passion sudoku

Aller en bas

passion sudoku

Message par singeastronome le Sam 18 Mar 2017 - 22:59

Y-a-t-il des fans de sudoku parmis vous ?
J'ai vu qu'il y avait des techniques de résolutions, est-ce qu'elles servent a etre plus rapide ou bien a resoudre des grilles particulièrement complexe ?

singeastronome
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 40
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 19
Localisation : Belfort

Revenir en haut Aller en bas

Re: passion sudoku

Message par ocefuxus le Jeu 28 Déc 2017 - 1:28

"Avant d'ouvrir un sujet, vérifiez qu'il existe..." donc je réponds présent ici !

Fan je ne sais pas mais j'apprécie le rubik's cube du 21-ième siècle. Il faut apprécier selon les règles ancestrales et non selon les fantasmes réducteurs de personnes se croyant logiques ou mathématiques. Car le monde est vaste et 9! puissance 9 est un nombre de possibilités assez élevé pour ne pas être réduit à 1 ou plusieurs techniques... Appréciez et si vous pouvez aimez tous les chemins que vous empruntez pour résoudre vos grilles. Chaque grille est un chemin et la logique n'a rien à voir avec la découverte même si le formalisme et la synthèse sont nécessaires pour les personnes qui vous apprennent de la même manière qu'ils ont appris : sans aucune découverte ou alors si peu... Aimer/Apprécier le sudoku à ce point est tout ce que je souhaite à quiconque veut s'y adonner. Sinon bonjour l'ennui et aucune magie du jeu...

Je pense que les techniques de résolutions de ce type de jeu en général ne sont pas spécialement utiles. Pour le sudoku, cela semble constituer une méthode ou méthodologie. Qui dit méthode dit absence de réflexion spécifique ou limitation de la résolution à de la simple attention pour application de règles de résolutions toutes faites voire d'automatismes. Selon moi, cela n'a d'intérêt que pour une compétition chronométrée.

Bien entendu, les grilles dites simples vont vous renvoyer à des techniques bien connues, même si vous avez toujours résolu par vous mêmes sur la seule base de connaissance de la seule et unique règle : celle du carré magique. Donc pour une seule et unique règle, à quoi bon s'encombrer de modes opératoires que vous impose autrui ? Lorsqu'avant de pénétrer sur un site sacré, vous posez vos pieds sur le carré magique de telle ou telle église en attirant l'attention du ou des gardiens, on est d'accord que cette seule règle ne suffit pas. Et on est d'accord qu'à bien des égards, le rituel n'est pas loin puisqu'avec le temps ou l'habitude, vous disposez de votre savoir-faire aux yeux d'autrui, certes évolutif mais manifestement personnel ou personnalisé bien assez tôt.

Les techniques ne servent donc pas à être plus rapide. Elles servent à résoudre les configurations qui correspondent en substituant l'attention couplée à la mémoire à votre propre réflexion couplée à votre créativité. Elles permettent d'être plus rapides en les combinant par une séquence habituelle d'examens récurrents selon ces filtres, ce que certains appellent algorithme mais qui n'en n'est pas un puisque c'est l'attention couplée à l'interpellation qui initie l'application d'un filtre autant que le choix de chercher de façon récurrente si tel filtre de résolution n'est pas applicable.

Et pour les grilles particulièrement complexes pour les intelligences courantes, il se trouve que ces techniques ne sont pas applicables. Mathématiquement, par le fait qu'une grille qui se respecte ne doit avoir qu'une solution possible, il se trouve qu'il n'est pas possible de concevoir une grille qui ne comporte aucune position permettant d'appliquer au moins un de tous ces filtres officiels au moins une fois. Cela est dommage quand on sait qu'il existerait des milliards de milliards de grilles possibles 100% Jumanji.

Dans tous les cas, faites comme bon vous semble car le Sudoku reste une aventure, même sur papier. Si ce n'est pas sur papier alors vous serez bien avisés le moment venu d'éviter la technique la plus utilisée et qui n'en n'est pas une sauf si vous tenez à perdre la vie : les candidats ! Dans la réalité, et cela est valable depuis des millénaires, il ne suffit pas d'être candidat pour être initié au Je...


En vous remerciant de votre éventuelle attention en résolution personnelle, et si vous souhaitiez me rejoindre en ce sens pour de telles aventures aussi belles qu'infinitésimalement grandioses, ne l'oubliez jamais.


Love Enjoy Sudoku !!

ocefuxus
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 32
Date d'inscription : 26/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: passion sudoku

Message par Mochi le Jeu 28 Déc 2017 - 9:03

J'ai assimilé jusqu'au X-Wing simple. Au-delà je ne repère pas les patterns.
avatar
Mochi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 626
Date d'inscription : 20/07/2017
Localisation : Lôz

Revenir en haut Aller en bas

Re: passion sudoku

Message par ocefuxus le Jeu 28 Déc 2017 - 17:55

Je ne connais pas les noms, je regarde sur la toile... Ok, et bien c'est un exemple pertinent ! Il est simple et déjà trop contraignant à mon goût pour se passer du dogmatisme "des candidats". Par contre, il me semblerait assez utile si je passais par les candidats, du moins à partir d'un certain niveau. Mais au niveau des niveaux, je ne connais pas bien car j'ai commencé à faire du sudoku cet été en achetant, d'après des contemporains, le mauvais niveau.


Parce que...:


Le X-wing (Franchement ça dépote comme appellation, je vais peut-être apprendre à parler le langage sudoku de la toile !) simple est expliqué avec le cas le plus extrême des extrémités, du moins avec les pages que je vois actuellement... Ce n'est pas très pédagogique pour l'enseignement des méthodes toutes faites car un esprit assez intelligent transposera, pas un type lambda. Prends l'exemple d'un X-wing en diagonal : il reste simple et certainement plus fréquent que l'horizontal mais bon... on va me rire au nez et me dire que dans ce cas ça ne s'appelle pas un X-wing. Et moi je répondrai que définir un X-wing par un exemple avec grille à l'appui est dans ce cas stupide car d'innombrables grilles ne se ressemblent pas tandis qu'on peut résoudre certaines en déclinant ce fameux X-wing verticalement même si on se refuse de prendre un exemple qui serait moins "visible" pour la plupart qui débutent... Ce n'est pas propre au sudoku, cela m'arrive constamment car quand je ne fais pas gaffe, malheureusement pour moi j'oublie que pour la plupart, ce qui n'a pas été appris à l'école ou n'est pas passé à la télé, dans un bouquin ou sur youtube n'existe pas.

On m'a dit "N'importe quoi tu as acheté le niveau difficile alors que tu veux apprendre !". Ils disaient "Préservatifs !", elles disaient "Pillule"... Moi je dis "Prout !". J'avais juste remarqué le meilleur rapport qualité prix en prenant les 220 grilles pour quelques euros tandis que les autres avaient une centaine de grilles max. Et bien je ne regrette pas car je suis sûr qu'ici le meilleur niveau pour commencer est le difficile. Et puis il y a difficile et difficile... Pour moi, le niveau est subjectif car X peut remarquer ce que Y a du mal a percevoir tandis que Y peut avoir ses habitudes sur un niveau abordable qui fait qu'au final, il peut réussir plus tranquillement que X pour telle grille. Il y a surtout le fait qu'un sudoku considéré plus facile qu'un autre peut à un moment donné s'avérer moins facile parce qu'il y a moins de chiffres fixés au départ... ou encore une sorte de configuration plus cachée que d'habitude...

Des fois, on me dit  "T'es chiant à toujours trouver le bon nombre qui va bien alors ta façon d'expliquer sortant du cadre des pros de la toile, c'est du m'as-tu vu ou une façon de se la raconter !". Mais je pense que la réalité, c'est que beaucoup s'énervent non pas de trouver mais de voir qu'une autre personne trouvent, ce qui les ramènerait à une sorte de prise de conscience qu'ils sont nuls ou quelque chose comme ça alors qu'ils ne sont pas mauvais du tout... juste fermés ou fiers.

Pour ne pas rester dans le vague ou le perso, je peux dire que si j'ai toujours réussi une grille tous niveaux confondus même si je débute, j'ai quand même fait 3 ou 400 grilles depuis cet été. Donc j'ai progressé quand même et je réalise que je n'ai jamais débuté en fin de compte. Je suis à présent convaincu qu'il n'est pas obligatoire de progresser ou de connaître des règles quand on aime bien s'investir dans la résolution d'un problème. Par la découverte du carré magique hors papier où tu as intérêt de faire gaffe pour ne pas crever lamentablement, il est clair que dans ce cas tu as intérêt à faire très gaffe. C'est un peu comme quand "tu tournes 7 fois la langue avant de parler" : c'est chiant et impossible sauf que quand il y a un enjeu certain, comme par hasard tu peux la tourner 77 fois sans problème avant de l'ouvrir Smile !

La première fois que j'ai fait un sudoku, donc c'était au niveau difficile : je me suis vautré ! J'avais dit "Non mais attendez ça c'est du carré magique, je connais y'a pas plus simple et rapide à faire !". Sauf qu'en sous estimant, je suis allé vite car j'avais parié que vu que je réussis toujours ce qui m'intéresse, il n'y a pas de notion facile ou difficile pour moi et je pouvais résoudre ma première grille en moins de 5 mn... Dommage, voilà qu'en 2 mn, je suis obligé de recommencer car je ne peux qu'avoir 2 2 sur la même ligne. Donc j'ai payé mon pot mais cette première grille m'avait donné la leçon la plus importante selon moi du sudoku : ne jamais aller trop vite ! C'est plus compliqué car quand vous êtes habitués, vous n'avez pas besoin de 20 mn pour résoudre une grille dite complexe, même sans se presser. Dans tous les cas, si vous résolvez en moins de 5 mn, il vaut mieux changer de niveau ou alors vous crachez sur l'aventure et le plaisir de la diversité avec une méthode toute faite comme mettre ta grille dans une boite noire et attendre à la sortie la grille complète. Comme le rubik's cube... comme le copier-coller, comme un long trajet par autoroute sans regarder autre chose, comme toutes ces choses et habitudes qui nous évitent de découvrir ou de s'ouvrir pour se téléporter dans un monde plus épanouissant pour nous.

Pour nous autres intelligents, je pense que le sudoku est un exercice d'attention et qu'il n'y a pas d'intelligence spéciale à utiliser sauf si vous voulez trouver une manière à vous de résoudre telle grille ou commencer à ajouter des objectifs... même hors papier, ce n'est qu'une question que de connaissance et de courage mais je vous assure que l'intelligence est secondaire pour être libre, que ce soit dans un trou de chiottes ou la galaxie entière. En général, l'intelligence n'est qu'un frein ou un défaut qu'en présence de vos contemporains : barrez-vous  Smile ! Pratiquez le sudoku, c'est certainement plus puissant qu'étudier la mécanique quantique... Mais à chacun son trip comme on dit. Que ce trip soit réel ou virtuel, la physique et les mathématiques study , qui ne sont que des représentations, sont universelles et sont aussi intéressantes que la justice ou morale universelles... et ne sont pas sans rapport avec le bon choix, les bons nombres...

ocefuxus
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 32
Date d'inscription : 26/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: passion sudoku

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum