Fata Re-présentation

Page 15 sur 23 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 19 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Lun 13 Mar 2017 - 22:31

Je sais.
D'où l'importance du témoignage !

Il y a toutefois deux écoles, celle de St Augustin, et celle d'Origène.

La miséricorde de Dieu est infinie, la Croix le démontre. C'est cela qui doit attirer notre attention. Si quelqu'un ne veut pas de cette miséricorde, est-ce notre problème ?
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Zarbitude le Lun 13 Mar 2017 - 22:42

J'ai pardonné beaucoup de choses dans ma vie mais je sais que je ne pourrais pas TOUT pardonner.
Alors tu vois, j'espère que Dieu, Lui Il peut....et je prie pour qu'Il pardonne à tous ceux qui ne pardonnent pas ( encore ) ceux qui les ont offensés.
Je prie surtout pour qu'Il facilite l'ouverture des coeurs et des consciences.
Tous tes témoignages me sont précieux. Ne t'arrête jamais. C'est ma prière du soir.
Et moi, je vais le faire aussi. Autant que je peux.
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4662
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Lun 13 Mar 2017 - 23:00

Je prie surtout pour qu'Il facilite l'ouverture des coeurs et des consciences.

Oui. La prière est la clé.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Leon Bloy, le génie de la vacherie

Message par Fata Morgana le Mer 15 Mar 2017 - 11:41

(Contre Albert Wolff critique d'art du Figaro 1885)

par Léon Bloy

"Il est assez connu des gens du boulevard, ce grand bossu à la tête rentrée dans les épaules, comme une tumeur entre deux excroissances ; au déhanchement de balourd allemand, qu’aucune fréquentation parisienne n’a pu dégrossir depuis vingt-cinq ans — dégaine goujate qui semble appeler les coups de souliers plus impérieusement que l’abîme n’invoque l’abîme. Quand il daigne parler à quelque voisin, l’oscillation dextrale de son horrible chef ouvre un angle pénible de quarante-cinq degrés sur la vertèbre et force l’épaule à remonter un peu plus, ce qui donne l’impression quasi-fantastique d’une gueule de raie émergeant derrière un écueil.

Alors on croirait que toute la carcasse va se désassembler comme un mauvais meuble vendu à crédit par la maison Crépin, et la douce crainte devient une espérance, quand le monstre est secoué de cette hystérique combinaison du hennissement et du gloussement qui remplace pour lui la virilité du rire franc.

Planté sur d’immenses jambes qu’on dirait avoir appartenu à un autre personnage et qui ont l’air de vouloir se débarrasser à chaque pas de la dégoutante boîte à ordure qu’elles ne supportent qu’à regret, maintenu en équilibre par de simiesques appendices latéraux qui semblent implorer la terre du Seigneur — on s’interroge sur son passage pour arriver à comprendre le sot amour-propre qui l’empêche encore, à son âge, de se mettre franchement à quatre pattes sur le macadam."

Léon Bloy
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Jeu 16 Mar 2017 - 9:00



A cet époque là les gens étaient beaucoup plus intelligents parce qu'ils écrivaient à la main. Wink
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Musique électronique parlée

Message par Fata Morgana le Jeu 16 Mar 2017 - 10:38

1)

La fée musique.
La fée, la poétesse aux plumes azur
nous enlève aux nues.

Plein d'espoirs nous envahissent
sans que l'on sache
de quelles aurores.
De longues vagues bleues nuit
nous soulèvent
au delà de notre cosmos
et font de nous une entité
pure de pure sentience.

Point trop d'épaisseur, pas d'invasion,
juste une pincée de crécelles,
quelques cristaux turquoise
au seuil de la conscience
qui s'entrechoquent.

Nous visitons des éons,
des jardins ornés de dômes
des sanctuaires colorés.

La douce folie qui nous gagne
a des accents de mysticisme,
d'un mysticisme si lointain,
si vague
qu'il permet d'étranges croyances,
en les fleurs, en les pierres,
en des ordres de penseurs invisibles.

Toute fête est notre par instant,
là où la chorégraphie n'est que pure impulsion
désincarnée.

Depuis cet éloignement pourtant
il nous semble nous voir mieux
à travers la brume harmonique
à la fois voile,
à la fois révélatrice.

Nous approchons des aires nuageuses.
là nos pieds battent la mesure
de rythmes qui soulèvent
une poussière couleur de pollens.

Et ici le pollen des roses est rose.

2)

Parmi les ondes mêlées, de vagues en vagues dérivée.
Quelques réminiscences de voyages qu'on n'a pas fait
reviennent en mémoire
avec toutes les couleurs d'un exotisme futurisé.

Mettre un pied hors de soi est grandement facilité
quand les oscillateurs nouent des scoubidous
(scoubidoux)
de fréquences.

Ondiformes, les sons courbent le cœur
l'infléchissent à des supra perceptions
denses et immatérielles.
Danses immatérielles.

L'âme est dérivée - perdant son port -
sur les ondes filaires
filantes, et sur le support d'un tout autre temps
s'évasent dans un delta incalculable.

L'âme est moelleusement caressée quand les échos
se nappent et s'interjectionnent
dans la dimension de l'audible inouï.

Faire quelques rondes élancées
au seuil d'on ne sait quels mondes
de safran et de rivages impalpables.
L'esprit expiré par le silence
qui prend corps, noue des lignes,
tresse des horizons
touchants, invisibles.
Tout un ramage d'étoiles et de gouttes
faisant frissonner les cieux.

3)

C'est une énième tentative d'évasion,
à bord du vaisseau des sons.

Il ne faudrait pas rester collé
au siège.

Et quand les sons nous véhiculent, allez, allez, dieu sait où
il faut bondir
où ? où ?

Être emporté par une voix de synthèse
et alors là dieu sait dans quel avenir
à dos d'oscillations
et de fragments rythmés
et ne pas en revenir.

Tout cet élan qui nous anime
trouve dieu sait où
des espaces hyalins
mis à notre disposition
aux seuils du monde
dont nous aspirons à sortir.

Parfois l'emphase fait sa séductrice,
alors que deux grelots d'onde triangulaire
auraient pu suffire à nous évader.

Murmurés à notre oreille
les légendes de mondes parralèles,
de mondes en gésine,
de mondes ayant surmonté
le temps et l'espace.
Là où
"je est un autre
pour un instant.

Peut-être s'agit-il de trouver notre double angélique
flottant quelque part en Eden porté
par la brise du soir entre des corolles.

La sirène étend la vibration de ses appels
jusqu'aux tréfond de nos cœurs
et les énamoure.

Émiéttées parmi les constellations
à l'en croire, flotte nos îles,
flottent nos ailes.
Pour un instant décorporés
nous évasons au clair
de l'aurore des aurores,
ou bien la soie de la nuit
nous enveloppe
de fragrances et d'étincelles minuscules
comme l'aura
qui répand autour de la chandelle
le halo d'une présence.



*


Dernière édition par Fata Morgana le Jeu 16 Mar 2017 - 20:12, édité 2 fois
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Invité le Jeu 16 Mar 2017 - 17:51

C'est bô ! C'est de qui ? Dent pétée



Spoiler:
C'est décidé, je reprends mon âme à l'humanité pour l'offrir à Dieu.
Il me faut croire en quelque chose et l'humain me fatigue, me navre, me désole, je laisse ça aux jeunes.
Au début, quand j'ai décidé ça, c'est à dire tout à l'heure, je craignais de devoir renoncer aux quelques plaisirs terrestres qui me donnaient encore goût à la vie. L'ascèse, l'ascèse, je veux bien... mais pour certaines choses tout de même, on n'a pas fait mieux qu'un homme. Puis bon, je suis un peu gourmande aussi et je ne crache pas dans un calice si de bon vin il est rempli. Le désert, je ne crains pas, je sais y prêcher, les oiseaux m'y écoutent et font les choeurs. Quant au désert avec deux s, quelques dents de loups peuvent me satisfaire.
Donc voilà, c'est en toute confidentialité que je me permets de m'adresser à toi car tu sembles avoir quelques accointances avec Dieu qui pourtant ne te prive pas de tous ces petits bonheurs des paradis terrestres bien mérités quand on a honoré la vie comme il se doit. Se pourrait-il donc que tu m'arranges un rdv assez rapidement car c'en est assez du royaume des humains et si je ne goûte pas avec illico et presto, sans oublier cati et mini, de ce vin divin, je me cloître à jamais jusqu'à la prochaine fois.

PS : s'il ne joue pas au tarot, annule ma demande.

Re PS : j'ai hésité à poster ma connerie car quand je l'écrivais, j'ai eu la visite des témoins de J.  What a Face  Suspect
Rere ps : ne prends pas ombrage de ce que j'écris... heing...


Dernière édition par cuicui le Jeu 16 Mar 2017 - 18:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Jeu 16 Mar 2017 - 17:54

C'est une bien lourde responsabilité. Si l'existence te montre que la vie dans ce monde n'est qu'une blague pour les gogos (gigis au pluriel) je n'ai rien à y ajouter, et la conclusion coule de source.

je craignais de devoir renoncer aux quelques plaisirs terrestres qui me donnaient encore goût à la vie.

Tout simplement quand tu n'y a plus goût parce que le meilleur a remplacé le bon, qu'importe ?
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Invité le Jeu 16 Mar 2017 - 18:15

Bah, j'ai juste fait une poussée de misanthropie aigue sur fond chronique. Si Dieu existe, j'espère qu'il a d'autres centres d'intérêts plus sérieux que mes états d'âme...
En tout cas, si c'est lui qui m'a adressé les témoins de Jéhovah pendant que j'écrivais, il a de l'humour ! C'est déjà ça !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Kass le Jeu 16 Mar 2017 - 18:24

Spoiler:
oh il en a de l'humour, il en a beaucoup... l'autre jour j'ai éclaffé une monstrueuse araignée en nettoyant mon balcon, c'est mal, je sais, il faut les aimer aussi tout ça, je travaille et progresse mais là c'était plus fort que moi... j'attendais le retour de bâton, 15 minutes plus tard j'avais la même en format bébé qui est descendue sur mon épaule au bout de son fil Rolling Eyes
avatar
Kass
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6078
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Invité le Jeu 16 Mar 2017 - 18:39

Spoiler:
Kass a écrit:
Spoiler:
oh il en a de l'humour, il en a beaucoup... l'autre jour j'ai éclaffé une monstrueuse araignée en nettoyant mon balcon, c'est mal, je sais, il faut les aimer aussi tout ça, je travaille et progresse mais là c'était plus fort que moi... j'attendais le retour de bâton, 15 minutes plus tard j'avais la même en format bébé qui est descendue sur mon épaule au bout de son fil Rolling Eyes
Parfois je me demande si Dieu ne serait pas une femme. Et ce que tu racontes peut étayer mon hypothèse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Kass le Jeu 16 Mar 2017 - 18:48

Spoiler:
je crois que la caricature anthropomorphisée de dieu que je pourrais faire est celle d'un hermaphrodite prépubère.
nan, en fait j'ai arrêté de me représenter pour me contenter de sentir.
avatar
Kass
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6078
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Zarbitude le Jeu 16 Mar 2017 - 19:38

Moi je suis une vilaine petite curieuse....je lis tous les spoilers Very Happy
J'ai beaucoup aimé l'histoire de la petite araignée.
Dieu a beaucoup d'humour, je le sais.
Il me fait régulièrement des coups dans le même genre.
Et il aide aussi à ouvrir les consciences et les coeurs. Tout d'ailleurs sur notre route est fait dans ce but. C'est ce que je crois.
Quand on a fait le tour du côté matériel de la vie et qu'on s'aperçoit, grâce à un épisode généralement traumatisant, que tout ça ne vaut pas le coup, alors que reste-t-il ?
La spiritualité....Dieu.
Alors on commence à s'y intéresser. Avec le temps, on perçoit des signes, des indications.
On se met à écouter d'avantage ce qui vient de l'intérieur. On fait taire le bruit extérieur. Notre chemin prend un tout autre tournant.
Et c'est très intéressant.

avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4662
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Pola le Jeu 16 Mar 2017 - 19:56

J'ai tellement bouffé de spiritualité que j'ai pris j'ai pris des kilos scratch

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4286
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Jeu 16 Mar 2017 - 20:11

Ça c'est quand on bouffe à tous les rateliers.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par ortolan le Jeu 16 Mar 2017 - 21:12

Très intéressante votre discussion avec Zarbitude. J'avais préparé un début de réponse après avoir lu un / des membre(s) se questionner sur le bien et le mal. On trouve des éléments de réponse dans la Genèse. Pour la faire courte, Dieu a placé Adam et Ève dans le jardin d'Éden qui contenait l'arbre de vie et l'arbre de la connaissance du bien et du mal en leur interdisant de manger de ce dernier. Ils étaient nus et n'en avaient pas conscience / pas honte. Sur ce arrive le serpent qui parvient à convaincre la plus faible (Ève si vous avez suivi What a Face ) de goûter au fruit de l'arbre de la connaissance. Quand elle objecte que Dieu le leur a interdit, le serpent lui dit que c'est parce qu'il a peur qu'ils deviennent des dieux à leur tour. La suite, on la connaît : Adam et Ève se parent de feuilles de vigne car ils ont honte de leur nudité (un des premiers tabous donc) ; Dieu se rend compte qu'ils lui ont désobéi et les punit en les chassant du jardin et en déplaçant l'arbre de vie vers l'orient. L'homme gagnera son pain à la sueur de son front, la femme enfantera dans la douleur et le serpent sera maudit et condamné à ramper sur son ventre.
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3767
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Invité le Ven 17 Mar 2017 - 8:30

Pola a écrit:J'ai tellement bouffé de spiritualité que j'ai pris j'ai pris des kilos scratch
Et bègue en plus ! Veinarde !

@Orto : l'arbre de vie placé à l'Orient, ça veut dire que c'est le bouddhisme qui a raison ?
Fata : pas taper pas taper steuplé. J'le ferai plus promis juré craché !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Ven 17 Mar 2017 - 8:31

Et le pire c'est qu'il faut pas jurer ! Wink
Tu t'enfonces, tu t'enfonces.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Ven 17 Mar 2017 - 10:05

La voix qui m'entraîne a la force des souvenirs.
Ce chemin s'ouvre, il longe des falaises de craie.
Il y a là des résidus de pluie qui étoilent
les pierres et font luire le sentier
bleuté
sinuant
par là.

_________________________________________

Une folie de flûtes et de harpes m'enjoint à regagner
des légendes médiévales où les choses se font signes.
Il y a des hâvres de paix au long de la route du chaos.
Sens cachés dans une profusion d'expressions. Les énigmes
plus que tout mobilisent l'intelligence.
C'est un art de brisures mélodiques et de sursauts harmoniques qui témoignent des entrechocs du doute
et des appétits excitants.
Rien ici n'est linéaire, tout progresse par ruptures,
une musique de lignes brisées, de lignes savantes et d'émotions variabiles qui se succèdent entre horizontalités
et verticalités en conflit.

_________________________________________


Le fils du soir avance dans la ruelle sous le signe
d'un violoncelle.
Âme épaissie par le regret dans la pluie.
Une plainte nue qui nous rencontre tous
dans les questionnements suspendus.

Le temps étiré louvoit. La pensée de tristesse
s'affirme et devient cri contenu au bord des larmes.

Le pleur d'un homme sans rivages qui longe
les murs opaques et luisants d'une ville sans cœur.

C'est toujours cette obsidienne humide
comme décor d'un amour perdu.

Il ne sait où il va
car il n'a plus de visage
à boire des yeux.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Ven 17 Mar 2017 - 10:19

Nulle comme toi, paysage indolent aux yeux iressemblants.
Le long des routes toi fus soleil.
Ma soleil.
Quand la lumière au travers des brumes reparaîssait
d'or bleu
tes yeux me voyaient.
Cherchée comme une âme.

De haut en bas dans des régions perdues,
landes dormantes d'une solitude précieuse,
beauté évanouie
tout autour du monde.

Nulle n'était ce hâvre.

Toi toujours à venir,
derrière cette dune, au-delà de ces déserts,
avec au cœur le sanglot
d'un orchestre de bois sombre.

Languide, il parcourut le monde
en quête de ton apparition
et sans doute que cet amour ouvrait un jour sur
un tout autre amour
en puissance d'envelopper
la totalité du monde
la totalité de l'âme.

L'absoluité, la soif, la solitude formant les éléments
d'un errance bienheureuse
d'années en années
par monts et par vaux
de tavernes en ports.

Fille plus rayonnante qu'un Graal
fille qu'on cherche et qu'on pleure
sur tant d'épaules
au fond de tant de bars.

Et le spleen qui finalement ouvrait
sur plus que nous peut-être,
aspiration qui ouvrait la mer.

On ne sait pas ce que l'on cherche,
quand on est là intensément
fascinés par un visage entrevu
jamais retrouvé
entre deux chandelles et des bouteilles éblouissantes
de nectars dorés
ivresse reflétée dans un sourire
en allé.

Mais la satisfaction de cette peine
a pris un autre chemin
et d'autres traits.

Tu n'étais que le filigrane d'une plus entêtante présence.

D'amour à Amour, que de pas il faut faire !
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Ven 17 Mar 2017 - 10:31


Dans cette ville de bois sombre ourlé de givre
quand la neige a ce craquement si sensuel
et que l'on sort du bar doré
dans les nues un peu
et que l'on repense à cette épaule
échappée du tissu,
comme une île de beauté
émergée d'un environnement
embué
et que soudain la vie palpite
que palpite la chair
que respire ce corps devenu
accroche-cœur
que tu es le seul à voir.

On se brode des poésies tandis que l'on regagne
qui sait quelle chambre
de qui sait quel quartier
émêché, sensible, avec un sourire
qui acceuille qui sait quelle sirène
en longeant le port.

Les lumières indécises flamboient
embuées, cliquetantes, hésitantes
de l'autre rive
et la douceur de la liqueur
courant sous la peau
et ton sourire tout entier perçu et compris
aussi.

La neige de son épaisseur semble
protéger ce moment de dérive
tendre et pâle quand les regards se sont étreints
et tout le bruit des fêtes autour
se défaisaient et les voix et les tintements
dissipés dans nos regardes glissés
l'un dans l'autre
comme un éclat d'étoile
qui dispersent dans la nuit
la joie radieuse d'un million de lumières.

Ce sont nos âmes qui se sont touchées
ce contact produisant
un son de clochettes
aux échos infinis.

Au verre suivant nous ne parlions plus
l'un pour l'autre pure présence suspendue
presque les yeux clos.
et le guitarsite de jazz a su jouer
de cette musique de velours
qui nous servit d'alcôve.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Ven 17 Mar 2017 - 10:48

Ils étaient
enfants des routes.

Ils sont allés, et ils vont,
d'un pas continu
en marche vers des soleils
d'eux seuls connus.

Ce qu'ils virent, ce qu'ils connurent
échappe au langage.
Leurs cœurs vagabondaient
qui entre les fleurs, qui entre les temples
ce qui est tout comme quand on est ivre.

On ne sait pas, et surtout on ne sait plus
à quel appel ils cédèrent.
Ils s'aventurèrent
dans l'inconnu au son de flûtes,
de mandolines
et du vent.

Ils s'égarèrent au fond d'un rêve
ambitionnant de recouvrer
leur réalité,l'éclat qui s'y niche
à les en croire. Et ils le crurent.

Il fallait plus d'orient au lever,
ils fallait de plus hautes cimes,
toujours plus d'espace
entre eux
et eux.

Ces chemins là sinuent de mondes en mondes
et beaucoup s'y perdirent, on ne retrouva d'eux
que quelques volutes
entre sommets et déserts.

Des clairières semblaient ouvertes
à l'aplomb du monde
et leurs ailes
étaient de fumée
que le vent dispersa.

Il n'en reste que quelques images
de formes bleutés et d'ors,
quelques silhouettes filigranées
au décor d'étendues inexplorées
quelque part à la source de l'aube,
quelques sourires espérants
et désormais fanés.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Ven 17 Mar 2017 - 11:00

Des signaux nous parviennent
de ces monts ciliés d'or et de saphir.
Des signaux qui nous poussent
à rompre nos entraves.

Nos corps sont laissé là
comme l'exuvie de temps révolus.

Il faut que ces aspirations elles-mêmes
nous saisissent
et nous enlèvent.

Que nous soyons replantés ailleurs
dans d'autres clairières
plus brillantes et vives
avec là-bas les voyez-vous
des roses et des nélombos.

Un citharède dit-on garde le seuil
au-delà duquel s'exprime
en rondes et hymnes
la Beauté elle-même
celle qui insuffle à tout étant
ce charme qui nous ravit
et ne nous rend jamais
tout à fait à nous-mêmes.

Les séductions alentour
aux accents de vérités
ne parviennent plus
à détourner nos pas
de ces à-venir limpides
rafraîchissants
vernaux
à la pointe de nos pressentirs.

Les temples secrets élèves leurs corolles,
les autels offrent des danses
nous carolons
entre les astres,
environnés de signes
et de sens
et de flammes adoucies.

Les temples secrets
se révèlent
au travers de mille brumes
au travers des leurres
au travers des lourdes portes
bardées de ferrures.

Entrant dans la clairière
nous entrons dans la danse
et les feux de l'orient
versent sur nous
des rhombes de lueurs.

Le pollen cramoisi, le pollen
pailleté de clartés
que soulèvent nos pas
dans notre ivresse
accompagne le mouvement
chorégraphique
de notre joie.

Et nous dormirons
au cœur des fleurs.


Dernière édition par Fata Morgana le Ven 17 Mar 2017 - 13:48, édité 2 fois
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Zarbitude le Ven 17 Mar 2017 - 11:17

Sacré poête, va ! Very Happy
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4662
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Fata Morgana le Ven 17 Mar 2017 - 12:04

C'est de l'impro... Embarassed
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18581
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fata Re-présentation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 23 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 19 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum