Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par -Benoit- le Lun 8 Mai 2017 - 13:33

Bonjour à tous

Tout est dans le titre , mais je vais développer un peu :
Si on prend, par exemple, le cas d'un parent ou d'un professeur, qui doit « guider » un enfant :
Dans mon cas, j'ai très très souvent été confronté à des personnes  qui étaient moins ouvertes, que moi, moins tolérantes, moins conscientes, moins tout.
Je me suis donc fait la réflexion suivante : les gens ont un certain niveau de connaissance, de conscience, et d'amour , qu'ils possèdent et qu'ils peuvent partager.
Si quelqu'un est ignorant sur certains point, il peut enseigner ce qu'il sait à ses élèves , mais pas ce qu'il ne sait pas. Vous suivez ?

La question est donc : comment transmettre aux autres (aux enfants pour commencer) un niveau de connaissance , de conscience et d'ouverture, supérieur au notre ?Le truc, c'est de ne pas partir du principe qu'on transmet aux autres ce que l'on sait, comme si on pratiquait les « vases communiquants » .. Non , justement, je cherche une façon , une méthode, un contexte, pour que les enfants puissent développer leur propre curiosité, leur propre libre arbitre....

Pourquoi les enfants ? Parce qu'ils sont plus authentiques, plus vivants, et ont moins de « filtres » que les adultes .
:lol !:
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 880
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par Bulle de Puce le Lun 8 Mai 2017 - 15:11

Hello...
Je crois comprendre ce que tu veux dire. POurtant je suis génée par la notion de "supérieur" qui contraste un peu avec "developper leur propre curiosité, leur propre libre arbitre"... et bien sur le debut de ton post qui contient une volée de "moins".

Si l'idée est d'encourager un enfant ou un moins-sachant à apprendre, à développer son libre arbitre et son sens critique, alors est-ce que l'idée n'est pas 1/ de lui faire découvrir que telle ou telle chose existe, 2/ de l'inciter à poser toutes les questions qu'il ou elle veut, 3/ de lui poser des questions, 4/ de trouver les réponses ensemble?

C'est mon point de vue d'enseignante et de responsable d'équipe...
et puis je me souviens comment mes parents ou certains profs m'ont permis d'apprendre et de m'iinteresser

et toi, comment as tu appris?
avatar
Bulle de Puce
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 197
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 51
Localisation : délocalisée

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par fleurdesel le Lun 8 Mai 2017 - 16:28

sur les enfants, j'ai plutôt l'impression pour le peu que j'en ai fréquenté, qu'il faut les immuniser très tot pour qu'ils conservent leur esprit d'ouverture et de justice, car la société globalement est dans un discours "there is no alternative" (c'est pas grave s'il y a des victimes collatérales), et l'éducation à l'école ou via les adultes est encore trop souvent du type "fais ce que je te dis" (donc ne penses pas donc n'imagines pas d'alternatives)

L'exemple qui me vient en tête c'est quand j'ai animé des ateliers de découverte de la langue allemande : j'ai eu 2 niveaux différents, auquel j'ai fait faire les mêmes ateliers (ensemble de jeux pour découvrir les différences entre la langue allemande et la langue française, comme si on était des chercheurs) : eh bien presque la totalité des plus jeunes a tout trouvé, et même pas la moitié de ceux qui avaient 1 à 2 ans de plus.
Bon, statistiquement, faudrait vérifier etc pour valider l'hypothèse que le formatage a lieu très tôt, mais j'ai été très étonnée.
 
Sur le comment faire, si c'est avec les enfants, il y a tout les développements actuels  (et plus anciens mais validés scientifiquement seulement maintenant) de la non violence éducative avec des méthodes qui permettent à l'enfant de développer son libre-arbitre, son autonomie, son estime de soi.
Différents auteurs : Montessori, Thomas Gordon, Isabelle Filliozat, Catherine Gueguen (la plus pointue scientifiquement)...
avatar
fleurdesel
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 744
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 38
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par -Benoit- le Lun 8 Mai 2017 - 23:32

Bulle de Puce a écrit:Hello...
Je crois comprendre ce que tu veux dire. POurtant je suis génée par la notion de "supérieur" qui contraste un peu avec "developper leur propre curiosité, leur propre libre arbitre"... et bien sur le debut de ton post qui contient une volée de "moins".
Je comprends ta gêne. Après, il s'agit de mon passé, et de mon ressentit, et je ne l'ai pas ressentit comme un gêne, mais plutot comme un viol psychologique  cat
Effectivement j'aurais tendance à me croire supérieur aux autres, et pour être tout à fait honnête, je pense avoir raison de le ressentir comme tel. Il ne s'agit pas de flater son égo, mais helas , de ne pas intégrer la fierté ou le jugement: je suis nul en maths et je ne me trouve pas plus intelligent que les autres. Seulement, à 3 ans je philosophais comme socrate . Autant , l'école est une prison pour l'esprit des enfants, mais plus on est "lucide", plus c'est évident.

Et vous, quand vous voyez des injustices et qu'on vous obligeait à vous taire, vous le preniez comment ?
Vous disiez merci en regardant le sol ? Hors de question que je tolère ça à nouveau. J'ai tellement emmagasiné de colère en étant enfant, qu'aujourd'hui je donnerais toute mon énergie pour démonter l'éducation nationale et reconstruire un nouveau modèle d'éducation . pirat
Ne me dites pas que je prends la grosse tête, je suis sûr que vous avez déjà rêvé de faire pareil cat


Si l'idée est d'encourager un enfant ou un moins-sachant à apprendre, à développer son libre arbitre et son sens critique, alors est-ce que l'idée n'est pas 1/ de lui faire découvrir que telle ou telle chose existe, 2/ de l'inciter à poser toutes les questions qu'il ou elle veut, 3/ de lui poser des questions, 4/ de trouver les réponses ensemble?
ça me plait bien comme approche !
Je pars du principe , qu'en tant qu'adulte, j'ai une certaine expérience. Mais je suis très conscient des filtres, des couches de conditionnements que je portes, et qui font de moi un adulte rationnel, au lieu d'un enfant créatif et insouciant .
C'est la raison pour laquelle je tiens à donner le maximum de liberté aux enfants que j'aurais dans mes classes, pour justement nourrir leur esprit et créer une émulation qui les rendrait plus intelligents et plus humains que je ne le suis. Bien que je me prenne pas pour une merde, je vous l'accorde  pirat  



C'est mon point de vue d'enseignante et de responsable d'équipe...
et puis je me souviens comment mes parents ou certains profs m'ont permis d'apprendre et de m'iinteresser

et toi, comment as tu appris?
Je n'ai pas appris. L'école est faite pour ceux qui rangent leur fierté de côté et qui se fondent dans le moule.
J'ai toujours été l'anarchiste rêveur de service, qui sèche les cours pour aller à la bibliothèque ou à la salle de musique...

Ce qui m'intéresse, n'est pas proposé par l'école, ni par les parents . Parce ce qui m'intéresse n'a rien à voir avec les métiers proposés dans la société.

C'est pourquoi je compte sur les enfants, pour garder leur liberté, et inventer la société de demain, qui leur permettra de faire ce qu'ils veulent, et qu'on arrête de leur poser la question "quel métier voudras tu faire plus tard", car la vraie question qu'on devrait poser est "qu'est ce qui te passionne vraiment  ?"

sur les enfants, j'ai plutôt l'impression pour le peu que j'en ai fréquenté, qu'il faut les immuniser très tot pour qu'ils conservent leur esprit d'ouverture et de justice, car la société globalement est dans un discours "there is no alternative" (c'est pas grave s'il y a des victimes collatérales), et l'éducation à l'école ou via les adultes est encore trop souvent du type "fais ce que je te dis" (donc ne penses pas donc n'imagines pas d'alternatives)

L'exemple qui me vient en tête c'est quand j'ai animé des ateliers de découverte de la langue allemande : j'ai eu 2 niveaux différents, auquel j'ai fait faire les mêmes ateliers (ensemble de jeux pour découvrir les différences entre la langue allemande et la langue française, comme si on était des chercheurs) : eh bien presque la totalité des plus jeunes a tout trouvé, et même pas la moitié de ceux qui avaient 1 à 2 ans de plus.
Bon, statistiquement, faudrait vérifier etc pour valider l'hypothèse que le formatage a lieu très tôt, mais j'ai été très étonnée.

Sur le comment faire, si c'est avec les enfants, il y a tout les développements actuels  (et plus anciens mais validés scientifiquement seulement maintenant) de la non violence éducative avec des méthodes qui permettent à l'enfant de développer son libre-arbitre, son autonomie, son estime de soi.
Différents auteurs : Montessori, Thomas Gordon, Isabelle Filliozat, Catherine Gueguen (la plus pointue scientifiquement)...

Merci I love you
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 880
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par Invité le Mar 9 Mai 2017 - 0:08

...


Dernière édition par Lanlina le Lun 15 Mai 2017 - 5:04, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par -Benoit- le Mar 9 Mai 2017 - 14:02

En vérité, peu importe

transmettre plus qu'on ne t'aurait transmis à son age ?
car oui j'aurais aimé qu'on me transmette plus, mais j'aurais surtout aimé que la transmission soit
-plus ouverte que celle permise par le programme scolaire
-plus ouverte que l'enseignant ne pourrait l'imaginer lui même (je sais, c'est compliqué à imaginer , mais je suis très sérieux dans mon approche )

La façon d'aborder les choses change forcément selon si on s'adresse à un môme de 5, 8 ou 12 ans. Et elle  change carrément selon si c'est un parent, un professeur ou un ami ... Ce point là ne m'intéresse pas vraiment car je n'ai aucune crainte de côté là.

La question reste : dans la façon d'aborder les choses, on a tendance à vouloir transmettre ce que l'on sait, or, ce qui m'intéresse est de pouvoir creuser du côté de ce qu'on le ne sait pas !

Par exemple, ma curiosité m'a amené à comprendre des choses en autodidacte. Comme chacun , en fait.
J'aimerais instaurer un climat où les enfants sont amenés à être davantage conscients , davantage curieux, de sorte qu'ils aillent creuser au delà de ce qu'ils voient, au delà des limites que je pourrais poser, au delà des limites que leur inconscient pourrait leur poser, au delà de tout.

(je renonce à travailler avec des adultes, trop de préjugés, trop de couches, de fierté, trop d'expérience sur laquelle ils s'appuient pour contre carrer de nouvelles idées...)


Certains de mes instits avaient instauré un climat dans la classe, où régnait le respect et l'esprit d'entre aide .
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 880
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par Invité le Mar 9 Mai 2017 - 20:57

...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par -Benoit- le Mar 6 Juin 2017 - 10:17

On s'est un peu éloigné du sujet.

Ma question départ c'est : étant donné qu'on fonctionne sur une hiérarchie verticale : les profs, les parents, les gens "plus âgés" doivent imposer leur savoir aux plus jeunes.

Or, chacun a quelque chose à apprendre, et quelque chose à enseigner.

En tant que personne (futur prof, futur parent, aucune importance), j'ai des valeurs et des outils à transmettre aux autres. Plutot aux enfants .

Mais mon niveau de conscience est ce qu'il est. Je n'ai rencontré personne de plus intelligent que moi, et il ne s'agit pas de flatter son égo. Il s'agit d'avoir des références : certaines personnes sont plus "élevées" que d'autres dans la compréhension du sens de la vie.

Ne le prenez pas mal, ne me jugez pas. J'estime être une bonne personne et je n'ai aucun mal à reconnaitre mes qualités et mes défauts.

Evidemment que je ne suis pas le meilleur du monde. Mais je n'ai rencontré personne qui se pose autant de questions que moi, et qui y réponde correctement. Je ne connais personne qui sois plus intelligent et plus bienveillant que moi. Et encore une fois, c'est mon ressentit, c'est subjectif.

Partant de ce constat, je voudrais enseigner aux autres ce que je sais, mais il est évident que beaucoup de personnes peuvent être plus lucides, plus consciences, plus intelligentes que moi.

C'est pourquoi je cherche une méthode, une façon de faire, pour "enseigner" ou partager, un niveau de conscience plus élevé que le mien.
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 880
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par fleurdesel le Mar 6 Juin 2017 - 11:45

Be yourself the model, pour reprendre Tal Ben Shahar.
Si tu te comportes de la façon que tu souhaites transmettre, tu offres un modèle et c'est déjà énorme (neurones miroirs)
avatar
fleurdesel
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 744
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 38
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par OrdoAbChaos le Mar 6 Juin 2017 - 13:46

@Benoit : Besoin de transmettre aux autres pour se réaliser soi même ? Besoin que l'on te transmette pour te réaliser aussi ?

Pas évident cette approche. D'autant qu'il y a plusieurs sorties, plusieurs pistes dans ce que tu as écris.
Je n'aime pas trop quand tu dis "on s'éloigne du sujet" car en vérité le "sujet" n'est pas clair en lui même. D'un côté, il s'agit d'être toi même formé, pris en considération, que l'on t'apporte, et de l'autre il s'agit de te faire connaître, d'échanger et que l'on te considère dans tes particularités. Réfléchis ? Tu l'es sans doute. Mais torturé, totalement !

Pourquoi ne pas commencer par poser ce fameux sacs, cette recherche existentielle, et apprendre d'abord à écouter plutôt qu'à parler ? Bien entendu que tu es supérieur. Sinon tu ne serais pas un Zèbre. Tu es anormalement conçu, capable de connecter des notions distantes pour le commun, capable d'enchainer des idées, d'en matérialiser qui n'ont en apparence pas de logique mais vont se trouver réuni progressivement. Ce qu'il manque pourtant, pour jouir pleinement de cette nature, c'est la méthode ! Comme tu le dis. Et cette méthode, c'est la structure. Il faut structurer ton esprit.

Les Asiatiques considèrent que l'observation de la nature apporte toutes les réponses dont on a besoin. C'est une attitude humble et contemplative. Et c'est, je pense, ce que tu cherches. Savoir garder le silence, observer, noter tes recommandations (ou non, car l'écrit fige la pensée). Tu devrais te rapprocher de société philosophique pour ça, je crois que tu trouverais ce que tu cherches et, à partir de là, tu saurais élargir ton champ de conscience en adoptant un traitement symbolique suffisamment souple et méthodique pour te réaliser pleinement, communiquer réellement tes pensées et te faire reconnaître en tant que personne.
avatar
OrdoAbChaos
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 05/06/2017
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par -Benoit- le Mar 6 Juin 2017 - 16:30

OrdoAbChaos a écrit:@Benoit : Besoin de transmettre aux autres pour se réaliser soi même ? Besoin que l'on te transmette pour te réaliser aussi ?

Oui car dans ma façon de travailler, j'ai besoin
-d'être utile, d'aider les autres
-de changer le monde à mon échelle
-d'avoir un univers créatif ( et pas une usine où on assemble des boulons)
Donc oui, aider les autres à se réaliser, je pense que c'est une bonne façon de me réaliser moi. Après, j'en fais pas une finalité en soi.
Ma vie personnelle est suffisante, équilibrée. Je n'attends rien .


Pas évident cette approche. D'autant qu'il y a plusieurs sorties, plusieurs pistes dans ce que tu as écris.
Je n'aime pas trop quand tu dis "on s'éloigne du sujet" car en vérité le "sujet" n'est pas clair en lui même.
Je m'excuse si le sujet est flou. Je ne tiens pas à ce que les lecteurs s'attardent sur "qui je suis" car si j'ai des questions existentielles vis à vis de moi même, il n'appartiens qu'à moi d'y répondre. J'apprécie ton aide mais je ne tiens pas à être aidé, en fait.

D'un côté, il s'agit d'être toi même formé, pris en considération, que l'on t'apporte, et de l'autre il s'agit de te faire connaître, d'échanger et que l'on te considère dans tes particularités. Réfléchis ? Tu l'es sans doute. Mais torturé, totalement !
ça, c'est mon problème. Je dois bien avouer que c'est grâce à ma rébellion que j'ai aujourd'hui envie d'être dans un métier comme l'enseignement.
Parce que je suis directement intéressé.
En quoi vois tu que mon esprit est torturé ?
Toutes les personnes qui m'ont connu, m'ont dit : "tu penses trop", (accompagné d'un "tu devrais aller voir un psy" ), ce à quoi je réponds : vas te faire foutre, je pense trop, si je veux .
Par ce que je sais qui je suis et je ne tiens pas à ce que les autres gaspillent leur temps à semer le doute dans mon esprit. Aujourd'hui je bosse dessus, et j'accorde de moins en moins d'importance à ça.

Là effectivement, on touche un point sensible : ma liberté, mon identité. Et là oui, tu marques un point, j'ai un litige avec les adultes, et un litige avec moi même. Que j'ai déjà identifié et résolu. Même si on peut toujours améliorer, l'état actuel me va bien : je ne veux de mal à personne, et je pardonne les autres de ne pas me comprendre et de me blesser. Ceci dit, ce que les autres veulent, c'est qu'on se conforme à leurs attente. Je suis comme je suis, et je ne changerais pas pour leur faire plaisir. Je ne leur demande pas d'être plus intelligents, alors qu'ils ne me demandent pas d'être plus con Basketball

Je n'attends pas de considération. Pas de la part des autres.
Je suis assez solide pour encaisser les coups. Je sais qui je suis, je connais mes convictions, et personne ne pourra me démonter.


Pourquoi ne pas commencer par poser ce fameux sacs, cette recherche existentielle, et apprendre d'abord à écouter plutôt qu'à parler ?
Comme dit plus haut : je te remercie de toucher du doigt le fond du problème. Mais j'ai 2 ou 3 questions :
-où est le problème ? C'est mon sac, je le porte si je veux... Basketball
-en quoi vois tu que mon esprit est torturé ? cat cat
-si j'ai un problème avec moi même, en quoi cela impacterait les autres (enfants ) ?



Ce qu'il manque pourtant, pour jouir pleinement de cette nature, c'est la méthode ! Comme tu le dis. Et cette méthode, c'est la structure. Il faut structurer ton esprit.


Les Asiatiques considèrent que l'observation de la nature apporte toutes les réponses dont on a besoin. C'est une attitude humble et contemplative. Et c'est, je pense, ce que tu cherches. Savoir garder le silence, observer, noter tes recommandations (ou non, car l'écrit fige la pensée). Tu devrais te rapprocher de société philosophique pour ça, je crois que tu trouverais ce que tu cherches et, à partir de là, tu saurais élargir ton champ de conscience en adoptant un traitement symbolique suffisamment souple et méthodique pour te réaliser pleinement, communiquer réellement tes pensées et te faire reconnaître en tant que personne.

Merci pour ta contribution !
A vrai dire, j'ai prévu de quitter mon métier de mécanicien sur avion ,pour voyager dès septembre. Je sais que j'ai besoin d'apprendre et de grandir avant de reprendre mes études. Je compte beaucoup là dessus pour trouver les réponses dont j'ai besoin.


D'autres points à peauffiner :
-société philosophique : tu penses à quoi ?
(Parce que si je suis directeur d'école, de la philo, y'en aura dès l'école primaire ! )
-Je connais la pyramide de maslow : en quoi penses tu que j'ai besoin de reconnaissance ? pirat (ceci n'est pas une attaque, mais bien une question pig )

J'ai compris qu'il y avait un fossé entre moi et le reste du monde. J'ai choisi d'être fort et heureux coute que coute. C'est pourquoi j'ai appris à avoir de la considération envers moi même et les autres, sans attendre quoi que ce soit de leur part.
ça ne m'empêche pas d'être agacé par la connerie humaine Basketball
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 880
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par OrdoAbChaos le Mar 6 Juin 2017 - 17:12

@Benoit :

Je le vois dans ce que tu écris, dans tout ce que tu écris, dans la manière dont tu dé-construis les choses pour essayer d'y trouver l'ordre. Et j'y vois ce besoin obsessionnelle de répondre au sens, de trouver l'ordre. Enfin, je le vois parce que j'ai été comme ça. Et seule l'expérience et le chemin parcouru permet justement d'identifier les signes.

Mais comme tu dis, c'est ton sac. On se sent fort quand on le porte et qu'on nous observe le porter même si en nous même on sait qu'il est... lourdingue ce gros balourd ! Savoir le poser c'est savoir écouter, contempler, déduire, analyser (surtout que les zèbres sont à la fois déductif et analytiques... pourquoi s'en priver ?) et retenir. Bref, se nourrir du monde extérieur et cultiver l'humilité. Quand j'ai compris, réellement dans mon être, mon cœur, mon âme, ma chair, que le monde vivant, minéral, m'avait précédé et qu'il me succéderait alors que je ne fais que passer selon des conditions bien amer vis à vis de l'éternité... Tout s'est apaisé. Je crois que c'est ce que certains appelles "le lâcher prise".

Et si tu es trop tendu, trop en recherche, trop rapide et peu à l'écoute, les relations que tu auras avec des esprits en construction, auxquels il manque des informations et connexions synaptiques que seul l'âge peuvent engendrer, ne seront que déplorables. Pire, ne penses tu pas que cette incompréhension qu'ils auront vis à vis de ton propos soit tel que tu leur en veuilles ? Apprendre à se connaître pour se faire reconnaître des autres est un art à part entière...

Et pour les sociétés philosophiques qui peuvent apporter ces méthodologies, il en existe plétor sur l'ensemble de la planète ayant différentes bases symboliques. Il faut te renseigner sur tout ce monde là. Tu devrais en trouver une qui te parle. Cela peut être au travers d'un rituel religieux initiatique, d'une méditation contemplative du monde, d'un art martiale, d'une société discrète humaniste, etc. Chacun son chemin. A toi de trouver celui qui te correspond le plus. Globalement les méthodes sont les mêmes, mais il y a des approches plus ou moins sensible, plus ou moins silencieuse.
avatar
OrdoAbChaos
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 05/06/2017
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par -Benoit- le Ven 9 Juin 2017 - 13:32

Merci pour tes pistes Wink

Je pense que, trop souvent, (comme chacun), je n'ai pas conscience de mes propres blocages. En psychologie, on appelle ça un transfert. Ou le déni. ça dépend.

 Pire, ne penses tu pas que cette incompréhension qu'ils auront vis à vis de ton propos soit tel que tu leur en veuilles ?

Vis à vis des adultes, j'ai un effort à fournir pour ne pas leur en vouloir, mais j'y arrive  . Très souvent , j'invite les gens à agir avec moi, et ils ne le font pas, et je me dis : tant pis, ce n'est pas grave, ils paieront , ils apprendront, ils grandiront. Un jour , peut être.

Avec les enfants, je n'ai pas ce problème : Je suis beaucoup plus indulgent, et de l'autre côté, les enfants aussi sont plus ouverts. Du coup, j'ai jamais été confronté à ce cas de figure, mais effectivement, je ne suis pas l’abri que ça arrive.


A force de cogiter, de lire, et d'expérimenter, je viens de donner un début de réponse à ma question :

En servant de miroir, en posant des questions, et en gardant à l'esprit certaines bases (respect, humilité...) , et bien c'est tout simple : Si je propose une solution a un problème (même si elle est bonne) , et bien elle est inutile. Puisqu'elle vient de moi. Dans la vie, la solution doit venir de la personne qui pose la question. C'est absurde mais c'est comme ça.
Du coup, en invitant la personne à se poser des questions, elle obtient un début de réponse. Il y a une satisfaction, une confiance en soi qui se développe et qui pousse la curiosité : la personne trouve des solutions par elle même. pirat

Avec les gens, j'invite souvent à la remise en question, et "ça passe pas" . J'essaie donc différentes approches, et finalement , ça marche à peu près. J'ai toute ma vie pour peaufiner pig


Dernière édition par -Benoit- le Mar 20 Juin 2017 - 17:52, édité 1 fois
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 880
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par trublion le Mar 20 Juin 2017 - 1:13

Je vois totalement ton projet mais je pense pas que ça soit une bonne idée.
J'ai essayé de fréquenter des gens que je considérais intelligents mais qui se cherchaient encore.
Me croyant plus lucide j'ai essayé de les fréquenter pour les orienter vers "la raison" , au final en faisant cela j'ai développé un faux-self , j'ai pas réussi à me faire comprendre et j'ai perdu le lien avec des personnes avec qui j'étais mieux compris.
Sur les réseaux sociaux je voulais également poussé les gens à douter d'eux-même pour améliorer leur conscience mais ça m'a plongé dans une spirale infernale où "les gens" remarquaient plus les défauts et l'arrogance qui ressortaient dans cette attitude plus que le "message" que je voulais faire passer.
Résultat je me suis mis dans un véritable bourbier à faire cela , maintenant je préfère exprimer mon côté idéaliste au niveau social / sociétal à travers l'art car je pense que c'est la manière la plus humble de convaincre les autres consciences de son idéal , les gens qui seront amenés à juger mon message / idéal se remettront forcément en question d'un point de vue critique et je ne les aurais pas forcer.
Je pense que c'est le meilleur moyen de toucher la conscience d'autrui , on est tous très hostile envers les personnes qui prétendent détenir la vérité absolue.

trublion
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 20
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par -Benoit- le Mar 20 Juin 2017 - 18:09

Et bien, quand on le résume en 2 lignes, ça parait simple. Pourtant, si on s'intéressait aux études (bts / master) en communication, on se rendrait compte à quel point notre approche est mauvaise , et je suis justement en train de mettre en place une méthode.

Comme tu l'a remarqué, quand il y a un "problème", il est absolument inutile de le relever et de trouver une solution à la place de la personne concernée.

Disons qu'il y a 2 sortes de problèmes :
-Ceux qui concernent une seule personne
-Ceux qui concerne d'autres personnes.

Disons que je veuille convaincre un ami d'arrêter de fumer : j'ai déjà essayé  dans tous les sens, ça marche pas.
Du coup, pour initier la démarche, je commence simplement par des questions : souvent, quand il y a un problème, les gens ne s'en rendent pas compte. Ils en chient, et ne prennent pas de recul pour autant.
Au début j'étais cynique et je disais "t'es trop con, bien fait !"
Maintenant que je sais comment fonctionne l'être humain, je suis plus indulgent.

Bref, je commence par une question toute simple , au choix :
-Tu sais pourquoi tu fumes, au moins ?
-Combien ça te coute , chaque année ?

En guise de réponse, j'ai eu droit à de la mauvaise foi pure et simple :
-ouais mais j'suis pas dépendant, je m'arrête quand je veux
-ça va , ça coute pas si chère que ça .

Dans ce cas, malheureusement il n'y a rien à faire, l'autre est imperméable à nos remarques.

Par contre je peux sur-enchérir en ajoutant
-Je connais une méthode pour arrêter ...
-T'as pensé à taper "arrêter de fumer" dans google ?

Connaissant le fonctionnement du cerveau (vite fait) , il faut raccorder 3 points :
1-La conscience
2-La rationalité
3-L'émotion

Dans notre cas, la leçon de morale ne fonctionne pas, car c'est l'égo qui protège et qui fait "parapluie".

Pour le contourner, tu l'a très bien dit : il suffit d'utiliser un autre support : un tableau, un livre...

L'autre jour, je voulais faire lire un livre, à un ado qui fait de la plongée avec moi. Je savais que si je lui disais , brut de décoffrage : "Ce bouquin pourrait te plaire " , alors peut être qu'il l'aurait lu. Mais pas avec intérêt, ni curiosité, mais plutot pour "me faire plaisir" .

Du coup, j'ai laissé le bouquin en évidence sur la table, et j'ai observé avec quelle curiosité il s'est empressé de le lire .

Moralité : Ne jamais faire front, même quand on sait qu'on a raison ...

Du coup, il ne faut surtout jamais rien dire, et laisser "le contexte extérieur" travailler à notre place. cat
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 880
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par trublion le Mar 20 Juin 2017 - 22:03

Tu fais de la com' pour pouvoir avoir une méthodologie aussi détaillée ? cyclops

En tous cas merci pour toutes ces infos je retiendrais qu'il faut essayer de convaincre la personne de manière indirecte , je sais pas si c'est une bonne synthèse Smile

trublion
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 19/06/2017
Age : 20
Localisation : Caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par tordopensant le Jeu 22 Juin 2017 - 14:31

Une fois que l'enfant à augmenter son niveau de conscience à ton contact, moi à ta place je lui apprendrais ce processus-là pour qu'il puisse sentir son potentiel lui-même, et jouer avec jusqu'à son plafonnement
Pour moi la conscience est (souvent...mais pas tout le temps) parallèle à l'intelligence, un peu comme une sécurité qui empêcherais l'intelligence de faire trop de mal.
Apprendre à apprendre en fait c'est ça le but

tordopensant
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 35
Date d'inscription : 15/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par Unknown755 le Ven 23 Juin 2017 - 1:54

Tu peut donner des connaissances a quelqu'un mais tu ne peut pas le faire penser, cela changerais son monde, certain veulent rester cons.

J'avais vue une citations du même genre'
avatar
Unknown755
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 31
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par -Benoit- le Sam 24 Juin 2017 - 11:06

Absolument.
Mais à mon sens, tout est lié au fonctionnement de l'égo : il est là pour nous protéger et donc créer un bouclier qui nous rend hermétique aux nouvelles idées, aux changements...
Il suffit de connaitre le fonctionnement de l'égo pour le contourner Wink
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 880
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par OrdoAbChaos le Dim 2 Juil 2017 - 23:19

L'ego n'est pas grand chose face à la biologie...
Certains naissent ainsi, d'autres ont des chemins différents.

Il faut rester plus terre à terre, je pense.
avatar
OrdoAbChaos
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 05/06/2017
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par Bulle de Puce le Lun 3 Juil 2017 - 4:56

quelques (trop) rapides réactions

- je suis gênée par ce fourre-tout que tu emploie sous "ego"... peut etre faut il detailler dans le sens freudien, ou bien aller voir les principes du tao.. .mais ego, ici, à mon avis, est lui meme bloquant. Sans doute en raison des nombreuses connotations de ce mot.

- je suis d'accord avec ta remarque sur le fait de prendre les choses de front, qui ne marche pas. Convaincre sans manipuler est une ambition tres noble... il y a beaucoup à apprendre de l'art de la negociation ici. Mais attention à la manipulation ou a l'abus n'est-ce pas, il ne s'agit pas de trouver comment faire faire à l'autre ce que au fond de lui il n'a pas envie de faire... or la dimension de "supériorité" du maitre vis à vis de l'éleve (ou plutot, car c'est LA qu'est le souci, la position d'infériorité, de dépendance, de naiveté, d'enfance quoi... de l'éleve, surtout jeune, vis à vis du professeur, du parent, cette dimension la, si elle n'est pas considerée (avec un grand C), prise en compte, alors on peut etre rapidement dans de l'abus... a chaque instant, l'éléve doit etre conscient qu'il a le droit de ne pas etre d'accord, convaincu, prêt à accepter ou entendre, et qu'il a le droit de le faire savoir pour qu'on le respecte ici et maintenant dans toute sa subjectivité. Si c'est le cas alors il avancera... car ce sera une co-construction. ce n'est bien sur pas ainsi que l'ecole classique fonctionne (tais toi et apprends et recrache en montrant que tu as compris ou fait l'effort de comprendre)

- ce que l'on ne sait pas... eh bien il y a des scientifiques qui etudient le "non savoir"... j'ai un bouquin au bureau la dessus (pas le titre avec moi), un truc de biologistes et mathématicien, sur le "non-knowledge"... un des auteurs est Pierre Ibisch... tu trouveras peut etre sur Google?

ben, plus longue que prévu..
avatar
Bulle de Puce
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 197
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 51
Localisation : délocalisée

Revenir en haut Aller en bas

être conscient ou ne pas l'être, telle est la question !

Message par ROSETTA29 le Jeu 13 Juil 2017 - 16:54

Bonjour Benoît,

Ton sujet est très intéressant, complexe et polymorphe et il faut composer avec dirai-je.
Quelque part, tu souhaiterais faire comprendre aux gens ou élèves leur potentiel de changement ou de possibilité d'acquérir des connaissances.... et le plus important PAR EUX-MÊMES.
J'ai effectué des études de psy et la première chose enseignée est de ne pas projeter ses propres désirs dans la psyché de l'Autre. Et c'est un exercice très difficile au départ. Par rapport à tes élèves, tu peux les aider sans être directif en leur soumettant une réflexion qui va leur permettre de se questionner sur un sujet sans leur imposer de choix, de cette manière cela évite l'intrusion dans le mode de fonctionnement psychique de l'Autre. L'exemple que tu as donné par rapport au jeune passionné de plongée et déposer un livre sur ce sujet à sa disposition est une forme de suggestion non imposée et c'est une bonne approche je trouve. Maintenant, en ce qui concerne des personnes de ton entourage ayant besoin d'aide c'est un peu plus complexe et cela relève à ce stade, de techniques relatives à la psychothérapie. Certaines personnes peuvent prendre conscience d'un problème les concernant...d'autres de manière rétroactive, d'autres jamais et tu n'y pourras rien. Il y a la question de la maturité dans la volonté de changement...Est ce que la personne est prête pour ce changement ? Si la personne est sur la défensive, disons que tu as une première réponse. Le temps peut alors être un allié.
Je peux te conseiller des lectures telles :
Carl Rogers "Le développement de la personne" relatif à la relation d'aide thérapeutique et pédagogique. Psychologue états-uniens humaniste qui a développé le concept d'écoute active et de la non-directivité dans la relation d'aide.(incontournable !)

David D. Burns "Feeling Good" c'est un livre qui n'a pas connu de traduction en français, il est intéressant car montre que les personnes peuvent s'enfermer dans des types de raisonnements récursifs erronés sans pouvoir s'en délivrer. J'ai pu acquérir cet ouvrage par Amazon ou peut-être que tu le trouveras en BU.
Les TCC (thérapies cognitivo-comportementales) sont aussi une piste même pour un non initié.

Bon courage à toi:D
avatar
ROSETTA29
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 60
Date d'inscription : 08/07/2017
Age : 45
Localisation : orbitale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par -Benoit- le Jeu 13 Juil 2017 - 18:11

Merci cat
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 880
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmettre aux autres, un niveau de conscience plus élevé que le sien ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum