Ce décalage permanent

Aller en bas

Ce décalage permanent

Message par Isa Tangerine le Jeu 23 Fév 2017 - 21:28

Bonjour,

Je présente mon problème. Je me sens terriblement seule ( même entourée ).
J'ai quelques amis, le problème n'est pas là.
Mais avec les normo-pensants, avec les gens que je croise comme ça au quotidien, dans n'importe quel groupe bien souvent je ne me reconnais pas.
Pas les mêmes valeurs, pas les mêmes centres d'intérêt, pas leur facilité à se mouvoir socialement...
Je les envie leur spontanéité, bien sûr ils ont leurs problèmes à eux... Mais ils ne se prennent pas la tête sans cesse.
En plus à la base je n'ai pas confiance en moi, ce qui n'arrange rien

Alors que avec certains surdoués que j'ai croisé le contact s'établissait plus facilement, on était sur la même longueur d'onde...

Comment vivez vous vos relations avec les normo-pensants ? Avez vous les mêmes difficultés ? Vous sentez vous plus à l'aise avec des surdoués ?

Merci d'une éventuelle réponse

Tangerine
avatar
Isa Tangerine
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 210
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 27
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par -Benoit- le Jeu 23 Fév 2017 - 22:22

Coucou toi cat
Comme je te comprends.... Helas, tous les zèbres qui te liront ne pourrons que se sentir soulagés en te lisant..

Pour résumer, je suis passé par là aussi.
Mais on doit d'abord se réconcilier avec soi, avant de passer à la suite.
Parce que finalement, si on ne s'accepte pas soi même, on peut être en souffrance avec les autres. (voir dépendance affective...)

Dans un premier temps, on peut se résoudre à ne cottoyer que des zèbres, ou du moins chez gens qui nous comprennent : au moins, on respire un peu.

Mais il faut pas que ça soit un ghetto .

Pour me rassurer, je m'imagine que nous sommes 2 espèces humaines sur terre :
-les gens "normaux" , peu évolués
-les gens évolués (entre autres : les zèbres)

C'est à toi de décider si tu veux que ça change ou pas ... (j'ai écris des tas de trucs dans mes autres post, mais j'ai peur que ça se répète un peu...)
Tout est lié à la curiosité : En cherchant comment fonctionne les codes sociaux, on s'adapte aux autres, mais ça nous fait pas vibrer. Alors pour être heureux, il faut être en paix avec soi même, et se rassembler avec d'autres personnes avec qui on peut avancer. N'oublions pas que nous sommes des êtres sociaux. L'être humain est une goutte d'eau dans un océan.
I love you
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 934
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par ortolan le Jeu 23 Fév 2017 - 22:57

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 23:37, édité 1 fois
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7856
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par -Benoit- le Jeu 23 Fév 2017 - 23:14

C'est un peu l'idée, Ortolan, t'es tout a fait dans le vrai.

Après, voilà mon constat : beaucoup de gens (et ici on va parler des zèbres) ne sont pas accomplis.
A la limite je dirais même que beaucoup ne sont pas heureux. Je ne dis pas forcément malheureux, mais pas heureux non plus, ils sont juste "pommés", mais c'est pas très agréable à dire cat )

Alors voilà, pour moi,à partir du moment ou je me suis cherché, j'ai fini par avoir des réponses à mes questions, et j'ai fini par comprendre qui je suis, ou est ma place dans ce monde, et quels sont mes outils pour vivre heureux, en vivant mes rêves (du coup, sauver la planète ça peut me soulage la conscience ! )

Je suis tombé dans un cercle vertueux ou tout marche bien, je n'ai pas de tuiles.

C'est à dire qu'au début, ça n'allait pas, et puis au fur et a mesure que j'avance, j'ai été obligé de me remettre en question et remarquer que le schéma se répétait : pourquoi j'ai les mêmes "problèmes" chez moi comme à l'autre bout du globe ? C'est donc que ça vient de moi. Oui mais a quel moment c'est un problème ? Est ce que c'est forcément inévitable ? Comment travailler dessus ?

Et de là, j'ai balancé toute mon énergie à la recherche de "qui je suis" et "comment je fonctionne" .

Et avec certains mots clés, grace à google/youtube, j'ai eu quelques déclics (j'ai pas cherché loin : surdoué , autiste, asperger, syndrome de stockholm, hypersensibilité, gestion des émotions, dépendance affective, mécanismes de défences (psycho en général), le culte de l'excuse, l'influence du milieu... La liste est longue ! )

Bref, le maitre mot est : curiosité !
Mais cette recherche nécéssite du temps et de l'envie.
Chose que l'on n'a pas toujours.
C'est pourquoi je déplore de voir encore aujourd'hui, autant de gens malheureux dans leur vie, alors qu'ils sont assis sur un trésor !

Je n'ai aucune vérité a enseigner, simplement la remise en question cat
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 934
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par -Benoit- le Jeu 23 Fév 2017 - 23:23

NB : l'exemple que j'ai pris , à savoir le stéréotype "normaux contre évolués", est évidemment un exemple .

C'est à dire que, le but, c'est de se sortir du contexte.

Et si j'avais grandi dans un monde ou tout le monde s'écoutait ? Ou tout le monde était intelligent ? Novateur ? Altruiste ? Et bien ma vie aurait été très différente :
Je n'aurais pas souffert du jugement des autres, et je n'aurais eu aucune lassitude en me mêlant a eux .
Mais ça aurait été trop simple, et ma vie n'aurait pas eu de sens : les obstacles sont des exercices de la vie, on est beaucoup plus riche en les franchissant, qu'en les évitant.

Donc pour me sortir de ce contexte où j'étais le seul intelligent parmi les autres (débiles), il a bien fallu que j'invente ce "stéréotype".

Bien entendu que l'intelligence n'a aucun rapport avec le QI, mais bien avec les valeurs qui me correspondent (bien que j'ai pas l'air de les afficher quand je parle) , à savoir, les mêmes que vous !
cat
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 934
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par ortolan le Jeu 23 Fév 2017 - 23:48

.


Dernière édition par ortolan le Mer 13 Déc 2017 - 23:38, édité 1 fois
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7856
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par Isa Tangerine le Ven 24 Fév 2017 - 10:18

Merci pour vos réponses Smile
avatar
Isa Tangerine
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 210
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 27
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par -Benoit- le Ven 24 Fév 2017 - 13:38

(Désolé de "polluer ton fil, Tangerine Wink )

J'adore ton point de vue Ortolan. J'aime pas quand les gens sont d'accord avec moi et qu'ils disent rien, au contraire, c'est constructif ce que tu fais !

Pour être honnête, j'ai mis du temps à admettre mon cynisme : c'est à dire que si je vois quelqu'un dans la merde, je vais être partagé entre "le pauvre, j'aimerais bien l'aider", et l'opposé : "mais t'es trop con".
Alors j'ai essayé de regarder pourquoi j'avais cette réaction "à la con", et je crois avoir trouvé (pas évident d'admettre qu'on est un connard cat ) : D'une, j'ai toujours fonctionné dans la provocation. Je n'arrive pas à communiquer avec les autres (et si j'y arrive, c'est le syndrome de Cassandre.... c'est pratique ! ) Du coup, consciemment, j'essaie de titiller les gens en les provoquant.
Mais ça, c'est la partie émergée de l'ice berg.
Jusqu'à y a pas si longtemps que ça, j'étais cynique parce que je ne savais pas comment faire autrement !
Du coup, je "transfert" sur les autres , ce qui m'a fait souffrir . C'est simplement le schéma qui se répète.
J'avais entendu parler de phénomènes similaires, où par exemple, un enfant est battu par son père, et lorsqu'il sera grand, il risque de simplement répéter le schéma et de battre ses enfants à son tour. Ou faire exactement l'inverse, et monter une assoc' de protection de l'enfant.

Bon, ceci étant, je sais que je dois travailler sur la forme.
Mais je maintiens : on doit se sortir les doigts. J'suis désolé, la vie n'est pas facile, elle n'est pas juste, mais il y a toujours un moyen d'aller vers le haut. Toujours. (et même si c'est faux, au moins ça aide à garder espoir cat )

Là ou je ne peux que te remercier, c'est que ... je ne me suis jamais rendu compte que mes outils n'étaient pas forcément valables pour d'autres...

J'ai juste une méthode toute simple qui me permet de fabriquer mes outils en temps voulu : la curiosité et l'observation. Si je prends des décisions cons, ou si je renverse une assiette par terre, je vais me repasser le film dans ma tête, avec différents filtres, avec différents point de vue, jusqu'à comprendre quel élément m'a fait défaut. C'est du hackage de cerveau, peut être , lol ?

Bon, si jamais je dérape a nouveau, t'inquietes pas, t'as le droit de me rappeler à l'ordre. Au contraire, j'apprécie !
ça m'aurait ennuyé qu'on me laisse partir dans mon délire , ou ce serait moi qui ait raison et tous les autres sont des cons. Ce serait dommage !
:lo!:
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 934
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 25
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par Amethyste le Sam 25 Fév 2017 - 22:06

ortolan a écrit:
Pour les codes sociaux, on y est confrontés depuis notre plus tendre enfance ; si on n'a pas su s'y faire, y trouver la profondeur que l'on recherche, faut pas rêver, ça viendra pas plus avec le temps. Lis un peu les sujets ou interviennent les quinquas et + : il y a toujours des trucs qui les dépassent / les énervent / leur échappent.

Salut Tangerine,
En effet, je suis une de ces quinquas et, sans vouloir te décourager, je te confirme que le décalage reste les années...le décalage par rapport aux centre d'intérêts, aux valeurs, etc... En tous, cas pour moi le partage avec des normo-pensants reste toujours compliqué sur le plan des idées et des discussions, sur le plan mental et c'est évidemment beaucoup plus facile avec d'autres zèbres, même si j'en rencontre très peu dans mon coin reculé du Jura suisse.
Par contre, il  y a d'autres plans sur lesquels il m'est plus facile de partager avec certains normo-pensants, en particulier avec le coeur et sur le plan humain et spirituel.
Avec les années, les épreuves et blessures que chacun vit, y-compris les normo-pensants, de nombreuses personnes commencent à se poser des questions et à suivre un chemin de développement personnel, ce qui les amènent à développer une certaine profondeur et d'autres valeurs qui peuvent nous rapprocher.
Et puis, il y a le chemin du coeur...apprendre à s'aimer tel que l'on est avec nos différences et nos vulnérabilités de zèbres permet aussi ensuite de mieux accepter les différences et vulnérabilités des autres.
Je travaille notamment au contact de requérants d'asile et étant donné le barrage de la langue, nous devons trouver d'autres moyens de communiquer et de partager que le mental...et c'est évidemment le coeur qui nous permet de nous rapprocher et de partager.

Je pense que la frustration de ne pouvoir partager tes centres d'intérêts ou que la majorité des autres ne pourront pas te suivre sur le plan mental risque fort de rester avec les années, alors essaye d'une part d'apprendre à t'aimer suffisamment pour devenir ta meilleure amie et vivre mieux la solitude et d'autre part de développer d'autres dimensions de toi que le mental et c'est là que tu trouveras alors d'autres terrains sur lesquels rejoindre les autres et partager avec eux.

Je te souhaite tout le Meilleur !
avatar
Amethyste
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 24
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 53
Localisation : Jura suisse, Franches-Montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par Isa Tangerine le Sam 25 Fév 2017 - 22:25

Merci pour ta réponse Amethyste, pleine de sagesse et de vérité

avatar
Isa Tangerine
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 210
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 27
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par Amethyste le Dim 26 Fév 2017 - 8:55

En fait, avec chaque nouvelle personne dont je fais la connaissance, je commence rapidement à sonder le terrain. Je teste quels sujets je peux aborder avec elle, sur lesquels je peux partager et lesquels je ne peux pas...autrement dit je teste où sont ses limites et les miennes.
Si je ne peux pas partager grand chose au niveau des discussions, je peux peut-être partager des balades dans la nature ou une activité bénévole d'entraide ou autre chose... Bref, j'ai ensuite une sorte de carte de nos deux "territoires" dans la tête avec l'endroit où ça se rejoint et les zones qui se recouvrent. S'il n'y a rien en commun, ça se termine là et sinon, si j'ai envie de garder le lien avec cette personne, j'accepte de me limiter à ce que je peux partager avec elle, tout en me respectant moi-même avec la durée pendant laquelle je peux me contrôler et me limiter sans que ce soit trop souffrant...
Du coup, je peux partager certaines choses pendant un temps limité avec telle personne, d'autres choses toujours pendant un temps limité avec une autre, etc... mais il n'y a qu'avec d'autres zèbres que je peux partager presque tout sans devoir me contrôler et me limiter...encore que, comme je suis aussi une "indigo", il y a parfois la dimension spirituelle que je ne peux pas non plus partager avec d'autres zèbres. Pour cela il me faut rencontrer d'autres personnes qui ont choisi ces chemins-là et il y en a aussi dans les non-zèbres avec qui je pourrais partager cela, mais qui ne me suivront pas dans d'autres centres d'intérêts...

Mon chemin de vie reste quand même principalement un chemin solitaire avec quelques moments de partage. Mais j'ai aussi appris à me faire une amie de cette solitude qui est ma plus vieille compagne et qui a aussi de nombreux bons côtés, dont en particulier celui de me permettre d'être pleinement moi-même et de vivre certaines de mes passions, en particulier la nature, car la relation à la nature n'est pas la même seul ou lorsqu'on discute en même temps avec quelqu'un !  Wink

J'ai quand même la chance d'avoir rencontré 2 ou 3 personnes qui sont à la fois zèbre et indigo et là, c'est le bonheur total de partager, car il n'y a plus aucune limite. Elles et moi nous pouvons être 100% nous-mêmes ensemble et c'est un vrai bonheur, j'ai le sentiment de me retrouver vraiment avec des personnes de ma famille d'âmes ! Tout est tellement simple, fluide et naturel dans nos échanges...la seule ombre au tableau, c'est que nous ne nous voyons pas souvent à cause de la distance géographique et de nos vies personnelles qui ne sont pas toujours simples.
avatar
Amethyste
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 24
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 53
Localisation : Jura suisse, Franches-Montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par Isa Tangerine le Dim 26 Fév 2017 - 14:07

Bonjour améthyste

Tout d'abord merci pour cet écrit sur la relation aux autres et ses limites. Je trouve que c'est une bonne manière de faire dans les relation sociales, se demander " jusqu'où puis je aller avec tel individu ? " " quelles sont les choses que je peux partager avec lui?"
Cette prise de température sociale, si je peux me permettre l'expression je vais l'appliquer à mon quotidien, puisque il me semble que c'est une bonne manière de procéder..

Je me demande simplement ce que tu entends par être " indigo " est ce cette mode qui parle des enfants indigos ? je n'ai pas compris ce point dans ton message...

Agréable journée à toi Améthyste
avatar
Isa Tangerine
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 210
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 27
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce décalage permanent

Message par Amethyste le Dim 26 Fév 2017 - 22:04

Tangerine a écrit:

Je me demande simplement ce que tu entends par être " indigo " est ce cette mode qui parle des enfants indigos ? je n'ai pas compris ce point dans ton message...

Si tu veux, mais ce n'est pas une mode et ce ne sont pas que des enfants. Il y a toujours eu des être indigos, simplement avant il y en avait peu alors que depuis les années 80 il semble qu'il en naisse de plus en plus...
C'est compliqué à expliquer, si je l'ai mentionné c'était juste parce que c'est encore autre chose qui créée aussi un décalage permanent avec la majorité, tout comme le fait d'être un zèbre, non pas sur le plan mental comme pour les zèbres, mais sur le plan spirituel, tandis que tout ce qui est lié à l'hypersensibilité se retrouve chez les deux.
avatar
Amethyste
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 24
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 53
Localisation : Jura suisse, Franches-Montagnes

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum