Le fil du hors sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Le fil du hors sujet

Message par I am so sure le Dim 9 Avr 2017 - 17:37

N'as tu jamais rêver de pouvoir te lancer dans un hors sujet totalement hors sujet mais qui serait à la hauteur de ce que tu viens de penser et qu'on t'a inspiré ?
Ici est le fil où ton rêve se réalise...
Penses au bonheur que tu vas donner à ceux et celles qui vont devoir se retourner les deux hémisphères  pour tenter de comprendre ce que tu veux dire par là en essayant non pas de te ramener par ici, mais de poursuivre par là aussi en veillant surtout à ne pas revenir dans le sujet...
Je voudrais voir si un dit doué est aussi doué à partir à coté du sujet que doué à partir justement à coté du sujet... mais cette fois ci en le faisant exprès et bien attention à ne surtout pas être dans le sujet
Thématique douance obligatoire
avatar
I am so sure
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 10177
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Mark Larx le Ven 14 Avr 2017 - 15:37

??? Je ne suis pas sûr de comprendre alors je mets des points d'interrogation. Je m'interroge avec deux R et 1 G, tiens ça aussi ça m'interroge, toujours avec deux R et 1 G. Mais là, je n'ai pas mis de point d'interrogation parce que je suis dit surdoué ??? Alors bing ! Trois points d'interrogation, ça c'est parce que je suis super surdoué ! Re bing, mais point d'exclamation cette fois, avant le point final. Allez, je peux mieux faire, du coup, je propose quelques points de suspension...
avatar
Mark Larx
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 223
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 38
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2017 - 2:19



Etats émotifs alternés :

Au marché : Tristesse

Le perroquet : C'est pas possible, l'émission est un fake !

Voyages astraux par  la pensée : Tendresse

Le tableau de bord : Fou rire

- Et pourquoi vous l'avez coupé ?
- Je vous dit qu'elles sont là !

=
Oh, tu fixes un peu !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2017 - 7:03

Cheminade président !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par ortolan le Jeu 20 Avr 2017 - 8:02

.


Dernière édition par ortolan le Lun 25 Déc 2017 - 13:12, édité 1 fois

ortolan
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 10356
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : ZC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2017 - 11:54

ortolan a écrit:Non non, tout est parfaitement authentique et filmé en caméra objective, c'est-à-dire un reportage sans aucun commentaire.

Je ne connaissais pas du tout !
Mais c'est assez angoissant quand même par certains moments...
Je vais continuer à m'en mater.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2017 - 16:11

C'est culte, c'est Groland en vrai et en mieux, car non moralisant !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2017 - 16:15

Et triste j'ai trouvé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Kadjagoogoo le Jeu 20 Avr 2017 - 16:38

- Du combien vous chaussez ?
- 44
- Oh ben c'est trop p'tit pour vous ; c'est du 42.


Tout est génial, ici : vrai, juste, émouvant. Le meilleur des dialoguistes (même Audiard !) serait incapable de toucher à cette justesse, de produire cette drôlerie involontaire, n'aurait osé ça (à partir de 9:56") : Le mental pour les moteurs
Amour

Narkyss l'exploratrice a écrit:
ortolan a écrit:Non non, tout est parfaitement authentique et filmé en caméra objective, c'est-à-dire un reportage sans aucun commentaire.

Je ne connaissais pas du tout !
Mais c'est assez angoissant quand même par certains moments...
Je vais continuer à m'en mater.
Tu commences certes là par un des chefs-d’œuvre de la série, mais tu risques bien de te régaler dans la poursuite de ta découverte.
Comme tu le dis encore, ça peut être triste aussi, mais cela n'empêche pas la beauté - au contraire, même/ Ici, la beauté nait au carrefour du cocasse et du pathétique.
(Pour les curieux, une suite - moins géniale, car non-produite par Strip-Tease - a été tournée quelques mois après, ici disponible dans une qualité miteuse - comme dit le descriptif, honnête : " certains passages valent tout de même leur pesant de cacahuète" )

Si je peux orienter la suite de ton cheminement allègre au pays joyeux de Strip-Tease :


Et la suite, 5 ans plus tard :


Si tu les visionnes et que cela t'intéresse d'en discuter ; j'ai tout une théorie sur cette double vidéo. Et tu verras : c'est plus subtil que de la simple moquerie. Car il y a encore une certaine "beauté bizarre" ici, quoi qu'on en dise.
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2017 - 16:59

J'ai vu la deuxième du cinq ans plus tard, pas celle d'avant encore Embarassed

Et ce passage a l'anpe ou la conseillère n'est pas à l'écoute (de la peur ?). C'est lui que j'ai trouvé le plus triste.

La soucoupe et le perroquet, mon préféré pour l'instant. Oui trop bon le coup de la chaussure tellement "ah bah tiens j'ai ça, tu fais du combien?", tellement "wtf".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2017 - 17:21

J'ai regardé tout salaire mérite travail.
Je dis peut-être des bêtises, mais je trouve que ce mec là a un sacré potentiel de liberté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Kadjagoogoo le Jeu 20 Avr 2017 - 17:38

Narkyss l'exploratrice a écrit:J'ai regardé tout salaire mérite travail.
Je dis peut-être des bêtises, mais je trouve que ce mec là a un sacré potentiel de liberté.
Bah c'est ce que je disais : cette (double) vidéo est forte et propice aux conjectures car elle nous montre un type somme toute basique - l'antithèse du zèbre, pour le dire vite et simplement - qui est en proie à une résistance passive face à l'oppression normative. Alors je n'en ferais pas un parangon d'anarchiste ou de défiance à l'autorité - il dépend piteusement des services sociaux (le passage atterrant qui le voit afficher crânement ses exigences en matière de panier alimentaire) ; mais il me touche, néanmoins, dans sa propension "zébresque" (alors qu'il n'est absolument pas HP, hein) à l'auto-sabotage, comme dans la séquence de l'ANPE, oui. ("Où la conseillère n'est pas à l'écoute (de la peur ?). C'est lui que j'ai trouvé le plus triste." : moi aussi : elle le rejette classiquement, comme on renonce à une cause perdue.)

Le visionnage de cette vidéo, et son partage subséquent avec ma meilleure amie nous avait hélas valu un profond, grave et cruel malentendu autour de "Nez Cassé" : j'avais l'air de désapprouver méchamment ce type - et son copain repris de justice, aussi "bras-cassé" que lui (séquence jouissive où il se vante mutuellement de leurs exploits face aux keufs, qui devaient être consternés d'avoir affaire à ces pieds nickelés pourvus d'alibis aussi incontestables - hélas pour eux !), de les railler, de les débiner ; mais il est assez souvent vrai que je finis par effectuer un mouvement insistant vers eux pour envisager leurs mérites... paradoxaux, parfois, comme avec ce cas social indécrottable ! La fréquentation de Cioran et d'Artaud m'aura sans doute aider à envisager la beauté et la grâce exactement là où des esprits plus orthodoxes (moins obliques) ne les y verraient pas.
Artaud aurait compris cela, comme je peux le comprendre moi-même, dans le sillage d'un Cioran, acquis à la prévalence du bon sens (pratique), probablement mieux partagé dans les communautés marginales, modestes et stigmatisées qui ont la prédilection de Strip-Tease. Artaud le disait bien : "J'ai trouvé plus d'intelligence vraie et d'amour chez des êtres non-cultivés que chez des êtres cultivés."
Quant aux vertus du désœuvrement, Descartes - pour ne citer que cet avocat notoire de l'ennui - l'expliquait bien, qui racontait que c'est sa condition d'héritier et de rentier, ce désœuvrement avantageux, qui lui avait procuré tout le temps requis pour penser et élaborer ces grandes théories philosophiques.


Dernière édition par Kadjagoogoo le Jeu 20 Avr 2017 - 17:45, édité 1 fois
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Pola le Jeu 20 Avr 2017 - 17:44

Narkyss l'exploratrice a écrit:je trouve que ce mec là a un sacré potentiel de liberté.

Pété de rire

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5525
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2017 - 17:55

Ce n'est pas si insensé Pola.

Premièrement, il souffre.
Ensuite, c'est un gentil malgré tout, il baisse les yeux, ne se défends pas quand son collègue le pousse (d'ailleurs son collègue se faisant passer pour le gentil défenseur est en fait bien plus méchant et bête)
Pas si con : quand il entre dans la pièce à la fin de sa journée, il a un raisonnement qui m'a plus en constatant la scène et devinant inconsciemment ce qu'il se passait. Il a compris "le piège".
Indécrottablement solitaire.
Et d'autres indices.

Si j'étais sage, je n'hésiterais pas à au moins tenter d'en faire un disciple.
Du moins j'y verrais là quelqu'un qui peut être touché.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Pola le Jeu 20 Avr 2017 - 18:16

Ca n'est pas insensé ! C'est brillant Smile

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5525
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017 - 7:44

Narkyss l'exploratrice a écrit:
Haha, je découvre ! Les zèbres !

"j'avais fait la rotation des fluides à l'intérieur de la sphère"... y'avait déjà Z.C. à l'époque ou ça a été tourné ou... ?

Et la femme hypersensible qui parle d'intelligence animale hahaha

On a de quoi tourner ce type d'émission avec les membres du forum du coup, y'a moyen de se faire de l'oseille.

Né cassé est moins joyeux, on commence avec thématique des parents toxiques (peut-être P.N.) c'est tout de suite un peu plus lourd. Mais encore une fois ça colle bien avec les profils de Z.C. - on voit bien qu'il a du mal à gérer son hypersensibilité et qu'en bon zèbre il n'est pas domestiqué (quelques soucis avec l'autorité).

kadjagoogoo a écrit:Car il y a encore une certaine "beauté bizarre" ici, quoi qu'on en dise.
Oui, ça m'aide à comprendre un peu pourquoi j'aime autant ce forum.
Un mélange de curiosité malsaine, de fascination pour le morbide, d'amusement devant cette créativité et de tendresse pour les errements humains.

Narkyss a écrit:"ah bah tiens j'ai ça, tu fais du combien?", tellement "wtf".
J'ai trouvé que c'était une démarche très écoresponsable. Cette personne ne souhaite pas gâcher des choses en bon état - pour le bien de la planète nous devrions tous éviter le gâchis et la surconsommation. Puis d'un point de vue humain, c'est aussi une belle attitude, elle se montre empathe et ouverte sur les éventuels besoins d'autrui.

Je viens de voir que c'est quand même vieux comme émission "Strip-tease est une émission de télévision documentaire belge créée sur RTBF1 en 1985, puis belgo-française depuis le 3 octobre 19921 et sa diffusion sur France 3" - vraiment précurseur.
J'espère que depuis ils ont découvert JSF.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017 - 9:13



Hahahahahaha Pété de rire
Kadjagoogoo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017 - 11:04

Brume a écrit:

Hahahahahaha Pété de rire
Kadjagoogoo


Pété de rire

Vivat Kadja : Que dites-vous d'un repas dans la félicité ? Nous pourrions parler des ploucs et de nos anciens, tout en nous désolant de ne plus servir à rien, et constater de même la perte des goûts nobles et de la haute culture.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017 - 11:16

Brume a écrit:On a de quoi tourner ce type d'émission avec les membres du forum du coup, y'a moyen de se faire de l'oseille.

Pété de rire

Me viens tout pleins d'images ! Oyans qui se désespère d'amour et parle de joie de mourir, Pieyre : toujours précis, concis (en poussant l'idée loin), Blakmail qui va déposer plainte à la gendarmerie, L'individu qui sort sa bible en cas de soucis, Kadja le noble, Asperzebre, Circé, etc etc

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017 - 11:18

Hahaha on tient un truc énorme !

Purée oui, Blackmail... je suis toute chose d'un coup !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017 - 11:26

Écoutez, mettons 80 000 ! Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Kadjagoogoo le Ven 21 Avr 2017 - 18:18

Narkyss l'exploratrice a écrit:
Brume a écrit:

Hahahahahaha Pété de rire
Kadjagoogoo


Pété de rire

Vivat Kadja : Que dites-vous d'un repas dans la félicité ? Nous pourrions parler des ploucs et de nos anciens, tout en nous désolant de ne plus servir à rien, et constater de même la perte des goûts nobles et de la haute culture.
Je vois que l'on s'amuse bien, par ici, huuuum !  Twisted Evil
Je dois dire que j'étais parti pour m'énerver face à ce tragique malentendu que je pressentais au regard des premières images du film (que je découvre là ! Comme quoi, la série Strip-Tease, que je connais depuis si longtemps, a encore de belles surprises pour moi Passionné ). Car je ne suis pas, mais tellement pas ce genre de type « prout-prout », né avec une cuiller en argent dans la bouche ! Et je me suis d'abord dit que ce quiproquo procédait d'une certaine préciosité dans ma façon de m'exprimer à l'écrit  Non désolé ; d'aucuns, ici, qui me connaissent mieux, savent que cette afféterie ne se retrouve absolument pas IRL. non Issu du prolétariat (de gauche) comme je peux l'être – et très fier de mes racines prolos, que je rappelle à qui veut l'entendre – , j'étais d'abord malheureux de comprendre que l'on pouvait faire un tel amalgame, avec ce mec à particule capable de pratiquer sans complexe un humour raciste directement hérité du passé colonial de sa Belgique : « Moi y en a vouloir des sous ! » Suspect
Perplexe
Mais après avoir rongé mon frein, en poursuivant mon visionnage, j'ai tout compris. Merci, Brume, de m'avoir ainsi permis de réaliser que j'avais effectivement bien des choses en commun avec ce « sale » type – plus propre (dans le soi : « propre à moi ») que je n'aurais pu le croire. Horreur

Typiquement, je pourrais dire ça – comme vous le savez déjà, vous qui me lisez attentivement :
« Je vais vous dire quelque chose de très plat, mais la mélancolie est beaucoup plus commerciale : ça se veut mieux. Les gens sont tristes […] ; alors ils aiment retrouver une certaine forme de tristesse, mais dorée sur tranche. L'art est peut-être un moyen pour se venger. En faisant de la beauté, il y a moyen de dire aux gens : "Puisque vous me laissez seul, puisque vous ne m'aimez pas, eh bien je vais quand même vous montrer à travers un tableau, à travers une peinture, toutes les merveilles qui étaient en moi et que vous avez été suffisamment aveugles pour ne pas les sentir ni les remarquer, je vous les montre quand même". »  
Quant à son discours sur « le plus sûr moyen d'être heureux est de rendre quelqu'un heureux », il rejoint de façon exacte – et troublante – cette chose que j'ai toujours dite depuis que je l'ai entendue dans la bouche d'un grand penseur du couple (Alain Chabat !) : la dernière grande aventure humaine, à l'ère où toutes autres conquêtes sont accomplies, c'est de rendre une femme heureuse.

Comment allez-vous régler votre mariage ?
Eh bien, je vais le régler, d'abord, en tâchant de surmonter ma méfiance... [...]Je me dis que l'amour n'est pas du tout le sentiment éternel que l'on peut espérer. » Ce qui rejoint ce que je pense, en songeant au titre du roman de Brigitte Giraud : « L'amour est très surestimé. »
Par contre, contrairement au baron, je ne pourrais certainement pas m'en remettre à mes parents pour me trouver quelqu'un ! Et je n'en ai d'ailleurs aucunement l'envie – d'être tributaire de leur choix ; autant demander à des aveugles de me décrire un coucher de soleil... Rolling Eyes

Je pourrais parfaitement dire ceci, aussi :
« De quoi sommes-nous fait ? Nous sommes un mélange de boue et d'esprit. Quelques fois, nous pouvons être splendides, de grands artistes ou des grands écrivains, ou que sais-je ? Mais quelques fois aussi, comme dit la chanson : « les hommes sont des cochons ». Il faut se méfier de ses instincts.
Quelle chanson, d'ailleurs : Les Bourgeois, de Jacques Brel (compatriote du baron) ? « Les bourgeois, c'est comme les cochons : plus ça devient vieux, plus ça devient bête ; les bourgeois, c'est comme les cochons : plus ça devient vieux, plus ça devient c** ! » pig  

Je pourrais naturellement dire des choses comme « Mais où est-donc la partie jaune de ton corps ?... » (Dans la parfaite ligne de la compilation de citations du forum que j'affectionne tant !Impec ! ) ; ou bien : « Maintenant, j'exige des compliments ! » cheers
Ah, et cette merveille que je découvre là : « Mais tu sais que c'est épouvantable de sentir tout à coup le vent coulis glacé dans les endroits où l'on souhaiterait un peu plus de chaleur !... » Amour
Et l'article subséquent à propos des propriétés d'isolation thermique de son vêtement anachronique !
« Je suis un génie, moi ! » : ça, je le dis et le pense souvent, j'avoue. Embarassed

On dirait vraiment, parfois, qu'ils parlent de nous – les zèbres :
« Nous sommes une classe de rêve. C'est-à-dire que la seule chose qui nous unis n'est pas une activité, n'est pas une philosophie, n'est pas un job ou quoi ou qu'est-ce ; c'est un climat. »
« Nous sommes unis par le même mythe commun. »
Et l'énorme sophisme qui s'ensuit, plus ou moins sincère chez cette aristocratie vermoulue et décadente (cet humour rance et grinçant, ces rictus sur les visages grimaçant, chez des gens que l'on sent à deux doigts de ricaner de leur fatuité, pas dupes de leur vacuité) : « A mon avis, c'est ce qui nous rend particulièrement proches des paysans. Je crois que les gens qui pourraient le plus facilement nous comprendre sont les paysans... » facepalm

On le sent vraiment tendu à l'endroit de la chair, le baron, désireux de pécho, à sa petite sauterie. Il se ferait volontiers tactile avec ses hôtes féminines, comme il se propose de l'être avant de se faire gentiment recadrer – ce qu'il avait anticipé, dans sa tentative calculée. Il fait alors bonne figure, et sort l'une de ses pirouettes (« théories ») dont j'ai également le secret, à l'appui d'une observation prosaïque (à hauteur de l'homme de la rue), volontiers méprisant pour « le plouc moyen », qu'il dénigre pour valorisant ceux de sa race : « Tandis que quelqu'un qui aura plus d'humour – comme je pense que nous en avons davantage... » Fume

Il se fait plus émouvant, sur la fin, et toujours aussi sagace :
« Ce sont des gens que j'aime beaucoup, en fait. A force de les voir longtemps, on finit par connaître leurs réelle(s) qualité(s), et on parvient à reconstituer tout ce qui se cache derrière, souvent, cette frime et ces masques [faux-selfs ! ] et ces façons d'être quelques fois artificielle. Et on découvre que ce sont des gens qui souvent une sensibilité, quelques fois, d'écorché vif ; et, à leur façon, ce sont aussi des artistes – je crois. »
D'où vient ce malaise qui est derrière cette frime, peut-être ?
C'est parce qu'ils sentent qu'ils ne servent plus à rien, maintenant, me semble-t-il... »

Et les considérations qui suivent, sur la propre vanité du baron, rejoignent de façon troublante celles que je pourrais effectivement tenir à mon propos, eu égard à ma situation actuelle d'oisif/inactif/inutile.
« C'est une question qu'on évite de se poser, parce qu'on n'en connaît vraiment pas la réponse : à quoi servons-nous ?... »
- Quelque part, vous cherchez à faire illusion... ? »
Neutral
Alors oui, je m'y retrouve ! Approuve Et d'autant plus soulagé que le baron n'est pas le plus insupportable de la bande – tant s'en faut ! Nargue
Mais je danse mieux que lui ! Danse

"Le baron Kadjagoogoo" : cool ! Winner Dent pétée
avatar
Kadjagoogoo
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017 - 18:32

Kadjagoogoo a écrit:d'aucuns, ici, qui me connaissent mieux, savent que cette afféterie ne se retrouve absolument pas IRL. non

Pété de rire

Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017 - 22:04

@Kajda
Le jeu maintenant c'est d'attribuer des strip tease aux autres haha

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil du hors sujet

Message par Invité le Ven 21 Avr 2017 - 22:13

@Brume:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum