Améliorer sa communication avec les non zèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par Ryuzaki L le Lun 23 Jan 2017 - 2:55

Je viens d'avoir une longue conversation avec un ami qui, à priori, n'est pas HQI et qui ne comprenait pas pourquoi je me sens "seule et incomprise en société". J'ai donc décortiqué avec lui les mécanismes qui font que je m'ennuie souvent dans les conversations et me réfugie dans ma bulle.

Quand je discute avec une bande d'amis non Z, à table par exemple, je suis souvent en retrait car:

1)  les sujets de conversations ne m'intéressent pas et j'écoute d'une oreille distraite.

2)  quand le sujet est intéressant, les idées ne volent tellement pas haut que je finis par m'ennuyer et retourner dans ma bulle (douce zone de confort).
Ex: Je me souviens qu'une fois on s'était mis à parler de la théorie de l'évolution. Un de mes amis, chrétien, a dit qu'il n'y croyait pas car "ce n'est qu'une théorie" et que lui il croyait au créationnisme(auquel il donne une valeur de vérité scientifique). Le problème est que cet ami là a répété cet "argument" cinq fois pendant 30 minutes au lieu d'en proposer d'autres et de chercher à comprendre les idées qu'on lui exposait; la conversation a rapidement tourné en rond.

3)  Je me censure beaucoup (ça ils vont pas comprendre, ça c'est trop compliqué pas la peine d'en parler etc..., ça c'est hors sujet, j'en parle pas... alors que parfois c'est en lien avec le sujet)

4) Je suis rapidement exaspérée quand mes interlocuteurs balancent des sottises, je suis d'autant plus exaspérée que je me rends compte qu'ils sont persuadés de détenir la vérité alors qu'ils n'ont jamais vraiment réfléchi au sujet. Ils ne se sont jamais documentés dessus et défendent pourtant bec et ongle leur "opinion".
Ma réaction intérieure est souvent de me dire: mais put*** ils sont trop cons! Pourquoi je me fatigue à discuter avec eux? J'arrête donc de parler et mes interlocuteurs se disent qu'ils m'ont cloué le bec et se confortent dans leurs certitudes.

5) J'entretiens mon faux self: j'essaye de ne pas trop paraître bizarre(ce qui est de toute manière un échec cuisant), de ne pas trop m'écarter des idées consensuelles.

6) Dans une conversation, j'ai souvent une démarche égoïste: j'écoute dans le but d'apprendre quelque chose de mon interlocuteur. S'il ne dit que des banalités je ne vois pas l'intérêt que j'ai à discuter avec lui et j'ai la flemme de passer du temps à lui expliquer mes idées.

7) Modestie: je n'aime pas étaler ma science.

Après m'avoir comprise, cet ami m'a donné des conseils qui selon moi sont forts sensés.

Durant une conversation, l'attitude sage à adopter est  plutôt de:

1) Rediriger à chaque fois la conversation vers les sujets qui m'intéressent.

2) Ne pas s'impatienter, exposer ses idées, ralentir si les notions peuvent paraître compliquées.

3) Prendre confiance en soi, ce que je dis peut intéresser les gens, même si c'est hors-sujet.

4) Ne pas s'impatienter ...

5) S'assumer. De toute manière ma bizarrerie se voit comme le nez au milieu de la figure alors autant l'assumer. Une bizarrerie assumée devient même une qualité, un petit quelque chose en plus qui nous rend "spéciaux".

6) Une conversation n'a pas uniquement pour but d'apprendre des choses, transmettre, partager procure également une grande satisfaction.

7) Ce que j'ai à dire pourrait intéresser certaines personnes, il n'y a rien de mal à partager ce qu'on a appris.

Pourquoi c'est si important de s'imposer, de faire passer ses idées dans les conversations?

Le but des conversations en société n'est pas d'apprendre des choses ni de se stimuler intellectuellement, le but est de gagner le respect des gens. C'est une histoire de domination, l'intérêt est d'asseoir ton pouvoir de persuasion et d'influence sur les gens pour que le jour où tu auras des choses vraiment importantes à dire, les gens t'écoutent.

J'ai remarqué que beaucoup de zèbres, notamment des THQI que je respecte beaucoup pour leur vive intelligence et l'étendue de leur culture générale, sont aigris et dépressifs; ils n'ont jamais vraiment eu l'occasion de se réaliser, sont considérés par leur entourage comme des "losers" et peu de gens sont vraiment au courant de leur potentiel; je trouve cela tellement dommage! C'est facile (et un peu lâche) de dire, "je reste dans ma tanière car de toute manière les gens sont trop cons, ils ne me comprennent pas!" Mais les non HQI constituent 98% de la population, nous sommes obligés de composer avec eux; la fuite est confortable mais il est nécessaire d'apprendre à s'adapter (je parle pas de se nier ni de s'effacer) aux non HQI, de réellement se faire accepter d'eux.

J'ai remarqué que dans la vie, les personnes les plus écoutées ne sont pas les plus sensées mais celles qui parlent le plus (et le plus fort). C'est dommage de leur laisser le monopole de l'influence sociale, surtout si c'est pour venir se plaindre ensuite du fait que la société ne tourne pas rond...

Qu'en dites vous?
avatar
Ryuzaki L
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 485
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par danslesétoiles le Lun 23 Jan 2017 - 6:37

Lawliet Ryuzaki a écrit:Je viens d'avoir une longue conversation avec un ami qui, à priori, n'est pas HQI et qui ne comprenait pas pourquoi je me sens "seule et incomprise en société". J'ai donc décortiqué avec lui les mécanismes qui font que je m'ennuie souvent dans les conversations et me réfugie dans ma bulle.

"...."

J'ai remarqué que dans la vie, les personnes les plus écoutées ne sont pas les plus sensées mais celles qui parlent le plus (et le plus fort). C'est dommage de leur laisser le monopole de l'influence sociale, surtout si c'est pour venir se plaindre ensuite du fait que la société ne tourne pas rond...

Qu'en dites vous?

post très intéressant, merci du partage.

ton ami est un sage Lawliet I love you  
cela reste applicable avec des personnes ayant quand même un minimum de capacités de réflexion. L'exemple du créationniste est excellent

Personnellement je m'impose cet exercice dans la sphère professionnelle mais plus amicale. Etre ou ne pas être soi ...

Ce WE nous avons vu des amis (HP non testés), que nous n'avions plus revus depuis des mois. Lui se lance dans un sujet politique puis tout à coup, il bloque, s'arrête, nous demande avec précautions :
"on peut en parler de manière apaisée ? Oui? "
Laughing "je m'autorise à être moi, mais oulà ! stop. en ais-je le droit ? la possibilité ?"
avatar
danslesétoiles
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 472
Date d'inscription : 08/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par chuna56 le Lun 23 Jan 2017 - 7:10

Je me suis jamais vraiment questionnée là dessus, pasque j'ai mes techniques depuis toujours : je fais parler les gens d'eux même, pasque ca m'amuse de faire les psy de comptoir et d'essayer de comprendre comment l'autre en face en est arriver à ce qui est aujourd'hui.
Sinon je fais parler les gens de leur passion, même si ça ne m'intéresse pas. Je me nourris alors de leur enthousiasme et j'apprends des choses, puisque je ne m'y connais pas dans le sujet (en général).
Dernière solution : dans mon domaine, je fais la prof, ca tombe bien je suis prof, alors on me pardonne lol

Et sinon, je restreins désormais mes fréquentations à des personnes intéressantes et ouvertes d'esprit (zebre ou pas je m'en fous).
Je vois pas grand monde, mais tant pis. Je me respecte moi même ainsi.
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4481
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par boule-d-ombre le Lun 23 Jan 2017 - 8:05

joli sujet as tu teste les methodes de ton ami ? je les trouve pas mal effectivement meme si elles marchent qu avec des gens ouverts. par exemple il m est souvent arrive de commencer a exposer mes idees et d avoir comme reponse : "non" et la on m explique que ce que je dis ca ne marche pas. quand je demande une explication le resultat ne tient souvent pas debout. connaissances foireuses, hors sujets divers et j en passe. quant a gagner le respect des gens, c est vrai qu avoir des conversations posees aide beaucoup. surtout que quand on contrarie quelqu un la premiere question souvent posee est "qui es tu ?" or avec les gens 'normaux' (desole du terme, arretez de grincer des dents) quand on te pose cette question ce n est pas qui tu es qui les interesse (bah vi ton nom ne sert qu a leur donner la cible) mais ton statut. etant un sous-fifre (bah vi je n ai que quelques bts) a ce moment la mon opinion avait moins de valeur. et quand tu en es la quoi faire? surtout quand les explications en face ne tiennent pas la route.


Dernière édition par boule-d-ombre le Lun 23 Jan 2017 - 8:38, édité 1 fois
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1062
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par Bimbang le Lun 23 Jan 2017 - 8:32

Je fais comme Chuna, sauf pour la dernière solution. J'suis pas prof ! Cool
Le souci est que j'oublie assez vite ce qu'on m'a dit. Ça me nuit parfois.
Mais la plupart du temps, et évidemment quand il y a un groupe, je reste observatrice.

Un jour, on m'a dit : T'es là... mais t'es pas là !
Ça me correspond vraiment, et j'en suis pas fière hein.
avatar
Bimbang
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1817
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par chuna56 le Lun 23 Jan 2017 - 9:21

Lol pareil en groupe bimbang
avatar
chuna56
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4481
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 36
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par Hydrolat de Neroli le Lun 23 Jan 2017 - 9:21

J'ai remarqué que beaucoup de zèbres, notamment des THQI que je respecte beaucoup pour leur vive intelligence et l'étendue de leur culture générale, sont aigris et dépressifs

Bah, c'est une idée reçue. Wink

C'est marrant, même si je parviens au même diagnostic que toi, ça ne me gène plus. Nul doute, l'âge y est pour quelque chose.
La majorité est ce qu'elle est, et la loi du nombre fait qu'ils sont les plus forts.

J'ai remarqué qu'on peut s'adapter sans forcément faire appel au faux-self, et dans le cours de la conversation, glisser des petites gouttes d'acide (doutes) qui porteront peut-être leurs fruits beaucoup plus tard. Semer quelque chose implique qu'il faut attendre que ça pousse.
D'autre part, l'aisance de ces personnes dans la vie me fait baver. J'apprends leurs manières décontractées et ça m'apporte beaucoup.
Ensuite quand j'en rencontre d'autres, j'adopte sans peine leurs codes et leurs attitudes (même si je ne suis pas à l'abri d'une boulette qui va jeter un froid)
En fait, à condition qu'ils soient gentils, bienveillants, je les trouve plutôt sympas.
Je suis entouré de gens simples de la vie de tous les jours, et sincèrement je les aime bien.
Simplement c'est quand je rentre chez moi dans la solitude que je recommence à tisser mes propres réflexions. Avant, je disais tout, je me prenais de sales coups de pied sous la queue (avec mon demi-frêre par exemple) Maintenant, je me contente d'écraser un rictus et j'attends d'être de retour dans mon antre pour extrapoler sur la base des bêtises que j'ai pu entendre, bêtises qui ont d'ailleurs souvent pu me faire vraiment réfléchir.

Je leur dois donc quelque chose, mais pas forcément ce qu'ils auraient voulu que je leur doive...
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18853
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par Ryuzaki L le Lun 23 Jan 2017 - 12:40

Je n'ai pas encore testé cette méthode, je vous fais un compte rendu dès que ce sera fait.
avatar
Ryuzaki L
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 485
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par tieutieu le Lun 23 Jan 2017 - 13:26

Ton ami est de très bon conseil! Tu as de la chance de pouvoir échanger si naturellement avec lui (tout non zèbre qu'il serait).
Et avec ce que les membres de ZC ont ajouté, tu as déjà plein de pistes. Ça tombe bien parce que je n'ai pas grand-chose à ajouter...mais j'ai envie de l'écrire ce 'pas grand chose'.bounce

En fait c'est une remarque sur ce qui me semble sous-tendre ta perception :
Pourquoi c'est si important de s'imposer, de faire passer ses idées dans les conversations?
...le but est de gagner le respect des gens. C'est une histoire de domination, ...
La question induit déjà que c'est important de s'imposer (alors que peut-être pas), elle traduit surtout ta réalité : faire passer ses idées = s'imposer.
Pour moi, ça n'est pas important de s'imposer, si j'ai l'occasion d'exposer tous mes arguments ça me suffit, je ne suis pas responsable du reste.
Vouloir imposer ses opinions, c'est se tromper de niveau, comme si tes propos représentaient ta valeur que tu voudrais défendre.
Je crois que c'est une question d'estime de soi et que le temps permet de se connaître et de s'accepter avec ses forces et faiblesses en faisant le deuil de 'ce que je ne serai jamais'.

Pour ne pas être totalement hors sujet, ce que j'ai choisi, c'est d'être souple sur la forme en m'y adaptant au besoin, mais d'être sincère sur le fond. Ça implique d'être parfois en retrait si je n'ai pas d'affinité avec le sujet. Finalement de faire comme tout le monde, Z ou non. Wink

Je rejoins Fata Morgana pour son côté admiratif à l'égard de ceux qui ont la simplicité pour qualité.
Je ne voudrais pas paraître provocateur, mais la vérité c'est que j'ai plus à apprendre d'eux que de zèbres. Ça me demande plus d'efforts aussi parce que l'écart est plus grand.
A contrario, je ne sais pas comment fait ma non zèbre préférée, parce que moi, je ne pourrais pas vivre avec moi. I love you
avatar
tieutieu
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 734
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 40
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par Ryuzaki L le Lun 23 Jan 2017 - 15:44

tieutieu: comme toujours, je m'exprime maladroitement. Je disais "s'imposer" dans le sens de ne pas rester effacé, assumer de prendre la parole, d'occuper de l'espace même si nos idées peuvent déranger et je ne suis absolument pas d'accord pour "imposer mes idées".

tieutieu a écrit:Tu as de la chance de pouvoir échanger si naturellement avec lui
Justement, l'échange ne s'est pas fait de manière si naturelle que cela. ça fait des mois que j'essaye de lui expliquer comment je fonctionne et que lui essaye de me comprendre, je lui suis d'ailleurs très reconnaissante pour sa patience.
avatar
Ryuzaki L
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 485
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par Mark Larx le Lun 23 Jan 2017 - 16:37

Merci pour ce partage.
De mon côté, j'ai aussi essayé l'humour qui permet de sortir de discussions qui ne m'intéressent pas ou qui tournent en rond. C'est parfois aussi une échappatoire pour tous les participants. J'ai une vraie chance, j'ai en réserve un nombre incalculable de blagues ou de bons mots qui me viennent spontanément...
avatar
Mark Larx
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 194
Date d'inscription : 03/11/2016
Age : 36
Localisation : sud deux sèvres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par Ryuzaki L le Lun 23 Jan 2017 - 21:26

Mark Larx: bonne idée, sauf quand on a un humour noir qui peut paraître méchant et qui a tendance à vexer ceux qui ont pas l'habitude.

boule-d-ombre a écrit:surtout que quand on contrarie quelqu un la premiere question souvent posee est "qui es tu ?" or avec les gens 'normaux' (desole du terme, arretez de grincer des dents) quand on te pose cette question ce n est pas qui tu es qui les interesse (bah vi ton nom ne sert qu a leur donner la cible) mais ton statut. etant un sous-fifre (bah vi je n ai que quelques bts) a ce moment la mon opinion avait moins de valeur. et quand tu en es la quoi faire? surtout quand les explications en face ne tiennent pas la route.

Franchement, je ne sais pas trop comment réagir dans ce cas, tu pourrais lui dire que certes tu n'as pas fait une thèse sur le sujet mais que tu t'es quand même renseigné dessus et que son argument est un argument d'autorité.
avatar
Ryuzaki L
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 485
Date d'inscription : 27/04/2016
Age : 24
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par Hydrolat de Neroli le Lun 23 Jan 2017 - 21:39

Oui. Préferons l'humour blanc, normal quoi.

(Tu es jeune alors j'ajoute: c'est une référence à Coluche)
avatar
Hydrolat de Neroli
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18853
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par PJ le Lun 23 Jan 2017 - 22:11

Lawliet Ryuzaki a écrit:J'ai remarqué que beaucoup de zèbres, notamment des THQI que je respecte beaucoup pour leur vive intelligence et l'étendue de leur culture générale, sont aigris et dépressifs; ils n'ont jamais vraiment eu l'occasion de se réaliser, sont considérés par leur entourage comme des "losers" et peu de gens sont vraiment au courant de leur potentiel; je trouve cela tellement dommage! C'est facile (et un peu lâche) de dire, "je reste dans ma tanière car de toute manière les gens sont trop cons, ils ne me comprennent pas!" Mais les non HQI constituent 98% de la population, nous sommes obligés de composer avec eux; la fuite est confortable mais il est nécessaire d'apprendre à s'adapter (je parle pas de se nier ni de s'effacer) aux non HQI, de réellement se faire accepter d'eux.

J'ai remarqué que dans la vie, les personnes les plus écoutées ne sont pas les plus sensées mais celles qui parlent le plus (et le plus fort). C'est dommage de leur laisser le monopole de l'influence sociale, surtout si c'est pour venir se plaindre ensuite du fait que la société ne tourne pas rond...

Qu'en dites vous?

Merci d'abord pour ce partage et ces points exposé quant à comment aborder une discussion avec les "normo-pensants".
Je suis partisan du "mélange" des moldus et sorciers, pour le bien être de toutes et tous.

Pour le reste, je suis moins d'accord quant à cette histoire de "domination", la parole est d'argent, le silence d'or.
L'action parle plus que le mot.
Et en même temps, j'aime tellement les mots ( Nietzsche était philologue avant d'être philosophe, hein ! ).
J'aime parler, inspirer, exprimer.
Je trouve que c'est tout un art et j'adore m'y perdre, lose yourself comme dirait Eminem.

Voilà quant à mon point de vue.

Au final, les actions misent en place, peu à peu, sur le "long terme" changent tout plus que toute action individuelle du type "hey, je suis pas un loser, je veux jouer avec vous !"
Je suis d'accord que la communication m'importe grandement, mais "lorsque l'élève est prêt, le maître apparaît."
Apparemment toi et ton copain étiez prêts l'un pour l'autre ( sans dévoiler qui est le maître et qui l'élève dans ce rapport, ca c'est ton coeur qui en décide ).
Bien à toi,

PJ.


Un jour ou l'autre, tout zèbre vient une situation ou TOUT se rejoint, tous ses efforts passés sous silence au long de tant d'années porte ses fruits.
J'y crois, car je le vois et le vis.
Et ce jour-là, c'est comme cette scène de film.
Chaque action menée est liée à un tout, tels ces dominos.
Il s'agit d'une "oeuvre de vie", et quelque oeuvre qui soit rentre forcément un jour ou l'autre en contact avec les autres, qui dès lors prennent conscience de son ampleur.
Bien sûr, je préfère que cela se fasse plus que par une espèce de manière fracassante un jour, un peu chaque jour.
La "lose" est une interprétation de l'extérieur de ce qui ne peut être compris.
Et je te remercie de ta démarche de faciliter le rapport aux autres.
Je respecte grandement ce que je lis et en tire quelques lecons, de fait.
Merci donc.
La patience et le temps en plus grands alliés : tout vient à point à qui sait attendre.
D'ailleurs, selon certaines citations, la patience serait très proche de l'amour.


Dernière édition par PJ le Mer 25 Jan 2017 - 12:48, édité 1 fois
avatar
PJ
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1147
Date d'inscription : 10/01/2017
Age : 26
Localisation : Europe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par boule-d-ombre le Mar 24 Jan 2017 - 7:42

dans le cas ou on me demande qui je suis j ai deja tente de m expliquer et .... rien. j ai un statut qui pour eux n est rien voir meme est negatif. pour moi quand on en est la c est que la personne est plutot enervee et que bah j ai beau avoir de l experience je ne serais pas ecoute. de plus je n aime pas trop dire que les communications foireuses sont ma norme, vu que quand ils sont enerves tendre le baton pour se faire battre n est pas conseille (sauf si l on est maso bien sur). d ou la reaction comme tu l as cite au depart : repli sur moi meme et laisser les autres se debrouiller(et je ne suis pas thqi).
avatar
boule-d-ombre
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1062
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Améliorer sa communication avec les non zèbres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum