Nouveau zèbre et passé douloureux

Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par Mione le Lun 24 Avr 2017 - 13:30

Bonjour à tous,

Il y a à peine un mois que je sais que je fais partie du troupeau. C'est mon thérapeute qui a soulevé cette hypothèse. Sur ses conseils, j'ai donc passé le test. J'ai été -et je suis- véritablement heureuse et fière des résultats. Je ne suis peut être pas tant "bizarre" que ça, pseudo tare qui m'a encapsulée pendant de nombreuses années.

Je voudrais m'adresser peut être plus aux hommes qu'aux femmes en rédigeant ce post. Attention, je ne veux pas sortir les violons car ce que je m'apprête à raconter n'est pas très gai, je voudrais seulement vos conseils.
Si j'ai eu besoin de faire une thérapie, c'est parce qu'il y a presque trois ans, j'ai fait une mauvaise rencontre. Mon ex petit ami, pervers narcissique, violent verbalement et violent physiquement. Il paraît que les zèbres sont des proies faciles pour ce genre de personnage : excès d'empathie et hypersensibilité, le combo parfait pour qui veut manipuler, apparemment...
J'ai réussi à m'en sortir, j'ai refait ma vie loin, très loin de lui. Je commence même une nouvelle relation avec un homme formidable, lui-même zèbre, accomplit et en harmonie avec ça. Je peux dire que je suis heureuse maintenant, que j'ai fermement ma vie en main.

Même si ma thérapie est terminée, même si j'ai réussi à évincer tous les souvenirs, les cauchemars, les sursauts, j'ai l'impression que presque cinq ans de ma vie sont partit en fumée. Deux ans et demi de relation, un peu moins de trois pour m'en remettre. Comment alors faire pour construire quelque chose avec un homme qui est entrain de vous découvrir, qui veut vous découvrir -surtout- alors que vous, vous n'avez rien à lui dire, rien à partager mise à part vos études, les quelques vacances passées avec vos parents car c'était quasiment les seuls amis qui vous restaient, rien, mise à part des souvenirs douloureux, négatifs, des abandons amicaux (et de nouveau maintenant, après annonce des résultats du test..!) et des peurs incessantes ? Comment ne pas le faire fuir, lui qui semble si ancré dans la vie, entouré, actif et peu friand de discussions aussi tristes (comment ne pas le comprendre...) ? Comment ne pas passer pour la pauvre fille malheureuse et mal aimée ? Et je ne le suis pas ! Je tiens à bien insister sur ce point, je n'écris pas ce post dans le but de partager cette vieille peine.

Je ne suis qu'une simple étudiante qui n'a pas un passé joyeux, qui n'a pas beaucoup d'amis, qui ne fait pas la fête comme les autres gens de son âge, qui n'a jamais fait de grosses bêtises, à raconter en se fendant la poire...
Alors, oui, c'est à moi de me socialiser, de sortir, de faire des rencontres... mais (et encore ce pessimisme, et c'est pas faute d'avoir essayé) les relations amicales dans lesquelles je me suis investie se sont quasiment toutes brisées...
Ce n'est pas de ma faute, c'est sûrement celle à pas-de-chance mais maintenant je suis vraiment très fragile et effrayée de me reprendre des coups de la part de Madame Déception... et je ne suis pas assez confiante en ma force pour avancer toute seule, j'ai besoin de quelqu'un sur qui me reposer, en cas de coups durs.

Je ne laisse rien tomber, je suis une battante et je vais toujours de l'avant. Je veux faire une brillante carrière et avoir une belle vie.
Je voudrais seulement savoir, Messieurs, et Mesdames, comment est ce que je pourrais faire avec tout ça ? Mettre tout ce tas d'immondices enfin loin derrière moi. Je suis tellement en colère d'avoir eu à vivre ça !
Comment feriez vous à ma place pour réussir à vivre votre vie de vous même, sans avoir cet énorme besoin de soutien, sans avoir cette demande incessante d'aide au maintien de son allant, d'être bossée par quelqu'un d'autre que vous (à savoir ici, son petit-ami...) ?
Dois-je en parler à mon nouveau compagnon ? Lui annoncer la couleur après un mois de relation, lui dire que, parfois, il faudra qu'il me rassure pour que je puisse repartir ?
En fait, je suis terrifiée à l'idée de le faire partir car, franchement, je me trouve triste et inintéressante, alors que je sais être tout le contraire...

Avez vous quelques conseils..?


Mione

Messages : 8
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par Fata Morgana le Lun 24 Avr 2017 - 13:34

En avouant tes besoins, le garçon se sentira valorisé dans sa veine protectrice, et ça les hommes bien y sont sensibles !
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par Mione le Lun 24 Avr 2017 - 13:47

Oui, me concentrer sur mes besoins en les lui disant simplement peut être une bonne solution. Mais un tel besoin d'affection ne lui ferait-il pas peur ?

Mione

Messages : 8
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par Alosely le Lun 24 Avr 2017 - 14:29

Bonjour Mione,

Je comprends ton ressenti, étant moi-même passé par ce type d'expérience. Tout d'abord, ne culpabilise pas par rapport à ce que tu as vécu : tu es victime et non-coupable. Les PN ont cette faculté pour renverser les rôles, il ne faut les laisser y parvenir. Dis-toi justement que si tu as été victime d'un PN, c'est que tu dois être une belle personne, certainement sensible, gentille et généreuse, proie idéale pour un PN. Reste ancrée sur tes valeurs, et ne laisse personne te juger.

C'est positif d'avoir retrouvé quelqu'un, un zèbre qui plus est. Il devrait être en mesure de te comprendre et de t'aider à te reconstruire. Après, je pense qu'il faut vivre ton histoire d'amour avec cette personne, sans freins ni a priori. Dis-toi que ce que tu as vécu te permettra d'être plus vigilante à l'avenir et de ne pas retomber dans les même pièges que par le passé. Cet homme, s'il est avec toi c'est qu'il te trouve intéressante, soit toi-même et ne te pose pas de questions : il n'y a aucune raison qu'il ne parte. Au contraire, la peur, le doute et le manque de confiance (en toi et en lui), aurait un effet dévastateur.

Ensuite, personnellement je trouve qu'il n'est pas très sain d'attendre sur l'autre pour soigner ses blessures. Ce n'est pas le rôle du partenaire d'un couple, et pour pouvoir vivre pleinement ton histoire, je pense qu'il faut que tu trouves tes réponses en toi. Mais en lisant ton message, je crois que tu les as déjà plus ou moins tes réponses : laisser le passé derrière toi et reprendre pleinement confiance en toi. Par exemple, tu sais être le contraire de quelqu'un de triste et inintéressante, alors pourquoi avoir l'impression de l'être ?

Pour ma part, ce qui m'a aidé à reprendre confiance en moi et retrouver l'estime de moi, c'est l'auto-hypnose. Je te conseille ces 2 versions :
https://youtu.be/2LJhXI5SlAE
https://youtu.be/Dy237lujsYQ

Bon courage pour la suite !

Alosely

Messages : 22
Date d'inscription : 09/02/2017
Age : 37
Localisation : Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par Mione le Lun 24 Avr 2017 - 15:32

Merci pour ta réponse, elle me réconforte.

Alosely a écrit:
Ensuite, personnellement je trouve qu'il n'est pas très sain d'attendre sur l'autre pour soigner ses blessures. Ce n'est pas le rôle du partenaire d'un couple, et pour pouvoir vivre pleinement ton histoire, je pense qu'il faut que tu trouves tes réponses en toi. Mais en lisant ton message, je crois que tu les as déjà plus ou moins tes réponses : laisser le passé derrière toi et reprendre pleinement confiance en toi. Par exemple, tu sais être le contraire de quelqu'un de triste et inintéressante, alors pourquoi avoir l'impression de l'être ?

Je le sais et suis totalement d'accord avec toi, je ne veux pas que ce soit lui qui règle ces soucis là, c'est uniquement à moi de le faire. J'ai seulement peur qu'en lui avouant mon besoin d'être énormément rassurée, il prenne peur.
C'est aussi le fait que je sois moins bien intégrée socialement que la plupart des autres gens de mon âge : ça a toujours été un poids et c'est en cela que j'ai peur qu'il ne me trouve pas très intéressante, comme nana. Le vilain petit canard, quoi.
Mais à ce que j'ai entendu, la peur de l'abandon et de ne pas être accepté sont les deux gros points noir d'un zèbre, non ?

Merci pour tes conseils et pour ces liens, je vais lui faire confiance, on sait jamais, je pourrais être agréablement surprise Wink

Mione

Messages : 8
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par RoyJade le Lun 24 Avr 2017 - 16:00

Si ça se trouve, il le sent déjà un peu, ton besoin d'être rassurée Wink

Je ne sais pas vraiment comment faire exactement dans cette situation, mais je suis d'accord avec le fait que la peur et le manque de confiance est parmi le plus nocif qui soit pour ta relation.
Et surtout, je te conseille une et une seule chose absolument : sois toi même. C'est comme ça que tu sera heureuse, envers toi comme envers ton couple Smile
RoyJade
RoyJade

Messages : 472
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 27
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par Mione le Lun 24 Avr 2017 - 16:14

Je suis aussi d'accord avec ça Wink
Plein de choses se sont bousculées au cours de ces dernières années, (de ces deux derniers mois) et j'avoue ne plus trop savoir comment est ce que je fonctionne... être sois-même est assez compliqué et je vais l'oser ! Wink

Je ne sais pas si ça a été le cas pour vous, mais j'ai dû longtemps "cacher" ma façon d'être car je savais que ça n'allait pas forcément plaire alors maintenant que je sais qu'il y a d'autres zèbres comme moi, je ne sais plus trop comment faire avec "tout ça", c'est à dire, moi... et ce, d'autant plus en couple !

Mione

Messages : 8
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par RoyJade le Lun 24 Avr 2017 - 16:19

Je me suis aussi caché, mais plus maintenant. Par contre, je n'ai pas encore rencontré la personne qui m'aimera comme je suis, ou je ne le sais pas encore. Et pas faute de chercher, mais plus de ne pas savoir chercher ^^
RoyJade
RoyJade

Messages : 472
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 27
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par Mione le Lun 24 Avr 2017 - 16:53

Bravo pour le fait de ne plus vouloir te cacher, je sais que ce n'est pas forcément quelque chose de facile !
Je ne pense pas que l'on puisse chercher ou provoquer cela, ça nous tombe dessus, c'est tout Smile

Mione

Messages : 8
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par RoyJade le Lun 24 Avr 2017 - 17:26

C'est vrai, et c'est l'une des grandes raisons pour laquelle je ne "sais" pas chercher (ou plutôt provoquer la chance). N'empêche que j'aimerai que ça me tombe dessus plus vite ^^
RoyJade
RoyJade

Messages : 472
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 27
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par tieutieu le Lun 24 Avr 2017 - 18:17

Mione,

Pour ma part, je trouve ton état d'esprit très positif. Very Happy
T'as déjà fait un sacré boulot, tu peux quand même t'en féliciter.
En plus c'est gratos, bon pour la confiance et plus objectif que de ne regarder que ce qui merdoie.

Une fois que c'est fait, il reste quand même quelques trucs à régler et c'est l'objet de ton message :

1/ Perso, si t'as les moyens de le faire, j'engagerais quelques séances de thérapie dans le style thérapies courtes et si possible avec quelqu'un qui maîtrise le Haut Potentiel.
Pourquoi ? Parce qu'il te reste certainement des choses à régler autour de la confiance en toi et/ou de l'estime de toi et/ou maîtrise des particularités du HP.
Je te l'écris d'autant plus facilement que je suis passé par là à un moment et si rien n'est parfait, ça m'a bien aidé.

2/ J'effectuerai quelques lectures :
- sur le HP si ça n'est pas déjà fait
- autour de certaines difficultés que tu as identifiées chez toi (rejet, abandon, confiance, estime, [tu y mets ce que tu veux]...)
- sur des pratiques de bien-être genre méditation de pleine conscience, Yoga, sophrologie, Qi Gong...
En plus d'identifier des trucs à améliorer, tu envoies à ton cerveau le signal que tu fais quelque chose de positif pour toi et pour évoluer.

3/ Au fur et à mesure que la confiance s'installe entre vous, parler avec lui de tes difficultés et de tes joies parce qu'il y en a, tu dis être heureuse.
J'imagine qu'il souhaite te découvrir un peu plus et pas seulement pour ce que tu as appris pendant tes études sinon il aurait acheté un bouquin. Laughing

Ha oui! Tu dis que tu n'as rien à partager avec lui. Les questions que tu te poses sur ce que tu peux lui apporter à lui, en fait, il y a déjà répondu par lui-même.
Alors quand tu seras suffisamment sereine, pose lui la question : les réponses sont plus souvent tournées vers l'avenir que le passé.
Elles font souvent du bien à entendre.

Spoiler:
J'ai l'impression que tu as autant de bons conseils à prendre d'une femme que d'un homme dans ton cas.
Mais peut-être que tu sollicites préférentiellement les hommes pour qu'ils te rassurent ?
Finalement, l'objectif, ça serait d'être bien tout court... et quand même avec lui de préférence. Wink
tieutieu
tieutieu

Messages : 951
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 42
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par Mione le Lun 24 Avr 2017 - 21:25

RoyJade, je te souhaite de tout coeur que cette personne arrive à toi bientôt ! Smile

Tieutieu,

Merci pour tes encouragements et pour le soin que tu as mis à faire ta réponse, ça me fait très plaisir !
J'ai déjà fait une thérapie de ce genre, qui plus est dans un centre HPI. Peut être qu'il me reste une séance à faire encore...
Ces recherches, je les affine dès que le temps me le permet Wink
Tu m'as fait ouvrir les yeux sur une chose essentielle : c'est à lui de se poser ces questions et d'y répondre et non à moi d'y répondre pour lui, de cette façon qui plus est. Je suis entrain d'anticiper le négatif et seulement le négatif, pas très bon pour un début de relation en effet... ^^ anticiper une souffrance potentielle pour avoir un coup d'avance, dirai-je. C'est pas franchement la bonne technique...
Les réponses comme les questions peuvent faire du bien à entendre, tu as raison. Ca marque aussi une certaine forme d'engagement et une nécessité de faire confiance à l'autre : aïe, ça risque de faire mal ! Mais ce risque est nécessaire pour avancer, personne ne peut prévoir l'avenir... Wink

Spoiler:
J'ai sollicité les hommes car j'aimerai comprendre leur ressenti, leur façon de traiter ce genre de problèmes. Me redonner confiance dans le genre masculin, finalement... Plus pour qu'ils me rassurent sur eux, je pense. C'est pour ça que je pose toutes ces questions, j'ai dû mal à me lancer maintenant.

Mione

Messages : 8
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par RoyJade le Lun 24 Avr 2017 - 21:44

Voir le risque n'est pas mauvais en soi, c'est même utile. C'est s'y murer qui est mauvais ^^
"Anticipe le pire, espère le meilleur, savoure ce que tu as."

Et merci, je l'espère aussi de tout cœur !
RoyJade
RoyJade

Messages : 472
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 27
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par Mione le Lun 24 Avr 2017 - 22:04

Je crois qu'en ce moment, c'est la dernière partie de ta citation qui me fait défaut... C'est bête, je m'inflige ce mal. Et j'aimerai avoir une solution facile pour régler ça, comme continuer de lire un bouquin pour arriver jusqu'au dénouement heureux et refermer le livre, une fois apaisée. Je suis trop impatiente, peut être trop focalisée sur la finalité, il me manquerait une vision périphérique des choses.
C'est bête à dire, surtout venant de moi par rapport à mon post, mais la bonne personne viendra quand on (s')osera vraiment. Peut être l'as-tu déjà rencontrée d'ailleurs, qui sait..?

Mione

Messages : 8
Date d'inscription : 12/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par RoyJade le Lun 24 Avr 2017 - 22:13

Peut être, qui sait ^^

Si ça te rassure, j'ai toujours le même problème, à trop espérer ou craindre et pas assez savourer. Le savoir ne fait pas tout, il faut aussi l'appliquer, et j'ai encore du travail !
RoyJade
RoyJade

Messages : 472
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 27
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par EnBleuEnNoir le Dim 21 Mai 2017 - 22:23

Bonjour Mione,

Pour compléter les très bons conseils qui t'ont été donnés:

- Concernant la confiance en l'autre
Voilà comment je fonctionne: je rencontre une personne, je l'estime digne de confiance, donc je peux lui donner ma confiance. Je trouva ça plus simple. Dans ta situation, tu as rencontré cet homme, vous vous êtes plu, tu estimes que c'est un homme bien donc digne de confiance, par conséquent, pourquoi hésites-tu à lui faire confiance?
Je pense que tu dois te faire confiance aussi.
Franchement, je te trouve très courageuse. Alors si vraiment tu estimes que c'est un homme bien, je n'ai qu'une seule chose à te dire: vas-y zèbrette et profite du moment présent! C'est le moment présent qui construit l'avenir.  Smile

- Concernant les souvenirs
Vivre au présent pour se fabriquer de nouveaux souvenirs. Ou encore, de nouveaux souvenirs pour un nouveau départ...  Wink
Je peux te suggérer de prendre des photos et/ou d'écrire ses nouveaux moments heureux pour t'en souvenir quand tu as un coup de blues ou autres... tu peux aussi les afficher au mur ou en faire un carnet. Se souvenir de moments positifs est important et rassurant.

- Concernant ton entourage
C'est la qualité qui compte dans les relations que l'on a, pas la quantité.
Personnellement, j'ai toujours eu moins de 10 personnes dans mon entourage proche avec des connaissances qui vont qui viennent de manière sympathique mais sans importance particulière. Et je suis de nature sociale et sociable.

Alors avec bienveillance et optimisme, je te souhaite le meilleur pour la suite...
EnBleuEnNoir
EnBleuEnNoir

Messages : 165
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau zèbre et passé douloureux Empty Re: Nouveau zèbre et passé douloureux

Message par EnBleuEnNoir le Mar 23 Mai 2017 - 11:53

Bonjour Mione,
J'y ai repensé et d'autres choses me sont venues en tête.
Pour moi, il ya une différence entre confiance et intimité. La confiance permet d'ouvrir son intimité à l'autre (l'intimité de sa personne j'entends). Et nous n'avons pas tous le même rapport à son intimité.
Je vais te faire part d'une situation que j'ai rencontrée dans une de mes relations de couple qui a duré 5 ans. Je n'aurai pas pu l'envisager sans confiance. Seulement, lui, il avait un rapport à son inimitié comme un livre ouvert dans lequel on pouvait tourner toutes les pages à souhait. Il m'a ouvert son intimité sans restriction et sa famille était comme ça aussi. Moi, j'ouvre mon intimité chapitre par chapitre avec la lenteur d'un paresseux! L'ouverture de mon intimité personnelle s'étire sur le temps. Je suis comme ça. Et je n'aime pas qu'on me brusque. Ca a entrainé une incompréhension de part et d'autre. Il pensait que je ne lui faisais pas confiance. Je lui ai expliqué comment je fonctionnais et que je ne pouvais pas être comme lui. Il a fini par comprendre au fur et à mesure, tout comme moi d'ailleurs, et on a mis un an à s'adapter l'un à l'autre sur cette question d'intimité.
Le tout est de savoir comment tu souhaites ouvrir ton intimité.

Pour compléter ce propos, dans une chanson qui s'intitule "le bonheur" de Berry, elle dit que "le bonheur conjugal restera de l'artisanat local" et je trouve cette phrase très juste.

Concernant le fait que tu ne te trouves pas assez intéressante, on peut voir le problème d'un point de vue plus général. L'échange et le partage peuvent se situer à plusieurs niveaux dans une relation:
- lors de discussions: les souvenirs, comme tu l'as évoqué, mais aussi les centres d'intérêt (partagé ou propre), l'avis et la réflexion que l'on peut avoir sur certains sujets, ce que l'on souhaite faire aujourd'hui, ce que l'on souhaite faire demain, les rêves, etc.
- lors d'activités (celles que l'on fait et que l'on veut faire ensemble).
Du coup, ça place les souvenirs comme étant une petite partie de l'interaction que l'on peut avoir avec l'autre.
Et puis, j'ai appris par rapport au complexe de n'avoir pas pu faire tout ce que je voulais faire en prenant le problème autrement: tout ce que je n'ai pas pu faire dans le passé, je peux le faire dans le présent et le futur. Personnellement, ca m'a motivé.

J'espère que tout cela te permettra de trouver tes propres réponses aux interrogations que tu te poses.
EnBleuEnNoir
EnBleuEnNoir

Messages : 165
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 37
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum