..................

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

..................

Message par Fireblue35 le Ven 14 Avr 2017 - 22:21

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:32, édité 2 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Invité le Ven 14 Avr 2017 - 22:26

T'es testé THQI ? T'avais pas dit l'inverse sur un autre fil ?

Bon sinon il vaut mieux parler de tout ça à un psychiatre.
Je ne pense pas que tu te fasses interner pour si peu quand même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Ven 14 Avr 2017 - 22:33

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:31, édité 1 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Ven 14 Avr 2017 - 22:35

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:32, édité 1 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Invité le Ven 14 Avr 2017 - 22:50

Bref, tu cherches un moyen de te diagnostiquer THQI ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Ven 14 Avr 2017 - 23:09

Non seulement resoudre mon probleme
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Invité le Ven 14 Avr 2017 - 23:15

C'est quoi ton problème, de penser ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Ven 14 Avr 2017 - 23:17

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:32, édité 1 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Invité le Ven 14 Avr 2017 - 23:25

Tu n'as pas décrit tes pensées irrationnelles.
Peut-être que ce serait plus simple pour qu'on te comprenne.

Pour le moment ça me donne juste l'impression que t'es étonné de penser Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Ven 14 Avr 2017 - 23:29

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:32, édité 1 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Viva le Ven 14 Avr 2017 - 23:40

Fireblue tes pensées ne sont pas irrationnelles !
La plupart des personnes font les choses sans vraiment réfléchir ou se rendre compte de ce qu'elles font, pourquoi ? comment ? etc..

Mais ceux qui pensent ne sont pas rares non plus, regarde rien que le nombre de personnes qui parlent seules à voix haute ! Tu fais pareil, sauf que tu ne l'exprimes pas vocalement.

Personnellement je fais comme toi je pense, je pense, parfois je parle seule au fur et à mesure que je pense, mais j'ai souvent l'impression d'être plus efficace (au boulot par exemple) quand je me parle comme ça.
Oui j'ai peut être l'air d'une folle aux yeux des ignorants ou des non-curieux, mais je sais que je ne le suis pas, parce que justement mes paroles sont rationnelles et la plupart du temps utiles.
avatar
Viva
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 09/03/2017
Age : 27
Localisation : Somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Ven 14 Avr 2017 - 23:48

Ton message me rassure Viva, merci beaucoup d'être là Smile

Je ne sais pas d'où me viens cette peur de mes propres pensées.
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Viva le Sam 15 Avr 2017 - 0:04

Je t'en prie, c'est normal !
Je m'en suis pris plus d'une fois des remarques sur ça donc je me sens concernée.

Je suis pas persuadée que tu aies peur de tes propres pensées mais plus de l'image que tu renvoie ou de la considération que peuvent avoir les autres pour toi. Et si tu as eu des retours négatifs qui ont l'air d'être plutôt insultants, vu comment tu as l'air d'y accorder de l'importance, comment veux-tu avoir confiance en toi ?
avatar
Viva
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 21
Date d'inscription : 09/03/2017
Age : 27
Localisation : Somewhere over the rainbow

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Invité le Sam 15 Avr 2017 - 1:03

Peut-être que les gens ne comprennent pas que tu te focalises sur une chose normale en la croyant exceptionnelle, spéciale et peu commune ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Kadjagoogoo le Sam 15 Avr 2017 - 3:41

Brume a écrit:T'es testé THQI ? T'avais pas dit l'inverse sur un autre fil ?
Bah en même, Fireblue venait de nous expliquer ceci :
Fireblue35 a écrit:Je me demande si je suis pas devenu schizo, ca serait fort probable.
Alors pourquoi pas !? Téléportation

Brume a écrit:Pour le moment ça me donne juste l'impression que t'es étonné de penser Suspect
Laughing

Brume a écrit:Peut-être que les gens ne comprennent pas que tu te focalises sur une chose normale en la croyant exceptionnelle, spéciale et peu commune ?
Intéressant, ça. C'est vrai, au fond : certains d'entre nous sont probablement piégés dans l'examen monomaniaque d'une chose somme toute parfaitement normale (ici : penser, cette activité humaine répandue et plus ou moins banale) ; et c'est cette focalisation elle-même qui inquiète, plutôt que l'objet de cette focalisation. Ainsi, tu serais "fou" de cette focalisation anxieuse sur ta pensée, laquelle engendre chez toi une inquiétante étrangeté. Hum. Perplexe
Mais est-ce à dire pour autant que tu es cliniquement fou, ça...Non désolé

Viva a écrit:La plupart des personnes font les choses sans vraiment réfléchir ou se rendre compte de ce qu'elles font, pourquoi ? comment ? etc..
Mais ceux qui pensent ne sont pas rares non plus, regarde rien que le nombre de personnes qui parlent seules à voix haute ! Tu fais pareil, sauf que tu ne l'exprimes pas vocalement.

Personnellement je fais comme toi je pense, je pense, parfois je parle seule au fur et à mesure que je pense, mais j'ai souvent l'impression d'être plus efficace (au boulot par exemple) quand je me parle comme ça.
Oui j'ai peut être l'air d'une folle aux yeux des ignorants ou des non-curieux, mais je sais que je ne le suis pas, parce que justement mes paroles sont rationnelles et la plupart du temps utiles.
Pour le coup, moi qui parais régulièrement mépriser les "moldus" (neurotypiques) - gros malentendu, mais bon, c'est pas le sujet -, je vais me permettre dire cette chose subversive : tout le monde pense ; et tout le monde penser en permanence. Nan parce qu'on a l'impression, à vous lire - Viva et Fireblue - que le fait de penser est optionnel et sujet à intermittences. Shocked

Je fais moi aussi partie des gens susceptibles de penser à voix haute, de préférence lorsque je suis seul (chez moi) et que j'ai tout loisir de me focaliser sur mes actions, de me regarder vivre. Et c'est le plus souvent des moments guillerets, où j'ai pour moi une auto-indulgence, voire une auto-tendresse, bien légitimes.

Viva a écrit:Je suis pas persuadée que tu aies peur de tes propres pensées mais plus de l'image que tu renvoie ou de la considération que peuvent avoir les autres pour toi. Et si tu as eu des retours négatifs qui ont l'air d'être plutôt insultants, vu comment tu as l'air d'y accorder de l'importance, comment veux-tu avoir confiance en toi ?
Voilà sans doute une partie du problème - si problème il y a : tu vas devoir t'habituer à paraître singulier si tu es effectivement HP. Tu dois être encore bien jeune pour avoir l'air de découvrir ton fonctionnement psychique et l'étonnement de ton entourage. Car il s'agit bien d'une singularité, et non pas d'une stricte folie - un de mes mots-concepts les plus galvaudés de l'époque, avec "ami" (Facebook & Co). Je te conseille l'emploi de ce terme pour répliquer par l'euphémisme au "fou" ou "taré" des tes "amis" (avec de tels amis, tu n'as pas besoin d'ennemis Suspect Neutral ) non-initiés au HP ; et évidemment pour te qualifier toi-même, en marge de ta présentation sociale. je veux dire : il faut absolument que tu parviennes à te convaincre que tu es singulier et non pas dingue, pour t'offrir une thérapeutique préventive (à toutes fins utiles), avec le pouvoir talismanique de cette notion sympathique et valorisante. Wink

Fireblue35 a écrit:Ma pensée est completement irrationnelle, c'est une espece de voix enregistrée qui parle et qui me fait reflechir d'une facon rapide. Or, cette voix je peux l'observer, l'entendre, la critiquer donc.
Le probleme etant que lorsque e critique cette voix, c'est une voix de même nature que l'autre.
Donc je peux aussi critiquer.
je suis donc pris dans une spirale infernale, je ne sais jamais si ma pensée est raisonnée juste, tellement on me prend pour un fou lorsque je l'expose.
Tu décris là une pensée clivée, une dichotomie entre deux courants se commentant et se critiquant mutuellement. C'est une première chose, distincte de la crainte de l'irrationalité.
Alors d'une part : il n'est pas alarmant d'être à soi-même un contradicteur - au contraire, même : c'est même une excellente hygiène intellectuelle que d'avoir cette pluralité intérieure, qui garantie un intéressant balancement intime et un débat profitable par-devers soi.
D'autre part, ce que tu appelles "pensée irrationnelle", je suggère de l'appeler plus sagement "pensée confuse", par manque de structuration, celle-là même qui est probablement imputable à ton très jeune âge (enfin, j'imagine que tu es très jeune, à travers un faisceau d'indices significatifs à mes yeux).
Pour le dire autrement (mais pas plus clairement, désolé Non désolé ) : tu es submergé par un flot incessant de pensées que ton manque de maturité intellectuelle (et émotionnelle) t'empêche de juguler et de domestiquer autrement que par le biais de ce que je vais appeler une synesthésie. En effet, quand d'autres associent les chiffres aux couleurs, les musique aux odeurs ou encore les mots aux saveurs, j'ai l'impression que tu opères instinctivement une « idéoesthésie », "phénomène neurologique des associations sensorielles induites par des représentations mentales" qui se caractérise, chez toi, pas une visualisation "objective" de ta pensée ("objectivation"), une opération sans laquelle tu restes incrédule et sourd à tes propres pensées.
Bref, pas de quoi opter pou une camisole physique ou chimique, à mon humble avis. Seulement discipliner cette pensée immature et brouillonne ; un travail de domestication qui devrait et permettre, à terme, de tirer d'énormes bénéfices de ce foisonnement cérébral qu'il te faut considérer comme une chance.

Fireblue35 a écrit:En lisant ces lignes vous le pensez surêment vous même et je me demande si vous avez pas raison au final.
Bah pour le moment, nous sommes trois à t'avoir répondu, et aucun d'entre nous n'a validé ton diagnostic abusif (le tien et celui de ton entourage). Tu peux donc garder espoir : on en a vu d'autres, et des pires, crois-moi ! Twisted Evil

Fireblue35 a écrit:Je ne sais jamais si je pense reellement. J'ai du faire une sorte de subvocalisation de ma voix pour que je l'entende dans ma tête.
Allons ! Comment pourrais-tu ne pas penser !? "Je pense, donc je suis" disait Descartes idéaliste. En envisageant une philosophie plus matérialiste, qui tend être reconnue autant que l'autre, on peut affirmer que c'est la matière qui forme l'esprit, et que "je suis, donc je pense" - ce qui n'est pas forcément l'inverse de la pensée de Descartes, mais plutôt sa confirmation par le retournement, la proposition initiale s'en trouvant complétée et même consolidée par son inversion, tout aussi valable.
Enfin bon, ce que j'en dis !Razz
Tout ça pour dire que tu penses, assurément. Mais tu ne penses pas aussi rigoureusement tu le souhaiterais, et c'est là où le bât blesse à tes yeux. Tu ne vas pas devenir plus structuré du jour au lendemain ; et il n'existe aucune pilule magique pour t'aider à canaliser cette pensée indocile, dont la nature te semble presque exogène et incontrôlable, si j'ai bien saisi l'essence de ta problématique.

Fireblue35 a écrit:Et même lorsque ce n'est pas ma voix. il est aisé pour moi de creer des choses dans ma tete, des objets des dessins. Mais ces choses ne sont tout simplement pas reproductibles dans le monde réel.
Tu vois, tu es confus ici-même, car on ne comprend pas très bien ce que tu veux dire, en gras. Est-ce le prolongement de ta phrase précédente, et cela signifierait que tu dois également subvocaliser la voix des autres pour les rendre intelligible - concept qui m'apparait comme ésotérique, et je peine à me le figurer, mais bon, on est plus ça ça près, je crois, LOL !Razz Rolling Eyes
Quant au reste de ce que j'ai cité là, c'est assez incompréhensible. Non pas que tu t'exprimes pas correctement ici ; mais je ne peux pas comprendre que tu dises que ces choses sont impossibles à représenter plus matériellement, hors de ta conscience. Il faudrait peut-être envisager, plus simplement, que tu n'as pas les moyens techniques à ta possession pour reproduire ces pensées, ces objets, ces dessins. Tu vois bien que l'art, le cinéma ou la littérature ne manquent pas de ressources, d'inventivité et d'efficacité plus ou moins virtuoses pour rendre visible les choses ou concepts les plus improbables. Comment disait Mark Twain : "Il l'ont fait car ils ignoraient que c'était impossible." Wink
Précise le pourquoi du comment de cette incapacité, sinon.

Fireblue35 a écrit:Je ne peux malheureusement pas en parler à un psy, je ne veux pas me faire interner.
Tu devrais te rassurer sur ce point : si tu n'es pas parvenu à nous inquiéter, nous, il n'y a a priori aucun risque qu'un psychiatre te fasse internet à la légère. L'internement est un acte fort, lourd, et on n'enferme pas quelqu'un contre son gré simplement parce qu'il exprimer une difficulté à clarifier et rassembler sa pensée.
Par contre, un psychiatre pourrait te prescrire un anxiolytique ou autre psychotrope adéquat pour t'aider à traverser cette période de grande fébrilité et de confusion panique. Alors vraiment, va consulter, en toute tranquillité. Tu ne risques rien, sinon d'aller mieux, d'être reconnu comme banalement "malade", passagèrement troublé. Wink

Fireblue35 a écrit:c'est un enfer a vivre vu que je ne fais même pas confiance en ma propre pensée.

J'ai vraiment besoin d'aide j'ai l'impression d'etre atypique parmis les atypiques même.
Je compatis sincèrement, et c'est pour cela que j'ai pris ce long temps pour te répondre de façon circonstanciée - alors même que j'ai bien d'autres choses à faire (aller me coucher, par exemple !What a Face ).
Il faut que tu ne paniques pas face à ce phénomène somme toute ordinaire : douter du produit de sa pensée. Douter de la pertinence de ce que l'on pense est la chose la plus normale qui soit ; et malgré la complexification de la description de ta problématique, j'ai bien l'impression que l'on parle simplement de cela, ici : tu doutes... comme nous tous. A un degré moindre que toi, certes ; mais nous doutons tous. Et c'est une nécessité - douter. Bouddha avertissait ses disciples d'emblée : "Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire." Papy

Fireblue35 a écrit:Exemple de dialogue :

-je serais sans doute surdoué alors.
-non pourquoi je serais surdoué je n'ai pas ete diagnostiqué et je n'ai pas fait de choses plus vite et plus tôt que les autres.
-mais pourquoi je me dis ca, le surdoue fait-il forcement des choses plus tôt que les autres ?
-non non, arrête, tu n'es pas surdoué.

Et ainsi de suite, j'observe le déroulement de ma pensée, le critique.

Juste, pour dire : on est pas surdoué seulement parce qu'on a été diagnostiqué comme tel. La plupart des surdoués n'a vraisemblablement pas passé le moindre test. Est-ce à dire que ces gens ignorent qu'ils sont surdoués, singuliers ? Je doute qu'un haut-potentiel n'a pas, plus ou moins clairement et résolument, l'intime conviction de sa nature surreffiente. D'ailleurs, ceux qui passent les tests, la plupart du temps, c'est bien cette intuition, cette intime conviction de leur singularité (douance) qui les fait logiquement cheminer vers les psys, puis vers les tests, selon un déterminisme qui infirme la notion d'accident et évacue le flou artistique ("suis-je surdoué ? suis-je légitime pour m'interroger ainsi ?") de l'équation.

Fireblue35 a écrit:Je ne sais pas d'où me viens cette peur de mes propres pensées.

Attache-toi à cette peur, car elle est précieuse en tant que biais cognitif : "Tout devient inintelligible pour celui qui a peur des idées." — Goethe, Maximes et réflexions. Idea
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Invité le Sam 15 Avr 2017 - 9:54

@Kadja
Disons qu'il n'y a pas à faire tout un plat de certaines choses, si elles ne constituent pas une gène particulière, qu'en se concentrant sur son nombril on ne voit pas que c'est partagé.

Et cet oubli est lui-même commun. J'imagine que c'est arrivé à la plupart d'entre nous de découvrir qu'une chose qu'on croyait bizarre était en réalité bien partagé. C'est d'ailleurs l'un des mécanismes de certains sketchs ("ahhh, je ne suis donc pas la seule à faire/penser ça !").

@Fireblue
La question est de savoir si tes pensées sont envahissantes, si c'est une gène au quotidien, si tu sens qu'un truc t'échappe.

Après, il y a des études sur le fait de penser à plusieurs choses simultanément http://psychologie.univ-fcomte.fr/download/section-psychologie/document/pdf/cerveau-et-psycho2011.pdf   c'est assez rigolo.

Quand je suis toute seule, je m'amuse parfois à essayer d'apercevoir le nombre de pensées que je peux avoir en parallèle (on s'amuse comme on peut). Par exemple penser à une musique, tout en faisant quelque chose (donc pensée sur l'activité) tout en pensant à un problème théorique que je critique par ailleurs dans un autre plan - et ça en pensant au fait que j'y pense par dessus.

Pour les dialogues, ça me semble plutôt banal, dans le sens où il peuvent permettre de confronter plusieurs modèles pour essayer de tirer la conclusion la plus adéquate. Bref d'essayer d'apercevoir plusieurs angles d'adhésion.
C'est d'ailleurs ce que fait quelqu'un qui répond par anticipation à certaines critiques, connues d'avance par lui (pour argumenter sur une théorie).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Sam 15 Avr 2017 - 10:07

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:34, édité 1 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Sam 15 Avr 2017 - 10:07

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:34, édité 1 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Sam 15 Avr 2017 - 10:15

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:46, édité 1 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Invité le Sam 15 Avr 2017 - 11:22

Ce n'est peut-être pas les dialogues en eux-mêmes qui sont anormaux, mais leur côté envahissant. L'idéal serait de consulter.

Après, si ton soucis vient juste du fait que tu as l'impression d'être différent des autres ados ou que t'as du mal à faire un plan de dissert etc...  t'es peut-être pas obligé d'aller voir un psy Laughing

edit: tu dois pouvoir trouver ça chez des personnes de tous qi :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Tachypsychie http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/37470-tachypsychie-definition (et ça ne te concerne pas forcément)


Dernière édition par Brume le Sam 15 Avr 2017 - 11:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Sam 15 Avr 2017 - 11:59

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:46, édité 1 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Invité le Sam 15 Avr 2017 - 12:01

Je ne crois pas à ces histoire de QI Fireblue.

Et ce psy n'a pas relevé autre chose ? Donc a priori pas de trouble mental ? Ces pensées/dialogues ne l'ont pas perturbé ? Donc tu as ta réponse, non ?


Dernière édition par Brume le Sam 15 Avr 2017 - 12:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par soto² le Sam 15 Avr 2017 - 12:01

Fireblue35 a écrit:je suis donc pris dans une spirale infernale

Bonjour Fireblue35. Je pense que tu as peut-être juste tendance à focaliser excessivement ta concentration sur le niveau intellectuel, d'où ces discours dans la tête de la petite concierge intérieure qui parle de la petite concierge intérieure qui parle... Notre conscience est bien plus vaste que le simple niveau intellectuel (perception, émotions, etc). Le moyen que j'ai trouvé le plus efficace pour désamorcer ces emballements de la machine discursive c'est de pratiquer des formes simple de méditation. Le principe de base de la méditation c'est simplement d'observer son propre fonctionnement mental (tout ce dont nous faisons l'expérience, pas juste les pensées discursives ou formelles), sans juger et surtout sans commenter. Juste observer. Et ce n'est pas facile, cela tu semble bien le savoir, cela demande de s'entrainer et d'être patient. Petit à petit, il se produit une forme de stabilisation qui procure du bien-être car nous nous détachons progressivement de leur emprise. Nous ne sommes plus alors "possédés" par nos pensées et l'espace mental devient plus vaste et plus confortable. Je ne suis moi-même pas du tout expert en la matière et je ne peux que te conseiller, si cela te parle, de te documenter auprès d'experts compétents et surtout de pratiquer.

Un très bon petit livre : pas cher et très complet que je peux recommander chaudement pour s'initier : L'art de la méditation, par Matthieu Ricard.

Dans la même veine, une méditation de pleine conscience guidée par un expert français du sujet :



J'espère que cela te sera utile et que cela t’amènera de l'apaisement.


Dernière édition par soto² le Sam 15 Avr 2017 - 12:11, édité 2 fois
avatar
soto²
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2372
Date d'inscription : 07/12/2016
Localisation : Non, processus parallèles & distribués

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Fireblue35 le Sam 15 Avr 2017 - 12:07

x


Dernière édition par Fireblue35 le Ven 26 Mai 2017 - 13:47, édité 1 fois
avatar
Fireblue35
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 18
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Invité le Sam 15 Avr 2017 - 12:15

Donc tu dois savoir qu'il n'y a rien d'alarmant, non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ..................

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum