comment gérer son hypersensibilité auditive

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: comment gérer son hypersensibilité auditive

Message par stv82 le Mer 17 Mai 2017 - 13:02

Salut Tomate,

Je ne peux trop rien dire malheureusement pour t'aider.
J'ai relu en diagonale pour vérifier si tu l'avais évoqué mais il me semble que non.
Ça peut paraître extrêmement trivial et réducteur, mais il est possible aussi que le fait de prendre conscience que tu as un problème l'exacerbe temporairement, dans le sens où finalement tu "l'autorises" d'une certaine façon à se manifester davantage. Ou alors, tu es plus alerte à repérer les moments où tu es dedans. J'ai déjà entendu plein de cas de gens qui ont exploré le creux de la vague avec de pouvoir remonter.
Personnellement, je t'encourage à utiliser des mots "durs". Depuis que je suis honnête, et que je dis factuellement que pour l'instant je suis handicapé, les gens de mon entourage acceptent beaucoup plus que je ne sois pas normal. Je veux dire c'est un mot qui leur cause. Je fais ce que je peux pour améliorer les choses, ils savent qu'il y a problème, c'est facile. Ça n'était pas comme avant où je disais maladroitement que le bruit me dérangeait. Ça ne voulait rien dire pour eux je pense, et du coup ils m'en voulaient de mes demandes.

Le fait de m'être ouvert à ce constat m'a vraiment beaucoup aidé dernièrement, y compris dans ma famille. Avant, parfois ma femme était agacée que je baisse le son de l'autoradio ou que je le coupe. Maintenant, il y a beaucoup de bienveillance et de soin de sa part, ainsi que de ma fille à qui je disais souvent de se taire avant, parfois très violemment. Il est même possible que j'aie trouvé un boulot. La vie est parfois surprenante.

stv82
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 389
Date d'inscription : 28/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment gérer son hypersensibilité auditive

Message par Tomate le Mer 17 Mai 2017 - 14:08

Salut STV82

Non, je ne l'ai pas écrit, mais j'aurais pu, parce qu'en effet, je me pose la question, et je crois que c'est une réalité : depuis que j'y pense, je supporte moins bien le bruit. Je focalise sur ma propre gêne. Et je l'étudie.
Ce qui me rassure c'est que mon entourage très proche me confirme que j'ai toujours été gênée par le bruit. Je ne l'invente donc pas. Ma moitié me disait hier : tu ne te rappelles pas? il t'es arrivé de pleurer après un repas de famille, parce que tu disais qu'ils étaient trop bruyants, trop énervés. Alors c'est vrai que j'ai une famille turbulente, mais ils ne pleurent pas eux, après qu'on se soit tous vus pour "faire la fête".
Et de mémoire, j'ai toujours eu besoin de m'enfermer dans une bulle de musique. Depuis mon 1er walkman, à mes 10 ans, j'ai des écouteurs sur les oreilles dès que je suis seule. J'écoute à un bon volume, et je sais aujourd'hui que c'est pour me couper des bruits.
Le silence est également nécessaire, mais ça depuis moins longtemps. Je vieillis, je suis davantage stressée qu'il y a quelques années, je pense que c'est un besoin normal et courant.

Pour les douleurs associées au bruit, ça, je ne sais pas de quand ça date. De l'agacement, de la fatigue oui, mais avoir mal, ça n'est pas vieux je pense. Mais pas très fréquent non plus.
Il faudrait que je travaille mon réflexe stapédien, si c'est possible...

Mais tu as raison, entièrement, sur les mots durs.
C'est marrant, j'en parlais sur ce forum, dans un autre fil, à propos des troubles alimentaires. Je disais que j'avais réussi à régler les miens depuis 4 ans environ, date à laquelle j'ai accepté de dire que j'étais malade, que c'était une maladie, et qu'avec toute la bonne volonté du monde, on ne peut rien y faire, à part l'aborder comme une maladie, avec des soins donc.

Alors oui, tu as raison, je vais commencer à en parler.
Je pense que j'attendais le test, le diagnostic (je parle du wais4) pour aborder le sujet. Mais peut-être que je ne suis pas HP après tout, on peut très bien être hypersensible tout court!

Merci pour tes mots Smile
avatar
Tomate
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 187
Date d'inscription : 01/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment gérer son hypersensibilité auditive

Message par Zorglub_33 le Mar 15 Mai 2018 - 13:24

Je remonte le sujet pour vous soumettre mon problème. Je suis également de plus en plus intolérante au bruit, ce qui est assez cocasse quand on sait que je souffre pourtant d'hypoacousie :-/ Au boulot, ça va, je me suis habituée à l'open space parce que je travaille dans une ambiance assez sympathique.
Le problème se pose chez moi. Je vis seule, je ne suis pas du genre à mettre la télé ou de la musique en bruit de fond, car j'ai besoin de silence pour me reposer. Mais je vis en immeuble et si j'arrive à gérer dans la journée, le soir c'est plus compliqué car je me couche tôt.
J'ai en particulier un problème avec la musique, en particulier avec les basses qui traversent les murs et, certains comprendront peut-être de quoi je parle, le corps. C'est très désagréable quand ça se passe quand on est en train de s'endormir.
Pas possible de régler le problème avec le voisin qui écoute cette musique, d'autant que je n'arrive pas à déterminer de quel appartement ça vient. J'aimerai donc avoir des retours d'expérience de ceux qui auront été confrontés au problème :
- j'ai pensé à utiliser des bouchons d'oreilles mais ceux que j'ai testé étaient inconfortable, existe-t-il des modèles confortables et, surtout, entend-on quand même le réveil sonner le lendemain ?
- les vibrations des basses passant par l'infrastructure du bâtiment (murs, sol) existe-t-il des solutions, efficaces, pour isoler mon lit ?

Zorglub_33
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 113
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment gérer son hypersensibilité auditive

Message par SB.ABcube le Mer 26 Sep 2018 - 10:04

J'ai lu en diagonale et surement un peu vite....

Moi je bosse dans une ambiance bruyante. Je mets des protections sur mes p'tites n'oreilles. Un truc discret et fluo.

Le truc qui me casse les bonbons c'est les open space. Là ça devient un peu plus compliqué.

Le bruit, la lumière trop vive, les changements d'environnement, les odeurs, certaine fois le gout, la poussière, le touché de certaine matière.

Tout en fait.

Alors, j'ai au moins un truc pour le bruit.

Les gens aussi bon pas tous mais presque.
avatar
SB.ABcube
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 206
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 39
Localisation : Entre le froid et le chaud mais plutôt froid

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment gérer son hypersensibilité auditive

Message par snake_plissken le Jeu 18 Oct 2018 - 14:29

pour arriver à bosser en open space, je trouve indispensable de canaliser mon attention sur autre chose que les conversations ambiantes , la musique m'aide beaucoup dans ce cas .
zorglub , je comprends ton dilemme car certains bruits, certaines vibrations, souvent des basses fréquences obnubilent mon attention . exemple : une pompe à chaleur dans une maison voisine, j'entends son régime, ses cycles sans arriver à en faire abstraction Mad
isoler le lit (tampons de machine à laver sous les pieds), isoler phoniquement ta chambre, porter des bouchons ... ça marche très moyennement avec les basses Neutral
je ne sais pas ce qui m'est le pire : hyperesthésie auditive ou les acouphènes
avatar
snake_plissken
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 17/10/2018
Age : 41
Localisation : bzh

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum