........

Aller en bas

........

Message par PJ le Lun 30 Jan 2017 - 17:57

Cher lecteur, chère lectrice,
je me permets d'observer mon propre emploi de smileys, comme si la langue ne me suffisait pas en palette des possible d'expression.
Je me rends compte des vidéos que j'incorpore dans les mails et posts etc. d'internet.
Je prends conscience des "etc." placés un peu partout, pour m'éviter de prendre en considération les détails d'une argumentation.
Je repère des éléments laissés de côté, dans le "non-dit", et des guillemets et parenthèses qui remplacent une phraséologie plus élaborée, une syntaxe efficace et une pensée unie.
Je suis honteux et presque gêné de partager des vues, alors même que la forme ne se plie à mes attentes.
J'aimerais en fait poursuivre les études plutôt que d'écrire à m'en vouloir ici.
Et pourtant, j'aime cette situation dans laquelle je me trouve, à voir sans comprendre et savoir.
Voilà, ce flou et ce labyrinthe ( utilisation de comparaisons et métaphores à défaut de ne savoir m'exprimer jusqu'au bout, et en me critiquant moi-même à coup de parenthèses déculpabilisantes ), symbolisent ( aha ? ) un peu l'état d'esprit dont je ne sais ou ne veux me défaire.
Compétence, amour de la vie qui se rencontrent ?
Peut-être que ce rejet du manque de clarté et d'ordre est un trait qui me poursuit en tout instant.
Je le vois un peu partout, d'autant plus que je ne fais qu'action qui me défasse des cadres habituels.
Où est-ce que je me situe à m'appuyer sur l'autorité d'autrui, de smileys, de formes "partielles" d'expressions ?
Sûrement plus loin de mon point de départ, voyageur que je veux être, que celle et celui qui se laisse aller à attendre.
Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage, certes, mais j'aime apprendre à l'aide de moyens qui me sont donnés, de par une culture, un héritage commun et le "libre" accès à l'information via internet.
Pour reprendre l'image de Newton qui disait voir plus loin assis en tant que nain sur les épaules de géants - qu'étaient ses prédecesseurs en mathématiques - je crois aussi voir un peu plus loin en faisant confiance aux sources où je trouve une forme d'inspiration et du support, ainsi que du soutien pour m'avancer.
Tout reprendre à zéro est certes ce que je respecte - à l'instar de ce que Kant exprime dans "que sont les Lumières ?" - mais j'aime aussi me sentir faire partie d'un tout.


Dernière édition par PJ le Jeu 25 Mai 2017 - 8:54, édité 1 fois
avatar
PJ
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 27
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ........

Message par Pieyre le Lun 30 Jan 2017 - 18:09

Non, mais tu as pris le temps de regarder tout ça. C'est bien. Simplement, moi je n'ai pas le temps, à moins que ce soit vraiment plus éclairant qu'un texte, ce dont je doute fort en général. Mais, quand la discussion prend, je ne vois pas d'inconvénient à participer.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20394
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: ........

Message par PJ le Lun 30 Jan 2017 - 18:19

hey Pieyre,
Merci de contribuer avec ce regard que j'aime bien chez toi.
Tiens, la réflexion abordée dans le fil renvoie plus ou moins à ce que tu écrivais une fois aussi, donc merci pour le point de vue à l'époque.
Je crois bien qu'il s'agit d'une inspiration entre autres pour ces pensées.

Je vois comme complémentaire les différents formats et médias, comme le sont musique et danse, le son et l'image, et ainsi de suite.
Rester dans le muet après l'avènement du son ( à prendre l'exemple du cinéma ) me semble être un challenge dont j'aimerais me passer, pour ma part du moins.
Cela ne dit rien quant à la "qualité" d'une forme d'expression ou d'une autre, mais plutôt que l'union fait la force.

Je suis un peu mal à l'aise avec des formes d'expressions "hermétiques" aux apports d'autres approches.

Et saurais-tu donc me nommer quelques exemples de ce "plus éclairant qu'un texte", vu que si tu abordes le sujet, tu en connais, non ?
Je suis bien curieux, ainsi que par rapport aux raisons avancées.
Où le mot ne peut-il franchir certaines étapes ?
Est-ce le propre de chaque forme d'art que de détenir un royaume qui lui est propre et inaccessible avec les autres forme d'expression humaine ?
Ou est-ce que tout les chemins mènent à Rome ( avec plus ou moins de simplicité et d'efficacité ) ?

Au plaisir de te lire,
PJ.
avatar
PJ
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 27
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ........

Message par Pieyre le Lun 30 Jan 2017 - 19:03

Je crois que chaque forme d'expression est spécifique. Je ne prends pas le même plaisir à lire un roman et à en regarder une adaptation cinématographique. Le premier correspond à un investissement en temps plus important, et la seconde permet de susciter des émotions avec des moyens qui recouvrent davantage le champ de mes perceptions. Aussi on ne peut pas dire que l'un soit supérieur à l'autre. Maintenant cela reste théorique, parce qu'en général un film dépend de davantage de contraintes techniques et commerciales, sans parler du fait qu'une forme minimale (le poème, la mélodie, le dessin, la danse) permet sans doute de livrer un sens premier et qu'une forme composite est plus contingente.

Maintenant, il est question sans doute d'un sens explicite dans la question que tu me poses. Alors, il y a des vidéos où l'image et le commentaire se complètent parfaitement, de sorte qu'il serait difficile de lire un article qui nous apporte autant en y passant le même temps. Pourtant, il me semble que c'est rare. Je sais que pour d'autres personnes il en va différemment. Aussi je ne voudrais pas en faire un principe général. Par ailleurs, j'apprécie le fait d'écouter des émissions de débat à la radio ou en vidéo (même si j'aimerais ensuite disposer du texte pour les commenter) : pendant ce temps, je peux me livrer à une activité non intellectuelle qui n'interfère pas avec, ce qui atténue l'inconvénient d'y passer davantage de temps.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20394
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum