THQI - Bouteille à la mer

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

THQI - Bouteille à la mer

Message par drunkguy le Ven 14 Avr - 3:13

Bonjour, il n'y a pas si longtemps j'ai passé des tests QI et a obtenu un score de 151. Je ne souhaite pas en parler à mes proches. Ce forum est le seul endroit ou je peux en parler. Je lance cette bouteille vide qui j’espère trouvera un destinataire car plusieurs message sur le forum sont de 2010-2012 et j'espère que ce site est encore actif . J'aimerais discuter avec des gens pour voir leur expérience etc.

merci

drunkguy
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 2
Date d'inscription : 14/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Kadjagoogoo le Ven 14 Avr - 4:05

drunkguy a écrit:Bonjour, il n'y a pas si longtemps j'ai passé des tests QI et a obtenu un score de 151.
Vivat

drunkguy a écrit:Je ne souhaite pas en parler à mes proches. Ce forum est le seul endroit ou je peux en parler.
Console
Tu crains que tes proches s'affolent d'une telle supériorité intellectuelle ? Que ça biaise vos rapports ? scratch
Je suis en train de réaliser que si j'ai jamais trop ébruiter ma douance, c'est que je ne suis pas totalement convaincu par le concept. Je veux dire : expliquer la notion de "zèbre", c'est non seulement laborieux, mais ingrat et critique, même , lorsque vous comprenez que, dans cet effort, vous risquez bien de vous dégonfler, justement parce que vous ne croyez pas pleinement à votre sujet - à l'instar des blagues que je foire en me montrant incapable de maintenir mon geste de raconteur inspiré et motivé durant l'intégralité de mon envolé, qui fait "plouf !", du coup.
Où comment redouter le bide tant lors d'une blague dégonflée qu'on laisse échapper qu'avec un exposé carencé sur le HP. Expliquer efficacement la douance, ça demande de la conviction intime, hum. Neutral
study

drunkguy a écrit:Je lance cette bouteille vide qui j’espère trouvera un destinataire car plusieurs message sur le forum sont de 2010-2012 et j'espère que ce site est encore actif .
M'est avis que, d'après ce que tu nous expliques là de ta surrefficience homologuée, tu comprendras rapidement que ce forum est toujours bel et bien actif. Mon post-écho faisant foi ! Approuve  Courbette

drunkguy a écrit:J'aimerais discuter avec des gens pour voir leur expérience etc.
Ce sont pas les interlocuteurs de qualité qui manquent ici, alors je te souhaite bien du plaisir parmi nous. A ta santé, Drunkguy ! À votre santé !

PS : Par contre, tu nous as posté ça n'importe comment, n'importe où, alors ne t'étonne pas que la modo expédie ta bouteille ("drunkguy", c'est pour ça !? confused Suspect ) à la mer dans l'un des petits lacs artificiels que sont les sections appropriées. Téléportation
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 9:11

151 de Q.I, et mettre ce message dans la section modération, en se demandant si le forum est toujours actif...
Servent à quoi ces points de Q.I. hein ?

edit: à boire ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 10:51

x


Dernière édition par Zebulon252 le Mar 18 Avr - 19:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 15:35

Moi aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Kadjagoogoo le Ven 14 Avr - 16:27

Brume a écrit:151 de Q.I, et mettre ce message dans la section modération, en se demandant si le forum est toujours actif...
Servent à quoi ces points de Q.I. hein ?
Mais tellement, quoi ! Laughing
J'ai pas voulu accueillir notre nouvel ami (touriste ?) sur un mode trop narquois, mais sérieux : tu l'invalides presque, le résultat superlatif de ton test, garçon. Limite, ton post hasardeux, tristouille et totalement dénué de ce qui nous caractérise, nous autres sublimes déchets pétillant, c'est une publicité contre ces fameux tests. Note pour drunkguy : relire Edgar Morin : " L'intelligence, ce n'est pas seulement ce que mesurent les tests ; c'est aussi ce qui leur échappe." Et là, pour le coup, on a comme l'impression que le test, qui pour nous autres s'avère un affreux carcan débilitant, fut pour toi un exercice source d'un gigantesque malentendu.
Pour sûr que le post de Zebulon vient valider ma thèse défiante, en se faisant l'antithèse de ta bouteille vide et creuse – par son ton (original), sa flamboyance (indocile), son déploiement (contagieux) ; autant de signatures indéniables de la véritable douance. Il se passerait volontiers de commentaire de texte, ce post rafraîchissant et stimulant, mais je suis d'humeur prolixe, alors allons-y  Passionné :

Zebulon252 a écrit:ben causons en alors, je suis thqi zossi mêmes eaux
J'adore ! Le parti-pris : « OK, on est de la même race, alors yalla ! Faisons fi du small talk consensuel et venons-en directement au vif du sujet sensible ! » Las ! Je crains que ton interlocuteur ne soit déjà paumé face à tes géniales élucubrations...

Zebulon252 a écrit:avoir un qi de cette ampleur n'a pas d'implication dans la vie réelle, les gens en règle générale quand on est dans ces eaux là ne pigent pas ce que cela implique et non je ne suis par un prodige
OK. mais cela a donc une implication – folle – pour toi, et c'est juste l'essentiel, non ? Après, cje vais être encore plus pessimiste que toi (une habitude, chez moi, lorsque je parle de la douance – cf. mon premier post sur ce fil, ci-haut ; cette ironie mordante à avec ce parallèle bilieux, à dessein, entre description du HP à l'endroit des non-initiés/concernés et le récit foiré d'une mauvaise blague) : je pense que cela a au contraire les pires implications au quotiden. Enfin, lorsque tu as encore des interactions sociales, s'entend. Parce que ton THQI n'engendrera que saturation, répulsion et désintégration sociale – ce déterminisme si logique.

Zebulon252 a écrit:par contre je fonctionne vraiment différemment et des moldus, la moyenne et des surdoués ordinaires à la gauvrit
Et je te crois volontiers ! Nicolas Gauvrit, j'ai capté son incompétence à parler de la problématique intrinsèque aux surdoués – que lui considère comme « ordinaires », oui ; ou comment creuser sa niche au mépris des évidences, dans l'évidence du mépris. Gauvrit n'a pas su quoi me répondre, à la conférence Mensa Rhône-Alpes du 26/06/2015 ( https://www.youtube.com/watch?v=IiiWy05QS3I ), lorsque j'ai objecté que les enfants surdoués (dont les angoisses sont, selon Gauvrit, autrement plus nombreuses, prégnantes et délétères que celles des adultes surdoués ; il s'appuie là sur des études officielles, apparemment aussi ineptes que certes tests...), dont la hantise principale est soi-disant l'effroi face à l'idée de l'univers en perpétuelle expansion exponentielle, avait selon moi des motifs de dépression moindres et moins nombreux que nous autres adultes fracassés par la maturité de notre trouble HP – problèmes accrus d'ordre professionnel, sentimental (la viabilité du couple zébré, lacéré par les turpitudes HP, cette tarte à la crème !), j'en passe et des meilleures.
Bref, ce type prétend parler de nous sans avoir manifestement la moindre idée de qu'il prétend bafouiller là.

Zebulon252 a écrit:plus j'avance plus je pense que ce niveau là permet de sortir surtout des cadres classiques des moldus et même des surdoués, acteur de changement social et/ou chercheur, innovateur comme on veut
Là, on est déjà moins d'accord, toi et moi. Je nous perçois en effet davantage comme des ratés magnifiques, de prodigieux accidents naturels ; mais certainement pas des vecteurs d'un quelconque changement social. La société restera normative et le rouleau-compresseur se moquera toujours de ta singularité. D'où la justesse de ce que tu dis ensuite :

Zebulon252 a écrit:électron libre à la fois insupportables et nécessaires, c'est la raison d'être
Voilà, c'est la réalité de notre merveilleux fardeau, à la fois malédiction et bénédiction. Faut du temps pour dépasser la simple détresse, le dégoût de soi, pour faire le deuil de ce que l'on ne sera jamais – normal et fonctionnel. Et Dieu merci !

Zebulon252 a écrit:pour la performance pure et l'intelligence, non.. il y a des tas de domaines ou je ne suis même pas dans la moyenne mais en dessous, mais je suis aussi capable de fulgurances et de monter à des niveaux dans certains domaines où les gens ne pigent même pas ce que je veux dire

c'est étrange, ce sentiment alors d'être incompris, merde c'est moi ou c'est eux ?
Pour ça, je te comprends parfaitement. Et ce post dont je me fends là alors que tout le monde s'en tape de ce topic de présentation pourri, c'est encore ça : pousser la compétence jusqu'au seuil de l'incompétence. Je m'explique : j'écris bien, je m'exprime mieux que le commun des mortels ; c'est un fait. Pourtant, dans ce souci maladif, ulcéré, que j'ai là de m'expliquer dans ce champ de l'inexplicable (Ionesco : « Ce que l'homme a fait de plus valable, tout de même, c'est d'essayer de s'expliquer ; et d'essayer de s'expliquer dans l'inexplicable. »), mon propos en devient totalement intelligible. Le pire, c'est que je cherche même pas en enfumer l'assistance ; simplement à puiser à la source de mon expérience lancinante le précipité de vérité qui dit la réalité HP, sans ambages ni complaisance. Note pour moi : relire Nietzsche : « Qui se sait profond, s'efforce à la clarté ; qui veut paraître profond aux yeux de la foule, s'efforce à l'obscurité. Car la foule tient pour profond ce dont elle ne peut voir les raisons : elle a si peur de se noyer ! »

Zebulon252 a écrit:le doute fait partie du processus, il est moteur , comme les hauts et les bas
Rien n'est plus vrai. Pas un philosophe qui n'a pas fait avancer son champ de prospection sans douter.

Zebulon252 a écrit:je me considère comme ce que j'ai toujours été , un guerrier, un survivant, quelqu'un capable de resilience et d'adaptation hors moyenne

parfois je pense qu'il ya un sens et que ce cadeau empoisonné car il a un côut relationnel et affectif chez moi , et que ce cadeau donc doit servir à quelque chose

une invention, une découverte, un accompagnement, un rôle de dire ou de montrer un chemin ou juste d'être ce que je suis parce que je suis est déjà en soi un facteur d'évolution pour ceux qui me cotoient, sans fausse modestie ou orgueil, je suis différent,j'ouvre des possibles

ouvreur de possibles me plait bien
Merci Zebulon, car tu me permets là de raccrocher opportunément mon wagon (fou) au tien (sage), en me laissant envisager, effectivement, que selon ce que tu décris là, nous pouvons être des vecteurs de changement, des prescripteurs pas de côté, pour effectuer ces précieux dégagements sensibles et métaphysiques qui nous caractérisent tant, lorsque nous sommes acculés à la règle, adossés à la normalité, pour mieux l'escalader ou le pulvériser, ce maudit mur. Putain, tu gères, mec !
C'est vrai, tu dis bien la chose : que n'ai-je parfois eu ce sentiment exquis d'être utile à quelque chose, lorsque je vois l'amorce d'un changement de point de vue, d'un vacillement gracieux et d'une ouverture généreuse face à moi, chez mes rares amis. Insigne privilège d'être ce « fou qui ouvre des voies qu'empruntent ensuite le sage » ! (Carlo Dossi).

Zebulon252 a écrit:pour l'alcool, les dépendances, j'en ai vu y sombrer, j'aime pas... du tout

la meilleur manière de se nier et de pas assumer selon moi, une forme de lâcheté en somme presque , je peux comprendre, on n'est pas toujours costaud et parfois on morfle

mais l'alcool et les autres dépendances font régresser le surdon initial ce quiest assez idiot sauf si on ne veut pas le déployer
Exactement. Surtout que nous portons ce miracle en nous, cette faculté naturelle d'enchanter le monde par le prisme de notre sensibilité déployée, exacerbée. Ce qui me fait dire que, mes si j'ai vécus des expériences inouïes sous l'empire des psychotropes, aucune n'a été et ne sera jamais aussi intense que la vie affrontée sans filtre ni biais d'évitement. Je plains sincèrement le pauvre Kurt Cobain, qui expliquait dans sa lettre d'adieu que son suicide était motivé par le fait de ne plus parvenir à trouver du plaisir dans cette existence sans le recours aux produits stupéfiants.
Notre stupéfiant à nous, c'est l'expérience du réel enrichi par notre désir, augmenté par notre décodeur haute-définition. Une expérience qualitative des plus déstabilisatrice ; un saut quantique dans la Connaissance.

Zebulon252 a écrit:quand on est très intelligent d'après les moldus on est forcément bon en tout, les moldus ne pigent pas qu'en réalité ce n'est pas une notion de niveau mais de qualité du regard sur les choses
la haute intelligence n'est pas programmée pour se mouler mais pour se démouler
Bien observé. L'intelligence, c'est comme la mémoire, au fond – et la corrélation, l'intrication entre les deux plaide en faveur de mon parallèle. Je suis hypermnésique, mais cette mémoire phénoménale, aussi bien autobiographique que globale, ne m'a jamais permis d'obtenir le moindre diplôme significatif ni de performer socialement. Je peux « seulement » en faire l'instrument de la Connaissance, l'outil filtrant de mon expérience du monde. Et c'est bien là tout ce que je demande à la grâce du Don, au fond.

Zebulon252 a écrit:je ne lance plus de bouteille depuis longtemps ou alors par moment de déprime ou dépression, voir d'envie d'arrêter ce chemin qui consomme beaucoup de choses
C'est bien résumé : nos élans relationnels sont effectivement conditionné par notre rapport à la solitude, qui fluctue en fonction des saisons, des humeurs, des désespérances ordinaires (paie ton Gauvrit !). Par exemple, là, à la faveur du printemps, j'avoue avoir grave envie/besoin de rencontrer quelqu'un... Faut que j'aille réactiver ma fiche Zeetic – pour ce que c'est utile, tiens !

Zebulon252 a écrit:mon seul regret est affectif, la solitude du surdoué n'est pas la même que la solitude d'un moldu qui est déjà difficile elle aussi, elle se culpabilise parfois sur cette intelligence incapable de solutionner des questions aussi évidentes pour le commun des mortels

cela a l'air si simple.. pourquoi j'y arrive pas moi ? parce que je suis ce que je suis
Tu as tout dit, l'ami. Notre expérience de la solitude est autrement plus âpre et intense que celles de ceux que tu appelles astucieusement « moldus ». Ces derniers ne s'y frottent d'ailleurs pas autant que nous, à la peau de la Solitude, si rêche et urticante lorsqu'on a pas envisagé qu'elle pouvait être suave et douce, dans sa paradoxale acidité.

Eh beh ! Ce forum est décidément une continuelle source de surprises... Car on ne peut pas prédire quel topic vous inspirera une tranche d'honnêteté pareille. A quoi ça tient, l'inspiration et l'authenticité : à la lecture d'un post vrai et sincère. Merci Zébulon. Et tant mieux si la présentation playmobilesque de Machin nous a réunis là, contre toutes attentes. Je kiffe !
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 18:02

--


Dernière édition par Friedrich SuperTramp le Jeu 18 Mai - 14:22, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 20:58

merci Kadjagoogoo c'est trop d'honneur sire :-)



Dernière édition par Zebulon252 le Sam 15 Avr - 0:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Asperzebre le Ven 14 Avr - 21:19

Il est vrai que le message original donne mauvaise impression.
Se présenter dans la mauvaise section (je n'en ai rien vu, mais je ne vais pas remettre la parole de ceux ayant vu ce message dans la section 'modération' en question), et se demander si le forum est encore actif (il suffit de regarder en bas, la liste des personnes connectées pour voir que oui) ne semble pas refléter une grande intelligence.
De plus, cette présentation est très pauvre, ça fait un peu: "coucou c'est moi, j'ai 151 de QI voilà voilà, j'ai rien à ajouter, tout est dit".
L'ensemble de ces paramètres semble indiquer que l'individu en question n'a pas du tout 151 de QI, et appartient à la catégorie de population assez présente sur les forums que l'on nomme affectueusement "trolls".

Mais (car il y a un mais), tout ceci n'est qu'à priori, et il est possible que cette analyse soit fausse.
La personne a peut-être écrit ce message sur un coup de tête.
Elle aura par exemple cherché "forum surdoué" sur un moteur de recherche, aura attéri ici, et sans même prendre le temps d'essayer de vérifier par elle-même si le site est actif, elle aura lancé son message pour tester.
Ce n'est pas débile comme idée, étant donné que le message est très court, probablement rédigé en une poignée de secondes.
Ce qui m'échappe par contre, c'est pourquoi perséverer dans cette démarche, alors que l'inscription est assez fastidieuse: il faut faire une demande d'inscription et attendre qu'un admin la valide.
Pour ma part, si je soupçonnais que le forum soit inactif, j'y serais venu en tant qu'invité pour voir ce qu'il en est, je n'aurais même pas enclenché la procédure d'inscription.

Quoi qu'il en soit, je considère qu'il serait bienvenu de lui laisser au moins une chance.
Le moins qu'on puisse dire est que l’accueil n'a pas été très chaleureux pour l'instant.

J'adore ! Le parti-pris : « OK, on est de la même race, alors yalla ! Faisons fi du small talk consensuel et venons-en directement au vif du sujet sensible ! » Las ! Je crains que ton interlocuteur ne soit déjà paumé face à tes géniales élucubrations...
Ceci en particulier, me semble particulièrement méprisant, car ça part du principe que la personne se présentant ici n'a pas 'le niveau' pour comprendre Zébulon (ce qui est possible, mais nous n'en savons rien).
avatar
Asperzebre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1336
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 21:20

@Drunk
T'es certain d'être si différent des "moldus" que ça ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 21:37

drunkguy a écrit:Bonjour, il n'y a pas si longtemps j'ai passé des tests QI et a obtenu un score de 151. Je ne souhaite pas en parler à mes proches. Ce forum est le seul endroit ou je peux en parler. Je lance cette bouteille vide qui j’espère trouvera un destinataire car plusieurs message sur le forum sont de 2010-2012 et j'espère que ce site est encore actif .  J'aimerais discuter avec des gens pour voir leur expérience etc.

merci

Mais de rien.

(Désolé je ne suis pas en capacité de fournir une réponse plus élaborée, j'ai dépensé tous mes points de qi dans les péages des routes tortueuses du quotidien).


Dernière édition par Illium le Ven 14 Avr - 21:58, édité 1 fois (Raison : humeur trollesque)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 21:40

Non mais vous avez priscemessage au sérieux ? Vous êtes sérieux ?

C'est une blague potache qui m'a fait rire, la demarche d'un neuneu, agrémenté d'un message absurde : ecrire qu'on est intelligent est debile.
Un chouette paradoxe.

Bref je vois peut être de l'humour partout après tout,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 21:43

Ha et j'oublie le plus important : j'ai envie d'avocats a l'échalote

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 21:53

Arrête vlv, j'ai de l'espoir pour le nouveau, je me dis qu'il qu'il est moins con que les autres, qu'il avait juste trop bu, et qu'il va se barrer avant de parler de moldus.

Sauve toi druuuuunnnnnk !!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Ven 14 Avr - 22:39

Viens on l'embauche sur helios. Il a l'air bizarre j'aime bien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Sam 15 Avr - 0:38

--


Dernière édition par Friedrich SuperTramp le Jeu 18 Mai - 14:22, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par I am so sure le Sam 15 Avr - 18:02

avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8020
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Sam 15 Avr - 18:14

x


Dernière édition par Zebulon252 le Sam 15 Avr - 22:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Mystère Blue le Sam 15 Avr - 22:39

Ben moi ch'uis mou du...

Je peux partager mon expérience, mais vous risquez de vous faire chier ! Dent pétée
avatar
Mystère Blue
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1834
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Sam 15 Avr - 22:46

moi j'édite en tout cas, le partage n'est pas toujours utile de mon point de vue, en réalité cela me sert même de leçon

mais bon on apprend tous les jours

c'est l'espoir idiot de trouver des comme moi , pour constater le plus souvent que non

bien passons à autre chose du coup


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Mystère Blue le Sam 15 Avr - 22:59

Moi c'est à peu près pareil, j'ai l'espoir de trouver des idiots comme moi, du coup j'édite pas ! Dent pétée
avatar
Mystère Blue
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1834
Date d'inscription : 04/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par chuna56 le Dim 16 Avr - 0:28

Quel est l'intérêt de trouver des "comme moi"?
Et c'est quoi en fait ?
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5384
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Dim 16 Avr - 6:13

Miser bleue : je pointe!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Invité le Mar 18 Avr - 16:26

--


Dernière édition par Friedrich SuperTramp le Jeu 18 Mai - 14:22, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Kadjagoogoo le Mar 18 Avr - 16:41

Merci pour ton commentaire, Friedrich, qui a le mérite de nous permettre de trancher une question sous-tendue par la création même de ce sujet – la manière, bâclée et insipide, avec laquelle drunkguy s'est présenté à la communauté, en privilégiant l'exhibition du score (tu parlais d'impudeur...) à la créativité. Symptomatiquement.
Continuons à exploiter ce non-événement résiduel pour en faire la matière d'une réflexion profonde, inattendue :

Friedrich SuperTramp a écrit:depuis que je vous lis sur ce forum, j'ai sincèrement beaucoup de mal à comprendre comment vous pouvez préjuger de la pénibilité de la solitude, de la souffrance plus généralement, des moldus dans la mesure où, par définition semble-t-il, vous ne savez pas ce qu'ils ressentent vu que vous ne faites pas parti d'eux... c'est aussi antinomique que si un moldus pensait savoir ce que nous ressentons... Qui sommes-nous pour pouvoir estimer, valuer, jauger, proportionner la souffrance et la solitude des moldus par rapport à la notre ? Qui sommes-nous pour juger ceux à qui l'on reproche de nous juger justement ? (laïus sur Gauvrit...)
Pour sortir du débat consensuel et hygiénique, je suis d'avis qu'il faut oser l'hystériser un peu, ne pas s'effaroucher des hyperboles, exagérations réflexives et autres abus prospectifs. D'où ma projection visant à envisager que les "moldus" sont : 1) moins seuls que nous, techniquement parlant (leur nature est compatible avec "98%" de la population ; tandis que nous autres ne serions que "2%'" dans notre singularité. Je ne suis pas un matheux, mais bon, les statistiques sont pratiques et édifiantes, ici) ; 2) moins enclins, si réellement seul, à la déréliction qui peut nous accabler plus violemment et systématiquement, nous autres qui sommes doués de cette « sensibilité absurde » (Flaubert, puisque tu goûtes ma culture empruntée : « Je suis doué d'une sensibilité absurde : ce qui érafle les autres me déchire. »
Si je me permets d'imaginer que le paradigme des « moldus », c'est précisément parce qu'il est dans notre notre « douée » d'être enclin à cette empathie galopante, pour le meilleur et pour le pire. Je ne me sens ainsi pas illégitime de mes glisser dans les pompes d'un neurotypique, puisque ma nature me rend plus souple que lui, plus capable de saisir sa réalité, quand lui : 1) n'aura jamais cette curiosité (à moins d'avoir un proche concerné) ; 2) va galérer un maximum pour ne serait-ce que soupçonner le maelström qui nous taraude et nous bouleverse perpétuellement. Vois comme nous avons nous-même, entre nous, du mal à nous expliquer, à nous décrire et à nous comprendre. Le fossé qu'y s'accuse et se creuse ici, entre toi et moi, preuve de l'incommunicabilité persistante entre surdoués.

Friedrich SuperTramp a écrit:Cette vision merveilleuse que vous avez de nous, en tous cas Kadjagoogoo, manque de pudeur je trouve, d'humilité et de pragmatisme. THQI, bravo, la belle affaire. Et après ? Que faites-vous pour valoriser cela ? Vous qui lisez Nietzsche pour qui seuls les "créateurs" sont honorables et vénérables, que créez-vous, que proposez-vous de plus que ce que propose votre voisin moldu ? Vous lisez, vous apprenez, vous comprenez, mais vous restez coincé dans des connaissances que d'autres ont déjà eues avant vous et donc vous bouclez sur une universalité qui existait déjà avant vous et qui vous survivra.
Pour ça, je vais me faire un devoir doublé d'un plaisir apporter de l'eau à ton moulin. Sur mes tablettes, il y a longtemps que j'ai consigné cette citation de Robert Walser : « Cet homme se laisse constamment éclairer par d'autres parce qu'il n'éclaire pas lui-même. » (Walser qui alléguait encore : « Il n'y a d'important que le voyage à la rencontre de soi-même. ») ; ou encore celle-ci, de Jiddu Krishnamurti : « Vous avez une grande culture, vous avez accumulé une masse d'informations, mais en êtes-vous moins ambitieux, moins violent, moins égocentrique pour autant ? [...] Bien que vous ayez une grande connaissance des désastres et de la misère du monde, aimez-vous ? »

Bon, j'avais commencé à écrire ça l'autre jour, dans la foulée de ton post effarouché, Friedrich. De l'eau à coulé sous les ponts depuis : Zebulon escamote ses posts (pratique frustrante, vraiment dommage – je n'ai même pas eu le temps de lire ce long post enthousiaste ! Si tu en as gardé une sauvegarde, je me déclare preneur par MP Wink ) ; Vivelavie nous a exposé son hypothèse selon laquelle Drunkguy serait un troll potache – si seulement... Las !
Et pire : il semblerait que nous pataugions là dans le plus poisseux des malentendu, si j'en crois tes ultimes lignes ici postées :

Friedrich SuperTramp a écrit:Quand je lis des choses comme ça « j'écris bien, je m'exprime mieux que le commun des mortels ; c'est un fait » , cela me hérisse le poil comme jamais. A cette lectrice de Nietzsche justement, j’ai simplement envie de lui hurler d’aller relire ses classiques pour voir ce que c’est quelqu’un qui a une puissance d’écriture hors du commun. Savoir lire et écrire, proprement, c’est accessible à tout le monde et l’usage d’un vocabulaire riche est accessible à qui lit un petit peu.
Bref, j’avoue que je m’attendais à trouver sur ce forum de vrais zèbres, espèce timide, cachée dans l’ombre, à l’abri des prédateurs - la masse, mais au final, je me retrouve confronté à nombre de grands singes, le torse bombé, les muscles tentant d’être saillants, en train de casser de grosses branches d’arbres pour tenter montrer qui est le plus fort. Une savane vraiment bizarre en somme.
Qui est donc "cette lectrice de Nietzsche" que tu évoques là ? Pas moi, j'espère ? Car Nietzsche n'est pas mon philosophe de chevet (j'habite plutôt chez Cioran, qui avait dépassé Nietzsche, lequel avait dépassé Dieu, alors bon, hein !). Et accessoirement : je suis un homme...
De toute façon, si j'en crois le prénom de ton pseudo, le spécialiste du penseur du Surhumain, ce serait plutôt toi, n'est-ce pas... Rolling Eyes

J'ai vraiment la flemme, là, après avoir déjà écrit deux long posts tantôt. Dans celui que je viens de poster par ailleurs, je crois résumer assez bien ma démarche sur ce forum miné par les quiproquos. Si le cœur t'en dit, c'est par ici : http://www.zebrascrossing.net/t7580p625-pourquoi-certains-zebres-quittent-ils-zebras-crossing#1267970
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI - Bouteille à la mer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum