Quels sont vos rapports avec vous même ?

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par I am so sure le Dim 18 Juin 2017 - 16:54

Mes moi et moi on s'entend bien Smile On se soutient, on se console, on se passe de la pommade quand y'a bobo, on se marre, on se détend, on se motive, on s'encourage, on fait équipe, une association, on se fait des réunions, des bouffes, on se fixe des rendez vous avec nous mêmes, on se fait des bilans, parfois, on débat, on se modère, on se tape des délires, on se moque de nous, on se charrie, on fait une bonne équipe en fait.... on a de bons rapports et on se répète souvent qu'on est contents de s'être rencontrés Very Happy cat
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8199
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Elebora le Lun 19 Juin 2017 - 18:49

je reprends le thème des oscillations....et elles passent rarement la zone positive.
Adepte de l'humour basé sur l'auto-dérision parfois cinglante (on encaisse mieux les coups quand on se les met soi-même et ça dissuade les autres de le faire à notre place Rolling Eyes )
Et si un compliment est sincère : ça me surprend toujours, d'abord joyeuse comme une gosse à qui on a filé une peluche, je rétrograde ensuite brutalement et je cherche la manipulation ou l'enjeu caché derrière.
Bref : travaux en cours sur l'estime de soi, mais j'y travaille Trinquons
avatar
Elebora
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 29/05/2017
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par pholcid le Lun 19 Juin 2017 - 20:09

Tu verras, ça prend du temps, les oscillations ne s'en vont pas complètement, mais avec patience et l'envie d'avancer, c'est un chemin qui se parcourt... Wink
avatar
pholcid
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 157
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 41
Localisation : Nîmes

https://bandcamp.com/pholcid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par I am so sure le Mar 20 Juin 2017 - 0:07

Spoiler:

Au vu récemment de la phrase sous un pseudo d'ici qui excusez moi ne me revient pas à l'instant, mais reviendra, tout ce qui a été vu revient toujours l'insu de mon plein et de tout ce qui constitue les falaises  Razz  Very Happy , s'il s'agit de "thèse, antithèse, synthèse" et hormis tenant compte du fait que tout le monde ne veut pas tourner au tour de chacun de nous Razz à vous lire en lecture simple, je souhaitais dire en feedback simple : ne faut il pas mieux alors travailler sur sa façon de gérer différemment et d'apprivoiser ces "oscillations" ? qui pourraient être alors juste le processus rapide ou moins rapide de ""thèse, antithèse, synthèse" ?
Adepte de l'humour basé sur l'auto-dérision parfois cinglante (on encaisse mieux les coups quand on se les met soi-même et ça dissuade les autres de le faire à notre place Rolling Eyes )

Là dessus je me permets de dire à le lire qu'en fait j'aurai plus bosser naguère pour ma part alors sur "comment remplir les failles ou la où les autres... arrivent à passer pour réussir à m'atteindre ?" de façon à ce que plus du tout, ou du moins très faiblement et dans un temps en secondes Razz. Car là en fait comme technique c'est se mettre soi même les coups que d'autres ne mettent donc pas ? mais je crois comprendre le fond, de souvenir il me semble que c'est un passage obligé quand on est en train de rééquilibrer ses rapports avec les autres et aux autres. Un peu comme les positions d'esquive des boxeurs sauf qu'ils se tapent pas dessus en même temps Wink

Bonne progression à tous dans vos besoins et merci à tous aussi de votre participation à ce fil que je lis avec intérêt. cat
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8199
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness le Lun 26 Juin 2017 - 18:06

Tu m'emmerdes, Benoît.
(Ceci dit très affectueusement).

Je n'aime pas la bienpensance.
Je suis révolté.

Je pense aussi que la philosophie n'a pas pour but le bonheur.

Je pense que beaucoup souffrent, voire sont dans la torture,
et meurent,
souvent précocément,
se suicident (cf le récent Hors-Série de Telerama sur la révolution bolchevique)

Tu as mal lu (ou pas assez lu) Pascal.
Un mathématicien, aussi.
Relis Montaigne, plutôt. Smile

..............................Mon rapport avec moi-même est très mauvais.
Je suis sexagénaire, et rien n'y fera plus.
Je sais que cela est né de mon enfance, de ma famille, de mon adolescence.

J'ai procréé 3 enfants.
Ces 3 enfants ne me comprennent pas.
C'est que j'ai tenté (et en apparence réussi) à/de faire qu'ils soient différents de moi,
qu'ils ne souffrent pas des mêmes névroses qui ont empoisonné ma vie 'j'ai sacrifié ma vie de couple et ma vie sexuelle à cela, ma compagne est pour beaucoup dans la réussite de l'éducation de nos enfants, pour beaucoup dans ma frustration intime.)

Alors : mes rapports avec moi-même ?
Mauvais.
En même temps : je m'aime bien.

J'espère avoir un jour le courage, comme Sénèque, de me suicider.
Lorsque j'estimerai mon temps terminé.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1017
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- le Lun 26 Juin 2017 - 22:39

Je suis désolé Ifness. Je ne peux pas te comprendre. Je n'ai pas ton âge ni ton parcours de vie.
J'ai une vie facile car j'évite les embuches.
Et je prépare ma trousse de soin au cas où je devrais tomber à terre.
Je ne dis pas que je réussirais mieux que quiconque. Juste, j'y crois, et je me donne les moyens d'avoir la vie que je rêve.

Ma philosophie vie, c'est que chaque seconde qu'on passe à râler, est une vie de perdue.

Je n'aime pas Pascal. Je ne l'ai pas assez lu, mais je trouve qu'il est con de passer son temps à mépriser l'humain (parce qu'il juge que l'humain est con)

Ce qui donne du sens à la vie, ce sont les émotions, l'amour, la gratitude.
La philosophie est un outil pour y parvenir, mais tout le monde ne comprend pas cette règle du jeu.
Et malheureusement, je crois que toi non plus Wink

J'ai vite compris que pour vivre heureux, il fallait vivre des émotions positives, et accueillir les émotions négatives aussi.
Pour y parvenir, j'essaie simplement de me détacher de moi, me détacher de mon contexte. On peut appeler ça du lâcher prise.
Je remets tout en question, tout le temps. Je passe mon temps à sortir quelque chose de son contexte pour le regarder sous toutes les coutures.

Si je prends un coup, c'est parce que je ne l'ai pas vu venir. J'éprouve de la gratitude pour les coups que je prends car ils me rendent plus fort. Et je suis obligé de me remettre en question pour comprendre comment éviter le coup la prochaine fois. Je vis littéralement la loi "ce qui ne tue pas rend plus fort" . Grâce à la remise en question permanente.

La vie ne peut pas être prise au sérieux. Sinon on a la tête dans le guidon et on prend tous les coups de face.
Peut être que tu voudrais remonter dans le temps et recommencer.

Moi aussi j'éprouve des remords pour certains trucs. J'ai un ami qui s'est suicidé sur une mauvaise passe, et je suis rongé par la culpabilité. Les "Si j'avais vu ci, si j'avais fait ça..."
Mais de toute façon, je ne peux pas changer le passé. Alors je vis dans le présent. rabbit
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 842
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness le Mar 27 Juin 2017 - 0:00

Nous ne pouvons pas nous comprendre, je l'ai compris depuis longtemps.

Au moins sachons nous écouter.

Je t'écoute, tu m'agaces, mais t'es sympa.

Alors vis, vis.

Moi je trouve que les moments de galère sont des moments aussi passionnants que ceux de "bonheur".
J'ai écrit que je ne philosophais pas dans le but du "bonheur".

J'aimerais bien lire le récit de tes jours, ta bio récente.

Mais , si je te lis et relis,
mon petit pote,
tu vis aussi à côté de ta vie, je n'invente rien cf "je passe mon temps à.....etc......"

So long, my young friend.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1017
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par pholcid le Mar 27 Juin 2017 - 22:24

Moi j'aime bien ta manière de voir et de vivre les choses Benoît, elle est assez proche du bouddhisme je trouve.

Même si je n'ai pas ta capacité de recul, ou que très ponctuellement, et que j'ai de temps à autres des passages de tourment intenses: je ne veux pas me laisser emporter par ça.

Namasté!
avatar
pholcid
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 157
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 41
Localisation : Nîmes

https://bandcamp.com/pholcid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- le Mar 27 Juin 2017 - 23:11

C'est ça le paradoxe ! Quand on va bien, on a de l'énergie pour creuser, trouver, partager notre bonne humeur, et avancer dans la vie ! Tandis que, quand ça va moyennement bien, là on est dans un cercle vicieux car , inconsciemment, on ne s'autorise pas à aller bien, on ne voit pas les possibilités, et on reste butés à ce qu'on connait : ça va moyennement !

A part être heureux, je ne vois donc aucune utilité à la philosophie. (Dans le cas où, être heureux, sert aussi à faire avancer le monde , hein.)

Bise les amis Wink
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 842
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Suzanne Smith le Mer 2 Aoû 2017 - 23:10

Cordiaux.
avatar
Suzanne Smith
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Stauk le Jeu 3 Aoû 2017 - 9:22

On s'évite, c'est mieux pour tous le monde.
avatar
Stauk
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5975
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness le Jeu 3 Aoû 2017 - 16:49

Je tente de relancer.

Le thème est FONDAMENTAL.

J'aimerais avoir une bonne discut' avec Benoît , en présence d'autres.
Si tu ne trouves que la philosophie ne doit/peut servir qu'au bonheur, alors t'as rien compris, selon moi.
Les religions à mystères/à résurrections/à méditations sublimes
suffisent bien.
Je ne signifie pas par là que le bonheur est à fuir-en-soi,
mais tel n'est pas le but.

1)Je n'ai pas du tout une vision du Monde (historique et actuel) "agréable" : je pense que les malheurs persos ou individuels égalent ou davantage les bonheurs.

2)Je pense que le Bonheur est une notion qui ne sert à rien.
Peut-on parler bonheur à un survivant de Mossoul ?
Je ne pense pas que l'on puisse prendre le Monde par ce Bout-là.

D'autre part, je suis étranger (et depuis longtemps, dès ton âge, Benoît!) à l'idée de sublimation via une pensée spirituelle.

Alors je sais : ma démarche est difficile, difficultueuse.
Le philosophe actuel dont je me sens le plus proche par sa démarche est Michel Onfray.
L'écrivain : Milan Kundera.

Ma démarche est âpre,
d'où
pour en revenir au thème,
(Je suis très bac-philo, moi Laughing )
des rapports avec moi-même pas faciles.

Mais riches, très riches.
Oui, sans guère d'excès de modestie,
j'ai séduit par la richesse de mes doutes
et je continue à plaire par mes méthodes de recherche,
qui se nourrissent aussi des sciences les plus dures (équations non-comprises).

Bon, allez, je vais m'éviter, comme m'y invite Stauk avec sagesse. Twisted Evil

So long.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1017
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- le Jeu 3 Aoû 2017 - 19:02

ifness a écrit: [...]
Je suis révolté.
[...]

Mon rapport avec moi-même est très mauvais.
[...]
J'ai procréé 3 enfants.
Ces 3 enfants ne me comprennent pas.

C'est que j'ai tenté (et en apparence réussi) à/de faire qu'ils soient différents de moi,
qu'ils ne souffrent pas des mêmes névroses qui ont empoisonné ma vie 'j'ai sacrifié ma vie de couple et ma vie sexuelle à cela, ma compagne est pour beaucoup dans la réussite de l'éducation de nos enfants, pour beaucoup dans ma frustration intime.)

[...]
En même temps : je m'aime bien.

J'espère avoir un jour le courage, comme Sénèque, de me suicider.
Lorsque j'estimerai mon temps terminé.


ça y est. J'ai fait "tilt".
Je suis désolé pour la réponse à retardement mais bon, mieux vaut tard que jamais.
En fait, je me reconnais vachement dans ta perception des choses.
Parce que je l'ai vécu aussi, à mon échelle d'enfant.
L'enfant qu'on était, n'a pas grandit. Les blessures sont toujours là, recouvertes d'un pansement. Mais ce n'est pas suffisant.

En réalité, on ne sait pas qui on est, on ne sait pas qu'il faut avoir une bonne relation a soi pour que tout fonctionne.
On ne s'autorise pas à avoir confiance en soi, à avoir une bonne relation à soi, à avoir une bonne estime de soi .
C'est un processus inconscient qu'on ne controle pas. Une petite voix dans notre tête qui nous dit : "tu peux faire mieux", ou encore "tu ne mérites pas!"

Quand je vois des gens acheter une voiture, ou une bouteille d'eau minérale, je me dis "bon sang, ils sont à côté de la plaque, ils polluent [...] "

Bref, la révolte, je sais ce que c'est. Le petit vélo dans la tête. ça, c'est parce qu'on s'identifie à nos pensées sombres.
On pense qu'on n'a pas d'autres solutions que de faire cela (penser en boucle, et en plus, à de mauvaises choses)

On ne peut pas demander aux autres de nous comprendre à notre place.
Quand on ne se comprend pas soi même, et qu'on fait un blocage, il se produit quelque chose de très commun : inconsciemment, on va se comporter de façon à mettre les 2 pieds dans le plat.

Par exemple, si je me dis " ce mec est différent de moi, il ne peut pas me comprendre", sans le vouloir, je vais me mettre une étiquette sur le front avec marqué "je me méfies de toi" .

De plus, notre pensée nous éloigne de la vérité : En pensant de la sorte, on cherche à se protéger des gens.
Or, on a déjà vu qu'il y avait deux chemins dans la vie : l'amour, ou la peur. Le bien, ou la facilité.
Le premier chemin que l'on voit , n'inspire pas confiance, mais on ne voit que lui, donc on l'emprunte sans se poser de questions.
Si je te dis qu'il existe un autre chemin, il ne tiens qu'à toi de faire marche arrière, et de continuer à chercher, jusqu'à ce que tu trouves.
Ce n'est qu'une question de temps.

Pour que je passe de mon état d'esprit "torturé / révolté / anxieux" vers un état d'esprit "serrein" , il m'a fallu du temps. Parce qu'il a fallut que j'en ai suffisamment marre de me prendre des gamelles, pour que j'ai enfin la curiosité de taper "surdoué" dans google. Et là je me suis libéré, parce qu'en moins de 6 mois, j'ai appris 95% de mon fonctionnement, à travers youtube, des bouquins, les arts martiaux, l'intro spection, et surtout... La sortie de ma "zone de confort", qui n'est autre que ma "croyance limitante" fataliste : avant je me disais "c'est comme ça, ça ne pourra jamais changé" , mais le simple fait de se dire ça, ça nous conditionne à ne pas chercher plus loin. C'est complètement débile.
Pourtant tu demande à n'importe quelle personne "vous avez un problème que vous aimeriez résoudre dans votre vie ?" la personne va dire oui, je suis gros, je suis déprimé, etc. Mais à aucun moment , cette personne n'aura la curiosité d'aller chercher pourquoi elle est dans cette situation, et elle aura encore moins , la volonté de chercher comment résoudre ses problèmes.

Alors que t'ai 70piges ou 17, pour moi ça change rien...

La philosophie de vie m'apprend à ne plus juger, et à accueillir les évènements.
Dans ma famille, j'ai des cabochards à qui on ne peut rien faire entendre.
Je pourrais très bien me mettre sur la défensive et les envoyer balader.
Je pourrais aussi noyer le poisson et faire comme si j'étais pas du tout contrarié par leur point de vue, ni par leur façon d'agir qui, en réalité, me contrarie.

Mais le fait est que je me sens supérieur aux autres.
Et en plus, j'ai peur des autres. Parce que je n'ai aucune défenses.
Du coup, je ne leur fait pas confiance. Je m'accorde le monopole , je penses être le seul à pouvoir sauver le monde, et que tous les autres sont incapables.
Cela fait un an que j'ai complètement muri, complètement changé d'état d'esprit.

Aujourd'hui je n'ai plus d'attente de la part des autres.
J'accueille leur état d'esprit, aussi tordus et bornés soient-ils.
Parce que j'ai décidé d'aimer , et de ne plus me focaliser sur des broutilles.

Je n'ai que 24 ans, et je me sens pourtant "au pied du mur", comme toi qui en a 50 de plus...
Et je sens, au fond de moi, qu'il y a un apprentissage à tirer de tout ça.
Je sens l'infinité du temps et le caractère éphémère de notre existence .

Du coup, je pense qu'on peut grandir, et apprendre à aimer, à se détacher...
La souffrance n'est pas juste, elle est terrible et on ne peut rien y faire.
Mais oui, plutot deux fois qu'une, j'irais dire aux rescapés de mossoul que la vie est belle. D'accord, oui, c'est triste, je ne nierais jamais ça, mais je ne les plaindrais pas. Parce que ce n'est pas constructif.
Dans la vie, il y a une espèce de verre d'eau, dont la partie pleine ne satisfait jamais assez, et on focalise toute notre attention sur la partie vide. Même si le verre est plein à 99%, on n'est jamais content.
Quand il s'agit de la construction de notre façon de pensée, c'est la même chose. Si on s'identifie à ce verre, c'est terminé.
Nous ne sommes pas ce verre. Et même si nous voudrions nous identifier à lui, moi je pense qu'il faut regarder le coté vide en se disant : cool, j'ai du boulot, je peux encore grandir !

Quand on regarde les infos  à la télé, ça ne nous rend pas solidaire de la misère des autres. Au contraire, ça nous plombe le moral et ça nous empêche d'agir !


Si tes enfants ne te comprennent pas, c'est qu'il y a une raison.
Peut être que cette situation est indénouable.
Mais comment en être sûr ?

Je suis mécanicien. Je cherches toujours le meilleur outil pour réparer . Et s'il n'existe pas, je dois faire appel à mon observation, à ma logique, et à mes tripes, pour inventer l'outil.

Dans ton cas, l'outil, ce serait tout simplement de te comprendre parfaitement, et de te dire que, de toute façon, si tu veux avancer, il faudra que tu mettes la main à la pâte.

On n'est pas obligé de souffrir pour avancer.
On n'est pas obligé de souffrir, pour avoir le droit d'être respecté (même si on est tout seul à se regarder)
C'est une idée reçue à la con.

Il n'y a pas de mérite. Il n'y a pas de récompense. Tout ça c'est du flan.
Le seul truc qui marche dans cette vie sur terre, c'est d'avoir un coup d'avance.

Si les choses tournent mal , dans quelque domaine que ce soit (ta relation avec ta famille, ou la paix dans le monde...) tout cela c'est à cause
-de la peur
-de l'ignorance
-...

Tu ignores comment changer de chemin. Mais il y en a forcément un.

Nous passons 15 à 25 ans de notre vie à l'école. Pour pouvoir s'insérer dans la société .
Nous passons 40 ans de notre vie à travailler, pour vivre.

Pendant ces années là, il nous reste peu de temps pour avancer, chercher des solutions pour soi, et pour notre planète.
Pour autant, si on a mis 20 ans à être "opérationnel" pour rentrer dans la société, il en faudra beaucoup moins pour apprendre les bases fondamentales.
Car oui, le développement personnel apprend à se détacher du "négatif" , car c'est une idée reçue à la con, de vouloir rester là dedans.
Oui la philosophie permet de faire grandir l'esprit.
Et oui, il faut apprendre à être heureux et épanoui, parce que sinon, on n'a pas envie d'avancer.
Si on n' a pas envie, je commence à comprendre pourquoi les gens vont "mal" . Ils ont des problèmes mais ne prennent pas le temps de trouver des solutions...

Dans mon prochain métier, je voudrais que les enfants construisent le monde de demain, pendant qu'ils sont à l'école.

En effet, ils ont du temps libre, et un contexte favorable. Après tout, l'humain est con, pour la simple raison qu'il répète le schéma de l'ancienne génération.

Un peu comme le poulpe qui meurt au moment de mettre au monde. Il n'a pas le temps d'enseigner à ses enfants quoi que ce soit.
Du coup, l'espèce survit pendant des milliers / millions d'années sans avoir évolué.

L'être humain est semblable ... rabbit


Bien sûr, mon point de vue ne peut pas être de bon conseil, parce que je ne suis pas toi, je n'ai pas ton bagage.
La philosophie m'a appris à creuser, à comprendre le pourquoi du comment, et à chercher de bons outils.
Je me fiche pas mal de savoir si la philo sert à quelque chose ou pas. J'en ai fait un systeme ad hoc.
Dans mon cas elle m'oblige à être dans le positif, et dans le détachement.
Du coup, d'une façon ou d'une autre, le but c'est que ça tende vers le bonheur.

A quoi servent les livres ? A acquerir de la connaissance, pour avoir plus d'outils pour avancer, ou juste pour le fun de lire. Le but des livres, c'est le bonheur.
A quoi sert une clé à pipe ? à réparer une voiture, pour aller voir nos amis avec, ou pour aller au travail, ce qui nous permet de remplir le frigo. C'est du bonheur aussi.

A quoi sert à un connard ? à me dire "apprends à devenir plus fort, plus tolérant" .
Quelque part, un connard m'apporte du bonheur..
Et pour les cas extremes comme la centrale de Fukushima, et bien ça m'apprend à vivre dans l'instant présent, à être reconnaissant d'être encore en vie (je suis content de ne pas avoir de cancer mais pour autant, je suis prêt.)
ça apprend à se détacher de la souffrance. Quand la maison prend feu, inutile de pleurer pour les meubles brulés.
Notre véritable maison ne se situe pas dans la société qu'on a construite, ni dans notre foyer, ni dans le corps humain qu'on possède. Notre véritable maison, c'est notre esprit, et les liens qu'on entretient avec les autres, avec notre planète...

Quand t'en auras marre de "subir" la vie, peut être que tu te décideras à plonger tongue
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 842
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Lulibérine le Jeu 3 Aoû 2017 - 20:30

I am so sure a écrit:Quels sont vos rapports avec vous même ?
Hélas platoniques.
avatar
Lulibérine
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 446
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 30
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Surfi le Jeu 3 Aoû 2017 - 20:50

Viril mais correct.
avatar
Surfi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 737
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : A ma place.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness le Jeu 3 Aoû 2017 - 22:47

Bon, en prem's, je réponds à la blague.

Lubi, mes rapports avec moi-même ne sont pas platoniques.
Alors explique.
Parce que je suis triste...pour nous 2 , en fait. Twisted Evil

Merci Benoît.
Avec toi on n'est jamais déçu.
Tu te donnes à donf.

Je suis sur le fond assez d'accord avec toi.
De quelle manière ?
.....................Oui je pense qu'il faut se battre jusque la dernière goutte de sueur.
Oui je pense qu'il faut faire penser nos enfants et petits-enfants
dans le sens de la survie.
je le fais. (je tente.)

Mais je pense aussi que......

Si je me passionne pour la Science, les Sciences,
c'est aussi pour ça :
beaucoup de grands scientifiques sont là qui nous donnent espoir, qui ont espoir,
qui se battent pour le futur.

Beaucoup ont franchi le seuil vers la philosophie.
Logique.

Alors oui, Benoît, je suis avec toi sur le chemin,
mais plus triste compère,
un peu comme Dom Quichotte.... Smile

Ca fait du bien de lire un mec comme toi, ici,
mais ne chois pas dans un excès d'idéalisme. Tu t'enliserais.

Amicalement tien.
If.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1017
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Lulibérine le Jeu 3 Aoû 2017 - 22:50

ifness a écrit:Lubi, mes rapports avec moi-même ne sont pas platoniques.
Alors explique.
Parce que je suis triste...pour nous 2 , en fait. Twisted Evil
Oh, je n'aurai pas l'impudeur d'exposer ici mes non-rapports avec moi-même. Par MP si tu veux.
avatar
Lulibérine
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 446
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 30
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness le Jeu 3 Aoû 2017 - 23:20

Ok pour le MP, Luli chère,
enfin, si t'es du genre (now : on sait plus très bien. Pas d'a priori.)

Ben non, mes rapports ne sont pas platoniques.
D'ailleurs, j'aime pas trop Platon.

Bon, on plaisante, mais c'est du sérieux, ces non-rapports.
J'ai toujours réagi ainsi ces temps derniers
lorsque j'ai ouï

"le DROIT" à ceci
le DROIT à cela

et nous...Nous....
Le DROIT aux non-rapports ?

QUID du "Pleasure"???

A toi, Luli.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1017
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- le Jeu 3 Aoû 2017 - 23:35

Lulibérine, t'es tu déjà demandé depuis quand tu vivais avec ça ?
N'as tu pas envie que ça change ?

C'est pas si compliqué .
Il suffit d'imaginer la finalité...

Il ne suffit pas d'avancer à taton et de "tomber" sur une sortie au hasard.
Il faut prendre du recul, imaginer quelle "sortie du labyrinthe" te plait, et ainsi, il suffit de commencer par la fin du labyrinthe, pour être sûr de trouver le bon chemin
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 842
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par ifness le Jeu 3 Aoû 2017 - 23:44

Ouaahhhh.
Ben si on m'avait explicationné ça avant,
j'eussé-je eu une autre vie,
c'est certain ! Cool
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1017
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Lulibérine le Jeu 3 Aoû 2017 - 23:45

Vains conseils ! Il y a une solution, je la connais. Bien. Rien ne m'empêcherait d'y avoir recours. On se fait souvent des idées fausses sur les problèmes, leur nature véritable et la psychanalyse nous a bourré le mou de choses fallucieuses. Mais non, je n'en veux pas. Aussi, je préfère puiser en l'autre qu'en moi-même. Sans doute est-ce une torture vaine, les soirs de pleine lune. Sans doute est-ce un réflexe aristocratique tout-à-fait déplacé. Et je ne m'en plains même pas. Un jour peut-être je craquerai, abandonnant mes faims et mes festins. Robotique-ment.
avatar
Lulibérine
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 446
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 30
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Suzanne Smith le Ven 4 Aoû 2017 - 2:10

Attention à la sortie du labyrinthe.
avatar
Suzanne Smith
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par I am so sure le Ven 4 Aoû 2017 - 2:23

Spoiler:

-Benoit- a écrit:Lulibérine, t'es tu déjà demandé depuis quand tu vivais avec ça ?
N'as tu pas envie que ça change ?

C'est pas si compliqué .
Il suffit d'imaginer la finalité...

Il ne suffit pas d'avancer à taton et de "tomber" sur une sortie au hasard.
Il faut prendre du recul, imaginer quelle "sortie du labyrinthe" te plait, et ainsi, il suffit de commencer par la fin du labyrinthe, pour être sûr de trouver le bon chemin





Celui là je ne l'ai pas lu, c'est la couverture de ton prochain bouquin ? tu as déjà le titre aussi ? avec du texte ou que des images ? où on doit attendre ? sinon je peux le commander où ?  Very Happy
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8199
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par -Benoit- le Ven 4 Aoû 2017 - 8:27

Je n'ai jamais eu l'idée ni la prétention d'écrire.
Mais puisque vous m'avez donné l'idée, je vais essayer de faire quelque chose de sympa. Wink
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 842
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Mindview le Ven 4 Aoû 2017 - 8:32

Depuis que j'ai appris à me faire confiance si je grossi le trait j'ai un peu le sentiment d'être Neo dans la matrice (sans les "pouvoirs").
Cette différence pouvant être associée à une forme de supériorité, je culpabilise d'avoir ce sentiment, même s'il m'est imposé.
Bref c'est un peu la guerre quoi, mais ça va j'ai l'impression que ça se tasse avec le temps.

Puis ben sinon je suis droitier.
avatar
Mindview
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 174
Date d'inscription : 25/03/2016
Age : 33
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quels sont vos rapports avec vous même ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum