Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Lun 24 Avr 2017 - 22:38

Je suis sorti de l'école en 2015, après avoir eu mon bac, après je n'ai pas commencé d'études supérieures pour des raisons qui me sont personnelles
Pendant toute ma scolarité je n'ai jamais été en couple avec une fille, pour la simple raison que je ne voulais pas, bien qu'en première et terminale j'ai flirté avec deux filles qui m'ont avoué qu'elles voudraient se mettre avec moi, mais je n'ai pas accepté car je craignais que cela ne me déconcentre de mon objectif principal qui était le bac
Donc pour résumer pendant toute ma scolarité pas de sensation de manque, j'avais même pas le temps d'y penser quelque part
Quand je suis sorti de l'école j'ai vu mes meilleurs amis partir sur des études supérieures chacun dans leur direction, on se voit de temps en temps et ça me fait un bien fou il faut dire
Mais je passe le plus clair de mon temps seul vous voyez, depuis que j'ai eu mon bac j'ai décidé de m'isoler (pas totalement, je vis en famille et je vois les amis de temps à autre) et j'ai voulu m'isoler parce que cette société me flingue, si je me suis retiré c'est pas par plaisir, c'est pour ne pas trop détériorer ma santé mentale. Je supporte pas la foule, les grosses cohortes, le bruit permanent et les mensonges. La seule chose que je supporte c'est mes amis de l'époque du bahut, et puis la famille, et c'est tout, les autres ils me foutent les boules


Venons en au coeur du sujet: Depuis que j'ai quitté l'école j'ai commencé à ressentir une sensation de fatigue intense, que le psychiatre que je consulte interprète au vu de mon passé comme une fatigue accumulée pendant ma scolarité qui se manifeste aujourd'hui, et il a raison. Cette fatigue intense est à la fois physique et psychique, je m'affaiblis, je n'ai plus l'énergie qui m'a permis de lutter contre mes phobies à l'époque du bahut et d'avoir mon bac

J'ai réfléchi et j'ai trouvé la raison de tout cela, pendant ma scolarité je me suis tenu à l'écart des filles (à l'exception des deux dont j'ai parlé plus haut), mes amis étaient des gars, on était qu'entre gars et ça suffisait, puis maintenant je suis en manque depuis un an et demie, mais du genre insupportable quoi, pour combler ça j'ai eu deux rapports sans lendemains avec des filles rencontrées sur des sites prévus pour ça, et c'était bien mais ça n'était que physique, j'en garde des bons souvenirs mais je constate aussi que le manque que je sens n'est pas sexuel, pour moi le sexe c'est et ça a toujours été une occupation périphérique qui fait redescendre la pression, un peu comme prendre un bain chaud ou faire un running

En réalité c'est d'une femme dont j'ai besoin, et je n'en trouve pas. J'ai demandé conseil à mon psychiatre, et il à remarqué quelque chose de très vrai que je n'avais jamais réalisé par moi même, c'est que si je manque d'attrait pour les femmes qui ne me connaissent pas c'est parce que j'ai toujours l'air de faire la gueule, de bouder lorsque je suis en société avec des gens qui ne sont pas dans mon entourage, et il avait raison, je suis obligé d'admettre que j'ai toujours un visage un peu dur et fermé, sauf bien sur avec la famille et les amis.

Alors selon lui c'est à cause de cela que ça ne fonctionne pas, mais d'un autre coté comment voulez vous que j'ai la banane?! Quand on est en manque et qu'on à l'impression d'être transparent aux yeux des filles et qu'en plus on est usé psychologiquement, on est pas trop d'humeur à faire semblant d'être joyeux !!!

Après certaines personnes sur d'autres forums m'ont dit que cela venait peut-être de mes vêtements, de ma coupe de cheveux, de ma situation sociale (ils ont supposé tout cela sans jamais me voir, simplement par intuition) qu'il fallait que je change et tout, mais bordel j'ai pas envie de changer !!!! J'ai jamais changé et mes potes et mes proches si ils m'aiment c'est justement parce que je suis hyper atypique comme garçon, mes amis, ma famille, les deux filles avec qui j'ai flirté m'ont kiffé justement parce que j'étais comme j'étais au naturel, alors je vois pas pourquoi tout d'un coup pour augmenter mes chances de me mettre avec une fille je devrais tout revoir pour me mettre à jouer la comédie dans un rôle ou je serais de toute façon mal à l'aise


Bon le texte est long mais il fallait bien ça aidez moi SVP, pas de compassion larmoyante par pitié ce qu'il me faut ce sont des réponses, merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Lun 24 Avr 2017 - 23:37

pas de femme ? ben moi non plus

rester soi même et se respecter soi c'est une base, maintenant si certaines te kiffent comme tu dis c'est plutot bon signe non ?

l'amour c'est pas toujours évident surtout si on est atypique

pour les conseils sur les vêtements, cela depend quel type de femme te branche, c'est clair que si tu cherches une femme sophistiquées en jean troué tu auras peu de chance, si tu cherches une baba cool , le look costume cravatte sera pas un atout

au delà ben faut essayer de montrer qu'on est content qu'elle soit là , tirer la gueule ou se replier n'est sans doute pas le message le plus efficace

sourire, montrer un intérêt réel bref ces sortes de choses

si elle te fait chier faut se demander s'il ya un minimum de choses en commun, essayer de la connautre toussa toussa, certaines histoires d'amour commencent mal , genre ils se virent, ils se plurent un peu mais alors quelle merde apres lol

pas vraiment de recettes , et puis se demander , un peu, ce qu'on cherche dans la relation , c'est pas toujours évident de répondre

j'ai besoin d'un soutien ? de sexe ? juste une présence ? un peu de toussa ? ou une relation entre adulte qui sait ce qui veut et une autre adulte qui sait ce qu'elle veut?

la personne est elle équilibrée ou a t elle des problèmes, cela pose t il un obstacle ou pas ? certaines personnes en effet pour de multiples raisons ne sont pas disposées à entrer dans une relation

puis y le facteur chance je présume et/ou chercher les endroits ou fréquenter

sur que si on reste chez soi on réduit ses chances, et si on 'n'aime pas les foules et le bruit y a aussi des endroits plus softs que fréquenteront potentiellement des gens comme soi

enfin voilà quelques pistes sans prétention

comme chacun ou presque je suppose j'ai essayé aussi , mais parfois quand on est vraiment atypique et collegram c'est encore moins évident je suppose




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Godzilla le Lun 24 Avr 2017 - 23:44

Zebulon dit les choses avec tact Smile

pour augmenter mes chances de me mettre avec une fille je devrais tout revoir pour me mettre à jouer la comédie dans un rôle ou je serais de toute façon mal à l'aise

Oui c'est désagréable de comprendre ça, mais c'est un peu la base...
On joue tout le temps des rôles (et pas que les HP), ou alors (comme moi) on vit en ermite, mais c'est pas un choix évident ^^
Le "faut être soi-même" c'est cool mais ça marche rarement, j'imagine que même George Clooney fait aussi quelques efforts Dent pétée

avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2712
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 0:09

Godzilla a écrit:Zebulon dit les choses avec tact Smile

pour augmenter mes chances de me mettre avec une fille je devrais tout revoir pour me mettre à jouer la comédie dans un rôle ou je serais de toute façon mal à l'aise

Oui c'est désagréable de comprendre ça, mais c'est un peu la base...
On joue tout le temps des rôles (et pas que les HP), ou alors (comme moi) on vit en ermite, mais c'est pas un choix évident ^^
Le "faut être soi-même" c'est cool mais ça marche rarement, j'imagine que même George Clooney fait aussi quelques efforts  Dent pétée


Ben oui mais non enfaite
J'ai des tas de contre exemples dans mes connaissances, j'ai notamment en ancien ami du collège il est au chômage, il bégaye un peu, il s'habille comme un schlague et il est tout maigre et ca l'empêche pas d'avoir une copine depuis trois ans, et elle est franchement bien
J'en ai d'autres des contre exemples, donc c'est faux on joue pas tous des rôles, moi déjà j'en joue pas, parce que je sais pas faire, et même si je savais faire ca me tente pas, c'est pas une vie de faire tout le temps attention à ce qu'on va dire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 0:13





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Godzilla le Mar 25 Avr 2017 - 0:19

Brann : ben comme le disait Zebulon, il y a le facteur chance. Et puis tu insistes sur ce qui apparait comme des défauts chez ton pote, sans évoquer ses qualités (et sa copine "bien" ça signifie quoi précisément ? ^^).
J'ai jamais trop joué de rôle non plus, bon ben résultat je croupis tout seul dans une vie bien merdique et j'aurais sans doute fait un tout petit peu plus de compromis, si c'était à refaire.
Mais c'est comme tu le sens, et je te souhaite de trouver une compagne Smile
avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2712
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 0:28

bon les videos c'est un peu balourd j'avoue mais de manière générale il existe des petits signes que l'autre s'intéresse, inversement on en donne soi aussi inconsciemment

savoir en reconnaitre peut aider à savoir si on a une petite chance ou aucune, car certains signes sont directs parfois

sinon en fait y a pas vraiment de règles, chacun est unique et a sa sensibilité, ses modes d'approches, de réserves

certains feront poireauter , d'autres seront plus directes

moi souvent dans le passé j'ai eut, je ne t'aime pas direct dans les gencives .. ou plus violent, les femmes ne sont pas toutes cools

donc pas se désespérer , on n'en chercher pas 2000 , juste une avec qui on se sent bien, et à ton âge c'est pas grave de ne pas encore avoir de femme, tu n'es vraiment pas le seul dans ce cas, donc zen :-)

continue d'y croire et tu finiras par rencontrer celle qui te conviendra c'est évident , bon courage :-)




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 0:47

Pour l'ancien ami dont je parle, il était vraiment du genre marginal à l'époque du bahut, bien plus que moi, aujourd'hui il lui reste le léger bégaiement et le look, et ce gars là est jamais allé se faire des nœuds au cerveau avec du développement personnel, du coaching séduction et compagnie, il a toujours été pareil au fond, et sa copine quand je disais "bien" je voulais dire jolie et aimante
Quant à moi des concessions aucun problème j'en fais toujours quand il faut normalement, le souci c'est que ça ne va absolument nulle part quand je fais genre le mec tout lisse tout normal, j'ai déjà essayé!!
Je suis toujours partant pour lutter contre mes défauts, mais il faut pas confondre défaut et caractère, je vois pas pourquoi je m'excuserais et me reprocherais d'être comme je suis alors que objectivement ça ne fait de mal à personne et qu'en plus mes proches m'aiment pour ça !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Godzilla le Mar 25 Avr 2017 - 7:30

Comment répondre sans paraitre condescendant ou pire, vieux con ?
Je vais essayer, désolé si je me plante ^^
J'ai rencontré ma 1ere (et unique) compagne quand j'avais 28 ans (Elle m'a quitté il y a 2 ans).
Je crois pas qu'il y ait beaucoup de monde à être avec l'ame soeur à ton age, et d'autre part tu ne sembles pas avoir de vrai problème physique dans la mesure ou tu as des nénettes qui se pament pour toi ^^
Je pense donc qu'un peu de patience suffira à résoudre ton problème Smile
avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2712
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 8:11

Salut Brann,

Brann a écrit:Je suis sorti de l'école en 2015, après avoir eu mon bac, après je n'ai pas commencé d'études supérieures pour des raisons qui me sont personnelles
Tu avais l'air d'être un élève studieux, pour que tu décides de renoncer à suivre des études ces raisons doivent être importantes, non ? Je ne te demande pas quelles elles sont (personnelles) mais ça a peut-être joué dans ta fatigue ultérieure ? A moins que tes raisons personnelles soient ce que tu énonces après ? Un simple ras le bol ?

Brann a écrit:
Mais je passe le plus clair de mon temps seul vous voyez, depuis que j'ai eu mon bac j'ai décidé de m'isoler (pas totalement, je vis en famille et je vois les amis de temps à autre) et j'ai voulu m'isoler parce que cette société me flingue, si je me suis retiré c'est pas par plaisir, c'est pour ne pas trop détériorer ma santé mentale. Je supporte pas la foule, les grosses cohortes, le bruit permanent et les mensonges. La seule chose que je supporte c'est mes amis de l'époque du bahut, et puis la famille, et c'est tout, les autres ils me foutent les boules
Tu pourrais peut-être sortir un peu plus via certaines activités (sports, arts etc) ? Tu pourrais voir des gens sans être confronté à une foule immense ?  Si tu vas pas à la fac, il faut bien que tu rencontres des filles quelque part de toutes façons, et les sites de rencontre c'est pas forcément l'idéal, surtout si tu cherches un peu plus que des choses purement charnelles.

Brann a écrit:
Venons en au cœur du sujet: Depuis que j'ai quitté l'école j'ai commencé à ressentir une sensation de fatigue intense, que le psychiatre que je consulte interprète au vu de mon passé comme une fatigue accumulée pendant ma scolarité qui se manifeste aujourd'hui, et il a raison. Cette fatigue intense est à la fois physique et psychique, je m'affaiblis, je n'ai plus l'énergie qui m'a permis de lutter contre mes phobies à l'époque du bahut et d'avoir mon bac
Est-ce que tu as des passions que tu cultives ? Des choses qui te procurent de la joie et te permettent d'alimenter un peu la machine ?
Tu as parlé de running un peu plus haut, tu cours un peu ?

Brann a écrit:
En réalité c'est d'une femme dont j'ai besoin, et je n'en trouve pas. J'ai demandé conseil à mon psychiatre, et il à remarqué quelque chose de très vrai que je n'avais jamais réalisé par moi même, c'est que si je manque d'attrait pour les femmes qui ne me connaissent pas c'est parce que j'ai toujours l'air de faire la gueule, de bouder lorsque je suis en société avec des gens qui ne sont pas dans mon entourage, et il avait raison, je suis obligé d'admettre que j'ai toujours un visage un peu dur et fermé, sauf bien sur avec la famille et les amis.
Alors selon lui c'est à cause de cela que ça ne fonctionne pas, mais d'un autre coté comment voulez vous que j'ai la banane?! Quand on est en manque et qu'on à l'impression d'être transparent aux yeux des filles et qu'en plus on est usé psychologiquement, on est pas trop d'humeur à faire semblant d'être joyeux !!!
Peut-être que ton psychiatre a une sale tête et qu'il ne te donne pas beaucoup envie de sourire - et ça le vexe  Razz
Hem...
Ben même si c'était ça, je ne vois pas ce que tu pourrais y faire. Si t'as pas la pêche, t'as pas la pêche, tu ne vas pas te forcer à sourire.
Enfin j'imagine que ce serait possible, mais un faux sourire c'est encore pire (perso ça me fait flipper!), et ce serait peut-être plus simple de commencer par (re?)trouver un peu la forme.
Puis elles n'ont pas l'air de spécialement te fuir non plus, de ce que tu dis. En terminal tu flirtais avec deux filles, tu en as rencontré deux autres via un site... bon pour quelqu'un de peu attrayant, t'as l'air d'avoir du succès ^^
Je suis même assez étonnée que tu te fixes sur le problème des femmes (quel drôle de terme lorsqu'on a 20 ans!), vu que t'as pas franchement l'air à la ramasse là-dessus (surtout pour ton âge, tu as un peu enchaîné ces derniers temps) – mais tu dois être le mieux placé pour savoir quel est l'origine du problème. A moins que ce soit ta manière de résumer un sentiment de passer à côté de ta vie ? Tu as l'air d'avoir passé des années à ne penser qu'à l'école, au détriment du reste, et tu as peut-être l'impression que tout ça manque de sens ? Bref, est-ce que tu ne chercherais pas à être un peu moins sérieux au fond ?
Parce que sinon, le meilleur moyen de rencontrer des gens et d'établir des relations avec eux, c'est quand même d'être intégré dans une vie sociale... là ça pourrait être la fac par exemple - parfois les gens n'y vont d'ailleurs quasiment que pour ça, et refont 3 fois leur première année hahaha
A moins que tu aies peur de te planter dans tes études ? Peur de t'orienter ?  C'est peut-être HS, mais je me demande comment un élève studieux en arrive à tout arrêter.

Brann a écrit:
Après certaines personnes sur d'autres forums m'ont dit que cela venait peut-être de mes vêtements, de ma coupe de cheveux, de ma situation sociale (ils ont supposé tout cela sans jamais me voir, simplement par intuition) qu'il fallait que je change et tout, mais bordel j'ai pas envie de changer !!!! J'ai jamais changé et mes potes et mes proches si ils m'aiment c'est justement parce que je suis hyper atypique comme garçon, mes amis, ma famille, les deux filles avec qui j'ai flirté m'ont kiffé justement parce que j'étais comme j'étais au naturel, alors je vois pas pourquoi tout d'un coup pour augmenter mes chances de me mettre avec une fille je devrais tout revoir pour me mettre à jouer la comédie dans un rôle ou je serais de toute façon mal à l'aise
Hahaha, tu m'as fait rire ! Pété de rire
C'est quand même plus simple d'attirer les gens pour ce que tu es (si t'es pas toi, pour qui les gens viendront vers toi? Suspect )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 12:36

Pour Godzilla: tu ne parais ni vieux con, ni condescendant, et ensuite quand tu dis que des filles se pâmaient sur moi c'est parce que j'ai eu de la chance (comme pour tous les mecs d'ailleurs) je suis tombé sur des gens avec qui j'étais à l'aise
Et pour les deux filles avec qui j'ai couché depuis que je suis sorti de l'école, et bien comment dire... Disons que sur internet il y a des tonnes de filles qui veulent du sexe pour du sexe, dès qu'un mec se présente à elles, en général elles refusent pas trop, elles s'en fichent un peu du gars elles veulent juste s'amuser

Pour Flaque: j'ai arrêté les cours car je ne supportais plus de voir plein de gens tout le temps partout,
Et puis tu dis que j'ai du succès, je pourrais me dire ça aussi (ça me permettrait de me calmer) mais je vois bien comment ça se passe, dans la réalité c'est pas ça du tout tu vois, et pour les deux filles avec qui j'ai flirté au lycée, la première était pas mal mais en la connaissant mieux j'ai appris qu'elle était d'une vénalité insupportable, quant à la deuxième elle était mieux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Godzilla le Mar 25 Avr 2017 - 12:55

Smile

Brann a écrit: sur internet il y a des tonnes de filles qui veulent du sexe pour du sexe, dès qu'un mec se présente à elles, en général elles refusent pas trop, elles s'en fichent un peu du gars elles veulent juste s'amuser

Mais pourquoi, alors, aller sur le web, dans cette hypothèse ou elles ne seraient (quasiment) pas sélectives ?
Suffit de choper un type au hasard dans la rue, c'est assez rare qu'ils se défilent (sauf les fidèles ^^).
De mon expérience, c'est plutôt que le moindre boudin lobotome veut du George Clooney avec le QI de Stephen Hawking et le concombre de Rocco, ne serait que pour avoir le droit de respirer le même air qu'elle, mais bon, soit ^^
(euh je caricature à mort, et c'est valable dans l'autre sens aussi ^^)
Et puis on leur a jamais parler de godemichets et autres joyeusetés du genre ? Parce que "le sexe pour le sexe", ouais bon je rêvais d'un autre genre de progrès pour les relations humaines  Pété de rire
Désolé je divague, sans filtre, en fait ça n'a aucun rapport avec le sujet originel ^^
avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2712
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Sun Simiao le Mar 25 Avr 2017 - 13:34

Godzilla a écrit:
Le "faut être soi-même" c'est cool mais ça marche rarement, j'imagine que même George Clooney fait aussi quelques efforts  Dent pétée


Il en fait même beaucoup, des efforts, pour paraître hétéro ! Wink
avatar
Sun Simiao
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 631
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Godzilla le Mar 25 Avr 2017 - 13:43

Laughing (Il fait bien ce qu'il veut,) mais la vanne est bien amenée Smile (j'étais pas au courant de ces rumeurs, on apprends de tout sur ZC ^^)
avatar
Godzilla
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2712
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 39
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 13:58

Brann a écrit:Et puis tu dis que j'ai du succès, je pourrais me dire ça aussi (ça me permettrait de me calmer) mais je vois bien comment ça se passe, dans la réalité c'est pas ça du tout tu vois, et pour les deux filles avec qui j'ai flirté au lycée, la première était pas mal mais en la connaissant mieux j'ai appris qu'elle était d'une vénalité insupportable, quant à la deuxième elle était mieux
Bah la deuxième était mieux, c'est le principal.
Après je me base sur ma propre adolescence, qui n'était pas super riche à ce niveau et ça ne me manquait pas. Après t'as peut-être de plus gros besoins affectifs.

Pour les gens, y'a des moyens de les éviter, comme les livres ou la musique - comme ça tu vois ceux que tu veux voir.
Pendant longtemps je me cachais dans un recoin pour lire, l'angoisse est passée au fil du temps (maintenant j'ai plus ce type de stress, ou pas pareil) en y étant confrontée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 15:34

Pour Godzilla: elles vont sur le web pour rester discrètes et anonymes, pour ne pas passer pour des nymphos et être mal vues par leur entourage, si elles faisaient ça ouvertement les gens auraient vite fait de leur faire une sale réputation

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par chuna56 le Mar 25 Avr 2017 - 16:21

ça me fait toujours tiquer le fait de devoir se changer du moins physiquement pour plaire.
Là, je me dis que la personne de plante grave, car ainsi elle sélectionne des personnes superficielles.

Ceci dit, je vois aussi régulièrement chez ces personnes qui se plaignent qu'on ne veut pas d'elles et qu'elles doivent changer physiquement qu'elles sont les premières à tacler sur le physique.
Je parle pas forcément de vous, ici, hein.

Pour toi, Brann : si tu te sens seul, peut-être que tu as besoin d'une femme pour te sentir en sécurité, mais peut-être également que tu as besoin de tes amis avant tout.
Tu serais pas un peu aspie toi par hasard ?

J'ai subi 8 ans de célibat, et au final, ce qui m'a manqué le plus, c'est les contacts physiques. Pas le sexe, pas les projets à 2, juste la chaleur humaine.
On peut le trouver dans l'amitié, ça. En attendant de plus...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5182
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 20:51

chuna56 a écrit:ça me fait toujours tiquer le fait de devoir se changer du moins physiquement pour plaire.
Là, je me dis que la personne de plante grave, car ainsi elle sélectionne des personnes superficielles.

Ceci dit, je vois aussi régulièrement chez ces personnes qui se plaignent qu'on ne veut pas d'elles et qu'elles doivent changer physiquement qu'elles sont les premières à tacler sur le physique.
Je parle pas forcément de vous, ici, hein.

Pour toi, Brann : si tu te sens seul, peut-être que tu as besoin d'une femme pour te sentir en sécurité, mais peut-être également que tu as besoin de tes amis avant tout.
Tu serais pas un peu aspie toi par hasard ?

J'ai subi 8 ans de célibat, et au final, ce qui m'a manqué le plus, c'est les contacts physiques. Pas le sexe, pas les projets à 2, juste la chaleur humaine.
On peut le trouver dans l'amitié, ça. En attendant de plus...


Effectivement j'ai le syndrome d'asperger, on ne peut rien vous cacher ici Horreur

En ce qui concerne mes amis, effectivement ils sont nécessaires, d'ailleurs même si on se voit pas souvent on a les portables, mais un gars est un gars et une fille est une fille, c'est pas le même délire, puis moi ce qui me manque effectivement c'est les contacts physiques mais pas que, ca peut paraitre tout bête dit comme ca mais j'ai besoin de me sentir important enfaite, avant quand j'étais plus jeune (au lycée jusqu'en fin de classe de 1ère) je m'en fichais de ce que les autres pensaient au fond, je vivais pour ma gueule, pour être tout à fait exact je me sentais limite tout puissant, j'étais un peu sur de moi et tout ca

Et puis un jour ca me gonflait cette vision solipsiste de la vie, je me suis rendu compte que je vivais un peu comme un personnage de jeu vidéo, comme si moi j'existais mais que tout le reste ca n'existait pas, tous les gens que je rencontrais étaient des PNJ, tout n'existait que pour ma gueule. D'un coté cette vision des choses ca me rendait super fort c'est vrai, mais de l'autre coté à force l'ennui était mortel

Donc c'est à partir du moment ou j'ai ouvert l'armure que d'un coté j'ai commencé à bien kiffer les gens mais de l'autre ben vu que j'ai cessé de considérer la vie comme une épreuve de survie, ben j'ai commencé à ressentir le besoin affectif quoi, donc les amis ben je les avais déjà, j'ai toujours eu des amis (Dieu merci), pas toujours les mêmes d'ailleurs, mais j'avais pas de copine

Moi ce qui m'intéresse c'est pas non plus particulièrement le sexe, quand je vois une fille qui me plait la première chose à laquelle je pense c'est pas le sexe, c'est tout le reste enfaite

J'entends souvent des gens dire qu'il faut s'aimer soi même et rien attendre des autres, ben pour moi ca a fonctionné un temps, mais maintenant c'est fini ce temps là, et ca ne reviendra pas, ces mêmes personnes disent qu'on peut se sentir bien même quand on est dans la merde avec du détachement, moi je peux pas, je pense que l'état émotionnel intérieur des individus dépend de l'état du monde extérieur, les choses ne commencent à s'améliorer au niveau de l'humeur et du moral que quand le contexte dans lequel on vit le permet, sinon on s'en remet à ce qu'on appelle l'opium du peuple, on se drogue la cervelle avec des spiritualités hyper aliénantes et pour cela il faut savoir se mentir à soi même, et si je sais peut-être mentir aux autres je ne sais pas me mentir à moi même

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 21:19

Brann a écrit:J'entends souvent des gens dire qu'il faut s'aimer soi même et rien attendre des autres, ben pour moi ca a fonctionné un temps, mais maintenant c'est fini ce temps là, et ca ne reviendra pas, ces mêmes personnes disent qu'on peut se sentir bien même quand on est dans la merde avec du détachement, moi je peux pas, je pense que l'état émotionnel intérieur des individus dépend de l'état du monde extérieur, les choses ne commencent à s'améliorer au niveau de l'humeur et du moral que quand le contexte dans lequel on vit le permet, sinon on s'en remet à ce qu'on appelle l'opium du peuple, on se drogue la cervelle avec des spiritualités hyper aliénantes et pour cela il faut savoir se mentir à soi même, et si je sais peut-être mentir aux autres je ne sais pas me mentir à moi même

Fais gaffe à pas virer dans l'extrême inverse aussi, à ne pas trop t'inquiéter de ne pas plaire "aux filles" ou à l'ensemble de l'humanité, parce que ça n'arrivera jamais (on ne peut pas plaire à tout le monde, puis l'intérêt en serait limité).
Pas vrai non plus qu'il n'y a rien à attendre des autres, reste à trouver ces autres, et pour ça faut quand même que tu restes toi Wink

Puis avec ça, le monde est bien plus acceptable quand même, avec sans doute la force d'essayer d'améliorer les choses...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 22:48

Flaque a écrit:
Brann a écrit:J'entends souvent des gens dire qu'il faut s'aimer soi même et rien attendre des autres, ben pour moi ca a fonctionné un temps, mais maintenant c'est fini ce temps là, et ca ne reviendra pas, ces mêmes personnes disent qu'on peut se sentir bien même quand on est dans la merde avec du détachement, moi je peux pas, je pense que l'état émotionnel intérieur des individus dépend de l'état du monde extérieur, les choses ne commencent à s'améliorer au niveau de l'humeur et du moral que quand le contexte dans lequel on vit le permet, sinon on s'en remet à ce qu'on appelle l'opium du peuple, on se drogue la cervelle avec des spiritualités hyper aliénantes et pour cela il faut savoir se mentir à soi même, et si je sais peut-être mentir aux autres je ne sais pas me mentir à moi même

Fais gaffe à pas virer dans l'extrême inverse aussi, à ne pas trop t'inquiéter de ne pas plaire "aux filles" ou à l'ensemble de l'humanité, parce que ça n'arrivera jamais (on ne peut pas plaire à tout le monde, puis l'intérêt en serait limité).
Pas vrai non plus qu'il n'y a rien à attendre des autres, reste à trouver ces autres, et pour ça faut quand même que tu restes toi Wink

Puis avec ça, le monde est bien plus acceptable quand même, avec sans doute la force d'essayer d'améliorer les choses...

Évidemment, je ne recherche pas à plaire à tout le monde bien sur, mais si je pouvais juste plaire à une fille ce serait déja en soi un immense réconfort, parce que c'est vrai qu'à l'époque de la scolarité au fond j'en avais envie mais je m'imposait beaucoup de règles de vie strictes; je m'interdisais de trop me relâcher, je me lavais seulement à l'eau froide, je faisais de l'exercice physique à en crever la gueule ouverte, je révisais beaucoup, je m'interdisais de montrer des signes de vulnérabilité devant la société, donc conséquemment je m'interdisais aussi d'avoir une copine, mais tout en sachant que c'était que temporaire, qu'après le bac j'allais pouvoir arrêter les privations, en fait j'étais un peu comme un fanatique qui serrait les dents en attendant que ca se termine pour pouvoir enfin se faire plaisir, sauf que quand c'est fini ben c'est juste fini y'a rien c'était une arnaque Crazy

En gros la copine c'était une promesse que je m'était faite, mais qui ne se concrétise absolument pas

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 22:58

Ah oui t'étais un warrior !
C'est cool que tu aies un peu lâché la pression alors ^^

Pour la copine, j'imagine que t'as pas non plus tant d'occasions que ça d'en rencontrer une, si ?
Ça aurait été plus simple si t'avais été à la fac ou un truc dans le genre. M'enfin c'était sans doute pas du luxe de t'autoriser à respirer un peu ^^

(ça fait vachement personnage de film action/aventure le lycéen que tu décris)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par truth le Mar 25 Avr 2017 - 23:14

moi je trouve que rester soi même c'est un bon conseil parce que tu tombera sur des personnes qui te correspondent et qui t'aime pour ce que tu es

et puis être en couple avec quelqu'un qui aime ton faux self c'est ridicule, encore plus si elle aussi elle joue un rôle ^^
avatar
truth
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1035
Date d'inscription : 25/03/2016
Localisation : 26 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par -Benoit- le Mar 25 Avr 2017 - 23:15

Salut
Comme d'hab, j'ai pas tout lu, et comme d'hab, je ramène ma science , mais je peux me tromper.

1) L'amour des autres ne sert qu'à masquer le manque d'amour et le manque d'estime que l'on a envers soi même.
Quand on a une bonne relation à soi, on ne ressent pas de "manque" en étant célibataire, car la relation ne fait pas partit de l'équilibre. La relation est un plus.

2)Comme chaque être humain , ta part de rationnel exerce un controle sur l'émotionnel (domination de l'émisphère gauche sur la droite) ou également, cas très courant : pour je ne sais quelle raison à la con, on ne s'autorise pas à vraiment vivre pleinement (soit par mauvaise estime de soi, soit par fierté, soit parce qu'on croit que c'est impossible, etc etc)

3)Regardes les chaines de nicolas dolteau et emilio abril sur youtube Wink

4) Enjoy !

(Je suis célibataire et très heureux ! Pour autant, je réfléchis à me caser, mais j'en fais pas une affaire d'état ! Wink )
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 839
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 24
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mar 25 Avr 2017 - 23:23

@Brann
Tes amis hommes, t'as une distance avec eux ? Je veux dire tu fais bien la distinction hommes/femmes et avec tes amis hommes plutôt des sortes d'amitiés viriles ? Genre sans trop parler d'émotions toussa ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Invité le Mer 26 Avr 2017 - 1:35

Pour Benoit: c'est intéressant ce que tu dis sauf que je pense qu'effectivement tu te trompes, car pour ma part j'ai pratiqué la mentalité que tu expliques, et c'est vrai que s'aimer soi-même pour moi ca a marché un temps mais c'était de la résilience, c'était en attendant, je me préparais quoi

De plus la technique dont tu nous parles on pourrait se dire à priori que ca marche mais en pratique ca ne fonctionne pas pour tout type de personne, ca pourrait si nos cerveaux étaient à 100% connectés à notre conscience, or il y a tout un tas d'éléments chimiques qui nous donnent l'illusion qu'on maitrise nos pensées, mais enfaite pas du tout, y'a déja au niveau psychologique ce qui s'appelle l'inconscient, et puis même à un niveau supérieur y'a les molécules, les neurotransmetteurs qui sont à l'origine de la plus grande part de tes actes, et du point de vue génétique on est inégaux, t'as des gens qui ont une génétique qui leur à donné des neurones qui produisent des quantités énormes de neurotransmetteurs de plaisir, et ceux là peuvent effectivement s'aimer eux-memes et s'en branler des autres, je crois que c'est Nietzsche qui les appelait les Surhommes
Mais pour des gens avec une génétique moins facile (comme c'est mon cas) et bien ca ne fonctionne pas, ou alors il faut prendre des substances chimiques, dopantes, ce qui fut et est toujours mon cas (les antidépresseurs) mais le cerveau finit toujours tôt ou tard à s'adapter aux antidépresseurs, autrement dit au bout de quelques années si t'en prends c'est comme juste avant de commencer le traitement, c'est à dire un peu bidon, et si tu fais un sevrage t'es bien dans la merde, crises de nerfs et tout ca
Donc ma réponse est longue mais je me le permets parce que j'ai vécu le truc de l'intérieur, c'est pour ca que j'en ai conclu que les techniques de développement personnel (dont tu parles) que Dolteau nous vend, ben ca a marché pour lui, mais c'est loin d'être universel, c'est selon ta génétique. Pour le mec ou la fille qui a pas trop un cerveau avec un taux élevé de sérotonine, endorphine, etc et bien il est niqué, il pourra jamais se passer de l'amour des autres
Mais c'est vrai que pour avoir vécu personnellement le plaisir de m'en battre les couilles, c'est absolument jouissif, mais tu peux pas le faire à la simple force de ta conscience, c'est les molécules qui font tout

Pour Flaque: Mes amis hommes j'ai une petite équipe ou on est un peu moins d'une dizaine, et avec l'un d'entre eux je suis très proche, genre on peut parler de trucs hyper chaleureux et tout, on peut se faire des hugs, quand je suis dans la merde il m'écoute et m'aide, pareil dans l'autre sens, genre quand on était au bahut il m'a sauvé la mise un nombre incalculable de fois, ca ressemble un peu à un truc platonique, pour ce qui est des autres on est proches aussi, mais pas à ce point là, j'ai confiance en eux quoi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de femme dans ma vie, je me sens trop mal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum