dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par zebeurton le Mer 18 Jan 2012 - 19:38

oui mais c'est une habitude forgée au collège quand je m'en prenais plein la tête: tu pues, dégages, ferme ta gueule et cie... ça laisse sa marque, l'attitude de victime consentante qui ressort à chaque fois me laisse comme une marque de coup de fouet dans les chairs mentales.

zebeurton
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 191
Date d'inscription : 04/12/2011
Localisation : morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par jmd le Jeu 19 Jan 2012 - 8:00

zebeurton a écrit:purée, je me suis faite traitée d'alien au boulot: "t'es quoi toi, une alien?"

J'avais déjà reconnu cette filiation dans un poste précédent : Wink

http://www.zebrascrossing.net/t3655p40-journal-en-miettes#173912

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Jeu 19 Jan 2012 - 12:47

zebeurton a écrit:oui mais c'est une habitude forgée au collège quand je m'en prenais plein la tête: tu pues, dégages, ferme ta gueule et cie... ça laisse sa marque, l'attitude de victime consentante qui ressort à chaque fois me laisse comme une marque de coup de fouet dans les chairs mentales.

Travaille dessus ?
Tu connais ta valeur, quoiqu'on puisse te dire tu gardes ta valeur. Les autres te voient à travers le prisme de leurs idées courtes, mais ça c'est juste leur problème Smile
Et tu n'es plus au collège donc tu peux changer d'attitude. (Le collège pour moi c'est juste le passage crétin obligé pour avoir son diplôme et j'y allais juste pour suivre les cours)
L'humour ça passe souvent je trouve.. Dis leur que tu n'es pas extraterrestre mais juste un extra terrien Smile
alien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par zebeurton le Jeu 19 Jan 2012 - 16:04

ben si tu vas rire, je suis toujours au collège mais en tant qu'enseignante Wink... je travaille dessus évidemment mais c'est encore un point difficile parce que c''est vraiment des comportements ancrés.

l'humour est une bonne protection en effet.

zebeurton
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 191
Date d'inscription : 04/12/2011
Localisation : morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par katitchka le Jeu 19 Jan 2012 - 23:27

J'ai tendance à appliquer l'humour noir, qui est pas trop compris et qui en rajoute une couche:

oui oui, une alien qui alimente son cerveau en bouffant celui des autres quand ils dorment!

katitchka
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 32
Localisation : dans un putain d'appart

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par fleur de nacre le Ven 20 Jan 2012 - 8:25

meï a écrit:je mets "Mensa" ds la rubrique divers de mon CV et je sais aujourdh'ui repondre aux questions. Avec simplicité et bonne humeur.
j'ai déjà le SA a me farcir, alors mensa après, c'est de la rigolade.... 2nd degré

à noter la plupart des recruteurs ne savent meme pas ce que c'est...c'est pour dire .Bcp ne relevent pas.(le niveau.....naaaan elle etait facile... What a Face )

Razz Meï … pur rayon de soleil dans le brouillard glacé Smile
cheers sunny

fleur de nacre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Dim 22 Jan 2012 - 17:10

zebeurton a écrit:purée, je me suis faite traitée d'alien au boulot: "t'es quoi toi, une alien?"... j'étais mortifiée!!! purée, les gens se rendent pas compte, c'est vachement agressif de dire ça

Accepter la différence et non pas la fouetter c'est impossible pour certains. Moi j'ai fini par prendre cela comme un compliment. Après tout, mieux vaut qu'ils s'expriment ainsi, au moins vous voilà dans un statut. C'est déjà mieux que de n'en avoir aucun Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par zebeurton le Dim 22 Jan 2012 - 17:32

tu as sans doute plus d'expérience que moi, j'avoue que j'ai été blessée. Je me croyais plus forte ces derniers temps mais cette remarque a fait mouche parce qu'elle venait d'une personne de qui c'était inattendu.

Mais oui tu as raison, alien c'est mieux que l'indifférence Wink

zebeurton
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 191
Date d'inscription : 04/12/2011
Localisation : morbihan

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Mariie le Dim 22 Jan 2012 - 17:42

Une fois, au collège, on m'a demandé si je n'aurai pas préféré avoir un cerveau "normal". Ça m'a beaucoup blessée parce que je savais que mon cerveau était normal, qu'il fonctionnait juste différemment. C'est dur de voir que les gens ne sont pas toujours capable de comprendre ça...

Mariie
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 24
Localisation : Région parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Ven 10 Fév 2012 - 2:36

Voilà, j’ai découvert seulement récemment (le mois dernier) la possibilité (très forte) d’être HPI.
Or depuis je n’ai eu l’occasion d’en parler qu’à ma femme, et ma mère (pour cette dernière, plus des questions sur mon enfance qui corrobore ce que je soupçonnais), car j’étais noyé dans le travail de fin d'année:
Habitant en Asie et travaillant dans le textile, l’approche du nouvel an chinois est une grosse période de rush pour les exportations, etc… bref la n’est pas le sujet

En vacances nous croisons un couple d’amis perdu de vue depuis plus d’un an (!). La dans la discussion ils nous font remarquer que notre fille est très éveillée et me demande si je sais d’ou cela vient.
Vous imaginez la suite, trop content de pouvoir en discuter et le changement que cela m’a fait, casser le cliche du surdoué supérieur, etc…
Il faut savoir que j’ai un gros défaut/qualité (en fonction des points de vue) : j’ai toujours fait l’erreur de croire que les gens pensaient comme moi, résonnaient comme moi, ma femme dit tout simplement que : « ‘c’est impressionnant comment je peux être candide des fois ». Et donc dans ce cas-là pour moi, ce n’était qu’un simple sujet de discussion sans mis en avant, condescendance ou piédestal, ….. Grosse erreur

Bilan : nous devions les revoir 2 jours après, ils ne sont pas venus, nous devions reprendre contact avec eux dès notre retour chez nous, pas de réponse de leur part..

Conclusion : il vaut mieux la fermer des fois ! Et faire très attention à qui en parler car je pense qu’une majorité ne va pas comprendre l’aspect de la différence, seulement l’amalgame du surdoué supérieur…. dommage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Watou le Ven 10 Fév 2012 - 22:39

purée, je me suis faite traitée d'alien au boulot: "t'es quoi toi, une alien?"... j'étais mortifiée!!! purée, les gens se rendent pas compte, c'est vachement agressif de dire ça

Dans ce monde orthonormé, où les codes définissent tout, de l'attitude à avoir jusqu'à la tenue qui est l'expression même de la personnalité. Résultat, les gens voient le monde à travers le carcan de ces règles sociales.. C'est triste. Crying or Very sad

En plus, le concept même de HQI est saturé de préjugés pour les autres..

Pour répondre à la principale question du sujet : le dire ou non?

Je ne le dis jamais aux personnes. Même si être un adulte à haut potentiel affecte ta personnalité, je pense que les autres n'ont pas besoin de mettre une étiquette "haut potentiel". Car ils ne comprendraient pas et parce qu'ils mettraient sa sur le compte d'une originalité. Alors qu'ils peuvent découvrir des facettes de ma personnalité sans en avoir besoin.. Sa reviens à un faire un plouf dans l'étang.. non? Mais il y a quelque personnes qui m'ont posé la question quand on part dans des discussions diverses .. drunken

Watou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 203
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 26
Localisation : Ile de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Sam 11 Fév 2012 - 11:54

Guite a écrit:Voilà, j’ai découvert seulement récemment (le mois dernier) la possibilité (très forte) d’être HPI.
Or depuis je n’ai eu l’occasion d’en parler qu’à ma femme, et ma mère (pour cette dernière, plus des questions sur mon enfance qui corrobore ce que je soupçonnais), car j’étais noyé dans le travail de fin d'année:
Habitant en Asie et travaillant dans le textile, l’approche du nouvel an chinois est une grosse période de rush pour les exportations, etc… bref la n’est pas le sujet

En vacances nous croisons un couple d’amis perdu de vue depuis plus d’un an (!). La dans la discussion ils nous font remarquer que notre fille est très éveillée et me demande si je sais d’ou cela vient.
Vous imaginez la suite, trop content de pouvoir en discuter et le changement que cela m’a fait, casser le cliche du surdoué supérieur, etc…
Il faut savoir que j’ai un gros défaut/qualité (en fonction des points de vue) : j’ai toujours fait l’erreur de croire que les gens pensaient comme moi, résonnaient comme moi, ma femme dit tout simplement que : « ‘c’est impressionnant comment je peux être candide des fois ». Et donc dans ce cas-là pour moi, ce n’était qu’un simple sujet de discussion sans mis en avant, condescendance ou piédestal, ….. Grosse erreur

Bilan : nous devions les revoir 2 jours après, ils ne sont pas venus, nous devions reprendre contact avec eux dès notre retour chez nous, pas de réponse de leur part..

Conclusion : il vaut mieux la fermer des fois ! Et faire très attention à qui en parler car je pense qu’une majorité ne va pas comprendre l’aspect de la différence, seulement l’amalgame du surdoué supérieur…. dommage

C'est un classique ça Smile
Je ne crois pas que c'est spécialement lié au fait que tu aies parlé de hqi, c'est plutôt carrément de l'impolitesse parce que quand on a un rv et qu'on n'y va pas on prévient. Toi tu supposes que c'est à la suite de votre conversation qu'ils ne sont pas venus mais c'est même pas dit .. Et puis même ce qu'ils peuvent penser de toi leur appartiennent, et s'ils préfèrent ne plus te voir à cause de tout ce qu'ils projettent d'eux sur le haut potentiel et l'intelligence, alors tant mieux pour toi finalement ..

C'est assez perturbant comme situation mais je gère mieux soit en allant trouver les gens pour leur demander une explication, soit en les zappant de ma vie. D'une façon ou d'une autre on ne me fait plus le coup deux fois. Ta femme a raison il faut tenter de sortir du bisounourisme Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Lun 13 Fév 2012 - 3:37

Attention, je n’ai pas dit que je vivais chez les bisounours ( pour reprendre ton expression) ,mais une croyance que chaque personne réfléchit et se comporte comme je pourrais le faire a sa place : c’est bien pour ça que ça clashes de temps en temps ( soit incompréhension de la part de l’interlocuteur d’en face, soit je me fait avoir… ) :ce n’est pas récent de toute façon ,J’ai appris à vivre avec , l’exemple le prouve : je ne regrette pas la discussion

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Lun 13 Fév 2012 - 14:56

C'est une erreur (commune) de penser que l'autre pense comme toi. Ça m'a empoisonné les relations des années parce que pour moi c'était logique qu'on fasse comme moi. Prends le principe inverse. Parler de QI c'est quand même rarement bien perçu et ça remet toujours je pense l'intelligence ressentie de l'autre en question (ce qui peut avoir des conséquences diverses comme l'agressivité (car il se croit jugé ou du moins comparé), la peur (d'être bête), la fuite , etc.

Mais je suis de ton avis qu'il faut assumer ce qu'est ton enfant (puisqu'il s'agissait de ton enfant dans votre discussion) même si ça dérange l'autre parce que c'est une réalité acceptable et une différence accepter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Gasta le Ven 24 Fév 2012 - 21:14

Aujourd’hui j’ai annoncé à mon meilleur pote que j’étais un zèbre.
J’ai beaucoup hésité avant de lui en parler.
Je craignais quelque peu sa réaction pensant qu’il allait prendre ça sous forme de boutade. Et bien non ! J’ai été très étonné de sa réaction. Il m’a dit qu’il le savait depuis au moins dix ans, qu’il savait que j’avais une intelligence différente, que j’étais ultra sensible, que j’avais une forte empathie, que j’avais une capacité de réflexion hors du commun… Et bien quand on doute de soi malgré les tests, ça fait vraiment plaisir ! Very Happy

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3382
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par rv le Ven 24 Fév 2012 - 22:59

Dire qu'on est hqi, c'est qu'on a quelque chose à prouver et / ou à revendiquer.
Qu'est ce qui fait que la relation est un enjeu et que vous souhaitez être vu à travers le prisme de la douance.

(http://www.zebrascrossing.net/t4636-l-esprit-de-solitude-jacqueline-kelen#176442 -soit dit en passant- cela vaut aussi pour le silence)

N'en faite pas un enjeu pour vos relations, vous savez que cela peut donner des réactions de rejet ou d'évitement, en tout cas de jugement.
Faites la paix avec ce que vous êtes.
Et permettez à vos relations de vous voir dans votre richesse, votre élégance, vos singularités, et non pas au travers de leur préjugés culturels ou personnels.

Ce que je présente de moi implicitement a le mérite d’être perfectible, d’être réajusté. je me laisse le droit d'évoluer sans avoir à me justifier de ce que ce que je ne suis pas.
Mais revendiquer et se mettre dans la petite case à part créé son propre ghetto, activement ou passivement.
J'évite de mettre une pression sous-jacente dans mes amitiés, je m'adapte, je joue, j'étonne, j'enchante parfois. La fluidité du non dit est plus agréable à vivre pour moi que de me mettre en concurrence intellectuelle avec mon entourage et de réduire nos relations à une compétition.
C'est aux Z de faire l'effort adaptatif pour s’intégrer, pas aux NZ.
En plus c'est dans nos cordes, non?



rv
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 40
Localisation : Orange

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Gasta le Sam 25 Fév 2012 - 6:56

Pourquoi parler de concurrence et de compétition ? Pour moi ce sont des notions qui ne peuvent pas exister en amitié.
J’estime, quand c’est possible, que nos véritables amis doivent nous connaître avec tous les aspects de notre personnalité. Pourquoi cacher ce qui fait partie de nous avec nos forces et nos faiblesses ? La douance est un de ces aspects, pas le seul bien sûr et nullement une quelconque supériorité. Je m’intègre depuis 58 ans et je prends beaucoup de plaisir à être en société avec des zèbres ou pas. Pour être honnête il m’arrive parfois de me sentir en décalage. Mais je n’ai nullement l’intention de me renfermer sur moi-même ou de ne côtoyer que des zèbres.
« Le solitaire n’est pas celui qui n’aime pas les autres mais celui qui apprécie certains autres, celui qui en tout fait preuve d’élection et cultive les affinités. Le solitaire a le sens de l’amitié, qui célèbre une relation unique entre 2 personnes ».
Je suis membre de très nombreuses associations et je pratique très activement le couchsurfing qui me permet de voyager à travers le monde en rencontrant des gens extraordinaires. Laughing

http://www.couchsurfing.org/?language_locale=fr_FR

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3382
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par rv le Sam 25 Fév 2012 - 12:36

Bonjour, Gasta,
l'intention qu'on exprime -être reconnu et accepté pour ce qu'on est- n'est pas forcément perçue de la même manière par son interlocuteur, on peut être taxé d'alien, d'arriviste, que sais je encore...
on a effectivement plus de chance d’être mieux perçu par nos proches, personnellement je ne me risquerais pas à le dire, autour de moi, proches ou collègues.

rv
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 40
Localisation : Orange

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Invité le Sam 25 Fév 2012 - 21:50

rv a écrit:Dire qu'on est hqi, c'est qu'on a quelque chose à prouver et / ou à revendiquer.
Qu'est ce qui fait que la relation est un enjeu et que vous souhaitez être vu à travers le prisme de la douance.

(http://www.zebrascrossing.net/t4636-l-esprit-de-solitude-jacqueline-kelen#176442 -soit dit en passant- cela vaut aussi pour le silence)

N'en faite pas un enjeu pour vos relations, vous savez que cela peut donner des réactions de rejet ou d'évitement, en tout cas de jugement.
Faites la paix avec ce que vous êtes.
Et permettez à vos relations de vous voir dans votre richesse, votre élégance, vos singularités, et non pas au travers de leur préjugés culturels ou personnels.

Ce que je présente de moi implicitement a le mérite d’être perfectible, d’être réajusté. je me laisse le droit d'évoluer sans avoir à me justifier de ce que ce que je ne suis pas.
Mais revendiquer et se mettre dans la petite case à part créé son propre ghetto, activement ou passivement.
J'évite de mettre une pression sous-jacente dans mes amitiés, je m'adapte, je joue, j'étonne, j'enchante parfois. La fluidité du non dit est plus agréable à vivre pour moi que de me mettre en concurrence intellectuelle avec mon entourage et de réduire nos relations à une compétition.
C'est aux Z de faire l'effort adaptatif pour s’intégrer, pas aux NZ.
En plus c'est dans nos cordes, non?



Curieux que tu reviennes sur ce point parce que je me disais aussi qu'en démarrant ce fil j'allais pas très bien et j'avais envie/besoin d'être reconnue pour moi-même Wink

Donc je suis en partie d'accord avec toi.

D'un autre côté je ne vois pas pourquoi la douance devrait être taboue... Si je vais à une rencontre ZC j'ai pas envie de devoir inventer que je vais ailleurs pour ne pas susciter des réactions variées (Là j'ai un ami à qui j'ai parlé d'une rencontre ZC à laquelle j'ai participé et il me regarde en coin comme si j'étais Einstein :s).

Spoiler:
(Avant je ne comprenais pas pourquoi les homosexuels se sentaient obligés de faire un coming out vu que la sexualité d'une personne ne regarde qu'elle et son (ses) partenaires.. A présent je me dis que c'est pas mal pour lever des tabous et sortir de l'isolement)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par kutya le Sam 25 Fév 2012 - 23:02

Oui, je le dirai, en expliquant, et le tri se fera tout seul, les con restent des cons, et de toutes façons on est toujours le con de quelqu'un ! Mes amis savent comment je fonctionne, là sera simplement une confirmation !
De manière plus générale, je vais parler à la première personne, je suis solitaire, de rare amis, la société, donc les autres ne me comprennent pas, je cherche à faire tomber le masque qui était là pour leur plaire et m'empêcher de vivre, une fois qu'il va tomber je ne vais pas m'en refaire un autre pour me mettre à leur niveau, cela resterai une relation faussée, qui encore m'empêcherai de vivre ma vie, alors mon choix est fait pour moi, ma femme, mes enfants, pour vivre !!!

kutya
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 262
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 55
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Sethdetable le Dim 26 Fév 2012 - 13:36

Ca dépend qui est la personne en face de soi. Mais tendenciellement, vu les statistiques de personnes que l'on a en face de soi, je dirai non.
Ca me rapelle quelque chose entendu dans un film.
"- Si jamais un amis sonne chez toi en pleine nuit avec un cadavre et te demande de l'aider, est-ce que tu l'aides ?
- Ca dépend du cadavre."

Je crois que les seules personnes (ou tout du moins la majorité) des personnes qui peuvent nous comprendre, même face à la "révélation", sont ceux qui sont dans le même cas (il y en a peu), et qui en sont conscient (il y en a encore moins).
Après, je pense que l'humanité - même éclairée - rejette vaguement cela car pour elle, elle ne peut pas comprendre. Simplement, c'est de l'incompréhension neutre. Comme essayer d'expliquer le concept de la tulipe à une jonquille, ou expliquer à un aveugle que le lait est blanc comme un cygne.

(... tout ce que je viens d'écrire est bien entendu neutre. Ce n'est pas un jugement. Juste dans l'acception neutre des termes).

Sethdetable
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 26/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par jmd le Dim 26 Fév 2012 - 15:07

En voyant ce fil remonter à la surface, je me rends compte que j'y ai répondu il y a quelques mois comme si la réponse que j'imaginais bonne pour moi (ou du moins que je mettais en oeuvre) était également bonne pour tous les autres alors que cette réponse dépend beaucoup des circonstances.

Deux petits exemples :

J'ai horreur que l'on me dise que je suis intelligent (car j'ai eu longtemps l'impression que c'était l'unique qualité que l'on me reconnaissait) donc il ne viendrait pas l'esprit de raconter que je suis surdoué. Embarassed

J'ai la chance (?) d'avoir une succession d'expériences professionnelles qui offrent le semblant de la cohérence et du conformisme. Dans ce cas là, le plus simple est de mettre ces deux aspects en avant. Quand on n'est pas dans cette situation, la zébritude est peut-être une bonne carte à jouer pour expliquer un parcours atypique. (Mais je ne saurais dire moi-même comment expliquer ce qu'est un zèbre). scratch

Donc cela dépend beaucoup de la personne et du contexte. Smile

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Sethdetable le Dim 26 Fév 2012 - 15:24

jmd a écrit:En voyant ce fil remonter à la surface, je me rends compte que j'y ai répondu il y a quelques mois comme si la réponse que j'imaginais bonne pour moi (ou du moins que je mettais en oeuvre) était également bonne pour tous les autres alors que cette réponse dépend beaucoup des circonstances.

Deux petits exemples :

J'ai horreur que l'on me dise que je suis intelligent (car j'ai eu longtemps l'impression que c'était l'unique qualité que l'on me reconnaissait) donc il ne viendrait pas l'esprit de raconter que je suis surdoué. Embarassed

J'ai la chance (?) d'avoir une succession d'expériences professionnelles qui offrent le semblant de la cohérence et du conformisme. Dans ce cas là, le plus simple est de mettre ces deux aspects en avant. Quand on n'est pas dans cette situation, la zébritude est peut-être une bonne carte à jouer pour expliquer un parcours atypique. (Mais je ne saurais dire moi-même comment expliquer ce qu'est un zèbre). scratch

Donc cela dépend beaucoup de la personne et du contexte. Smile

Zébritude et parcours attypique... damned, je n'avais jamais fait le lien... mais... euh... merde alors, si vous me passez l'expression. Donc ca aussi ?
Mh.

.. en y réfléchissant, c'est sûr que j'ai de plus en plus de mal à expliquer mon "parcours" (atypique), et donc, soit je le passe sous silence, soit... bhen ca alors, j'avais pas fait le lien...ralalala... Laughing

Sethdetable
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 26/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Lena le Lun 27 Fév 2012 - 1:39

Peut être que l'entre deux acceptable histoire de pas trop se mouiller c'est oublier l'étiquette et expliquer la composition.
Ne pas dire "surdoué" mais dire "voilà comment je fonctionne" , ça revient au même mais en évitant les représentations négatives.

Et quand on dit "je vais à une rencontre de surdoués", les gens voient tout de suite les désirs d'eugénisme, s'imaginent les pires scénarios nazis, etc ... Donc il vaut mieux dire que tu vas à une rencontre de loufoques, tu en connais quelques uns et ils veulent te présenter le reste de la bande Wink

Moi j'hésites à mettre un truc sur mon CV du genre "profil cognitif : WAISIII avec le chiffre", comme ça ceux qui y sont sensibilisés et voient de quoi je parle sont un peu mieux renseignés sur mon profil, et les autres zappent cette dernière ligne, ou bien me posent la question en entretien et alors j'expliquerai les caractéristiques sans prononcer bien sûr le mot surdoué ni QI.
Qu'en pensez vous ?

jmd : as tu vu le docu-film Man On Wire ?

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par jmd le Lun 27 Fév 2012 - 7:39

@ Lena : oui, j'ai vu le film. Et toi ?

Je suis d'accord avec toi pour éviter les termes trop connotés (à nous de choisir ce qui l'est et ce qui ne l'est pas) car les mots ont une histoire avant nous et en dehors de nous, que nous le veuillons ou non.

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: dire qu'on est adulte surdoué ou non ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum