Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Aller en bas

Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Chaton-Lion le Ven 27 Jan 2017 - 8:40

Tout est dans le titre, m'enfin je développe un peu Approuve

Après avoir vécu des années en ville(s) et dans le bruit, être allé à pas mal de concerts et de soirées, avoir supporté ce qui était en fait insupportable sans que je le sache, j'ai fini par comprendre : je suis hyperacousique, j'entends bien mieux que la plupart des gens et, au final, je ne supporte pas le bruit non

Il me semble aujourd'hui, après m'être enfui de la ville pour un village, que mon hyperacousie a progressé : tout bruit m'est devenu insupportable affraid

Je suis persuadé que les choses peuvent s'arranger, mais à la condition de pouvoir passer une période (d'au moins quelques mois) dans le silence et la tranquillité. Seulement le silence, où est-ce qu'il est ? Même là dans un village, ce sont des bruits de moteurs du matin au soir, des gens qui parlent, etc... sans parler de leur foutue télé Bouhouhou

J'ai prévu de déménager, je cherche donc un logement qui soit réellement calme. Et là, c'est la galère facepalm

La plupart des proprios n'ont aucune idée du bruit dans le logement qu'ils louent, répondent facilement que "oui, c'est calme" alors que ça ne l'est pas, ou du moins pas assez. Je précise donc aux proprios que je suis hyperacousique, que j'entends "trop", que je ne supporte pas le bruit mais, quand ils sont honnêtes, ils me répondent que, n'ayant pas la même problématique que moi, bin ils n'en savent rien Non désolé

Reste donc à aller voir sur place, mais le temps d'une visite permet de se rendre compte qu'un logement ne convient pas uniquement parce que les voisins ou riverains vont faire du bruit à ce moment-là, ce qui n'est pas toujours le cas. Donc comment savoir ? Comment être sûr ? confused

Je vais préciser deux-trois petites choses pour qu'on ne me les propose pas comme solution : j'ai actuellement des double-vitrages, eh bin ça sert pas à grand chose non j'ai cherché une petite maison isolée de tout, mais pour mon budget c'est très rare, et en pleine nature, les bruits portent très loin; il suffit d'un chien qui passe son temps à aboyer, ou d'un coq, à un kilomètre de là pour me rendre la vie invivable Bouhouhou

Et il n'y a pas que les bruits extérieurs, il y a aussi ceux de l'intérieur : plancher qui craque à chaque pas, chauffage bruyant, nécessité d'avoir une chambre avec une porte, et éloignée du compteur électrique et du frigo...
avatar
Chaton-Lion
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 180
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 43
Localisation : Dans la cabane en ssocolat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Invité le Ven 27 Jan 2017 - 9:35

Arf, je te comprends Smile Malheureusement ta recherche s'apparente un peu à la quête du graal Neutral
Même si ce ne sont pas des solutions possibles 24h/24, as-tu pensé aux boules Quies, ou aux casques anti-bruits ?

Ma solution personnelle est d'avoir "mon bruit" a savoir des musiques adaptés selon l'heure et l'humeur, pas forcement très fortes, mais sur lesquelles je me concentre plutôt que sur les bruits pénibles. Evidemment ça ne marche pas si tu veux du silence absolu...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Chaton-Lion le Ven 27 Jan 2017 - 9:40

Merci godzilla, mais après dix ans de boules quiès, je ne les supporte plus non

Et un casque anti-bruits, même si j'en envisage l'achat, je peux pas vivre H24 avec un casque sur les oreilles Non désolé
avatar
Chaton-Lion
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 180
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 43
Localisation : Dans la cabane en ssocolat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Gigi le Ven 27 Jan 2017 - 11:43

Porter le casque aux moments les plus insupportables peut aider à mieux tolérer le bruit le reste du temps.

Par ailleurs, il y a un avantage potentiel aux casques anti-bruit : le système n'est pas parfait, et le casque, s'il atténue les bruits extérieurs, génère en revanche dans les oreilles un bruit blanc plus ou moins fort selon le modèle (plus fort en intra-auriculaire qu'en supra-auriculaire). Or, être exposé à ce type de bruit est plus supportable que les bruits de voisinage, et a pour effet dans la durée à re-créer une habituation au bruit qui s'atténue quand on s'en protège trop.
En effet, plus on évite le bruit, plus notre cerveau amplifie les bruits perçus pour compenser cette perte apparente d'audition (augmentation du gain central). Donc au final on se retrouve encore plus sensible au bruit, comme tu l'as constaté. Pour éviter ce problème, il faut s'exposer un minimum à des bruits supportables.
avatar
Gigi
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 871
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 45
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Pieyre le Ven 27 Jan 2017 - 12:11

Quand on est sensible à ce point, Chaton-Lion, je pense comme ceux qui t'ont répondu qu'on doit agir sur soi et non (seulement) sur son environnement, sinon à te faire construire un abri anti-atomique dans un lieu isolé.

De mon côté, le problème du bruit, c'était surtout les voisins. Des gens qui m'emmerdent, je les emmerde encore plus; c'est ce que j'ai essayé du moins, mais on ne peut pas passer son temps à ça, même s'il est bon d'éduquer les gens, et pour cela presque tous les moyens sont bons.

Alors, j'ai pratiqué les bouchons anti-bruits durant des années, et c'est ce que je fais encore quand j'ai un voisin qui marche comme un abruti au-dessus ou que d'autres écoutent de la musiquette boum-boum. Il m'est arrivé en même temps de mettre la radio à fond, ou de jouer de la perceuse, pour mon confort moral, mais ça va un temps; c'est une contrainte aussi.

Et, puis, j'ai pratiqué le bruit blanc, non pas dans un casque, comme l'indique Gigi, mais en diffusion dans un lecteur de musique standard. Le bruit blanc en tant que tel, même s'il diminue l'incidence de toutes les fréquences, peut être gênant. Mais il y en a (qui ne sont donc pas vraiment blancs), qui correspondent seulement à certains types de fréquences, celles qui nous gênent. Ils peuvent d'ailleurs être associés à des bruits naturels : écoulement d'une source, orage, chants d'oiseaux, etc.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20405
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Shamrock le Ven 27 Jan 2017 - 16:05

avoir supporté ce qui était en fait insupportable sans que je le sache, j'ai fini par comprendre : je suis hyperacousique
ah tiens, toi aussi...?

Fais une analyse sur une carte, les pages jaunes... pour trouver tout ce qui produit du bruit : grandes routes, hôpitaux, aéroports/dromes, boites de nuit... Sur le géoportai, tu as les zones d'exposition au bruit (aéoroports) que tu peux agrandir (cartes => territoires => foncier)
La consommation énergétique (classe de A à G) te donnera une idée de l'isolation thermique et donc sonore. Il faudra aussi prendre en compte le type de logement (vers une fac et petits apparts = plutôt des étudiants donc bruyant). Le mieux est une maison en pierre car on n'entend pas les voisins.

Conseil d'un audioprothésiste, confirmé par un ORL : il ne faut pas se boucher constamment les oreilles, sinon l’oreille augmente son niveau de perception. Les bouchons doivent être seulement mis en cas de gros bruit. Les bruits de vie quotidienne ne doivent pas être évités. Du coup, je crois que se dire "je vais une période dans le calme et après je pourrai supporter le bruit" est une fausse bonne idée.
L'audiopro m'a conseillé aussi d'écouter de la musique que j'aime (douce, style classique) pour habituer l'oreille à un niveau sonore moyen. (le bruit blanc, je ne supporte pas du tout, ça m'agresse et je suis complètement crispée)

Les bruits forts et répétés (type chien qui aboie constamment) ou les fêtes trop bruyantes s’apparentent à du tapage et il y a des lois pour ça.
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 845
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 33
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Chaton-Lion le Ven 27 Jan 2017 - 16:51

Merci Shamrock pour les idées Courbette

Je vais essayer d'étudier ça. J'ai presque failli trouver aujourd'hui : petite maison dans une impasse, dans un hameau, mais une seule pièce et bruit du frigo en permanence, pô possible non

L'idée n'est pas pour moi d'être dans le silence en permanence, mais quand j'en ressens le besoin, c'est-à-dire quelques heures par jour. Mais de toute façon au calme, je ne peux plus supporter le bruit que m'impose cette société Bouhouhou

Le port d'un casque (je ne supporterai pas non plus un bruit blanc) ou de bouchons n'est pas une solution H24, la solution c'est le logement : bien insonorisé, voire insonorisé tout court (oui je rêve Razz ), sans route à côté, sans voisins, j'en sais rien moi Non désolé c'est rare je sais, mais ça existe.

Et tout ça ne répond pas à mes questions fondamentalo-existentiello-supero-importanto non

Comment je fais pour savoir si un logement est vraiment calme quand je le visite ? scratch
avatar
Chaton-Lion
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 180
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 43
Localisation : Dans la cabane en ssocolat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par °1001 le Ven 27 Jan 2017 - 17:08



Quel est la différence entre un bruit et un son?...C'est le "cerveau" qui juge. Si le meunier n'entend pas son moulin il se réveillera.

Ce film est sympa aussi et porte une reflexion sur la musique, le son et le bruit.

Peut-être que tu devrais en rajouter une couche (?) : acheter deux zoiseaux (un c'est triste pour lui), te scotcher des coquillages contre les oreillles (j'ai déjà déposé le brevet), acheter une petite fontaine (celle qui font se lever la nuit pour aller aux toilettes), etc ; en bref : rajouter un son que tu aimes pour te distraire des autres. Se pourrait-il que tu déplaces quelque chose des emetteurs des sons vers les sons eux-mêmes...? Ah, le bruit et la fureur. Quand je suis (très) fatigué, les sons deviennent douloureux, mais certains bruits peuvent me berçer.


Dernière édition par °1001 le Ven 27 Jan 2017 - 18:03, édité 1 fois (Raison : brève explication)
avatar
°1001
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 85
Date d'inscription : 01/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Shamrock le Ven 27 Jan 2017 - 18:22

Change de frigo. J'ai vécu dans un une-pièce avec un frigo récent A++, pas de souci. Là c'est le frigo qui était dans l'appart, un vieux machin, ben je le débranche la nuit...
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 845
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 33
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Chaton-Lion le Sam 28 Jan 2017 - 11:33

Déjà testé le frigo A++ Sad
avatar
Chaton-Lion
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 180
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 43
Localisation : Dans la cabane en ssocolat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Shamrock le Sam 28 Jan 2017 - 12:58

Hé bien vis sans frigo. Oui je suis sérieuse. ;-) En vrai, à part la viande, plein de choses peuvent se conserver au frais sans frigo.
(moi il tourne presque que pour le congel pour viande et légumes. Si j'avais pas le congel, je vivrais sans (bruit et conso électrique du) frigo.

Ou si tu as un garage ou une cave, ben.tu mets ton frigo là


Dernière édition par Shamrock le Dim 29 Jan 2017 - 17:54, édité 1 fois
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 845
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 33
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Chaton-Lion le Sam 28 Jan 2017 - 15:40

D'façon, je suis déjà passé à côté de ce logement là, et j'ai aussi un peu trop de bouquins et d'affaires pour vivre dans une seule pièce Non désolé

Et puis il y a aussi le grésillement du compteur électrique...

avatar
Chaton-Lion
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 180
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 43
Localisation : Dans la cabane en ssocolat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par bodhi le Sam 28 Jan 2017 - 16:42

je vous comprend je suis passé par là même avec l absence de bruit j ai une espèce de ronflement dans les oreilles. le frigo me rappel des souvenir le pire était les grosse horloge à coucou nuit blanche. avec le temps j ai fait abstraction de tous ces bruit. la seul chose que je ne supporte pas c est le tic tac des réveil matin mécanique.
avatar
bodhi
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 84
Date d'inscription : 24/01/2017
Age : 51
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Shamrock le Dim 29 Jan 2017 - 18:07

je me suis dit : sachant que l'hyperacousie entraine (en tout cas chez moi) une sorte de dépression courte et que la dépression légère se soigne avec le tryptophane (= 5-HTP), peut-être que le trypto peut aider contre l’hyperacousie. Et j'ai en effet trouvé des témoignages positifs (en anglais) (comme ça). Smile
Tu peux essayer d'en prendre (neurobiane en pharmacie par exemple)
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 845
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 33
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par offset le Dim 29 Jan 2017 - 19:02

J'en souffre aussi et c'est réellement épuisant, je suis en open space et c'est très difficile.
En ce moment je négocie avec l'employeur pour avoir un espace de travail meilleur.

Chaton Lion j'espère que tu trouveras un moyen de pallier à cet handicap (car pour moi c’en est un)


Un lien dans lequel on peut trouver les différentes thérapies pour alléger ce problème


http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/44153-hyperacousie-causes-symptomes-et-traitements
avatar
offset
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7520
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par bodhi le Lun 30 Jan 2017 - 14:20

un trouble ou une audition plus développé!
avatar
bodhi
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 84
Date d'inscription : 24/01/2017
Age : 51
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Shamrock le Lun 30 Jan 2017 - 21:17

Le problème c'est que dans notre société, "pas" ou "peu" est considéré comme un handicap, mais pas "trop". Malentendant ou sourd oui, mais pas hyperacousique.
Pourtant, le handicap est défini comme étant une incapacité à vivre dans un milieu normal. https://fr.wikipedia.org/wiki/Handicap
Et, oui, notre monde a défini une "dose" jugée normale de.bruit, ceux qui en dévient par le haut ou par le bas sont handicapés dans la réalité...

Sans compter qu'on en parle trop peu (ce qui explique que Chaton ou moi l'avons compris tard dans notre vie*) et probablement beaucoup de personnes en souffrent mais l'ignorent. Si plus de gens s'exprimaient, on.pourrait arrêter de passer pour douillets, rabat-joie, chieurs, asociaux, ...

*: moi je croyais que tous les gens dans les métros bondés souffraient aussi, mais qu'ils étaient courageux et moi j'étais une chochotte... Super pour la confiance en soi...
avatar
Shamrock
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 845
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 33
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperacousie : comment trouver le logement idéal ?

Message par Chaton-Lion le Lun 30 Jan 2017 - 21:30

Dans le désert c'est un super pouvoir : on entend ce que les autres n'entendent pas et à des distances beaucoup plus grandes. Dans cette société où le bruit est omniprésent parce que les autres sont handicapés, ça devient un handicap...
avatar
Chaton-Lion
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 180
Date d'inscription : 28/12/2014
Age : 43
Localisation : Dans la cabane en ssocolat

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum