Le Zèbre répond aux tigres

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Fata Morgana le Mer 22 Fév 2017 - 21:27

Les femmes sont souvent dépitées de ne pas retrouver l'intensité émotionnelle vécue à la naissance de l'ainé.

Je vais te contredire. On éprouve ça ensemble. Et aussi dans notre groupe de prière, mais là c'est infiniment plus fort. Embarassed

On a perdu pola.

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Pola le Mer 22 Fév 2017 - 21:33

Mes réponses émotionnelles me jouent des tours Smile
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5191
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Numero6 le Mer 22 Fév 2017 - 21:36

Bimbang a écrit:Je vais porter réclamation. Mon accouchement a été une torture. J'ai failli zigouiller la sage femme qui me demandait mièvrement (après avoir passé son temps à me dire d'arrêter de gueuler) comment j'avais appelé le marmot.

"T'as qu'à lui demander, pétasse", c'est ce que j'ai pensé.
Pis non, je me suis retenue. pfff

Non, l'amour n'était pas vraiment là. C'est arrivé un peu plus tard.

Je sais. Avant la péri-durale c'était pas si rare que ça de sentir un ressentiment certain (euphémisme quand tu nous tiens) envers le petit salopard à l'origine de la souffrance.
Aimer quelqu'un qui t'a fait autant souffrir n'a rien de si spontané qu'on pourrait le croire. Sans compter l'inévitable certitude d'en mourir sur le moment. La mièvrerie est insupportable, elle nie les sentiments négatifs, il faut savoir les accueillir pour les dédouaner.
Détester la sage-femme est une manière de détourner la rage, de l'épargner au bambino, c'est déjà une manière de le protéger.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par ISIS75 le Mer 22 Fév 2017 - 21:38

Pieyre a écrit:[...] J'ai souvent l'impression d'avoir beaucoup appris de mes ratages, voire même de les avoir provoqués, sans pourtant très bien savoir ce que je faisais.
pourquoi les aurais-tu provoqués ?


Dernière édition par ISIS75 le Mer 22 Fév 2017 - 21:46, édité 1 fois
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2698
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Pola le Mer 22 Fév 2017 - 21:40

Numero6 a écrit:
Bimbang a écrit:Je vais porter réclamation. Mon accouchement a été une torture. J'ai failli zigouiller la sage femme qui me demandait mièvrement (après avoir passé son temps à me dire d'arrêter de gueuler) comment j'avais appelé le marmot.

"T'as qu'à lui demander, pétasse", c'est ce que j'ai pensé.
Pis non, je me suis retenue. pfff

Non, l'amour n'était pas vraiment là. C'est arrivé un peu plus tard.

Je sais. Avant la péri-durale c'était pas si rare que ça de sentir un ressentiment certain (euphémisme quand tu nous tiens) envers le petit salopard à l'origine de la souffrance.
Aimer quelqu'un qui t'a fait autant souffrir n'a rien de si spontané qu'on pourrait le croire. Sans compter l'inévitable certitude d'en mourir sur le moment. La mièvrerie est insupportable, elle nie les sentiments négatifs, il faut savoir les accueillir pour les dédouaner.
Détester la sage-femme est une manière de détourner la rage, de l'épargner au bambino, c'est déjà une manière de le protéger.

Tu veux dire qu'il y aurait une intelligence "là dessous" qui prendrait soin du bambino ?
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5191
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Pola le Mer 22 Fév 2017 - 21:41

Je tiens à préciser que Pola est perdue.
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5191
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par ortolan le Mer 22 Fév 2017 - 21:43

.


Dernière édition par ortolan le Dim 17 Déc 2017 - 17:27, édité 1 fois
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7426
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Pola le Mer 22 Fév 2017 - 21:44

Merci Ortolan, te lire est une vraie source d'expiration Smile
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5191
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par ortolan le Mer 22 Fév 2017 - 21:45

.


Dernière édition par ortolan le Dim 17 Déc 2017 - 17:27, édité 1 fois
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7426
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Numero6 le Mer 22 Fév 2017 - 21:48

Fata Morgana a écrit:
Les femmes sont souvent dépitées de ne pas retrouver l'intensité émotionnelle vécue à la naissance de l'ainé.

Je vais te contredire. On éprouve ça ensemble. Et aussi dans notre groupe de prière, mais là c'est infiniment plus fort. Embarassed

Je n'osais pas le dire, je tente de garder une certaine crédibilité auprès de ceux qui ne savent pas. Sinon, ils auraient un peu tendance à se sentir exclus, c'est pas le but de la manœuvre.

Je sais, c'est pareil pour les pères. Pour certains pères.

Dans ce monde centré sur l'individu et la valorisation personnelle, il est quasiment impossible d'expliquer comment n'être que l'instrument (de la famille, d'une volonté divine) permet d'échapper à l'incompréhension ou au violent sentiment d'injustice face à la douleur.
C'est pourquoi les esprits forts sont les plus démunis et les plus meurtris. Il y a tout un travail de soumission et d'abandon à quelque chose qui te dépasse et dont tu n'es que le lieu, qui se heurte à la vanité du contrôle.

Mais quel mari est encore capable d'entrainer l'esprit de sa femme dans la prière au moment des contractions ? Ce qui était offert au commun des mortels n'est plus accessible qu'à une toute petite élite. S'en remettre à. Qui sait encore aujourd'hui s'en remettre à.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Pola le Mer 22 Fév 2017 - 21:49

Je vais attendre la réponse de 6
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5191
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par ortolan le Mer 22 Fév 2017 - 21:50

.


Dernière édition par ortolan le Dim 17 Déc 2017 - 17:27, édité 1 fois
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7426
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Pola le Mer 22 Fév 2017 - 21:53

Je ne vais pas me plaindre, je pourrais être malheureuse.
avatar
Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5191
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Fata Morgana le Mer 22 Fév 2017 - 22:29

Je pense N°6 que tu es un freudien. Le pansexualisme de Freud. Moi je n'aime pas le sexe plus que ça. En fait pour moi, ce n'est pas si important. Il me semble que ce que je suis déborde de toutes parts ce cadre, et de même d'ailleurs ce que nous sommes tous. Cette lecture seule me parait réductrice, il manque des élements. Je précise: à mes yeux.
La morsure du malheur quand elle attaque bien profond, ouvre des perspectives qui relativise tout le reste, dont le sexe. L'envol du bonheur de même, il grandit ce qui est vu comme petit, et rapetisse ce qui est grand aux yeux des gens.
En ce moment par exemple, à cause du médoc, j'ai tout le temps soif. Le fait de boire n'a pas besoin de se trouver une justification érotique tirée par les cheveux pour provoquer un plaisir très franc et basique.
Mon amour des femmes passe par d'autres chemins, et d'autres regards. Rien ne m'attire autant que leurs yeux. Le fait de manger quelque chose de bon - et dans mon quartier, il n'y a que ça des bonnes choses à manger - me SATISFAIT. Le fait surtout de créer des sons avec un synthétiseur. Ça c'est vraiment le luxe total ! Sans doute parce que je suis synesthète, si on me demande ce qui a été le plus grand plaisir dans la vie je répondrais la musique, et désormais plus encore, les sons. Je considère le sexe d'ailleurs comme une chose privée. Dès ma plus tendre enfance j'étais prude, et en fait, je le suis resté. Pas coincé, mais avec un sens du "sacré" en ce qui concerne le corps de l'autre.
J'espère que tu me suis.
Quand mon frêre m'a appris "comment on fait les bébés" je n'ai répondu qu'une chose: "je n'oserai jamais."

Mais quel mari est encore capable d'entrainer l'esprit de sa femme dans la prière au moment des contractions ?
Comme j'ai assisté à l'accouchement, j'ai particpé activement au travail. Je n'ai pas eu l'impression de quelque chose de si affreux (elle avait refusé la péridurale). Nous réglions nos respirations l'un sur l'autre, et ça s'est bien passé.

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Numero6 le Mer 22 Fév 2017 - 22:39

Il y a un truc qui se répète chez toi Fata, tu sembles t'exprimer comme si ce qui te concernait avait une chance infinitésimale d'exister ailleurs.

Je ne montre sur ce forum que ce que je choisis de montrer. Le reste je le garde pour moi. Non seulement je comprend ce que tu dis, mais il y a bien longtemps que je m'interroge sur la suspicion de vanité quand il s'agit de vouloir prétendre plus noble l'émotion déclenché par le regard d'une femme en comparaison de celle plus commune qui consiste à vouloir lui refaire le cul.

Je ne suis toujours pas bien certain de savoir déterminer laquelle rend l'hommage le plus sincère à la nature ou au créateur. Le regard c'est pour moi, parce que c'est là que je trouve mon plaisir, mais j'ai choisi de respecter tout autant l'attrait pour des appâts plus charnus. J'aime contraindre ma pensée à l'humilité la plus sévère, c'est mon orgueil à moi.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Fata Morgana le Mer 22 Fév 2017 - 23:08

Oui. Ce n'est pas la même émotion. D'aileurs l'une n'empêche pas l'autre.
Pour prendre une image, je dirais qu'entre le cul et le regard, il y a la même différence qu'entre la variété et le jazz.


Dernière édition par Fata Morgana le Mer 22 Fév 2017 - 23:09, édité 1 fois

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Invité le Mer 22 Fév 2017 - 23:08

Sans compter l'inévitable certitude d'en mourir sur le moment.
C'est ça.

Il y a tout un travail de soumission et d'abandon à quelque chose qui te dépasse et dont tu n'es que le lieu, qui se heurte à la vanité du contrôle.
C'était donc ça...

Aller, je vous laisse entre bavards Bisous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Invité le Mer 22 Fév 2017 - 23:59

"L'oeil ou la fesse ?"

C'est un remake de L'aile ou la cuisse ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Numero6 le Jeu 23 Fév 2017 - 0:01

Fata Morgana a écrit:Oui. Ce n'est pas la même émotion. D'aileurs l'une n'empêche pas l'autre.
Pour prendre une image, je dirais qu'entre le cul et le regard, il y a la même différence qu'entre la variété et le jazz.

Sans avoir jamais rencontré le pouillème des épreuves que tu as pu traverser, je me suis retrouvé à un moment donné à considérer comme une nécessité de survie mentale de préserver certaines choses de l'esprit. Par opposition au trivial qui m'était imposé j'ai, je pense, trop privilégié ce qui pouvait sembler pouvoir être assimilé à une certaine élévation. Comme si j'avais la mission de protéger un héritage. C'était bien au-delà de ma petite personne. Je déniais aux manants le droit de me juger. Mais plus encore j'avais la mission de protéger des averses cette petit flamme, ce gout pour le beau ou le délicat.

Pour reprendre ton exemple, j'ai choisi d'accorder par la suite une grande valeur à la variété, tout simplement parce que je ne pouvais nier que j'aimais cette musique, tout simplement. Toute basique, populaire, markétée qu'elle fut, c'est bien celle-là qui me procurait du plaisir immédiat. Et j'avais beau être en mesure de supposer l'accomplissement du jazz, j'ai accepté de reconnaitre que le jazz m'ennuie à mourir, c'est une musique qui me laisse froid, pour ne pas dire qu'elle me gonfle total.

C'est une chose que je n'ai jamais regretté. J'ai réussi à me débarrasser de l'impératif de cette affectation pour ce qui semble plus noble, plus spirituel, plus élevé. J'ai accepté de rompre un serment. J'ai trahi. Pour me sentir libre. Pour ne pas me laisser imposer la réaction noble qu'impose la tyrannie du trivial. Actuellement je tire une grande fierté d'être parvenu à me soumettre à l'éclatante insolence d'un beau cul de femelle. Quand j'y parviens, je ressens le bienfaisant apaisement de la sagesse.
Rien n'est plus beau que le cul de la femme aimée. Ça ne l'empêche pas de disposer aussi d'un regard qui me vrille le slip et les méninges, c'est pas incompatible. Mais le cul d'abord. Si je ne suis pas foutu de m'exalter pour son cul, je ne suis pas digne de gloser sur son regard.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Numero6 le Jeu 23 Fév 2017 - 0:03

Putain, Fata, tu m'en fais écrire des conneries. C'est plutôt pas désagréable.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Fata Morgana le Jeu 23 Fév 2017 - 10:48

Il y a une échelle. Plaisir, joie, félicité, béatitude, chacune contenant son inférieure. Pour moi j'ai décidé, peut-être parce que de nous deux c'est moi le plus grand jouisseur, de parcourir la totalité de cette échelle. Chaque étape demande un effort, des remises en question et l'acquisition d'une culture qui lui est propre, mais quoi qu'il en soit, je ne me sentirais être moi-même et à l'abri de toute menace qu'une fois parvenu à la dernière.

Quand la contre-culture de gauche est devenue la culture des dominants, qui n'inventent jamais rien mais qui imitent tout, la contre-culture N°2 est devenue de droite et populiste. Être pris dans ce genre d'engrenage meta-historique serait pour moi un déshonneur.
J'ai assez de substance pour rester droit dans les bottes de mes convictions affermies, qui commencent à être ancestrales.
Il me semble que le "être contre" est un duplicata appauvri de ce qu'avoir de la personnalité devrait être. J'ai toujours été rétif aux modes. Sans doute parce que j'ai beaucoup plus d'épaisseur qu'elles. A l'inverse des mouvements de mode et du fatalisme socialisant qui ne se meut que dans le va et vient, je tiens sur un socle de roc un certain nombre d'acquis. je suis un homme de traditions, au sens mystique du terme. Les emballements populeux vers tel ou tel mouvement m'en touchent une sans faire bouger l'autre. Je trouve cela inconsistant et niais. Ce qui demeure, ce qui travers les temps et l'histoire, ce qui sous-tend la réalité humaine de tous les âges, cela est. Le reste n'est que ridules sur une mare provoquées par le vent des passions transitoires.


Pour qu'un art me plaise, je dois y croire.

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Numero6 le Jeu 23 Fév 2017 - 11:10

Cette phrase m'avait beaucoup marqué :

- Seigneur, délivrez-nous des saints.

J'observe le sublime, je regarde le trivial, tant que le trivial m'attire je reste sur le trivial. J'éprouve toujours une grande méfiance quand à la tentation de la pureté, je m'en méfie comme d'un poison : tout dépend de la dose.

Rasoir d’Ockham, tant que le trivial et le terrestre sont suffisants, je m'y arrête. J'ai besoin de penser sincère le recours au céleste, une nécessité pas un but.
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6843
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Invité le Jeu 23 Fév 2017 - 11:20

Bah voilà... on retombe toujours dans une binarité étouffante...
Le trivial ou le sublime, hors de l'un de ces chemins, point de salut.
Ou tu baises ou tu prends l'auréole.
Vous manquez d'imagination...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Kass le Jeu 23 Fév 2017 - 11:30

Alceste32 a écrit:Vous manquez d'imagination...

bin vas-y, stimule-nous, on te lit.
avatar
Kass
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6953
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Fata Morgana le Jeu 23 Fév 2017 - 11:34

Seigneur, délivrez-nous des saints.

Thérèse d'Avila: "Que Dieu nous préserve des saints tristes".

Rasoir d’Ockham, tant que le trivial et le terrestre sont suffisants, je m'y arrête.

"Malheur à ceux qui se contentent de peu." Henri Michaux.

Le choix entre le trivial et le sublime est une affaire de besoin, et non de goût, tu ne crois pas.
Et puis si le trivial pouvais suffire, ça se saurait !

On a besoin de manger, mais aussi à un moment donné de tel ou tel type de stimulis. Gérer ça intelligemment est très important pour ce qui concerne la qualité de ton rapport au monde et à toi-même. Le fait est que les surdoués travaillent du chapeau et que certains se réfgient dans les alcôves d'une relative médiocrité pour reprendre haleine. J'hésite à trouver cette option féconde.
Moi j'ai mes besoins en matière de stimulis, qui correspondent entre autre à la synesthésie. Ça me chante en couleurs, ou ça me semble terne comme un gadget en plastique. D'où sans doute mes choix musicaux polymorphes et atypiques.


Dernière édition par Fata Morgana le Jeu 23 Fév 2017 - 11:41, édité 1 fois

Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19918
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Zèbre répond aux tigres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum