Comme une prière

Aller en bas

Comme une prière Empty Comme une prière

Message par oyans le Jeu 19 Jan 2017 - 18:30

J'aspire à rencontrer enfin la femme à laquelle je suis promis, je pense avoir beaucoup d'affects et tant d'amour à échanger et à faire vivre. Elle seule pourra me sortir de l'impasse dans laquelle je me trouve.

Combien de fois ai-je tenté de former un couple et combien de fois cela a mal tourné, j'ai des souvenirs amers qui m'ont littéralement spolié de la relation commune et si salvatrice, que chacun de nous attends avec le plus grand espoir, je veux encore y croire, je veux que ma prière soit exaucée pour une fois.
Je ne demande jamais rien à personne et vis solitairement, totalement désuni des contacts sociaux, sauf les plus primaires, car il faut bien manger et fréquenter quelque peu, les gens fondant la société dans laquelle j'évolue, mais cela en reste là...

La peur m'envahit, puisque je sais pertinemment, qu'il sera difficile de faire admettre mon handicap qui plus est diffamant. Enfin je voulais l'écrire pour vous faire part du plus grand problème auquel je suis confronté et qu'il me faut résoudre avant d'être trop vieux et trop abimé par la vie.
Mon espérance est sereine, ma foi tout autant, cela suffira t'il?
Dans l'amour il faut une part de hasard et pour l'instant, il se fait attendre, trop attendre...
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Comme une prière Empty Re: Comme une prière

Message par Fata Morgana le Jeu 19 Jan 2017 - 18:53

Tu sais, je ne te dis pas ça pour te démoraliser, mais si tu savais le nombre de chrétiens qui se cherchent une moitié...Je veux dire des chrétiens engagés...
Non, là mieux vaut fonder sur tes qualités propres. Il y a des attitudes dans la vie qui semblent influencer le sort. Je ne parle pas là de prière (mais si tu veux en parler je suis ok.)
Je pense qu'une attitude de détachement décontracté de la part des hommes est perçue par les femmes comme quelque chose de rassurant. Je ne pense pas qu'il faille trop laisser paraître son trouble, qui pourrait être compris comme une forme d'avidité.
Maintenant, comme j'ignore la nature de ton handicap, je parle sans doute dans le vide.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Comme une prière Empty Re: Comme une prière

Message par SyndromeChinois le Jeu 19 Jan 2017 - 20:10


Je peux m'exprimer franchement ? Je le fais sans être agressif même si ça ne se lira pas forcément. Je crois que là tu vas dans différentes mauvaises directions (postulats faux à différents étages), je m'explique :

J'aspire à rencontrer enfin la femme à laquelle je suis promis,
Bonne nouvelle, on t'a promis à personne. L'avantage c'est que tu peux donc indéfiniment trouver ta moitié, l’inconvénient c'est que tu peux aussi indéfiniment la perdre. De la même manière personne n'a été promis pour toi. Je ne suis pas croyant mais croyant ou pas ça ne change rien, la vie n'est pas une distribution de couples sous prétexte que ça arrangerait certain. La vie c'est rien de plus que des couples qui se construisent ou non de manière fortuite au départ mais volontaire au final.


Elle seule pourra me sortir de l'impasse dans laquelle je me trouve
Mauvaise nouvelle, attendre de rencontrer "la" bonne personne pour soigner tes plaies n'est vraiment pas la meilleur idée possible. S'il se peut que cette stratégie médicale puisse fonctionner dans de rares cas, c'est surtout le meilleur moyen de perdre une putain d'occasion d'être heureux. Non, il faudrait commencer dans l'autre sens, d'abord sortir de l'impasse pour enfin librement aimer. Se servir d'un(e) conjoint(e) comme d'une béquille n'offre jamais de bons résultats à long terme, un peu comme le fait d'avoir un enfant pour souder un couple qui se déchire : ça peut marcher mais dans la majorité des cas c'est un leurre qui ne fait pas long feu. Et au final tout le monde souffre.
L'autre est un partenaire, pas un médicament ni une sortie de secours.

Alors je sais bien que je ne t'apporte pas de solution immédiate, à défaut je t'apporte au moins deux raisons de modifier ta manière d'appréhender le problème afin que ceci te libère et te laisse de fait inventer des solutions plus solides que celles-ci qui n'en sont pas.

Oui le serpent se mord la queue, plus on est dans le trou pas manque d'affection ou de partage, plus on creuse le trou mais c'est pas au fond d'un trou qu'on réussi à réussir quoi que ce soit. Et au fond du trou on ne te verra pas.
Peut-être dis toi cela, trouver ta moitié commence dès l'instant où tu vas cesser de croire qu'il faille l'attendre..




SyndromeChinois
SyndromeChinois

Messages : 95
Date d'inscription : 01/01/2017
Age : 40
Localisation : Dordogne, Pays de l'Homme -_-'

Revenir en haut Aller en bas

Comme une prière Empty Re: Comme une prière

Message par Chuna le Jeu 19 Jan 2017 - 20:38

Bonjour Oyans, je rejoins syndromechinoix sur cette phrase :

Elle seule pourra me sortir de l'impasse dans laquelle je me trouve

Mettre d'emblée tant de pression sur les épaules d'une compagne, je ne suis pas certaine que ça soit une bonne idée.
En effet, tu vas rentrer directement dans une relation malade/infirmière, qui n'est jamais très saine. Il y a un déséquilibre dès le départ, qui peut marcher un temps, mais sur le long terme, ces relations finissent délétères.
Trop d'attente d'un côté, de la lassitude de l'autre...

On doit aimer l'autre comme il est, et non comme on espère qu'il sera après guérison, sachant qu'il peut ne jamais l'être, ni guéri, ni comme on voudrait.

En revanche, si tu penses que tu as besoin de contact sociaux et que le fait d'avoir qq1 peut être salvateur, là je dis oui bien entendu.
C'est dur de vivre seul. Je compatis là dessus, pour être seule depuis des années maintenant. Mais j'ai cette chance de ne pas être isolée de tout le monde...

Qu'en est-il de cette femme dont tu nous parlais il y a quelques mois ? Définitivement impossible ? Tu semblais si motivé à tenter de lui parler...
Chuna
Chuna

Messages : 14330
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Comme une prière Empty Re: Comme une prière

Message par RoyJade le Jeu 19 Jan 2017 - 21:25

"Rencontrer enfin la femme à laquelle je suis promis"
Je pense qu'il faut que tu reformule cette envie dans ton âme. Je suis chrétien, profondément, et que ce soit ma foi ou ma logique, les deux me disent la même chose : je veux rencontrer enfin la femme à laquelle je veux me promettre.
Ce n'est pas une obligation, rien n'est déterminé : nous sommes libres. Libres de trouver le bonheur, de le créer, de l'entretenir. Nous n'y sommes pas condamné, Il nous a créé libre de choisir.

Pour la partie panser les blessures, je comprend un peu ce que tu veut dire. J'espère la même chose en mon fort intérieur. Mais je sais aussi, que ce soit par ma foi ou par ma logique, que ce n'est pas comme cela que je la rendrait heureuse, et donc que je le serai moi aussi. Cela peut être une conséquence, mais cela ne doit pas être le but.
RoyJade
RoyJade

Messages : 467
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 27
Localisation : Généralement chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Comme une prière Empty Re: Comme une prière

Message par oyans le Sam 21 Jan 2017 - 16:11

Fata Morgana a écrit:Tu sais, je ne te dis pas ça pour te démoraliser, mais si tu savais le nombre de chrétiens qui se cherchent une moitié...Je veux dire des chrétiens engagés...
Non, là mieux vaut fonder sur tes qualités propres. Il y a des attitudes dans la vie qui semblent influencer le sort. Je ne parle pas là de prière (mais si tu veux en parler je suis ok.)
Je pense qu'une attitude de détachement décontracté de la part des hommes est perçue par les femmes comme quelque chose de rassurant. Je ne pense pas qu'il faille trop laisser paraître son trouble, qui pourrait être compris comme une forme d'avidité.
Maintenant, comme j'ignore la nature de ton handicap, je parle sans doute dans le vide.
Merci fata, dans la vie je ne suis pas quelqu'un d'expansif, quelqu'un qui veuille chercher à tout prix ou même extraverti voire à se lamenter, à courir les filles à brides abattues, je ne suis pas du tout comme cela, je suis plutôt un timide refoulé, je marque de l'assurance alors qu'il n'en est pas ainsi, je me complais à être à l'aise en toutes circonstances. Il est en vrai, une part de hasard que je souhaite et que j'adore, j'attends juste avec une certaine impatience de savoir ce que la vie me réservera. J'ai noté ce fil sur un coup de blues je crois.
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum