. Et finalement, tout s'est bien passé, et j'ai été scoré à 142 ~ 147 (QIT à 143). Cela m'a donné une grosse claque, car je ne m'y attendais pas du tout. Et durant cette période, je trainais sur ce forum sous le pseudo de Str_ange(r). J'avoue que j'aimais bien déconner, je me souviens de bons moments passés avec des gens qui semblent être partis. Et j'avoue qu'ils me manquent...

Je me suis engagé dans le mouvement breton, j'ai voulu écrire un livre de philosophie, j'ai voulu voyager et expérimenter pas mal de choses... Puis j'ai rencontré la miss, par hasard, une fille géniale et seule qui vivait à l'autre bout de la France. Cela me sidérera toujours de voir à quel point la vie est surprenante. J'ai gagné une partie de mes procès. Grâce à elle, on a réussi à me diagnostiquer la maladie de Lyme, puis une spondylarthrite ankylosante, on a pu déménager dans une grande maison à la campagne, avec de la forêt partout. Nous avons vécu pendant presque 4 années.

Lorsque je l'ai présenté à mon père pour la première fois, il était moitié bourré, il a même essayé de la draguer... Et j'ai eu un grand besoin de relativiser la situation, d'en rire, et j'ai eu cette idée du personnage Jean-Mickey THQI, qui n'était qu'une mauvaise copie de mon propre père. Cela nous a valu des crises de rire !!! Les gens ne sont pas habitués à ce genre de personnage, ils se disent que c'est un troll, hé bah sachez que le réel est bien plus trollesque qu'on l'imaginerait !!! Cela a aussi eu pour effet de faire fuir beaucoup de gens et de me faire bannir, et comme elle était jalouse, c'était une manière un peu lâche de m'éloigner.

Presque 4 années de vie commune. Mes problèmes de santé ne m'ont pas vraiment quitté (mais la douleur se gère, ça va quand même). Je m'imaginais fonder une famille, avoir un enfant, lui apprendre des choses super cools. Etait-ce vraiment là ma vie ? C'est dingue de voir comment le monde a évolué en quelques années, l'explosion des réseaux sociaux, la facilité des échanges. J'ai continué ma quête philosophique ou alchimique, j'ai rencontré des gens extraordinaires qui m'ont expliqué des choses de cinglés, et musicalement... Il est vrai que je ne peux plus me comporter comme si j'avais 18 ans. On voit les choses différemment, avec peut-être plus de sagesse...

Plusieurs soirs avant de me coucher, je me disais que ce serait cool qu'on se tire genre à New-York, essayer de pianoter dans un bar chic pour défendre quelques mélodies, je m'imaginais être sur les routes pour défendre mon art, pour rencontrer du monde, pour discuter de grands concepts, pour échanger des idées, pour exister, tout simplement. Et moi qui ait tout fait pour me ré-enraciner dans la culture bretonne, force est d'admettre que je ne me sens pas à ma place dans la classe sociale ouvrière, et quand je vois à quel point certains bobos sont superficiels, je me demande bien si je ne me suis pas trompé de planète ! C'est douloureux de vivre dans le futur, c'est ce qui vous donne l'impression d'être constamment entouré de cons.

Et elle... comment voyait-elle l'avenir ? Je savais qu'elle était malheureuse, je n'ai jamais voulu affronter le réel. J'ai essayé de le gérer, la tête dans le guidon, mais quand tout devient une prison, à quoi bon continuer ? Est-ce que la situation me rassurait plus qu'elle me convenait ? Est-ce que j'aurais eu le courage de repartir seul ? Ce sont autant de questions que je laissais sous le tapis... Je préférais voir les messages dans les nuages, écouter les arbres, comprendre mes rêves... Et j'en ai fait des rêves, j'en ai eu des messages ! Et aujourd'hui, une fois de plus, on se retrouve seul, face à sa vie. Peut-être que j'en avais rêvé. Plusieurs projets sont sur les rails. Je viens d'avoir 35 ans, je peux encore mettre un pied devant l'autre, tout est donc possible !

Tout ne va pas si mal que ça finalement !

Je ne sais pas s'il y a des fous qui liront ce pavé indigeste et égocentrique jusqu'au bout, mais cela m'a fait un bien terrible de l'écrire ! Il n'y a rien de tel que de faire le point et de relativiser les moments de son existence Wink




PS : j'ai vu qu'il y avait des réponses, désolé, j'ai eu besoin de me poser pour écrire Embarassed
J'arrive les copaings !!! bounce Wink
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Dim 4 Juin 2017 - 2:29

Bimbang a écrit:y a pas d'poils, mais des ptites étincelles partout.
Dingue nan ? Very Happy
lol

Ué, on va éviter de toucher ça ! ^_^
Les trucs avec les étincelles, ça se branche un bon coup, et on y touche plus héhé

ou-est-la-question a écrit:bon Binbgy j't'envoie chez l'ophtalmo !

c'est un nanus artificiel !
Nan mais si j'ai une tête de cul et que je mets une photo, ça fonctionne aussi !
Mais y a des poils par contre... Laughing
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Revan le Dim 4 Juin 2017 - 3:47

ummm Str_ange(r), je me rappelle quand tu es venu aux cafés zèbres de Nantes. Boule à zéro et...nerveux. Tu n'est plus en Bretagne si j'ai bien compris, mais tu es le bienvenu...

En fait, je ne savais même pas que tu avais été banni. Ah! C'est un risque à assumer quand on joue la provoc'.

Mais de l'eau a coulé sous les ponts, ce serait sans aucun doute cruel et inapproprié de la part de la modération de te bannir à nouveau dans ces moments difficiles.

Navré pour tes mésaventures et tes soucis de santé en tout cas. Je te souhaite de trouver un chemin heureux vers ton avenir Smile .
avatar
Revan
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 314
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 29
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Un ange déchu le Dim 4 Juin 2017 - 5:52

Merci beaucoup Embarassed
Oui, je me souviens, j'étais complètement stressé à l'idée de rencontrer d'autres humains lol
Je crois que j'avais même pris 2 xanax avant Very Happy

Cela va faire presque 5 ans...
Je ne me rends pas compte à quel point le temps est passé vite...

Là j'habite en Haute-Saône, je ne connais personne mais le cadre est sympa.
Quand la santé ira mieux et quand je saurai où aller, je déménagerai sans doute.

En attendant, c'est un pied à terre, rien ne m'empêche de voir du pays Wink
avatar
Un ange déchu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 262
Date d'inscription : 15/05/2017
Localisation : Hot Sun

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Hydrolat de Neroli le Dim 4 Juin 2017 - 9:42

Impossible pour moi d'écrire des choses concrêtes. Étant perché, je ne garde aucune trace des chronologies.
Par contre j'aime bien lire les récits concrêts des autres.
Ça me rappelle que je suis un terrien, que le temps et l'espace existent, ce qui pour moi ne coule pas vraiment de source.
J'ai lu ça en me disant: "Oh putain, il a douillé !".
Je ne sais pas quoi te dire sinon que oui, tu as bien fait d'écrire ton pavé, moi ça m'a interessé. Je ne vois pas là-dedans d'ego-trip, mais plutôt une réappropriation. Mais il va falloir continuer à faire de la musique juste pour la beauté du geste. Juste pour permettre cette télépathie particulière que la musique autorise, cette vibration qui passe de l'un à l'autre sans que l'on sache au juste si ce qui
est reçu est ce que l'on a voulu transmettre. C'est un peu prototypiquement une bouteille à la mer. Et se dire qu'une belle âme
quelque part résonne à la même fréquence, c'est déjà briser le joug de la solitude.
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18811
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par I am so sure le Dim 4 Juin 2017 - 11:32

Spoiler:

Un ange déchu a écrit:
I am so sure a écrit:
Spoiler:
On vous voit venir avec vos tentatives pour avoir mon caleçon, à d'autres... Wink  
hihi Embarassed

En plus je suis quelqu'un de super tactile Rolling Eyes
Il y en a c'est plutôt la vue, d'autres c'est l'ouïe, moi faut que je touche Very Happy

hum... je sors =>

---------------------------------------------------------------------------------------

Plus qu'à l'acheter pour le toucher  Razz :

http://gamopat.com/2014/06/sex-appeal-le-calecon-tetris.html

Juste une mise en briques ? pour reposer les pavés de la suite du chemin de ta vie ?





Bon Dimanche  cat
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6609
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Zarbitude le Dim 4 Juin 2017 - 12:11

Bon courage, Ange. Je suis d'accord avec Fata, continue la musique, c'est ton don de toute évidence !
Il est très beau, ton sample !
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4776
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une dernière farandole avec l'Ankoù

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum