Un sentiment de honte,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un sentiment de honte,

Message par PJ le Dim 5 Fév 2017 - 18:53




Dernière édition par PJ le Jeu 25 Mai 2017 - 10:17, édité 3 fois
avatar
PJ
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 26
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un sentiment de honte,

Message par PJ le Dim 5 Fév 2017 - 19:08



Dernière édition par PJ le Jeu 25 Mai 2017 - 10:17, édité 1 fois
avatar
PJ
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 26
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un sentiment de honte,

Message par PJ le Dim 5 Fév 2017 - 19:26

avatar
PJ
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 26
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un sentiment de honte,

Message par I am so sure le Dim 5 Fév 2017 - 20:54

Spoiler:
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7671
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un sentiment de honte,

Message par -Benoit- le Dim 5 Fév 2017 - 22:16

Salut PJ !
J'ai fais une semi-paix avec les gens non-zèbres, dans la mesure où je les aime bien , et je n'ai plus peur d'être jugé ou rejeté . Mais ça ne veut pas dire que je suis totalement débarrassé de mes réflexes , ceux que j'ai développé inconsciemment depuis mon enfance, et qui m'ont poussé à rester seul, pour ma survie (évidemment : j'avais tout faux, mais je ne le savais pas)

Malheureusement, dans la vie, j'ai appris une chose : on ne change pas les gens.
On peut se contenter de se positionner sur le bord de leur chemin, pour les guider et les inciter a prendre le bon chemin. Mais on ne peut pas rentrer dans leur tête pour qu'ils prennent le bon chemin : On peut amener un cheval à l'abreuvoir par la force, certes, mais on ne pourra jamais le forcer a avoir soif.

Je ne souhaite pas remettre en cause tes sentiments pour cette personne.
Mais de deux choses l'une :
Peut être que tu as fais la paix avec toi même, mais dans tous les cas, il me semble que ta "copine" , elle, n'a pas fait la paix avec elle même.
Et peu importe : de toute façon, elle a sa vie, sa vision des choses.
Essaies de ne rien attendre. N'espère rien. Profites de chaque instant avec elle, et affirme toi quand tu n'es pas d'accord.

J'ai l'exemple avec un très bon ami, qui a priori est en totale opposition avec ma façon de vivre en société :
Il aime le monde, il aime faire la teuf, il aime fumer, boire, tout ça. C'est cool, c'est un truc "de jeune".
Mais moi, c'est pas mon kiff.
Au début, j'osais pas m'affirmer. Pire : je croyais que j'avais tord de ne pas être comme lui.
Finalement, vu qu'on est vraiment ami, j'ai pris le temps de lui parler, de lui faire part de mon ressentit :
Finalement, on est différent, et on est très riches de nos différences. On a nos propres vices, nos propres peurs. On se respecte, et on s'accepte mutuellement, c'est ce qui fait la force de notre amitié. Et je redoute les relations amoureuses, car je cherche un amour sans limite et sans compromis . Autrement dis : non seulement je ne compte pas porter de masque, mais j'espère ne pas avoir besoin de faire d'effort pour m'adapter.

J'ai passé de longues années à banaliser son attitude. J'ai parfois essayé de me rebeller pour lui faire entendre raison, mais j'avais peur de perdre son amitié (dépendance affective, quand tu nous tient... )
Aujourd'hui encore, je ne peux pas lui faire entendre raison , car le fameux "tu devrais arrêter la beuh" est plutot moralisateur : il arrêtera la fumette quand il en aura envie, et pas juste pour le plaisir de m'obéir.
Du coup, je tente la subtilité : il me connait, il sait que je suis clean, et au début, il s'est dit que j'étais pas normal, que je ne pouvais pas être heureux en restant seul chez moi, pendant que lui était en soirée.
On a appris à être patient l'un envers l'autre, et il connait parfaitement ma position : Le bonheur que je cherche est beaucoup plus fort et durable que celui qu'il cherche lui, en se rabattant sur les soirées. Mais bon, je pourrais pas le changer. Et désormais, je veux pas le changer. Je préfèrerais qu'il soit clean, c'est vrai, mais après tout, c'est sa vie. Je n'ai pas à décider de ce qui est bon ou pas (pour lui).
Justement, au début, je ne comprenais pas sa façon d'être, ses peurs...
Aujourd'hui, je me dis que j'ai changé, car , plutot que d'essayer de changer mon ami, j'ai décidé de me changer moi, et j'ai compris son fonctionnement, j'ai pris le temps de l'accepter tel qu'il est, avec ses défauts. Et c'est précisément cet état d'esprit, qui me donne la force, qui est un outil, pour lui faire entendre raison pour qu'il ai envie de changer , de lui même.
Finalement, quand on perd, on gagne . I love you

Autre exemple : j'ai eu la visite d'une "connaissance" hier.
Elle est cool, je sais qu'on s'apprécie et qu'on pourrait faire un bout de chemin ensemble. Juste en amitié, ce serait un bon début.
Mais je sais d'avance que, malgré sa personnalité et sa vision du monde (que j'aime beaucoup) , son univers n'est pas le mien, et ses préoccupations , ses projets, ne sont pas les miens .
Du coup, quand je la croise, j'éprouve un grand malaise , je sais que je peux être authentique, mais j'ai du mal a vraiment l'être. D'autre part, je ne sais pas faire de compromis avec des personnes qui ne sont pas aussi intimes que l'ami dont j'ai parlé plus haut.

Je dirais que ton sentiment de mal-aise, que j'ai eu aussi avec mon ex :
-elle vivait dans le présent, et était heureuse avec moi, mais ne se projetait pas dans le futur : si on est compatibles , on restera ensemble, sinon, chacun fera sa route. Dans les deux cas, on aura été heureux pendant un moment.
-moi, je vivais dans ma tête. Et je ne savais pas qui j'étais. J'avais sans cesse une impression d'imposture, qui m'empêchait de la présenter a mes parents.

Bref : On ne peut pas penser à la place des gens. On ne peut pas les changer.
On peut simplement profiter du présent, être heureux un instant. Il n'y a rien de plus magnifique qu'un amour authentique, sans masque, sans préjugé, sans attente.

Je te souhaite de le trouver.

Je ne sais pas où tu en es, dans ta vie. La confiance en soi, la connaissance de soi, notre place dans l'univers, le chemin de la paix...  Tu es surement assez avancé.

Ta copine, peut être moins.
Peut être que ça ne l'intéresse pas, d'atteindre "ton niveau", ton état d'esprit. Et peut être que tu visualise très bien a quoi votre vie ressemblerait si elle avait intégré "ta vision des choses".
Mais je vais casser ton rêves : il n'y a pas de réponse à cette question.
Essaies de lui en parler, essaie de lui montrer, mais si tu  échoues, saches que ce n'est pas un échec. C'est juste la vie.
C'est le dur enseignement que l'on doit en tirer : savoir accepter l'erreur, la souffrance. Savoir l'utiliser pour la transformer en atout.

Est ce qu'elle sait qui tu es vraiment ? Et est ce qu'elle sait qui elle est, elle ?
Elle a certaines préoccupations, certains façons de faire, certaines peur, qui te dépassent : si j'ai bien compris , par exemple (pour représenter)  toi tu n'as pas peur du noir, et quand elle te dit qu'elle a peur du noir, tu es mal à l'aise parce que tu ne le ressens pas, et tu trouve ça absurde (bien que tu respecte sa position).
Tu ne pourras pas juste la convaincre avec des mots.
(Mais déjà, lui en parler ce serait pas mal. Déjà fait ? ^^ )
Tu peux essayer de lui faire ressentir, par un autre moyen (et je n'ai pas d'idée)
Tu peux aussi te faire à l'idée que cette personne , potentiellement, ne changeras jamais.
Je pense que c'est important d'aimer les gens tels qu'ils sont maintenant, et pas pour ce qu'il seraient éventuellement plus tard.
Sinon, on tombe amoureux de nos propres projections, et pas de la personne qu'on a en face de nous.
D'où le carpe diem : profitons du présent ( bordel de merde  I love you  )

Je suis sûr que je suis allé loin dans "mon délire", et je voudrais que tu me remette sur la voie ^^
Je me fais "une idée" a partir de ton histoire que tu nous raconte sur le forum, mais elle est forcément éloignée de la réalité. Et c'est à partir de ma propre représentation, que je me base pour écrire ce roman.
Alors c'est forcément erroné cat
avatar
-Benoit-
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 839
Date d'inscription : 30/10/2016
Age : 24
Localisation : Je travaille à cahors (46), mais je suis aussi là : 24, 31, 34, 84, 87, bref, toute la moitié sud du pays !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un sentiment de honte,

Message par Paradoxa le Lun 6 Fév 2017 - 5:15

Doc-pisto-colle : wooow, mais quelle jolie réponse, j'adore la façon dont tu donnes ta vision des choses. Personnellement, elle m'a beaucoup parlé, difficile donc de rajouter qqch après ça je dirais Wink .

Ce pote " Carpe Diem " est difficile à atteindre je trouve, surtout quand on a un cerveau particulièrement chelou lol. Personnellement, c'est un peu à l'extrême que je le vis, soit je me projettes vraiment beaucoup trop ( donc la j'y suis paaas du tout ) , soit je suis dans le moment présent ( TRES souvent quand j'ai bu en fait ) et là, bah j'ai limite l'impression que rien n'existe donc je fais peter tout les filtres et j'vais parfois trop loin tellement j'en oublie un peu la réalité d'après.. lol

Mais bref, ne nous éloignons pas du sujet initial de PJ qui est encore une fois, très intéressant, hate de lire vos prochains messages Wink .


Bisouches !

Merci

Paradoxa
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 160
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un sentiment de honte,

Message par PJ le Lun 6 Fév 2017 - 9:16

avatar
PJ
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 26
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un sentiment de honte,

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum