imager l'intelligence

Aller en bas

imager l'intelligence

Message par Manu 38 le Jeu 19 Jan 2017 - 9:52

Récemment j'ai mis au clair (pour répondre au commentaire d'un article) une image (que j'avais depuis longtemps dans la tête) de l'intelligence:
"L’intelligence c’est créer des liens. Je nous imagine cherchant notre chemin, la nuit, sur une carte de randonnée, éclairées par une lampe torche: L’expérience nous a permis de remplir plus ou moins bien la carte, la chance a doté chacun de nous d’une lampe avec un faisceau plus ou moins large, permettant à certains de créer des liens plus profonds, de trouver des chemins invisibles aux autres…"
(J'aurais pu aussi parler de la qualité des crayons).

Pour ce qui est de la mise en place de l'intelligence, ainsi que du poids de l'inné et de l'acquis dans ce phénomène, j'ai une idée assez "fractale" de la chose: J'ai l'intuition qu'à un moment de notre développement chaque humain mets en place un certain "pattern" sur lequel son intellect va s'appuyer: Comme la forme des grêlons dépends de leurs noyaux, les formes d'intelligence dépendent de cette structure de base. Laquelle dépend de l'inné bien sûr (densité de neurones, de connexions, qualité de la myélinisation...) mais sans doute aussi de l'acquis (des stimulations à certains moments clés).

Avez-vous vous même développé de telles images de ce qu'est l'intelligence?
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: imager l'intelligence

Message par Nymphose le Jeu 19 Jan 2017 - 12:38

Image : une armure qui pèse lourd et rend chaque pas effectué difficile, encombré de ce poids.

Car l'intelligence est une défense, mais aussi un handicap.

Je ne sais pas quelle est la part d'inné, mais je commence à ébaucher l'hypothèse que l'intelligence est intervenue comme un moyen de défense chez des êtres à la sensibilité très tôt exacerbée. Des expériences en psychologie sociale montrent que l'on peut rendre quelqu'un plus intelligent en étant convaincu que cette personne possède ce degré d'intelligence (effet pygmalion). Ca me laisse très perplexe et je considère donc qu'il y une part énorme d'acquis. As-tu déjà observé les statistiques des résultats de tests de QI, et les moyennes établies par pays ? Est-ce un pur hasard que les pays les plus pauvres et les moins développés figurent au bas de cette échelle ? Le contexte économique et social est un très bon terreau pour favoriser le développement d'une façon ou d'une autre.
avatar
Nymphose
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 13/01/2017
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: imager l'intelligence

Message par Mychkine Uccenkin Lizanëc le Jeu 19 Jan 2017 - 13:45

Est-ce un pur hasard que les pays les plus pauvres et les moins développés figurent au bas de cette échelle ?


Nan c'est parce que les boîtes crâniennes des mélanodermes et métèques ont de moins grandes capacités, les niakwés sont au-dessus et les blancs entre.

Les poursuiveurs du QI adorent étudier ce genre de choses.

Pour résumer les noirs représentent une humanité primordiale vivant là où tout est dispo donc on mange on baise (on danse) on fait des gosses s'en trop s'en occuper, plus de fertilité et libido, plus d'énergie concentrée capable de se libérer rapidement,
les blancs ont dû faire des efforts dans environnement plus hostile et non propice à l'humain qui ne s'y était développé,
donc plus ingénieux et apte à la réflexion, au travail, à la résistance, à la coordination entre individus, également gôut de l'entreprise, découverte, risque (hybridation Neanderthal ?)
le jaune c'est l'extrême, environnement très froid, intelligence poussée, libido plus faible ou intellectualisée, petits zizis, minutie, collaboration sociale...

Voilà va lire tout ça comme chaque afficionado et nada du QI devrait le faire.




Sinon l'intelligence est intervenue comme un moyen de défense chez des êtres à la sensibilité très tôt exacerbée.


C'est pas la même chose, intelligence, sensibilité ?
avatar
Mychkine Uccenkin Lizanëc
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 279
Date d'inscription : 06/01/2017
Localisation : Passé déchu

Revenir en haut Aller en bas

Re: imager l'intelligence

Message par Nymphose le Jeu 19 Jan 2017 - 13:49

Mychkine a écrit:
Voilà va lire tout ça comme chaque afficionado et nada du QI devrait le faire.

Dommage que ce genre de propos soit une entrave à tout échange constructif. Mettre un peu de forme ne fait pas de mal et si tu es déjà bourré de certitudes et connaissances universelles, alors tant mieux ou tant pis. Personnellement, j'ai encore tout à apprendre et ça me plait de le constater.
avatar
Nymphose
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 45
Date d'inscription : 13/01/2017
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: imager l'intelligence

Message par Manu 38 le Jeu 19 Jan 2017 - 14:21

j'avais oublié pourquoi je ne venais plus sur ce forum. Merci de me le rappeler Very Happy (et merci la modération d'avoir bousillé ce forum qui fut autrefois superbe)

Juste une chose (j'en aurais mille mais ça n'en vaut pas la peine), les "noirs" comme tu dis représentent l'essentiel de la diversité génétique humaine: Il y a beaucoup plus de différences entre un bushmen et un dogon qu'il y en a entre un basque et un coréen...

Mais bon, quand on l'est on l'est comme disais l'autre.
Je suis dehors
avatar
Manu 38
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 214
Date d'inscription : 17/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: imager l'intelligence

Message par Mychkine Uccenkin Lizanëc le Jeu 19 Jan 2017 - 14:36

Et bien je suis sincèrement (si c'est vrai) content pour toi que tu considères avoir tout encore à apprendre et que cela te réjouisse.

Mes propos sont sans doute perçus comme entrave à échange, avant même parler d'échange constructif (j'avoue avoir la fâcheuse opinion, ou sensation, ou conviction, ou volonté à mon corps défendant, ou velléité, que rien n'est constructif, du moins pour ma personne qui se refuse le droit et devoir d'être capable de bénéficier d'autrui, mais c'est parce que j'ai de très lourdes antécédentes et présentes anormalités psychologiques, c'est une femme éclairée en la matière qui me l'a appris, elle sait tellement tout mieux que tout le monde que je suis obligé de la croire).

La forme ne fait certes pas de mal, mais donc en mettre ou pas dans un sens ou dans l'autre, c'est à dire vers acceptions décentes d'un certain lectorat ou ce que ce même lectorat trouve rédhibitoire ou malencontreux dans le meilleur des cas, ne devrait être ni bien ni mal.
(je sophizisme je crois m'est avis j'ai fait semblant de prendre "ne fait pas de mal" au pied de la lettre pour aligner des phrases derrière et dire l'évidence oubliée de trop de monde qu'une boîte de corned-beef est aussi bonne qu'une entrecôte quand on a faim)

Donc s'il existe chez le pauvre lecteur qui se fait du mal à parcourir mes lignes salement et médiocrement cyniques la tendre espérance d'une envie de partage manifeste, je puis comprendre que cette attente déçue ou mal récompensée, car ce croisement ne procède manifestement pas de la forme espérée, porte atteinte à ses convictions et aspirations.


Pour finir sur la note touchante et teintée d'humaine communion avec laquelle je commençais,
puisses-tu, si tu as la triste propension à un moment de ta vie d'accorder le moindre semblant de crédit à ces rodomontades détaillant en tous sens le bien-fondé du QI et aux gargarismes fignolés permettant de le mesurer,
savoir t'en détacher en n'ayant point eu peur d'aller voir auparavant tout ce qu'accroire à tel précepte est susceptible de vous amener.

Je n'ai jamais eu pareille passade, je pose comme ça juste en passant, ponctuant mon ennui, ce que pour tenter de cacher mon existentiel vide (lié intrinsèquement à mes énoooooormes soucis psychologique comme le sait si bien et l'a rappelé la femme admirable précitée) je suis aller glaner avec une feinte curiosité ici ou là.

Voilà bien à toi,
peace power flower aie des enfants et vis heureuse.


-----  

A Manu qui s'accole 38,
quand on l'est on l'est certes,
je n'ai pas pour habitude de répondre à qui ne sait lire,
mais puisque ça touche à ce qui pourrait me prendre pour ce que je ne suis pas et que là ça m'importe,
je me permets d'y consacrer deux secondes.
Voilà je ne m'étends pas car en rajouter face à celui dont les moyens l'ont empêché d'appréhender ce qui était plutôt que ce qu'il n'eût fallu est purement vain.


Pour info les San ne sont pas "noirs".
avatar
Mychkine Uccenkin Lizanëc
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 279
Date d'inscription : 06/01/2017
Localisation : Passé déchu

Revenir en haut Aller en bas

Re: imager l'intelligence

Message par I am so sure le Jeu 19 Jan 2017 - 14:45

Spoiler:
study
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 9368
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : Dunkerque

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: imager l'intelligence

Message par Invité le Jeu 19 Jan 2017 - 15:54

x

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: imager l'intelligence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum