La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Page 16 sur 27 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 21 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par Invité le Sam 8 Avr 2017 - 0:00

ben tant mieux alors :-)

tetris c'est quand t'es trissss ;-)



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 0:05

Le sniper des bacs à mettre son grain dans les grains de sable du bac à sables a écrit :

Spoiler:

C'est quand même bien, plus je lis, plus je partage et plus j'apprends à connaître (bien que connaître est un bien grand mot) plus ça raisonne dans ma tête à un rythme effrénée et amplifié surtout!
Mais j'avoue que des questions j'en ai énormément mais certaines seront sûrement élucider si le résultat et constructif, sinon faudra que je trouve une explication quznd même, donc ça va j'ai aucune pression en soi. Juste des réponses à trouver de part et d'autre.
Mais je te remercie encore pour ce partage et d'avoir accorder du temps à notre discussions, 3D? Ou elle est rester 2D synthétisée dans une matrice d'un fil, d'un forum, d'une recherche Google, créé par un vulgaire programme, suivis de chiffre et de code aussi abusif que simple les uns que les autres, voilà je me suis perdu!

On a un peu refait 68 ? en partant de 58 mais en 360 secondes ?



Razz



Zebulon252 le Ven 7 Avr 2017 - 23:48




Spoiler:

mmm en regardant ta video du ballon de basket qui plonge dans le vide, si on le met en rotation il descend en courbe, effet magnus donc


décris dans la video à partir d'un proto d'avion de 1930 qui s'est crashé et d'un bateau plus récent, sauf que cousteau avait déjà repris le concept pour aller dire bonjour aux usa, d'où les deux videos


voila voila

Bien reçu on faisait juste une petite partie de ping pong mode Cousteaux Suisses en attendant Razz Ca colle aussi avec le concept de la diagonale du fou qui descendrait du coup en plongeant si j'ajoute à l'idée de pourquoi je l'avais posté pour parler douance, je verrais si j'y vois Magnus du coup, mais bon basket, avion parachutisme, ping pong et plongée sous marine, et bateau en raccourci le même soir  Razz Heureusement que je sais nager et que j'avais mis mon bonnet, j'aurai pu me noyer sous cette avalanche de bouées de sauvetages pour pas pas qu'on échoue.
Bon on a la berceuse on est bons
Tétris c'est la base qu'on est choux, je relirais sûrement tout et qui sait ce que j'en relierais.
 Wink cat

Comment expliquer l'ascension fulgurante de la Game Boy ? L'inspecteur Sherlock est sur le coup dans ce nouvel épisode de L'histoire du jeu vidéo.
On se fait un remix de l'ascenseur full gurant au poing ? version space invaders mais avec Goldorak en invité surprise ? demain ? ouais Smile  Razz



C'était soirée Bioman et Biwomens en direct de Zébracrossing... Lâches pas la branche, avant au moins qu'on débranche  Razz

Quand t'es trisse, y'a 


et tant mieux sinon t'as du chocolat sur les doigts quand t'y joues  Razz


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 14:03, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par ortolan le Sam 8 Avr 2017 - 0:08

I am so sure a écrit:De rien.

même si pour le coup c'est totalement différent au niveau du sens Smile


Là où je vois l'intérêt justement de n'envoyer que peu à l'autre "doué", ce sont les rebonds qu'il en fera pour lui qui lui est intéressant.


Moi ça me parle de douance, de construction et reconstruction permanente ou pas sauf si c'est hiérarchisée organisée.



Je cherchais ce terme : valser.
En fait, tu fais du pogo de QI Very Happy J'aimais bien pogoter.

Et quand on échange entre "doués", je trouve que ça emmène souvent la réflexion bien loin, un peu comme l'effet d'un lance-pierre, le tout représentant plus que la somme des parties. Et ça drunken
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4402
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 0:25

Spoiler:

De rien.

même si pour le coup c'est totalement différent au niveau du sens Smile


Là où je vois l'intérêt justement de n'envoyer que peu à l'autre "doué", ce sont les rebonds qu'il en fera pour lui qui lui est intéressant.


Moi ça me parle de douance, de construction et reconstruction permanente ou pas sauf si c'est hiérarchisée organisée.



Je cherchais ce terme : valser.
En fait, tu fais du pogo de QI Very Happy J'aimais bien pogoter.

Et quand on échange entre "doués", je trouve que ça emmène souvent la réflexion bien loin, un peu comme l'effet d'un lance-pierre, le tout représentant plus que la somme des parties. Et ça drunken

Oh non pas la somme des "parties" à cette heure ci Razz c'est mon cerveau qui serait bien parti faire un somme Razz  Sinon tu as bien fait de passer, ma raie flexion ira loin demain mais là je suis plus à me demander ce qu'ils mettent en 2017 dans le top 7 des d'jeunes...

http://www.ina.fr/video/PUB3250589013

J'ai assuré comme j'ai pu mais je suis plus vers l'age d'or ou des slows à cette heure ci  Razz


Fastoche ! Il a mangé du Topset !
-------------------------------------------------------
T'as pas un étude ou deux sur les nouveaux précoces modernes nucléaires ? ils mettent chimique en fusion dans les bibérons ? j'adore je fais ma vintage avec les vingt age, ça fait faire Hot Dort par où je suis partie là ah ben je reviens à tes parties et je vais repasser alors par les valseuses ?




Comme dit mais là j'ai plutôt la défraicheur d'être  drunken .Razz
Mais qu'est ce qu'on va devenir, 





OUf  Razz



Il faut noter 00.22 Cendres, y ont, a failli y perdre sa .... So sure  lol! Je ne suis même pas encore testée  Razz


Wink cat


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 14:15, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 0:32

Spoiler:



Je vais devoir faire le plein Smile Ca pourrait me pomper en me testant alors que j'ai pas encore passer les tests pour évaluer mon beau Lead, c'était pas végétruc les d'jeunes aujourd'hui ? Jeannineuh, ressortez le dossier sur les d'jeuns ! mais pour demain hein, pour le ping pong il faut deux mains. Merci pour ces échanges. Douce nuitée à vous  Sleep


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 14:12, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par Syphzx le Sam 8 Avr 2017 - 0:37

Bonne nuit à toi Smile bon pompage d'essence !
Merci à toi également pour les Échanges.
avatar
Syphzx
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 101
Date d'inscription : 07/04/2017
Age : 25
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 0:44

Spoiler:

Je l'ai vu aussi celui là mais bon je préfère ré fléchir pour y répondre...Jeannineuh on me croit là ? où c'est moyen ? tu vas voir que demain ça va partir en ravalsement de façade si je fais pas gaffe et en plus ça sera l'ordi... vous pensez que ça veut dire plus ou moins vite ? Avec un peu de chance, il aura mal dormi a écrit:Ton jeux de mots à eu une finesse extrême pour le coup! La chute était tellement importante qu'elle était drôle ! Esquisse un sourire le temps de 2 seconde ce que je viens de faire.
Je vais valser au lit surtout plus que ravir.
Effectivement tu es plutôt très rapide, mais ça me plaît quand ça va vite, au moins je rumine pas et ne m'égare pas ou très peu, j'ai vu qu'il y avait plein de fonctionnalité sur le forum mais je suis sur mon mobile, du coup jecrit gère et traite l'information au plus vite au mieux et avec l'autocorrection de celui ci en même temps. C'est compliquer sans l'ordinateur mais j'arrive à suivre. Smile

Je l'ai vu aussi hein mais celui ci me demande un temps de réflexion... pour l'argumentation et les références à citer toussa toussa
Jeannineuh vous me sortez aussi le dossier ravalement de façade pour demain ? et aussi les dernières stats de vitesse du son entre sur portable et ordinateur chez les ados Razz ? vous me mettez un texto ? si ça va plus vite sur ordi j'ouvres pas le mien, les yeux, vous direz que je me suis pas réveillée.. oui c'est ça prétextez un coup de "vieux"  Wink cat


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 14:12, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par ortolan le Sam 8 Avr 2017 - 0:45

Merci pour Dany et aussi pour Bigard (un pote à Baffie et à Muriel Robin du temps de Fabrice -la classe, je trouve qu'il a gardé des expressions d'ailleurs). Bonne nuit Courbette
avatar
ortolan
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4402
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 0:46

Spoiler:

Syphzx a écrit:Bonne nuit à toi Smile bon pompage d'essence !
Merci à toi également pour les Échanges.

Ca va faire pompeux mon compliment mais je me connais et alors là je te tire mon chapeau, demain, on essaie légers changes que j'en Pampers pas mon latin   Wink Very Happy


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 14:11, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 0:48

Spoiler:

ortolan a écrit:Merci pour Dany et aussi pour Bigard (un pote à Baffie et à Muriel Robin du temps de Fabrice -la classe, je trouve qu'il a gardé des expressions d'ailleurs). Bonne nuit Courbette

Un bigard, deux bigor knows, demain on reprend sur Baffie pour savoir si il avait un pote "la claque"  Wink


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 14:11, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par Syphzx le Sam 8 Avr 2017 - 0:49

Alors si vraiment ta jouer avec ces mots aussi bien que je viens de le lire c'est énorme, 3 phrase en une seule !
Merci beaucoup
avatar
Syphzx
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 101
Date d'inscription : 07/04/2017
Age : 25
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 11:23

Spoiler:

1Structure psychique et maladie mentale  page 1/2


                    Paul WIENER


   


 


 
Résumé


Qu'entend-on par structure psychique? La première et la seconde topiques sont avantageusement complétées par le recours à d'autres paramètres, par exemple les modalités d'élaboration, et surtout la plus importante parmi celles-ci : la mentalisation. La psychopathologie nous invite à considérer les constances et les transformations de la structure psychique et leurs conséquences, le degré d'organisation ou de désorganisation des investissements et des défenses. Chez l'enfant c'est plus simple, mais pas forcément plus facile à comprendre.


Mots clés : structure psychique, psychose, mentalisation,


 




      J'ai revu un petit garçon de 5 ans après un an de psychothérapie. Lors des deux premières consultations, il apparaissait tendu, angoissé, sous pression, avec des attitudes de raidissement, infatigable pour se déplacer dans la pièce, gribouillant. Il exprimait à l'occasion des fantasmes archaïques. Un an plus tard, il est transformé, sa tension intérieure a cédé; il est mieux structuré, syntone, avec un côté surdoué, en tout cas bien mentalisé. Son dessin s'est organisé, ce que je ne peux exclusivement attribuer aux effets de l'âge ou à l'influence bénéfique de la situation. J'entends tout de même beaucoup parler du feu, mais c'est un feu contenu dans la cheminée. Ce feu peut néanmoins brûler tout le corps, mais les pompiers viennent, amènent le garçon brûlé à l'hôpital, il guérit. Souvent, on rencontre ainsi des enfants en piteux état qui, ensuite, réagissent bien à la psychothérapie. Si on pouvait prévoir comment les enfants vont évoluer! Certes l'âge et le soutien familial comptent. Les enfants jeunes répondent mieux. Si la famille est là pour accompagner l'évolution, les résultats sont le plus souvent au rendez-vous. Cependant, une vue sur la structure psychique de l'enfant est également utile. Est-ce que le potentiel  d'évolution est sauvegardé? Quelle est la structure de base? L'organisation va-t-elle pouvoir s'enrichir? Il s'agit d'apprécier les capacités et les compétences qui soutiennent les acquisitions. À propos des enfants plus grands, des adolescents, des adultes, on peut se demander, quand ils amorcent une décompensation,dans quelle maladie mentale ils risquent de s'engager. C'est en vue d'apporter des éléments de réponse à de telles questions pratiques que l'analyse clinique et conceptuelle de la structure psychique apparaît utile.







 
La structure psychique







 On sait depuis Kretschmer que la structure physique du corps intervient, tout comme l'âge et bien d'autres paramètres, dans l'engagement de la pathologie. Passer de la structure corporelle à celle de la psyché soulève des questionnements. Je remarque que la notion de la structure psychique est distincte de celle de la personnalité, dont la définition est très difficile, en raison du grand nombre d'auteurs qui l'ont utilisée. En 1927, on dénombrait déjà 50 définitions. Les théories de la personnalité se formulent en général en termes de «type», de «traits», de «champs», ou encore d' »inter­actions». Actuellement, les études expérimentales tentent d'intégrer les acquisitions scientifiques récentes [3]. La structure psychique n'est pas non plus le caractère, qui est  modulation permanente du Moi en fonction des vicissitudes du développement libidinal (caractère oral, anal...).







            La notion de structure est à prendre comme un schéma d'intelligibilité et non comme l'expression d'une réalité (G. Simmel, R. Boudon) [1]. Elle saisit des propriétés formelles et permet une utile analyse conceptuelle. La réalité matérielle sous-jacente est de nature phénoménologique, différente d'un objet d'étude à l'autre et implique l'existence de mécanismes spécialisés également multiples. L'acception du terme varie selon les auteurs. Quant à moi, je suis les indications de Piaget: «la structure est un système de transformation qui comporte des lois en tant que système (par opposition aux propriétés des éléments), et qui se conserve ou s'enrichit par le jeu même de ses transformations sans que celles-ci aboutissent en dehors de ses frontières ou fassent appel à des éléments extérieurs... une structure comprend ainsi les trois caractères de totalité, de transformation et d'autoréglage» [4].















Du point de vue topique







Du point de vue topique (qui répond à la question «où»), une structure psychique est caractérisée par le satisfaisant développement et agencement de la première et de la seconde topique de S. Freud. La Conscience et l'Inconscient sont bien séparés par le Préconscient. Le sujet doté d'un Moi fonctionnel garde l'autonomie et la maîtrise de ses activités.







 








Du point de vue économique







Du point de vue économique (qui répond à la question «pourquoi»), une structure psychique détermine dans ses grandes lignes la relation du sujet à son propre inconscient. Elle est régie par un champ de forces, par un rap­port de forces internes et externes, tel que le résultant, vecteur fixé dès la première enfan­ce, reste pour l'essentiel invariant. Elle réser­ve des possibilités suffisantes d'investisse­ment, autorisant une bonne gestion pulsion­nelle.







 
Du point de vue dynamique







Du point de vue dynamique («comment»), la structure psychique est l'ensemble des possi­bilités régressives du sujet, répondant au réseau de ses fixations. Autrement dit, ce qui compte c'est le niveau d'évolution libidinale où se trouvent situés ses conflits. Les notions de structure et de défense sont à distinguer. Seules les défenses de base, telles que les révèle le «rapprocher» de Maurice Bouvet [2] sont caractéristiques des structures. De même, il convient de ne pas confondre les notions de structure et de fonction. On ne peut parler de structure d'un sujet que dans la mesure où l'individu a réussi à se constituer en unité, en personnalité à peu près cohérente. À défaut, on observe divers phéno­mènes pathologiques chez un être psychique-ment inorganisé, comme par exemple dans certaines psychoses infantiles diagnostiquées rétrospectivement chez l'adulte. La structure est la structure personnelle du sujet et non celle de sa pathologie. L'examen clinique per­met d'en prendre connaissance.







 
La structure psychique pathologique







Elle est le résultat d'un développement défectueux, avec différenciation insuffisante des deux topiques, appauvrissement des possibilités économiques et des potentiels dynamiques. Certaines fonctions, trop sollicitées, supportent tout le poids du fonctionnement, suppléant du point de vue économique, tant bien que mal, aux autres, défaillantes. Deux struc­tures psychiques pathologiques apparaissent bien circonscrites. Ce sont les structures psy­chotique et névrotique. Elles ont en commun leur incapacité à rétablir l'équilibre perturbé autrement que par voie régressive (et non progressive : développement, réorganisations créatives, etc.). C'est donc leur ancrage libidinal profond qui justifie l'individualisation des structures psychiques de base. L'évolution libidinale plus tardive installe des modalités supplémentaires de fonctionnement qu'on peut désigner comme organisations. Ainsi la névrose est une structure, mais l'obsession, la phobie ou l'hystérie peuvent être considérées comme des organisations. Une organisation hystérique peut se constater à partir de 3 ou 4 ans. Alors que la structure de base, même si elle s'aménage, ou se transforme par des mouve­ments régressifs, est peu susceptible de chan­gement véritable chez l'adulte (sauf sous l'ef­fet de traumatismes graves), l'organisation, elle, peut parfois évoluer, notamment sous influence thérapeutique. Chez le garçon dont il a été question plus haut, une meilleure organisation a pu se mettre en place.







 
 Distinguer structure et organisation psychiques







Je trouve utile de distinguer ainsi structure et organisation psychiques. J'admets l'existence, chez la grande majorité des sujets, d'une structure psychique normale, suffisamment bien constituée, banale. Elle est mise en place par une évolution libidinale précoce, correcte. L'invariant de la structure normale est sa tendance à rétablir l'équilibre perturbé par une «rééquilibration majorante» (généralisation de la notion décrite par Piaget à propos de l'évolution cognitive). L'évolution ultérieure ajoute des particularités. C'est ainsi que je parlerais par exemple d'organisation introvertie ou extravertie. A certaines organisations psy­chiques normales semble répondre une pathologie, au point qu'on les désigne par le nom de leur correspondant pathologique. Tel est le cas de la phobie, de l'hystérie et même de l'obsession. C'est sans doute cette relation de continuité qui a inspiré S. Freud qui n'admettait qu'une différence quantitative entre le normal et le pathologique. Dans d'autres cas, cette relation entre la personnalité prémorbide et la pathologie est plus lâche et énigmatique, telle entre personnalité schizoïde et schizophrénie. L'époque contemporaine peut ne plus établir une relation de ce genre alors qu'elle était évidente il y a encore quelques siècles, par exemple entre le tempérament saturnien et la mélancolie. Dans d'autres cas, enfin, il ne semble pas exister de correspondance entre la personnalité prémorbide et la maladie mentale (dépression). Est-ce parce que tout le monde peut se trouver déprimé? Il est commode de faire dériver ainsi la structure psychique de la pathologie.























             Nous parlons donc volontiers de structures névrotiques (structure du sujet névrotique), de structure psychotique (structure du sujet psychotique), d'états limites, de structures psychosomatiques. On peut, comme on le sait, également procéder à l'inverse. C'est-à-dire combiner des traits physiques ou de caractère ou encore des variables obtenues par analyse factorielle après passation de tests et rattacher ensuite le résultat obtenu à la pathologie. De nombreuses caractérologies ont adopté l'une ou l'autre démarche. La notion de structure permet dans une certaine mesure de sortir de ce dilemme poule-oeuf. 







 
La permanence des structures psychiques est discutée. La majorité des auteurs pense qu'elles sont modifiables dans une certaine mesure. La distinction entre structure et organisation a l'avantage d'individualiser une sorte d'infra­structure permanente et une superstructure plus malléable. C'est seulement à l'issue de l'adolescence que l'organisation se fixe sous sa forme définitive.







 
La structure psychotique















 Du point de vue topique







 La structure psychotique est caractérisée par la trop grande perméabilité du passage inconscient-conscient (première topique), et par la carence psychogénétique de la fonction du réel (seconde topique) dont les effets conjoints se traduisent par la menace permanente de l'envahissement pulsionnel. Chez le futur psychotique, la séparation précoce du Cs de I' ICs ne s'est pas accomplie convenablement.







 








 Du point de vue dynamique







 Les structures psychotiques se distinguent par l'insuffisance de l'étayage des fonctions psychiques sur les fonctions physiologiques, ce qui oblige le sujet à des manipulations anti­physiologiques (dont le prototype est la satisfaction hallucinatoire des désirs). Le sujet reste par ailleurs inclus dans la relation duelle.







 








  Du point de vue économique







  On note l'impossibilité d'une réelle satisfaction objectale incitant à la quête typiquement psychotique de l'objet partiel idéalisé, inaccessible, que j'ai nommée la quête du Graal psychotique. Le parti pris pour le Ça, pour les pulsions, caractérise la structure psychotique alors que la structure névrotique cherche à obéir aux exigences du monde extérieur (S. Freud). D'autres structures psychiques pathologiques sont souvent évoquées: structure épileptique (Minkowska), psychosomatique, allergique ou opératoire (Pierre Marty), ou perverse.







 
  Désorganisation-réorganisation







  On peut individualiser lestransformations de la structure psychique comme des processus, c'est-à-dire des enchaînements complexes de phénomènes psychiques entraînant éventuellement des actions de la part du sujet, des réactions de l'entourage avec rétroaction sur l'état mental. Comme le veut Piaget, la structure alors se modifie sans cesser de rester la même. On peut ainsi parler, par exemple, de processus psychotique. Les principaux processus selon une telle conception sont de l'ordre de la désorganisation ou de la réorganisation. Les psychoses et les épisodes psychotiques aigus ainsi que la schizophrénie sont des désorganisations, alors que la paraphrénie et la paranoïa sont des réorganisations. J. Bergeret, en revanche, décrit de multiples structures, chacune avec ses propriétés particulières et ses possibilités pathologiques, sans autonomiser le processus comme expression de la discontinuité du fonctionnement psychique. Il ne distingue pas non plus la structure de l'organisation. Les notions de structure, d'organisation et de processus constituent pourtant un cadre conceptuel cohérent et utile pour le clinicien.  




Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 14:01, édité 2 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 11:24

Spoiler:

Structures psychiques et maladie mentale, suite  2/2

            Les structures psychiques selon les modalités d'élaboration
            Grâce à l'élaboration fantasmatique se réalise l'unité fonctionnelle du monde, de la vie consciente et de la vie pulsionnelle. L'élaboration est une activité globale. On peut individualiser ses composantes, la mentalisation, la voie de l'action et la réponse caractérielle (P. Marty). La mentalisation est la capacité du sujet, nourri de son inconscient, à reprendre par la pensée, via le préconscient, les termes des problèmes qui se posent à lui. Chez de tels sujets, désirs, conflits, ambivalence, frustrations, perte d'objet, tout trouve son expression au niveau mental. Ce qui se traduit par une vie fantasmatique et onirique riche, des capacités d'association et de création. Des sujets démunis de bonnes capacités de mentalisation ont souvent des possibilités accrues de passage à l'acte. Les représentants pulsionnels ne sont pas repris dans les processus mentaux, mais ont tendance à se traduire directement dans l'action. Il s'agit d'acting, mais non d'acting-out, car l'action engagée peut rester pertinente. Si on peut considérer la prépondérance de l'acting comme constituant une variété de la normale, la propension aux réponses caractérielles apparaît le plus sou­vent comme pathologique.
            À ces trois modalités de l'élaboration, j'ajoute, conformément à une remarque de S. Freud, la dimension de l'affectivité (in Der Witz). La production et le traitement des affects constituent, en effet, une modalité de l'élaboration précoce, chez le bébé et le petit enfant. Les déprimés régressent à ce mode d'élaboration particulier au détriment de tous les autres. Ils subissent l'échec de leurs mécanismes habituels d'élaboration mentale et se laissent envahir, non par les contenus de l'inconscient, mais par leurs affects transformés en tristesse et douleur morale sous l'action du Surmoi. Aussi, sur le plan fonctionnel, l'affectivité, sous-tendue par plus ou moins de fixation à la position dépressive, apparaît chez l'adulte comme une quatrième forme d'élaboration. L'homme équilibré dispose de l'ensemble des quatre registres exposés ci-dessus, n'en privilégie aucun, et en use au mieux selon les circonstances.
        Du point de vue de l'allure organisationnelle
        Je distingue entre désorganisations et réorganisations. Les désorganisations s'ébauchent parfois simplement par des mouvements temporaires ou s'installent pour quelques temps au cours des états aigus. La désorganisation par dissociation s'observe dans les différentes variétés de la schizophrénie. Les désorganisations par délibidinalisation (désinvestissement de la relation objectale), sont essentiellement dépressives ou maniaques (surlibidinalisation factice). Les réorganisations, durables et permanentes, rendent une certaine efficacité économique au fonctionnement psychique. On en observe normalement lors des phases de transition de la vie, par exemple à l'adolescence, mais aussi au décours d'une crise existentielle (Nietzsche, Mahomet, par exemple, en ont donné une description). L'étendue des fixations permet d'opposer les structures dotées de possibilités régressives partielles aux structures portées à la régression globale. Les inorganisations relatives sont fréquentes chez les enfants.
Tableau I. Désorganisations, réorganisations et modalités d'élaboration.
 



Processus


Pathologie


mentale          


de    comportement


de caractère


affective


Désorganisations


Décompensations


 


Décompensations


Mouvements


névrotiques aiguës


 


dépressives


et états


Psychoses et épisodes


 


 


 


psychotiques aigus


 


 


Généralisées
ou partielles


Névroses classiques


Psychoses délirantes


Névroses


et psychoses


Névroses


et psychoses


Dépressions         Manies,


mélancolies


 


aiguës et chroniques


de comportement


de caractère


 


Réorganisations


 


 


 


 


Généralisées


Névroses classiques


Perversions et


Idem


Manies


ou partielles


Psychoses délirantes


chroniques


déséquilibres



mentaux


dont paranoia


mélancolies


 


            


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 13:36, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 11:25

Spoiler:

Nous pouvons résumer ce qui vient d'être dit sous forme d'un tableau à double entrée. En haut, en ligne, est portée la pathologie répartie en quatre groupes, selon les modalités d'élaboration dominante: pathologie mentale, de comportement, de caractère et affective. À gauche, en colonne, je place les processus de désorganisation et de réorganisation; l'un et l'autre peuvent se présenter sous forme généralisée ou partielle. Il s'agit donc de processus qui portent sur la structure psychique (Tableau I). Les désorganisations   progressivesn'apparaissent pas dans le Tableau I.
        On peut procéder ainsi à une classification des psychoses. Ce que j'ai fait autrefois [5] (Tableau II). Je distingue ainsi des psychoses mentales (inhibées ou actives), de comportement (inhibées ou déinhibées et de caractère (passives ou actives). Les processus affectifs se présentent également sous formes passives ou actives.  Du point de vue des processus les psychoses se repartissent entre désorganisations et réorganisations. Les mouvements et les états de désorganisations sont temporaires. Les désorganisations durables sont soit dissociatives soit délibidinalisantes, généralisées ou partielles. Les réorganisations sont aussi  généralisées ou partielles. Les différentes variétés de la psychose désignées par la terminologie classique sont présentées sur le tableau II ci dessous réparties entre les différentes catégories.
 
        Un des intérêts de la notion de structure est de faciliter une certaine prévision. Un garçon de 5 ans est vu en consultation. Il dessine un tout petit personnage. «Il neige. Bonhomme qui monte à la fenêtre, qui tombe, qui se fait bobo. Il saigne, police... soigné par un Monsieur». Tomber, saigner est banal dans la vie, mais en parler au cours de la consultation en dehors d'un contexte approprié ne l'est pas du tout, ce sont des fantasmes et des angoisses archaïques qui se signalent ainsi.

Tableau II. Désorganisations, réorganisations et modalités d'élaboration dans la psychose.
 



Processus


                     Psychoses


Processus


passifs


affectifs


 actifs


     inhibées


mentales


     actives


      inhibées


de comportement


      désinhibées


de caractère


passives


     actives


Désorganisations


 


 


 


Mouvements
et  états


Psychoses et épisodes psychotiques aigus


 


 


Par dissociation


 


 


 


 


 


généralisées


Schizophrénies


Catatonie


Psychoses


Schizophrénies


 


ou


paranoïdes


 


 


 


 


partielles


autistiques     exubérantes


 


hystériques


simples


 


Par délibidinisation
généralisées


 


 


 


 


Manies


partielles


 


 


 


Dépressions


Mélancolie


 


 


 


 


 


psychotiques


Réorganisations


 


 


 


Perversions


Paranoïa


 


 


 


généralisées


PHC


Paraphrénies


 


et déséquilibres


mentaux


des


sensitifs


Paranoïa


 


Manies


Mélancolie


 


partielles


PHC (psychose


 


psychotiques


 


 


 


 


 


hallucinatoire chronique)


 


 


 


 


 
































 



 


 


 


 


car alors  Alors qu'il joue à peu près normalement avec son frère, son contact fusionnel avec l'adulte, une tendance à l'écholalie et aux réponses stéréotypées, un égocentrisme particulièrement important évoquent également la psychose. Son frère, faux jumeau, ne présente pas ces signes. Cette observation que j'ai utilisée pour mon enseignement a toujours soulevé des objections quant au diagnostic de structure psychotique. Comment prouver la justesse de mon observation ? La psychothérapie proposée n'a pas été acceptée par la famille. Pendant dix ans, je pouvais y repenser, en parler, sans preuve à l'appui. J'ai revu ce garçon à l'âge de 15 ans. Jusqu'alors, semble-t-il, il allait bien. Mais voilà qu'il fait un épisode psychotique aigu à l'adolescence, est hospitalisé, se chronicise. La psychose manifeste a prouvé l'existence de prédispositions qu'on pouvait appeler ou ne pas appeler structure psychotique ou psychose latente.
 
            J'ai déjà rappelé plus haut qu'avant de poser l'indication de psychothérapie chez un jeune enfant très perturbé, le praticien recherche les indices permettant d'espérer la reprise du développement manifestement enravé. Beaucoup de jeunes enfants apparemment très atteints feront rapidement des progrès importants, d'autres moins. Est-ce qu'on peut prévoir, porter un pronostic? En relisant mes notes de la première consultation concernant des cas à évolution favorable, j'ai l'impression que la notion de structure a pu servir. L'existence de structure psychotique n'était en général pas affirmée. Je n'ai évidemment pas l'intention de faire réserver les psychothérapies aux enfants non psychotiques qui peuvent faire rapidement des progrès spectaculaires. Mais il ne faut pas non plus sous-estimer les petits progrès à petits pas réalisés par des enfants psychotiques, car ce sont ces améliorations sans changement de structure, par simples aménagements économiques, qui vont changer leur vie, la rendre vivable. Par ailleurs, chez l'enfant, peut-être encore plus que chez l'adulte, la bonne mentalisation est un signe favorable.
 
        Chez l'enfant
        Les inorganisations sont fréquentes et se remarquent davantage en clinique psychiatrique infantile que chez l'adulte. On retrouve les désorganisations et même parfois des réorganisations. La préorganisation caractérielle, au sens de l'exposé ci-dessus, se détecte chez l'enfant non psychotique dès l'âge de 3 ou 4 ans. L'enfant étant naturellement porté à agir, il est plus difficile, mais parfois possible, à établir une tendance à l'acting. Aussi bien la préorganisation caractérielle que la tendance à l'acting sont susceptibles de se modifier, voire de disparaître, au cours du développement ultérieur. Chez l'enfant psychotique, c'est surtout la qualité de la mentalisation qu'on peut interroger. Mais ce n'est pas pour autant que la mentalisation est moins significative dans d'autres tableaux. Une autre particularité de la psychose chez l'enfant est la distinction plus difficile à faire que chez l'adulte entre psy­hose manifeste et psychose latente (ou structure psychotique). Le processus psychotique se déclare moins franchement. Cependant, l'épisode psychotique aigu existe chez l'enfant jeune. L'enfant fou, c'est rare mais impressionnant.
            Lors de l'examen clinique, nous apprécions le niveau du développement et la signification actuelle de la pathologie. Dans quelle mesure les troubles du développement sont-ils réversibles? Le potentiel de développement est-il resté intact? C'est là que la notion de la mentalisation se révèle utile. Le Tableau III représente les différentes variétés de la mentalisation reportées à l'état d'organisation du fonctionnement psychique chez l'enfant. La mentalisation est plus ou moins évaluable. Pour simplifier, j'admets deux possibilités: elle est évaluable ou elle ne l'est pas. Quand elle l'est, elle s'avère plus ou moins bonne ou franchement mauvaise (Tableau III ).
La mentalisation chez l'enfant se révèle d'abord par la richesse des échanges qu'on peut engager avec lui, rapidement épanouie en capacité de jeu. L'enfant mentalisé qui parle sait faire de «bons mots». Il utilise à merveille les différentes variantes du «t'es pas beau». À partir de 4 ou 5 ans, le dessin et les histoires racontées à l'occasion du dessin ou du jeu, ou plus rarement indépendamment, sont de bons indicateurs. Ensuite, comme chez l'adulte, on peut interroger les rêves. De nombreuses autres méthodes, comme par exemple le squiggle de Winnicott, permettent d'évaluer le degré de mentalisation. Une bonne mentalisation chez un enfant en difficulté est un argument de poids en faveur de l'indication de psychothérapie.


Tableau III. Psychoses du jeune enfant du point de vue de la mentalisation.
 




 


   Mentalisation


Évaluable


Non évaluable


bonne


mauvaise


Inorganisations


 


Psychoses à


Autisme


relatives


 


expression


déficitaire


Psychose


symbiotique


 


Dysharmonies psychotiques


Désorganisations


Psychoses de la latence


Réorganisations


Délire


de


rêverie


 


 



L'autisme, dans son inorganisation relative, est tout de même une réorganisation (inorganisation relative ou réorganisation: verre à moitié vide ou à moitié plein). J'insiste ici davantage sur l'inorganisation qui se traduit par l'arrêt du développement psychique. On peut en dire autant de la psychose symbiotique. La mentalisation n'est pas évaluable dans ces cas. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'existe pas. Je dispose d'une observation d'un autiste aveugle déjà assez grand qui accompagnait ses mouvements stéréotypés de phrases révélatrices de contenus fantasmatiques riches. On peut aussi évoquer à ce titre les témoignages d'anciens autistes. Les enfants à développement déficitaire semblent mal mentalisés. Certains de ces enfants, apparemment surtout ceux chez qui le diagnostic de la psychose n'a pu être affirmé, font des progrès rapides en psychothérapie et se révèlent pas si mal mentalisés. La mentalisation des dysharmonies psychotiques est variable selon les cas. Il en est de même des psychoses de la latence. Les réorganisations spécifiques à l'enfance sont rares. Je n'ai repéré que les délires de rêverie. 









            Pour terminer
            J'insiste sur la nécessité d'intervenir précocement chez le jeune enfant qui connaît des problèmes dans son développement. Tous les cliniciens sont d'accord pouraffirmer que la structure psychique, qu'elle soit considérée comme rapidement fixée ou encore modifiable, s'installe tôt, vraisemblablement au cours de la première année de la vie. Les soignants ont d'autant plus de chance d'être efficaces pour relancer un développe­ment psychomoteur perturbé ou arrêté qu'ils interviennent plus tôt auprès de l'enfant, en collaboration étroiteavec sa famille.       
 
RÉFÉRENCES  
1.       Boudon R. La place du désordre. Paris: PUF, 1984.
 
2.       Bouvet M. La relation d'objet. Paris: Payot, 1967: 266-289.
 
3.       Dubal S, Pierson A, Jouvent R. L'approche clinico-expérimentale de la personnalité.
 
Pour la Recherche (Bulletin de la Fédération Française de Psychiatrie) n°12, mars 1997.
 
4.       Piaget J. Le structuralisme. Collection Que sais-je. Paris:PUF, 1968.
 
5.       Wiener P. Structure et processus dans la psychose. Paris: PUF, 1983.
  Page d'accueil                Retour à la première page
 Table des textes                Retour en haut de cette même page
http://psychopatho.fr/structure-psychique-maladie-mentale-suite.htm


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 13:35, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 11:44

Spoiler:

Si y'avait tout ça, juste, dans "je peux ranger ta tête" à ma Doudouille, j'ai commencé à bosser très jeune moi !
Si j'ose dire que j'aurai une petite facilité d'analyse innée alors, j'ai forcément passer mon temps constamment à m'orienter vers des modes de tri.
Et dans ce cas j'ai pris plutôt que le rejeter, tout ce qui trie, range, compartimente, ect, hiérarchise, classe, afin de pouvoir être mieux soi disant surdouée mais avoir une ligne de démarcation centrale permettant de définir en avançant dans la vie par déduction ce que je prenais d'office ? en bloc, si pas de boites, pas de triage possible et pire alors, pauvre de petite moi mais non au fond, devoir explorer pour vite trouver ce qui me permettait de vider. D'où la prise de recul d'office, d'où peut être le rejet d'office constant d'adultes, pousses toi, déjà que je dois trouver vite des trucs pour me structurer, je vais pas en plus d'analyser  Razz
Donc j'ai du me construire en étant déconstruite constamment. Ca fait un drôle de bazar, tu analyses quelqu'un en global sans avoir le savoir, donc c'est nul, t'es nul !! et en fait en première interaction ça donne du rejet et du t'es nul sans les mots forcément pour dire : je vois que t'es pas structuré, toi tu vas me servir à rien en me faisant bosser en plus si je te laisse me mettre ta déhiérarchisation dans mon esprit et ça ne va pas du tout m'aider à me structurer mentalement ta destructuration permanente de tout et ton rejet. Le fameux "rien à foutre" que j’exècre et je vois pourquoi. Je disais je suis perdue, je veux des points de repères. rien à foutre, c'est quoi d'abord des points de repères. Tu m'étonnes que j'ai dit ah ben non non merci pour ce modèle je vais de gauche tout de suite.
Du coup une sacrée ambiguïté. Pour être totalement comprise semble t il j'aurai du apprendre du lourd alors qu'en fait j'ai eu semble t il 2 raison, de mes dessins en noir, j'ai dit savoir chez le psycho qu'en fait c'était son boulot donc exit les infos que je semblais devoir réfléchir pour des demandes autour de moi.
Ca tombe c'est moi qui l'aies demandé mon tracteur bleu, j'allais ranger des champs ? je posais déjà les plans de ma vie et l'outil pour faire d'abord mon champ.
Pour forcer le trait c'est sur que dire à 2 ans à un adulte, toi t'es dérangé, va voir un psy !!!  Razz
Comme les fameux codes sociaux, si tu vois des gens tout détraqués ? te sortir comment tu dois te comporter mieux !!! va te faire d'abord...
Le classique ça détend mais y'a pas de réponses de vie et surtout pour moi dedans. Je le sais ma soeur en écoute beaucoup mais c'est à moi qu'elle demande des réponses....
Pondre ça du matin, je l'aurai pas dit ailleurs d'ici, je vois bien la réponse au café le matin : ben dis donc chérie, vu hier soir et ce que tu me sors au réveil, y'a pas de doute je te fais fantasmer et de l'effet  Razz


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 13:34, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 12:17

Spoiler:

Du coup faire semblant : euh si si t'as l'air normal, parce que sinon il faut chercher pour expliquer à l'autre et dans du lourd et du profond et du vocabulaire avec, pour ça que des personnes me collaient, l'histoire de faire décompenser, si pas juste salut ça va, ça passe en analyse, pouf provoquer un questionnement +, de fait ça met l'autre en route et il revient chercher une autre réponse.
l'histoire du doué qui se connecte au monde et aux gens.
Si j'admets que je serai un peu ci ou ça, en fait j'ai été poursuivie par des gens à vie par des gens à qui j'avais commencé une consultation ? un mode "cabinet" ? ah ben non je ne veux pas que tu te sentes mieux à mon contact alors codes sociaux, régles, tout ce qui peut mettre à distance, j'avais des choses à faire moi. Rien à foutre moi de mon inné, de ma batterie d'outils.
et c'était sûr que la dedans oui bof pour trouver des outils pour dire ou ne pas dire ou déduire ce que je voulais surtout pas commencer à dire
hop deux trois déductions, un peu d'extrapolation mentale possible mais sinon c'était vite trop peu pour moi. ça doit pour ça que des gamins disent je veux pas être surdoué tu peux me le retirer. ben oui mais non pas le choix
Un oeuf.
Dans ma poche de veste en jean, toujours un truc pour enfants sur moi. Je vois ce couple il y a quelques jours. et cette petite puce dont je dis tiens vous avez une sirène hurlante c'est pratique pour vous localiser et en connaissance de cause je leur dis vous permettez et je sors un oeuf en chocolat et je me mets à sa hauteur de puce et je lui donne en mode : une inconnue vous offre un oeuf. Après éteigneuse d'incendie, j'ai gagné un titre d'arrêteuse de sirène mode métal hurlant pour petit puce dans la rue. Non mais quel talent vraiment.
Donc ça ne serait même pas avoir pris du recul mais une singularisation comme mode de vie dès le départ, de fait obligatoire. Parce que c'est écrit trier chaque soir, ben oui mais sans modes de tri ? madame la psy t'es marrante aurais je dit jeune, il faut il faut je veux bien te croire mais si tu me dis pas comment ?
ça a peut être fait un "moi" : il faut ? mon doigt !
toujours un majeur quand y'a auriculaire qui te dit ce que tu dois faire mais à qui tu peux dire pouce : comment ? le doigt ? alors deux glaçons en réponse ?
Du coup tu m'étonnes qu'on pouvait s'accrocher et bien pour tenter de me modeler. Résistance obligatoire si on me donnait pas ou pire si on me défragmentait avec des bouts pas de moi...
Pour ça peut être que des personnes m'ont vu en souffrance, ben non j'avais mis petite un mode d'office à la con quête d'autres choses positives de les espaces que j'avais besoin sans les NASA... nase casses toi tu me gènes et tu m'embrouilles en plus et puis t'es plein de noeuds... bouges...
Comme un serpentin une rosace et moi je suis heureuse vite.
quand je me suis dit c'est mon père le sac de noeuds pire c'était pas le mien je le voyais donc comme un sac de noeuds, punaise j'ai bien fait de pas lui dire, j'ai bien fait de pas dire plein de chose à pleins de moi, terminator sors de ce corps de femme en plus  Razz
J'ai kiffé ma life et à donf et ça a commencé très tôt 
je comprends mieux plein de choses. et c'est pour ça que  j'adore les espaces vides, y'a rien à réfléchir et personne qui te demandent rien
De fait Jérome qui m'avait dit tu m'analyses, si je m'étais remplie de trop de moyens ou d'infos d'analyse j'en sortais plus jamais. mode for mule et là c'est magique. bord'elle !!!


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 13:33, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 12:30

Spoiler:

La psy nase elle a du morfler avec moi. J'ai du pour me protéger et protéger un être qui m'est très cher, la désintégritéser en 3 phrases !
un je l'aurai donc analyser et comme je suis par obligation miss mille boites et sur plusieurs niveaux... psy, psycha, stratif, organisationnelle, ect, tous mes centres d'intérêts et mes bagages que j'en ai pour moi en psy de mon comptoir pour lui dire en gros t'es naze sur tous les plans donc !
si je sais dégommetter les gens selon ce que j'ai appris dans la vie et que de plus je lis quelqu'un selon comment j'ai appris aussi comment les gens étiquettent Smile

Dire à Buzz l'éclair vous êtes complet, c'est lui dire vous êtes un Rubik cube !

Ben bords 'elles de Gahanne Girl of the universe du tour, de Six s'if de l'influx du flux, mon titre paramètres et modèle de base, à la base je vais donc déja du Tétris. Je ferais du Tétris avec les gens ? Je suis ultra sexy en fait, la petite fille modèle qui n'a fait qu'à sa tête pour chouette et pas de malheurs de Sophie en fait



Ma mère s'appelle sophie, elle comprend rien à l'adulte surdouée à la conquête du bonheur tu m'étonnes !

Sinon moi j'ai pris option à mon cap enfance personnalisé dès le départ : 



ça devait me sonner pasturel, le pastel c'est mieux pour vivre.


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 13:31, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 12:34

Spoiler:



comme quoi passer par le tuyau des soi disants concons ça rend un moi et mon con moins con ? j'aurai alors jamais été con en étant en plus en con ? tu m'étonnes que j'ai plus passé mon temps à mettre le dawa dawazo avant dawazelle !!!!  Razz

T'as rien compris mais moi si !!! c'est ça qui est drôle Smile


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 13:31, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 12:39

Spoiler:



je ne voulais pas être modèle dans les deux sens du terme, mode tu te démerdes toi même oh toi gens qui passent, va passer ailleurs, et du coup construction de souvenirs pour mémoires d'une pas jeune fille qui adorait ranger....

Tiroir, armoires et ça rend tout le monde plus commode, même celui qui me voyait su bite dessus ! c'était ça mes effects bizarres parfois souvent quasi tout le temps. chacun est un Ikéa et chacun cherche ses Krisprolls



si t'as une panne à clocs, prends des clics et tes claques....


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 13:30, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 12:44

Spoiler:

Je sais je sais pas condenser, mais bon la con danse c'est pas simple à dire, sortir, condenser, structurer, fluidifier, argumenter, multivocamotscaliser

donc c'est confirmé j'ai bien de la grimace faite par le nez de quelqu'un de formidable à mes yeux alors que structurellement, mondialement, nationationalement ou par découpage de régions c'est pas possible 

ça fait l'inverse de l'arrosoir arrosé c'est l'arrosoir qui rend à César....



phallique encore ? oh non pas encore !


Dernière édition par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 13:30, édité 1 fois
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 12:51

Spoiler:

quand à la fin qui n'est pas la fin je te retrouve, j'ai listé tout ton "évident" je connais des gars c'est fou tout l'évident qu'ils ont dedans !!!!

la tri voire plus dimensialisation ? rien ? pas un début de thèse ? et la déspasalisation ? et le désenvironnement ? ça vient en ramant, non plus ? oh les nazes  Wink Razz cat bounce albino drunken drunken drunken drunken drunken

et dire que tout ça ça part d'un éclat de rire sur Bigard qui dit qu'il a du mettre sa beat à ben du coup j'ai oublié...





c'est tout revenu moi à sa place tous les bouts Smile  la renaissance subite, on devrait donner ce nom là à une Kriek





la bécasse alambiquée je fais parfois sans faire exprès : à devenir chèvre
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 13:54

Spoiler:

http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20170405.OBS7618/pierre-rosanvallon-nous-vivons-une-rupture-historique-de-la-democratie.html

L'OBS. Lors de notre dernier entretien, vous aviez le sentiment que le phénomène Macron allait faire long feu, est-ce toujours votre avis?
Pierre Rosanvallon. C'était en décembre, nous étions alors un mois seulement après l'annonce de sa candidature. Emmanuel Macron apparaissait à la fois comme un novice et un ovni dans notre paysage politique. J'avais le sentiment que son manque d'expérience allait rendre très problématique et d'une grande fragilité sa proposition. Les suites des primaires ont changé le contexte de l'élection en donnant, à droite, la victoire à François Fillon avec le cortège des affaires qui ont suivi, et, à gauche, celle de Benoît Hamon.
Culture, université : et si les candidats à la présidentielle arrêtaient de dire n'importe quoi ?
Mais indépendamment du fait que François Fillon se soit enferré dans sa candidature, et que Benoît Hamon continue à porter un discours de primaire plutôt que de rassemblement, force est de constater qu'Emmanuel Macron suscite un phénomène d'adhésion tout à fait inattendu. Il aimante vers lui des personnes de styles et d'horizons extrêmement différents: les uns ont fait carrière au Parti communiste, les autres viennent de la droite libérale, et de nombreux électeurs opte

Pour lire les 92 % restants,
testez l'offre à 1€ sans engagement.




Taka tabonner, 8 pour cent ça me suffit pour me faire mon avis.. et moi et l'engagement hein, ça se gère un peu comme les cartes de la fidélité au supermarché, je me fais mon caddie à ma sauce..
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 14:00

Spoiler:

Dominique Moïsi : « Une partie de poker diplomatique va s’ouvrir » après les frappes en Syrie

FLORENCE RENARD-GOURDON Le 07/04 à 15:37Mis à jour à 15:53 
 


Dominique Moïsi. - Jean Claude MOSCHETTI/REA



Professeur au King’s College de Londres et conseiller spécial de l’Institut Montaigne, Dominique Moïsi commente à chaud les conséquences des frappes américaines en Syrie.







Avez-vous été surpris que Donald Trump ait agi en dehors du cadre de l'Onu ?





Non. Ce ne n'est pas une surprise parce qu'il y a chez Donald Trump une sorte de mépris de l'Onu, qu'il affiche depuis très longtemps. Le président américain a agi de manière spontanée, presque émotionnelle à la diffusion d'images d'enfants morts dans l'attaque chimique. Mais c'est aussi une émotion calculée. Donald Trump a bâti son intervention sur le remord de la communauté internationale : ce que l'on aurait dû faire en 2013, quand Barack Obama était au pouvoir, il se targue de le faire en 2017.
PUBLICITÉ



inRead invented by Teads

Pour Donald Trump, il s'agit aussi de dire aux Russes : attention, ce n'est pas parce que je peux apprécier Poutine que je vais rester passif quand Moscou semble, par son comportement, encourager l'attitude de Bachar al- Assad.
A noter également que le président américain a agi de manière contrôlée puisque, a priori, il a averti les membres du conseil de sécurité avant de lancer l'opération. La Russie a alors dû prévenir le régime de Bachar al-Assad qui a pu évacuer l'essentiel des troupes qui se trouvaient dans la base. Cette opération lourde et significative a, par conséquent, fait relativement peu de victime.

Quelles réactions faut-il attendre du côté de la Russie ?





Nous sommes entrés dans une zone dangereuse , mais je ne pense pas que la Russie réagira autrement que diplomatiquement. Je crois que Poutine est tout à fait rationnel. Si on lui fixe des limites, il ne les franchit pas. La Russie soutient le régime de Bachar al-Assad, mais n'a pas nécessairement été prévenue par Damas de l'utilisation qu'ils allaient faire du gaz sarin. Est-ce que ce n'est pas plutôt la Syrie qui a utilisé les récents attentats de Saint-Pétersbourg pour monter cette opération en se disant que les Russes, après ces attaques, ne réagiraient pas de manière négative ?
Dans ce contexte, Poutine va probablement essayer de renverser la situation au conseil de sécurité des Nations unies. Son message ? Vous m'accusez d'actions dangereuses et illégales en Syrie, en Ukraine, en Crimée, mais regardez, vous faites quelque chose d'encore plus dangereux que moi, vous êtes infiniment plus va-t'en guerre que moi.
C'est une partie de poker diplomatique qui va s'ouvrir dans un contexte particulièrement délicat pour la France. On est à quinze jours de la présidentielle et la politique étrangère s'impose dans le débat alors que ce n'était pas le cas jusqu'à maintenant.

Donald Trump a-t-il voulu adresser un message à la Chine ?





D'abord le fait que Donald Trump ait ordonné les frappes alors même qu'il recevait son homologue chinois Xi Jinping dans sa villa de Mar-a-Lago, en Floride, est très important. Ensuite, il adresse un message clair à la Chine : voyez ce que je viens de faire en Syrie, je pourrai le faire en Corée du Nord si vous n'intervenez pas pour calmer le régime de Pyongyang. Que ce soit avec la Russie ou la Chine, Donald Trump a agi avec une grande cohérence. Une cohérence stratégique.

Quelles conséquences pour les relations avec l'Europe ?





Jusqu'ici, on disait : « l'Amérique est passive, elle nous abandonne, il faut plus d'Europe, qu'elle se substitue à l'Amérique ». Depuis hier soir, il faut plus d'Europe, mais plutôt comme complément à l'Amérique. Il ne s'agit plus de se substituer à elle mais de jouer notre rôle, de faire entendre notre partition aux côtés de l'Amérique et non à sa place. On revient donc à une logique de complémentarité après une logique de substitution.

Propos recueillis par Florence Renard-Gourdon



En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/0211955746170-dominique-moisi-une-partie-de-poker-diplomatique-va-souvrir-2078384.php#JGWFuDefWyVSExpS.99

De l'importance de ne pas réfléchir mondialement comme ça tous les jours surtout en ce moment, qui a commencé y'a un bon moment, sinon t'es journaliste... et t'oublies ton poker pour samedi avec ta bande de Husky...

Encore un syndromé du bowling débile qui détrône ce jour le syndrome de Stock'holmes. J'ai la chair loquée à chaque fois mais si on s'arrête pour souffrir de ça à chaque fois, on n'avance pas soi et on fait donc rien avancer non plus ni personne.

Note à Béné : il a du prendre en jeux de mots, petit, Dominique 
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par Syphzx le Sam 8 Avr 2017 - 14:05

Ah oui la ta pas rigoler! Very Happy !!!
avatar
Syphzx
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 101
Date d'inscription : 07/04/2017
Age : 25
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par I am so sure le Sam 8 Avr 2017 - 14:09

Syphzx a écrit:Ah oui la ta pas rigoler! Very Happy !!!


Spoiler:

Si tu savais
J'ai rêve sûrement en analyse démonstration dissertation introduction, dissert, conclusion, et c'est sur "ça fait soul et soul" c'est la base donc je suis tout de suite passée à :



c'est mieux pour pas faire trembler la cafétière avant de s'énerver avec trois cafés et 10 oeufs de pâques comme ça tu les perds par jour en avance au lieu de tous les prendre dans le cuit tout de suite le même jour Smile
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6569
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 46
Localisation : Chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Boite à So Sure (dans le mille, doux, on s’emboîte mode Tétris)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 27 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 21 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum