Désespoir

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désespoir

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 3:03

Vous arrive-t-il parfois d'être pris par le découragement? De ne voir aucune issue à votre situation? Aucune perspective d'amélioration. Quand tout semble si vain, à quoi bon continuer?

Cela fait maintenant 5 ans que j'ai véritablement rencontré le mot "désespoir". C'était à cette période, et je m'en serais bien passée. Depuis, il m'a rendu visite de plus en plus souvent, jusqu'à quasiment s'installer en moi. Quand ce n'est pas lui qui est là, c'est son frère, découragement, qui me tient compagnie.

Avec l'un comme avec l'autre, bonjour les insomnies, les crises de larmes, l'apathie. Parce que franchement, à quoi bon?!

Quand désespoir est là, je vois tout en noir autour de moi. Tout ce qui va de travers dans notre société - et il y a de quoi faire. Toutes les injustices qui ont eu lieu, qui auront lieu, et qui ont lieu en ce moment-même. Toutes les violences commises. Irréparables. Toutes ces voix qui ne s'élèvent pas. Que l'on muselle. Je vois tout ce que, longtemps, je me suis caché pour aller bien. Pour aller.

Pour aller où? Dans des impasses. Pour me taire quoi? Les violences subies. Et aujourd'hui? Que faire. Que dire ou ne pas dire. Que taire ou ne pas taire.

Quelle importance?

Désespoir est là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 3:05

Bon ok, il est plombant mon fil... Mais en même temps, je vous avais prévenus dans le titre... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par chuna56 le Mar 24 Jan 2017 - 7:00

Désespoir et découragement, oui. Autrefois. C'est solitude qui me les amenait.
Enfin...
Je sais pas trop. Parfois c'est confus.
Afin de ne pas voir ce qui est laid dans ce monde, je m'en suis coupé. Cela fait des années que je ne regarde plus les infos.
Et 6 mois que je n'ai plus de TV.
Désespoir s'en est allé avec l'avancée de la thérapie.
Découragement persiste encore, ponctuellement, lorsque solitude se fait trop sentir.
J'espère me débarrasser des 2, ce ne sont pas de bon compagnons de vie...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5996
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par boule-d-ombre le Mar 24 Jan 2017 - 8:07

j ai connu le desespoir a plusieurs reprises l obscurite qui t entoure, tu ne sais pas ou aller, tes envies sont a plat ton energie aussi, et tu n aspires qu a une chose t allonger et ne plus bouger. l interet que tu portes au monde exterieur est nul voir meme tu preferais ne plus a avoir a le rencontrer. enfin bref, quand c est comme ca une reaction que j ai c est de faire le point : qu est ce que j ai, ou j en suis, ou je voulais aller avant de jouer les serpilleres, comment j ai fini la, qu est ce qui n a pas marche, comment faire pour ne pas que ca recommence. quand c est fait la je me force a avancer en commencant lentement un pas apres l autre tel un nouveau ne qui apprend a marcher.
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1088
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par boule-d-ombre le Mar 24 Jan 2017 - 8:11

ah vi j oubliais je me concentre sur ce que je fais, non pas sur le reste tel que les predictions de cassandre, les gens qui me proposent de combler des tonnes d envies que je suis cense avoir, les gens qui tentent de profiter de moi(surtout dans mon etat a ce moment la) enfin bref je construit un couloir entre mon but et moi. difficile a faire ca demande pas mal de volonte mais ca marche bien
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1088
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Fata Morgana le Mar 24 Jan 2017 - 8:31

Irréparables

Terrible choix de mot ! Shocked

Par contre, tu ne nous couverais pas une petite dépression ? Parce que bon an mal an, ça, il existe des moyens de la combattre.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19880
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 9:04

J'ai envie d'écrire quelque chose, mais... pas trop bien placé pour ça...

Bon, couper la TV/la radio est déjà un pas, je crois que ça marche pas trop mal.
Certes, le corollaire est que sans infos, on peut être "dépassé", mais si la survie est à ce prix, alors ce n'est pas si grave. En tout cas on échappe partiellement à cette "envie" de sauver le monde entier.
La thérapie, je trouvais ça... un peu grotesque, disons-le, pendant longtemps.
Des exemples autour de moi m'ont fait comprendre que ça pouvait marcher... même si c'est une longue route.
Perso la création est ce qui m'aide le plus. Ca devient "inefficace" cela dit, si on traite pas l'une des racines du mal (la solitude) : même si c'est juste voir de loin en loin des amis, c'est important d'avoir des plages ou partager les bons cotés de la vie (encore un truc que j'ai réalisé il y a fort peu).


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 15:05

Merci pour vos réponses!

@Fata: oui oui, bien sûr, je suis en dépression. Et même en stress post-traumatique, ceci explique cela (pour le choix de mots que tu as relevé)...

Pour ce qui est de les "combattre", j'ai déjà fait beaucoup de choses. Je viens de trouver une psychiatre qui semble compétente pour m'aider à guérir le stress post-traumatique, donc si c'est bien le cas, l'espoir devrait revenir petit à petit dans les mois qui viennent... Je l'espère! Wink

@chuna et godzilla: ça fait pas mal d'années maintenant que je me protège du monde en n'écoutant pas les infos. Pendant deux ou trois ans, je n'ai pas non plus regardé de films, et j'ai bien fait je crois, parce qu'hier soir c'est un film qui m'a mise dans cet état-là (enfin disons qu'il a appuyé là où ça faisait déjà mal).

En même temps, il y a un moment où il faut bien la rejoindre un tant soit peu, la société. S'y intégrer, bon gré mal gré. C'est en tous cas ce que je souhaite. Je dois dire que pour l'instant, ça me semble un défi quasiment impossible à relever, mais bon, je ne perds pas complètement espoir...

@boule-d-ombre: j'ai aussi mes "trucs" pour faire face au désespoir, et plus généralement à la dépression. Là, j'ai choisi de lâcher un peu de pression en mettant un mot sur le forum. Histoire, aussi, de vérifier que le monde ne s'arrêtait pas de tourner si j'exprimais mon désespoir (ce que je n'ai pas l'habitude de faire)... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 15:10

On est même prêt à arrêter de troller le temps de te faire une bise Very Happy

Courage...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par chuna56 le Mar 24 Jan 2017 - 15:12

Le monde ne s'arrête pas de tourner, et ya même qq personnes qui ont envie de t'écouter sans te juger Wink

J'espère que ta psychiatre est bien.
Pour le stress post traumatique, tu as l'EMDR qui marche bien...
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5996
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Invité le Mar 24 Jan 2017 - 15:22

Merci à vous, z'êtes trop sympas!  Rougit

Pour l'EMDR, c'est ce que j'ai cherché un temps, mais j'ai finalement trouvé quelqu'un qui pratique l'hypnose conversationnelle (j'ai pas encore regardé exactement ce que c'est) et je pense que ce n'est pas plus mal. En tous cas, c'est la première fois que je rencontre une psy qui connaît bien le sujet de traumatismes et semble compétente pour m'aider donc c'est déjà énorme!! Quand à savoir si elle est "bien", l'avenir nous le dira car je ne l'ai vue qu'une fois pour l'instant... Je vous tiendrai au courant!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par chuna56 le Mar 24 Jan 2017 - 15:24

ça me ferait plaisir en tout cas, si tu veux bien Smile
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5996
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par tieutieu le Mar 24 Jan 2017 - 15:50

Je venais aux nouvelles sur ton fil perso, mais je vois que tu as donné quelques éléments ici.
Ta démarche va dans le bon sens même si j'imagine que tu es impatiente d'en voir les résultats.

J'ai vécu des moments difficiles par le passé entre 2h et 5h du matin. Bizarrement, quelques heures après, ça allait mieux.
Quand on le sait, c'est plus facile moins difficile d'observer la marée noire des pensées laisser place à un léger vague à l'âme qui annonce le retour à la MerQuiBrasse.
"Rien de bon n’arrive après 2h du mat’ " le philosophe Ted Mosby (How I Met Your Mother)...chacun ses références Wink

Bon courage Very Happy
avatar
tieutieu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 889
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 40
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par jolindien le Mer 25 Jan 2017 - 8:41

Partir à la découverte de soi, la joie de vivre comme but et moyen de ce voyage.
On dit que tout les chemins mènent à Rome, et pour connaître ce monde, le sien, il faut arpenter beaucoup de sentiers.
Si nous sommes capable de générer cette énergie négative (projetée sur l'extérieur, et qui inlassablement résonne aussi en nous) nous pouvons réduire, puis même s'affranchir de créer (plus ou moins à son insu souvent) des pensées négatives qui génèrent elles mêmes des émotions négatives.
Tout comme le fait de capter les émotions extérieures et d'en subir les conséquences...
Toute la vie ne sert qu'à vivre cet instant présent, la gravité des choses en création de l'esprit.

Et peut-être que si je donne un petit bout de moi, l'autre trouvera un petit bout de soi, nous partagerons alors ce que nous sommes,
sans être séparé de soi, ni de l'autre.

jolindien
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1226
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Invité le Mer 25 Jan 2017 - 23:25

@jolindien: La joie de vivre... je ne rêve que de ça! Je la vis, même, parfois. Mais laisse-moi te dire qu'un syndrome de stress post-traumatique et/ou une dépression, ça n'a rien à voir avec un tempérament pessimiste (ce que je n'ai pas) ou une mauvaise compréhension du sens de la vie (si cela existe). Il s'agit bel et bien de maladies graves qu'il est aujourd'hui difficile de soigner.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par jolindien le Jeu 26 Jan 2017 - 6:06

Et pourtant si je te dit que là ou j'en suis je peux à loisir faire de "l'auto-hypnose", ou bien faire circuler aussi très facilement cette énergie interne, subtile, qui est en nous.
Et donc "soigner", rééquilibrer ce que je suis, à chaque instant, dans l'esprit, comme dans le corps (atténuer une douleur, évidemment je ne suis pas au stade de ne plus éprouver aucune douleur...)

Ce que je fais sur moi je peux aussi le faire sur autrui...je m'en garde bien à part de temps en temps sur ma fille si elle m'en fait la demande (apaiser une douleur au ventre par exemple en lui posant la main dessus avec l'intention, et le ressenti de cette énergie que je fais circuler.)

non je n'ai rien à vendre, ni doctrine, ni produit...!
J'ai réussi de la sorte à accepter mon passé (douloureuse enfance...), le comprendre, dépasser ces réminiscences, être moi et pas reflet de mon égo (qui souffrait).

la pleine conscience.
Pour guérir il faut soigner la maladie, du corps, de l'esprit...et peut-être aller plus loin, encore et encore.

jolindien
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1226
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par ifness le Dim 29 Jan 2017 - 1:26

J'ai lu.
J'empathise.

Perso j'en suis au désespoir sans espoir de rien.

J'en suis à la survie.

Bien des animaux en sont à ce point : j'empathise avec eux.
Bien des plantes, de vieux arbres, en sont à ce point. Je les caresse.

Il y a belle lurette, jolindien, que ma fille ne me demande plus rien !

Alors, oui, survivre.
Jusqu'à une piaule d'hosto où tu ne seras plus qu'un corps
où tu auras abdiqué toute existence
toute personna.

Il s'agit de désespoir, isn't ?
Des espoirs, je n'en nourris plus.

A contrario de bien des souffrants que je rencontre ici.
Ils me font sourire : ils sont si jeunes....

So long, brothers & sisters.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1137
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Fata Morgana le Dim 29 Jan 2017 - 7:53

Je vais dire un truc tout bête, mais en ce qui me concerne j'ai observé l'importance du sommeil dans ce genre de problématique.
Quand j'ai des assauts de désespoir (malgré mes traitements) j'ai remarqué que c'est en général quelques jours après avoir passé des nuits décalées (levers précoces en particulier) C'est toujours quand je suis fatigué que je redeviens vulnérable, accessible à la mélancolie (à des degrés divers). J'ai remarqué aussi le pouvoir régénérateur de la sieste dans ces périodes. C'est un point certainement très important. Alors je m'impose une discipline stricte. (Je précise que depuis l'enfance, je n'ai pas de sommeil "naturel, je ne dors que grâce aux médicaments sans lesquels une nuit de repos ne pourra jamais dépasser trois heures. Inutile de préciser qu'à ce rythme, l'effondrement survient très vite.)
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19880
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 60
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Pola le Dim 29 Jan 2017 - 9:10

Pas de sommeil naturel depuis l'enfance ???

Impressionnant...

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4851
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par ifness le Dim 29 Jan 2017 - 19:06

Oui, impressionnant.

Fata, tu ne dis rien de tes "traitements",
et je ne te demande rien,
tu en parles si tu veux (et si tu veux pas, t'en parles pas)

je comprends en revanche le pouvoir (et le contre-pouvoir) du sommeil/manque de sommeil,
j'ai vécu ça (pour des raisons liées à l'angoisse et à la dépression)
je suis d'accord Very Happy sur le rôle réparateur de la sieste
sur "l'effondrement" consécutif au manque de sommeil,
sur la "mélancolie" qui s'ensuit (et , dans mon cas, sur le recours à des substances destructrices)
...................
Ca fait du bien, de lire ça, parce que c'est toi, et que tu es une des âmes de ce forum,

Dis, ça n'est pas facile, d'exister, même ici, en taisant certaines réalités de vie?
C'est une question. Lis-la telle qu'elle est, sans plus.
Simplement, j'ai le sentiment que :

1) Il est de notoriété zébresque que pas mal de participants sont très seuls (ou solitaires, choisis)

2) Bien des zèbres (par une pudeur que je comprends! Mais qui, communicative, m'interdit par contagion à MOI de me livrer) ne disent pas QUI ILS SONT.

Et je trouve ça dommage.

J'ai subi des exclusions, j'ai occupé 15 ans le divan d'un psy, j'ai pris des tas de substances, j'ai quitté la société, me suis retrouvé au ban de ma famille, montré du doigt, j'ai dérivé sur une création littéraire/graphique que je me suis débrouillé pour ne pas faire reconnaître, je gère encore actu des problèmes relationnels de con,
...............ET
je suis venu ICI pour rencontrer, pour parler, pour....
Et je pense que la plupart des gens SE CACHENT

(honneur à toi, Revz, tu es un ami! Précisément parce que me semble-t-il tu te caches peu.)

et c'est réellement dommage : nous sommes ici parce que
-nous cherchons certes le QI qui nous correspond.
-nous cherchons ce QI PARCE QUE nous sommes en souffrance à cause de lui.

Si l'on lit pas mal de posts, on croit comprendre :
"je suis ici pour fréquenter des personnes dignes de mon HQI ou THQI."

Mais c'est faux. C'EST FAUX.

Nous sommes ici parce que
la société nous a rendus frustrés, malades,
ALORS MERDRE ! UBU ! PARLONS !
Et ne nous cachons pas derrière notre petit doigt,
nous sommes (en principe, mais ça reste à vérifier) trop intelligents pour ça !!!

So long, friends.
Sincèrement heureux de vous connaître (oh! si peu...)

I love you, soeurs et frères d'enthousiasmes et de dévastations.
if.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1137
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par chuna56 le Dim 29 Jan 2017 - 19:29

Ifness, mon cher ami, tu devrais au moins avoir l'espoir de me rencontrer, de rencontrer Rémi, Cuicui, et d'autres Wink
Moi je l'ai cet espoir.

Mais bon, je n'ai jamais été si mal que tout espoir m'avait quitté. J'ai eu des jours difficiles à pleurer, mais je pleurais pour d'autres.
Mettre l'espoir dans les autres, ça a le désavantage que quand ils partent, l'espoir s'en va, mais ça a le gros avantage qu'il y a possibilité de mettre des milliers d'espoirs dans des milliers de gens, des petits des gros...
et dans les animaux, ou la nature. Car eux ne trahissent pas. On ne peut attendre d'eux que ce qu'ils sont.
Enfin voilà mes espoirs à moi, qui ai de la chance, beaucoup de chance.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5996
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Invité le Dim 29 Jan 2017 - 19:40

Contre le désespoir :

Comme je l'ai déjà dit, je n'ai rien trouvé de mieux que rires et tendresses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par ifness le Dim 29 Jan 2017 - 21:14

Veuille m'excuser, chuna.
J'ai cité Revz, parce qu'il est tellement rare (du "genre" homme) de rencontrer un autre "homme (du "genre" homme) aussi sympa.

Mais il est parfaitement vrai
que tu es (selon moi) parmi les personnes les plus sympathiques/empathiques/agréables de fréquentation
de ce site.

Je devais rencontrer cuicui, et puis une autorité familiale (un enfant malade, à Lyon) me fait rater le RV.

Je corresponds à ce que tu dis : il ne s'agit certes point de notion de "trahison" (ne plaquons pas nos concepts moraux sur ce qui ne relève pas de l'humain), mais
oui, on morfle, parfois (et j'en ai eu le reflet dans un récent contact).
On morfle parfois plus que de raison.

Je ne mets pas trop d'espoir dans des milliers de gens,
même si, je suis honnête, j'ai/ai eu la chance d'en rencontrer de chouettes.
Encore récemment.
Et des personnes n'ayant AUCUN INTERET à m'aider.
(Ouaip, désabusées, aussi. C'est triste.)

Je suis revenu inquiet pour mes oiseaux (je nourris l'hiver)
mais ai retrouvé mes mésanges (x3) mes chardonnerets, mes pinsons mon rouge-gorge, mes rouge-queues, et autres passereaux de garrigue dont ai oublié le nom.

Tu es jeune, chuna.
Depuis 20 ans je ne possède plus ce pouvoir.
Tout change, tout bascule.
(Non, ne réagis pas : ce n'est pas ce que je cherche.)

J'apprécie infiniment que tu écrives
'j'"ai de la chance, beaucoup de chance".
parce que si nous étions né(e) s sur les trottoirs de Manille ou au fond du Kivu,
nous serions humains, tels que nous, mais avec bien moins de chance.Bien moins de chance. A un point tel qu'on peut se demander : "ils sont humains, comme nous. Comment font-ils ?"

Merci, chuna.
Tu es une amie.
Et j'ai cette chance.
(Même si d'autres la jalousent. Ceci est à développer.. Smile )
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1137
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par ifness le Dim 29 Jan 2017 - 21:36

Attends cuicui
je vais pleurer dans mon lit, seul, ce soir.
Il me manquera rire
tendresse.
Pauvre de moi.
...............
Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, se pitié de nous pauvres avez, ,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1137
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par chuna56 le Dim 29 Jan 2017 - 21:48

Des fois je me dis que notre chance n'en est pas une. Si nous avions à lutter pour notre survie, nous aurions ptèt plus de facilités à apprécier des choses simples de la vie...
Nous n'aurions pas d'autres choix que d'utiliser nos cerveaux intelligemment, au lieu de ressasser notre mal-être.

La chance que j'ai, parmi les gens de ce forum, c'est de ne pas être atteinte de ce désespoir, qui me peine toujours autant quand je le lis.
Pourquoi ?
Ptèt justement parce que je ne suis pas trop intelligente, comme il le dit le livre.
Ptèt autre chose qui se rajoute, j'en sais rien.

Tout ce que je peux faire, c'est être une bonne oreille qd ya besoin, qd vous êtes justement au désespoir. Je sais pas faire mieux.

J'espère que l'espoir reviendra, Ifness. Je vois des personnes de ton âge en avoir encore.
Mais il faut être honnête, souvent l'entourage y est pour beaucoup...
Je croise les doigts que tu rencontres à nouveau qq1 de bien.
I love you
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5996
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désespoir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum