Le désir plus suave que l'acte

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Sam 4 Mar 2017 - 9:33

Godzi a écrit:


Ben en étant tout seul, faut que je supporte mes manies et mes chaussettes qui trainent, alors je vois pas de différence ^^

J'ai souri. Very Happy

avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 945
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Akerblad le Lun 13 Mar 2017 - 23:20

Ca me parle beaucoup ce que vous décrivez la... Personnellement j'aime beaucoup penser et fantasmer des choses que j'aimerais faire... mais après le passage à la réalité est dur... d'autant plus dur que j'ai passé du temps à le rêver. Et depuis petit j'ai une grande angoisse de la fatalité, des choses qui ne se réalisent jamais. Tout cela entraine beaucoup de culpabilité, je me sens bloqué..

Akerblad
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par ifness le Sam 18 Mar 2017 - 0:49

Mwais, bon.

Les philosophes ont conceptualisé ce "titre" depuis fort longtemps.

Il est de notoriété "publique" (vraiment ?) que
le désir est le moteur de
que le désir n'est pas la réalisation de

On arrive à saturation.

que l'acte....

Ah ! L'acte !

L'acte...Ouaah ! Lactation.
Je fais du Lacan. Lac...quand ?
L'acte. Putaing cong ça fait peur, nong ?

Bon, allez, je vais pas vous faire un cours, mais bon, faudrait réviser vos classiques, les cums et les nanas.
Toute la littérature en parle, de ça !!!!
Alors si surdoués vous êtes, surdoués ils furent !

Bon
maintenant
il nous faut vivre.
(Les Classiques nous y aident, ils nous apprennent, autant que des expériences réelles, vécues ou observées)

Non, l'acte (le réel vécu) est bien supérieur au désir.
Il comporte l'acte de l'Autre. Le Désir de l'Autre, concurremment au Désir Propre.
La confrontation positive des deux désirs est une expérience limite.
(Elle entraîne près des frontières de l'insaisissable.)

Ceci posé, il n'est pas facile de pérenniser.
Peut revenir sur scène le fantasme.

Mon expé :
je n'ai pas vécu assez longtemps mes actes délicieux pour.
J'ai morflé. Je me détruis depuis.

Lorsque l'Acte devient "olympien", il devient mortifère
si l'Autre ne suit pas (ce ne fut pas le cas, le temps n'est pas passé)
si le vécu le détruit (d'une manière, ou d'une autre, ou d'une autre....)

La littérature, le cinéma, la chanson, .....
tout en est nourri.

Le problème est là. Il est là.

C'est notre vie, je crois.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2235
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par MoojiKadja le Jeu 4 Jan 2018 - 17:39

« L'indépendance, tellement vantée, est souvent un piège ; tout désir peut être satisfait, toute inclination peut être suivie, tout caprice peut être nourri jusqu’à ce qu'ils se conjurent contre vous-même. » ; « ...de la pondération, de la sagesse et de la patience sont nécessaires pour vaincre la lassitude qui suit souvent la réalisation d'un désir. » — Søren Kierkegaard

[Danièle Gaubert & Michel Duchaussoy dans La Louve solitaire (Édouard Logereau, 1968)]

avatar
MoojiKadja
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 213
Date d'inscription : 21/05/2017
Localisation : Avant « Je Suis »

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 17 Mai 2018 - 10:08

C'est beau cette image de la louve solitaire.

Pour moi le fantasme est un moyen d'évasion pour combler des frustrations. C'est surement d'ailleurs plus répandu lorsque l'on est prisonnier de quelque-chose (impossibilité de faire ceci ou cela, géographiquement, pour des raisons financières, pour des raisons d'éthique, pour des raisons de phobie sociale...).Il peut aussi être un moyen de faire patienter la réalisation d'un rêve. Il évite ainsi en quelque sorte la souffrance, la contourne. C'est aussi un moyen créatif de prendre le temps de penser son rêve avant de le réaliser. Et s'il est irréalisable, un moment pour patienter en attendant un autre rêve à se fabriquer. Et dans ces contextes-là, je le trouve tout à fait sain. C'est un beau voyage.

Le hic c'est quand le fantasme prend le dessus sur la réalité tangible, là il devient enfermant. Lorsqu'il ne reste plus que le fantasme et aucune réalisation. Que plus rien n'intéresse la personne que son fantasme.

S'il n'y a pas de passage à l'action pour réaliser ses rêves, on peut rester tout une vie à fantasmer sa propre vie et sans qu'il ne se passe grand chose au final.

Prendre le chemin de ses rêves quand cela est possible est quand même un chouette cadeau qu'on se fait à soi-même, même quand on n'arrive pas jusqu'à la destination finale.


avatar
Miss aux yeux arc-en-ciel
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 945
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 99
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Boule2Gomme le Jeu 17 Mai 2018 - 10:25

Fata Morgana a écrit:Avec un titre putaclic comme ça je devrais avoir à subir rapidement des allusions à la sexualité qui intéresse tellement les gens.
C'est franchement répugnant.  Wink
Mais ce n'est pas le sujet que j'ai en vue.
Je prends mon exemple n'en n'ayant pas de meilleur sous la main:

J'ai dans ma bécane un certain nombre de jeux vidéo. Des jeux dont l'esthétique m'attire énormément.
Mais je ne joue pas. J'y pense très fort avec un grand plaisir, je reste sur le mode du désir.
Je caresse l'objet en pensée sans l'utiliser.
Comme si la chose pensée avait plus de valeur, provoquait plus d'excitation, que la chose réelle.
Comme si l'objet de ma convoitise avait plus de réalité dans ma tête que dans les faits.
L'idée des choses plus prégnante que les choses elles-mêmes.

Est-cela être un "intellectuel ?

Il en va de même pour tout un tas d'objets que j'aime dans ma vie.
Ainsi les synthétiseurs. J'y pense énormément, mais ne les allume pas si souvent que ça.

Comme si le vrai régal consistait à vivre les choses en pensée plutôt que concrêtement.

Je ne sais pas si c'est ça être intellectuel, mais je fais ça avec un tas de trucs : j'ai une Pile A Lire d'environ 600 bouquins, je lis entre 4 à 6 livres par mois dans le meilleur des cas, autant dire que je n'en viendrais jamais à bout... mais j'achète toujours de nouveaux titres ! Idem pour les DVD, j'en ai plein, je suis contente de les avoir, j'en ai acheté certains aux USA parce que c'était impossible de les avoir en France, et je n'en regarde finalement que très très peu... Et pareil aussi pour les jeux, voire pour les consoles. Ma X-Box One m'a servi deux fois depuis que je l'ai...pour autant je la garde parce que l'avoir me fait plaisir, et que ne pas l'avoir me rendrait triste, alors même que je n'y ai quasi jamais joué...
avatar
Boule2Gomme
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 15/05/2018
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par ifness le Jeu 17 Mai 2018 - 14:42

Reçu l'annonce d'un post, & venu lire.
Ai passé en revue les vieux posts (euh...pas les vieux potes)

@ chuna, pour rire
T'as une drôle de vision des mâles, toi.
Les chaussettes qui traînent et la cuvette des chiottes pas rabattue...
Moi je lave moi-même mes chaussettes et je fais pipi assis (d'ailleurs je me demande si en Suède la loi n'est pas passée... Smile)

@fata & others
C'est l'énoncé du titre, qui enduit en horreur.
C'est le terme "suave".
C'est le terme "acte".
Oui, OK, putaclics, mais déroutants au lu des réactions.
J'ai du mal à appliquer "suave" à synthétiseur, ou DVD.
Suave a pour moi une connotation sensuelle immédiate.
Une fleur, un fruit, une peau, .... et des idées que je me conserve (en boîte ou en bocal)
Voilà , c'est mon ressenti à moi que j'ai.

Ensuite, je reste sur mes positions concernant les concepts psycho-philosophiques  touchant aux rapports désir/plaisir ou désir/agir.
Bien trop long à discuter !

Moi j'aime bien l'"acte". J'aime bien vivre le réel. Et puis ça nourrit la mémoire, donc l'imaginaire que l'on peut construire en jouant des souvenirs (parfois douloureux, mais tellement romanesque !)
Et puis, franchement, à force de désirer sans rien derrière, on arrive à un moment de sa vie à en être las.
Sauf à être complètement névrosé.
Et je rigole pas. No

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2235
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Invité le Jeu 17 Mai 2018 - 16:42

Le passage à l'acte n'est-il pas la suite "logique" d'un désir assumée ?

Je fais également une différence entre désir et fantasme, pour ma part :
Un fantasme est un idéal peu voire pas accessible, une envie rêvée…
Un désir, s'il est assumé, donnera l'élan et la base à la réalisation de l'acte désiré.


Ce n'est que mon interprétation personnelle je sais bien, mais, par curiosité, ne faîtes-vous pas cette distinction de votre côté?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Godzilla le Jeu 17 Mai 2018 - 17:00

caméléonneandco a écrit:

Je fais également une différence entre désir et fantasme, pour ma part :
Un fantasme est un idéal peu voire pas accessible, une envie rêvée…
Un désir, s'il est assumé, donnera l'élan et la base à la réalisation de l'acte désiré.

Ce n'est que mon interprétation personnelle je sais bien, mais, par curiosité, ne faîtes-vous pas cette distinction de votre côté?

Si, c'est bien exprimé. Seul bémol, un fantasme n'est pas forcément un idéal, dans le sens qu'il peut être négatif, "anti-social" même. Ainsi les fantasmes
type Marquis de Sade... par exemple.
avatar
Godzilla
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5458
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 40
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Invité le Jeu 17 Mai 2018 - 17:06

Un idéal personnel peut tout-à-fait être anti-social, à mon sens. P-ê était-ce son idéal, à Sade. Twisted Evil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Godzilla le Jeu 17 Mai 2018 - 17:12

Oui bien sûr, moi ou n'importe qui avont des fantasmes "indicibles" et ce n'est pas du tout un problème tant que ça reste dans la caboche. Après, ceux qui les réalisent (comme cet enfoiré de Sade), bah, leur place est en taule ou à l'asile ^^
avatar
Godzilla
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5458
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 40
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Invité le Jeu 17 Mai 2018 - 17:15

C'est justement là où je fais la différence entre fantasme et désir…
Un fantasme n'a pas vocation à être réalisé, il reste donc dans la caboche et ne nuit à personne.
Un désir par contre a vocation à être mis en application et se doit donc de respecter l'intégrité de l'Autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Godzilla le Jeu 17 Mai 2018 - 17:18

On est donc totalement d'accord ^^
avatar
Godzilla
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5458
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 40
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par ifness le Jeu 17 Mai 2018 - 18:52

Fin du fil 

Laughing Laughing Laughing

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2235
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par izo le Jeu 17 Mai 2018 - 19:05

Bravo !
avatar
izo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2236
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Godzilla le Jeu 17 Mai 2018 - 19:14

OK je me dévoue.
Pffft faut tout faire à leur place. La prochaine fois c'est vous qui vous déplacez Rolling Eyes

Voila, heureux ? ^^

avatar
Godzilla
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5458
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 40
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par ifness le Jeu 17 Mai 2018 - 19:43

H.E.U.R.E.U.X !!

"Alors, heureuse ?"
La question la + conne que j'ai jamais entendu de toute ma vie.

Non, mais fin du fil, 
c't'une blague.
Et puis c'est fata qui décide....

Et puis j'aime bien détendre izo, un peu.
(Coucou, izo !)

Et puis ce qu'écrit Caméléonne relève du bon sens.
Le fantasme peut nourrir l'à vivre,
j'ai connu des gens qui avouaient avoir peu (ou pas) de fantasmes, 
c'était d'un triste ! D'un pénible à mouvoir !

Mais sûr que le Désir (même nourri de nos fantasmes au filtre de bien des process mentaux) reste le seul critère de réalité.
Ceci posé, on sait des personnes (Catherine Millet par ex, que j'aime beaucoup, elle écrit magnifiquement) qui ont travaillé dans le fantasme.
Et quid de Foucault , par ex, ou de Guibert , par ex ?

Sans aller jusque Sade, Flaubert n'a-t-il pas "fantasmé" son Emma Bovary ?
Et Dali ne fantasmait-il pas délibérément ?

Non, la discut' n'est pas close.


Mais je manque de temps de cerveau disponible, faut que j'aille voir les pubs.
(Pour nourrir mes fantasmes; et je plaisante pas, ça a été théorisé par....mer.. son nom m'échappe.
Comme le pot.
Bôf.)

Au plaisir, jeunes gens. I love you

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2235
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Bimbang le Jeu 17 Mai 2018 - 21:33

Et pourtant...
Rien n'est plus beau qu'un désir. Le réel n'apporte aucune question, aucune imagination. Il est.

Le désir est l'envol d'un plaisir imaginé, que l'on peaufine et qu'on surjoue, et que le réel ne pourra jamais atteindre. Il se heurtera à la plus petite imperfection que la vie distribue allègrement. Un courant d'air malvenu, une odeur qui fait penser à... un malaise passager dû à une heure inadéquate, que sais-je.
Vous le trouvez trop quoi ? trop irréel ? mais puisqu'on vous dit que le cerveau ne fait pas de différence, alors quoi ?
Il est déconnecté de la réalité ? oui, et c'est justement pour ça qu'il est plus intense, et plus immensément riche. Il est tout ce qu'on souhaiterait et qui ne trouvera sans doute jamais de réponse dans le réel. Le réel est tout au plus une base de laquelle il prend son envol.

Le truc est de ne pas confondre justement. La réalité ne sera jamais à sa hauteur. Le désir est seulement intérieur, et ne peut être partagé que de façon fortuite, ou alors incitative, mais c'est déjà plus rare. Ne pas se rendre compte de ça, c'est se vouer à la déprime perpétuelle.
Il ne rend pas le réel plus terne. Il le sublime.

Observer un oiseau dans le ciel. Le réel est un sac de plumes, pas très lourd, une odeur fétide, plutôt assez éphémère, qui vit indépendamment de vous.
Vous pouvez y puiser une joie immense de le voir passer au-dessus de vos têtes et fantasmer sur l'extase qu'il éprouve lors de son vol. Désirer l'accompagner à travers les joutes éoliennes, virevoltant avec expertise, tout en visualisant les paysages de la-haut.
La réalité n'est pas ça. Elle ne le sera jamais. Mais le plaisir peut être là tout de même.

Vous choisissez quoi ?
Le tout est de bien paramétrer son esprit. Mode désir/mode réel, et de ne rien imposer aux autres.
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3345
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par ifness le Jeu 17 Mai 2018 - 22:39

1) Curieux comme un fil reprend vie...

2) @Bim
C'est très très joli.
Merci pour le plaisir procuré.

Primo pour le rapport entre désir et réel : c'est limpide. de la première à la dernière ligne.

Secundo pour l'idée de l'oiseau dans le ciel.

Je l'aime --parce que ce n'est pas une métaphore, mais un ressenti que chacun peut éprouver/imaginer
.............-- parce que, comment t'as fait ça, Bim ?? j'ai souvent vécu ce plaisir-là, via l'imaginé d'un oiseau, et tu l'as exprimé de manière brillante.

Alors : chapeau bas.

Chuis heureux d'avoir lu ça.
Merci à toi, Bimbang. I love you

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2235
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Bimbang le Jeu 17 Mai 2018 - 23:18

Courbette
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3345
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par ifness le Jeu 17 Mai 2018 - 23:21

C'est totalement sincère.

On reconnaît l'IE lorsqu'elle sait aussi donner naissance à de tels textes.

C'est moi qui te Courbette

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2235
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par Bimbang le Ven 18 Mai 2018 - 8:09

Il y a par contre, une nuance que je dois apporter.
Désir n'est pas Envie.

L'Envie est presque voisin, et pourtant il est presque l'opposé.
L'envie d'avoir, de posséder, n'est pas le désir. C'est une manifestation d'un vide qui tente de se remplir. L'envie copie le désir, mais il n'est pas plaisir. Il est maladif car il ne se contente pas de désirer, il veut.

J'établis donc une nuance entre ceux qui achètent les livres, et finalement ne les lisent même pas, et ceux qui ont le livre et se délectent par avance de le lire.
avatar
Bimbang
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3345
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par ifness le Ven 18 Mai 2018 - 15:35

Absolument d'accord.

Il est difficile de tout exprimer en un court texte.

Envie mène à envieux, par ailleurs. Pas très valorisant, le concept.

La Société nous mène plus commodément à l'envie (de) qu'au Désir. C'est son job, le job du capitalisme.

Mais le mot "désir" a été repris par de grands esprits. Depuis l'Antiquité.(épithimia voire eros chez les grecs)

Le mot "envie", non, à ce que je sache.

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2235
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par ifness le Ven 18 Mai 2018 - 18:15

Et, Bim, puisque tu te montres si pertinent(e)

trace sur "suave"

et sur "acte".

Ca m'intéresserait.  Smile Wink

ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2235
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désir plus suave que l'acte

Message par psydonyme le Ven 18 Mai 2018 - 20:13

objection vos honneurs Wink

avatar
psydonyme
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 136
Date d'inscription : 26/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum