Sauvons l'hôpital publiC

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2017 - 22:00

Il y a déjà des cliniques privées qui virent les patients qui ne leur rapportent pas assez vers les hopitaux publics. Donc affirmer que le cout d'une appendicectomie est 2 fois supérieur dans le public par rapport au privé, je rigole. maladie rare : pour le public, ça rapporte rien, ça dégage du privé. patient trop lourd, ça dégage du préive, ça part en public. Tu métonnes que le cout soit pas le meme. C'est pas les mêmes patients non plus. Les cliniques privées rentabilisent. Le public prend tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par ortolan le Jeu 16 Fév 2017 - 22:02

Numero6 a écrit:Ta réaction est rationnelle.
Factuelle.

Simplement elle ne correspond pas à ta réalité. J'expliquais donc à Chuna que la question ne se posait même pas puisqu'ils se font soigner dans des cliniques privées (ou hôpitaux militaires) à l'abri des paparazzi et des mécontents de la politique qu'ils mènent.

Il ne faut pas critiquer le privé mais tu tapes bien sur le public quand même Razz
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4420
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par anneso974 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:06

Numero6 a écrit:
Je te répondrais par une question très simple. Si le secteur public est aussi invivable, pourquoi ne pars-tu pas dans le privé ?

Si je te réponds pour des raisons éthiques, tu me crois?

anneso974
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2017 - 22:08

Numero6 a écrit:
anneso974 a écrit:Numéro 6: Je serais aussi curieuse de savoir ce qui t'amène à dire que le système privé est en train de mourir de sa belle mort?

Je te répondrais par une question très simple. Si le secteur public est aussi invivable, pourquoi ne pars-tu pas dans le privé ?

Et puis quand le débat commence à partir "je réponds à ta question par une question vicelarde", je trouve que ça vole pas très haut.
Numéro6, tu as mal lu le titre du fil. Il est question de sauver l'hopital public, on ne parle pas du privé et il n'y a pas de compétition entre les 2 qui sont à mon avis complémentaires. Mais si l'hopital public s'effondre qui prendra en charge les maladies rares, les patients hyper lourds qui ne rapportent rien, qui n'ont pas les moyens de payer et qui coutent à la collectivité ? les cliniques privées ? LOL


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:13

.


Dernière édition par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 23:23, édité 1 fois
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6531
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:13

.


Dernière édition par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 23:24, édité 1 fois
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6531
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par ortolan le Jeu 16 Fév 2017 - 22:20

Tu connais la suite du projet, n°6 ? Privatisation de la Sécu et des hôpitaux de la même façon qu'ils l'ont fait pour les fournisseurs d'énergie et de télécom qui détenaient le monopole. Ça a failli être le cas en 2012 avec celui qui était à la tête de Malakoff Médéric, le frère du Président d'alors. Question de temps, rien d'autre.
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4420
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:22

.


Dernière édition par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 23:24, édité 1 fois
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6531
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par ortolan le Jeu 16 Fév 2017 - 22:23

THQIsansdéconner a écrit:Mais si l'hopital public s'effondre qui prendra en charge les maladies rares, les patients hyper lourds qui ne rapportent rien, qui n'ont pas les moyens de payer et qui coutent à la collectivité ?
Salauds de pauvres ! Qu'ils crèvent !
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4420
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par anneso974 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:23

[/quote]
Voilà, exactement. Arrogance.[/quote]

C'était juste sincère. J'ai simplement répondu à ta question en doutant du fait que tu allais accepter (et respecter) ma réponse. Mais soit, je ne voulais pas (et n'imaginais pas) que le débat prenne cette tournure.


anneso974
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par ortolan le Jeu 16 Fév 2017 - 22:24

Numero6 a écrit:Il suffit de voir ce qui se passe au niveau de l'éducation. Le pognon injecté à outrance dans l'enseignement public ne l'a pas empêché de dégringoler dans tous les classements internationaux.
Le système de l'éducation est le suivant sur la liste. Patience jeune padawan.
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4420
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par anneso974 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:26

Numero6 a écrit:
Voilà, exactement. Arrogance.


C'était juste sincère. J'ai simplement répondu à ta question en doutant du fait que tu allais accepter (et respecter) ma réponse. Mais soit, je ne voulais pas (et n'imaginais pas) que le débat prendrait cette tournure

anneso974
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:32

.


Dernière édition par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 23:24, édité 1 fois
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6531
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:35

.


Dernière édition par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 23:24, édité 1 fois
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6531
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par ortolan le Jeu 16 Fév 2017 - 22:37

Numero6 a écrit:Ce qui me saoule c'est que les connards du secteur public n'ont rien vu venir, ils se croyaient à l'abri, tant que ça dégommait du privé ils étaient ravis. En France c'est normal, ça marche comme ça dans tous les secteurs.
C'est là que tu te trompes (de cible) : ce n'est pas le secteur public qui décide de la politique de santé, ce sont les décideurs politiques, l'État. Y compris le "diviser pour mieux régner" (et là c'est toi qui te fais avoir).
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4420
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Invité le Jeu 16 Fév 2017 - 22:41

Tu fais erreur Numéro6, tu opposes des personnes, et non pas les systèmes. Si c'était le sujet de la discussion, il faudrait comparer les systèmes et non les personnes (tous les professeurs du public ne fonctionnent pas comme ça, il y a des personnes très bien dans le système privé).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par ortolan le Jeu 16 Fév 2017 - 22:42

Numero6 a écrit:
anneso974 a écrit:Si je te réponds pour des raisons éthiques, tu me crois?

Si je te réponds arrogance, c'est parce que ta réponse implique que l'éthique est réservé au secteur public.
Encore une fois, tu te trompes : elle n'a pas dit qu'il n'y avait pas d'éthique dans le privé (c'est ton interprétation), mais qu'elle avait choisi de travailler dans un milieu où on prend en charge tous les patients, même s'ils n'en ont pas les moyens (sur une base de solidarité). Enfin je pense, anneso974 confirmera si c'est bien cet état d'esprit.
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4420
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par anneso974 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:46

Numero6 a écrit:
anneso974 a écrit:Si je te réponds pour des raisons éthiques, tu me crois?

Si je te réponds arrogance, c'est parce que ta réponse implique que l'éthique est réservé au secteur public.
Or, à ma connaissance, le secteur public est le seul en France à officialiser la médecine à deux vitesses, 1 semaine de délai pour les consultations privées du professeur, et trois mois ou plus sinon.

Quand à tes collègues du secteur privé, quel argument peux-tu développer pour signifier qu'elles ne respectent pas l'éthique ? On n'embauche que des psychopathes dans le secteur privé ?

Je comprends mieux ta réponse dans ce cas! Cependant la notion d'éthique reste (malheureusement) assez personnelle ou tout du moins sa définition. Chacun place sa morale ou il l'entend.
Les pratiques du secteur public que tu sembles décrire restent à la marge. Mais elles existent, je te l'accorde.

Je ne détruirais pas mes collègues du secteur public,ils ou elles ne sont pas toutes à mettre dans le même panier. Cependant, les pratiques du privé ne sont pas accessibles à tout le monde et c'est ce que j'ai refusé de cautionner. Libre à chacun.
Les dépassements d'honoraires, la médecine à plusieurs vitesses que tu décris est sont des pratiques majoritairement retrouvées dans le privé.

anneso974
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par anneso974 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:48

ortolan a écrit:
Numero6 a écrit:
anneso974 a écrit:Si je te réponds pour des raisons éthiques, tu me crois?

Si je te réponds arrogance, c'est parce que ta réponse implique que l'éthique est réservé au secteur public.
Encore une fois, tu te trompes : elle n'a pas dit qu'il n'y avait pas d'éthique dans le privé (c'est ton interprétation), mais qu'elle avait choisi de travailler dans un milieu où on prend en charge tous les patients, même s'ils n'en ont pas les moyens (sur une base de solidarité). Enfin je pense, anneso974 confirmera si c'est bien cet état d'esprit.

Merci Ortolan, tu guéris un peu ma énième blessure d'incompréhesion

anneso974
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:50

.


Dernière édition par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 23:25, édité 1 fois
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6531
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:52

.


Dernière édition par Numero6 le Jeu 16 Fév 2017 - 23:25, édité 1 fois
avatar
Numero6
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6531
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par ortolan le Jeu 16 Fév 2017 - 22:53

anneso974 a écrit:Les dépassements d'honoraires, la médecine à plusieurs vitesses que tu décris est sont des pratiques majoritairement retrouvées dans le privé.
Les dépassements d'honoraires sont parfois ou souvent (je ne sais pas) une obligation en raison des montants pharamineux réclamés par les assurances pour garantir une couverture de l'activité du praticien. Il y a beaucoup plus de procès qu'auparavant pour erreur médicale : les gens sont de plus en plus procéduriers dans un modèle un peu à l'américaine.
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4420
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par ortolan le Jeu 16 Fév 2017 - 22:56

What a Face N°6: Est-ce qu'un CéGéTiste enragé a arraché ta chemise ? Tu peux parler sans crainte, on te protège Console
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4420
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par anneso974 le Jeu 16 Fév 2017 - 22:59

Numero6 a écrit:
Le véritable enjeu est la baisse drastique du niveau de qualité.(...) .

Nous sommes au moins tous d'accord la dessus! L'enjeu de mon post se résumait à ces mots numéro 6, avec l'espoir de pouvoir y faire face...

anneso974
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par anneso974 le Jeu 16 Fév 2017 - 23:03

ortolan a écrit:
anneso974 a écrit:Les dépassements d'honoraires, la médecine à plusieurs vitesses que tu décris est sont des pratiques majoritairement retrouvées dans le privé.
Les dépassements d'honoraires sont parfois ou souvent (je ne sais pas) une obligation en raison des montants pharamineux réclamés par les assurances pour garantir une couverture de l'activité du praticien. Il y a beaucoup plus de procès qu'auparavant pour erreur médicale : les gens sont de plus en plus procéduriers dans un modèle un peu à l'américaine.

Les gens sont de plus en plus cons. En fait, ça n'est pas les pauvres qui doivent crever mais Tous! Il ne faut pas en laisser un seul, pas un bom bom bom lol! 2nd degré 2nd degré 2nd degré (je suis toute neuve sur ce forum, je ne voudrais pas être bannie...)

anneso974
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 57
Date d'inscription : 11/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sauvons l'hôpital publiC

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum