ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Sam 6 Oct 2012 - 14:39

Coucou Eleanne!!! T'inquiètes pas pour le flood, je ne demandais pas aux gens de se taire ici, puis, c'est pas comme si ce sujet n'était pas en grande partie du flood non plus Wink cheers

Pour répondre un peu plus, dans d'autres moments, j'aurais pu aussi écrire, sur écrire, parler, s'exprimer, demander le silence pour pouvoir parler, être entendu, écouté...

Mais, justement, l'objection que tu évoques est très intéressante. Parce que quand, à l'intérieur, ça hurle, ça crie, ça pleure... Ca devient loin très loin d'être facile de se taire. C'est un combat, une frustration permanente de ne rien dire, même si ça peut être perçu comme délicat, louable etc... par les autres. Ca peut devenir un combat, que tu mènes en interne, en permanence pour les autres. Que là, où toi, tu vas faire l'effort de te taire pour écouter, les autres le feront-ils aussi? Ou bien te demandera-t-on de te taire en permanence, pour ne pas avoir à écouter, pour ne pas avoir à mener ce combat en interne. Il n'y a que toi, qui peut savoir ce que ça te coûte, et ça que ça t'apporte de te taire, ou de parler. Que peuvent en savoir les autres? Que peuvent-ils en savoir, surtout si ils ne prennent pas la peine d'écouter, et si toi tu ne le dis pas, tu ne le montres pas etc...

Je t'embrasse, à bientôt j'espère Wink

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 7 Oct 2012 - 20:52

Hum, voilà, je vais mettre ici aussi, une petite réflexion que j'ai eu sur l'existence, les divers chemins que l'on peut prendre, leur validité etc...
C'est en quelque sorte un petite réflexion personnelle sur la vie. J'ai un peu hésité à le mettre ici, pas sur que ce soit forcément une bonne idée, ni que cela soit forcément à lire par tout le monde, il y a un coté assez noir là dedans.

J'en ai déjà un peu parlé ici, mais j'ai une vision de la vie, que beaucoup qualifient de triste, déprimante, et euh, comment dire tout un tas d'adjectifs joyeux de ce genre là qu'on peut utiliser pour qualifier quelqu'un qui dit "le but de la vie c'est mourir" (réalité en même temps, on ne peut plus logique la fin de la vie, c'est la mort, enfin, je n'exprime rien de neuf), ou "vivre vraiment sa vie, c'est juste passer le temps entre sa naissance et sa mort, qu'importe ce qu'on fait dedans", encore une fois, ce qui me semble être d'une vérité, et d'une logique, assez imparable. Enfin, surtout au delà de ça, ça me parait être des axiomes, assez solides, dans le sens ou leur remise en cause me parait, et je me trompe peut être assez compliquée. On peut aussi voir, qu'ils n'empêchent aucunement, de créer des choses, de construire etc...

Ils impliquent par contre, une relativisation assez violente et importante, de tous les préjugés, des notions de réussites, de devoir, de besoin, de "il faut faire quelque chose de sa vie", des besoin de "Justice", "Egalité", "Amour", "Connaissance", "Tolérance" etc...

Je crois que j'avais besoin d'une désintoxication forte de tous ces "Blablas" comme diraient certains philosophes tragiques.

Ce que ces axiomes impliquent, est il me semble très intéressant, puisqu'ils établissent à la fois, une égalité entre tous, dans le sens où notre fin à tous est la mort, un coté tragique à l'existence de chacun, et aux actions de chacuns, une forme d'acceptation de cette fin inéluctable, et donc de lâcher prise, et donc quelque part, de libération de l'angoisse, ce que ça implique, aussi, c'est une libération de la culpabilité, une libération de la Morale, puisqu'en retournant au fait de ce qu'est la vie, celui-ci redevient juste ce qu'il est, un fait brut, libre de toute interprétation quelle qu'elle soit,c'est aussi que les actions de chacun, ses choix, lui sont propres et que chacune à sa validité, et donc de l'unicité de chacun.

Mais, comment dire, en même temps, cette vision, rend toutes les interprétations plus ou moins possibles. Retourner au fait brut, permet de l'interpréter de la manière que l'on veut, et en même temps, à mon sens, rend à l'interprétation, sa valeur d'interprétation, c'est à dire de point de vue, de vision du monde, met en valeur le lieu d'où l'on regarde le fait, ce qu'on souhaite y voir. Cela agit en quelque sorte comme révélateur de celui qui interprète.

Ca me fait penser au langage, je suis en train de lire le tractatus logico-philosophicus de Wittgenstein, et, dans ce livre, il procède notamment, à une analyse du langage, qui est vu en tant que modélisation de la réalité, en tentant d'en exprimer, en tout cas d'un point de vue logique, ses limites, et ses atouts. Et donc de la vision du langage, en tant qu'outil, permettant de modéliser une forme de réalité, et que quelque part, les mots, le langages, en tant que modèles n'ont de valeurs qu'en ce qu'ils permettent de décrire, dépeindre, modéliser une vision possible du monde. Possible, en ce sens que ce qu'une proposition non réelle sera fausse, en ce sens qu'elle ne correspondra pas à la réalité, c'est à dire aux faits bruts. Je dois bien avouer avoir beaucoup plus de mal à appréhender le coté esthétique du langage, ou celui où l'on va plus s’intéresser aux signes qu'à la signification, je l'aurai plus pour la réflexion, les manières de modéliser (bref, c'est pas le propos là). Et donc, ce qui est intéressant, c'est que du coup, les mots, les signes, ou la structure, si on leur coupe, le lien avec une réalité possible, deviennent, vides, ils ne modélisent plus rien, perdent leur signification. On entre donc à ce moment là, dans une sorte de corruption du langage.

Il y a autre chose que j'ai envie de dire, c'est que je vois donc en quelque sorte un vide d'absolu, de principe, de valeur universelles, sur lesquelles on pourrait bâtir quelque chose, que toutes les constructions que l'on peut faire partent du vide, ou plutôt, j'ai envie de dire de chacun, de sens envies, de ses inclinations, de ce qu'il est. Que ce n'est quelque part qu'un langage, une expression de l'être, et que toutes ces expressions sont possibles. Je vois déjà la réponse, à : mais si il n'y a pas de Justice, de Morale, d'Ethique... C'est donc laisser libre cours à toutes les horreurs abominations etc... Oui, bien sur. Mais, en même temps, c'est aussi laisser libre cours aux belles choses, au don, à l'aide désintéressée. Ca demande, aussi bien sur d'être capable de se défendre des gens qui voudront présenter une vision du monde différente, si l'on veut que la sienne puisse perdurer. Ca permet aussi de profiter de l'instant de répit, pour emmagasiner des forces, pour emmagasiner des images, des souvenirs, de belles histoires que l'on pourra raconter, partager, des moins belles aussi, pour apprendre à s'endurcir, à enrichir son point de vue, à voir à la fois ce que l'on aime, et ce que l'on n'aime pas. C'est quelque part, l'établissement, du goût, de la personnalité, l'arrivée à maturité d'un homme, si l'on devait se comparer à une plante, notre fruit.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Dim 7 Oct 2012 - 22:45

Pendant que tu pensais et écrivais tout cela, j'étais pour ma part en train de me dire que je n'avais pas atteint les ambitions que je me fixais dans mes plus jeunes années, quand j'étudiais encore. En l'occurrence, je vis aujourd'hui une vie sans "fin"/finalité, une vie qui ne sert à rien et qui ne m'épanouit même pas. Je voulais juste faire un travail intellectuel et "ne pas connaître" les frontières, avoir des liens avec le monde entier...

Bref, je renonce à établir un lien capillo-tracté entre ma réflexion et la tienne.

Je constate seulement une chose : si je n'ai plus de Dieu depuis longtemps et n'ai jamais eu de Paradis, je "pense" qu'il est mieux de vivre éthiquement. Je veux dire que je me reprocherais de ne pas essayer de vivre éthiquement (mais, dans la réalité, je ne vis pas totalement éthiquement, bien sûr).

La vie n'a de fin que la mort mais je pense quand même qu'il est mieux de vivre éthiquement. Peut-être que je veux laisser "une bonne impression". Passer pour quelqu'un bien post mortem. Aux yeux de "l'Humanité". Peut-être que la mémoire collective remplace le Dieu pour moi. Ou peut-être que je suis abusivement dominée par la culpabilité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 7 Oct 2012 - 23:22

Bah, pour le lien capilo-tracté, je n'ai pas écrit ça aujourd'hui... ^^ Et puis, ce sont des choses que j'ai plus ou moins en tête depuis assez longtemps en réalité.

Ce que je mets dans ce texte, entre autre, c'est au delà, justement de toutes les considérations éthiques, ce qui est évidemment à double tranchant. Ca ressemble pour moi, plus à une prise de recul, une relativisation plus ou moins extrême, et la description de ce que je peux voir depuis cet endroit.

Après, mon but, n'est absolument pas de condamner cette aspiration à "vivre mieux", à agir selon une éthique. A titre personnel, je préfère nettement vivre éthiquement aussi, et être avec des gens qui vivent éthiquement aussi (enfin qu'est-ce qu'on entend par éthique?? c'est une autre question, mais bref, c'est pas le sujet). Mais, quelque part, on n'a pas besoin d'une valeur morale au dessus, pour le faire.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Lun 8 Oct 2012 - 0:08

Et comme je suis en forme, le début d'une autre réflexion plus récente, mais sur la mélancolie Smile (écrite juste là, par contre Wink)

La mélancolie
J'aime la mélancolie, peut-être un peu trop d'ailleurs, mais j'aime ça.

Peut-être est-ce en partie lié à cette vision, plutôt tragique de l'existence que j'ai. Mais, j'aime la mélancolie. J'aime le retour en surface des souvenirs heureux. Ce rappel, des bons moments passés dans la vie. Ce courage, cette force que l'on peut y puiser. Le calme, la tranquillité, la douceur de ces moments, où un sourire lointain se pointe, où l'on peut mettre à distance pendant quelque temps, l'âpreté de la vie, ce répit qu'elle offre, par rapport aux tourments, par rapport à l'angoisse, cette forme de bien être que nous renvoient les bons moments vécus. Cette possibilité de retrouver, en même temps qu'une forme de tristesse de leur disparition, la joie associée à ces moments vécus, d'être capable de voir ce qui a été beau, ce qui a été agréable, ce qui a fait du bien, ce qui a donné de la force, ce qui a motivé, ce qui a donné espoir, qui permet de tirer une certaine force du passé, de ce qui a existé ou existe encore, de retrouver des sentiments, des émotions que l'on a aimé, de trouver du plaisir à les avoir vécu, d'apaiser la tristesse, d'apaiser la douleur.
Forme de sérénité aussi, de se dire que l'on a agit en accord avec soi, en accord avec ce que l'on pouvait penser, savoir, percevoir, avec ses capacités passées, tout simplement, ce que l'on était à l'époque.
Apprendre à ne pas trop s'en vouloir, rire de ses erreurs, se rendre compte des choix qu'on ferait différemment, se pardonner si l'on pense autre chose maintenant, mais donc en même temps, de vivre les choses pleinement, d'être capable de s'écouter, de pouvoir prendre le temps d'analyser sereinement ce qu'on a fait, de garder la mémoire.

Et euh, je disais que j'aime peut-être trop la mélancolie. Je crois que je l'aime trop, dans ce sens que c'est peut-être pour moi, un refuge facile. Un moyen trop facile de ne pas être blessé. Un moyen, de ne pas avoir à vouloir, espérer un avenir. Une acceptation, de ce "rien", de ce non-sens que je vois dans le monde. Mais, trop, parce que je crois que je suis arrivé à un point, où, je pourrai ne plus vivre que pour pouvoir être mélancolique. Sauf que, en fait, j'ai pas envie de passer ma vie à ça.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Mer 10 Oct 2012 - 10:00

Musique pas mal entendue durant l'enfance, et qui me revient régulièrement en tête en ces temps-ci :

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Mer 10 Oct 2012 - 14:53

Ambiance champêtre au boulot!!
Malgré le temps pourri, malgré le béton de la région Parisienne, malgré l'insécurité galopante, il y a dans les nouveaux locaux où je travaille de petites mares, ce qui donne un air assez sympa au lieu quand il fait beau. (On passera volontairement, sur la couleur parfois, un peu marron boueuse des dites mares). Il y a même quelques plantes pour décorer l'endroit!!
Et quelle ne fut pas ma surprise, tout à l'heure, rentrant du repas, après un tour dans la cantine surpeuplée, longeant les bâtiments, et passant avec des collègues à coté de l'une des susdite mare, d'y voir deux canards colverts plus d'info ici, en train de barboter de l'autre coté de la mare.

C'était le moment champêtre d'un Parisien vivant dans le béton!!

Edit, pour mieux situer le contexte, il est quand même intéressant de préciser que de l'autre coté de la mare, genre à 10 20 m de là où étaient les canards, se situe ce chef d'oeuvre de la nature qu'est l'A86


Dernière édition par Super PY se tait le Mer 10 Oct 2012 - 15:33, édité 1 fois (Raison : correction orthographique en plus, merci à celui qui me l'a signalée!)

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Mer 10 Oct 2012 - 19:57

Comment dire "oui", si on ne sait pas dire "non"?
Comment dire "non", si on ne sait pas dire "oui"?


Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Mer 10 Oct 2012 - 22:52

Ou peut-être plutôt, comment dire réellement l'un, si l'on n'a pas réellement la possibilité de dire l'autre?

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Jeu 11 Oct 2012 - 10:23

Un peu de nuances, que diable ! Il existe aussi le "p'êt' bien coui" et le "p'êt' bien k'non".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Jeu 11 Oct 2012 - 10:28

Haha Smile ouais, c'est pas faux!! lol!

En même temps, je me posais aussi la question de qu'est-ce qu'un vrai oui, et un vrai non ^^

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Jeu 11 Oct 2012 - 13:48

Une petite spéciale pour Manou!! cheers

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Manou le Jeu 11 Oct 2012 - 22:28

Very Happy
merci...je passais par ici et...
merci...

Impec !

Manou
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1894
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 48
Localisation : Pas loin de Paname

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Sam 13 Oct 2012 - 20:02



Dernière édition par Super PY tchouh le Dim 14 Oct 2012 - 15:26, édité 1 fois

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 14 Oct 2012 - 15:24


Regardé ce sketch hier soir, et, notamment la fin m'a ramené entre autres, à quelques réflexions, pas forcément très récentes, mais que je n'avais pas exprimées ici. C'est sur les limites de la volonté, du bien, du beau, à la présence perpétuelles des effets pervers, ou des bénéfices secondaire. Et ce, quoi qu'on fasse j'ai envie de dire.

Les limites de la volonté, et des idéaux, quelque part, j'ai envie de dire que c'est pas parce qu'on veut quelque chose, et qu'on fait tout pour y arriver, qu'on le mérite, que les choses arriveront nécessairement. Et qu'il y a toujours une nette différence entre ça et la réalité.

J'ai plusieurs exemples de ça, en réalité, il y en a une infinité, mais bon, qu'importe. Pour le premier, j'ai envie de faire référence à un pote disparu. Je ne pense pas qu'il voulait partir, et pourtant, il est parti. Son départ m'a fait mal, ça a été une perte immense pour moi, là où on avait une interaction énorme, là où on donnait chacun le meilleur pour nous en sortir tous les deux, là où on s'apportait chacun un énorme soutien mutuel, là ou notre amitié nous apportait un certain équilibre, bah, je me suis retrouvé tout seul. A plonger. Et bon voilà, malgré ça, est-ce à dire que je ne suis pas content, heureux de l'avoir connu. Pas du tout. Même si ce putain d'enfoiré "m'a abandonné", je suis toujours content de tous ces moments que l'on a vécu, des conneries que l'on a faites aussi, content d'avoir vécu ces moments. Mais, ce que je veux dire, c'est que quelque part, malgré toutes les bonnes intentions qu'il avait à mon égard, malgré le "à jeudi" qu'il m'a dit la dernière fois que l'on s'est vus (il était mort entre temps), toute cette bonne volonté, toute cette sincérité, n'empêche pas non plus que des fois, ça ne se passe pas comme l'on veut. Après, c'est à moi aussi, pour honorer sa mémoire et ce qu'on a vécu, de me rappeler cette sincérité, ces bons moments, de savoir à la fois accepter la tristesse de la perte, parce que c'est quelque chose de réel, c'est une évidence que je l'ai perdu et que son décès ma fait mal, mais aussi, de me rappeler de ces bons moments, de me rappeler de cette amitié sincère, d'être capable de me rendre compte, qu'il était aussi impuissant que moi pour changer les choses, de ne pas me laisser aveugler par cette douleur. Que c'est arrivé, parce que la vie est une pute ^^. Où, plutôt que des fois c'est juste comme ça, qu'on ne peut pas tout faire, que personne n'est tout puissant.

Un autre exemple que j'ai envie de citer, toujours dans le mode vachement joyeux, c'était un samedi soir de décembre, il faisait nuit, et j'allais en voiture chez ma soeur pour faire du baby-sitting de nièces. Quand tout à coup, un peu après être sorti d'un rond point, j'ai vu une forme devant moi. Réflexe, j'ai pillé, impact inévitable, je ferme les yeux, et boum. Petit moment de choc, je sors de la voiture, je vois une vieille femme allongée par terre, sur la route. J'appelle le 112, je recule un peu la voiture pour dégager la place, je pose mon manteau pour faire un peu de chaleur. Il fait froid. Plein de monde arrive. Je me mets contre la voiture à l'opposé, et attends. Enfin bref, peu importe c'est pas à ça que je veux en venir là. Toujours est-il que j'étais en état de choc. Toujours est-il que les pompiers m'ont ensuite amenés à l'hopital, sans mon manteau, que les pompiers avaient amené avec la vieille dame... Bref, magnifique entrevue avec un de ses proches un ou deux jours après dans un commissariat pour le récupérer. Et, je me rappelle la douleur de ce proche, et le fait qu'il m'a dit qu'il ne pouvait pas me voir, parce que la douleur était trop forte. Et bon, voilà, je n'étais pas rentré dans la voiture en me disant : "ah tiens, je m'emmerde un peu, et si j'allais renverser une vieille dame ce soir! Pas comme si j'ai envie de garder mes nièces tiens!!" ; ou comme si elle s'était dit : "Ah tiens, et si j'allais me jeter devant la voiture de quelqu'un ce soir." (enfin ça je sais pas, mais bon admettons). Toujours est-il que c'est encore un exemple où dans la vie, ce n'est pas parce qu'on veut, ou qu'on ne veut pas quelque chose, que ça arrive nécessairement. Et aussi, c'est pas parce que c'est arrivé, que ça voulait dire qu'on souhaitait que ça arrive.

Après, on pourrait multiplier les exemples à l'envie, c'est aussi, ce qu'on peut appeler plus généralement des accidents, des hasards de la vie. Et ils peuvent se produire partout, sur tout. Et j'ai envie de dire que ces accidents, on peut les prendre de plusieurs manière, les nier, les accepter, définir l'autre comme responsable, se définir soi-même responsable, dire que c'est juste la faute à pas de chance... continuer comme on faisait avant, les prendre comme une possibilité de remise en questions, les repousser, les intégrer dans une construction existante, s'en servir pour faire une construction nouvelle, en faire de belles choses...

Je sais par exemple, que même si c'est vrai que c'est moche, de mourir à 23 ans, ça ne m'empêche pas non plus aujourd'hui de continuer d'honorer sa mémoire, ça n'empêche pas aujourd'hui qu'il est toujours présent dans mon cœur. Ca n'empêche pas, que c'est aussi une épreuve qui m'a aidée à me construire, à faire face à des choses auxquelles je ne sais pas si j'aurai fait face sinon, à me rendre compte. Que même si c'était moche, même si tout le monde autour me disait que c'était "affreux", "pas normal", ça ne m'empêche pas d'en faire de belles choses, comme d'en parler avec amour, comme de décider que ma dernière cigarette sera une de celles qu'il fumait quand on s'est rencontrés, comme de n'avoir pas cédé aux multiples tentations d'abandonner mon école, comme d'avoir su me redresser malgré le choc, comme d'avoir su apprendre des choses de ce qui s'est passé et d'en montrer quelques unes aujourd'hui. Ca n'empêche pas non plus, que ça reste moche qu'il ne puisse pas en profiter aujourd'hui, mais bon, tant pis.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Dim 14 Oct 2012 - 17:47

Il faut apprendre à vivre plusieurs vies, non ?

Je veux dire "tomber" dans ces moments-là, survivre par instinct pendant un temps et repartir. Même si on sait qu'on risque de se prendre d'autres claques dans la figure parce qu'effectivement nous ne maîtrisons ni n'anticipons tout.

(Personnellement, je ne sais plus ce que j'ai fait de ma légèreté mais il faudrait que je la retrouve.)

Est-il immoral de se dire que tout ça "servira" à l'avenir ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Dim 14 Oct 2012 - 18:45

Oh voui, bien sur qu'on peut vivre plusieurs vies, mais ça ne veut pas nécessairement dire oublier celles d'avant. Même si on mène plusieurs vies, elles se regroupent toutes dans la même en quelque sorte, et certaines peuvent nous rattraper.
C'est aussi savoir que si il évident qu'à un moment ou à un autre, on prendra des claques qu'aucune des vies ne sera qu'un long fleuve tranquille. C'est aussi, je pense quelque chose qui fait qu'on peut se lancer dans une nouvelle vie, ou quitter une ancienne, avec une certaine sérénité. Savoir, avoir intégré que quelque part, on est juste humains, et qu'on ne peut ni tout maitriser, ni tout anticiper, ça aide aussi à réagir, aux impondérables, et à être capable de les surmonter plus vite.

Est-ce que c'est immoral de se dire que tout ça peut servir à l'avenir? Je ne crois pas. Amoral, peut-être et encore. Je crois qu'il y a un coté moral justement à avouer, que ça peut servir à un moment ou à un autre, plutôt que de prétendre que ça n'a pas servi alors que c'était le cas. Ca dépend surtout de comment on s'en sert, et dans quel but. Et là, c'est surtout en fonction des gens. Il y a une image que j'aime bien, manipuler quelqu'un au sens physique, ça peut aussi bien lui faire un massage, que l'immobiliser. Mais, ça fait rentrer dans un monde, pour le moins complexe.

Sinon, merci beaucoup pour la musique, j'aime beaucoup Smile cheers cheers

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Lun 15 Oct 2012 - 10:05

Après avoir retardé au maximum le moment d'arriver au boulot, j'ai fini par devoir badger pour (presque) commencer par faire un petit post pour me distraire.

Une autre musique qui illustre ce que je voulais dire dans mon message d'hier.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Lun 15 Oct 2012 - 21:54

Haha, moi ce matin la badgeuse ne voulait pas me laisser passer. Perdu une heure, avant de pouvoir enfin arriver au bureau.

C'est une très belle chanson aussi, qui dit à mon sens plein de choses vraies.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Mar 16 Oct 2012 - 12:42


Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Mar 16 Oct 2012 - 15:21

Sinon, bien sur, on a tous nos moments plus ou moins haut, plus ou moins joyeux, plus ou moins tristes, plus ou moins calmes, plus ou moins sereins, les chemins de cailloux, et les matins plus lumineux.
Mais, on ne fait pas tous la même chose de tout ça.
C'est aussi en tombant, qu'on apprend à se relever, et à marcher.
Après, il est vrai qu'on n'encaisse pas tous les choses de la même manière, que chacun les gères, comme il peut, comme il en a envie, comme il a appris à les gérer, comme il a envie d'apprendre à les gérer, avec ses objectifs, ses aspirations...
Mais je crois que de toute façon, quelque soit le chemin que l'on prenne, il y aura des moments de joie, d'autres de peine. C'est un peu aussi ce que confirme la chanson quelque part, on est tous dans des chemins différents, et pourtant, chacun a bien ses moments de joie, et ses moments de peine. C'est "normal".

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Mar 16 Oct 2012 - 17:20

Super PY tchouh a écrit:
Spoiler:

Digression auto-centrée :

Ma hiérarchie (...) a décidé que dorénavant nous traiterions le courrier de façon informatisée dans toute notre structure. Le logiciel de traitement s'appelle... Elise. J'ai signalé le lien avec Beethoven à quelques (très peu) de collègues mais auprès des autres je n'ai pas voulu me la ramener. (Pour être tout à fait honnête, je dois dire qu'au début j'attribuais la "Lettre" à Mozart.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Mar 16 Oct 2012 - 20:20

Haha!!

Le nom, n'a probablement pas été choisi au hasard!!

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Super PY est rive le Jeu 18 Oct 2012 - 21:32

Être soi, c'est facile. Suffit de se dire qu'à chaque instant, quoi que l'on fasse ou ne fasse pas, qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, que ça corresponde à ce qu'on voudrait ou pas, ben on est soi, juste soi.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Invité le Jeu 18 Oct 2012 - 21:58

Du moment qu'on n'est pas toi, c'est cool ! tongue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ππ Tour de PY-ze !!!! ππ

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum